Flux RSS

Archives de Tag: désinformation

Désinformation. « Pacifiques » palestiniens contre « belliqueux » israéliens.

Publié le

Ce lundi, nos médias annoncent la mort de  52 « pacifiques » palestiniens sous les balles de méchants israéliens qui n’auraient eu aucune raison de tirer sur des milliers de familles venues protester « gentiment » aux frontières pour clamer « l’injustice » qui leur est faite de l’installation d’une ambassade américaine à Jérusalem.

Pour les musulmans, Jérusalem c’est Al Qods, la ville sainte qui ne devrait appartenir qu’à l’Islam ce qu’ils réclament régulièrement par des manifestations. Autrement dit, pour les palestiniens musulmans, il n’y a pas de négociation possible avec Israël sur le contrôle de Jérusalem qui est aussi la raison d’être des chrétiens, ce qu’ils nomment la « Terre sainte » où ils se rendent régulièrement et librement en pèlerinage sans être persécutés. Pense-t-on sérieusement que si Jérusalem était contrôlée par des musulmans, la ville serait accessible aux non musulmans ? Il suffit d’observer la manière dont chrétiens et juifs sont persécutés dans les pays musulmans pour en avoir une idée.

La vidéo ci-dessus publiée ce jour par le Gatestone Institute, est instructive pour quiconque veut se faire une opinion la plus juste possible sur le conflit israélo-palestinien après avoir vu et entendu les médias principaux donner leur version des faits nettement en faveur des palestiniens. Même si cette vidéo est subjective, le réalisateur Pierre Rehov annonce la couleur de même que le Gatestone institute qui est ouvertement en faveur de la défense d’Israël et engagé dans la lutte contre l’antisémitisme.

Pour en savoir plus

  • La Journée mondiale d’Al-Quds (Rooz-e jahaany-e Qods en persan : روز جهانی قدس) est un événement annuel destiné à protester contre le contrôle israélien sur Jérusalem (dont le nom arabe est Al-Quds : القـُدْس) et à exprimer la solidarité avec le peuple palestinien. Elle a été instaurée en 1979 par l’Ayatollah Khomeini, fondateur de la République Islamique d’Iran, et se déroule le dernier vendredi du mois de ramadan1.

En France, c’est le Parti des musulmans de France, qui, le premier, a organisé une manifestation de ce type en octobre 2007.

En septembre 2008, une manifestation prévue à Paris à l’appel du centre Zahra a été interdite pour risque de troubles à l’ordre public.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_mondiale_d%27Al-Quds

Israël tes jours sont comptés. Pour la paix dans le monde, Israël doit être détruit. http://philosemitismeblog.blogspot.fr/2011/08/charmantes-photos-de-la-journee-al-quds.html

  • L' »ami » de la France, Mohammed VI, président du comité Al Qods

Le Roi Mohammed VI a une nouvelle fois réagi lundi suite au transfert de l’ambassade américaine en Israël à Al Qods (Jérusalem). Dans une lettre adressée au président palestinien Mahmoud Abbas, le Souverain a exprimé sa « profonde inquiétude et préoccupation » suite la mise en œuvre de la décision de l’Administration américaine. Mohammed VI a ainsi rappelé l’importance « extrême » de la ville d’Al-Qods, « non seulement pour les parties au conflit, mais également pour les adeptes des trois religions monothéistes ». « Toute atteinte au statut juridique et historique reconnu d’Al-Qods, renferme le danger d’entraîner la question palestinienne dans les méandres des conflits religieux », a également averti le Souverain.

« Nous réitérons notre rejet de cet acte unilatéral contraire à la volonté exprimée de façon continue par la communauté internationale qui, à travers les résolutions du Conseil de sécurité y afférent, appelle à s’abstenir de toute action de nature à altérer le statut politique établi de la ville d’Al Qods », a également affirmé le Roi. http://leconomiste.com/flash-infos/al-qods-le-roi-hausse-le-ton

http://www.jeuneafrique.com/499916/politique/statut-de-jerusalem-mohammed-vi-president-du-comite-al-qods-interpelle-donald-trump/

  • La grande mosquée de Lyon incite à la conquête de Jérusalem sur son site

La ville d’Al-Quds est une importance stratégique. D’une vue géopolitique, elle est « le cœur du monde musulman, géographiquement et religieusement », comme décrit le savant de la géopolitique Djamal Hamdan dans son livre « le monde islamique aujourd’hui ». Le lien est important entre cette ville et la civilisation musulmane. Le danger la menaçant, menace aussi le monde arabo-islamique.

Notons que la Palestine est un point de rencontre entre les trois continents Asie, Afrique et Europe. Un centre où les différentes cultures se mélangent. La Palestine se distingue par sa diversification géographique. La vallée, la montagne et le désert sont voisins. La Palestine était influencée par plusieurs civilisations. Al-Quds était, dès sa construction un lieu de pèlerinage…http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=2014.0;wap2

Notons que ce texte apparaît sur plusieurs sites en des termes absolument identiques mais qu’il n’est signé que sur le site de la mosquée de Lyon.

Terrorisme musulman. Bernard de la Villardière se fâche

Publié le

Bernard de la Villardière, journaliste émérite, est sorti du déni des dégâts commis par l’islamisation de la France avec son premier dossier de l’émission dossiers tabous qui lui a valu des agressions physiques et verbales. Nous sommes nombreux à lever le voile sur les dangers mortels que nous fait courir l’islamisation mais d’un commun accord les médias officiels se taisent tandis que les individus français affirment de plus en plus leur patriotisme et leurs irritation et crainte devant l’invasion qu’ils constatent chaque jour de leurs propres yeux. L’émission de La Villardière sur M6 le 28 septembre 2016 était donc une grande première très courageuse et astucieuse, la direction de la chaîne ayant compris que son public demandait autre chose que de la bouillie politique.

Désormais, Bernard de la Villardière continue sur sa lancée en révélant ces réalités qui dérangent tant nos dirigeants gavés de pétrodollars et les zombis qui les soutiennent en rêvant de devenir plus riches que riches.

Ne vous leurrez pas, menteurs de tout acabit, de plus en plus de Français ouvrent les yeux et délient leur langue. Ces jours-ci, en promenant ma chienne, je rencontre de nombreuses personnes qui, spontanément, expriment leur gêne et leur irritation face à des comportements et des usages agressifs qui viennent d’ailleurs et menacent leur sécurité et l’équilibre de leur vie quotidienne. Nous ne nous connaissons pas, je ne m’exprime pas toujours la première pour entraîner la conversation sur le terrain de l’islamophobie, j’écoute d’abord et je suis même surprise par une telle unanimité.

LC

 

Silence on tue

Chaque heure qui passe nous en apprend un peu plus sur les attentats en Catalogne. L’imam de Ripoll a trouvé la mort lors de l’explosion d’Alcanar. On le soupçonne d’avoir lavé le cerveau des jeunes terroristes. L’un d’eux n’avait que 17 ans. Au risque de choquer, je le considère comme une victime. Comme lui, des centaines de milliers de jeunes Européens sont des proies potentielles pour les prêcheurs de haine. Ils œuvrent impunément dans certaines mosquées, des écoles musulmanes et dans des associations. Ils prônent un mode de vie en rupture avec les règles et les valeurs des sociétés occidentales. Tout procède de Dieu et de sa volonté. Un totalitarisme à part entière. Certains parlent d’islamo-fascisme. C’est une oxymore employé pour mieux frapper les esprits, le fascisme étant l’alpha et l’oméga du mal absolu. Du coup, l’autre grand totalitarisme du 20e siècle apparaissait plus acceptable. Il a eu ses irréductibles. Que l’on se souvienne du débat très franco-français sur les 80 millions de morts du communisme. De belles âmes prises de bouffées de chaleur staliniennes soupçonnaient ceux qui avaient abouti à ce triste bilan de vouloir relativiser les méfaits du nazisme. Islamo-fascisme ? L’expression « islamo-communisme » ne serait-elle pas tout aussi opérante ? Car l’islamisme est aussi un collectivisme où l’individu s’efface au profit de l’Oumma.

Quoi qu’il en soit, le terme islamo-fascisme est ridicule. L’islamisme possède ses propres ressorts. Et son originalité est d’avoir pour foyer une religion : l’islam. C’est un fait.

Alors pourquoi ces multiples précautions oratoires des petits marquis de la bien-pensance ? Par crainte d’être traité d’islamophobe. Sur ce point on ne peut que saluer le travail des organisations qui ont inventé ce virus imaginaire pour mettre en quarantaine les porteurs de cet agent pathogène. On se souvient du fameux « anti-communiste primaire » – qui avec une certaine efficacité – clouait le bec aux adversaires du goulag soviétique. On retrouve dans le cas de l’islamisme les mêmes manipulateurs et les mêmes idiots utiles. Et quand on les prend en flagrant délit de désinformation ils prennent des airs de vierges effarouchées comme l’autre jour sur le plateau de BFMTV. Alain Marsaud était sorti du cercle vertueux qui lui était imposé. Sévèrement corrigé comme un élève trop insolent pour avoir dénoncé l’islam radical, l’ancien juge anti-terroriste a préféré quitter le plateau. BFMTV a voulu faire un exemple : pas de dérapage Messieurs les experts ! Et pourtant ! Imaginons un instant l’attitude des médias si un groupe d’extrême-gauche ou d’extrême-droite avait tué plus de 240 personnes en France depuis janvier 2015. Ne serait-on pas en train de faire le procès de l’idéologie qui a servi de creuset à ces massacres ?

Autre exemple de déni : certaines voix soutiennent que les terroristes ne sont pas musulmans. C’est stupide. Au Maroc, en Algérie et dans la plupart des pays à majorité musulmane, on ne choisit pas sa religion. On naît de parents musulmans. Et on le reste toute sa vie car l’apostasie est souvent interdite. Allez dire à un Afghan, un Pakistanais ou un Irakien qui vient d’échapper à un attentat à Kaboul, Karachi ou Bagdad que le poseur de bombe n’est pas musulman ? Il vous prendra pour un ignorant doublé d’un crétin. Poursuivons le raisonnement jusqu’à l’absurde : la Turquie étant devenue une dictature islamiste va-t-on considérer demain qu’elle n’est pas musulmane ? Qu’Erdogan n’est pas musulman ? Vu l’hystérie des thuriféraires du « pas d’amalgame » tout est possible !

Après les attentats de Barcelone, il nous a été offert un joli florilège de ces tours de passe-passe sémantiques qui évitent de désigner les choses par leur nom et de hiérarchiser les périls. On a eu recours au pléonasme en vogue : « attentat terroriste ». On s’est contenté de gloser sur la sécurité et le renseignement défaillants. On a créé des polémiques stériles et ridicules du style : pourquoi n’avait-on pas posé des plots en béton aux extrémités des Ramblas ? On a enquêté sur le prix du plot. Que de courage et d’insolence ! En revanche, rien ou presque sur les réseaux salafistes en Catalogne. Aucune question sur les sources et les voies de la radicalisation islamiste. Comme si nous étions confrontés à une génération spontanée d’assassins sortis de nul part. Bientôt les chiffres des morts du terrorisme nous seront présentés comme les chiffres des tués sur la route. La faute à la fatalité et à notre coupable imprudence. Cette vaste entreprise de déni de la réalité ne date pas d’hier. Rappelez-vous de la théorie du « loup solitaire » et de la radicalisation via Internet, sans parler de la psychiatrisation récente du terrorisme. Faudrait-il ficher S tous les « déséquilibrés » de France ?

Pourquoi c’est grave ? Parce que si l’on donne le sentiment aux Français que l’on n’extirpe pas la racine du mal, on risque de renforcer les rangs des extrêmes. A ne pas vouloir désigner l’ennemi, ses réseaux, ses sources de financement, son idéologie… on encourage aussi la passivité des pouvoirs publics. Et les mensonges d’Etat. Que l’on se souvienne du plan de « déradicalisation » en prison qui s’est avéré poudre aux yeux. Et qu’en est-il des foyers de radicalisation pointés du doigt par de multiples rapports officiels ? Des promesses de faire émerger un véritable Islam de France ? Personne n’en parle. Puisque l’on vous dit que la seule réponse est sécuritaire ! Du coup, il est assez piquant de voir des personnages publics – qui dénonçaient autrefois « l’idéologie sécuritaire » – réclamer toujours plus de policiers, de contrôles, de caméras… Nos libertés reculent jour après jour. Nous résistons en prenant des cafés en terrasse. Mais chut, défense de nommer le mal qui nous ronge. De s’étonner de ce que depuis l’essor de Daech les signes extérieurs de radicalité s’affichent de plus en plus volontiers.

Des voix venues d’ici ou d’ailleurs nous alertent pourtant. Salman Rushdie, Kamel Daoud, Tahar Benjelloun, Boualem Sansal… L’un des premiers à avoir tenté de tirer de leur léthargie les dirigeants européens, ce fut le commandant Massoud. Il en est mort. Mais rien n’y fait. Nous restons sourds. Parfois bêtes.

Le Monde rapporte qu’à Barcelone après les attentats, une foule s’est formée spontanément contre une manifestation de groupuscules d’extrême-droite. Heureuse initiative. Mais cette foule criait : « Ni terrorisme, ni islamophobie ». La boucle est bouclée. Terroristes et islamophobes sont renvoyés dos à dos. Demain, on nous expliquera que c’est la peur de l’islam qui alimente le terrorisme.

Bernard de La Villardière

Le dossier Islam en France qui a levé le tabou sur l’insurrection musulmane avec la complicité des pouvoirs publics

 

2016-09-28_Dossier-Tabou_Islam-en-France-La-Republique-en-Echec_001

2016-09-28_Dossier-Tabou_Islam-en-France-La-Republique-en-Echec_002

2016-09-28_Dossier-Tabou_Islam-en-France-La-Republique-en-Echec_003

Black M. Pas de grand-père tirailleur sénégalais aux archives militaires

Publié le

Nouveau au 19/05/2016

Une idée vient de me traverser la tête.

Et si le M. du rappeur figurait pour Mérah et non pour Mesrines ? Après tout les trois premières lettres sont identiques …

Connaissant l’admiration du terroriste de Toulouse parmi les djeuns, il ne serait pas étonnant que ce soit un hommage caché à Mérah, lequel expliquerait le succès de Black M.

——————————————

Afficher l'image d'origine

Black M a déclaré que son grand-père, Alpha Mamoudou Diallo aurait délivré la France avec le régiment des tirailleurs sénégalais qui comprenait aussi des Guinéens et d’autres nationaux africains.

Pascal Guy, historien, serait allé rechercher la trace de ce valeureux grand-père auquel Black Mesrines s’adosse pour justifier son patriotisme pour cette France qu’il a qualifiée de « pays de kouffars ».

L’historien, n’a rien trouvé malgré sa connaissance des archives et sa compétence en recherches historiques.

On attend la réaction de Black Mesrines et sa contribution à la mémoire de son grand-père.

Cette info a été relayée par le journaliste Robert Ménard sur LCI le 18/05/2016 et le site Fdsouche qui a contacté l’historien.

Personnellement je ne relaierais pas cette information si elle ne me semblait pas fondée mais j’attends avec impatience les explications de Black Mesrines. Je rectifierai s’il y a lieu.

La Connectrice

Afficher l'image d'origine

Suite à l’annulation de son concert à Verdun, Black M avait communiqué sur sa page Facebook : « Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d’origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais » avant de dénoncer « une polémique incompréhensible et inquiétante ».

Contacté par téléphone Pascal Guy est formel : historien et spécialiste du Ier Empire, qui a en sa qualité de chercheur a une carte d’accès aux archives militaires de Vincennes : « Il n’y a pas d’Alpha Mamoudou Diallo guinéen incorporé dans les troupes coloniales ».

Le chercheur ajoute qu’après avoir fait des recherches minutieuses avec toutes les orthographes possibles, et en supprimant le prénom « Alpha Mamoudou », seuls deux Guinéens (qui donc n’ont pas « Alpha » dans leur prénom) figurent dans les archives militaire l’un est trop agé née 1888, quand l’autre né en 1905 à été démobilisé en 1941 et n’a donc pas participé à la libération de la France.

Le chercheur explique que ces archives sont publiques et qu’il est possible pour chacun de faire la recherche soi-même.

Les médias auraient-ils pris le post Facebook de Black M pour argent comptant sans la moindre vérification ? Partout, dans presque tous les médias, des journalistes annonçaient sans aucune précaution la qualité d’ancien combattant du grand-père de Black M comme argument pour démontrer l’injustice qui était faite au rappeur.

Voici un lien vers un pdf de la liste complète des combattants des Troupes coloniales et indigènes (1850-1950) du Service historique de la Défense

Laicart

Paris XIXème. Gentils lycéens innocents contre flics sauvages

Publié le

Mise à jour au 12/05/2016

Ce matin, des profs du lycée Bergson manifestent sur la place de la mairie pour réclamer des classes de 25 élèves au lieu de 36 actuellement, en classe de seconde, une étape difficile comme chacun le sait. Ils me disent que 99% du personnel est en grève. Après la mairie, ils se rendront au rectorat.

Une brigade de policiers garde l’entrée de la mairie tandis que plusieurs brigades ont envahi les alentours de Bergson qui s’attendait à un grand blocage contre le 49-3 décidé pour faire passer la loi travail.

Je m’informe auprès d’une aimable prof d’économie qui vient d’assister au procès du flic frappeur du 19ème. La procureur a requis une interdiction de fonction sur la voie publique, pas de mis à pied ou de suspension de salaire. La prof est assez satisfaite car, si ses positions sont très claires contre la violence policière, elle est consciente de la fragilité du flic et de la lâcheté de sa hiérarchie qui lui a certainement donné l’ordre de ne pas faire de quartiers.

Le flic en question est un jeune adulte orphelin qui en a déjà vu de toutes les couleurs dans sa vie personnelle et qui a tout de même choisi de rentrer dans la police plutôt que faire la loi dans les rues sombres.

La prof reconnait que les lycéens ne sont pas des anges mais qu’un policier est là pour protéger la population et non pour lui casser le nez comme au lycéen de 15 ans dont la vidéo et le témoignage ont largement circulé sur le net.

Pour cette prof de Bergson, la solution, c’est la raison de la manifestation de ce matin pour réclamer davantage de moyens pour l’Education nationale et, en particulier, l’arrêt des fermetures d’IUFM, la gestion et la formation des profs débutants, l’allègement des classes.

Sur ce je la salue en disant que je suis pessimiste et elle me répond qu’elle est optimiste. A la bonne heure !

Qu’une prof directement confrontée à des conditions de travail difficiles soit optimiste vis à vis de la résolution du problème me remonte le moral 😉 Il y a vraiment des profs courageux, motivés et consciencieux qui aiment leur métier.

Mise à jour au 02/04/2016

Le policier qui avait frappé au thorax  Adam lycéen de Bergson devant la halle Sécétan et non devant le lycée comme le prétendent les médias, a été mis en examen et sera jugé au mois de mai.

Ce gardien de la paix de 26 ans, placé en garde à vue jeudi à l’Inspection générale de la police judiciaire (IGPN), a été renvoyé samedi par le parquet devant le tribunal correctionnel de Paris. Il sera jugé en mai pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique sur le lycéen de 15 ans. ..Durant sa garde à vue vendredi, le policier a été confronté au lycéen. Il a aussi été soumis à un contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer dans l’attente de son jugement, a précisé une source judiciaire.

La mesure réjouit toutes celles et ceux qui sont antisystème à commencer par les racailles de tous bords qui font la loi dans les quartiers et les cités HLM, ceux-là même qui vocifèrent « la loi c’est quoi » ou « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et qui cogne sur tout les professionnels qui représentent la loi et l’ordre public : policiers, gendarmes, vigiles, gardiens, pompiers, secouristes, enseignants et médecins. Les mêmes encore qui écrivent des raps encourageant la haine des blancs, des flics qu’ils traitent de porcs et les femmes non voilées « les salopes de blanches ».

Il y a longtemps que les enfants se comportent comme les adultes les plus dangereux et ils ne devraient plus bénéficier de l’excuse de minorité. Dès 11 ans des enfants font le « chouf » pour les dealers, ils les assistent pour garder la drogue, ils ont pour modèle de relation les films pornos, ils imitent les caïds, ils lancent des pierres et toutes sortes de projectiles létaux sur les pompiers et les flics.

Alors quand la mère d’Adam, le lycéen frappé, pleurniche en disant « c’est un gamin, c’est un gosse », on peut légitimement douter de l’innocence pure de son rejeton en l’absence d’enquête même si les médias diffusent une vidéo dans laquelle le gamin jure qu’il n’a rien fait …Jusqu’à preuve du contraire, permettez-moi de douter d’affirmations aussi pures. S’il s’avère que le gentil Adam n’a rien fait de mal, je serai la première à le défendre comme victime innocente de l’ignoble brutalité policière. Parole de citoyenne.

Mes Questions

1) Adam a été frappé devant la halle Secrétan et non devant le lycée Bergson situé à environ 800 m. Pourquoi cette désinformation ? Pourquoi les flics et Adam se trouvaient loin du lycée ? Course poursuite après méfaits ? Tentative de pillage des magasins de la halle comme cela avait été fait dans deux supermarchés Franprix ?
2) La vidéo dure 12 secondes. Que s’est-il passé avant ? Qu’a dit Adam aux flics pour les provoquer au point d’en faire disjoncter l’un d’eux?
3) Nous sommes en état d’urgence, tout rassemblement est interdit, les flics ont ordre de les disperser par tous les moyens. Les parents des lycéens les encouragent donc à se faire massacrer. Ni les parents ni les lycéens ne respectent la loi de l’état d’urgence, ils sont en état d’insurrection.
4) Nous sommes en état d’urgence parce que nous encourons des risques mortels du fait de gens qui ne respectent pas les lois de la République que les flics sont chargés de faire respecter. Désavouer un flic sans résultat d’enquête c’est nous mettre en danger et castrer les représentants de la loi

—————————————————–

Article initial

Ce matin, de gentils lycéens attaquaient les commissariats des 19 et 10ème arrondissements en représailles contre le flic qui avait cogné Adam, un jeune noir de 15 ans manifestant devant la halle Secrétan à 800 m du Lycée Bergson.

Des policiers ont pris place devant le commissariat du 19e arrondissement de Paris suite à l'assaut mené par des lycéens.

Commissariat du XIXème ce matin http://www.sudouest.fr/2016/03/25/lyceen-frappe-par-un-policier-deux-commissariats-attaques-par-des-jeunes-a-paris-2312742-4697.php

Commissariat du Xème assiégé par les « Assassins » masqués par leurs hoodies, sweats à capuche

Afficher l'image d'origine

http://cosplaywho.com/assassin-s-creed-desmond-hoodie-eagle-beak-version.html

Voir les différentes vidéos des évènements ici La vidéo de l’agression policière du lycéen est en troisième position. Jugez par vous-même de ces 12 secondes de film détaché du contexte.

Cette « agression sauvage » avait fait le tour du net grâce à une vidéo de 12 secondes prise par un manifestant.

Sur ce petit bout de film muet, on voit un jeune à terre relevé par deux policiers. Une fois debout, l’un des policiers qui l’a aidé à se relever lui donne un coup de poing en pleine poitrine. C’est tout. La vidéo n’indique pas ce qui s’est passé avant et, comme elle est prise de côté, on ne sait pas si la victime a fait ou dit quelque chose. Mais il n’en faut pas moins pour accuser la police de brutalité gratuite incontrôlée . Sur le site du Parisien qui diffusait hier ce fragment de vidéo, les 333 commentaires abondaient d’injures anti flics  mais il se trouvait aussi des internautes lucides qui s’interrogeaient sur tout ce qu’on ne voyait ni n’entendait. On notera que les commentaires les plus anti flics sont remarquables par le nombre de fautes d’orthographe et de syntaxe …

Déjà hier, BFMTV qui aujourd’hui diffuse le témoignage de la victime, avait clos son enquête et conclut que le petit lycéen de 15 ans était innocent et que le flic était coupable. Pas la peine d’attendre le résultat de l’enquête de l’IGPN, BFM sait tout mieux que tout le monde justifiant a priori la débauche de violences qui devait suivre ce matin. BFMTV pousse-au-crime ?

Personnellement, je n’apprécie pas plus les flics que certains jeunes du XIXème, les premiers étant souvent à l’égal des seconds : brutaux, ignares, vulgaires, à courte vue, emplis de préjugés racistes (anti basané ou anti blanc selon leur propre couleur), couards, hypocrites et menteurs, flemmards, imbus d’eux mêmes, communautaristes et égocentristes et dénués d’humanité. Je ne parle pas des exceptions mais du tout venant et je sais de quoi je cause puisque j’habite depuis 40 ans dans le XIXème et qu’après de mauvaises expériences je change de trottoir quand je croise des djeuns et que je n’appelle plus les flics ni ne me rends au commissariat qui me traite systématiquement comme une coupable quand je suis victime..

Rappelons tout de même que le gouvernement a déclaré l’état d’urgence et que tous les rassemblements sont interdits, ce qui veut dire que la police est mandatée pour intervenir avec les moyens qui sont les siens pour disperser les manifestants, quels qu’ils soient. Les jeunes qui transgressent la loi et leurs parents qui les y encouragent prennent des risques annoncés et connus de tout le monde. Dans ce contexte, pleurnicher contre les violences policières est comme se plaindre d’être brûlé quand on met volontairement sa main dans les flammes.

Que  des adultes soutiennent les actes délinquants de leurs enfants dénote un grand mépris pour ces petits qu’ils infantilisent dans l’irresponsabilité, le mépris des autorités républicaines, le manque de respect pour les adultes et le mépris des lois. Cette attitude est clairement une manière de les pousser dans le fossé de l’échec où les attendent chômage, misère, conduites à risques et mise en danger de leur existence et de la vie d’autrui.

La Connectrice

Jugez par vous-même sur images

  • Le coup de poing du policier casqué, passage en boucle : 12 secondes et c’est pris pour argent comptant !

  • Témoignage du gentil lycéen qui n’a rien fait du tout et va porter plainte contre la police https://youtu.be/wiQYWa-j56s

  • La mère du lycéen est indignée : c’est un enfant, on arrête un gamin. BFMTV commente qu’il est arrêté devant le lycée alors que la scène se déroule devant la halle Secrétan …

Tous à Rungis le 7 février. Solidarité avec le général Piquemal arrêté

Incroyable ! Alors que des généraux qui ont consacré leur vie à la défense de la France s’élèvent de plus en plus nombreux contre l’islamisation de la France qui entraîne la perte de nos valeurs et le respect des lois républicaines et du drapeau tricolore qui devrait unir toutes les Françaises et les Français au lieu d’être conspué, déchiré, brûlé, souillé ou honteusement dissimulé, alors que ces généraux sont incontestablement patriotes et le prouvent s’il en était besoin, le ministre de l’Intérieur Cazeneuve a approuvé l’arrestation brutale du général Piquemal qui manifestait à Calais contre l’invasion migratoire et ses conséquences.

Va-t-on nous ressortir l’expression célèbre de de Gaule à propos du putsch d’Alger : « un quarteron de généraux en retraite », autrement dit des gens qui n’ont aucune expérience, aucune connaissance de l’intérêt de la France et de son peuple et qui feraient mieux de se contenter de pêcher à la ligne ?

Comme tous les baby boomers et a fortiori les baby boomeuses, je suis antimilitariste « de naissance » et pacifiste. Mais le monde a changé et des monstres ont profité de nos idéaux, de notre démocratie, de nos libertés et de notre humanisme pour venir semer chez nous des graines de discorde, du pillage, des vols, des viols, des attentats et la « chienlit ». C’est pourquoi je respecte le courage et l’engagement de ces généraux en retraite qui ont choisi de nous défendre pacifiquement alors qu’ils pourraient se la couler douce sur le yacht de Bolloré ou dans un riad au Maroc avec Jack Lang et Pierre Bergé.

La Connectrice

Voir la vidéo de l’arrestation brutale ici http://ripostelaique.com/tous-a-rungis-en-solidarite-avec-le-general-piquemal.html

A Calais, ils ont osé ! Alors que ce régime laisse nos policiers, nos routiers, nos Calaisiens se faire agresser quotidiennement par des clandestins haineux, Cazeneuve, non content d’avoir fait interdire une manifestation pacifique, a osé faire arrêter brutalement le Général Piquemal, un homme à qui ce nabot n’arrive pas à la cheville.

Les images sont accablantes pour les forces de l’ordre, qui chargent sans raison et embarquent brutalement un homme de 76 ans, véritable héros qui, toute sa vie a défendu la France et les Français aux quatre coins du monde.

Signalons également que Loïc Perdriel, président de Pegida France, a lui aussi été arrêté, et que nous n’avons pas de nouvelles de lui.

A Saint-Brieuc, le préfet Lambert, ou plutôt le militant politique Lambert, s’est encore distingué. Affichant clairement la couleur, après avoir interdit, sans prétexte valable, le rassemblement de Résistance républicaine, il était, sans vergogne, au milieu des antifas, ce samedi matin.

http://ripostelaique.com/6-fevrier-discours-de-bordeaux-en-solidarite-avec-les-femmes-allemandes.html

A Bordeaux, une centaine de patriotes avait répondu à l’appel de François Jay, du Siel.

http://ripostelaique.com/6-fevrier-discours-de-bordeaux-en-solidarite-avec-les-femmes-allemandes.html

Mais c’est à Montpellier que la réussite fut le plus au rendez-vous, avec 350 manifestants.

http://ripostelaique.com/succes-rassemblement-de-montpellier-350-personnes-contre-limmigration-invasion.html

Demain, pour compléter les initiatives patriotiques, tous à Rungis, avec le général Martinez, pour rendre hommage au général Christian Piquemal, et huer ce régime de traîtres à la France.

Paul Le Poulpe

Pour se rendre à Rungis :

http://ripostelaique.com/6-7-fevrier-sauvons-pays-video-adresse-de-rungis.html

 

5702 total views, 4871 views today

Pour en savoir plus

Qui doute encore de l’objectivité du Monde et de Libération ? Lisez les titres …

Cinq personnes, dont le général Christian Piquemal, ancien patron de la Légion étrangère, passeront en comparution immédiate lundi 8 février au tribunal de Boulogne-sur-Mer, à la suite de leur interpellation samedi à Calais lors d’un rassemblement hostile aux migrants.

Le général Christian Piquemal désigné comme ayant eu « le rôle principal » dans cette manifestation interdite, sera poursuivi pour « participation à un attroupement qui ne s’est pas dissous après sommation ». « On sait bien que la manifestation a été interdite et que l’autorité de l’Etat a été défiée. Le général n’est pas venu à Calais pour faire de la figuration », a affirmé le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi…

Il y a de la graine de putschiste chez ce général Piquemal, nostalgique du général Bigeard et arrêté samedi à Calais, mégaphone en main, alors qu’il fustigeait les gendarmes venus contenir et disperser un rassemblement de militants extrémistes anti-migrants interdit par la préfecture. Une décision confirmée vendredi par la justice mais que le général et ses hommes, en grande partie issus de l’ultra droite, n’étaient pas décidés à respecter, certains traitant les gendarmes leur faisant face de «collabos». Piquemal l’a dit, il place ses «valeurs patriotiques» au-dessus des lois de la République, au nom de la «France éternelle» et contre la «décadence» de l’époque. Le refrain de la «résistance» a été entonné ce week-end par ses partisans, dans la fachosphère au sens large et jusqu’aux plus proches de Marine Le Pen. «En France, le patriotisme devient un délit : honneur au général!», a tweeté l’avocat et, rappelons-le, député Gilbert Collard…

Humour. Les déséquilibrés se sentent montrés du doigt

Photo de Joann Sfar.

 

Joann SfarS’abonner

7 h · Instagram ·

Chacun doit pouvoir pratiquer son déséquilibre dans le respect du vivre ensemble.

Le journal « Le Monde » ment. Il ne doit plus être le journal de référence des écoles et universités.

Publié le

Depuis longtemps, le journal « Le Monde » n’est plus l’organe prestigieux et objectif qu’il fut autrefois.

Ses qualités en avaient fait le journal de référence des grandes écoles et des universités. Tous les étudiants sérieux s’abonnaient au Monde et on ne pouvait pas être étudiant à Sciences Po ou à l’ENA sans le consulter quotidiennement.

Le journal n’était toutefois pas plus parfait que ne le sont en France la plupart des médias qui ont l’art de mélanger information et opinion tout en faisant croire avec leur rubrique « opinion » qu’ils les différencient.

Dans sa quête désespérée d’arrêter l’hémorragie de ses lecteurs, Le Monde est devenu le paillasson du politiquement correct et ne vit que grâce aux subventions publiques et au financement de ses propriétaires proches des pouvoirs en place.

Grâce à la révolution de l’Internet, citoyennes et citoyens ont désormais la possibilité de vérifier les informations, d’identifier leurs sources, de les croiser et de les enrichir. Seuls les plus paresseux et les moins courageux adhèrent encore à une information toute prête cuisinée pour les endormir et leur faire prendre les vessies des pouvoirs pour les lanternes de la civilisation des Lumières.

Régulièrement, Le Monde est pris en flagrant délit de désinformation, de mensonge et de manipulation. L’article ci-dessous n’en est qu’un exemple de plus.

La Connectrice

PS Je rappelle que lorsque Christine Tasin s’est exclamée « l’ islam est une saloperie » elle faisait face à des cadavres d’animaux égorgés baignant dans des mares de sang, scène d’abattage rituel publique en vue des festins de l’Aïd

C’est à l’occasion de ces abattages rituels sanglants que les enfants sont initiés à l’égorgement

Christine Tasin condamnée pour islamophobie : Le Monde en flagrant délit de mensonge

Sur le site du Monde de ce jour, figure une étude intitulée « L’islamophobie est-elle punie par la loi? »

Ci joint le lien vers cet article:
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/20/l-islamophobie-est-elle-punie-par-la-loi_4559911_4355770.html

En lisant le contenu de ce papier, je suis tombé sur le paragraphe suivant:

/A titre d’exemple, le 15 octobre 2013, Christine Tasin, présidente de l’association /« Résistance républicaine »/ et collaboratrice du site Riposte laïque (proche des identitaires d’extrême droite <http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2010/09/05/ce-quest-vraiment-riposte-laique),
avait déclaré devant un abattoir mobile <http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/08/97001-20140808FILWWW00201-3000-d-amende-pour-une-militante-islamophobe.php
installé pour le sacrifice rituel de l’Aïd-el-Kébir à Belfort : « /Oui, je suis islamophobe, et alors ? La haine de l’islam, j’en suis fière.
L’islam est une saloperie (…), c’est un danger pour la France. » /Le parquet de Belfort avait estimé que ses mots étaient/ « de nature à susciter le rejet des musulmans en les désignant comme un danger pour la France ». /La militante islamophobe avait ainsi été condamnée pour/ « incitation à la haine raciale ».//

Ce que Le Monde omet par contre de dire, c’est que Christine Tasin a été relaxée en appel pour ces faits. Voilà donc un flagrant délit de désinformation, complété par un second lorsque Le Monde déclare que Christine Tasin est proche des milieux identitaires.

Je vous donne ceci pour information. Je pense que vous devriez au moins exiger un droit de réponse auprès du Monde.

Cordialement

Michel Kalidas

%d blogueurs aiment cette page :