Flux RSS

Archives de Tag: Buika (Espagne)

8 mars 2013, nous chanterons « One woman », nous ne faisons qu’une, dans le monde entier

Publié le

Nous sommes aujourd’hui le 8 mars et la chanson est en ligne http://song.unwomen.org/fr

Le refrain dit « We are one woman and we shall shine » Nous ne faisons qu’une et nous brillerons. Bof …La chanson est jolie, sans plus. Pas vraiment dynamique et incitant à l’action, plutôt ronronnante. Quant à dire que nous ne faisons qu’une … il y a un gap entre Anne Sinclair et Malala, par exemple,elle ne font pas vraiment qu’une. Une people circulant en porsche verte et une gamine battue à mort pour vouloir aller à l’école …Je pense que c’est noyer la femme dans ses problèmes cruciaux que choisir un tel slogan. S’unir, être solidaire, se soutenir mutuellement, ce n’est pas faire qu’une.

Que l’ONU avec toutes ses ressources humaines ponde une si piètre parole est consternant.

onewoman290-frarton566-7a8d3

http://song.unwomen.org/fr#.UTWiHjDUMhc

La chanson « One Woman » sera lancée à l’occasion de la Journée internationale de la femme dans deux jours !

La chanson sera en vente au prix de 0,99 euros.

Je n’ai pas trouvé de chanteuse française dans la liste des interprètes ci-dessous mais elle n’est pas complète. A voir.

Toutes unies, nous devrions être plus fortes en théorie mais la situation des femmes est tellement disparate d’une société à l’autre que je crains que ce message ne noie le poisson et le poison de notre oppression. Je ne connais pas le texte intégral de la chanson qui semble être tenu secret jusqu’à sa révélation mondiale le 8 mars, toutefois je pense que des slogans aussi généraux que « une seule femme », « toutes solidaires », » Femmes unies » est un coup d’épée dans l’eau et que si l’on peut dire que, en théorie, nous sommes toutes victimes du patriarcat, en pratique il est nécessaire d’être plus précises pour être efficace.

J’espère que cette chanson sera réussie et donnera de l’énergie aux femmes qui ont envie de se mettre en mouvement contre leur discrimination et leur exploitation millénaires.

La Connectrice

COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’ONU FEMMES

Pour diffusion immédiate
Le 22 février 2013

Contacts médias:
Sharon Grobeisen, sharon.grobeisen@unwomen.org, +1 646 781-4753

New York, le 22 février – À l’occasion de la Journée internationale de la femme, qui sera célébrée le 8 mars 2013, ONU Femmes va lancer « One Woman : une chanson pour ONU Femmes », une célébration musicale en l’honneur des femmes du monde entier, avec la participation de plus de 20 artistes de toutes les régions du monde. À partir d’aujourd’hui, des vidéos officieuses retraçant les phases de production de la chanson pendant une année seront disponibles sur http://song.unwomen.org/fr, où un compte à rebours durera jusqu’au lancement de la chanson. Le 8 mars, la version intégrale de la vidéo de la chanson sera mise en ligne sur le site et la chanson pourra être téléchargée.

« One Woman » appelle au changement et célèbre les actes de courage et la détermination des femmes ordinaires qui contribuent quotidiennement au développement de leur pays et de leur communauté de manière extrêmement positive. Les paroles sont inspirées d’histoires de femmes qui ont bénéficié du soutien d’ONU Femmes, l’organisation de l’ONU chargée de promouvoir l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes à travers le monde. Son travail a débuté en 2011, faisant d’elle la première entité de l’ONU à voir le jour depuis plusieurs décennies. « One Woman » est la première chanson à thème réalisée pour une organisation de l’ONU.

Des chanteurs et interprètes – hommes et femmes – de toutes les régions du monde ont fait don de leur temps et de leur talent. Parmi eux figurent : Ana Bacalhau (Portugal), Angélique Kidjo (Bénin), Anoushka Shankar (Inde), Bassekou Kouyaté (Mali), Bebel Gilberto (Brésil), Beth Blatt (États-Unis), Brian Finnegan (Irlande), Buika (Espagne), Charice (Philippines), Cherine Amr (Égypte), Debi Nova (Costa Rica), Emeline Michel (Haïti), Fahan Hassan (Royaume-Uni), Idan Raichel (Israël), Jane Zhang (Chine), Jim Diamond (Royaume-Uni), Keith Murrell (Royaume-Uni), Lance Ellington (Royaume-Uni), Marta Gomez (Colombie), Maria Friedman (Royaume-Uni), Meklit Hadero (Éthiopie), Rokia Traoré (Mali), Vanessa Quai (Vanuatu), Ximena Sariñana (Mexique) et Yuna (Malaisie).

« One Woman », qui a initialement été interprétée lors de la cérémonie de lancement d’ONU Femmes dans la salle de l’Assemblée générale en 2011, vise à devenir un cri de ralliement incitant ceux qui l’écoutent à prendre connaissance de la mission d’ONU Femmes et à se joindre aux efforts entrepris pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes.

La musique de la chanson a été composée par Graham Lyle (auteur de « What’s Love Got To Do With It » de Tina Turner et de bien d’autres chansons à succès) et par la chanteuse-auteur anglo-somalienne Fahan Hassan. Jerry Boys, qui a travaillé avec un grand nombre d’artistes dont REM, Everything But The Girl, et qui a été l’un de ceux ayant assuré l’enregistrement de Buena Vista Social Club, a produit la chanson conjointement avec la parolière et productrice exécutive Beth Blatt et son organisation Hope Sings.

En tant que partenaire commercial d’ONU Femmes pour « One Woman », Microsoft a parrainé la chanson et la production de la vidéo musicale.

La chanson sera en vente sur son site Internet et sur tous les réseaux courants tels que iTunes et Amazon pour 0,99 USD. Tous les fonds dégagés des ventes seront intégralement versés à ONU Femmes en vue de soutenir ses programmes d’autonomisation des femmes sur le terrain.

De la Chine au Costa Rica, du Mali à la Malaisie, des chanteurs et des musiciens connus, tant hommes que femmes, ont uni leurs efforts pour diffuser un message d’unité et de solidarité : Nous sommes « One Woman », une seule femme.

La chanson, qui sera lancée lors de la Journée internationale de la femme, le 8 mars 2013, constitue un cri de ralliement dont l’objectif est d’inciter les auditeurs à unir leurs forces pour défendre les droits des femmes et l’égalité des sexes. « One Woman » a été écrite pour ONU Femmes, l’organisation de défense mondiale des femmes et des filles, afin de célébrer sa vision et le travail qu’elle accomplit pour améliorer la vie des femmes dans le monde. Cette année, la Journée internationale de la femme mettra l’accent sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qui constitue une violation flagrante des droits humains. Cette violence peut toucher jusqu’à sept femmes sur dix et son élimination est inscrite au rang des priorités d’ONU Femmes. Alors que partout dans le monde des personnes se préparent à ces célébrations, « One Woman » nous rappelle qu’ensemble, nous pouvons vaincre la violence et la discrimination : « We shall shine ! » (« Nous allons briller ! ») Rejoignez-nous le 8 mars pour faire passer le mot et profiter de cette célébration musicale des femmes dans le monde.

%d blogueurs aiment cette page :