Flux RSS

Archives de Catégorie: pouvoir d’achat

l’ISF est injuste pour les riches qui ont travaillé toute leur vie. Et les retraités alors ?

Information à compléter . Entendu ce 11 janvier 2019 vers midi sur radioBFM; Interview d’un valet de Macron par Edwige Chevrier

Interrogé sur les gilets jeunes et leur demande de rétablissement de l’ISF, le valet de Macron dont je n’ai pas saisi le nom, expliquait qu’il était injuste de parler de « fortune » quand ces patrons avaient travaillé durement toute leur vie pour se constituer un capital bien mérité.

J’ai bondi

Et nous les retraités qui avons bossé et cotisé toute notre vie active, nous n’avons pas droit à une défiscalisation ? Bien au contraire, nos impôts augmentent quand on touche plus de 1 200 euros de pension. une fortune pour les vampires de Macron.

Le même Macron affirmait récemment droit dans les yeux d’une retraitée : vous avez travaillé pour payer les retraites et maintenant ce sont les actifs qui paient la vôtre et ils ne sont plus assez nombreux. Sauf que Macron oublie que les cotisations sont un salaire différé et que le gouvernement est garant du paiement de nos retraites.

C’est alors que j’ai eu une idée lumineuse : puisque l’Etat nous oblige à cotiser mais est incapable de garantir nos retraites, ne cotisons plus. Les cotisations retraites devraient être facultatives et nous devrions avoir le choix individuel de constituer nôtre capital retraite où bon nous semble.

De même nous pourrions nous retirer des banques puisque le contrat, la parole donnée, la garantie, l’engagement sont des notions caduques. J’ai connu un enseignant américain qui, ne faisant pas confiance aux banques, retirait la totalité de son salaire en espèces et rangeait ses dollars dans une boite à chaussures. Je ne dis pas que c’est une solution mais ça donne des idées…

Idem pour les cotisations de sécurité sociale puisque le service de santé public est en faillite.

Redonnons aux mutuelles leur sens premier, l’entraide mutuelle comme la courageuse féministe Flora Tristan l’avait instituée.

Dégageons la patte de l’Etat de nos sous puisqu’il les redistribue de façon inique et qu’il nous trahit.

La Connectrice, Gilet jaune, retraitée appauvrie par Sarkozy, Hollande et Macron

Gilets jaunes. On va vivre quand ? vidéo

Publié le

Tout, tout, vous saurez tout sur les doléances des Gilets jaunes et des réponses des responsables irresponsables

Vidéo réalisée par un internaute

 

Femmes Gilets jaune samedi 5/01 et dimanche 6/01 dans toute la France

Publié le

L’image contient peut-être : 4 personnes, texte

https://www.facebook.com/groups/2174672572851179/

Selon le collectif des Mariannes en colère « tant que les femmes ne s’en mêlent pas il n’y a pas de véritable révolution ! » Mirabeau.

Séverine Seve Navched initiatrice de la manifestation de Bourges précise qu’il ne s’agit pas d’une tentative de division du mouvement des Gilets jaunes

 tant que la femme ne s´ent méle pas il ni a pas de veritable revolution….phrase très connu de Mirabau.Le 5 ,nous femmes avons décidé de s´en méler et d´être en tête .Les hommes sont invités à nous suivrent…Il ni a aucune divisions tout au contraire nous sommes toute et tous des gj .À chaque arret une action ou chanson sera faite tout simplement .Bonne soiré à vous . https://www.facebook.com/groups/2174672572851179/

Par ailleurs on peut lire qu' »il ne s’agit pas d’un mouvement féministe » et  les hommes y sont invités. Quant à moi, féministe historique, je déplore l’ignorance de ces affirmations : tout mouvement d’émancipation et de revendication des droits des femmes est féministe ; il y a toujours eu des hommes féministes comme Alexandre Dumas fils qui est le créateur du terme « féministe » qui, peu après en 1876 est vulgarisé par la journaliste féministe Hubertine Auclert . L’exclusion circonstanciée et temporaire des hommes de certains rassemblements et réunions n’est pas leur exclusion définitive de la société au profit des femmes. Cette interprétation du féminisme n’est qu’une contre-offensive des machistes hommes et femmes. Les mâles ayant la fâcheuse habitude de parler haut et fort et d’imposer ainsi leur pensée,  les femmes ont parfois besoin de se retrouver entre elles pour libérer leur parole. Il suffit de regarder la TV ou d’écouter la radio pour se rendre compte de cette réalité.

Dimanche 6 janvier à Paris et dans toute la France

Le dimanche 06 janvier… à Paris
Act 1 pour les Femmes !!!!
Montrons au gouvernement que…
Nous, les Femmes sommes bien Plus Courageuses que certains hommes…
Nous avons portés nos enfants, certaines deviendront mamans et d’autres sont mamies …
Nous avons cette rage naturelle à défendre les Nôtres !

Suzanne : Femme Gilet Jaune

Tant que les femmes ne s’en mêlent pas, il n’y a pas de véritable révolution!”, disait Mirabeau

Chères femmes nous sommes dans les rues depuis le 17 novembre jusque là nous avons étaient discrètes, c’est pour cela que nous lançons un appel à toutes Les femmes pour se mobiliser. Nous restons complémentaires et solidaires aux hommes ce n est pas une lutte féministe mais féminine.

Son but : une action 🤜 coup de poing car Nous ne voulons pas rester dans le silence nous voulons que les choses changent parce que nous sommes le peuple français nous aussi. nous voulons montrer que nous sommes la mère patrie, en colère et nous avons peur pour l avenir de nos enfants ! 😡 les femmes se sentant dévalorisées , méprisées, oubliées par l état qu’elles sortent ce jour ci dans la rue nous gardons les mêmes revendications que les GJ car nous le sommes depuis le 17/11 mais nous voulons nous faire entendre deux fois plus fort. Rassemblons nous force et courage ! Sortons nos gilets jaunes et notre drapeau ! 💛🇫🇷 prenons exemple sur la révolution française ou les femmes ouvraient le cortège pour aller y trouver le roi. Unissons nous nous ne voulons pas divisé nous sommes gilets jaunes nous voulons juste essayer de faire en sorte que les choses bougent nous devons tout tenter pour nous tous !!!

Pour toutes les infos rejoignez le groupe
https://www.facebook.com/groups/330657060855583/?ref=share

http://www.ricochets.cc/Femmes-gilets-jaunes-mobilisons-nous.html

La participation des femmes au mouvement Gilets Jaunes a été soulignée depuis le début mais qui voit-on sur les images, qui entend-on dans les médias ? principalement des hommes. Ce n’est pas forcément représentatif de la réalité car les reporters photographes et cameramen ont tendance à cibler leurs semblables sauf s’il y a de jeunes et jolies filles. Or les femmes Gilets jaunes sont en majorité des mères de famille, des travailleuses dont le physique ne correspond pas aux « femmes femmes sur papier glacé » comme le titrait un ouvrage sur la représentation/récupération des femmes et de leurs revendications dans les magazines.

Gilets jaunes samedi 5 janvier 2019 dans toute la France

ACTE 8. Premier acte de 2019 ! Nous voulons une mobilisation massive des gilets jaunes pour cette nouvelle année afin de montrer au président que nous sommes toujours là, plus nombreux et motivé que jamais! 
Partout en France, soyez présents le samedi 5 janvier dans les rues avec votre gilet jaune. Déjà 16 000 personnes sur Paris !
Voici la liste de tous les événements gilets jaunes des plus grandes villes. Si vous connaissez des événements organisés dans votre ville, partagez le dans les commentaires et nous l’ajouterons au post. 
Inscrivez-vous et soyons nombreux! Post à partager sans modération, dans tous les groupes 😉

PARIS:
https://www.facebook.com/events/2383470951724914/

TOULOUSE:
https://www.facebook.com/events/209137786656827/

TOULON:
https://www.facebook.com/events/538626183215505/

BORDEAUX:
https://www.facebook.com/events/295169681136507/

LA ROCHELLE:
https://www.facebook.com/events/651513775264742/

CLERMONT FERRAND:
https://www.facebook.com/events/1956063788034588/

LILLE:
https://www.facebook.com/events/532180777249885/

STRASBOURG:
https://www.facebook.com/events/2220682574813882/

BOURGES

https://www.facebook.com/groups/2174672572851179/

Plus d’info : Gilet Jaune Demain
Les gilets jaunes – proposition pour du changement

Les femmes Gilets jaunes depuis le 17 novembre 2018

Image associée

https://www.contretemps.eu/femmes-gilets-jaunes/

https://www.lci.fr/social/gilets-jaunes-beaucoup-de-femmes-dans-les-manifestations-2106282.html

https://www.20minutes.fr/societe/2399839-20181220-gilets-jaunes-pourquoi-femmes-elles-tant-mobilisees-mouvement

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/12/12/01016-20181212ARTFIG00260-ces-femmes-gilets-jaunes-qui-ont-investi-les-ronds-points.php

Gilets jaunes. Les médias ne s’intéressent qu’à la violence mais pas d’interview des manifestants

Je zappe de chaine d’info en chaine d’info et que vois-je ? partout les mêmes images de GJ près des forces de l’ordre, commentaires sur le face à face, louanges sur le arrestations préventives qui évitent les saccages et orgasme lorsque partent des grenades pour disperser les GJ.

Interview, la parole donnée aux GJ, pas question. C’est pourtant l’intérêt de la manifestation et interroger quelques individus au hasard, privilégiant ceux qui ne s’autoproclament pas porte-parole, ça ça aurait de la gueule et, surtout, favoriserait l’expression de ces GJ que sont presque tous les français.

Je note que sur les images, les femmes ont disparu alors qu’elles sont à l’origine du mouvement. Déjà renvoyées à la cuisine ?

Sans doute que donner la parole au peuple tarirait les subvention des médias et les privilèges et abattement fiscal de 30% des journalistes…

N’empêche que le gouvernement fait enfin aujourd’hui ce qu’il aurait du faire dès le mois de novembre : arrestations préventives des casseurs. Pourquoi avoir attendu ? incompétence ou calcul sordide et cynique ?

 

LC

Gilets jaunes. Intox : les médias annoncent déjà des morts pour samedi 08/12/2018

J’entends de toutes parts, TV, radios, presse et sites internet prédire qu’ils y aura des morts si les Gilets jaunes persistent à manifester samedi prochain, le 8 décembre 2018. Intox ? bien renseignés ? désinformation ? prophétie auto réalisatrice ?

Vendus aux pouvoirs, les médias annoncent des morts pour samedi

Après avoir tenté de décrédibiliser le mouvement des Gilets jaunes en l’accusant de confusion revendicative, de désintérêt pour la planète, d’être soutenu par « l’ultradroite » et de détruire notre patrimoine en causant des dégâts entraînant des dépenses pour les contribuables que nous sommes 50% des fiscalisables, sur ordre, les médias sonnent l’alerte : il y aura des morts samedi. Rentrez chez vous, braves gens, tout va bien, le gouvernement a reculé…Tu parles !

Les médias sont à la solde du pouvoir qui les nourrit : participations, subventions, marchés publics et 30% d’abattement fiscal pour tous les journalistes en possession de la carte professionnelle. On comprend donc que, hormis les médias véritablement indépendants (comme ce blog) les informateurs ont intérêt à satisfaire ceux qui détiennent les cordons de leur bourse.

L’art de décrédibiliser un mouvement social pour le détruire

En me basant sur mon expérience des manifestations sociales depuis 1968 j’ai déjà expliqué ici comment les pouvoirs financiers et politiques envoyaient leurs sbires pour casser, effrayer et détourner les revendications. Soit ils paient leurs propres casseurs en usant de caisses noires, soit il  les incitent à casser en leur lavant le cerveau pour leur promettre des lendemains qui chantent, exactement ce que fait l’Etat islamique pour recruter. Pour mieux laver le cerveau on offre des drogues comme le pratiquait le Vieux de la montagne avec ses « hashashins » ou plus récemment des chefs de guerre africains avec les jeunes garçons. Paris est un marché de drogues à ciel ouvert, tout le monde le sait, le voit et consomme. Abrutir les masses par l’alcool, les drogues, le sexe marchand et les jeux est une technique éprouvée depuis l’antiquité. L’abrutissement et la division sont des armes éternelles pour régner.

Une arme classique du pouvoir est de sélectionner des volontaires dans les opposants pour faire semblant de négocier. Le cas de l’autoproclamé représentant des Gilets jaunes Christophe Chalençon raciste, antisémite et conspirationniste, le genre d’interlocuteur « valable » pour justifier les politiques menées.

Qui suggère aux Gilets jaunes des méthodes pour se défendre ?

Les médias sont toujours prompts à nous expliquer comment éviter le SIDA, réduire la pollution et le réchauffement climatique, séduire et pêcher de la meuf ou du keum, craindre « l’ultradroite » ou comment « devenir plus riche que riche ».

Pour enfoncer le clou de la vanité des revendications des Gilets jaunes, les médias insistent sur la diminution du nombre de manifestants et la faillite du rassemblement de samedi.

Ce que je recommande pour manifester sans risques

Pas de regroupement massif, trop facile de tirer dans le tas ou de se faire passer pour un Gilet jaune

Se rassembler par petits groupes d’une dizaine partout en France et dans Paris

Si on est nombreux, former une chaîne humaine compacte et rester sur les trottoirs où il est plus difficile de charger avec tank ou camion

Pavoiser des gilets jaunes partout : voitures, vélos, motos, camions, balcons, fenêtres, toits, arbres, mobilier urbain, monuments, ponts, bâteaux, etc.

S’armer de casseroles, de sifflets, de trombones et de tout ce qui fait du bruit

Un gilet jaune flotte à mon balcon depuis un mois…Tout le monde peut le faire.

La Connectrice

 

Formidables gilets jaunes, laissez parler les femmes !

 

Résultat de recherche d'images pour "gilet jaune dessin"

https://www.blagues-et-dessins.com/tag/dessin-de-gilet-jaune/page/2/

Le mouvement des gilets jaunes est la chose la plus fantastique qui ait animé la société française depuis le mouvement #metoo #balance ton porc et, dans les deux cas, les femmes sont les premières concernées et les participantes les plus authentiques.

Ce n’est pas que les femmes soient génétiquement meilleures que les hommes mais les mâles leur ont laissé une portion congrue des prises de décision alors qu’ils leurs abandonnent les réalités de la vie quotidienne.

Malheureusement et malgré leur engagement dans le mouvement des gilets jaunes, on les entend trop peu. Comme toujours les hommes monopolisent la parole, les opinions, les conseils, les prévisions et les expertises. Il suffit d’écouter les radios, ce que je fais quotidiennement en naviguant de station en station.

La plupart des émissions de libre antenne qui donnent la parole aux auditeurs sont animés par des animateurs qui convoquent des experts, des politiques, des représentants choisis ou autoproclamés du mouvement, tous masculins. Pendant ce temps-là, les femmes apportent de la soupe chaude et du café aux bloqueurs, leur confectionnent des tourtes revigorantes et entretiennent la maison en s’occupant des enfants, font bouillir péniblement la marmite et rendent visite aux vieux, aux handicapés, aux blessés et aux malades.

Pourtant, les femmes sont les premières concernées par le « panier de la ménagère » dont le poids ne cesse de s’alléger au rythme des augmentations cachées et des taxes de plus en plus pesantes sur le pouvoir d’achat.

Dans les bistrots, on n’entend plus parler que des feuilles de salaire, de carrières stagnantes,  des impôts qui se payent directement par saisie sur salaire, de la cherté des produits de première nécessité, de l’impossibilité de rembourser les dettes, de partir en vacances et de la difficulté de gâter les enfants à Noël. A partir du 10 de chaque mois, une fois que les factures de dépenses contraintes sont payées, le porte-monnaie est vide. Les mamans cuisinent des pâtes quand elles sont « trop riches » pour bénéficier des restaus du cœur, des épiceries sociales et des restaurants sociaux. Seuls les soins médicaux remboursés à 100% par la sécurité sociale sont effectués à condition d’avoir une voiture, de l’essence ou des tickets de transport pour se rendre dans les établissements hospitaliers si on en est éloigné.

 

A quand, une manifestation de casseroles devant l’Elysée, l’Assemblée nationale, le Sénat, Bercy et les sièges des partis ? A écouter les témoignages des Gilets jaunes, le contenu de la casserole devient le centre des préoccupations.

La Connectrice en Gilet jaune

Gilets jaunes et provocateurs professionnels pour décrédibiliser leurs revendications

LA COMPIL’ DES GILETS JAUNES

39 684 vues

Première diffusion il y a 21 heures

Tous les médias sans exception focalisent sur les débordements, violences, destructions, désorganisation, provocations, caractère incontrôlable du mouvement, anarchie et tout ce qu’ils peuvent dire et montrer de négatif sur ce mouvement réellement populaire et approuvé par a majorité de la population française.

https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/798695-les-francais-et-l-impot-le-grand-ras-le-bol.html Les Français et l’impôt : le grand ras-le-bol

diffusé le ven. 23.11.18 à 17h45
La question fiscale est revenue en force dans le débat public avec le mouvement des gilets jaunes. Hasard du calendrier, un sondage réalisé par Ipsos pour Le Monde et la Fondation internationale de finances publiques met en évidence une progression du ras-le-bol fiscal chez les Français au cours des cinq dernières années. Ainsi seulement 54 % des Français considèrent aujourd’hui que le paiement de l’impôt est un « acte citoyen » au service de l’intérêt général, soit trois points de moins qu’en 2013. Et près de la moitié d’entre eux (47 %) approuvent la décision de certains contribuables « de s’installer à l’étranger pour payer moins d’impôts ». Pourquoi une telle érosion du consentement à l’impôt chez les Français ? L’enquête montre en premier lieu que le montant des prélèvements obligatoires (impôts et taxes) est jugé « excessif » par deux Français sur trois (67 %). D’autre part, 83 % des Français estiment que l’argent des impôts et des taxes est mal utilisé par les pouvoirs publics (48 % le jugent très mal utilisé), contre 17 % seulement d’avis contraire.

Dans le contexte actuel de mobilisation des gilets jaunes contre la hausse des taxes sur les carburants, ce sondage est révélateur d’une rupture entre l’impôt et la société.
Alors que se passe-t-il ? Une autre étude réalisée par l’Insee a montré cette semaine que si les prélèvements ont grimpé de 4 à 5 % en moyenne entre 2008 et 2016 pour les 10 % des Français les plus aisés, sur cette période les ménages ont perdu en moyenne près de 500 euros de revenu disponible. Cette baisse concerne une grande partie de la classe moyenne (67%) et s’explique par les réformes fiscales et sociales.

Alors ces enquêtes donnent-elles du grain à moudre aux gilets jaunes ? Paie-t-on trop de taxes en France ? A seulement un mois du lancement du prélèvement à la source, quel est le rapport des Français à l’impôt ?

Invités Philippe Dessertine – économiste, Directeur de l’Institut de Haute Finance , Brice Teinturier – directeur Délégué de l’institut de sondages IPSOS, Fanny Guinochet – journaliste en charge des questions économiques et sociales à « L’Opinion », Pierre Madec- économiste à l’OFCE

Le mouvement des Gilets jaunes est formidable parce qu’il touche le peuple de France dans sa totalité et qu’il révèle  l’injustice dont nous sommes tous victimes à des degrés divers. Les Gilets jaunes sont authentiques, courageux et indépendants des partis et d’organisations syndicales et professionnelles qui n’ont aucun respect pour le Bien commun France. De nombreuses femmes participent à ce mouvement avec enthousiasme et ne mâchent pas leurs mots sur les injustices qu’elles subissent, mères, mères célibataires, grand-mères, actives ou retraitées, déjà victimes de discriminations salariales et professionnelles. Et même si de plus en plus d’hommes participent à l vie domestiques elles sont au premier rang pour faire bouillir la marmite et mesurer la baisse du pouvoir d’achat.

Ayant participé à de nombreuses manifestations depuis 1968, je suis en mesure d’affirmer que les provocations organisées ou spontanées ont toujours existé dans le but de décrédibiliser les revendications des manifestants et, plus récemment, de les piller et de piller les commerces à la faveur des désordres que les pilleurs créent à dessein. Ces pillages sont tolérés sur ordre des gouvernants car ils leur permettent de monter les français les uns contre les autres, diviser pour régner, et qu’ils les aident à botter en touche comme le fait Castaner en ce moment : il cause sécurité, menace les dissidents au lieu de laisser la parole au président et aux ministres concernés par les revendications.

Ce jour, alors que les Gilets jaunes manifestent sur les Champs-Elysées, les journalistes présents sur le terrain ne manquent pas de respecter la tradition du dénigrement des luttes mais ils sont contredits par des manifestants, surtout des manifestantes, qui hurlent dans leur micro que tout se passe calmement et que le mouvement est pacifiste et qu’en province, les barrages filtrants laissent passer les véhicules contraints de circuler pour des motifs professionnels ou familiaux. On apprend que les Gilets jaunes manifestent avec joie et humeur, qu’ils font des « chenilles » en chantant et que la plupart des automobilistes les approuvent tandis que d’autres leur apportent boissons et nourriture. Mais cette solidarité populaire et la bonhomie des manifestants ne sont pas assez spectaculaires pour faire la une des rédactions.

Dans mon expérience des manifestations, sur 40 ans, j’ai observé de nombreuses provocations dont voici quelques exemples.

  • Les anarchistes toujours présents en queue de manifestation venus pour contester l’ordre, qu’il soit syndical, politique ou gouvernemental, avec drapeaux rouges et noirs, sortant leurs cagoules pour casser incognito
  • Des professionnels encagoulés, en battle dress, nantis de matraques, allure très sportive cassant tout sur leur passage, en particulier les vitres des banques. Des hommes visiblement entraînés à la violence, sans doute des barbouzes, des nervis, des militaires ou des policiers chargés de semer la panique chez les riverains et les manifestants dans le but de brouiller le message des revendications et/ou de faire la guerre aux organisations qui les gênent.
  • Des décérébrés qui profitent de la marée humaine pour se défouler
  • Depuis les années 2000, des groupes de racailles encapuchonnées issues souvent de banlieues ou de quartiers difficiles fondent comme des oiseaux de proie sur de jeunes manifestants naïfs pour les dépouiller de leur téléphone et de leurs biens, éventuellement de harceler sexuellement les filles. J’ai pu voir de mes yeux la panique que ces groupes suscitaient parmi des manifestants qui défilaient tranquillement. Je n’exclue pas que certaines de ces racailles soient rémunérées par les pouvoirs pour effrayer les contestataires.

On peut compter sur les Gilets jaunes pour continuer le mouvement avec calme, courage et détermination en espérant que le vieux monde des vieux requins et des vieilles ficelles manipulatrices cède au profit d’un véritable nouveau monde, plus juste et respectueux du peuple.

La Connectrice

%d blogueurs aiment cette page :