Flux RSS

Archives de Catégorie: théâtre

Humour. Les adieux de la vieille sociétaire. Robert Hirsh, 1974

Robert HIRSCH La cigale et la fourmi 1974 – version montée mais complète!!!

La vieille sociétaire donne sont chant du cygne en interprétant à sa manière la fable « la cigale et la fourmi » de Jean de la Fontaine. A la fin elle chasse la jeune Isabelle Adjani venue l’honorer d’une gerbe de plantes sortie de son rôle d’Agnès et répondant « le petit chat est mort ». (« l’école des femmes « de Molière)

Humour. Le jour où j’ai appris que j’étais juif par Jean-François Derec

Le jour où j'ai appris que j'étais juif Théâtre du Petit Montparnasse Affiche

du mardi 12 mars 2019
au dimanche 14 avril 2019

« Le jour où j’ai appris que j’étais juif »

Chez mes parents on parlait le non-dit, avec J-F Derec  (18 min)

J-F. Derec – comédien – F. Médioni – journaliste-écrivain

http://www.akadem.org/magazine/2018-2019/chez-mes-parents-on-parlait-le-non-dit-avec-j-f-derec-28-11-2018-105990_4783.php

L’action se passe à Grenoble. J’ai 10 ans. Christine, 11 ans, me propose de me montrer ses seins si je baisse mon pantalon.
Je suis timide, je décline la proposition. Elle me lance :  » Je sais pourquoi tu ne veux pas me le montrer. Parce que tu es juif et que tu as le zizi coupé en deux ! « . Le ciel m’est tombé sur la tête.
Ma mère était-elle au courant qu’elle avait mis au monde un enfant juif ?
Devais-je lui dire ?
Comment arrêter d’être juif et devenir un vrai Grenoblois comme tout le monde ?
C’est la petite histoire qui raconte la Grande. 

61 critiques avec une note globale de

9/10

Afficher toutes les critiques sur Le jour où j’ai appris que j’étais juif>>

7 pages de résultats
1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6
Cecilem1Inscrite Il y a 7 ans15 critiquesAjouter

Utile: Oui Non

-Le jour où j’ai appris que j’étais juif 

7/10

Très beau texte grave et sensible dit avec humour par Jean-François Dérec! Il nous fait partager l’étonnement de la découverte de ses origines. Et nous le suivons du début à la fin sans relâcher notre attention.
#écrit Dimanche , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

bounsInscrite Il y a 9 ans3 critiquesAjouter

Utile: Oui Non

-Formidable !

9/10

Super spectacle , sensible , drôle , émouvant Une grande performance d’acteur A voir absolument
#écrit Aujourd’hui à 12h09

Moana1Inscrite Il y a 9 ans3 critiquesAjouter

Utile: Oui Non

-Un beau moment 

9/10

Nous partageons l’histoire de Jean-François Derec tout en finesse, pudeur et… humour. Un beau moment partagé. Merci Monsieur Derec
#écrit Il y a 1 semaine , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

clio!Inscrite Il y a 9 ans31 critiques1Ajouter

Utile: Oui Non

-Absolument génial drôle et touchant

10/10

Il faut aller voir ce spectacle. Très beau texte, très juste et plein d’humour (juif bien sûr) et en même temps très touchant, tout en finesse, on éclate souvent de rire. Ce texte est riche, il aborde des thématiques parfois difficiles lorsque l’histoire de Jean-François DEREC croise la grande Histoire. C’est très bien dit, on ne s’ennuie pas une seconde. Allez y vite.
#écrit Il y a 1 semaine , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

benji3Inscrit Il y a 9 ans48 critiques1Ajouter

Utile: Oui Non

-Drôle et touchant

9/10

Jean- François Derec reste pour moi un des plus brillants membres du génial « Théâtre de Bouvard », plus à mon sens que certains autres qui sont devenus célèbres par la suite. Son one man show qui explore, au travers de sa vie, son rapport à la judéité est une parfaite réussite: grand professionnalisme, diction impeccable et claire, texte parfaitement maîtrisé, contenu profond, humour dépourvu de toute lourdeur et méchanceté(pas facile vu les sujets traités)visant toujours juste et beaucoup d’émotion et de nostalgie. Merci M. Derec pour ce moment privilégié: on est loin des spectacles où les auteurs n’ont pas grand chose à dire et nous font perdre beaucoup de temps pour l’exprimer.
#écrit Il y a 2 semaines , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

N OInscrite Il y a 6 ans2 critiquesAjouter

Utile: Oui Non

-Enrichissant

7/10

Spectacle avec une mise en scène très simple, des textes bien travaillés. On rit ou sourit, mais on aborde aussi des sujets de fonds. Beaucoup de personnes venues chercher des souvenirs, mais même les ados ont appréciés.
#écrit Il y a 1 semaine , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

adrienissyInscrit Il y a 8 ans198 critiques5Ajouter

Utile: Oui Non

-très belle surprise

9/10

Très belle surprise avec Derec. une diction parfaite et un texte à la fois touchant et plein d’humour
#écrit Il y a 2 semaines , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

arloucheInscrite Il y a 8 ans13 critiquesAjouter

Utile: Oui Non

-A voir !!

8/10

Très beau texte, pudique, à voir !!!
#écrit Il y a 3 semaines , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

Olivier_iteInscrit Il y a 2 ans5 critiquesAjouter

Utile: Oui Non

-La transmission

8/10

C’est l’histoire de l’absence d’une transmission consciente et assumée et le trouble qu’elle crée. C’est touchant et dit avec humour. Une leçon au delà du cas juif.
#écrit Il y a 3 semaines , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

MathildeVparisInscrite Il y a 7 ans5 critiquesAjouter

Utile: Oui Non

-Drôle et mélancolique à la fois

8/10

Beaucoup d’humour, une fraicheur dans le ton, un comédien touchant. J’ai aimé la jolie mise en scène et la force de ce texte. Merci pour cette soirée !
#écrit le 15/12/18 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com

Le comédien Philippe Caubère accusé de viol

Publié le
J’avais rencontré Philippe Caubère  à l’issue de l’un de ses one man show. Il avait été superbe et flamboyant sur scène mais, dans sa loge, il ressemblait à un vieillard terne et grisâtre, ce qui m’avait frappée. L’homme avait tout partagé de lui-même avec son public,autant dans le contenu de son texte que physiquement. Je m’étais dit alors que « voilà un mec bien ». Aujourd’hui, je constate une fois de plus que toute l’humanité d’un mâle peut se désintégrer sur l’ordre de son phallus, ce à quoi la société toute entière l’encourage comme elle encourage le commerce du corps des femmes, ce que Caubère avait entériné en se vantant de recourir aux services de prostituées et en défendant le client. Comme par hasard, les hommes et les femmes qui défendent le « droit à la prostitution » sont les mêmes qui crient à la délation quand les victimes de harcèlement sexuel et de viol prennent la parole. Tout se tien et j’imagine que le journal « Causeur » spécialiste de la gynophobie, va encore monter au créneau pour défendre Caubère et ses semblables.
Je vous livre cet article édifiant et complet sur le témoignage de Solveig Halloin, victime de Philippe Caubère.
La Connectrice
18/04/2018 12:23 CEST | Actualisé il y a 1 heure

Affaire Philippe Caubère: Solveig Halloin, la plaignante qui accuse le comédien de viol, témoigne de l’emprise qu’il avait sur elle [VIDÉO EXCLUSIVE]

Philippe Caubère ne nie pas la relation sexuelle mais récuse les accusations de viol.

 Par Annabel Benhaiem  https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/18/affaire-philippe-caubere-la-plaignante-qui-accuse-philippe-caubere-de-viol-temoigne-de-lemprise-quavait-le-comedien-sur-elle-video-exclusive_a_23410576/

JUSTICE – Une plainte pour viol a été déposée fin mars contre le comédien et metteur en scène Philippe Caubère. Le parquet de Béziers a été le premier saisi dans cette affaire car les faits reprochés se sont déroulés dans un hôtel de la ville héraultaise en mars 2010. Il a toutefois choisi de transférer la plainte au parquet de Paris, où une partie des faits se sont déroulés.

 

La plaignante, qui a accepté de s’entretenir avec Le HuffPost dans une vidéo à voir ci-dessous, a décidé de porter l’affaire en justice huit ans après les faits reprochés. Elle le fait en son nom propre, Solveig Halloin, considérant que « les victimes présumées doivent bénéficier d’une présomption de sincérité ».

 

Elle précise: « J’ai attendu huit ans qu’une femme, victime de Philippe Caubère, ait le courage de parler, me promettant que si l’une d’elles déposait plainte, je le ferai à mon tour. En vain. Le temps de ma ‘reconstruction’ étant passé, je dépose plainte contre Philippe Caubère du chef de viol. »

 

Caubère, géant de la scène théâtrale française

Philippe Caubère est une personnalité du monde du théâtre qui officie sur les scènes les plus en vue depuis les années 1970. Sa dernière pièce, « Adieu Ferdinand« , est nommée aux Molières 2018 dans la catégorie « théâtre public ». Avant cela, elle a tourné dans toute la France en 2017, suscitant des critiques dithyrambiques.

 

À la fois acteur, auteur et metteur en scène, ancien du Théâtre du soleil, sous l’égide d’Ariane Mnouchkine, Philippe Caubère est une icône du monde de la culture, qui s’est fait connaître pour la truculence de ses textes et de sa mise en scène qui renouent avec la trivialité du corps.

Philippe Caubère s’est aussi illustré à plusieurs reprises lors des débats sur la pénalisation des clients de prostituées, en signant une tribune dans Libérationen avril 2011, intitulée « Moi, Philippe Caubère, acteur, féministe, marié et client de prostituées« . Deux ans plus tard, il signait « le manifeste des 343 salauds », dans la même veine.

« Comme un père artistique »

Auprès du HuffPost, Solveig Halloin décrit « l’emprise » qu’elle estime avoir subie pendant plusieurs semaines début 2010. « J’étais dramaturge à l’époque et Caubère était comme un père artistique pour moi. J’avais trente-cinq ans, lui la soixantaine. J’ai toujours admiré ses pièces, ses mises en scène, si proches de ce à quoi j’aspirais dans le théâtre ».

Rencontré dans un théâtre toulousain, le comédien ne lâche plus Solveig Halloin d’une semelle. « Il enchaîne les textos mièvres et romantiques, continue la plaignante, qui se transforment très vite en messages intrusifs puis salaces, il m’appelle sans cesse. Il me demande de tout lire de lui, de tout regarder de sa production. Je ne vivais plus qu’à travers Caubère. »

Elle raconte avoir reçu un SMS qui la fait plonger un peu plus: « Un jour, il m’écrit qu’il est devant la tombe de son père et qu’il pense à moi. En plus d’être privilégiée de le connaître et d’échanger avec lui, j’avais le sentiment de devoir aussi le protéger. »

« Il commence à me frapper… »

En mars 2010, elle se retrouve dans sa chambre d’hôtel à Béziers. Elle raconte une scène qui l’a traumatisée.

« Il me demande immédiatement de me déshabiller, ce que je ne fais pas. Je reste assise au bord du lit. Philippe Caubère me déshabille donc. Il est en érection. Il commence à me frapper, à m’étrangler, et à me frapper à nouveau. […] À cet instant, mon esprit disjoncte, sortant de mon corps pour l’observer par le haut. […] Malgré mes efforts, je n’ai plus de souvenirs de la suite des événements, puis que je me retrouve dans un parc, et enfin dans un train. Rentrée à Toulouse, je vis recluse, traumatisée. »

Après cela, Solveig Halloin explique au HuffPost avoir voulu tout arrêter.

« Mais Philippe Caubère ne l’accepte pas, explique-t-elle, et me menace en m’indiquant qu’il a beaucoup d’argent et qu’il a les moyens de me faire tuer, tout en m’accusant par SMS de ‘vouloir sa mort’. Là, j’ai totalement perdu pied, et j’ai été victime de dépression pendant plusieurs années, je ne pouvais plus fonctionner. J’ai dû cesser de travailler, et j’ai perdu la garde de l’un de mes enfants, qui demeure aujourd’hui avec son père. Ma vie est brisée et je ne vis plus, depuis, que dans le combat contre les violences, qu’elles soient faites aux femmes, aux enfants ou aux animaux. »

Militante et activiste

Solveig Halloin est aujourd’hui une militante féministe et animaliste connue sur Toulouse pour son activisme, ses sièges devant les abattoirs ou bien ses manifestations contre le voile islamique. Récemment, elle a fait entendre sa voix à l’Assemblée nationale lors d’un happening coup de poing au sujet des états généraux de l’alimentation. Florence, l’une ses amies militantes, n’hésite pas à la qualifier d' »Olympe de Gouges » du 21e siècle. Elle se souvient que l’un des premiers soirs suivant leur rencontre en 2012, Solveig avait tout dit de ce qui lui était arrivé.

« Elle en parle facilement, elle dit qu’il ne faut pas se taire face à ces violences, elle dépasse doucement la question de la honte et considère ces agressions comme des marqueurs politiques du patriarcat, donc de la condition réservée aux femmes et de l’estime que les hommes leur portent. »

Après cette nuit douloureuse de mars 2010, et des heures passées recroquevillée dans son couloir, Solveig a recours à un psychanalyste, Jean-Charles Bouchoux, spécialisé dans la prise en charge des victimes de pervers narcissiques. Il confirme au HuffPost qu’elle l’a bien appelé à cette époque et qu’il a tenté de la sortir de cet état végétatif. Quelques semaines après les faits décrits, Solveig assure avoir trouvé de l’aide auprès de l’Apiaf, une association d’accueil et d’écoute des femmes victimes de violences. L’association n’a pas donné suite à nos demandes d’entretien.

« Je ne nie pas la relation sexuelle, mais jamais il n’y a eu viol »

Contacté par Le HuffPost, Philippe Caubère reconnaît la relation sexuelle mais nie catégoriquement qu’il y ait eu viol. « C’est une histoire digne de Tariq Ramadan. Accuser de viol, c’est très grave, c’est un crime » résume le comédien. « Ces accusations sont insensées, renchérit Véronique Coquet, sa compagne et productrice. Nous sommes un couple très libre et nous l’assumons. Mais jamais je ne partagerais la vie d’un violeur. »

« J’ai appris la plainte par un journaliste qui m’a contacté détaille Philippe Caubère. En fouillant dans mes mails j’ai effectivement trouvé trace de cette relation en 2010. Mais jamais il n’y a eu les violences qu’elle peut décrire. Il m’est arrivé d’avoir des relations assez hard, même si je ne suis pas du tout dans le trip SM, mais sûrement pas avec elle. C’est une relation non seulement consentie mais aussi désirée et que je qualifierais de « fleur bleue ». »

Philippe Caubère ajoute: « Je serais totalement incapable de commettre ces actes de violence dont elle m’accuse. Je serais même incapable d’avoir une érection dans ces conditions. Ce qui me fait bander, c’est la tendresse ».

Concernant « l’emprise » qu’il aurait eu sur Solveig Halloin, Philippe Caubère ne dément pas mais tient à nuancer: « Bien sûr qu’il y a emprise dès lors qu’on est dans une relation amoureuse. Mais il y avait également emprise de son côté. »

Philippe Caubère concède avoir retrouvé un mail datant d’un an après les faits, dans lequel la plaignante disait qu’elle était venue le voir lors d’un colloque. Il lui avait alors répondu: « Tu peux venir, je te violerai pas ». « C’était vraiment sur le ton de la boutade, pour lui dire que je ne lui sauterai pas dessus et que je n’attendais pas que cette rencontre débouche sur une relation sexuelle » justifie le comédien.

La question de l’emprise

Pour les deux avocats de Solveig Halloin, Maîtres Jacques Gauthier-Gaujoux et Jonas Haddad, « il s’agit d’une nouvelle affaire qui s’inscrit dans le contexte global de la prise en compte de la parole des femmes. Elle montre qu’aucun secteur n’est épargné par ces violences psychiques ou physiques faites aux femmes. Nous sommes bien en présence d’une situation où une personne abuse de son pouvoir, de son autorité morale acquise dans le monde du spectacle. »

« Son autorité morale ». Ou bien son emprise. Juridiquement, « la notion d’emprise est entendue comme une contrainte morale ou une violence psychologique qui est constitutive de faits de viol », rappelle l’avocate Carine Durrieu-Diebolt. C’est cette notion d’emprise qui sera au cœur du procès, s’il a lieu.

Selon la psychiatre Muriel Salmona, spécialiste de ces questions, « l’emprise entraîne un phénomène de dissociation chez les victimes ». C’est-à-dire qu’elles « voient leurs émotions anesthésiées lors d’une agression ». Elles sortent d’elles-mêmes, en quelque sorte, pour être en capacité de supporter la charge de violence qui s’abat sur elles. Il s’agit d’un « mécanisme psychotraumatique dont l’objectif inconscient est de se protéger des émotions trop fortes et trop violentes qui surviennent lors d’une attaque ».

Le consentement n’a aucune valeur juridique

La psychiatre milite pour que soient prises en compte les notions de sidération et de dissociation. « Plus de 70% des adultes qui subissent un viol ont de la sidération », précise-t-elle. « Ils ne peuvent pas crier, ni dire non. C’est la stratégie de l’agresseur en amont qui conduit à cet état d’apathie. La méconnaissance de ces mécanismes conduit à de nombreux classements sans suite, de déqualifications ou d’acquittements aux assises », déplore Muriel Salmona.

De plus, la qualification d’emprise permet de ne pas s’attarder sur la notion de consentement, qui n’a aucune valeur juridique, comme le précise Maître Carine Durrieu-Diebolt, « elle n’existe pas dans les textes de loi et si on veut se positionner sérieusement lors d’un procès, les avocats ont tout intérêt à éviter de s’en servir. »

En attendant la tenue d’un éventuel procès, Solveig Halloin en appelle aux témoignages. Elle en est persuadée: « Philippe Caubère a surement fait d’autres victimes. Je les enjoins à se manifester. Elles peuvent écrire à l’adresse suivante: victimescaubere@protonmail.com. Je veillerai à ce que leurs mots soient lus et entendus. »

Lire aussi :

• Sara Danius, la patronne du Nobel de littérature forcée de démissionner

• Le témoignage qui contredit la défense de Tariq Ramadan

• « Bande de bites », la pub très crue contre les agressions sexuelles

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

 

La Tunisie djihadisée veut interdire le comique judéo-tunisien Boujenah

Des Tunisiens fanatiques veulent interdire le spectacle Ma vie rêvée de Michel Boujenah le 19 juillet prochain, au festival de Carthage. Le directeur du festival Mokhtar Rassaa  tient bon refusant d’annuler le spectacle. Boujenah est peiné et consterné, lui qui a toujours défendu la Tunisie et les Tunisiens et a manifesté son amour et son soutien dans les moments difficiles comme la chute de Ben Ali et l’attentat du musée du Bardo.

Michel Boujenah est né le 3 novembre 1952 à Tunis qu’il a du quitter en 1963, contraint et forcé, avec toute sa famille et sa communauté, après l’indépendance. Il a toujours conservé la nostalgie de son pays natal.

La Connectrice

  • Le rappel des faits

 

  • Michel Boujenah parle de son spectacle créé en 2014 et qui tourne toujours. Sur ONPC le 17/06/2017. Il se demande ce que les juifs ont fait au monde pour susciter autant d’antisémitisme. Ce disant, il prend soin de ne pas parler de l’antisémitisme musulman…mais rappelle les horreurs de l’inquisition catholique…

  • Un article complet sur Michel Boujenah , son histoire, ses engagements ,sa philosophie et la haine des opposants antisémites qui prétendent aimer les juifs mais pas le sionisme, cette chanson habituelle hypocrite. L’affaire est d’autant plus lamentable que l’humoriste a défendu le Printemps arabe tandis que des centaines de tunisiens profitaient de la démocratie pour s’enrôler dans les troupes de l’Etat islamique dont ils constituent la masse des étrangers qui l’ont rallié.

L’humoriste Michel Boujenah au centre d’une vive polémique en Tunisie  

 par  Publié le 07 juillet 2017 à 21h07

L'humoriste Michel Boujenah au centre d'une vive polémique en Tunisie
Michel Boujenah. (ERIC FEFERBERG / AFP)

La programmation du spectacle du comédien au festival de Carthage a déclenché une controverse qui oppose les plus hautes sphères de la société civile. Explications.

 

Tempête dans un verre d’eau ou affaire d’Etat ? Tunis est secoué depuis plusieurs jours par une polémique aux proportions rocambolesques. Alors que le pays est en proie à une crise socio-économique sans précédent, que le gouvernement de Youssef Chahed mène selon ses communicants un véritable djihad anti-corruption, que l’armée ratisse les régions montagneuses à la recherche de cellules terroristes, c’est bien la tenue du spectacle de l’humoriste français Michel Boujenah qui agite le landerneau tunisois.

Programmé dans le cadre de la 53e édition du festival de Carthage, le spectacle de l’enfant du pays fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux et dans les pages des journaux tunisiens. De ceux qui appellent à boycotter l’humoriste juif tunisien à ceux qui le défendent, en passant par ceux qui réclament, jusqu’au-boutistes, son annulation, le débat a pris un tour passionnel. Au point que l’UGTT, la puissante centrale syndicale, récipiendaire du Prix Nobel de la paix en 2015 pour avoir permis, avec d’autres organisations, de maintenir la paix sociale et la transition politique après la révolution de 2011 a, elle-aussi, appelé à annuler le spectacle du 19 juillet.

Michel Boujenah ne s’attendait certainement pas à une telle polémique, lui qui s’était félicité de participer au Festival de Carthage le 17 juin dernier dans l’émission « On n’est pas couché » sur France 2 : « Je suis super content parce que, depuis la révolution, je n’y ai pas joué. J’y suis allé très souvent, mais pas pour jouer. »

Pourquoi cet appel au boycott ?

L’appel à boycotter le spectacle du comédien est venu de la campagne du mouvement BDS qui milite dans le monde contre l’Etat d’Israël par la dénonciation de toute manifestation culturelle, sportive, scientifique qui met en avant des Israéliens, voire des personnalités juives accusées de soutenir l’Etat d’Israël. Parce qu’il aurait eu des propos positifs à l’égard de l’Etat hébreu, Michel Boujenah ne devrait donc pas pouvoir se produire en Tunisie, estiment les militants tunisiens du mouvement et leurs relais.

C’est également l’argumentation retenue par l’UGTT pour appeler à l’annulation de ce spectacle, et celle du parti al-Joumhouri, aujourd’hui presque absent de la scène politique mais qui s’est fendu d’un communiqué pour souligner que « les origines judéo-tunisiennes de Michel Boujenah ne suffisent pas à faire oublier ses opinions pro-sionistes de soutien à l’armée d’occupation et aux crimes commis en Palestine occupée ».

Vague de soutien

Autant d’arguments qui ont soulevé l’indignation de beaucoup de Tunisiens. Sur les réseaux sociaux encore une fois :

Mais également dans la presse où les prises de parole en faveur du maintien du spectacle se succèdent depuis plusieurs jours. Interrogé par la radio Mosaïque FM le 24 juin le directeur du festival de Carthage, Mokhtar Rassaa, a insisté sur le fait que Michel Boujenah est en premier lieu un artiste tunisien qui a toujours soutenu la Tunisie dans les médias internationaux. Il a ainsi déclaré :

« Ce n’est ni un grand sioniste, ni un leader du sionisme ! »

Une trentaine d’intellectuels et d’artistes ont également signé une lettre ouverte pour soutenir le maintien de ce spectacle, s’indignant de la position de la centrale syndicale et appelant à « éviter toute instrumentalisation de la création artistique ».

« Il est nécessaire de traiter ce problème imprévu en portant haut l’étendard de la liberté de pensée et de la diversité, considérée comme l’un des acquis fondamentaux de notre révolution. »

Les signataires soulignent l’attachement toujours revendiqué de Michel Boujenah à la Tunisie et aux Tunisiens. Quelques jours après le départ de Ben Ali en 2011, sur le plateau du Grand Journal de Canal+, le comédien était en larmes pour appeler « les gouvernements européens à faire très attention au peuple tunisien », « à protéger ce moment historique ». En 2015, un mois après l’attentat contre le musée du Bardo, il faisait partie de la délégation qui accompagnait la ministre de la Culture Fleur Pellerin à Tunis pour soutenir le pays endeuillé.

Pourquoi une telle polémique ?

Comment se fait-il que ce simple spectacle prenne une proportion aussi polémique ? Certains y verront peut-être de la psychanalyse de comptoir, mais l’histoire des 70 dernières années permet d’éclairer cette controverse. En effet, durant plus d’un millénaire, musulmans et juifs ont cohabité dans un environnement relativement pacifique en Tunisie, les juifs vivant sous le statut de dhimmis jusqu’au début du XIXè siècle. Ce n’est qu’avec la création de l’Etat d’Israël en 1948 et l’arrivée de Habib Bourguiba à la tête d’une Tunisie indépendante que les relations se sont assombries.

Avant même l’indépendance, celui qui était alors chef du parti Néo-Destour avait soutenu les populations arabes de Palestine dès 1946. Avec l’indépendance de la Tunisie et la crise de Suez en 1956, Bourguiba et les nationalistes tunisiens prennent fait et cause pour les Palestiniens : la population juive de Tunisie commence son exode. C’est la guerre des Six-Jours en 1967 et les émeutes de Tunis contre la population juive qui finiront de chasser les juifs du pays, ne laissant que quelques familles, notamment dans l’île de Djerba. L’OLP installera d’ailleurs son siège à Tunis durant douze ans après 1982.

C’est cette rupture soudaine au regard de l’histoire millénaire commune qui n’est en réalité toujours pas digérée. L’attachement des juifs tunisiens pour leur ancienne patrie est impossible à accepter pour une partie des Tunisiens de confession musulmane. Au grand dam des irréductibles amoureux de ce pays dont fait partie Michel Boujenah. Mais que le comédien se rassure, par-delà la polémique, jusqu’à ce jour, la programmation de son spectacle est maintenue. Et il fait salle comble.

Céline Lussato

Céline Lussato

Céline Lussato

Journaliste

La télé des Inconnus sur D8 à 20h55 ce mardi 19 mai et Pascal Legitimus à l’affiche

Publié le

Je suis fan des Inconnus qui sont les seuls humoristes à me faire rire ou sourire à tous les coups. Intelligence, finesse, culture, subtilité et grandes compétences artistiques dans tous les domaines du spectacles.

Je me repasse régulièrement leurs sketches et je ris encore, ce qui n’est pas donné avec un mauvais public comme moi 😉

LC

http://www.franceinfo.fr/emission/tout-et-son-contraire/2014-2015/pascal-legitimus-je-vote-blanc-c-est-normal-pour-un-noir-19-05-2015-04-22

Pascal Légitimus : « Je vote blanc, c’est normal pour un noir »

TOUT ET SON CONTRAIRE mardi 19 mai 2015

Pascal Légitimus, le 31 janvier 2014 © Maxppp

Comédien, réalisateur, metteur en scène. Il fait partie du trio des Inconnus. Immense star de la télé depuis « La télé des inconnus » dans les années 90, mais aussi du cinéma avec notamment les films « Les trois frères », « Le Pari », « Les Rois Mages ».

Pascal Légitimus a une double actualité. Un one-man-show, mais aussi le retour de « La Télé des Inconnus ». C’est la chaîne D8  qui a racheté les droits de cette émission culte qui sera rediffusée à partir de ce mardi avec  180 sketches, déclinés en quatre soirées.
Ce membre des inconnus est également tout seul sur scène dans un spectacle intitulé justement « Alone man show » au théâtre Bobino les 29 et 30 mai à Paris ! Il y dévoile une partie de sa vie ou y apprend notamment qu’il a des origines arménienne et que son son enfance a été tiraillée entre les souvenirs douloureux du génocide et l’esclavage par son père antillais. Il dit s’être construit avec les mémoires de ces drames et l’humour a tout de suite été un remède pour s’en sortir ! D’ailleurs pour expliquer son métissage il dit être antillais sur scène et arménien dans la vie, donc plus discret comme il l’explique …

Pascal Légitimus répond à Paul Lederman qui dit regretter d’avoir rencontré les inconnus !
Pour Pascal Légitimus s’il y a plus de noirs à la télévision, c’est parce qu’ils sont davantage « bankable » !
Pascal Légitimus explique pourquoi il vote blanc.

Ukraine. Euromaidan. Rencontres culturelles à Paris du 26 au 28 novembre 2014

Quatre grands événements en lien avec l’Ukraine cette semaine!

Rencontre avec Pavlo Yurov, metteur en scène.

Mercredi 26 novembre à 18h
INALCO, amphi 3

https://www.facebook.com/events/414809085333897/

Lecture performative de « Novorossiya: Théorie et pratique » de Pavlo Yurov

En présence de l’auteur qui a passé 70 emprisonné à Sloviansk

Jeudi 27 novembre à 19h
Centre Culturel et d’Information de l’Ambassade d’Ukraine en France,
22 avenue de Messine.

https://www.facebook.com/events/477701232371268/

Projection d’un documentaire ukrainien « Crimée dévoilée »

suivie de rencontre avec la réalisatrice Olga Morkova

Vendredi 28 Novembre à 18h45 
Centre Culturel et d’Information de l’Ambassade d’Ukraine en France,
22 avenue de Messine

https://www.facebook.com/events/308683405987034/

Opera Friends For Children – Concert pour les enfants d’Ukraine

Vendredi 28 Novembre 2014 à 20h30
Cathédrale Saint Volodymyr le Grand 

https://www.facebook.com/events/1508096136141051/

Année du cheval, demandez le programme

  • Portail du Nouvel an chinois sur Chine-informations Tous les défilés en France

http://www.chine-informations.com/nouvel-an-chinois/

Des recettes, des idées pour faire un masque de cheval, des contes, astrologie et informations sur le déroulement des festivités du nouvel an en Chine, etc.

czodiac7_3

Programme détaillé, photos et vidéos des défilés précédents

%d blogueurs aiment cette page :