Flux RSS

Archives de Catégorie: USA

Economie française patriote et massacre d’Alstom. Arnaud Montebourg et Frédéric Pierucci sur Thinkerview

La grande bouffe par Guillaume de Mazalle

La grande bouffe

https://www.mauvaisenouvelle.fr/?dessins&pg=13

 

 

https://ruraletv.fr/blog/2019/04/01/contre-la-privatisation-des-barrages-et-la-vente-a-la-decoupe-de-la-france/

Les  interviews passionnantes de Frédéric Pierucci et Arnaud Montebourg sont longues mais révèlent l’incompétence, l’égoïsme et la lâcheté de nos dirigeants traîtres à la nation, expérience à l’appui. Ecoutez-les en pelant vos légumes, en tartinant vos tartines de miel « bleu blanc ruche », en vous brossant les dents ou pendant que vôtre gratin de pâtes dore au four. Vous ne verrez pas le temps passer.

L.C.

USA : Nos anciens alliés ? Arnaud Montebourg

Interview de Arnaud Montebourg en direct à 17h, le 25/07/2019

Montebourg se déclare libre et heureux. Ses propos sont édifiants et passionnants, en particulier sur la vente d’Alstom à General Electric. A compléter avec l’interview de Frédéric Pierucci ancien haut dirigeant d’Alstom.

Montebourg explique que la vente s’étant faite sous pression et chantage (incarcération de Petrucci aux USA), la loi permet d’annuler la vente. Qu’attend Macron pour faire la démarche ?

L’entretien est long, je vous le concède, mais passionnant sur la possibilité et la nécessité d’une économie patriote.

En complément, écoutez aussi Pierucci pour bien comprendre le scandale Alstom. Étonnant personnage qui , malgré ses séjours en prison et la persécution dont i fut victime en tant qu’otage économique, ne vous ni haine ni désir de vengeance aux responsables de son martyr des deux côtés de l’Atlantique. Au contraire, il souhaite contribuer au regain économique de la France et encourager ses talents. Il vise à informer nos compatriotes de la terrible guerre économique que nous mènent les USA en usant de ficelles dignes de la mafia. Un livre et une société de Conseil sont ses outils actuels.

Le piège américain

Qui le sait ? Depuis la fin 2014 la France a perdu une partie du contrôle de ses centrales nucléaires au profit des Américains.

Je m’appelle Frédéric Pierucci et je me suis retrouvé, bien malgré moi, au cœur de ce scandale d’État. Ancien patron d’une des filiales d’Alstom, je connais les dessous de ce thriller à 12 milliards de dollars. Après avoir été longtemps contraint au silence, j’ai décidé, avec le journaliste Matthieu Aron, de les révéler.
 
En avril 2013, j’ai été arrêté à New York par le FBI et poursuivi pour une affaire de corruption. Je n’ai pas touché un centime dans cette transaction, mais les autorités américaines m’ont enfermé pendant plus de deux ans – dont quatorze mois dans une prison de très haute sécurité.
Un véritable chantage pour obliger Alstom à payer la plus gigantesque amende jamais infligée par les États-Unis, et à se vendre à General Electric, son grand concurrent américain.
 
Mon histoire illustre la guerre secrète que les États-Unis livrent à la France et à l’Europe en détournant le droit et la morale pour les utiliser comme des armes économiques.  L’une après l’autre, nos plus grandes sociétés (Alcatel, Total, Société Générale et bientôt d’autres) sont déstabilisées.  Ces dernières années, plus de 14 milliards de dollars d’amende ont ainsi été payés par nos multinationales ces dernières années au Trésor américain. Et ce n’est qu’un début…

Tout comme Montebourg, Pierucci ne s’attarde pas sur la responsabilité de Macron à Bercy  et actuellement à Belfort où GE supprime 1 000 emplois, mais on comprend bien qu’il était dans le coup de la vente à la découpe d’Alstom qui aurait directement profité aux destinataires de gratifications pour le succès de l’opération. Il ne nomme personne et moi non plus.

La turbine Arabelle d’Alstom

Comme Montebourg, Pierucci plaide pour le rachat de la partie d’Alstom rachetable du fait du désastre financier de General Electric, la filiale turbine qui équipe nos centrales nucléaires et le Charles-de-Gaulle, un rachat qui nous rendrait indépendants pour la fourniture de pièces détachées indispensables à l’entretien des outils de production d’électricité.

Alstom : la France vendue à la découpe ? Frédéric Pierucci

Diffusé en direct le 8 juil. 2019

Quelques commentaires :

Christopher Pellegrino
Pour la première fois sur cette chaîne, je suis une interview en live et je me la remets des le lendemain. Un seul mot me vient : la sidération. Extorsion, écoutes sauvages, vassalisation, emprisonnement de citoyens français, attaques d’entreprises stratégiques… Ce ne sont pas les USA qu’il faut blâmer car eux ont une certaine idée de leurs intérêts, mais toute une classe politique française qui depuis les années 90 est tt simplement traître à la nation. Le dégoût qui ressort de cet entretien envers nos élites corrompues n’a d’égal que le respect pour cet homme qui a vécu un chemin de croix et qui reste combattif.
Matéo F
Un jour ou l’autre, il faudra que les Macron, Hollande, Sarkozy et tout ce petit monde de conseillers corrompus payent pour cette trahison nationale. En tout cas, Thinkerview veille et est bien seul à approfondir ce scandale d’État avec ici des révélations importantes ; Merci !
Veduta wst
Quel témoignage incroyable … Un grand respect pour ce monsieur . Merci Thinkerview ! Il serait intéressant de creuser le sujet de qui était au courant en France et de qui a participer de près ou de loin à l’opération car de toute évidence il y a des traîtres à la nation et des vendues .
Nicole Chauvet
Cette interview est extraordinaire. Pourvu que de nombreux français la regarde. Je dois dire aussi bravo à Montebourg qui effectivement avait tout ce qu’il pouvait avant d’être sorti par Hollande qui l’avait remplacé par Macron. En tout cas en écoutant régulièrement Mélenchon et en lisant Médiapart j’étais au courant

Les Français auraient-il compris qu’il faut fermement défendre nos intérêts ?

Sur Le Point ce jour un sondage révèle une majorité écrasante de votes en faveur de la résistance contre Trump pour taxer les GAFA

Votez – Taxe Gafa : la France doit-elle engager un bras de fer avec Donald Trump ?

LIRE aussi

L’association de lutte contre la corruption a déposé plainte pour « corruption » et « détournement de fonds publics » dans le dossier Alstom-General Electric.

La plainte d’Anticor, révélée par le journal « le Monde », porte en premier lieu sur des faits de corruption et pose une question centrale : pourquoi l’entreprise Alstom a-t-elle été poursuivie aux Etats-Unis et pas en France ?

De fait, en décembre 2014, Alstom avait signé un plaider coupable (que nous avons pu consulter) avec le Department Of Justice (DOJ) ou elle avait admis qu’à partir de 2000 et jusqu’en 2011, elle avait soudoyé des responsables gouvernementaux et falsifié des documents comptables pour conclure des projets industriels à travers le monde entier. Alstom et ses filiales ont eu ainsi recours à des pots-de-vin pour obtenir des contrats en Indonésie, en Egypte, en Arabie Saoudite, à Taïwan et aux Bahamas. Au total, Alstom a déboursé 75 millions de dollars en pots-de-vin pour emporter 4 milliards de projets qui lui ont rapporté 300 millions de bénéfices.

« La société a admis son comportement criminel, avait déclaré à l’époque James Cole, le vice-procureur général des Etats-Unis, elle accepte de payer une amende de 772 millions de dollars, ce qui constitue la plus lourde amende jamais infligée dans toute l’histoire des États-Unis dans une affaire de corruption ».

En 2014, cette poursuite judiciaire américaine avait profondément déstabilisé le groupe français, et conduit au rachat de sa partie énergie par son principal concurrent américain, General Electric. Les conditions de cette vente hautement polémique font déjà l’objet d’une enquête du Parquet National Financier suite au signalement du député LR, Olivier Marleix.

Dans cette affaire politico-financière aux multiples volets, la justice américaine a pu agir d’autant plus aisément que la justice française a fait preuve d’une étonnante frilosité. A Paris, dès le 7 novembre 2007, une enquête (révélée par le « Wall Street Journal ») avait été lancée pour « corruption passive et active d’agents publics étrangers » mais les juges ne semblent s’y être jamais vraiment intéressés. Puis, en 2013, le parquet avait également ouvert une seconde information judiciaire, toujours pour corruption, impliquant Alstom en Hongrie, en Pologne et en Tunisie. Mais, à nouveau, le dossier s’était embourbé.

LIRE AUSSI : Alstom : enquête sur « une décennie de corruption »

« On a donc des aveux de corruption devant le juge américain, des faits établis et signés par celui qui était alors président-directeur général d’Alstom [Patrick Kron], mais des corrupteurs qui ne sont pas poursuivis sur le plan pénal en France, comme ce devrait être le cas », déclare Etienne Tête, l’avocat d’Anticor dans ce dossier. Or, poursuit-il, cette corruption a « à l’évidence » entraîné un préjudice pour l’entreprise, ainsi fragilisée. Et l’Etat a accepté la vente du groupe.

https://www.nouvelobs.com/justice/20190722.OBS16233/affaire-alstom-general-electric-l-association-anticor-porte-plainte.html


J’avais déjà écrit sur l’affaire Alstom en 2014 et j’y nommais certains bénéficiaires de la vente à la découpe comme l’actionnaire Martin Bouygues et la représentante de GE France, Clara Gaymard née Lejeune proche de la Fondation Lejeune qui voudrait interdire la liberté d’avorter et fait des recherches sur les mongoliens. Comme quoi, la morale de Clara Lejeune Gaymard est à deux vitesses : accuser d’infanticide les femmes qui avortent et se remplir les poches avec l’assassinat d’un fleuron de l’industrie française. https://laconnectrice.wordpress.com/2014/04/28/alstom-une-affaire-de-tuyaux-victime-des-mediocres-intrigues-narcissiques-de-nos-elites/

Origines de la Gay Pride, marche des fiertés : émeutes de Stonewall

Publié le

Je déplore que de nombreuses féministes préfèrent épouser la cause LGBTQ+ plutôt que celle du féminisme. Mes amies lesbiennes éprouvent le même sentiment. Nous pensons à l’unisson que les LGBTQ+ ont plus gagné en 50 ans que les féministes depuis plus de 1 000 ans.

La Connectrice

D-day. Une pensée pour nos amis américains

Publié le

 

Cimetière provisoire le 6 juin 1944 à Omaha beach

Résultat de recherche d'images pour "cimetière américain en france"

Cimetière américain de Colleville-sur-mer (Normandie)

saint-james

Cimetière américain de Saint-James (Bretagne)

Le 75ème anniversaire du débarquement et de la défaite des envahisseurs allemands rappelle que des centaines de milliers de militaires de toutes nationalités et de civils sont morts pour la libération de la France.

Parmi ces militaires venus à la rescousse, on compte 200 000 américains, la plupart très jeunes, une plaie toujours ouverte pour leurs familles. Si la plaie reste ouverte, c’est parce que les familles se sentent méprisées, ignorées par l’ingratitude de la France représentée par ses gouvernants et par une partie de son peuple anti américain au prétexte de l’anti capitalisme.

Expérience personnelle

J’ai vécu aux USA et j’y ai rencontré des gens de toutes origines qui me demandaient pourquoi les français étaient aussi ingrats alors que leurs proches étaient morts pour libérer la France. J’hésitais à leur donner une réponse juste mais je  comprenais leur douleur devant cette injustice ressentie personnellement. Je ne pouvais que confirmer que des français étaient effectivement anti américains bien qu’ils imitent la culture américaine avec la musique (rock, rap, etc), l’alimentation (hamburgers, coca-cola, ketchup, philadelphia cheese, chips, pancakes, cocktails, etc), accoutrement (baggy, hoodies, casquette de base ball à l’envers, sweat, baskets, etc) et langage sans compter le monde de l’informatique et de l’Internet avec les réseaux dits « sociaux ».

Alors je pense à tous ces américains universitaires, enseignants, ouvriers, employés, professions libérales que j’ai rencontrés dans les villes et les campagnes, dans les hôpitaux et les magasins, les restaurants et les bars, les taxis et les théâtres, les universités et les écoles.

Je pense à ces femmes mariées à des militaires, l’armée de métier étant un secteur recherché par les chômeurs, les déclassés et victimes de la crise industrielle comme dans la rust belt ou Detroit. Des femmes aimables acceptant de petits boulots pour nourrir leurs enfants, l’angoisse au ventre se demandant si leur époux reviendrait sain et sauf.

On peut porter toutes sortes de jugement sur la politique américaine impérialiste mais tous les individus ne sont pas impérialistes même s’ils sont contraints et forcés de participer à cette politique pour des motifs économiques.

Partager la peine et l’humiliation des familles et proches des 200 000 soldats américains morts pour la France est une question d’humanité.

La connectrice

Opération camembert au lait cru à l’Assemblée nationale

Publié le

https://www.change.org/p/c-est-le-camembert-de-normandie-au-lait-cru-d-appellation-d-origine-que-l-on-assassine/u/24287942

Histoire du camembert de Normandie

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Camembert_de_Normandie

Légende ou pas, la contribution de Marie Fontaine, épouse Harel reste fondamentale du fait de l’engagement de sa descendance dans la fabrication et l’essor du camembert. Comme on le sait, les femmes créatrice sont la plupart évacuées del’histoire et leur contribution ignorée. Pourtant il est indiscutable que Marie Fontaine-Harel a joué un rôle significatif dans les technique de fabrication et la notoriété du camembert. LC

« Camembert […] est le nom donné (1867) à un fromage fabriqué pour la première fois à la fin du xviiie siècle par Marie Fontaine, fermière de la commune de Camembert (Orne). »

— Alain Rey (dir.), Le Robert Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert, Paris, nouvelle édition janvier 1994, tome I, p. 333.

Selon la légende, historiquement peu crédible[6], le camembert de Normandie a été mis au point en 1791 par une fermière de Camembert, Marie Harel (née Fontaine), avec les conseils avisés d’un prêtre réfractaire (Charles Jean Bonvoust, religieux bénédictin, prieur de Roiville), originaire de la Brie, réfugié chez elle dans sa ferme de Beaumoncel[7].

Cette légende se retrouve dans de nombreux ouvrages, avec de surprenants enrichissements[8]. Le nom de Marie Harel, inventrice du camembert, apparaît en 1850, grâce à son petit-fils[9]. La légende est due à la remarquable réussite de sa famille et à l’intérêt commercial retiré[10]. Au début du xxe siècle, le syndicat des fabricants du véritable camembert de Normandie prend la relève des héritiers de Marie Harel pour perpétuer la légende du camembert normand[11] ; au xxie siècle, l’association de défense et de gestion de l’AOC camembert de Normandie[* 3] le remplace.

Je préfère les fromages au lait cru

Personnellement, je préfère les fromages au lait cru parce qu’ils ont plus de goût avec une texture à la fois moelleuse et feuilletée selon leur degré de maturité. Rien à voir avec les camemberts pasteurisés et industriels au coût uniforme dont le goût et la texture n’évoluent pas et qui se dessèchent rapidement. laissant ressortir la saveur salée au détriment de l’arôme.

Je consomme des  fromages au lait cru depuis 70 ans et je n’en ai jamais été malade.

Les américains consomment aussi des fromages au lait cru

Ayant vécu aux USA, j’ai souvent été invitée par des américains qui, pour me faire plaisir, m’offraient du camembert ou du brie au lait cru, souvent servis avec des tranches de pomme fraîche. J’ignorent comment ils se le procuraient. Contrairement aux préjugés des Français contre les américains, ces derniers apprécient la bonne chère en fonction de leurs moyens et de leurs goûts. Des organismes se sont spécialisés dans la bonne  bouffe bio comme « whole food » ou les farmer markets 

qui connaissent beaucoup de succès.

Vouloir normaliser nos productions alimentaires traditionnelles est contraire à nos traditions gastronomiques, aux intérêts des paysans et des consommateurs ainsi qu’à la réputation internationale de nôtre gastronomie. La résistance s’impose pour défendre nôtre patrimoine gastronomique et les paysans producteurs sans lesquels la France ne serait plus la France.

La Connectrice

Pour en savoir plus

http://www.fromages-de-terroirs.com/index.php?lang=fr

 

Actualité : Le camembert de Normandie AOP va autoriser la pasteurisation. C’est un renoncement aux valeurs de l’appellation et une victoire des multinationales !
Usages ancestraux, loyaux et constants : trois mots gravés dans le marbre lorsque la France a créé les appellations d’origine au tout début du XXè siècle, et pourtant, le camembert de Normandie, symbole s’il en est de notre pays, va être pasteurisé en 2021 ! Autant dire un nivellement par le bas, qui s’accompagnera de l’arrêt du moulage à la louche.
Décidément, l’histoire se répète. L’AOP normande n’a pas tiré la leçon du passé, elle s’enfonce inexorablement dans la médiocrité. En voulant faire retirer le terme Normandie des camemberts industriels, en somme faire appliquer la loi après 20 ans de laxisme, le camembert de Normandie hérite du pire scénario pour sortir de ce bras de fer entre fabricants du camembert « de Normandie » sous AOP et ceux du « fabriqué en Normandie », la version industrielle, dont Lactalis est le premier opérateur avec 95 % de la production. La fin du « Fabriqué en » se solde avec une AOP pour tous, déclinée en deux versions : l’une de base sous le nom actuel « Camembert de Normandie » et l’autre, plus qualitative, sous le nom de « Véritable camembert de Normandie ». La loi du marché voudra que 9 camemberts AOP sur 10 soient pasteurisés et industriels, fabriqués à la chaîne comme de vulgaires produits. Donc moins chers.
L’association Fromages de Terroirs dénonce un détournement grave de l’AOP qui donne en vérité aux industriels ce dont ils avaient rêvé en 2007 lorsqu’ils avaient réclamé la pasteurisation. On sait ce qu’il en advient de cette assouplissement dans les cahiers des charges – course au volume, standardisation, disparition des fermiers – et empilement des sous labels qui ne crée que de la confusion pour le consommateur. L’entrée des camemberts industriels dans le périmètre de l’AOP, est la mort programmée du véritable camembert !
PÉTITION À SIGNER SUR CHANGE.ORG :C’est le camembert de Normandie qu’on assassine !
Mercredi 21 février, la réunion « de la dernière chance » a abouti à cette imposture ! Les protagonistes de la longue bataille qui oppose les fabricants de « camembert fabriqué en Normandie, aux opérateurs de l’AOP Camembert de Normandie au lait cru, ont tranché. La filière s’oriente vers une AOP élargie, avec deux niveaux :
-  Une version plancher autorisera la dénomination commerciale « Camembert de Normandie », venant remplacer le « fabriqué en ». Cette version autorisera le lait pasteurisé, en contre partie, elle imposera une normandisation des troupeaux à hauteur de 30%. C’est peu ! D’autant que rien n’est précisé pour les 70% restants. Plus de moulage à la louche par des mains expertes, mais un robot mouleur. La fabrication restera donc très industrielle, à la chaîne comme c’est le cas actuellement pour les marques Président, Lanquetot, Lepetit, Cœur de Lion, le Rustique… On nous dit que le pâturage serait rendu obligatoire 6 mois de l’année, avec une part d’herbe minimale dans la ration estivale (25 ares d’herbe par vache). Et puis, la filière se réjouit semble t-il qu’on garantisse le caractère mi-lactique mi-présure qui caractérise le camembert traditionnel. En aucun cas, ce futur cahier des charges n’offrira la qualité d’un camembert digne d’une AOP.
-  Une version plus haut de gamme, strictement au lait cru, baptisée « Véritable Camembert de Normandie », voulant se substituer à l’actuelle AOP, avec des critères d’exigence relevés. On nous promet que la part de Normandes serait portée à 70% contre 50% actuellement, (imposée depuis mai 2017). Le bocage serait revalorisé : 100 mètres de haies pour un hectare de pâture, cela pour encourager la biodiversité. La ration hivernale devrait, quant à elle, comporter obligatoirement une proportion d’herbe. Soit, mais ce sont de bien minces avancées, et pour la plupart déjà acquises !
Pour les deux catégories de l’AOP, des règles générales vont également s’appliquer comme la suppression des OGM dans l’alimentation pour l’ensemble des producteurs. La zone pourrait intégrer les actuels producteurs hors zone dans l’Eure, la Seine-Maritime, la Manche, l’Orne et le Calvados, peut-être plus largement..
Les Normands exhument donc Le « Véritable camembert de Normandie », dénomination qui avait disparue en 1983 lors de la naissance de l’AOP. Elle est censée porter le « très haut de gamme » sauf qu’en autorisant la pasteurisation, c‘est la mort de l’AOP en tant que telle, dès lors qu’on introduit des niveaux de qualité si différents dans le label. On crée une concurrence au sein même d’une AOP.
La cohabitation lait cru-lait pasteurisé, pratiquée dans plus de 50 % des AOP nationales, pont-l’évêque, neufchâtel, livarot, ossau-iraty, saint-nectaire, cantal, fourmes d’Ambert et de Montbrison, bleu d’Auvergne, époisses, maroilles, munster… n’ont entraîné que médiocrité et tensions dans la filière laitière, accélérant la disparition des fermiers. Beaucoup d’entre elles ont en réalité perdu des parts de marché.
D’autres AOP admettent différentes déclinaisons : le beaufort (versions « été » et « chalet d’alpage »), le laguiole (« Grand Aubrac »), le salers (« Tradition ») … mais il y a une grande différence, elles sont toutes au lait cru, ce qui maintient une qualité optimale et une reconnaissance unique.
La nouvelle règle ne devrait pas être effective avant 2021. Une commission d’enquête nommée par l’Inao aura pour mission de lancer les travaux sur la définition de la nouvelle zone et les conditions de production.
Faits et chiffres :
Le camembert de Normandie AOP au lait cru a obtenu l’AOC en 1983 et l’AOP en 2007. L’AOP actuelle produit 5 400 tonnes en 2017 soit 6 % de la fabrication totale du camembert. Les 94% restant sont industriels : Lactalis représente hors AOP et en AOP, 95% de la production.
Liste des opérateurs et des marques dans l’AOP Camembert de Normandie au lait cru
Les fermiers 
-   Ferme du Champ Secret, dirigée par Patrick Mercier, à la Novère dans l’Orne. Marque : Champ Secret. 
-   Ferme de la Héronnière, à Camembert dans l’Orne, récemment reprise par Nicolas Durand. Marque : François Durand.
Les laiteries 
-   Laiterie de Saint-Hilaire-de-Briouze – Fromagerie Gillot détenue par la famille Fléchard. Marques : Gillot, Marie Harel et Saint-Hilaire. 45 % des parts de marché de l’AOP. 
-   Domaine de Saint-Loup – Ex-Graindorge, détenue par Lactalis. Marques : Domaine du Plessis, Fleuron du Plessis, Domaine de Saint-Loup, La Petite Normande et E.Graindorge. 
-   Fromagerie de Jort, détenue par Lactalis. Marque : Jort. 
-   Fromagerie du Moulin de Carel, détenue par Lactalis. Marque : Moulin de Carel. 
-   Fromagerie d’Orbec, à Orbec-en-Auge, détenue par Lactalis. Marque : Bourdon. Lactalis détient 50% des parts de marché de l’AOP.
-   Fromagerie du Val-de-Sienne, détenue par Pascal Beillevaire et Pierre Marty. Marques : Pré Saint-Jean, Le Bon Choix et Beillevaire. 
-   Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Marque : Isigny-Sainte-Mère. 
-   Fromagerie Réaux, détenue par Maîtres Laitiers du Cotentin-Groupe Disfrais. Marques : Réo et Le Gaslonde. 
-   Fromages de Stéphanie, à Saint-Léger-sur-Sarthe dans l’Orne, détenue par Stéphanie Conrad. Marque : Les Fromages de Stéphanie.

https://www.courrierinternational.com/article/vu-des-etats-unis-alerte-camembert-en-danger

Vu des États-Unis.Alerte, camembert en danger  !

Un camembert normand – au lait cru.  Photo12 / Gilles Targat

Le site d’information américain Bloomberg tire la sonnette d’alarme : “L’un des meilleurs fromages au monde pourrait être en voie de disparition.”

Bloomberg rappelle que, pour qu’un camembert reçoive cette appellation, il doit être fabriqué avec du lait cru non filtré possédant une teneur en matière grasse d’au moins 38 % et venant de vaches normandes qui bénéficient de conditions d’élevage précises. “Si c’est ce fromage que vous cherchez, en particulier en dehors de France, alors bonne chance”, assène le site d’information américain, avant de préciser que seuls 1 % des camemberts français sont produits de cette façon. “Et avec les grands propriétaires qui s’emparent des petites fermes, ce nombre est en train de s’effondrer rapidement”, s’alarme Bloomberg.

Une conséquence de la “guerre des fromages”

La publication attribue ce net recul des petites exploitations à la “guerre des fromages” de 2007, lors de laquelle les grands producteurs ont vu leur demande d’utiliser du lait pasteurisé pour fabriquer le camembert de Normandie rejetée par l’État français. Les grandes industries ont alors “quitté la course au vrai camembert” et étiquettent à présent leurs produits“fabriqués en Normandie”. “Ce qui n’est pas la même chose”,précise Bloomberg.

Le site d’information américain donne les clés pour distinguer le “vrai” camembert :

Quand vous l’apercevrez sur le plateau à fromages, vous reconnaîtrez son cœur crémeux épais. Si vos hôtes l’ont laissé dehors suffisamment longtemps, il sera possible de le presser. (Le Brie, à l’inverse, sera coulant.) La croûte, que vous devez manger, devrait avoir une fine marbrure marron. S’il est trop blanc et brillant, cela signifie que vous êtes en train de consommer une version industrielle. (Évidemment, s’il y a trop de marron, c’est qu’il a dépassé sa date.)”

Un test auquel les lecteurs de Bloomberg ne pourront procéder que s’ils voyagent en dehors des États-Unis, le camembert y étant interdit, comme tous les fromages à base de lait cru, depuis 1949. La publication les encourage donc à “prendre la direction de la France et [à] y trouver un authentique camembert à dévorer”.

 

Katelyn Ohashi. Ce que femme veut …

 

Gymnastique : l’incroyable 10 au sol de Katelyn Ohashi

Ajoutée le 15 janv. 2019

S’ABONNER 482 K
La gymnaste américaine de 21 ans a bluffé les juges lors des championnats universitaires américains et a obtenu la note maximale de 10 pour sa routine.… LIRE L’ARTICLE : http://fr.euronews.com/2019/01/15/gym…

Katelyn Ohashi s’est mise au service du Project Heal contre les troubles alimentaires dont elle a été elle-même victime quand elle se trouvait « trop grosse’.

Project Heal 4th Annual Gala - Arrivals : Photo d'actualité

 

Project Heal 4th Annual Gala - Arrivals : Photo d'actualité

Project Heal 4th Annual Gala – Arrivals
WEST HOLLYWOOD, CA – SEPTEMBER 07: Project Heal Co-Founder Kristina Saffran (C) with attendees including gymnast Katelyn Ohashi (L), actress Reid Cox (C), model Georgia Gibbs (C), and singer Jacquie Lee (R), arrive at Project Heal’s 4th Annual Gala at Private Residence on September 7, 2018 in West Hollywood, California. (Photo by Morgan Lieberman/Getty Images)

Project Heal

Association caritative ayant pour but d’aider les personnes atteintes de troubles alimentaires addictifs comme l’anorexie mentale

NFORMATIONS SUR L’ENTREPRISE
Fondation en 2008
Mission
Project HEAL: Help to Eat, Accept and Live is the largest nonprofit in the U.S. delivering prevention, treatment financing, and recovery support for people suffering from eating disorders.
COORDONNÉES
Appeler 833-365-HEAL
contact@theprojectheal.org
PLUS D’INFORMATIONS
À propos
Project Heal is a 501(c)(3) not-for-profit organization. All contributions are tax-deductable to the extent allowed by law.
Informations générales
Contact@theprojectheal.org

 

La Suède sous la menace d’une attaque russe ?

Publié le

 

Courte vidéo de Russia Today se moquant de la paranoïa suédoise

Lundi 22 mai 2018, le gouvernement suédois organisait une conférence de presse pour présenter ses mesures de protection civile et militaire face à la menace russe. Tous les médias francophones et anglophones que j’ai consultés reprennent les informations données officiellement sans plus d’analyse.

Nous avons ainsi appris que la Suède distribuerait à ses citoyens à partir du 28 mai  près de 5 millions de livrets de préparation à la guerre : comment se protéger, combien de nourriture et d’eau provisionner, quelles dispositions prendre en général en cas d’attaque nucléaire, cyber attaque ou autre. Les ministres suédois précisent que ces mesures sont à prendre non seulement en cas de menace directe contre le pays mais aussi en cas d’attaques contre d’autres pays proches comme la Finlande. Les suédois en supporteraient les conséquences. Comment est-ce possible étant donné que Suède et Russie n’ont pas de frontière terrestre commune ?

Sur la carte ci-dessous, on voit que la Russie possède une entrée directe sur la mer baltique par le golfe de Finlande et que la Suède est dotée d’une longue côte sur la mer Baltique.

Résultat de recherche d'images pour "carte suède"

Source carte http://valpardfilms.free.fr/Photos/VALPARD_PHOTOS_STOCKHOLM.html

L’histoire de la Suède plaide pour la crédibilité d’une guerre avec la Russie qu’elle a affrontée de nombreuses fois entre le XIIème et le XIXème siècles https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_wars_between_Russia_and_Sweden

Le journal 20 minutes, comme tous les autres médias, rappelle l’origine de l’alerte Les inquiétudes de la Suède ont été ravivées par l’incursion en 2014 d’un sous-marin non identifié dans l’archipel de Stockholm, et par diverses incursions d’appareils russes dans le ciel suédois. Selon Ouest-France, le gouvernement suédois avait déjà imprimé une brochure de ce type en 1961, en pleine Guerre Froide.

La Suède qui ne fait pas partie actuellement de l’Otan envisagerait de rejoindre l’organisation ce qui serait un retour à la guerre froide avec pour principaux acteurs l’aigle russe et l’aigle américain, comme autrefois. Plusieurs médias n’hésitent pas à parler de troisième guerre mondiale.

Le roi lui-même prend la menace russe très au sérieux Lundi, le roi Carl XVI Gustaf et le Premier ministre Stefan Löfven ont présidé, à Gotland, à la première création d’un nouveau régiment depuis la Seconde Guerre mondiale. «Nous montrons ainsi nos muscles», s’est félicité le Premier ministre. «Nous avons vu ce qu’il s’est passé en Ukraine, avec l’annexion de la Crimée, et un conflit en cours dans les régions orientales du pays. Nous enregistrons une activité croissante en mer Baltique, surtout côté russe. Nous devons le prendre en compte, la Suède doit se sentir en sécurité», a-t-il ajouté. 

La brochure "En cas de crise ou de guerre" qui sera envoyée aux Suédois dans les prochains jours.

La brochure « En cas de crise ou de guerre » qui sera envoyée aux Suédois dans les prochains jours.PONTUS LUNDAHL / TT NEWS AGENCY / AFP  http://www.parismatch.com/Actu/International/Suede-un-livret-edite-a-4-8-millions-de-copies-prepare-la-population-a-la-guerre-1523207

Cette info n’ayant pas encore été commentée par nos commentateurs professionnels, les internautes livrent leurs élucubrations qui ne manquent pas de sens. En voici quelques-unes assaisonnées à ma façon :

  • Qui a intérêt à ce que la Suède s’inquiète d’une attaque russe dans la région ? -Les Usa qui souhaiteraient qu’elle rejoigne l’OTAN.
  • La Suède connait actuellement de sérieux problèmes avec ses migrants musulmans. -Cette alerte nationale est-elle un moyen de détourner les citoyens des véritables problèmes qu’ils affrontent quotidiennement ?
  • La diabolisation de la Russie est-elle une revanche de l’Europe politique sur le soutien de Poutine au syrien Bachar Al Hassad ?
  • Existerait-il un mouvement suédois souverainiste fort pour appeler la Russie et la Chine à contribuer à chasser les musulmans du pays comme le font Poutine contre les Tchétchènes et  Xi Jinping contre les Ouïgours ? La 3ème guerre mondiale qui menace serait elle cette union improbable du monde non musulman contre l’invasion musulmane ?

A suivre …

 

La Connectrice

 

 

Akayed Ullah, 27, bangladais, a déclenché une bombe dans le métro de NYC

 

Akayed Ullah, 27 ans, immigrant du Bangladesh domicilié à Brooklyn, avait l’intention de commettre un carnage dans le plaque tournante la plus fréquentée du métro de New-York. Il vivait à New-york depuis 7 ans.

 La bombe ayant explosé prématurément, le terroriste a été grièvement brûlé aux mains et à l’estomac et envoyé à l’hôpital sous bonne garde en état d’arrestation. Heureusement on ne déplore que quelques blessés légers malgré la panique qui a suivit l’explosion.

Le terroriste avait attaché la bombe autour de son ventre et les policier durent le déshabiller pour ôter ce qui en restait. On ne dit pas s’il portait 15 slips pour arriver intact au paradis des 72 vierges à déflorer et peut être que cette absence de protection a permis aux journalistes de dire qu’il n’était pas certain que l’homme ait voulu s’envoyer en l’air avec sa bombe.

Résultat de recherche d'images pour "vierges paradis islam"

https://nypost.com/2017/12/11/explosion-reported-at-port-authority-bus-terminal/

D’après AP  (Associated Press), l’homme serait détenteur dun visa F4 pour rapprochement familial et travaillerait comme chauffeur de taxi. Il aurait été influencé par l’Etat islamique mais aurait agi seul et il n’est pas certain qu’il ait envisagé un attentat suicide. Il aurait déclaré qu’il souhaitait venger les bombardements US au Banglades.

Les enquêteur se sont immédiatement rendus à son domicile et nous devrions avoir très prochainement de plus amples informations.

Sur le New York Times on peut lire plusieurs centaines de commentaires de lecteurs qui témoignent de leur présence sur les lieux, qui saluent les sauveteurs, louent le courage des New-yorkais et le discours du maire mais évoquent rarement une possible connexion avec les déclarations de Trump sur Jérusalem. Certains tentent de relativiser l’attentat en soulignant que la liberté de circulation des armes cause plus de morts que les attentats terroristes et d’autres pleurent sur le sort des pauvres musulmans qui seront encore injustement stigmatisés.

Lire aussi en français http://www.20minutes.fr/monde/2186035-20171211-explosion-new-york-auteur-presume-tentative-attentat-terroriste

%d blogueurs aiment cette page :