Flux RSS

Archives de Tag: colonisation

Moi française, je suis responsable du terrorisme islamiste

Publié le

A écouter les « scientifiques » de gauche, les politiques comme Taubira, les médias, les jeunes bobos et la plupart des musulmans vivant en France légalement ou illégalement, c’est ma faute si la France subit des attentats, des violences, des viols et l’insurrection exécutés par des musulmans avec la complicité de l’oumma islamiya sur ordre et encouragement de l’Etat islamique et de ses émules.

En quoi suis-je responsable ?

Parce que je suis française et que je partage les valeurs de notre République

Parce que je suis de culture chrétienne « Aimez-vous les uns les autres »

Parce que selon Tariq Ramadan, la France n’est pas une démocratie et qu’elle ne respecte pas les Droits de l’Homme.

Parce que mon pays est une ancienne puissance coloniale, qu’il entretient le néocolonialisme, qu’il refuse de payer « la dette coloniale »

Parce que la France est capitaliste amie des puissances impérialistes occidentales comme les USA, le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada et toutes les nations peuplées de « mécréants »

Parce que la France est raciste et esclavagiste, qu’elle discrimine les immigrés, qu’elle les envoie au chômage et qu’en conséquence elle les contraint à trafiquer drogues alcool, armes et êtres humains pour pouvoir se nourrir et entretenir leur famille en France, au bled ou au village

Parce qu’elle prive ces immigrés d’instruction, d’éducation et de formation en enseignant à l’école des matières haram comme l’histoire, la biologie, la théorie de l’Evolution de Darwin au lieu du Créationnisme

Parce que toutes les écoles et administrations françaises ne servent pas systématiquement de la nourriture halal à la cantine et dans les réfectoires

Parce que toutes les toilettes publiques ne sont pas équipées de jet d’eau pour se rincer l’anus selon les enseignements du coran

Parce que les Françaises qui se sont débarrassées du fichu-chapeau-voilette-bonnet et de tous les codes vestimentaires imposés supportent mal le retour de la discrimination sexiste que représentent les voiles de toutes les longueurs

Parce que la France accepte toutes les religions à condition qu’elles soient cantonnées à la sphère privée et qu’elles ne perturbent pas l’ordre public

Parce que les Français son hédonistes, égoïstes, jouisseurs sur terre, bons vivants, mélomanes et corrompus, qu’ils honorent Chétane, le diable

Parce que les Français mangent du cochon, qu’ils vivent avec les chiens, ces bêtes dégoûtantes qui auraient mordu Mahomet et chasseraient les anges

Parce que les femmes françaises sont insoumises, indécentes, libres et fréquentent des hommes à l’école, à l’université, dans leur activité professionnelle, dans les piscines et dans l’espace public. En conséquence, elle méritent d’être harcelées, insultées, méprisées, agressées, violées et tuées.

Parce que des militaires français tuent des frères musulmans en Libye, en Syrie, en Irak et au Mali.

Parce que de nombreuses françaises et français osent critiquer Mahomet, le coran et l’islam

Parce que la France serait l’alliée avec d’autres pays occidentaux des monarchies-corrompues-du-Golfe-persique, qu’elle soutiendrait les Wahhabites et les Sunnites contre les Chiites et l’Iran

Parce que la France est responsable de tous les maux des musulmans et qu’en conséquence ils s’accordent le devoir de nous humilier, de nous piller, de semer le chaos et de nous « mettre à genoux » comme l’a publié l’Etat islamique en se félicitant des attentats du 13 novembre 2015

Parce que les prisons françaises renfermeraient 60% de gentils musulmans innocents qui ont commis délits et crimes au nom de l’Oumma islamiya, un devoir musulman

Parce que la police française serait raciste en interpellant musulmanes et musulmans qui ne respectent pas les lois de la République et se mettent en état d’insurrection lorsque police et justice arrêtent et condamnent délinquants et criminels mahométans

Etc.

J’ai surement oublié de nombreuses fautes commises, selon  le coran et ses interprètes par la France, les Françaises et les Français. Je vous laisse compléter ma liste.

Cette liste a été élaborée d’après ce que j’ai entendu et lu dans les médias, dans les cafés et dans la rue.

La Connectrice

Rome, Ankara, Doha, Madrid,Ndjamena …Tous les colonisateurs doivent payer !

Publié le

Réglons les comptes des colonisations une bonne fois !

Publié le 18 mai 2015 – par    http://ripostelaique.com/reglons-les-comptes-des-colonisations-une-fois-pour-toutes.html


Pourquoi Isabelle la Catholique a-t-elle dû expulser les juifs?

Parce que les juifs avaient envahi son Espagne. Et pourquoi? Parce que les Romains avaient envahi la Palestine et chassé les juifs qui y habitaient comme c’est écrit dans La Passion selon Michel De Ghelderode :  “Allez Smauske, pakt a bottinen” (allez p’tit juif, enfile tes godasses et dégage…).

Bon alors, les juifs, ils ont essaimé et maintenant au lieu d’avoir des juifs simples nous en avons des hybrides, des sépharades, ashkénazes, orthodoxes, hassidiques, messianiques, il y en a même qui, avec 35°C à l’ombre, portent des chapeaux en astrakan, kolpik et schtreimel qui n’ont rien de hiérosolymite… Ça complique terriblement leur vivre ensemble en Israël. A mon avis, Israël devrait assigner Matteo Renzi en justice pour se faire rembourser des dégâts causés par la colonisation d’Israël avant l’an zéro par les Romains qui sont les ancêtres de Matteo Renzi.

Et si Jérusalem demandait à Rome de lui restituer les trésors volés dans le Temple ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_J%C3%A9rusalem_%2870%29

Ces Romains, parlons-en! Ils ont fait du grabuge jusqu’en Belgique et donc ont falsifié les us et coutumes de mes ancêtres Nerviens et se sont installés à Outisplou comme au Parioli. Les Belges feraient bien de s’allier avec les Israéliens pour demander des réparations pour les dégâts causés par la colonisation romaine.

Mais c’est pas tout! La Belgique a été colonisée par les Huns, Goths,  Wisigoths, Anglais, Autrichiens, Allemands, Vikings, Français et surtout par les Espagnols avec leur terrible Duc d’Albe et son Inquisition qui ont brûlé les protestants sur des bûchers à tel point que les riches et intellectuels ont fui en Hollande et y ont créé le Siècle d’Or avec les Rembrandt et autres capitalistes qui, sans le Duc d’Albe, auraient créé leur siècle d’or chez nous, dans nos Flandres… Pour les Flamands, il s’agit d’un manque à gagner considérable! Il faut penser à assigner Philippe et Laetitia d’Espagne en justice et réclamer des dommages et intérêts colossaux! Mais, comme l’Espagne n’en mène pas large, elle pourrait se retourner contre l’Arabie qui a occupé la péninsule ibérique de 711 et jusqu’à ce que le Cid n’aille refouler les envahisseurs outre Gibraltar.

(Et, tant qu’on y est, si on commençait à éliminer de notre langue tous les mots imposés par les envahisseurs comme les romains,  grecs et autres indo-européens? Retournons à l’authenticité gauloise du patois de notre terroir.)

Si on somme la dette des descendants des colonisateurs qui ont colonisé la Belgique ces derniers 2000 ans, il y a de quoi renflouer les caisses de l’Etat.

Et les Turcs alors? Eux, ils ont colonisé une partie de l’Europe, le Maghreb, le Maschrek et le Moyen Orient de 1299 à 1923… il faut lire Wiki pour en prendre l’effarante  mesure http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_ottoman

Là, monsieur Erdogan, si on vous demande des dommages et intérêts, votre tirelire va avoir le tournis.

Mais il y en a d’autres… Les chrétiens sont partis de Jérusalem et ils ont colonisé le monde entier… et si on demandait des dommages et intérêts au Pape François ? Et après les chrétiens, les arabo-musulmans ne sont pas en reste… et si on demandait des dommages et intérêts au roi d’Arabie? Bon, il ne s’agit que d’une question d’argent, mais que va-t-il se passer si tous ces déplacés renversaient la vapeur et se considéraient  victimes déportées et exigeaient le droit au retour comme les Palestiniens ou comme les juifs qui font leur alya? Si tous les chrétiens retournaient à Jérusalem et tous les musulmans à la Mecque?

Et encore,  ça c’est seulement depuis les derniers 2000 ans.

Et quelle nouvelle avant l’an zéro?

Nous, en Europe, nos terres étaient en hibernatus felix sous nos calottes glacières alors que sur les rives du Lac Tchad il y avait un dénommé Tumaï qui a eu une nombreuse descendance qui, petit à petit, a envahi les contrées voisines pour arriver progressivement jusque chez nous et coloniser nos terres. Ne pourrions-nous pas assigner le Tchad en justice pour demander réparation, dommages et intérêts à cause de la colonisation issue de son lac?

Ah, mais il parait qu’il y a une branche de colonisateurs qui provient de l’Asie. Ils sont plus discrets justement parce qu’ils ont peur qu’on ne leur demande des excuses, repentances, réparations, compensations, et surtout … dommages et intérêts.

Là, on n’a encore considéré que le colonialisme, parlons de l’esclavage… Encore une fois les Romains… Ben, les peuples vaincus étaient réduits à l’esclavage et l’esclave n’était pas une personne mais une chose… Et les razzias mauresques et la traite des blanches qui kidnappait les Angéliques pour fournir les harem des sultans?

La traite négrière vers l’Ouest a fait des victimes et maintenant tous ces descendants “Afro-Américains” ont droit,  non seulement à demander des dommages et intérêts mais surtout le rapatriement vers les pays de leurs ancêtres.

Par contre la traite négrière vers l’Est faite par les arabo-musulmans

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_dans_le_monde_arabo-musulman

sous la férule d’énergumènes genre Tippo Tip de Zanzibarhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Tippo_Tip

c’est encore plus cruel car les mâles étaient castrés pour fournir des eunuques.

http://www.herodote.net/622_au_XXe_siecle-synthese-12.php

Les Chinois n’achetaient que des mâles castrés de peur du mélange des couleurs… Ça se comprend: mélanoderme x leucoderme = résultats superbes mais mélanodermes x xanthodermes = ??? .

Du noir avec du jaune ça donne du vert olive qu’on peut confondre avec le kaki (beurk : Kaki = couleur militaire… non, je n’ai pas dit “caca d’oie” )

J’ai un ami flamand qui a épousé une congolaise, leurs enfants sont magnifiques, mais comment seraient les enfants de Mao Zedong et Rokhaya Diallo ? Il est superbe, elle est superbe, mais mélangés ? Trêve de digression.

De toute façon, il ne va pas y avoir de repentance, ni de dédommagements des descendants des malheureuses victimes de la traite négrière arabo-musulmane parce qu’il n’y a pas de descendants puisque les hommes étaient castrés.

Oui mais… les esclaves femmes ? Elles ont peut-être eu des enfants de leurs propriétaires arabes et leurs descendants auraient droit à des dommages et intérêts. C’est à regarder de plus près surtout que ces pays du Golfe ont les moyens. Et si le Qatar et autres émirats s’étaient enrichis sur le dos d’autrui ? Ah, voilà, la question vaut la peine d’être posée car avec un bon cabinet d’avocats…

Bref … il serait temps de faire la comptabilité des colonisations et esclavages et en balançant les dettes réciproques on pourrait arriver à l’annulation des différentes dettes. On remet les compteurs à zéro.

Ça, ce ne serait pas mal car si la tendance actuelle se confirme, d’ici peu les Européens vont être colonisés par des néo colonisateurs et un jour ou l’autre un socialiste va ressortir la fameuse histoire des peuples qui ont droit à disposer d’eux-mêmes et à l’autodétermination et on va prier tous les colonisateurs actuels à retourner d’où ils viennent et ensuite les Européens vont, à leur tour, exiger des dommages et intérêts… Le problème c’est que d’ici là l’euro aura crashé et que donc au lieu de monnaie de singe, l’Europe exigera d’être dédommagée en nature et là on serait repartis pour un tour.

Anne Lauwaert

Violences urbaines en Angleterre, les encapuchonnés sévissent

Publié le

Les British n’en reviennent pas. Ils sont sidérés par les violentes émeutes ravageuses qui détruisent Birmingham, Nottingham, Manchester, Liverpool ,Londres et la plupart des villes. Ils disent qu’ils n’ont jamais vu ça. Oui, ils ont déjà connu des émeutes depuis les années 80 mais rien de cette ampleur. Des rues entières sont pillées, les boutiques détruites, les centres commerciaux brûlés, des cocktails molotov et toutes sortes d’engins contondants sont lancés contre les bâtiments. On voit sur les images des groupes enfoncer des vitrines avec des barrières métalliques pour se servir en choisissant de préférence les fringues de marque, les mobiles, les portables. D’après les premiers témoignages, ce ne sont pas des émeutes de la faim, ils ne pillent pas les épiceries même si dans la foulée, quelques SDF en profitent pour prendre quelques conserves.

http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/emeutes-au-royaume-uni/201108/09/01-4424497-royaume-uni-les-emeutes-setendent-au-pays.php

Des groupes d’adolescents encapuchonnés se déplacent très vite pour détruire puis se fondre dans la nuit. Les plus jeunes ont neuf ans. Ils utilisent les mêmes technologies (twitter, blackberry et autres réseaux sociaux) que les révolutionnaires arabes ou les indignés espagnols et grecs. une grande différence toutefois, ils ne font pas la révolution. Ils cassent, ils détruisent, ils brûlent quand ils ne peuvent pas piller. Ils sèment la terreur dans les grandes villes qui sont désormais désertes le soir. Seuls les camions de la police, des secouristes et des pompiers circulent, souvent agressés par les émeutiers qui s’en prennent également aux journalistes.

Hier soir, je regardais en direct sur Sky news la conférence de presse du chef de la police de Manchester et du maire qui paraissaient désorientés, accablés, stupéfaits, sidérés par les violences urbaines qui saccageait leur cité.http://news.sky.com/home/sky-live-tv Le chef de la police demandait aux parents, famille, amis, voisins de ne pas laisser trainer dehors les enfants de 9 à 11 ans, en particulier. Il en appelait aux parents pour sermoner et surveiller leurs ados.

Les jeunes que l’on voit casser sont pour la plupart encapuchonnés ou masqués. Ca ne vous rappelle rien ? Nos encapuchonnés des banlieues auraient-ils franchi la Manche? Non, bien sûr, ils sont trop lâches pour se mouiller d’une manière ou d’un autre. Mais, comme chez nous, ce sont des enfants d’immigrés, pour la plupart musulmans.

Leurs amis interviewés disent qu’ils faut les comprendre, qu’ils n’y a pas d’emploi, que la vie est chère, qu’ils sont victimes de racismes, condamnés au chômage et à la misère. Ce à quoi répond un commerçant d’origine pakistanaise dont le magasin a été entièrement pillé, que ses enfants les plus jeunes vont régulièrement à l’école, que les plus âgés ont un emploi, qu’ils ne trainent pas désoeuvrés dans les rues et qu’il est lui-même le résultat d’une intégration désirée et réussie.

Les arguments crypto marxistes qui voudraient nous expliquer que la situation économique et les différences de classe sont responsables des émeutes ne tiennent pas la route. Preuve en est les mouvement des « indignés » en Espagne, en Grèce, en Israël qui manifestent pacifiquement pour améliorer leur condition en tirant sur les ficelles politiques et en s’adressant directement à leur gouvernement. Les violences urbaines actuelles ressemblent plus à des razzias qu’à des manifestations réclamant le dialogue en vue d’un bien commun. Là, c’est chacun pour soi sans aucun souci de la communauté nationale. Le choix des rapines,  des objets de luxe, démontre s’il en était besoin la misère morale et intellectuelle de jeunes décérébrés qui ont pourtant en Europe de réelles chances de prendre l’ascenseur social, même si c’est difficile voire très difficile. Mais si c’était impossible, ils n’émigreraient pas en masse vers l’Europe ou l’Amérique pour tenter leur chance.

Quand on entend en France de jeunes musulmans arabes ou africains nous dire « vous êtes venus nous coloniser, vous nous avez tout pris, vous devez payer la dette coloniale, maintenant on vient chez vous et on vous prend tout, on se sert » et qu’ils ajoutent « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République », on comprend qu’ils n’ont aucune intention de s’insérer et de participer à notre société telle que nous l’avons construite, tant bien que mal, avec des révolutions, des révoltes, des négociations et du dialogue social. Il semble que la jeunesse immigrée britannique ait le même état d’esprit que la notre et, à moins de reprendre le problème à la base, il n’y aura pas d’issue pacifique.

Prendre le problème à la base, c’est faire signer un contrat d’immigration à tous les nouveaux venus, un contrat qui accorde des droits sous condition de respecter des devoirs; c’est restaurer dans les écoles de véritables cours d’éducation civique et de mettre en place un véritable système de lutte contre l’échec scolaire avec l’aide de l’armée pour les loisirs et de toutes les associations compétentes. En effet, on ne peut pas demander à la seule institution scolaire de résoudre tous les problèmes sociaux.

On doit garder à l’esprit que les Français ne remarquent la couleur de la peau et la culture d’origine des immigrés que lorsqu’ils se dressent contre la couleur de peau et la culture des Français. Par opportunisme politique et lâcheté, les politiques, les intellos et les médias ont trop souvent tendance à inverser les données.

Les défenseurs des encapuchonnés qui ont le mot « raciste » facile lorsqu’on les désapprouve ignorent ce qu’est le vrai racisme à la Gobineau, à la nazi, à la Céline. Dans les années 60, les arabes étaient traités de « crouilles, ratons, melons », les asiatiques de « niakouais », les noirs de « baboins », les juifs de « youpins », les femmes de « morues », les homos de « pédé » ou de « gouine », etc.

Aujourd’hui, les immigrés traitent les blancs de « sous-chiens », de « faces de craie », considèrent que respecter la loi, « faire comme le français » mérite le tabassage à mort (crime sur l’autoroute A10) et ne se gênent pas, lors d’un match de foot de lancer des bananes et pousser des cris de singe à l’arrivée des joueurs noirs et éventuellement brûler à mort une femme qui se refuse à eux (Sohane). Ce renouveau du racisme est complètement nié par nos autorités politiques et intellectuelles qui en sont restées  la lutte contre le racisme de Pépé.

La lutte contre le racisme est indivisible, insécable. On discrimine ou on ne discrimine pas.

Pour lutter efficacement contre le racisme, il serait nécessaire tout d’abord d’admettee que les races existes. Cette mode de nier l’évidence produit des effets pervers. Le déni est toujours contreproductif. Le corollaire de la reconnaissance des races est d’admettre que si l’inné a son importance, l’acquit peut tout changer. Accepter sa propre insertion dans une société donnée c’est acquérir des connaissances et des outils qui permettent à chaque individu de développer son potentiel humain indépendamment de ses origines raciales, culturelles, économiques, sociologiques et son genre.

White, Yellow ou Red est aussi beautiful que Black. Nous ne sommes plus dans les années 60 et toute spécificité peut être une fierté qui n’a pas besoin de crimes pour s’affirmer. La différence, c’est l’insertion qui est l’une des forme de l’adaptation, la faculté la plus importante du processus d’intelligence.

Les Britanniques réagissent collectivement comme ils ont l’habitude de le faire au quotidien avec leurs système « neighbour watch » qui consiste à surveiller les maisons des voisins et à prévenir la police en cas d’intrusion. Après les émeutes, ils se réunissent pour nettoyer les lieux et redonner à leur ville un peu de décence ce qui est difficile quand autant de vitrines ont été brisées et surtout des immeubles entiers brûlés.

Ils sont navrés ces British car on n’est pas dans le même esprit de solidarité selon qu’on nettoie après un Tsunami, un phénomène climatique imprévisible, une marée noire, une inondation ou après des destructions délibérées commises par des concitoyens qui refusent la société et ses règles.

Certaines personnes affirment qu’on ne voit pas de policiers laissant entendre que les autorités britanniques auraient un intérêt à laisser la situation dégénérer pour tirer des marrons politiques du feu.

Si l’on peut affirmer que la police britannique n’était pas du tout préparée à ces émeutes et à la guerilla urbaine, les récentes déclarations des officiels laissent entendre que les dispositifs policiers ont été renforcés, notamment à Londres ou 12 000 fonctionnaires de police seraient sur les rangs et que toutes les communautés urbaines s’organisent pour mettre fin aux émeutes et aux pillages. Nous verrons si leurs coups de gueule sont du type « nettoyage au karcher » et ne seront pas suivis d’effet ou si nos amis britanniques sont plus efficaces que les autorités françaises.

Y-a-t-il une relation entre le ramadan et ces émeutes, sachant que la plupart se déroulent la nuit quand le jeune prend fin?

Ce matin, un commentateur de RTL éprouvait le besoin dire, à tort, que les jeunes racailles n’étaient pas musulmanes mais chrétiennes. Chrétiens les Egyptiens, les Pakistanais, Bangladais les Indiens, les Nigériens, les Indonésiens, les Namibiens et autres ressortissants de l’Afrique anglophone?

Lectures complémentaires :

Lire sur Agoravox l’article de Catherine Ségurane sur la censure de la presse sur les émeutes british et les commentaires qui illustrent les différentes tendances idéologiques sur la question du comportement des jeunes immigrés. http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/les-emeutes-de-londres-et-la-98641?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

Voir aussi l’analyse de Riposte laïque http://ripostelaique.com/londres-vandalise-ou-la-faillite-du-multiculturalisme-et-du-communautarisme.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+Laique%29

Ouattara, Vice-consul de France ?

Publié le

« La France a son vice-consul » en Côte d’Ivoire. C’est ce que m’a dit une connaissance ivoirienne.

Ouattara, « qui n’est même pas ivoirien », serait une marionnette, un agent de la France. Il aurait été acheté pour servir les intérêts gaulois et ne se soucierait pas du bien-être des Ivoiriens.

« Nous sommes une colonie française » me dit une autre ivoirienne. Malgré la décolonisation, les Français ont toujours contrôlé la Côte d’Ivoire, ce sont eux qui y font la loi.

« Etes-vous partisane de Gbagbo ? »

« Non, ce n’est pas le problème mais les élections ont été truquées avec l’aide de la France. Il faudrait qu’une commission internationale organise de nouvelles élections et contrôle les votes. On l’a fait dans d’autres pays, pourquoi pas en Côte d’Ivoire ? »

Dans les médias, les invités ivoiriens ne cessent de pester contre la France, son intervention, sa présence militaire, son néo colonialisme, ses mensonges et manipulations pour garder le contrôle du pays.

De leur côté, les personnalités françaises présentent l’intervention française comme une oeuvre humanitaire, un acte de salut public, un geste de solidarité vis à vis de nos amis ivoiriens.

J’observe par ailleurs que partisans de Gbagbo et partisans de Ouattara s’entre-tuent, que les Français interviewés s’en sortent plutôt bien et qu’ils ne quitteraient la Côte d’Ivoire pour rien au monde.

Quel cafouillis! Quelle confusion! Que de contradictions et d’obscurité sur ce qui se passe réellement en Côte d’Ivoire et les enjeux des différents acteurs.

Ce que je vois, c’est que les nombreux ivoiriens qui travaillent en France sont aimables, éduqués, courageux, plutôt bien insérés, sous employés au regard de leurs capacités et qu’ils auraient bien aimé rester au pays plutôt que s’exiler en France. Cette France qu’à la fois ils maudissent et qu’ils apprécient.

La raciste Houria Bouteldja au tribunal correctionnel de Toulouse le 26 mai

Publié le

Attention : aux dernières nouvelles, le procés serait reporté sine die pour une question de procédure. Il ne devrait donc rien se passer le 25 mai.

Houria Bouteldja, française d’origine algérienne, employée à l’Institut du Monde arabe est la porte parole du  » Parti des Indigènes de la République », le PIR (MIR désormais). http://www.indigenes-republique.fr/ Son procès est programmé pour le 26 mai prochain au tribunal correctionnel de Toulouse.

Affiche pour le rassemblement du 8 mai 2011. Houria nous explique comment il faut la lire au cas nous n’aurions pas compris son « produit »:

http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1328

Montage humoristique de Houria en action et du détournement de la chanson « Je l’aime à mourir » de Cabrel :

http://video.google.com/videoplay?docid=-1824786282379389449#

« Il faut éduquer les souschiens, les blancs… »

http://www.youtube.com/watch?v=586P8joh8X8&feature=related

Le féminisme de Houria : solidarité avec les Suédoises et les Américaines et laissez les iraniennes tranquilles!

http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1140

Elle a été invitée des dizaines de fois sur les plateaux TV parce qu’elle est jolie, télégénique, volubile, véhémente et provocatrice. Elle fait le show à elle toute seule. Malheureusement, elle profère des injures racistes anti-blancs, anti-France et menace les Français de toutes sortes de vengeances pour avoir été colonisateurs. Elle se situe dans la logique de revendication du paiement de la « dette coloniale », telle que le président algérien, Bouteflika la présente à ses administrés pour les inciter à quitter l’Algérie afin de ne pas avoir à partager avec eux les richesses du pays, en particulier le gaz et le pétrole.

http://www.bladi.net/forum/71562-m-bouteflika-denonce-france-algeriens-acclament/

Beaucoup d’Algériens considèrent la France comme leur métropole et trouvent normal de venir s’y faire soigner gratuitement et y recevoir toutes les aides sociales que leur propre pays leur refuse.

On peut espérer que, dans la mouvance des révoltes arabo-musulmanes, les Algériens parviennent à renverser leur dictature et prendre leur destin en main.

Houria Bouteldja jette de l’huile sur le feu de la révolte de notre jeunesse délinquante, asociale, revendicatrice du « paiement de la dette coloniale », raciste anti blancs et misogyne.

La justice a lentement décidé d’intervenir après les propos insultants de Boutldja traitant les Français de « souchiens ». Chez les Musulman, le chien est impur, haram, c’est une bête aussi répugnante que le cochon. Un souschien est donc un être encore plus répugnant que la plus répugnante des bêtes. Merci Houria.

Finalement, après une longue mise en examen à la suite de la plainte de l’Agrif http://www.lagrif.fr/, une organisation intégriste catholique très à droite, Houria sera jugée le 26 mai prochain au tribunal correctionnel de Toulouse.

28 MARS 2011

Toulouse, jeudi 26 mai 2011, le procès pour injure raciste d’Houria Bouteldja !

Communiqué de Bernard Antony, président de l’AGRIF.
Pour ses propos sur « les blancs » que, d’après elle, « il faut bien nommer des sous-chiens » selon une des injures les plus usitées du racisme le plus répandu, Houria Bouteldja, présidente du mouvement appelé « indigènes de la république » a été renvoyée par Madame le juge d’instruction devant le tribunal correctionnel de Toulouse à la date du 26 mai.
C’est là enfin l’aboutissement de l’opiniâtreté de l’AGRIF qui, avec son avocat Me Pierre-Marie Bonneau, a mené, seule, une procédure exigeant beaucoup de temps et de vigilante attention.
La condamnation légitimement attendue d’Houria Bouteldja signifiera que les incitations à la haine raciale et les actes de violence qui en découlent ne sauraient être traités avec une intolérable discrimination dans l’application de la loi en fonction de la race, de l’ethnie ou de la religion visées.
L’AGRIF se félicite encore de ce que son assistance tout aussi opiniâtre à un jeune ouvrier atrocement agressé au Mans et grièvement blessé (trois mois d’arrêt de travail) le 30 janvier 2010 au cri de « Par Allah, sur le coran, on va te saigner ! » a pu enfin déclencher l’ouverture d’une enquête diligentée par le Parquet

http://mpf75.blogspot.com/2011/03/france-le-proces-dhouria-bouteldja-pour_6468.html

Il est désolant que seule l’Agrif ait porté plainte contre le racisme anti blanc, anti français de Boutelja et que tous les partis et associations de gauche n’aient pas réagi comme ils le font quand il s’agit de défendre les noirs, les arabes et les musulmans. Leur indifférence, voire leur soutien, comme le NPA de Besancenot, vis à vis du racisme anti blanc anti français , pèsent lourd sur leur absence de crédibilité et sont l’une des causes de l’abstentionnisme électoral.Ce manque de réactivité des politiques vis à vis de celles et ceux qui « niquent la France » (c’est le titre d’un ouvrage publié par le PIR et le refrain de nombre de rappeurs) approfondit l’abîme qui les sépare du peuple. Les sondages d’opinion, les réactions des internautes sur les forums et la prolifération de sites nationalistes sur Internet démontrent que nombre de Français se sentent abandonnés et bafoués dans leur vie quotidienne, leurs valeurs, leurs usages, leurs droits et leur dignité.

La boutique de parti des indigènes de la République :

« Nique la France » : présentation du livre et de son auteur

http://www.nationspresse.info/?p=115387

L’ouvrage a disparu de la « librairie » du Pir parce que son éditeur et son auteur font l’objet d’une mise en examen.

Intervention de Bouteldja à Berkeley le 4 mai 2011

e me présente : je fais partie d’une organisation qui se situe dans un des centres de l’empire occidental, la France, qui vient de se distinguer par deux interventions militaires, en Libye et en Côte d’Ivoire. Bien sûr avec des prétextes parfaitement humanistes, prétextes inusables et increvables puisque ce sont ceux qui sont utilisés depuis 400 ou 500 ans avec la meilleure bonne conscience. Comme vous le savez, il y a 50 ans que les indépendances africaines ont eu lieu. Elles restent inachevées comme a pu le montrer au grand jour la révolution tunisienne. Notre parti, au cœur de la France, a pour projet de poursuivre le combat décolonial.

http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1329

Pas facile gagner argent français, bosser, bosser

Publié le

Mamani Keita, chanteuse malienne d’ascendance royale, ancienne choriste de Selif Keita, sort un album en mai, intitulé « Gagner l’argent français »

Pourquoi « gagner l’argent français » plutôt que l’argent malien?

Qu’en pense le président Touré qui vient de recevoir au Sénégal un prix pour la paix?

http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=78854

En tous cas, la corruption semblerait être un mal endémique au Mali comme dans la plupart des pays africains et le Fonds mondial pour la santé a lancé fin 2010 une enquête sur le détournement des subsides alloués à la lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose.  s’il n’st pas facile de « gagner l’argent français » il semble encore plus difficile au Mali de bénéficier de l’argent de la santé.

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2592p040-041.xml4/arrestation-corruption-detournement-de-fonds-polemiquefonds-mondial-scandale-a-bamako.html

La communauté malienne en France est estimée à 120 000 personnes dont seulement 45 000 en situation régulière.

http://www.sangonet.com/ActuDo/aia/aia3/mody-soukana-sanspap.html

La vidéo ci-dessous montre l’expulsion mouvementée et commentée d’un sans papier malien. La haine du « blanc » s’exprime à coeur ouvert dans les commentaires mais silence total sur les raisons qui poussent tant de Maliens à quitter leur propre pays.

http://www.rue89.com/node/187517

Au nom du passé colonial, le président Touré exige que la France régularise les  75 000 Maliens en situation illégale et ceux-ci, forts du soutien de leur président, trouvent légitime de gagner « l’argent français » au lieu de « l’argent malien », ce queMamani Keita, membre de l’élite malienne, revendique et déplore: « pas facile gagner l’argent français, bosser, bosser ». Dans sa chanson, elle déplore le froid, le vent, la pluie et « pas facile trouver travail ». Elle ne dit pas qu’il est encore plus difficile de trouver du travail au Mali, qu’on y souffre de l’absence d’infrastructures comme le réseau électrique, que l’économie agricole à 80% est dépendante des conditions climatiques dont la sécheresse, que l’élite s’engraisse des subsides internationaux aux dépends du peuple qu’elle encourage à aller exiger le « paiement de la dette coloniale » comme le font les Algériens, les Tunisiens, les Maliens, les Sénégalais, les Camerounais, etc.

http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100203T125200Z/

La chanson de Mamani Keita est en fait méprisante pour ses compatriotes car en geignant sur l’obligation de « bosser » pour « gagner l’argent français », elle fait échos au racisme de ceux qui, comme Jean-Paul Guerlain, pensent que les Africains sont des paresseux qui rechignent au travail. Les propos lancinants de Mamani flattent les sentiments négatifs de ses compatriotes. En les plaigant, elle leur donne raison.

Ce matin, sur France Inter, on pouvait entendre la belle voix de Mamani Keita chanter « pas facile gagner l’argent français, bosser, bosser » et nous endormir sur la réalité de l’immigration illégale en France et le jeu malsain des dirigeants africains qui se débarassent de leurs ressortissants pour s’engraisser des subsides internationaux dont ils justifient la demande au nom de la solidarité avec leurs peuples misérables. Misère dont ils sont responsables.

Rien ne sera dit sur l’exploitations des Maliens par les Maliens en France, de leurs rivalités inter ethniques et de l’exploitation économique du travail illégal par les patrons français, ni de l’exploitation politique de leur « sans papiers » par les bobos, les gauchos, les crypto marxistes, l’extrême droite, l’extrême gauche, le centre et l’UMPS.

Saccage d’un foyer hébergeant des Maliens à Vitry en 2008. Double jeu des communistes qui ont revu leur copie depuis:

http://www.youtube.com/watch?v=vD6NiwIw-z4&feature=related

Mais pour la présentatrice de France inter, la chanson était sympa et Mamani Keita était une rebelle qui malgré son appartenance à une lignée royale qui, théoriquement, lui interdit de chanter, avait bravé l’interdiction. Elle va d’ailleurs se produire en juin à la « Maroquinerie » à Paris. La petite salle sera sûrement bondée …de bobos compatissants. Mamani Keita ira-t-elle chanter gratuitement à Mali/Seine?

Pierre Gosnat, député maire de Vitry-Mali/Seine s’insurge contre Eric Besson qui s’oppose à ces « échanges fondamentaux » entre Français et Maliens:

http://www.youtube.com/watch?v=Gbo2iIVG-TA

Mamani Keita, les Français aussi ont du mal à gagner de l’argent, à trouver du travail, à survivre avec de petites salaires et de petites retraites quand le pouvoir d’achat diminue et que le cout de l’énergie grimpe de manière exponentielle. Les Français aussi souffrent au travail et la vague de suicide à France Télécom Orange à porté la difficulté de bosser à la connaissance de toutes et de tous. Nous aussi, français de souche, nous souffrons de notre situation économique, de notre politique qui élargit le fossé entre les plus riches et les plus pauvres, de notre service public de la santé et de l’éducation qui se réduit comme une peau de chagrin. Nous aussi, nous trouvons difficile de bosser dans des conditions ingrates. Est-ce pour autant que nous émigrons en masse en Suède, en Amérique, en Finlande ou dans les pays du Golfe?

Je sais bien que quelques français exploitent la misère du Mali et d’autres pays pauvres mais ce ne serait pas possible sans le soutien des dirigeants de ces mêmes pays et leur collusion avec la « Françafrique », que ces dirigeants jouent double jeu. D’une main, ils envoient leurs ressortissants à la chasse à la dette coloniale et de l’autre, ils tirent le maximum d’avantages personnels en facilitant l’exploitation éhontée des richesses naturelles de leur pays et de leurs ressortissants par leurs « cousins » néocolonialistes.

La solution réside dans la combativité des peuples africains qui feraient bien de se révolter contre leurs dictatures comme le font les arabes en ce moment.

Le groupe de rap malien Tata Pound n’hésite pas à qualifier ses dirigeants « d’escrocs » de la « Babylone » qui exploite l’Afrique tout en rendant gloire à Dieu-tout-puissant :

http://www.youtube.com/watch?v=z60j6d2L8W0&feature=related

La France est généreuse, elle acceuille ceux qu’elle peut intégrer mais il appartient aussi aux immigrés de faire un effort d’intégration. Ils ne peuvent pas à la fois « niquer » la France et revendiquer son hospitalité.

%d blogueurs aiment cette page :