Flux RSS

Archives de Tag: affaire Fillon

Pour un Parlement exemplaire, signez la pétition

http://e-mosaique.hautetfort.com/media/01/01/1485825389.jpg

https://usbeketrica.com/article/democratie-changer-les-regles-du-jeu

Un député brasse au minimum 25 000 euros/mois en sus des indemnités qui constituent sa rémunération. En outre il bénéficie de toutes sortes d’avantages en nature, y compris le privilège de profiter des ors de la République grâce à l’argent du contribuable.

L’intérêt de l’affaire Fillon est d’avoir mis au jour les prébendes considérables des élus députés et sénateurs.

Ben, si j’avais su, j’aurais choisi un avenir de politique et j’y aurais préparé mes enfants ! Malheureusement, je suis incapable de faire une chose en laquelle je ne crois pas et qui m’obligerait à mentir, dissimuler, intriguer, manipuler, jouer à dix bandes, collaborer à des entreprises immorales, tromper et mépriser autrui…..

On trouvera dans l’article ci-dessous les détails des fabuleux avantages des députés en espèces comme en nature. Les données chiffrées sont accessibles à tout le monde sur le site de l’Assemblée nationale 

http://ripostelaique.com/francois-fillon-na-rien-fait-dillegal-cest-justement-tout-le-scandale.html

La Connectrice

Partout des citoyens se mobilisent et appellent à une plus grande transparence de leurs élus.
Pour transformer l’indignation en action, interpellons les parlementaires pour qu’ils modifient d’urgence les règles des assemblées.

Le 22 février aura lieu la dernière réunion du bureau de l’Assemblée nationale de cette législature. Cette instance a le pouvoir de prendre des décisions et de modifier le code de déontologie. Si nous sommes nombreux nous pourrons les convaincre d’adopter nos 4 propositions pour un Parlement transparent et une démocratie rénovée.
Signez la pétition de Transparency France et Powerfoule !

Nos 4 propositions clés :

 Pourquoi c’est important ?

Le 25 septembre 2012, Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, promettait de faire de l’Assemblée « une maison de verre, transparente, exemplaire, irréprochable ». Malgré quelques avancées indéniables les règles d’intégrité de l’Assemblée nationale et du Sénat restent largement en dessous des attentes des citoyens. 77% des français estiment en effet leurs députés et sénateurs corrompus selon notre sondage d’octobre dernier*.

Face à ce constat alarmant, nous ne pouvons plus nous contenter de demi-mesures d’autant plus que les solutions existent ailleurs : en Allemagne, aux Etats-Unis, les parlementaires ont interdiction d’employer leurs proches, au Royaume-Uni, les parlementaires doivent rendre publiques leurs dépenses.

Ces mesures simples peuvent être adoptées immédiatement. La crise de défiance grave que traverse notre démocratie appelle des réponses rapides et concrètes.

Le 22 février aura lieu la dernière réunion du Bureau de l’Assemblée nationale. Ensemble nous devons les convaincre de saisir cette opportunité pour agir.

Signez pour obtenir enfin un Parlement exemplaire ! Pour signer la pétition http://foulepower.org/5lCPCdvyto4

Plus d’informations :

Source de la lettre à Bartolone pour un parlement exemplaire https://www.powerfoule.org/campaigns/penelopegate/parlement/pour-un-parlement-exemplaire

Fillon. Les médias dévoilent enfin le fond de l’affaire

Les parlementaires ? Picsou ou Rapetout ? ou Rapetout ET Picsou à la fois ?

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/5/51/La_Bande_%C3%A0_Picsou.jpg

http://vignette1.wikia.nocookie.net/univerduck/images/6/66/36425.jpg/revision/latest?cb=20130630183643&path-prefix=fr

J’avais écrit ici et ailleurs que l’histoire de l’emploi fictif de Pénélope n’était que l’arbre qui cachait la forêt des avantages fabuleux légalement dévolus aux parlementaires de l’Assemblée et du Sénat.

Je m’étonnais alors de ce que les médias se focalisent sur ce que je considère comme anecdotique au regard des sommes énormes, au minimum 25 000 euros/mois que brassent les députés, 577 députés (et près de 400 sénateurs). Et je n’avais pas estimé les avantages en nature dont ces politiques profitent dans des locaux somptueux équipés d’une multitude de serviteurs et gardes stylés dont les frais d’entretien et de fonctionnement sont puisés chez les contribuables.

Alors que je désespérais de voir apparaître dans les médias une comptabilité plus précise de ce que nous coûtent ces parlementaires pour des résultats très médiocres, je constate que certains médias se réveillent pour faire leur travail correctement.

Ainsi j’ai pu lire un dossier dans l’Express et entendre des commentaires sur Sud radio, la petite radio qui a quitté les bords de la Garonne pour monter à Paris tout en gardant l’accent du pays et sa fraîcheur.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-vie-doree-des-parlementaires_1876780.html

http://www.lexpress.fr/actualite/l-express-du-8-fevrier-2017-apres-l-affaire-fillon-en-finir-avec-les-privileges-des-elus_1876664.html

Fillon aurait pu sauver la mise et se grandir en vendant la mêche du coût faramineux des parlementaires et promettre que s’il était élu, il modifierait le système pour contribuer à diminuer la pression fiscale sur les contribuables et la dette publique. Avouer aurait nécessité un courage que n’ont pas les politiques. Alors, tant pis pour le lâche Fillon.

La Connectrice

%d blogueurs aiment cette page :