Flux RSS

Archives de Tag: Arabie saoudite

MBS, prince saoudien nouvelle coqueluche de l’Occident. Ah ! Ah?

 

Nouveau au 21 mars 2018

MBS (Mohamed bin Salman) s’est rendu au USA pour rechercher le soutien de Trump. https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0301455408745-mbs-en-operation-seduction-aux-etats-unis-2162370.php

Dans son dernier Article le conseiller en affaires internationales, le marocain Ahmed Charai nous explique pourquoi les occidentaux doivent soutenir le prince saoudien qui met sa vie en jeu pour accomplir ses réformes https://www.gatestoneinstitute.org/12073/mohammed-bin-salman-visit

Vous constaterez que je n’ai pas la même opinion que Ahmed Charai sur MBS en lisant mon article antérieur à cette mise à jour.

Voici ci-dessous le résumé des motifs en faveur de MBS

  • Perhaps the most dramatic Saudi reform is the one that has received virtually no attention in America. Saudi Crown Prince Mohammed bin Salman (MBS) has led an effort to sweep out the Muslim Brotherhood from teaching and leadership positions in elementary, middle and high schools as well as colleges and universities.
  • MBS is kicking a dragon and he knows it.
  • The stakes of his fight with the Brotherhood could not be higher. If MBS succeeds, Saudi Arabia returns to pre-1979 roots, with movie theaters, women in the workplace, and features of a modern developing country. If MBS fails, he will be killed by the Brotherhood and Saudi Arabia will become more repressive than ever.
  • The global stakes of MBS’s internal fight with the Brotherhood are large, too. If the crown price wins, nearly all Saudi funding for violent Islamic radicals ends — and if he dies, it grows to new heights.
  • His « Vision 2030 » is the biggest planned change in any country since Turkey’s Ataturk or Singapore’s Lee Kuan Yew. With America’s encouragement, Saudi Arabia could lead a regional transformation that would be truly historic.

Mon article d’origine

Une fois de plus « on » veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes en louant les mérites du prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed Ben Salmane (MBS pour le show), qui représenterait un changement salutaire pour son pays, ses relations internationales et la condition des saoudiennes ,  qui pour nos médias se résumerait au droit de conduire …

En réalité, MBS serait un wahhabite intégriste et belliqueux (Qatar, Yemen, Syrie, Iran) soucieux de passer des contrats d’armement pour mener ses campagnes féroces et qui n’aurait de moderne que la nécessité économique d’assurer l’après manne pétrolière. 

En outre, les médias ferment leur chastes yeux sur l’épuration massive que MBS vient d’ordonner au prétexte de lutter contre la corruption et ne s’interrogent point sur le sort des réprouvés quand par ailleurs ils évoquent pudiquement les manquements aux Droits de l’Homme …

Après les hommages appuyés de Macron à MBS, on se demande comment la France gèrera ses relations avec ses chers amis que sont les deux frères ennemis Qatar et Arabie saoudite, car nous n’oublions pas que ces alliés financent le terrorisme même si pour l’instant, le seul Qatar est mis au ban des méchants. Et qui paiera alors la vindicte de nos chers amis ? Vous, moi, nos enfants, nos voisins, nos amis…

Arabie saoudite : cet ambitieux prince Ben Salmane qu'a rencontré Macron

Emmanuel Macron s’est entretenu moins de deux heures avec l’homme le plus pressé du Moyen-Orient. Après avoir passé quarante-huit heures aux Emirats arabes unis, le chef de l’Etat s’est rendu jeudi soir à Riyad, en Arabie Saoudite. Une courte escale pour rencontrer le prince héritier Mohammed Ben Salmane qui vient de faire arrêter 200 personnes pour corruption. Au menu des discussions notamment : les tensions entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

http://www.europe1.fr/international/arabie-saoudite-cet-ambitieux-prince-ben-salmane-qua-rencontre-macron-3488498

Officiellement, le président Macron a rencontré le prince héritier MBS dans le cadre d’une action diplomatique destinée à contribuer à apaiser les tensions entre l’Arabie Saoudite et l’Iran. Rappelons que Ryad est sunnite de tendance wahhabite et que l’Iran est chiite, que les saoudiens sont arabes et les iraniens perses. Vu de chez nous, ce sont les mêmes mais en réalité ils représentent des histoires, écoles religieuses et cultures différentes.

Le passage de Macron à Ryad faisait suite à son déplacement aux Etats arabes unis pour l’inauguration du Louvre Abu Dhabi. et aussi pour conclure des contrats d’armement.

Les enjeux sont aussi économiques. Les Émirats arabes unis achètent à la France ses armes et ses Airbus par dizaines. Peut-être qu’un jour les Rafale s’ajouteront à cette liste. Pour faire venir Vincent van Gogh et Léonard de Vinci au milieu du désert, le Louvre va également recevoir près d’un milliard d’euros. Voilà donc une amitié à célébrer pour l’Elysée, quitte à ne pas faire trop de vagues sur les droits de l’homme ou l’implication du pays dans la guerre au Yémenhttp://www.europe1.fr/international/macron-a-abu-dabhi-pour-soigner-un-partenariat-strategique-et-juteux-3487706

Les médias se réjouissent de faire la promotion enthousiaste de Mohammed ben Salmane Al Saoud  alias MBS, jeune prince et fils préféré de la troisième épouse du roi Salmane qui vient de lui laisser les rênes du pouvoir en attendant de lui succéder définitivement. Ce sont les autres épouses et leurs fils qui doivent être contents ! Officiellement ils sont soudés comme une famille idéale devrait l’être.

Le , à 31 ans et à la surprise générale, il est nommé prince héritier par le roi Salmane et le conseil d’allégeance de la famille royale saoudienne en remplacement de son cousin Mohammed ben Nayef8,9,

Arabie : MBS, un réformateur à la poigne de fer

Le président américain Donald Trump et le vice-prince héritier saoudien et ministre de la Défense Mohammed bin Salman s’adressent aux médias dans le bureau ovale de la Maison Blanche à Washington le 14 mars 2017. (NICHOLAS KAMM / AFP / Getty Images) http://www.epochtimes.fr/arabie-mbs-un-reformateur-a-la-poigne-de-fer-107601.html

De partout fusent des cris de joie face à l’ouverture d’esprit et la modernité du jeune souverain qui aurait l’intention d’autoriser les femmes à conduire (quelle victoire féministe 😉 qui masquera polygamie, voile et autres misères de la femme musulmane), moderniser l’économie en la diversifiant, lutter contre la corruption, revoir à la baisse les privilèges de ses sujets, encourager les arts et la culture et se démarquer du Qatar qui serait le seul à financer le terrorisme mondial. Un petit rappel, Ben Laden était saoudien et n’aurait ni successeurs, ni émules, ni admirateurs confits en djihad, ni famille dans son pays d’origine ? Permettez-moi d’en douter.

MBS va-t-en-guerre -Yemen, Qatar, Iran. Contribuons-nous à son armement ?

...L’initiative la plus distinctive et la plus conséquente prise par MbS depuis qu’il a commencé à acquérir un pouvoir exceptionnel a été la guerre au Yémen, un désastre. L’agressivité et le bellicisme dont MbS a fait preuve vis-à-vis de l’Iran, et maintenant du Qatar, présentent tous les ingrédients d’aventures régionales supplémentaires et coûteuses…https://www.les-crises.fr/un-chaos-potentiel-dans-le-royaume-par-paul-r-pillar/

MBS favorable à l’émancipation des femmes ? Pas sûr.

…rappelons que les Salman font partie[s7 de la tribu des « Soudayris » plus proches des thèses fondamentalistes des wahhabites Mohamad ben Salman (MBS) n’a pour le moment pas brillé par sa volonté d’ouvrir le royaume aux réformes,

Que va devenir nôtre amitié avec le Qatar ennemi juré (en apparence) de l’Arabie saoudite ?

Comme autrefois il était de bon ton d’aller s’afficher au Qatar, aujourd’hui il faut s’afficher en Arabie saoudite, nouvelle démocratie moyen orientale. Mais alors, que deviendra notre grande amitié avec le Qatar, ses investissements, ses accords fiscaux, ses acquisitions industrielles en France et en Europe, sa publicité gratuite Fly Emirates sur le dos du Paris Saint Germain qui lui appartient, ses prix hippiques qui lui donnent une belle visibilité avec les kakemonos des Champs Elysées, ses subventions en faveur du Louvre, ses promesses d’investissement dans les banlieues, etc. ?

View image on Twitter

http://www.footyheadlines.com/2017/08/paris-saint-germain-to-terminate-fly-emirates-deal.html

 

http://www.culturepsg.com/news/club/des-maillots-du-psg-facon-vuitton-hermes-et-versace-faits-par-des-designers/4563

En été je crois quotidiennement des dizaines de très jeunes et moins jeunes jeunes affublé de leur T-shirt Fly Emirates Paris Saint-Germain et je me demande s’ils sont jeunes sandwiches pour le Qatar ou le Paris Saint-Germain à moins que les deux ne soient indissociables …

La structure en bois représente le design conçu par notre agence de communication visuelle pour la célèbre course

 

http://perrinehenocq.com/graphisme-arc-triomphe-chantilly-2017/

 

image

 

http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/06/anne-hidalgo-annonce-une-piste-cyclable-sur-les-champs-elysees-paris_a_21649443/

J’ai eu du mal à retrouver les photos des champs Elysées pavoisant Qatar pour le dernier prix de l’Arc de Triomphe, panneaux que j’avais vu de mes yeux au mois d’octobre  et qui m’avaient choquée. Quelle différence entre le Qatar pavoisant sur les Champs et Marcel Campion occupant la place de la Concorde et les Champs ? Une question d’échelle financière et politique, je suppose.

Pour en savoir plus

  • L’épuration du gentil prince héritier
Mouvement d’épuration sans précédent lancé ce soir par le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane visant à se débarrasser de la vieille garde au pouvoir : près de 40 dignitaires ont été mis aux arrêts. Pour nombre d’observateurs proches du dossier, l’arrestation de l’homme d’affaires saoudien Walid ben Talal, ainsi que l’éviction du ministre de l’Économie et de la Planification Adel al-Faqieh, du ministre de la Garde nationale Met’ib ben Abdallah ne sont qu’un début

Dix princes et des dizaines d’ex-ministres saoudiens ont été arrêtés dans le pays dans le cadre d’une enquête sur la corruption, rapporte Al Arabia. Parmi ceux arrêtés, le prince Al-Walid bin Talal, l’une des personnes les plus riches du monde, connu au Maroc pour être le cousin du prince Moulay Hicham…

Ces évictions semblent s’inscrire dans le cadre d’une stratégie portée par le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane et visant à se débarrasser de la vieille garde au pouvoir. La lutte contre la corruption se déroule dans un contexte de réforme en Arabie Saoudite et de lancement imminent d’une offre publique initiale pour le géant pétrolier public Saudi Aramco l’année prochaine. L’introduction en bourse devrait être la plus importante dans l’histoire, et Aramco est largement attendue par les investisseurs internationaux…Pour nombre d’observateurs proches du dossier, l’arrestation de l’homme d’affaires saoudien al-Walid ben Talal, ainsi que l’éviction du ministre de l’Economie et de la Planification Adel al-Faqieh, du ministre de la Garde nationale Met’ib ben Abdallah ne sont qu’un début.

http://www.lelibrepenseur.org/mouvement-de-purge-sans-precedent-en-arabie-saoudite/

  • Appel dans le désert d’Amnesty contre la vente d’armes à l’Arabie saoudite

https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2016/02/states-must-stop-selling-weapons-to-saudi-arabia-amid-yemen-conflict/

  • Révolution féministe en Arabie saoudite ?

Arabie saoudite : les femmes seront autorisées à assister à des événements sportifs dans trois stades

L’Arabie saoudite va autoriser à partir de 2018 les femmes à se rendre en « familles » dans trois stades du pays, alors qu’elles y étaient jusque-là interdites d’accès.

L’Arabie saoudite va autoriser les femmes à assister à des événements sportifs dans trois stades du pays à partir de 2018, une première dans ce royaume ultraconservateur, ont indiqué dimanche les autorités. « Début de la préparation de trois stades à Ryad, Jeddah et Dammam pour accueillir des familles à partir de début 2018 », a annoncé l’Autorité générale du sport sur Twitter. Cette décision intervient alors que le royaume du Golfe a récemment entamé un assouplissement des restrictions imposées aux femmes. 

Autorisées à conduire. En septembre, le roi Salmane avait notamment autorisé les Saoudiennes à conduire à partir de juin 2018, une décision historique dans le dernier pays au monde qui interdisait aux femmes de prendre le volant. Quelques jours plus tôt, des centaines de Saoudiennes avaient pris place pour la première fois dans un stade de Ryad, à l’occasion de la fête nationale qui a donné lieu à des concerts et des feux d’artifice. Jusque-là, les femmes n’étaient pas admises dans les stades en application de la règle de séparation entre les sexes dans les espaces publics.

 Un ambitieux plan de réformes. En Arabie saoudite, les femmes sont soumises à la tutelle d’un homme de leur famille – généralement le père, le mari ou le frère – pour faire des études ou voyager. Dans le cadre d’un ambitieux plan de réformes économiques et sociales à l’horizon 2030 pour limiter sa dépendance au pétrole, Ryad semble assouplir certaines des restrictions imposées aux femmes et tente prudemment de promouvoir des formes de divertissement malgré l’opposition des ultraconservateurs, dans un pays où la moitié de la population a moins de 25 ans.

http://www.europe1.fr/international/arabie-saoudite-les-femmes-seront-autorisees-a-assister-a-des-evenements-sportifs-dans-trois-stades-3478013

Il est diplômé de droit de la King Saud University, père de deux garçons et de deux filles, et n’est pas partisan de la polygamie en vigueur dans son pays.

> LIRE AUSSI : L’Arabie saoudite réduit les pouvoirs de sa police religieuse

« Les femmes ont des droits dans l’islam qu’elles ont encore à obtenir »

Un facteur de modernité qui pourrait lui valoir l’adhésion des femmes. D’autant que le prince a suggéré qu’il pourrait aller jusqu’à étendre ses réformes à la société. « Nous croyons que les femmes ont des droits dans l’islam qu’elles ont encore à obtenir », a-t-il confié à Bloomberg.

« Les femmes ont des droits dans l’islam qu’elles ont encore à obtenir »

Un facteur de modernité qui pourrait lui valoir l’adhésion des femmes. D’autant que le prince a suggéré qu’il pourrait aller jusqu’à étendre ses réformes à la société. « Nous croyons que les femmes ont des droits dans l’islam qu’elles ont encore à obtenir », a-t-il confié à Bloomberg.

Les Saoudiennes ont récemment obtenu le droit de vote, décision prise par feu le roi Abdallah, un « despote éclairé », selon un spécialiste. Elles doivent encore obtenir l’accord d’un homme – un tuteur –, pour travailler, voyager ou se marier et attendent toujours l’autorisation de conduire. Le Royaume saoudien est le seul pays au monde qui interdit aux femmes de prendre le volant.

MBS ira-t-il jusqu’à leur accorder ? Interrogé sur la possibilité que l’augmentation de la participation des femmes à la force de travail – l’un des objectifs de son plan économique – puisse aboutir au droit pour elles de conduire, il est resté sibyllin : « À ce jour, la société n’est pas convaincue (…), mais nous insistons sur le fait qu’il revient à la société saoudienne » de décider, soutenant que le changement ne peut pas s’opérer par la force…

Les inégalités entre les sexes restent très importantes : Malgré une nette volonté réformiste de Mohamad ben Abdelazziz- al-Saoud, les femmes saoudiennes restent des « dépendantes », re­cluses de la société. Elles sont par la suite confrontées à un fort taux de chômage…Les femmes représentent 60 % de l’ensemble des diplômé[e]s, mais moins de 15 % ont accès au marché du travail. Les femmes doivent avoir un tuteur masculin (Mahram) : Elles ne peuvent sortir seules sans être accompagnées d’un tuteur masculin. Elles doivent recevoir l’autorisation de leur tuteur pour se marier, voyager, s’inscrire à l ‘école, ou à l’université et accéder aux services de santé. La poly­gamie des hommes est permise. La ségrégation des sexes est de rigueur dans les espaces publics et les femmes ne peuvent sortir qu’entièrement recouvertes de l’Abaya, tunique noire ne découvrant que les yeux.

Les milices de la Commission pour la prévention du vice et la promotion de la vertu (Muttawain) surveillent dans chaque quartier la bonne application de ces règles.

Par ailleurs, l’Arabie Saoudite a récemment obtenu la présidence du conseil consultatif de la commission des Droits de l’Homme des Nations Unis !

Pour conclure, il est à craindre que cette stratégie d’ouverture ne s’arrête depuis que le Prince Mouqrine, réformateur et réformiste a été écarté du pouvoir au profit de Mohamad ben Salman : rappelons que les Salman font partie[s7 de la tribu des « Soudayris » plus proches des thèses fondamentalistes des wahhabites Mohamad ben Salman (MBS) n’a pour le moment pas brillé par sa volonté d’ouvrir le royaume aux réformes, obsédé par une frénésie de guerres contre les chiites, la première en Syrie contre le pouvoir de Bachar al Assad et la seconde, plus silencieuse, au Yémen contre les Houtis, guerre qui se déroule dans le silence où les pires atrocités sont permises.

Traiter des droits de l’homme en Arabie Saoudite nécessite de s’étendre sur la doctrine de l’État saoudien : le wahhabisme.

  • ARTE. Portrait d’une femme courageuse, l’auteure saoudienne Hissa Hilal, engagée dans la défense des droits des femmes et contre l’extrémisme.

Diffusion : mercredi 22 novembre à 22h30

En ligne du 22 novembre au 22 décembre 2017

Portrait d’une femme courageuse, l’auteure saoudienne Hissa Hilal, engagée dans la défense des droits des femmes et contre l’extrémisme.

En Arabie saoudite, où les femmes ne peuvent voyager et travailler sans l’autorisation d’un homme, la poétesse saoudienne Hissa Hilal a déployé une arme bien particulière : les rimes. Après la publication de ses œuvres sous pseudonyme, sa participation à l’émission « Le poète du million, » sur la chaîne publique des Émirats arabes unis, lui a offert une tribune inespérée. Formulées devant 75 millions de téléspectateurs, ses critiques à l’égard de la société arabe patriarcale, et des sévères fatwas lancées par certains religieux, ont été largement relayées par la presse arabe et occidentale. Ce documentaire dresse le portrait de cette femme courageuse, prête à risquer sa vie pour défendre ses idées et faire évoluer la condition féminine dans les pays du Golfe.

  • Arabie saoudite et contrats d’armement

USA http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-le-megadeal-de-110-milliards-dollars-qu-offre-ryad-a-washington-718474.html

Russie https://www.menadefense.net/2017/10/05/larabie-saoudite-signe-contrat-darmement-russie/

France https://www.challenges.fr/monde/moyen-orient/armement-rien-ne-va-plus-pour-la-france-en-arabie-saoudite_500833

…Là où Paris plafonne à 700 millions d’euros de ventes d’armes à Riyad en 2016, Washington en vend plus de cinq milliards. « Les Américains continuent d’appuyer sur l’accélérateur, estime le même industriel. Mohammed ben Salmane va faire un très gros forum le 26 octobre pour attirer des investisseurs. Les grands pontes américains seront tous là. Il y aura notamment les PDG de Boeing, Raytheon, Lockeed Martin. Côté français ce sera nettement plus clairsemés même si les patrons de Thalès et Arianespace seront présents »…

Iran et Arabie saoudite. Actions contre l’apartheid sexuel dans le sport

Publié le

Femmes interdites de stade aux jeux olympiques de Rio

Publié le

 

Le captagon, drogue des jihadistes pour tuer sans peur et sans conscience

De tous temps, les hommes ont tué en se droguant pour affirmer leur virilité meurtrière. A croire qu’ils ne sont pas assez virils, selon leurs propres critères, pour semer désolation et mort au nom de leurs principes destructeurs.

Baudelaire parlait déjà des Hashashins, les sbires du « Vieux de la Montagne » qui se dopaient au hashich pour piller les voyageurs et les caravanes.

Définition moderne du Hashashin  une secte qui se proclamait de l’Islam Un petit groupe d’hommes résolus voue une obéissance aveugle à un maître absolu. Le crime est ritualisé, l’esprit de sacrifice élevé au rang d’éthique.

Afficher l'image d'origine

 Et maintenant un jeu : http://tamrielvault.com/group/character-building/forum/topics/character-build-the-hashashin

The fun part about this build is the feeling of being extremely powerful without being heavily armed or armored. Your power comes from your ability to petrify opponents, leaving them open to deadly strikes to which they cannot defend from or do anything about it!

Pendant les guerres mondiales et celles qui ont suivi, l’administration militaire distribuait aux soldats tabac, alcool et, selon la nationalité, cannabis.

Les Jihadistes se sont inventé une drogue moderne à leur niveau, le captagon, molécules de fénéthylline qu’ils fabriquent dans leurs laboratoires syriens.

La drogue ferait fureur et aurait eu les honneurs de l’Arabie saoudite : un prince saoudien a été interpellé au Liban alors qu’il chargeait deux tonnes de captagon dans son avion privé !

Gorgés de captagon, les virils jihadistes doivent faire piètre figure auprès des 72 vierges qui les attendent au paradis d’Allah.

 

La Connectrice

 

Attentats : le Captagon, la drogue des jihadistes

A.D. | 19 Nov. 2015, 07h27 | MAJ : 19 Nov. 2015, 07h27

Fabriqués illégalement en Syrie,les comprimés de Captagon sont revendus dans tout le Moyen-Orient.
Fabriqués illégalement en Syrie,les comprimés de Captagon sont revendus dans tout le Moyen-Orient. (AFP/Joseph Eid.)

Une détermination sans faille. Inhumaine, surhumaine, comme sous l’effet d’une drogue. Les analyses médicales diront formellement si les terroristes traqués mercredi à Saint-Denis, ainsi que les jihadistes qui se sont fait exploser ou ont été abattus par les forces de l’ordre vendredi, avaient avalé des comprimés de Captagon.

Pour le professeur Michel Reynaud, professeur de psychologie et d’addictologie à l’hôpital Paul-Brousse à Villejuif (Val-de-Marne), ce scénario est tout à fait envisageable. Le comportement mécanique et l’extrême résolution des jihadistes décrits par les rescapés des attaques de vendredi le laissent penser. Le recours à ce stimulant ne serait pas une première. Les soldats de l’EI ont déjà usé de cette drogue, la fénéthylline, molécule classée depuis 1986 sur la liste des substances stupéfiantes placées sous contrôle international de l’Organisation mondiale de la santé(OMS).

Deux tonnes de comprimés dans le jet d’un prince soudien

L’autopsie du terroriste qui a tué 39 touristes sur une plage de Sousse (Tunisie), il y a cinq mois, avait révélé des traces de ce produit qui appartient à la famille des amphétamines. En Syrie, à Kobané, des comprimés de Captagon ont aussi été retrouvés dans les paquetages de nombreux combattants de Daech. Fabriqués dans des laboratoires clandestins en Syrie, ils sont ensuite revendus dans tout le Moyen-Orient et constituent une manne financière considérable pour l’EI. Fin octobre, un prince saoudien a été arrêté au Liban alors qu’il chargeait à bord d’un avion privé près de 2 t de comprimés de Captagon.

Pourquoi ces combattants ingèrent-ils ces pilules ? « Cette drogue procure une sensation d’hypervigilance. Elle permet de se concentrer sur ce qu’on fait et de se sentir hyperpuissant, explique le professeur Reynaud. Elle augmente l’attention, empêche de dormir, de ressentir la douleur ou la fatigue.» Mais, pour le président du Fonds actions addictions (FAA), l’utilisation de dopants chimiques pour aider les hommes qui partent au combat n’est pas nouvelle : « On a toujours voulu que les soldats soient plus attentifs et concentrés. C’est la gourde de gnôle des poilus pendant la Première Guerre mondiale, les amphétamines utilisées par les kamikazes japonais pendant 1939-1945 ou les pilotes américains au Viêt Nam. » Une puissante arme de guerre donc… qui tient dans le creux d’une main.

Colère divine. 717 morts de plus en Arabie saoudite

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

Le sacrifice d’Abraham revisité à travers l’égorgement d’une chèvre aux Philippines A goat is slaughtered beside the Blue Mosque in Taguig, south of Manila, PhilippinesPicture: AP Photo/Aaron Favila source http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451378

Emergency workers at the site of a stampede in Mina, outside the Muslim holy city of Mecca, on Thursday. CreditSaudi Civil Defense, via Reuters

Source image http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/saudiarabia/11887302/Eid-al-Adha-At-least-100-killed-and-hundreds-injured-in-crush-during-hajj-outside-Mecca.html

Les drames se suivent et se ressemblent au cours des pèlerinages à la Mecque depuis des années. Cette année 2015 a déjà essuyé le drame de la grue qui le 11 septembre dernier s’est effondrée sur la grande mosquée tuant 111 personnes et faisant  394 blessés. Ensuite deux hôtels hébergeant des pèlerins ont pris feu, jeudi dernier 1 000 pèlerins asiatiques ont du évacuer leur hôtel faisant deux blessés et cette semaine ce sont 1 500 pèlerins qui ont du être évacués, 4 Yéménites étant blessés.

Ce matin, jeudi 24 septembre, une bousculade a fait 717 morts et plus de 800 blessés.La bousculade est advenue à Mina, à l’extérieur de la Mecque alors que des milliers de pèlerins se pressaient pour effectuer un rite propre au Hadj de l’Aïd qui consiste à lancer des pierres contre un pilier qui symbolise le diable, Chétane.

Muslim pilgrims making their way to cast stones at a pillar symbolizing the stoning of the devil in Mina, near the holy city of Mecca, Saudi Arabia, on Thursday.CreditMosa’Ab Elshamy/Associated Press

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

Mina, source photo http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451366

Décidément, l’Arabie soudite se montre incapable d’assurer la sécurité des pèlerins qui viennent faire leur devoir de Hadj alors qu’elle s’apprête à décapiter un jeune homme qui a manifesté pendant le printemps arabe au nom de la sécurité du pays.

On constate que ces Musulmans ne craignent pas la mort et qu’ils ne sont pas impressionnés par les nombreuses catastrophes qui ont émaillés les pélerinages à La Mecque.

L’histoire des pélerinages de la Mecque est émaillée de drames. En voici la liste de 1975 à nos jours

  • Décembre 1975 L’explosion d’une bonbonne de gaz met le feu au village de tentes dressées pour accueillir les pèlerins. 200 personnes sont tuées
  • Juillet 1987 Affrontements entre manifestants iraniens à la Mecque et forces saoudiennes de sécurité. Plus de 400 morts
  • Juillet 1989 Deux bombes explosent tuant une personne et blessant une douzaine. L’Arabie saoudite accuse et condamne 16 Koweitiens chiites qui seront décapités en public
  •  2 juillet 1990 1,426 pèlerins meurent au cours d’une bousculade à l’intérieur du tunnel qui relie la Mecque et Mina, en majorité des Indonésiens et des Turcs, ce qui provoquera la protestation de leurs gouvernements réclamant davantage de sécurité pendant les pèlerinages.
  • Avril 1997 343 pèlerins tués et 1,500 blessés à la suite de l’incendie des tentes du camp de Mina, vraisemblablement à cause de l’explosion d’une bonbonne de gaz. Désormais, les tentes sont ignifugés et les bonbonnes de gaz interdites.
  • Mai 1994, environ 270 personnes meurent dans une bousculade
  • Avril 1998, Environ 180 pèlerins meurent étouffés en tombant de la passerelle Al-Jamarat pendant le rituel de lapidation du diable à Mina
  • Mars 2001, A Mina, la bousculade fait 35 morts
  • Février 2003 14 personnes sont écrasées par la foule pendant le rituel de lapidation de Mina

    Février 2004 251 pèlerins meurent étouffées par la foule pendant le rituel de lapidation

    Janvier 2006 364 pèlerins tués dans une bousculade à l’entrée du pont conduisant au rituel de lapidation à Mina
  • 2006 Un immeuble de 8 étages situés prés de la Grande Mosquée de la Mecque s’effondre tuant plus de 73 personnes..
  •  2006, une bousculade fait 260 morts le soir du Hadj,
  • 11 septembre 2015 Une grue de l’entreprise de construction Bin Laden (famille tu terroriste) tombe sur la grande mosquée tuant 111 personnes et en blessant des centaines
  • 17 septembre un hôtel prend feu suite à un court-circuit électrique, 1 500 personnes évacuées, 4 Yéménites blessés
  • 24 Septembre 2015 Au moins 717 personnes tuées et des centaines de  blessés dans une bousculade à Mina

Lire aussi

Depuis l’annonce de cette tragédie, la plus meurtrière depuis 25 ans à La Mecque, le bilan des victimes de différentes nationalités n’a cessé de grimper faisant craindre un nombre de décès encore plus lourd. Selon un responsable du ministère de laSanté, la bousculade s’est produite lors du rituel de la lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux vers trois stèles le représentant. Un choc entre une marée humaine quittant l’une des stèles et une foule venant en sens inverse a provoqué le drame.

Dans la première réaction officielle après le drame survenu au premier jour de l’Aïd al-Adha, le ministre de la Santé Khaled al-Faleh a attribué la bousculade au manque de discipline des pèlerins. «Si les pèlerins avaient suivi les instructions, on aurait pu éviter ce genre d’accident», a-t-il confié à la télévision El-Ekhbariya après s’être rendu à Mina. «De nombreux pèlerins se mettent en mouvement sans respecter les horaires» fixés par les responsables de la gestion des rites du hadj. C’est la raison principale de ce genre d’accident», a-t-il affirmé. La nouvelle tragédie est survenue malgré les importants travaux d’infrastructure réalisés ces dernières années pour faciliter les mouvements des fidèles qui accèdent au site par des tunnels et des voies suspendues.

http://www.leparisien.fr/international/la-mecque-en-20-ans-le-rite-de-la-lapidation-des-steles-a-fait-plus-de-1700-morts-24-09-2015-5123383.php

Fête de l’AID dans le monde musulman

  • Prières de masse à Moscou Muslims attend an Eid al-Adha mass prayer in Moscow, RussiaPicture: REUTERS/Maxim Shemetov

Source http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451354

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

  • Enfants assistant à la décapitation d’un buffle Children watch the sacrifice of a buffalo after Eid al-Adha prayers on the outskirts of Peshawar, PakistanPicture: REUTERS/Khuram Parvez

http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451425

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

  • Indonesian Muslims stand near a cow after its slaughter, and whose meat will be distributed to the poor, at Matraman mosque in JakartaPicture: REUTERS/Beawiharta

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

#FreeNimr Exécution imminente d’Ali Al-Nimr : stop à la barbarie de l’Arabie Saoudite !

L’Arabie Saoudite coupe les têtes… et préside un panel d’experts en droits de l’homme

L’exemple actuel illustrant l’atrocité de cette théocratie islamique est celle d’Ali Mohammed al-Nimr. Ce jeune homme de 21 ans a été arrêté en 2012. Il va être exécuté en public jeudi par décapitation et son corps sera crucifié le temps que sa chair pourrisse, selon le verdict rendu.
Étudiant en droit franco-allemand

L’Arabie saoudite prend la tête d’un groupe du Conseil des droits de l’homme en même temps qu’elle coupe les têtes chez elle.

Le 21 septembre, Fayçal ben Hassan Trad, ambassadeur de l’Arabie saoudite à l’Office des Nations unies à Genève, a pris la direction d’un panel composé de cinq diplomates qui auront pour mission, entre autres, de choisir des experts indépendants destinés à être envoyés sur le terrain pour observer et rapporter les atteintes aux droits de l’homme dans le monde. Ces travaux permettront ensuite au Conseil des droits de l’homme de l’ONU d’édicter des rapports officiels sur la situation des libertés dans les différents États inspectés.

Ce choix des Nations unies, fait discrètement en juin dernier, est tout simplement inconcevable. Droits de l’homme et Arabie saoudite sont complètement antagonistes. Depuis janvier 2015, cet État a totalisé pas moins de 80 exécutions par décapitation, lapidation, crucifixion… La liberté y est une utopie. Les minorités ethniques et religieuses y sont persécutées constamment. Les femmes y sont traitées avec le moins de compassion possible, tels des objets voilés. Les vagues migratoires issues de Syrie et d’Irak sont gentiment laissées à l’Europe. La monarchie et ses sbires ont tout pouvoir au nom de l’islam afin d’appliquer la charia de la façon la plus rigoureuse. Tout sujet qui oserait enfreindre cette loi ou déplaire au roi y risque sa vie.

L’exemple actuel illustrant l’atrocité de cette théocratie islamique est celle d’Ali Mohammed al-Nimr. Ce jeune homme de 21 ans a été arrêté en 2012. Il va être exécuté en public jeudi par décapitation et son corps sera crucifié le temps que sa chair pourrisse, selon le verdict rendu. Il vient de perdre son ultime recours. De confession chiite (cela déplaît au régime sunnite wahhabite), il est accusé d’avoir manifesté contre la monarchie et, par aveux de l’intéressé, d’avoir lancé des cocktails Molotov sur les forces de l’ordre. Lesquels aveux auraient été obtenus sous la torture…

Ces soupçons de torture n’ont pas fait l’objet de la moindre enquête lors du procès expédié. Officieusement, son plus grand crime serait d’être le neveu du Cheikh al-Nimr, l’un des plus grands opposants au régime, également condamné à mort il y a tout juste un an.

Cette histoire aurait pu être l’œuvre de l’État islamique, mais non : elle montre la réalité d’un régime fortement lié à nos gouvernements occidentaux et qui a, maintenant, la mission d’observer les droits de l’homme à travers le monde. Ces experts « indépendants » iront assurément en Arabie saoudite pour, ensuite, rappeler à celui qui les a nommés qu’il est un tortionnaire gourmand de sang.

http://www.bvoltaire.fr/eloijoseph/larabie-saoudite-coupe-tetes-preside-panel-dexperts-droits-de-lhomme,207700

Pétition – Droits de l’homme

http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/freenimr-execution-imminente-ali-al-nimr/16033

Pétition : #FreeNimr Exécution imminente d'Ali Al-Nimr : stop à la barbarie de l’Arabie Saoudite !

SIGNEZ LA PÉTITION

Déjà 57.133 signatures

Signez la pétition
    Partager sur facebook

Vous rencontrez un problème pour signer ? Contactez nous ici

#FreeNimr Exécution imminente d’Ali Al-Nimr : stop à la barbarie de l’Arabie Saoudite !

Auteur : Didier Raymond

Créé le 23/09/2015  

 

À l’attention : de l’ONU et des Ambassades de l’Arabie Saoudite à travers le monde

L’Arabie Saoudite s’apprête à décapiter et à crucifier un homme de 21 ans, Ali Al-Nimr, dont les seuls torts sont d’avoir manifesté lors du printemps arabe à l’âge de 17 ans et d’être le neveu de l’un des plus fervents opposants au régime. Des aveux lui ont été extorqués sous la torture, ce genre de pratiques est monnaie courante dans ce pays !
De plus il est inadmissible qu’un tel pays décide de l’exécution imminente d’Ali Al-Nimr par décapitation alors que Faisal Bin Hassan Trad, l’ambassadeur de l’Arabie saoudite auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, vient de prendre la tête du panel du « Conseil des droits de l’homme » de l’ONU !
Signez cette pétition pour que les droits de l’Homme soient respectés dans l’ensemble du monde !
Merci d’avance pour l’humanité et pour Ali !

Justice divine ? 11/9/2001 attentat islamiste à New York. 11/9/2015 107 morts à la Mecque

illiers de gens à travers le monde doutent de la r

Ce vendredi 11 septembre 2015, jour hebdomadaire de prière, une grue déséquilibrée par le vent s’est effondrée sur le toit d’une mosquée de La Mecque tuant 107 pratiquants et en blessant plusieurs dizaines.

In this still image taken from video released by Saudi TV, a crane is seen collapsed over the Grand Mosque.

Images et videos du drame http://www.theguardian.com/world/live/2015/sep/11/mecca-crane-crash-more-than-50-dead-at-grand-mosque-live

Je ne suis ni croyante ni superstitieuse mais je constate cette fatale coïncidence.

Soit Dieu n’existe pas s’il permet que des croyants meurent bêtement. Soir il existe et il venge les victimes du World Trade Center -modestement car 107 morts ne font pas le poids juste contre 3 000-.

On remarque que la colère divine est venue du ciel puisqu’une grue s’est effondrée sur le toit de la mosquée, déstabilisée par l’ouragan qui sévissait dans le pays.

J’ignore si des chrétiens, des juifs, des hindouistes ou des bouddhistes ont sabré le champagne ou fait péter des kalachnikov en l’air, ou encore si des femmes ont poussé des jodle de joie comme ce fut le cas en 2001 parmi les populations musulmanes et leurs sympathisants.

Les Palestiniens de la bande de Gaza célèbrent le 11 septembre à l’annonce de l’hécatombe. L’authenticité de cette video est contestée par les conspirationnistes, les antisionistes (souvent les mêmes) et les anti impérialistes qui ne s’offusquent pas de l’impérialisme musulman. Je n’étais pas à Gaza lors de ces manifestations de joie mais j’ai été témoin dans mon entourage de manifestations de joie à l’annonce du massacre du WTC. De même, tout le monde a pu lire sur le net les hommages rendus au terroriste Mohamed Mérah.

Il y a tout de même une différence de taille entre les deux drames, le premier était volontaire, le second est une tragique concours de circonstances. Enfin, pour ce que nous en savons car certains témoignages font état de coups de feu entendus au moment de l’effondrement de la grue.

Charlie Hebdo aurait pu titrer « Bal tragique à La Mecque : 107 morts » mais Charlie est mort symboliquement et réellement car les barbares ont gagné.

Annonce de la disparition du Général de Gaulle le 16/11/1970. Les partisans du général n’avaient pas flingué les journalistes.

De même que des milliers de gens à travers le monde doutent de la réalité, des causes et des conséquences (conspirationnisme) de l’effondrement des tous du WTC, quelques internautes doutent de la réalité de ce drame.

La Connectrice

%d blogueurs aiment cette page :