Flux RSS

Archives de Tag: agression sexuelle

Trop de harceleurs sexuels blanchis par la Justice

Harcèlement sexuel au travail : des moyens pour se défendre ! - Fondation des Femmes

https://www.helloasso.com/associations/fondation-des-femmes/collectes/harcelement-sexuel-au-travail

Ayant relevé sur Internet quelques cas de harcèlement sexuels jugés au cours des deux dernières années, je constate que les harceleurs sont souvent relaxés et que les nuances de la loi pour qualifier les faits jouent au détriment des victimes.

Ainsi, selon le bon vouloir de la Police et de la Justice, les plaintes sont qualifiés ou requalifiées en harcèlement moral, harcèlement sexuel, atteinte sexuelle, agression sexuelle,tentative de viol ou viol. La souffrance de la victime est secondaire, le point de vue de l’autorité publique prime. L’exemple récent de la fillette de 11 ans harcelée puis violée par un homme de 28 ans, faits qualifié par les magistrats d’atteinte sexuelle arguant de leur conviction qu’elle aurait été consentante !

Il me semble que, dans tous les cas de prédation sexuelle, la souffrance de la victime et les conséquences de son agression devraient être au cœur du jugement. C’est rarement le cas et la légère condamnation du maire de Bar-sur-loup, Richard Ribeiro démontre l’indulgence des juges vis-à-vis d’un premier magistrat : en appel, sa peine a été diminuée et l’obligation de stage de citoyenneté annulée.

Je constate également que plusieurs cas de plaintes pour harcèlement sexuel proviennent d’employées de mairie et impliquent des maires comme Georges Tron ou Eric Raoult. Georges Tron a même été réélu !

Pourtant, les psychiatres affirment que le harcèlement sexuel peut laisser des traces à vie : cauchemars, obsessions, dépression, suicide, conduite d’échec, craintes irraisonnées, inhibitions, perte de confiance en soi, sensibilité exacerbée, etc.

Vous l’avez compris, le harcèlement sexuel vise à tenir les femmes courbées sous le joug du pouvoir masculin qu’elles en soient directement victimes ou témoins conditionnées à la soumission. Toute femme sait CE qu’elle risque…

La Connectrice #moiaussi

  • Harcelée nuit et jour par un commerçant, elle dépose plainte. Classement sans suite. Elle est effondrée.

en juillet 2014. « Un jour, je reçois un message à connotation sexuelle sur mon téléphone portable. Je pensais que c’était un membre de la famille qui me faisait une plaisanterie ». Sauf qu’elle s’aperçoit que ce n’est pas le cas. « J’ai simplement répondu à l’émetteur du message qu’il s’était trompé de destinataire »Malgré cela, les messages s’enchaînent et sont de plus en plus crus. « J’ai commencé à avoir peur quand un jour, cette personne m’a dit que j’étais ravissante de venir en jupe au travail. J’ai compris que j’étais épiée et harcelée. Il connaissait mon mode de vie » le 2 juin 2016, Françoise reçoit un avis de classement du Parquet du procureur de la République. « L’examen de cette procédure ne justifie pas de poursuite pénale au motif que la personne qui a commis l’infraction dont vous avez été victime n’a pas été identifiée »Le désarroi est total. « Je n’ai pas compris pourquoi ma plainte n’a rien donné. Qu’est-ce que attend ? Qu’il passe à l’acte ? »Elle ne décolère face à « la justice qui ne sert visiblement à rien. L’individu en question peut très bien continuer à harceler d’autres personnes puisque c’est possible ».

https://actu.fr/societe/harcelee-et-epiee-par-son-commercant_6291554.html

  • Secrétaire de mairie harcelée par le maire pendant 11 ans. Le maire est relaxé par le tribunal

Catherine, originaire de Normandie raconte son calvaire : pendant 11 ans, elle a subi le harcèlement sexuel de son patron, l’ancien maire de La Barre-en-Ouche (Eure)…l la touchait, lui demandait de se déshabiller devant elle… Il a été poursuivi pour agression sexuelle et exhibitionnisme, explique l’avocat de la plaignante, Maître François…

Le 11 octobre 2016, le prévenu comparaissait devant le tribunal correctionnel d’Évreux pour répondre de ces faits. Nos confrères de l’Eveil Normand rapportent que « tout aurait commencé dès le premier jour d’embauche de la victime en 2001 ».

Il aurait fermé la porte du bureau à clé, la laissant sur la serrure, et glissé sa main dans le soutien-gorge de la victime, puis dans sa culotte, liste la présidente du tribunal.

Au terme de l’audience, le tribunal a décidé de relaxer le maire de La Barre-en-Ouche de tous les faits qui lui étaient reprochés. Une décision contestée par la partie civile et le parquet qui ont décidé de faire appel.

  • Secrétaire de mairie de Bar-sur-Loup harcelée par le maire qui voit sa peine diminuée en appel

Cette dernière, défendue par Me Bénédicte Anav, avait déposé plainte en janvier 2012, lui reprochant des propos grivois et des propositions indécentes à la limite du harcèlement sexuel: « T’es bonne », « Tu devrais mettre plus de décolletés », « Tu devrais venir sans rien dessous ». Condamné le 12 août dernier à deux mois de prison ferme et 7.500 euros de dommages-intérêts en réparation du préjudice moral, Richard Ribero avait fait appel.

Il a été rejugé fin novembre devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Les réquisitions du procureur général avaient un peu allégé la peine de première instance tout en y ajoutant un volet didactique: le suivi d’un stage de citoyenneté… Si la réquisition autour du stage n’a pas été suivie – c’eut été un comble pour un premier magistrat – les juges ont condamné Richard Ribero à une peine de 8 mois avec sursis, 5 000 euros d’amende et 7 000 euros de dommages-intérêts pour la plaignante.

http://www.nicematin.com/justice/le-maire-du-bar-sur-loup-condamne-a-huit-mois-de-prison-avec-sursis-107610

  • Harcèlement sexuel à la mairie de Versailles. 6 mois de prison ferme

Le tribunal correctionnel de Versailles a hier prononcé une peine de 18 mois de prison dont six mois ferme à l’encontre de l’ex-directeur de la communication.

Un ancien cadre de la mairie de Versailles condamné à six mois de prison ferme pour harcèlement sexuel. Le tribunal correctionnel de Versailles a hier prononcé une peine de 18 mois de prison dont six mois ferme à l’encontre de l’ex-directeur de la communication. Le quadragénaire aurait dans les bureaux de l’hôtel de ville fait des avances à caractère sexuel à quatre de ses subordonnées entre 2012 et 2014.

https://www.evasionfm.com/actualite-5040-six-mois-de-prison-ferme-pour-lancien-directeur-communication-la-mairie-versailles.html

Ce qui est  édifiant, ce sont les propos du maire justifiant le harcèlement sexuel : une chanson habituelle chez les prédateurs.«Moi, je suis suspecté de harceler. Mais on ne soupçonne pas une fille d’aguicher.» On retrouve aussi le chantage Selon la plaignante, elle aurait été écartée car elle avait repoussé ses avances

  • Georges Tron, maire de Draveil et ex-secrétaire d’Etat à la Fonction publique, massait les pieds de ses collaboratrices. Non lieu requis.

…Toujours « le même mode opératoire », il l’installe face à lui, lui dit de fermer les yeux, de se taire. Et il lui dit « qu’il faut se détendre », attrape son pied, le masse, « se met le gros orteil dans la bouche, puis prend ma jambe, retrousse ma jupe et remonte entre les cuisses ». Elle dénonce « caresses », « masturbation », « attouchements sexuels » et « pénétration digitale »…

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20110621.OBS5560/affaire-tron-m-le-maire-et-ses-droles-de-massages.html

L’affaire Tron ne fait que commencer. Alors que Gilles Charbonnier, le procureur chargé du dossier, a requis un non-lieu, les juges d’instruction devront bientôt se prononcer sur le renvoi en correctionnelle ou en cour d’assises du dossier. Si, selon les conclusions du magistrat, le viol n’est pas caractérisé, il ressort de l’enquête d’instruction que le maire de Draveil, ancien député de l’Essonne et ancien secrétaire d’État du gouvernement Fillon a profité de son statut et de ses attributions pour se créer un véritable harem d’employées de mairie et de collaboratrices sur lesquelles il pratiquait sa passion : la réflexologie plantaire, un massage des pieds qui trouve son origine dans la médecine ancestrale chinoise. http://www.lepoint.fr/politique/avec-georges-tron-c-etait-vraiment-le-pied-30-07-2013-1709885_20.php

Chantage . A des dizaines d’entre elles, il a imposé des caresses des pieds dans son bureau, à sa permanence parlementaire, lors d’entretien d’embauche, de déjeuner de travail. Sans prévenir, Georges Tron saisit leur pied, le coince entre ses cuisses et commence à masser. La plupart, impressionnées, par crainte de ne pas décrocher le poste convoité, se taisent lorsque la main du maire dérape, glisse le long de la jambe et remonte jusqu’aux cuisses. Celles qui ont dit non ont été mutées, ont perdu leur logement de fonction, ou n’ont pas été rappelées.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/18/pourquoi-georges-tron-sera-renvoye-aux-assises_4543364_3224.html#FHLjRiVxDGusEekS.99

130801tron.JPG

https://www.aimeles.net/georgestronlechevaliermamansanspiedsetsansreproche/

Arnaud Gonnet condamné pour avoir frappé un violeur. Encore 15 jours pour signer la pétition

Publié le

http://www.mesopinions.com/petition/justice/justice-demandons-relaxe-arnaud-gonnet-condamne/14528

Signez ici

  • #Justice Demandons la relaxe pour Arnaud Gonnet, condamné pour avoir mis fin à une agression sexuelle !

Déjà 101.470 signatures

 

Pétition : #Justice Demandons la relaxe pour Arnaud Gonnet, condamné pour avoir mis fin à une agression sexuelle !

Créé le 09/06/2015 – Fin le 01/04/2016

À l’attention : du Parquet de Paris

Bonjour à tous,

Je sollicite votre aide afin de m’aider à obtenir la relaxe. J’ai en effet été condamné à 2 mois de prison avec sursis et je risque plusieurs dizaines de milliers d’euros de dommages et intérêts. J’espère pouvoir faire bouger les choses avec votre soutien.

J’adresse mes pensées et mon affection aux personnes qui se sont trouvées dans ma situation et qui n’ont pas pu bénéficier d’exposition médiatique pour contrer l’injustice, aux victimes d’agressions sexuelles et à vous tous qui m’avez témoigné votre soutien. J’espère que la force du nombre fera bouger les lignes et le verdict en appel.

Le Parisien : « Il était poursuivi pour s’être battu dans le but de mettre fin à une agression sexuelle. Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement hier dans le dossier qui opposait Arnaud Gonnet, un client de boîte de nuit, à l’agresseur qui s’en était pris à l’une de ses collègues lors d’une soirée en mars 2013. L’agresseur a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour des attouchements commis alors que la victime était endormie. Témoin de la scène, Arnaud s’était interposé sans violence avant de prendre un coup puis d’en asséner deux à son tour. Une réponse jugée disproportionnée par le tribunal qui l’a condamné à deux mois de prison avec sursis. « Le message des magistrats est donc de dire qu’il valait mieux laisser faire l’agression. A une époque où l’on reproche aux passants de ne pas intervenir lorsqu’ils sont témoins de scènes de violence, c’est un jugement incompréhensible mais surtout dangereux », s’indigne M e Vincent de la Morandière,l’avocat d’Arnaud, qui annonce vouloir faire appel. »

Merci à ma famille, à mes employeurs, à la victime, à mes proches et à vous tous de me donner la force de me battre pour rétablir la justice dans cette affaire.

Amitiés

Arnaud GONNET

Stop aux menaces et aux appels au meurtre et au viol de femmes sur les réseaux sociaux

Pétition – Médias
SIGNEZ LA PÉTITION

Déjà 21.948 signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

Stop aux menaces et aux appels au meurtre et au viol de femmes sur les réseaux sociaux

Auteur : Docteure Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie

Créé le 13/09/2015

À l’attention : de Monsieur le président de la République et Mesdames et Monsieur les ministres de l’intérieur, de la Justice et des Droits des Femmes

C’est en appelant à signaler des tweets de menaces et d’appels au meurtre et au viol collectif concernant les Femen, à la suite de leur irruption au salon de la femme musulmane à Pontoise, samedi 12 septembre 2015, que j’ai reçu une menace de viol collectif à mon encontre. Les tweets haineux ont été bloqués grâce aux signalements de nombreuses internautes, mais la plupart des comptes d’où émanaient ces tweets n’ont toujours pas été fermés par twitter, permettant à leurs propriétaires de continuer de déverser leur haine et leurs appels au crime.

Il est intolérable que des femmes, comme les Femen soient menacées de crimes, parce qu’elles dénoncent la présence d’intervenants connus pour leurs propos machistes et misogynes contraires aux valeurs républicaines (au principe d’égalité de droits entre les femmes et les hommes, et de non-discrimination en raison du sexe), prônant sous couvert de «l’honneur de la femme musulmane», la soumission de la femme à son mari, sa mise sous contrôle, la restriction de ses libertés et la justification d’agressions sexuelles masculines (2) ; ou que d’autres femmes, parce qu’elles signalent des propos haineux d’appels au meurtre et au viol collectif sur le net, le soient également.

Nous vous demandons de dénoncer très fermement ces appels au meurtre et au viol, et de faire en sorte que les comptes soient fermés et que les menaces et les appels au meurtre et au viol ne restent pas impunis. Toutes les femmes et les filles doivent être protégées de ces violences sexistes et de ces menaces de crimes qui attisent un climat de haine envers les femmes et les filles et qui alimentent la culture du viol.

Rappelons que les délits et crimes sexuels envers les femmes et les filles sont très fréquents, commis majoritairement dans le couple et la famille ; qu’une femme sur cinq a subi des agressions sexuelles au cours de sa vie ; une femme sur six des viols et tentatives de vols ; que selon les enquêtes de victimation, les femmes adultes sont 86 000 chaque année à rapporter un viol ou une tentative de viol et que, si l’on croise les enquêtes, les filles mineures sont bien plus nombreuses a avoir subi des viols et des tentatives de viols, on peut évaluer leur nombre à plus de 120 000 ; que les violences sexuelles commencent très tôt, dans notre enquête IVSEA de 2015, 81% des victimes ont subi les premières violences sexuelles avant l’âge de 18 ans, 51% avant 11 ans, et 23% avant 6 ans (4) ; et enfin, que 100% des femmes rapportent  avoir subi un harcèlement sexiste et des violences sexuelles dans les transports en commun (5). Or, les victimes de violences sexuelles sont plus de 80% à rapporter qu’elles n’ont jamais été reconnues, ni protégées (4). Et ces violences représentent une atteinte grave à leur intégrité physique et psychique et à leur dignité. Elles ont, comme l’ont démontré de nombreuses études internationales, un impact catastrophique sur leur santé et sur leur qualité de vie (4).

Il est absolument impératif qu’une tolérance-zéro et une impunité-zéro soient mises en œuvre envers ceux qui exercent ces violences masculines et ceux qui les légitiment, ainsi que la mise en place d’une réelle politique de prévention, de protection et de prise en charge des victimes, afin que les droits fondamentaux des femmes et des filles soient enfin respectés.

Dre Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie
soutenue par le Collectif National pour les Droits des Femmes.


1) avec un tweet faisant référence aux attentats terroristes de Charlie Hebdo et appelant Daesh à faire de même au QG des Femen, et d’autres à la lapidation, à la peine capitale, à des viols collectifs

2) cf article http://www.huffingtonpost.fr/isabelle-kersimon/racisme-et-misogynie-a-lhonneur-a-pontoise_b_8115202.html

3) INSEE-ONDRP, enquêtes Cadre de vie et sécurité de 2010 à 2013. et enquête CVS 2008.

4) Enquête IVSEA Impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie, soutenue par l’UNICEF. Rapport consultable sur les sites stopaudeni.com et memoiretraumatique.org

5) sondage mené par le Haut Conseil à l’Égalité femmes/hommes en 2015 : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/violences-de-genre/actualites-69/article/avis-du-hcefh-relatif-au

Sexualité. Les mâles sont-ils tous détraqués ?

Publié le

https://www.contrepoints.org/2012/08/24/94913-harcelement-sexuel-desormais-tout-est-harcelement

En France, une femme est violée toutes les 7 mn et 30% des détenus seraient condamnés pour délits ou crimes sexuels.La majorité des victimes sont des femmes mais quelques hommes et des enfants des deux sexes sont concernés.

Il règne en France un climat délétère dans lequel le harcèlement sexuel concerne tous les hommes de toutes les catégories sociales et économiques.

la tribune fourmille d’anecdotes édifiantes. Y sont rapportées les remarques inconvenantes «d’un parlementaire qui déplore que nous portions un col roulé et pas un décolleté» ou d’«un conseiller ministériel qui demande, au retour des vacances, si nous sommes bronzée vraiment partout». Mais également, celle d’«un ami du président qui juge les journalistes d’autant plus intéressantes qu’elles ont un bon tour de poitrine». «Dans une usine visitée au pas de course, c’est un ministre qui s’amuse de nous voir porter des chasubles bleues réglementaires et glisse que ce serait mieux si vous n’aviez rien en dessous», peut-on encore lire.

Il y a aussi «les textos – classiques, récurrents, insistants», les invitations à se «voir le soir, hors des lieux et des horaires du pouvoir» et «les avances (qui) ne s’arrêteront qu’avec la menace d’une main courante pour harcèlement».

http:  www come4news com images users 1041 HarcelW%20copie jpg Abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel

http://www.come4news.com/abrogation-de-la-loi-sur-le-harcelement-sexuel-158146

  • Soupçonné d’avoir violé quatre jeunes filles, un directeur de centre équestre de l’Eure a été écroué. Il avait déjà été condamné en 2007 et figurait sur le fichier des délinquants sexuels.http://www.leparisien.fr/faits-divers/eure-un-directeur-de-centre-equestre-recidiviste-accuse-de-viols-04-05-2015-4745431.php
  • Le 20 avril dernier, une dame de 94 ans était violée à son domicile par un cambrioleur http://www.ledauphine.com/france-monde/2015/04/21/biarritz-une-femme-de-94-ans-violee-a-son-domicile-l-agresseur-en-fuite
  • Samedi soir, le groupe d’amis s’est rendu à Étreillers pour une soirée privée à la salle des fêtes. Vers 21h30, la jeune femme de 20 ans est sortie fumer une cigarette lorsqu’une voiture blanche avec deux hommes à bord s’est arrêtée à son niveau. Les deux individus ont alors forcé la victime à monter dans leur voiture avant de démarrer. Le véhicule a roulé pendant environ 1h30 dans les villages alentours avant de revenir à Étreillers où les agresseurs ont redéposé la jeune femme non loin de la salle des fêtes…  Les deux suspects auraient environ 25 ans et l’autoradio de la voiture de couleur blanche diffusait de la musique rap à un volume sonore élevé, ce qui a pu attirer l’attention sur son passage.http://www.aisnenouvelle.fr/region/etreillers-deux-hommes-recherches-apres-un-viol-ia16b108n211685
  • entretiens donnés par des enfants qui témoignent de viols commis par des militaires en Centrafrique. Quatorze soldats français sont visés par ce rapport de l’ONU. 6 enfants de 8 à 13 ans témoignent dans un rapport de l’Onu : Sur les six enfants qui témoignent, quatre ont été victimes de violences sexuelles. Les deux autres rapportent des abus subis par leurs copains. Chaque fois, la version est presque semblable. Des militaires leur demandent une fellation en échange de nourriture. Les petites victimes donnent aussi des descriptions précises ou des caractéristiques physiques de leurs agresseurs présumés.http://www.metronews.fr/info/viols-presumes-en-centrafrique-le-recit-choc-des-enfants-devant-l-onu/moec!zTW84ArhtndM/

  • le bellâtre aux allures de top-modèle proposait à ses partenaires un rapport sexuel dans l’obscurité, et les yeux bandés. Un subterfuge en vérité. Car une fois l’étreinte terminée, ce n’est pas le beau et mystérieux Anthony, 37 ans, que découvraient ces dames, mais Michel*, un petit homme dégarni et bedonnant de 68 ans.Son stratagème, le sexagénaire en usait depuis 2009 au moins. Des rencontres « piquantes » avec des femmes « excitées » par son « scénario », soutient ce divorcé. Des « viols par surprise » pour le parquet de Nice, qui a ordonné son placement en garde à vue le 17 mars, avant qu’un juge d’instruction ne le mette en examen…

    Après recoupements, il est établi qu’il était en contact avec 342 femmes dans toute la France, dont 143 dans son département, et possédait des photos intimes de 200 femmes différentes,http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-faux-play-boy-du-web-etait-un-sexagenaire-04-05-2015-4744097.php

L’homme français dans le métro d’après une enquête chinoise http://french.people.com.cn/VieSociale/7941287.html

  • Patrick Sébastien a fait chanter au public « une petite pipe avant d’aller au lit » à une heure de grande écoute samedi soir, dans son émission «Les années bonheur» sur France 2. Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat à la Famille a réagi : «Je pense que ceux qui ont la responsabilité et la chance d’animer une émission doivent aussi se comporter dans le respect des familles. C’est une question d’abord de respect des enfants, parce que je trouve ça limite incestueux que de faire chanter ça dans une famille à 20h50. Or la lutte contre l’inceste et la pédophilie est une de mes priorités»,a réagi ce lundi Laurence Rossignol sur RTL.

Sur le net, une majorité d’internautes s’est exprimée contre l’indécence de l’animateur qui n’en est pas à son coup d’essai. Il s’est étalé maintes fois sur son amour des prostituées et affirme clairement son opposition à l’éradication de la prostitution et à la pénalisation des clients.« Les mêmes qui interdisent et qui veulent faire passer les clients des prostituées pour des délinquants sont les mêmes qui cautionnent la France à genoux qui suce le Qatar. »

En savoir plus : http://www.gentside.com/patrick-s%E9bastien/patrick-sebastien-dans-c-a-vous-039-039-la-classe-politique-je-la-trouve-indigne-039-039_art61235.html
Copyright © Gentside

http://www.leparisien.fr/tv/videos-patrick-sebastien-une-petite-pipe-qui-cree-l-emoi-04-05-2015-4744211.php

Patrick Sébastien se justifie en évoquant une grivoiserie innocente et compare sa chanson au « Zizi » de Pierre Perret ou aux gauloiseries de Georges Brassens dont il est loin d’avoir le talent. Sur la forme et le fond, Patrick Sébastien insulte ces poètes et musiciens que sont Brassens et Perret. Sur le fond, il montre son ignorance des engagements de ces deux auteurs qui ont eu le courage et l’esprit de braver l’hypocrisie de la morale de leur époque. Il n’y a rien d’obscène dans « le zizi » de Pierre Perret et les obscénités de Brassens sont le reflet de son engagement anticlérical dans les années 50 à 60..

Aujourd’hui, la pornographie étant généralisée et accessible à tous les enfants dès leur plus jeune âge-à 11 ans, ils auraient tous vu un film porno,-il n’y a aucun courage à sortir la pornographie de ses limites horaires théoriques. Or la pornographie véhicule une image dégradée et humiliante de la femme, contribuant ainsi à la sexualité détraquée des hommes, la discrimination des femmes et le sexisme en général. Il suffit de lire ci-dessus les paroles des hommes politiques à l’égard des femmes journalistes pour y retrouver ce conditionnement pornographique.

Naturellement, l’exhibitionnisme sexuel de Patrick Bastien est celui d’un homme qui s’adresse aux hommes et aux petit garçons en devenir d’homme.Habitué à la fréquentation des prostituées et des clubs de libertinage (partouzes)comme le 41 Chez Denise l’homme est imbibé, imprégné, obsédé par son sexe

Si encore il avait fait chanter au public « un petit cunnilingus avant d’aller dormir », on aurait pu le trouver courageux et féministe mais Patrick Sébastien incarne le gros macho franchouillard vénérant son phallus qui l’a porté au sommet du cercle des animateurs sexistes sans cervelle.

Le viol français. Le gynécologue avait été blanchi par le Conseil de l’ordre. Un récidiviste a été relaxé

Publié le

Ce Gynécologue de Domont (Oise) a violé ses patientes pendant 20 ans. 92 ont porté plainte et la justice scrute ses 10 000 dossiers pour trouver éventuellement d’autres victimes. Deux patientes avaient saisi le Conseil de l’Ordre qui avaient blanchi le violeur, ce qui lui a permis de continuer.

L’enquête semble le confirmer. Plus d’une centaine de patientes ont été entendues à ce jour et, parmi elles, 92 ont effectivement porté plainte à l’issue de leur audition, pour viol ou agression sexuelle. « Une vingtaine d’autres se réserveraient la possibilité de le faire. Une vingtaine d’autres, interrogées par les enquêteurs, n’auraient pas eu le sentiment d’avoir été agressées lors des examens médicaux », confie Me Blandine Heurton, l’avocate d’une des patientes, entendue ce mercredi par la juge d’instruction. « L’idée de la magistrate, c’est de ne pas passer à côté d’éventuelles victimes. » http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/un-gynecologue-accuse-par-92-patientes-04-04-2015-4664101.php#xtor=EREC-109—-2911117@1

Jean-Luc Moindrot  avait été condamné en 1991 à Orléans à 9 ans d’emprisonnement pour un viol, puis en 2001 à Auxerre à 20 ans de réclusion, dont 13 ans de sûreté, pour trois nouveaux viols. Le violeur avait bénéficié de remises de peine pour bonne conduite et avait vu sa peine aménagée en libération sous contrôle d’un bracelet électronique avec obligation de soins. Moindrot avait alors coupé la lanière de son dispositif de tracking pour s’enfuir en Espagne. Il a été relaxé en appel pour ces derniers faits.http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/01/01016-20150401ARTFIG00467-le-violeur-recidiviste-qui-avait-brise-son-bracelet-electronique-relaxe.php

Sachant que Taubira pousse aux aménagements de peine, nul doute que la jurisprudence Moindrot inspirera d’autres candidats à l’évasion.

La Connectrice

Arnaud inculpé pour avoir boxé un violeur pris sur le fait. Jugement le 21 novembre

Peines confirmés au procès du 21 novembre 2014 (hier vendredi). Arnaud Gonnet a été condamné à 2 mois avec sursis et le violeur à 4 mois avec sursis. L’avocat d’Arnaud entend faire appel du jugement.

—————————————————————————————————————————

Je suis très en colère contre cette (in)Justice qui encourage le viol en punissant les défenseurs des femmes et en excusant les violeurs.

Au cours d’une soirée organisée par une école d’art dans une boite de nuit des Halles le 30 mars 2013, Arnaud Gonnet surprend   un violeur occupé  sur une collègue qui était allée se reposer dans un coin tranquille. Pris sur le fait, le violeur cogne Arnaud qui lui renvoie deux coups de poing, une réponse disproportionnée selon l’ inJustice.

Le violeur était en train de caresser la victime endormie, avait déchiré son collant et plongé la main dans son entrejambe. Arnaud aurait-il du l’encourager ?

Oh, mais ce n’était pas un viol, ce n’était qu’une agression sexuelle pour laquelle le violeur ne risque pas grand chose. Après tout la fille l’a cherché en s’allongeant pour se reposer, une véritable provocation pour un mâle viril. Le violeur a sans doute éprouvé une pulsion irrépressible comme c’est toujours le cas, selon les violeurs et la société qui les dédouane. Faut bien que testostérone se passe.

Je sais bien, le viol qualifié implique une pénétration mais, en tant que femme, je ressens toute atteinte à mon corps , sans mon consentement explicite, comme un viol. De toutes façons, à partir du moment où l’ordure avait déchiré le collant de la jeune femme il avait pénétré son intimité et c’est ignoble. Et après tout, étant donné que la victime était endormie, que le violeur ne se souvient de rien mais que le collant était déchiré, il a pu la pénétrer avec ses doigts, ce qui ne laisse pas de traces.

Bravo Arnaud, vous êtes un héro et on aimerait que tous les hommes soient aussi courageux et respectueux des femmes que vous.

Non lieu pour Arnaud !

La Connectrice

Les faits

http://www.leparisien.fr/paris-75/video-agression-sexuelle-il-defend-sa-collegue-et-se-retrouve-au-tribunal-25-10-2014-4240831.php

VIDEO. Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve… au tribunal

Thibault Raisse | Publié le 25.10.2014, 06h58

Palais de Justice de Paris, vendredi 24 octobre 2014. Deux mois de prison avec sursis ont été requis contre Arnaud, qui avait voulu défendre une collègue agressée en frappant son assaillant.

Palais de Justice de Paris, vendredi 24 octobre 2014. Deux mois de prison avec sursis ont été requis contre Arnaud, qui avait voulu défendre une collègue agressée en frappant son assaillant. | LP / Arnaud Journois

Zoom

Il a mis fin à une agression sexuelle présumée. Au passage, il a pris un coup sur le visage. Son tort ? Il a rendu deux fois les coups. Pour son geste, Arnaud ne s’attendait pas à recevoir la Légion d’honneur. Mais il ne s’attendait pas non plus à se retrouver dans un tribunal côté prévenu. Ce grand brun élancé de 37 ans comparaissait hier devant la 10e chambre correctionnelle de pour violences volontaires à l’encontre d’Emeric, 29 ans, ce dernier poursuivi durant la même audience pour l’agression sexuelle.

Arnaud s’était interposé en apercevant Emeric en train de caresser l’une de ses collègues, alors endormie, lors d’une fête en boîte de nuit.

Arnaud et Barbara, tous deux employés dans la même école d’art francilienne, participaient à une étudiante le 30 mars 2013 dans une discothèque du quartier des Halles (Ier arrondissement). « Vers 5 heures du matin, je me suis sentie fatiguée. Je suis allée me reposer sur une banquette dans une zone de la boîte privatisée pour l’occasion », raconte la jeune femme de 25 ans à la barre. Deux heures plus tard, Arnaud aperçoit un homme en train d’enlacer sa collègue assoupie, une main sur son entrejambe. « J’ai demandé à cet inconnu s’il la connaissait, il m’a répondu oui. Pour m’en assurer, je lui ai demandé quel était le prénom de cette femme. Il s’est alors levé, et m’a frappé avec sa paume », se souvient Arnaud. L’imposant gaillard réplique alors en assénant deux coups de poing au visage de l’assaillant, avant que des vigiles ne séparent les deux hommes.

L’agresseur présumé, un barman au crâne rasé de corpulence équivalente à celle d’Arnaud, est expulsé de l’établissement. Là, selon certains témoins, il se bagarre de nouveau avec des passants. Arrivés sur les lieux, les pompiers le transportent à l’hôpital, grièvement blessé. « Son pronostic vital était engagé, et les témoignages qui parlent de cette supposée deuxième bagarre sont flous », souligne Me Martine Bouccara, l’avocate d’Emeric. Auditionné par la police, Arnaud reconnaît avoir frappé deux fois, mais sans excès. Emeric, lui, nie toute agression sexuelle ou physique, tout en assurant n’avoir aucun souvenir précis de la soirée.

Les deux protagonistes n’ont jamais été condamnés pour violences, et ont une vie plutôt bien rangée. Pour le procureur, « les attouchements, corroborés par plusieurs témoins, et le collant déchiré de la victime ne font aucun doute ». Pas de quoi dédouaner le bon Samaritain. « Ce n’est pas Zorro : sa réponse était disproportionnée, il y a d’autres façons de faire », poursuit la représentante du parquet. Et elle réclame deux mois de prison avec sursis contre Arnaud et six mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve contre Emeric.

« L’agression sexuelle est une invention pour justifier a posteriori les coups », balaye Me Bouccara, en demandant la relaxe de son client.

Quant à l’ d’Arnaud, il évoque « un cas parfait de légitime défense » et loue son acte de bravoure. « A l’heure où l’on reproche aux passants, dans le métro ou ailleurs, de ne pas intervenir lorsqu’ils sont témoins d’une agression, son attitude est celle d’un citoyen exemplaire », justifie Me Vincent de La Morandière, en plaidant lui aussi la relaxe. Jugement le 21 novembre.

Voir aussi la page de soutien à Arnaud

https://www.facebook.com/pages/Soutien-a-Arnaud-Gonnet/725340137541851

Le viol est un crime : journal des viols commis en France

Publié le

 L’article L.222-23 du Code pénal dispose que : « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise, est un viol ».

Affiche de la campagne 2010 contre le viol http://www.contreleviol.fr/ 

Témoignages de femmes violées

http://www.contreleviol.fr/viol-en-france/temoignages

On apprenait hier que Khadafi encourageait ses hommes à violer. Aujourd’hui, on peut lire que 3 ados ont violé une fille par représailles

En France, une femme serait violée toutes les 7 mn. Et que fait-on pour lutter contre ce fléau ? On continue de ricaner chaque fois qu’il est question de viol comme Jean-François Kahn qui pense qu’on ne va pas faire tout un plat quand un homme « trousse une soubrette ».

http://www.lepoint.fr/societe/une-femme-violee-toutes-les-sept-minutes-en-france-25-11-2010-1266723_23.php

Histoire et définition du viol, pénalisation

http://fr.wikipedia.org/wiki/Viol

Il se trouve encore des gens pour défendre Strauss-Kahn accusé de viol, non pas parce qu’il serait injustement accusé mais parce que pour eux, le viol n’est pas un crime. D’ailleurs, ils ne font même pas la distinction entre séduction et viol.

Je tiendrai ici le journal des viols connus (seulement 25% des femmes violées osent porter plainte.)

Voir aussi http://leviolestuncrime.wordpress.com/

  • 20 juin à Marseille

12 personnes passent en cour d’assise pour avoir violé une mineure de 17 ans en 2005. Une trentaine d’hommes aurait violé la jeune fille séquestrée et sous contrainte, la plupart des « chances pour la France ».

http://www.laprovence.com/article/a-la-une/violee-humiliee-prostituee-seule-face-a-douze-accuses

Lancement d’une campagne contre le viol conjugal. Presque personne n’en a parlé dans les médias, en particulier Libération et Le Monde.

http://www.20minutes.fr/article/740823/viol-sacro-saint-devoir-conjugal-denonce-campagne-

  • 12 juin 2011

Une fillette de 5 ans qui jouait devant sa maison, dans l’Ain, a été enlevée et violée par un pédophile récidiviste. Le suspect, âgé de 39 ans a été interpellé. Il était sous contrôle judiciare et n’avait pas répondu à sa convocation. La justice est vraiment efficace;-(((

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/ain-le-violeur-presume-de-la-fillette-etait-recherche_1001928.html#xtor=AL-447

 http://fr.news.yahoo.com/fillette-enlev%C3%A9e-pendant-heures-lain-071900911.html

  • 11 juin 2011

Une femme de chambre violée par un Qatari à l’hôtel Park- Hyatt-Vendôme à Paris en 2010, l’affaire ressurgit

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/06/11/01016-20110611ARTFIG00328-enquete-apres-une-agression-sexuelle-dans-un-hotel-parisien.php

  • 10 juin 2011

Une jeune femme de 25 ans retrouvée étranglée et nue près de Cambrai.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/une-femme-retrouvee-etranglee-pres-de-cambrai_1001464.html#xtor=AL-447

  •   8 Juin

Trois mineurs violent une adolescente à Ivry

http://www.20minutes.fr/ledirect/737869/ivry-trois-mineurs-soupconnes-avoir-viole-adolescente-vengeance

  • 8 Juin 2011 Finistère.

    Condamné à 15 ans de réclusion pour viol, le gendarme fait appel

http://www.20minutes.fr/ledirect/737761/finistere-condamne-15-ans-prison-viol-gendarme-fait-appel

  • 7 juin 2011 à Paris

Une suédoise violée par un taxi parisien

http://www.20minutes.fr/article/737147/plainte-viol-suedoise-mettant-cause-taxi-parisien

  •  27 mai 2011 à Montpellier

Arrestation d’un violeur en série présumé. Il a 18 ans

http://www.20minutes.fr/ledirect/732008/montpellier-interpellation-jeune-violeur-serie-presume

  •  le 25 mai 2011

Georges Tron, secrétaire d’Etat à la fonction publique et maire UMP de Draveil menacé d’une plainte pour harcèlement sexuel.

Ses amis hurlent au complot.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/georges-tron-vise-par-une-plainte-pour-harcelement-sexuel-24-05-2011-1465169.php

  • 25 mai 2011 : un animateur violerait des enfants
  • 24 mai 2011

    Une fillette de 10 ans violée par un récidiviste

  • 6 mai 2011 à Lyon

Viol collectif sur une jeune fille de 14 ans en public
  •  18 avril 2011

Fillette de 5 ans violée par un récidiviste de 40 ans à Toulouse. La fillette a été enlevée alors qu’elle jouait dans un parc
  • 10 mars 2011 à Versailles

5 jeunes condamnés de 10 à 14 ans de prison pour un viol collectif commis en 2009 sur une jeune femme de 18 ans, dans un train de banlieue
  •  18 février 2011 à Bouchain

Une jeune fille de 20 ans, violée et poignardée survit à son agression http://www.20minutes.fr/article/672985/france-la-jeune-fille-violee-poignardee-echappe-agresseur-faisant-morte-raconte-calvaire

  • 1er janvier 2011

Une jeune fille de 17 ans trouvée violée et étranglée dans un bois près de Montpellier
%d blogueurs aiment cette page :