Flux RSS

Archives de Tag: dette coloniale

Macron met de l’huile sur le feu des relations France/Algérie

Résultat de recherche d'images pour "bombe"

Source image

Les amis de Bouteflika qui incitait son peuple à aller en France « réclamer le paiement de la dette coloniale » qui se traduit aussi en franco-algérien par « vous êtes venus chez nous et vous nous avez tout pris, maintenant on est chez vous et on vous prendra tout » se frottent les mains suite aux propos de Macron affirmant dans une interview à Alger que « la colonisation est un crime contre l’humanité ». Il s’agit bien sûr de la colonisation de l’Algérie par la France .

Cette déclaration est du pain béni pour ces Algériens de France qui haïssent la France et sont trop nombreux à vouloir la détruire s’engageant pour certains au service de l’oeuvre conquérante et mortifère de l’Etat islamique.

En France, l’auto flagellation de Monsieur Macron n’a pas enchanté le peuple puisque sa popularité a immédiatement baissé d’un point et qu’il se retrouve à 18% à égalité avec François Fillon et loin derrière Marine Le Pen qui conserve ses 26%.

Macron roulerait-il officiellement pour le FLN et en secret pour le FN ? Où voudrait-il réitérer le coup de Mitterrand en faisant monter le FN pour éliminer la droite ? Ce serait alors payer cher une facile manœuvre sur un corps quasi mourant.

La Connectrice

Réactions algériennes aux propos de Macron

Les déclarations du candidat à l’élection présidentielle française Emmanuel Macron qualifiant le colonialisme de « crimes contre l’humanité » et de « vraie barbarie » suscitent plusieurs réactions en Algérie.

L’historien Fouad Soufi a qualifié de courageux les propos de l’homme politique français « surtout qu’il cherche à séduire l’électorat de droite ». Il a rappelé que l’épouse de Macron est une professeur d’Histoire. « Donc, il n’est pas un novice. Macron a mis le pied dans le plat dans le ronron qui l’entoure. La gauche de la gauche le dit depuis longtemps mais la gauche tranquille ne le dit pas. C’est la première fois qu’on parle de crime contre l’humanité. Le candidat met les Français face à leur Histoire pour dire : c’est cela la colonisation », a-t-il estimé.   

    | LIRE AUSSI  : Macron : « La France a importé la déclaration universelle des droits de l’Homme en Algérie, mais elle a oublié de la lire »

Lakhdar Benkhelaf, président du groupe parlementaire de Al Adala, a rappelé, pour sa part, que son parti a présenté en 2006 une loi pour criminaliser les faits coloniaux. « Malheureusement, le texte a été bloqué par les députés de la majorité FLN. Nous avons compris qu’il s’agissait du parti FLN, pas du Front qui a libéré le pays de l’occupation française, déplore-t-il. Malgré cela, la criminalisation du colonialisme demeure une revendication populaire et parlementaire ».

    | LIRE AUSSI  : Le FLN exige des « excuses » de la France pour les crimes coloniaux

M. Benkhelaf appelle l’État français à reconnaître les crimes coloniaux. « Oui, les faits coloniaux sont des crimes contre l’humanité. Il n’y a qu’à citer les essais nucléaires français dans le sud algérien (entre 1960 et 1966). L’État français doit reconnaître les crimes du colonialisme et présenter ses excuses aux Algériens », soutient Lakhdar Benkhelaf.

    | LIRE AUSSI : Colonisation : Emmanuel Macron lâche une bombe

 Tayeb El Houari de l’Organisation des enfants de Chouhada partage le même avis. « La France officielle doit d’abord reconnaître ses crimes, s’excuser et réparer. Nous n’avons pas cessé de le dire. Pour nous, il s’agit bel et bien de crimes contre l’humanité. Les déclarations de Macron confortent nos positions. Il s’agit donc d’une reconnaissance. Il faut continuer à fournir des efforts », conseille-t-il, évoquant aussi les tests atomiques de Reggane et de In Ecker.

L’État algérien doit, selon lui, se constituer partie civile. « Une loi criminalisant le colonialisme ne doit pas être proposée par une personne, un parti ou une association. Il faut que ce soit une loi de la République algérienne », insiste Tayeb El Houari. Pour lui, la construction de l’avenir avec la France passe d’abord par la reconnaissance des crimes coloniaux et les réparations.

Moussa Touati, président du Front national algérien (FNA), reste prudent.  « Il n’est que candidat et veut attirer l’électorat français d’origine algérienne et obtenir un soutien matériel de l’État algérien pour sa campagne. Il est en quête de voix, pense M. Touati. Il ne s’agit donc pas d’une déclaration officielle de l’État français. On verra ce qu’il fera s’il sera élu président.

    | LIRE AUSSI : France : Emmanuel Macron évoque des effets positifs de la colonisation de l’Algérie

Pour Seddik Chihab, porte-parole du RND, les déclarations d’Emmanuel Macron constituent « une avancée sur le plan de la mémoire » qui témoigne du « courage politique » du fondateur du mouvement « En Marche ». « Nous espérons que la France officielle empruntera cette voie qui est une voie de l’avenir, une voie conciliatrice pour voir l’avenir sereinement dégagé de toutes ces pesanteurs historiques qui constituent un frein majeur pour le développement des relations apaisées et constructives », applaudit le porte-parole du parti d’Ahmed Ouyahia.

Même son de cloche au MSP. « On espère que ces déclarations se transforment en programme (politique) notamment pour indemniser les Algériens qui ont été victimes du colonialisme dans le cadre de l’affaire des essais nucléaires à Reggane ou tout au long de la colonisation », demande Farouk Tifour, chargé des affaires politiques du parti. « C’est une reconnaissance historique qui vient dans le cadre d’une campagne électorale visant notamment à convaincre la communauté musulmane algérienne en France. On espère que les discours électoraux se transforment en véritables programmes », ajoute-t-il.

Le chargé de communication de Talaï El Hourriyat de Ali Benflis évoque des déclarations qui vont dans le sens des « revendications » de son parti. « Nous avons toujours demandé à la France de présenter ses excuses par rapport aux actes de barbarie qui ont été commis contre le peuple algérien. C’est ce que revendique le peuple algérien depuis l’indépendance », précise-t-il.

Pour le FFS,  les crimes commis par le colonialisme sont des « crimes contre l’humanité ». « Comment ne pas considérer les massacres du 8 mai 1945, les exactions contre des populations isolées et sans défense pendant la Révolution, les massacres à grande échelle commis au début de la colonisation comme crimes contre l’humanité ? », a déclaré Hassen Ferli, responsable de la communication au parti. « Nous ne pouvons qu’être d’accord avec la qualification que donne le candidat à la présidentielle française Emmanuel Macron. Ce qui est aussi une avancée réelle dans la perception qu’a la classe politique française par rapport au colonialisme, de surcroît lorsqu’il s’agit d’un candidat à la présidentielle », a-t-il ajouté.

 

Marché de dupes sur notre dos. Le gouvernement méprise les musulmans et les musulmans nous méprisent

Publié le

 

Si le gouvernement respectait les musulmans de France, il leur demanderait des comptes…

Publié le 14 août 2016 – par 21 commentaires

musulmansfrancaisNotre gouvernement et ses affidés, ainsi que l’opposition, protègent les musulmans-de-France, leur déroulent le tapis rouge, leur font un pont d’or, les favorisent et les excusent plus qu’aucune autre communauté ou groupe.

Les élites françaises vivent encore au temps de la colonisation quand il fallait protéger » le libérateur FLN », ce juste dé-colonisateur dont Bouteflika et sa clique appliquent encore les principes et revendications.

Aux yeux de la bobosphère française, le musulman est toujours exploité, discriminé, infériorisé et méprisé. Pire, il est contrôlé « au faciès » par la maréchaussée alors qu’il est toujours plus qu’innocent….

Au nom des valeurs de la République française, les Droits de l’Homme (ne pas confondre avec Human rights – droits humains- et droits de la Femme) il faut donc protéger et défendre ces pauvres victimes de notre défunte colonisation.

De nos jours, il n’y aurait donc pas de plus faible, misérable et impuissant que le musulman, cet Autre, notre victime par excellence. La preuve étant que toutes nos organisations se revendiquant des Droits de l’Homme, avec l’aide de généreuses subventions (Etat, collectivités locales, régions, départements, associations caritatives et UE) se consacrent exclusivement à la lutte contre l’islamophobie, le « racisme » (pourtant les races ont été supprimées de nos textes constitutionnels), la discrimination des arabo-musulmans et des afro-musulmans à  l’embauche ou à l’entrée des boîtes de nuit (sic) et se font du beurre en intentant de nombreux procès à toutes les organisations et individus qui osent protester contre les crimes et abus divers (et d’été car c’est toute l’année !) de nos musulmans tant chéris.

Si nos responsables irresponsables et leur cour de Bobos respectaient les musulmans, ils leur demanderaient (et non pas les aideraient, ce que nous faisons depuis des décennies en croyant pouvoir remplir ce tonneau des Danaïdes), voire ils exigeraient qu’ils respectent nos institutions au même titre que n’importe citoyen français (pour ce que « Français » peut vouloir signifier aujourd’hui). Ils ne toléreraient pas une seconde que ces pauvres musulmans crachent sur la France, la pillent, « niquent la France », agressent les « Blancs » (cf. Bouteldja et ses « indigènes »), remplissent à 60% nos prisons pour transgressions de nos lois au prétexte assumé par ces pauvres parias, que « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et qu’ayant été colonisés par les « sales » Français ils clament leur désir de vengeance et de revanche « vous nous avez tout pris, nous vous prendrons tout », à commencer par la « dette coloniale ».

Quelle personne instruite, intelligente, éduquée et lucide peut aujourd’hui se laisser embobiner par ce discours décadent, pervers et lâche ? Nos dirigeants irresponsables, bien sûr, ceux-là mêmes qui ignorent volontairement le « Bien commun France » et méprisent aussi bien les musulmans que les autres Français dans le seul but de se maintenir en place, de se faire élire et réélire, de s’enrichir personnellement, de jouir de leur position et de s’amuser avec nos vies.

Mesdames et Messieurs, si vous avez un tant soit peu de respect pour les musulmans, soyez aussi exigeants avec eux que vous le seriez avec vos propres enfants, ne les laissez pas croupir dans la bêtise, l’ignorance, la paresse, la malhonnêteté et le terrorisme.

Sauf si vous pensez que les musulmans sont génétiquement stupides, exigez d’eux le meilleur de leur potentiel humain. C’est cela le véritable racisme, le préjugé selon lequel il faudrait aider et protéger le musulman parce qu’il est incapable d’évoluer pour le meilleur par lui-même.

Chiche ?

Alice Braitberg

La France est morte. Vive le califat !

Autrefois, les étrangers venaient en France parce qu’ils aimaient et admiraient nôtre pays et son peuple. Aujourd’hui, les nouveaux arrivant s’imposent en pillant nos richesses au nom de la « dette coloniale » et pour le djihad, la conquête des pays non musulmans. Ils sont en bonne voie d’y parvenir. La France a nourri en son sein généreux des serpents venimeux qui veulent sa perte.

L’attentat de Nice que les gouvernants nous présentent comme la suite connue d’une longue liste annoncée depuis 4 ans par l’Etat islamique sonne le glas de la France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Terminé la France des droits de l’Homme où les persécutés, les malheureux, les artistes, les écrivains, les amoureux de la France des Lumières, de son mode de vie, de ses paysages, de son histoire et de sa gastronomie, venaient du monde entier s’établir chez nous. Ils venaient en France parce qu’ils aimaient le pays et son peuple.

La France généreuse a accueilli des millions d’immigrés francophones issus des anciennes colonies et protectorats dont les dirigeants n’avaient pas su ou pas voulu profiter de leur libération pour construire une économie capable de les nourrir. Au contraire, ces pays, pour la plupart musulmans, ont maintenu leur peuple dans l’indigence en les incitant, comme Bouteflika à aller réclamer à la France la « dette coloniale », une exigence qui va de paire avec l’idéologie de conquête de l’Islam. Ainsi des djihadistes passifs ou actifs ont envahi notre pays avec l’intention d’en découdre avec nos lois clamant « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et ils nous ont promis que « les koufars allaient voir de quel bois les musulmans se chauffent. »

Au fur et à mesure que les Musulmans s’installaient en France, leurs coreligionnaires entreprenaient une campagne de prosélytisme exploitant le « mythe de la dette coloniale » justifiant ainsi leur comportement insurrectionnel. « La loi c’est quoi ? ». Le résultat est que la France compte environ 10 millions de musulmans qui ont construit officiellement 2 000 mosquées et créé de nombreuses salles de prière clandestines.Le résultat est aussi que les musulmans représentent environ 60% de la population carcérale et qu’il y a un lien confirmé par les spécialistes entre la délinquance et la radicalisation.

Alors qu’il y a encore 20 ans, les Musulmans de France pratiquaient leur religion dans le calme et le respect des traditions françaises, de sa loi sur la laïcité, fort de leur nombre, les musulmans ont exigé de plus en plus d’accommodements avec nos lois et nos coutumes et ont affiché « Islam is beautiful » avec les foulards, les burqas, les hidjabs, les barbes, les kamis, les djellabas, les prières de rue, la demande de halal dans les cantines scolaires, la suppression des arbres de Noël dans les mairies, les salles de prière dans les entreprises et les universités, les WC à la turque dans les lieux publics, la séparation des femmes et des hommes, le refus de serrer la main des femmes comme à la RATP ou dans certaines mairies, le refus des médecins hommes pour soigner les femmes, et un comportement insurrectionnel quand la police interpelle un musulman.

Pris sur le fait, les musulmans nient toute implication dans la criminalité ou la délinquance et l’oumma islamiya les soutient mordicus pour manifester sauvagement devant les commissariats et les tribunaux. Les flics et la justice français sont « pourris ».

La situation s’est aggravée au fil du temps à cause du laxisme, de la lâcheté et de la cupidité de nos gouvernements respectifs. L’autodestruction a commencé avec Giscard d’Estaing. Gauche et droite ont agi de même et de concert.

Je ne vois pas par quel miracle la France pourrait se redresser dans toute sa splendeur. L’Education nationale est en perdition, le système de santé se dégrade, l’emploi est en chute libre et les jeunes cerveaux brillants quittent la France qui n’encourage pas la recherche.

Je viens d’être grand-mère de deux petites filles et je m’inquiète du monde qu’elles vont découvrir. Je m’inquiète de leur avenir de femmes dans une France qui régresse sur leur émancipation et renforce sa misogynie congénitale au rythme des effluves sexistes de la charia. Je m’inquiète de l’arrivée massive de ces sauvages qui violent collectivement et de l’indulgence des politiques pour le harcèlement sexuel. Je m’inquiète de l’état de la société dans laquelle elles devraient s’intégrer et je leur souhaite de quitter cette France gravement malade mais pour aller où ?

Il est où le bonheur, il est où ? Pas en France en tous cas.

La Connectrice

 

 

Moi française, je suis responsable du terrorisme islamiste

Publié le

A écouter les « scientifiques » de gauche, les politiques comme Taubira, les médias, les jeunes bobos et la plupart des musulmans vivant en France légalement ou illégalement, c’est ma faute si la France subit des attentats, des violences, des viols et l’insurrection exécutés par des musulmans avec la complicité de l’oumma islamiya sur ordre et encouragement de l’Etat islamique et de ses émules.

En quoi suis-je responsable ?

Parce que je suis française et que je partage les valeurs de notre République

Parce que je suis de culture chrétienne « Aimez-vous les uns les autres »

Parce que selon Tariq Ramadan, la France n’est pas une démocratie et qu’elle ne respecte pas les Droits de l’Homme.

Parce que mon pays est une ancienne puissance coloniale, qu’il entretient le néocolonialisme, qu’il refuse de payer « la dette coloniale »

Parce que la France est capitaliste amie des puissances impérialistes occidentales comme les USA, le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada et toutes les nations peuplées de « mécréants »

Parce que la France est raciste et esclavagiste, qu’elle discrimine les immigrés, qu’elle les envoie au chômage et qu’en conséquence elle les contraint à trafiquer drogues alcool, armes et êtres humains pour pouvoir se nourrir et entretenir leur famille en France, au bled ou au village

Parce qu’elle prive ces immigrés d’instruction, d’éducation et de formation en enseignant à l’école des matières haram comme l’histoire, la biologie, la théorie de l’Evolution de Darwin au lieu du Créationnisme

Parce que toutes les écoles et administrations françaises ne servent pas systématiquement de la nourriture halal à la cantine et dans les réfectoires

Parce que toutes les toilettes publiques ne sont pas équipées de jet d’eau pour se rincer l’anus selon les enseignements du coran

Parce que les Françaises qui se sont débarrassées du fichu-chapeau-voilette-bonnet et de tous les codes vestimentaires imposés supportent mal le retour de la discrimination sexiste que représentent les voiles de toutes les longueurs

Parce que la France accepte toutes les religions à condition qu’elles soient cantonnées à la sphère privée et qu’elles ne perturbent pas l’ordre public

Parce que les Français son hédonistes, égoïstes, jouisseurs sur terre, bons vivants, mélomanes et corrompus, qu’ils honorent Chétane, le diable

Parce que les Français mangent du cochon, qu’ils vivent avec les chiens, ces bêtes dégoûtantes qui auraient mordu Mahomet et chasseraient les anges

Parce que les femmes françaises sont insoumises, indécentes, libres et fréquentent des hommes à l’école, à l’université, dans leur activité professionnelle, dans les piscines et dans l’espace public. En conséquence, elle méritent d’être harcelées, insultées, méprisées, agressées, violées et tuées.

Parce que des militaires français tuent des frères musulmans en Libye, en Syrie, en Irak et au Mali.

Parce que de nombreuses françaises et français osent critiquer Mahomet, le coran et l’islam

Parce que la France serait l’alliée avec d’autres pays occidentaux des monarchies-corrompues-du-Golfe-persique, qu’elle soutiendrait les Wahhabites et les Sunnites contre les Chiites et l’Iran

Parce que la France est responsable de tous les maux des musulmans et qu’en conséquence ils s’accordent le devoir de nous humilier, de nous piller, de semer le chaos et de nous « mettre à genoux » comme l’a publié l’Etat islamique en se félicitant des attentats du 13 novembre 2015

Parce que les prisons françaises renfermeraient 60% de gentils musulmans innocents qui ont commis délits et crimes au nom de l’Oumma islamiya, un devoir musulman

Parce que la police française serait raciste en interpellant musulmanes et musulmans qui ne respectent pas les lois de la République et se mettent en état d’insurrection lorsque police et justice arrêtent et condamnent délinquants et criminels mahométans

Etc.

J’ai surement oublié de nombreuses fautes commises, selon  le coran et ses interprètes par la France, les Françaises et les Français. Je vous laisse compléter ma liste.

Cette liste a été élaborée d’après ce que j’ai entendu et lu dans les médias, dans les cafés et dans la rue.

La Connectrice

Rome, Ankara, Doha, Madrid,Ndjamena …Tous les colonisateurs doivent payer !

Publié le

Réglons les comptes des colonisations une bonne fois !

Publié le 18 mai 2015 – par    http://ripostelaique.com/reglons-les-comptes-des-colonisations-une-fois-pour-toutes.html


Pourquoi Isabelle la Catholique a-t-elle dû expulser les juifs?

Parce que les juifs avaient envahi son Espagne. Et pourquoi? Parce que les Romains avaient envahi la Palestine et chassé les juifs qui y habitaient comme c’est écrit dans La Passion selon Michel De Ghelderode :  “Allez Smauske, pakt a bottinen” (allez p’tit juif, enfile tes godasses et dégage…).

Bon alors, les juifs, ils ont essaimé et maintenant au lieu d’avoir des juifs simples nous en avons des hybrides, des sépharades, ashkénazes, orthodoxes, hassidiques, messianiques, il y en a même qui, avec 35°C à l’ombre, portent des chapeaux en astrakan, kolpik et schtreimel qui n’ont rien de hiérosolymite… Ça complique terriblement leur vivre ensemble en Israël. A mon avis, Israël devrait assigner Matteo Renzi en justice pour se faire rembourser des dégâts causés par la colonisation d’Israël avant l’an zéro par les Romains qui sont les ancêtres de Matteo Renzi.

Et si Jérusalem demandait à Rome de lui restituer les trésors volés dans le Temple ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_J%C3%A9rusalem_%2870%29

Ces Romains, parlons-en! Ils ont fait du grabuge jusqu’en Belgique et donc ont falsifié les us et coutumes de mes ancêtres Nerviens et se sont installés à Outisplou comme au Parioli. Les Belges feraient bien de s’allier avec les Israéliens pour demander des réparations pour les dégâts causés par la colonisation romaine.

Mais c’est pas tout! La Belgique a été colonisée par les Huns, Goths,  Wisigoths, Anglais, Autrichiens, Allemands, Vikings, Français et surtout par les Espagnols avec leur terrible Duc d’Albe et son Inquisition qui ont brûlé les protestants sur des bûchers à tel point que les riches et intellectuels ont fui en Hollande et y ont créé le Siècle d’Or avec les Rembrandt et autres capitalistes qui, sans le Duc d’Albe, auraient créé leur siècle d’or chez nous, dans nos Flandres… Pour les Flamands, il s’agit d’un manque à gagner considérable! Il faut penser à assigner Philippe et Laetitia d’Espagne en justice et réclamer des dommages et intérêts colossaux! Mais, comme l’Espagne n’en mène pas large, elle pourrait se retourner contre l’Arabie qui a occupé la péninsule ibérique de 711 et jusqu’à ce que le Cid n’aille refouler les envahisseurs outre Gibraltar.

(Et, tant qu’on y est, si on commençait à éliminer de notre langue tous les mots imposés par les envahisseurs comme les romains,  grecs et autres indo-européens? Retournons à l’authenticité gauloise du patois de notre terroir.)

Si on somme la dette des descendants des colonisateurs qui ont colonisé la Belgique ces derniers 2000 ans, il y a de quoi renflouer les caisses de l’Etat.

Et les Turcs alors? Eux, ils ont colonisé une partie de l’Europe, le Maghreb, le Maschrek et le Moyen Orient de 1299 à 1923… il faut lire Wiki pour en prendre l’effarante  mesure http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_ottoman

Là, monsieur Erdogan, si on vous demande des dommages et intérêts, votre tirelire va avoir le tournis.

Mais il y en a d’autres… Les chrétiens sont partis de Jérusalem et ils ont colonisé le monde entier… et si on demandait des dommages et intérêts au Pape François ? Et après les chrétiens, les arabo-musulmans ne sont pas en reste… et si on demandait des dommages et intérêts au roi d’Arabie? Bon, il ne s’agit que d’une question d’argent, mais que va-t-il se passer si tous ces déplacés renversaient la vapeur et se considéraient  victimes déportées et exigeaient le droit au retour comme les Palestiniens ou comme les juifs qui font leur alya? Si tous les chrétiens retournaient à Jérusalem et tous les musulmans à la Mecque?

Et encore,  ça c’est seulement depuis les derniers 2000 ans.

Et quelle nouvelle avant l’an zéro?

Nous, en Europe, nos terres étaient en hibernatus felix sous nos calottes glacières alors que sur les rives du Lac Tchad il y avait un dénommé Tumaï qui a eu une nombreuse descendance qui, petit à petit, a envahi les contrées voisines pour arriver progressivement jusque chez nous et coloniser nos terres. Ne pourrions-nous pas assigner le Tchad en justice pour demander réparation, dommages et intérêts à cause de la colonisation issue de son lac?

Ah, mais il parait qu’il y a une branche de colonisateurs qui provient de l’Asie. Ils sont plus discrets justement parce qu’ils ont peur qu’on ne leur demande des excuses, repentances, réparations, compensations, et surtout … dommages et intérêts.

Là, on n’a encore considéré que le colonialisme, parlons de l’esclavage… Encore une fois les Romains… Ben, les peuples vaincus étaient réduits à l’esclavage et l’esclave n’était pas une personne mais une chose… Et les razzias mauresques et la traite des blanches qui kidnappait les Angéliques pour fournir les harem des sultans?

La traite négrière vers l’Ouest a fait des victimes et maintenant tous ces descendants “Afro-Américains” ont droit,  non seulement à demander des dommages et intérêts mais surtout le rapatriement vers les pays de leurs ancêtres.

Par contre la traite négrière vers l’Est faite par les arabo-musulmans

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_dans_le_monde_arabo-musulman

sous la férule d’énergumènes genre Tippo Tip de Zanzibarhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Tippo_Tip

c’est encore plus cruel car les mâles étaient castrés pour fournir des eunuques.

http://www.herodote.net/622_au_XXe_siecle-synthese-12.php

Les Chinois n’achetaient que des mâles castrés de peur du mélange des couleurs… Ça se comprend: mélanoderme x leucoderme = résultats superbes mais mélanodermes x xanthodermes = ??? .

Du noir avec du jaune ça donne du vert olive qu’on peut confondre avec le kaki (beurk : Kaki = couleur militaire… non, je n’ai pas dit “caca d’oie” )

J’ai un ami flamand qui a épousé une congolaise, leurs enfants sont magnifiques, mais comment seraient les enfants de Mao Zedong et Rokhaya Diallo ? Il est superbe, elle est superbe, mais mélangés ? Trêve de digression.

De toute façon, il ne va pas y avoir de repentance, ni de dédommagements des descendants des malheureuses victimes de la traite négrière arabo-musulmane parce qu’il n’y a pas de descendants puisque les hommes étaient castrés.

Oui mais… les esclaves femmes ? Elles ont peut-être eu des enfants de leurs propriétaires arabes et leurs descendants auraient droit à des dommages et intérêts. C’est à regarder de plus près surtout que ces pays du Golfe ont les moyens. Et si le Qatar et autres émirats s’étaient enrichis sur le dos d’autrui ? Ah, voilà, la question vaut la peine d’être posée car avec un bon cabinet d’avocats…

Bref … il serait temps de faire la comptabilité des colonisations et esclavages et en balançant les dettes réciproques on pourrait arriver à l’annulation des différentes dettes. On remet les compteurs à zéro.

Ça, ce ne serait pas mal car si la tendance actuelle se confirme, d’ici peu les Européens vont être colonisés par des néo colonisateurs et un jour ou l’autre un socialiste va ressortir la fameuse histoire des peuples qui ont droit à disposer d’eux-mêmes et à l’autodétermination et on va prier tous les colonisateurs actuels à retourner d’où ils viennent et ensuite les Européens vont, à leur tour, exiger des dommages et intérêts… Le problème c’est que d’ici là l’euro aura crashé et que donc au lieu de monnaie de singe, l’Europe exigera d’être dédommagée en nature et là on serait repartis pour un tour.

Anne Lauwaert

Conférence de presse du Président Hollande. Bien joué !

Je ne regarde jamais les conférences de presse du Président parce que la langue de bois m’ennuie. C’est donc tout à fait par hasard que j’ai allumé ma TV à l’heure de ce discours et que j’ai regardé jusqu’au bout. Je n’ai toutefois aucun point de comparaison et voici ce que j’ai observé à la volée.

J’ai trouvé que François Hollande jouait très bien le rôle du Président car il était digne, grave mais non dénué de quelques pointes d’humour, sûr de lui et de ses dossiers et même rassurant, non sur l’avenir de la France mais sur sa volonté d’assurer le plus consciencieusement possible les charges de son mandat. Bien maquillé, bien habillé dans son complet en cachemire bleu nuit, il avait même une bonne allure qui pouvait laisser comprendre ses succès amoureux.

Le cadre était magnifique sous les ors de l’Élysée, dont on avait choisi un bel angle pour placer la tribune : devant une fenêtre ouvrant sur le jardin avec un encadrement de lourds rideaux rouges plissés sur leurs embrasses.

Source photo http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-suivez-le-grand-oral-de-francois-hollande-18-09-2014-4145321.php

Les femmes ministres avaient été regroupées offrant un bouquet de turquoises et pastels au milieu de leurs collègues mâles enveloppés de couleurs sombres. NVB avait mis un pantalon sombre pour faire regretter la généreuse exhibition de ses jambes, une apparente pudeur détrompée par la peinture rouge vif de ses lèvres. Elle n’avait pu cependant éviter la faute de goût de porter une veste de soirée à l’heure du cocktail (voir la photo). Notre pauvre ministre de l’Éducation n’aurait pas les moyens de s’offrir un coach ?

Parmi les hommes, le front haut et les yeux clairs du jeune Macron , souriant de concert avec Valls, valait bien le rouge à lèvres de NVB pour l’éclat seulement. Un beau visage souriant à l’Économie, c’est une révolution. Toujours ça de gagné sur la bête ministérielle.

Côté journalistes, une marée de gris viril laissait apparaître quelques couleurs portés par des femmes plus minoritaires dans leur corporation que les ministres de l’actuel gouvernement. Que d’hommes, que d’hommes pour frimer à l’Élysée ! Et que d’hommes blancs ! Plus blancs que le gouvernement qui, dans un élan inverse, affiche une diversité très affichée. J’ai également remarqué, que la grande majorité des questionneurs et questionneuses respectaient une politesse protocolaire, quoique se disputant le micro, à l’exception notable d’un journaleux étranger très mal léché. Il avait été précédé par la question inopportune d’une journaliste « indépendante » sur le problème VT. Encore une arriviste qui ne fait pas honneur aux femmes.

Le Président n’a pas manqué toutefois, très paternel,  de passer de la pommade sur le dos des journalistes, notamment en les suppliant de ne pas se prêter à la prise d’otages.

J’ai entendu, comme ça, entre le réchauffement de mon dîner au micro-onde et la distribution de leur pâtée à mes bêtes, que le Président avait de nouveau rendu un hommage très très appuyé aux combattants maghrébins et africains qui avaient délivré la France et dont les descendants méritaient bien qu’on les remercie en leur réservant le meilleur accueil. Rien pour les Amerloques, les Rosbeefs, les Polacks, les Russkofs, les Ritals, les Youpins, les Niakoués et tous les bons à rien de la Légion étrangère, lesquels ont le gros désavantage de ne pas nous menacer d’attentats, de « paiement de la dette coloniale » et d’invasion. (j’ironise, bien sûr !)

Sur les sujets économiques, le Président nous a conjurés de bien vouloir attendre la fin de son mandat pour juger de la pertinence de ses orientations en nous assurant de toute sa compassion et de sa compréhension pour nos difficultés. Il a minimisé le deficit, les taux d’intérêt et l’importance des notations.

Le Président a montré les dents vis à vis des ennemis de l’extérieur lointain en Irak et au Mali.

Grâce à la dernière question très judicieuse et tombée à pic d’un journaliste sur les leçons de sa fonction, le Président nous a presque fait pleurer en nous avouant qu’il était confronté à des choix trés durs pour nous, le peuple de France, mais encore plus durs pour lui, Président de bonne volonté à défaut de changement.

Ce soir, après la conférence de presse, les commentaires de l’opposition et des commentateurs professionnels sont eux aussi très durs et méprisants rappelant à qui mieux mieux le lamentable score de Hollande en matière de sondage de popularité comme si, quoiqu’il fasse et quoiqu’il dise il n’était plus un interlocuteur valable.

Pour ma part, et quoique je pense de ce Président pour lequel je n’ai pas voté et dont je désapprouve la plupart des choix, je salue la performance que, pour une fois, j’ai trouvé digne et respectable. De toutes façons, la vraie vie se joue ailleurs …et je demeure « agnostique » en matière de politique.

Ce soir, les symboles de la République étaient au rendez-vous, ne les boudons pas.

 

François Hollande rappelle la dette de la France vis à vis des soldats musulmans

Ce mardi, François Hollande s’est rendu à la Grande mosquée de Paris pour inaugurer une stèle high tech (quid de son financement ?) à la mémoire des soldats musulmans morts pour la France.  Cette démarche électoraliste est honteuse pour différentes raisons :

1-Elle va à l’encontre des principes républicains. L’article premier de notre Constitution stipule : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale

2- Elle nie la raison d’être de l’armée française qui rassemble des soldats unis par l’uni-forme derrière le drapeau tricolore pour défendre leur pays, la France.

2-Alors que les statistiques religieuses ou ethniques sont interdites dans notre pays, le communiqué de presse de l’Elysée distingue les soldats musulmans des autres religions ou des athées. La République disposerait-elle d’archives spécifiant les croyances et les origines ethniques ? Dans ce cas, qu’elle nous donne donc le chiffre des morts militaires par croyance, toutes les croyances : catholicisme, protestantisme, orthodoxie, judaïsme, bouddhisme, confucianisme,  agnosticisme, athéisme (qui n’est pas une croyance), spiritisme, scientisme, animisme, druidisme, etc.

3-Alors que l’Algérie envoie ses ressortissants exiger le paiement de la dette coloniale à la France suivie par tous les ressortissants des anciennes colonies de l’Afrique sub-saharienne unis dans l’oumma, était-il opportun de remettre la dette de la France au premier plan ? Fallait-il rajouter du carburant dans les têtes déjà bien échauffées de toutes celles et ceux qui « niquent » la France et les Français ? Fallait-il encourager tous les djihadistes économiques, culturels et militaires à saigner la France. Doit-on comprendre que l’Algérie ne paiera jamais ses dettes hospitalières en France, que l’ardoise est effacée ?

4-Au regard des pertes militaires de la France pendant les deux guerres mondiales, la proportion de soldats musulmans ne méritait pas que le président de tous les Français fasse une distinction religieuse, approfondissant au profit de noirs desseins les divisions qui minent la société française et sont totalement antagoniques au prétendu « vivre ensemble » dont on nous rebat les oreilles en nous donnant des leçons d’anti-racisme.

Je ne vois qu’une seule réponse à cette opération électoraliste nuisible aux intérêts de tous les Français : voter pour le changement aux prochaines élections municipales et européennes. La monarchie républicaine voudrait que nous votions « bien » et compte sur les abstentionnistes pour garantir ses privilèges. C’est pour cela que nous ne devons pas nous abstenir de voter mais que nous devons voter en masse pour le changement.

  • Soldats mort pour la France durant la première guerre mondiale : 1 397 800 dont 70 000 musulmans (ces derniers chiffres sont donnés par l’Elysée)

source http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

  • Soldats mort pour la France durant  la deuxième guerre mondiale : 217 600 colonies incluses dont « 16 600 soldats musulmans d’Afrique du Nord » (ces derniers chiffres sont donnés par l’Elysée)

 source http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Commentaires trouvés sur le net

  • Français sont allés à la guerre pour défendre la patrie qui était la France ! Je dis bien tous les Français de quelque religion qu’ils soient ! à l’époque, il n’y avait que des français, car tirailleurs, zouaves ou tabors marocains faisaient partie de l’armée Française ! C’est bien l’armée d’Afrique qui a débarqué sur les côtes Françaises en 1944 en méditerranée ! N’est-ce-pas ? à ce moment- la tous les soldats étaient de bons Français…
  • La France n’a aucune dette particulière envers les Combattants musulmans ! Pas plus qu’elle n’en a envers les combattants chrétiens, juif ou hindous… La France a une dette envers tous les soldats qui ont servis la France, quelles que soient leurs origines et leur religion ! La France aurait mieux fait de verser depuis longtemps une retraite décente à tous ceux qui l’ont servi et notamment les anciens tirailleurs et autres supplétifs, plutôt que de donner encore une fois aujourd’hui dans le communautarisme…
  • Vous avez raison de nous interroger sur la pertinence des remarques de ce forum. Je dois dire que quand j’ai vu l’info sur l’inauguration présidentielle j’ai réfléchi au sens que cela pouvait avoir.
    Il est vrai que des soldats de l’armée française et de confession musulmane sont morts pour la France pendant ces conflits. Il est également vrai que la mosquée de Paris a été construite en hommage à leur sacrifice. Il est également prouvé que nombre de monuments aux morts dans nos communes sont dans des églises. Jusque là, rien à dire.
    Ancien militaire et commandant d’unité, j’ai emmené en opération des français de toute religion, y compris des athées. Aucun n’a jamais voulu être distingué au nom de… De quoi au juste, sa race, son ascendance, sa religion ? Les musulmans sous mes ordres s’accommodaient parfaitement des règles communes, me demandant certaines précautions dans des circonstances exceptionnelles et non liées strictement à l’activité militaire. Donc cette marque présidentielle est une insulte qui leur est faite : jamais ils n’auraient voulu être séparés de leurs camarades. C’est ce point qui me choque le plus : séparer artificiellement le sang uni dans la mort.
    La récupération électoraliste ne fait que déshonorer celui qui s’y livre, pour peu qu’il lui reste un peu d’honneur…
  • On ne parle pas soldats en fonction de leurs religion, mais en fonction de leur pays d’origine. Quel raccourci maladroit et délétère. Pourquoi « musulmans » ? Rend-on hommage aux « soldats catholiques », « aux soldats protestants » ou aux « soldats juifs ». C’est profondément choquant qu’un Président de la République (qui est une et indivisible) se permette de distinguer en fonction des religions ou des communautés. Cela démontre surtout que François Hollande (après sa visite à Trappes) se livre à une pêche aux voix malsaine avant les élections municipales.
  • De la Picardie à la Belgique si vous vous donnez la peine de visiter cette région, vous verrez des centaines de cimetières militaires, au milieu des champs, à la sortie des villages, bref partout… J’en ai visité des dizaines et je n’ai jamais remarqué sur aucune tombe l’appartenance à telle ou telle religion.
    Tous ces combattants sont morts pour la France uniquement et non pas pour faire valoir une religion. Honte à ce président indigne qui ne retient que le côté électoraliste pour n’honorer qu’une partie de ces morts parce qu’ils étaient « musulmans ». Tous ces soldats qui gisent dans ces cimetières : qu’ils soient américains, australiens, africains, canadiens, ont défendu la liberté et méritent tous d’être honorés de la même façon, qu’elle qu’ait été leur religion.
  • Un hommage communautaire va à l’encontre de ce pourquoi ces hommes sont morts : une patrie, une République Une et Indivisible. Que sait-on du soldat inconnu ? Ses os auraient une couleur ? Une religion ? Une philosophie ?
    Fuite en avant, rien d’autre. La patrie a une dette vis-à-vis de tous ceux qui sont tombés pour la défendre. Morceler l’hommage revient à oublier l’esprit du sacrifice ultime effectué par ces hommes, symptôme d’un pays dont beaucoup souhaitent qu’il ne puisse se regarder en face, dans ce qu’il a de pire et surtout de meilleur. C’est non pas effacer sa mémoire, mais la morceler, la détourner, la péjorer Réalisé à des fins partisanes, cet forme d’hommage est l’insulte toujours proférée par la petitesse à la grandeur, y compris aux soldats musulmans.
  • Monsieur Hollande aurait eu l’occasion à Washington de montrer aussi ses respects envers tant d’américains tombés lors des dernières guerres pour la cause de la liberté.
  •  « Hommage aux soldats musulmans

    Le ministre de la Défense, Hervé Morin, et Hubert Falco, se rendront ensuite à la Grande mosquée de Paris, où une autre plaque sera dévoilée en hommage aux soldats musulmans morts pour la France durant les deux guerres. La cérémonie se déroulera à 12h30, en présence du recteur de la Grande mosquée, Dalil Boubakeur.

    « Cet acte d’une grande portée symbolique rappelle la reconnaissance de la France à tous les soldats musulmans morts au combat lors des deux grandes guerres mondiales », s’est félicité le recteur. Dans l’après-midi, Hubert Falco participera à la cérémonie organisée à la Clairière de Rethondes, dans l’Oise, où fut signé l’armistice. »

    « Course électorale oblige, Nicolas Sarkozy a planifié de se rendre dans le courant de la semaine prochaine à la grande mosquée de Paris, apprend-t-on de Salah Bellouti, président national des enfants d’anciens combattants français musulmans. Le président candidat à un second quinquennat, compte en effet y inaugurer une stèle en mémoire aux soldats musulmans morts pour la France pendant la Première guerre mondiale. Celle pour la Seconde guerre mondiale sera inaugurée après les élections. »

    « France : Un mémorial pour les soldats musulmans morts à Verdun

    Le monument a été inauguré dimanche par Jacques Chirac

    Le chef de l’Etat français a inauguré, dimanche dernier, à Douaumont un mémorial dédié aux 70 000 soldats musulmans morts pour la France, pendant la bataille de Verdun de 1916. Jacques Chirac leur a rendu hommage à l’occasion de la commémoration du 90e anniversaire de cette page de l’histoire, qui a fait quelque 300 000 morts français et allemands en pleine première Guerre Mondiale. »

    à vous tous qui bavaient sur Mr Hollande

Retraites : Sous la menace terroriste, Le gouvernement paye pour les maghrébins et augmente les prélèvements pour les français

Publié le

Le gouvernement socialiste est très apprécié par les maghrébins, en particulier les Algériens auquels il octroie , sous la menace, de plus en plus de faveurs et les encourage par ces mesures à venir de plus en plus nombreux en France, légalement ou illégalement, pour se faire payer la dette coloniale, une revendication idéologique et politique qui n’a rien à voir avec les réalités.

Alors que de nombreux retraités français vivent dans une grande misère, que l’âge de la retraite est reporté, que les prélèvements sociaux augmentent sur les pensions, le gouvernement Ayrault trouve le moyen de favoriser des retraités algériens qui, pour la plupart, ont peu travaillé mais on fait vivre l’économie de leur pays indigent avec l’argent français.

Je vous laisse apprécier l’article ci-dessous qui apporte des réponses aux raisons de la présentation récente d’une rapport sur les retraités maghrébins par Alexis Bachelay, député PS.

LC

Les retraités français spoliés par des escroqueries maghrébines, avec la complicité du PS

Publié le 5 juillet 2013 par Rose Martin – Article du nº 310http://ripostelaique.com/les-retraites-francais-spolies-par-des-escroqueries-maghrebines-avec-la-complicite-du-ps.html

Il y aurait en France 800 000 retraités maghrébins, dits chibanis pour l’oumma, qui réclament une retraite personnelle et la nationalité française, revendication soutenue par le gouvernement Ayrault et qui vient de faire l’objet d’un rapport présenté par Alexis Bachelay, député PS, après de nombreuses années de lobbying et de désinformation des états, en particulier de l’Algérie, qui ne pensent qu’à plumer la France et les Français au nom du paiement de la dette colonialehttp://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/comment-ameliorer-le-sort-des-retraites-maghrebins-03-07-2013-2948565.php

Depuis de nombreuses années, les lobbies maghrébins de France, d’Algérie et du Maroc militent avec le PS et ses alliés pour que le complément de la retraite personnelle, souvent inexistante pour des gens qui ont peu ou pas cotisé, soit versé par la CAF indépendamment du lieu de résidence. Dans la presse et dans la bouche des retraités maghrébins , il se dit hypocritement (takkiyactiquement) et faussement qu’ils sont abusivement contrôlés et que les organismes payeurs leur réclament indûment les trop perçus, ce qui  les priverait d’une retraite bien méritée pour services rendus à la France. Yamina Benguigui, notre ministre de la francophonie,  s’est faite propagandiste de cette thèse dans des documentaires qui diffusent l’idéologie anti colonialiste chère au PS, à l’Algérie et à tous ceux qui ambitionnent de niquer la France  http://www.rfi.fr/emission/20120326-chibanis-retraites-maghrebins

La retraite revendiquée par ces Maghrébins est, en réalité, la somme de leur retraite personnelle et de l’ASPA (allocation de solidarité des personnes âgées), ce complément que la société française verse aux petits retraités afin qu’ils puissent vivre à peu près décemment en accord avec le coût de la vie en France. D’un point de vue administratif, il est donc logique que ce complément ne soit pas versé en Algérie, en Tunisie ou au Maroc, là où le coût de la vie est moindre. De même, il serait logique que l’administration des pays du Maghreb accorde une aide sociale aux personnes à faible revenu, comme nous le faisons en France. Mais ça, les Maghrébins n’en parlent pas car ça les mettrait en danger dans leur pays d’origine alors que la France, bonne fille, peut et doit payer et si elle ne paye pas, elle  les trahit selon les termes utilisés par les intéressés. Sous la menace de dangers terroristes, la France plie humblement ,coupable d’avoir pillé l’Algérie, même si elle n’existait pas avant son arrivée en 1830.

C’est donc en toute logique que la CAF et la CNAV, dans le cadre de la lutte contre la fraude aux prestations sociales, envoient des inspecteurs vérifier les droits des étrangers à toucher leur retraite personnelle et le complément retraite, l’ASPA. Récemment, la cour des comptes dénonçait un nombre surprenant de centenaires domiciliés en Algérie qui continuaient à toucher la retraite de la CNAV. Ces contrôles sont très mal perçus par les intéressés et leurs amis au nom de la revendication du paiement de la dette coloniale et de la dette de la construction de la France. C’est clair, pour eux, nous existons grâce à l’exploitation des Maghrébins, nous leur devons notre croissance et notre richesse, tel est le discours qu’ils propagent et qui trouve un écho au PS et chez les bobos de gôche. Curieusement, on n’entend pas de telles revendications en provenance des Polonais, Espagnols, Italiens, Portugais, Chinois et Vietnamiens qui eux aussi ont travaillé toute leur vie en France et pour la France devenue la leur par le bénéfice de leur désir d’insertion et leur volonté de prendre l’ascenseur social.

En réalité, la retraite personnelle est inamovible, quel que soit le lieu de résidence. Une confusion est savamment entretenue entre les droits à la retraite personnelle qui reflètent les années de cotisation d’un travailleur  (cotisations sociales payées en partie par l’employeur et en partie par le salarié) et l’aide sociale due aux ressortissants ou résidents français, pour des motifs politiques qui reposent sur les ambitions françaises de maintenir son pouvoir en Méditerranée. Les Maghrébins qui ont travaillé régulièrement dans les entreprises françaises ont autant de droits que les Français qui ont fait de même et leur retraite est calculée sur le nombre de trimestres effectués. Malheureusement pour eux, beaucoup de Maghrébins ont travaillé au noir, n’ont pas cotisé et, en conséquence n’ont pas accumulé suffisamment de points de retraite pour toucher une pension décente. Tout le monde sait cela puisqu’on en n’ a jamais autant parlé qu’en ce moment.  Que vont penser les Français auxquels on demande de plus en plus de trimestres de cotisations, et dont les retraites diminuent en montant, si on débloque des budgets pour payer les retraites de personnes qui n’ont pas cotisé et les pensions de réversion des veuves de ces travailleurs ?

On ne peut également ignorer que les travailleurs payés au noir pouvaient marchander une augmentation de leur salaire au prétexte que le patron ne payait pas de charges sociales. Ces travailleurs empochaient ainsi un surplus qui profitait à leur famille restée au bled et négligée par des gouvernements totalitaires et corrompus. Selon le principe que ce que l’on donne à Pierre, on le prend à Paul, ces cotisations et charges sociales non payées aux caisses de retraites obéraient tout le système qui est fondé sur la répartition. Les actifs payent pour les retraités. Quand les actifs travaillent au noir, c’est autant d’argent qui échappe au budget des retraites servies par le régime général.

Pour être juste, je me dois de dire que, dans certaines circonstances, une personne en recherche d’emploi, sans revenu aucun, ne peut pas toujours résister aux sirènes d’un employeur qui lui propose un salaire non déclaré et on sait que, par exemple, la filière du bâtiment en a usé et abusé. Mais on peut difficilement croire qu’en 20 ans et plus de présence sur le territoire, un immigré n’a jamais eu l’opportunité de travailler légalement et de gagner des trimestres de cotisation à la retraite. Idem pour l’assurance maladie. Les défenseurs des retraités maghrébins mettent en avant leur mauvais état de santé. S’ils ont cotisé à la sécurité sociale, ils ont pu bénéficier de soins comme tout autre cotisant et profiter comme lui du service public de la santé français , bien mieux qu’ils ne l’auraient pu dans leur pays d’origine qui ne possède pas l’équivalent au point que même leurs dirigeants, comme Bouteflika récemment, viennent se faire soigner en France. Alors que de plus en plus de Français renoncent aux soins médicaux du fait de leur appauvrissement et que les hôpitaux publics adoptent une politique de plus en plus commerciale, nous devrions prendre davantage en charge -nous le faisons déjà avec la CMU et l’AME- des gens qui ont peu ou jamais cotisé à l’assurance maladie ? Ce serait terriblement injuste.

Le rapport Bachelay déplore par ailleurs l’illettrisme des retraités qui, selon leurs organisations, serait la conséquence de leur exploitation. Ils racontent que si ces travailleurs sont arrivés en France analphabètes, c’est à cause de la colonisation; s’ils n’ont pu se former, c’est la faute aux patrons français; s’ils n’ont pu apprendre le français, c’est à cause du racisme de la société française qui les a parqués dans des foyers où ils étaient contraints de rester entre eux et n’avaient aucune chance de s’assimiler. Dans les années 70, alors que, grâce au regroupement familial et aux mariages blancs ou gris avec des françaises, des familles maghrébines étaient parquées dans des HLM salubres et modernes, des familles françaises vivaient dans des taudis insalubres et, dans les campagnes, des gens vivaient encore sans eau courante , sans électricité ni tout-à-l’égout.

En réalité, s’ils l’avaient voulu, ces maghrébins n’auraient-ils eu aucune chance de s’insérer dans la société française en commençant par apprendre le français ? La France est-elle responsable de leur analphabétisme à leur arrivée sur le territoire ? Pourquoi n’ont-ils pas profité des nombreux centres d’alphabétisation associatifs et municipaux ouverts gratuitement à tous les étrangers ? Pendant leurs périodes d’inactivité dues au chômage, à l’absence d’offre de travail au noir, à la maladie, qu’ont-ils fait de leur temps libre ? Comment se fait-il que d’autres immigrés européens ou asiatiques, tout aussi exploités que les maghrébins aient trouvé le moyen  d’apprendre le français, de connaitre les lois françaises et les usages en vigueur dans la société française ? Seraient-ils plus intelligents que les maghrébins ?

Pour des raisons culturelles, et surtout religieuses -l’islam prône la domination et interdit l’insertion-, hier comme aujourd’hui, les Maghrébins, dans leur majorité, n’ont jamais souhaité s’insérer en France. Ils ont vécu comme ils vivent aujourd’hui, les pieds sur notre sol mais la tête au bled. La preuve en est leur contribution financière à la famille restée au pays, un argument qu’on entend toujours concernant le montant de la retraite.: Je ne touche pas assez pour envoyer de l’argent à ma famille. Dans un recueil d’articles consacrés aux entrepreneurs maghrébins publié aux éditions Karthala en 2010, on trouve des chiffres parlants. http://www.karthala.com/hommes-et-societes-sciences-economiques-et-politiques/2380-entrepreneurs-maghrebins-terrains-en-developpement.html Sur un échantillon de 111 émigrés, 85% des retraités envoient en Algérie 80% de leur pension qui est reversée dans l’économie locale. On comprend donc l’importance du montant des retraites indispensable à l’économie du pays d’origine.  Cet apport considérable  fait  l’objet de tractations  en vue de l’élargissement des accords bilatéraux entre la France et l’Algérie, en sus de ceux qui existent déjà dans le cadre de l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968 relatif à la circulation, à l’emploi et au séjour des ressortissants algériens et de leurs familles (JO du 22 mars 69).. http://www.cleiss.fr/docs/textes/conv_algerie.html Le rapport présenté ces jours-ci par Alexis Bachelay relève de cet élargissement qui est au cœur des préoccupations de tous les sites et médias maghrébins et algériens.

Non contents de bénéficier d’avantages dérogatoires au droit commun des étrangers, les Algériens en veulent toujours plus et utilisent tous les moyens de pression pour faire plier la France. Ainsi, on peut libre dans   la Liberté Algérie , Jeudi, 13 Décembre 2012 09:50 Accord bilatéral de 1968 entre l’Algérie et la France. L’autre geste de la gauche Par : K. Yacine

C’est assurément une victoire dans la négociation que se livrent la France et l’Algérie depuis plus de trois ans. Mais une victoire rendue possible par le retour de la gauche au pouvoir. Sans l’élection de François Hollande qui se prépare à se rendre à Alger, ce changement de cap n’aurait pas été effectué par la droite trop occupée à braconner sur les terres du Front national où elle chasse l’immigré. C’est le cadeau emporté dans sa hotte par le chef de l’État français et il vient d’être annoncé par le ministère de l’Intérieur : la France a renoncé à amender l’accord bilatéral de 1968 organisant l’entrée et le séjour des Algériens en France, après deux ans de négociations infructueuses.

…Sur certains points, les Algériens sont favorisés par rapport aux autres étrangers (notamment en matière de regroupement familial) sur d’autres, ils sont perdants (notamment pour les étudiants). En 2010, le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait entamé des négociations avec les autorités algériennes dans l’idée de maîtriser l’immigration en provenance d’Algérie, premier pays d’origine des immigrés français. Près de 600 000 Algériens vivent en France avec un titre de séjour et des centaines de milliers d’autres possèdent la double nationalité.

Le blocage a été tel, selon une source française citée par l’AFP, que l’Algérie a brandi un argument de masse : cesser la coopération antiterroriste avec la France. Difficile de savoir si la gauche a reculé à cause de cette menace.

Alors que l’Etat augmente le niveau des prélèvements obligatoires sur les retraites des Français qui ont cotisé, il serait utile de connaître le coût de l’ASPA versée aux émigrés maghrébins résidant  -officiellement- en France et à combien il se monterait si elle était versée à tous les retraités maghrébins et leurs veuves sans autre condition que d’avoir un peu ( 3 mois ? 6 mois ? dix ans ?) travaillé en France.

On demande à tous les français de se serrer la ceinture malgré la diminution de leur pouvoir d’achat mais nous devrions, sous la menace terroriste,  faire des cadeaux aux émigrés maghrébins pour alimenter la politique de  leurs gouvernements incapables de leur assurer un niveau de vie décent malgré plus de 60 ans d’indépendance ?….

Rose Martin

Vote des étrangers. Si vous êtes contre, refusez le courrier du président

Publié le

On vient de me faire suivre ces consignes relatives au vote des étrangers, consignes qui ne coûtent rien mais permettent de s’exprimer. Ne nous en privons pas.

Je précise toutefois  que j’aime tous les étrangers qui me respectent, qui respectent la France, qui respectent les us et coutume de la France et qui les aiment, qui aiment la langue française  et notre culture, qui apprécient l’ordre républicain, qui ont un comportement citoyen respectueux du bien commun, qui n’ont pas honte de nos symboles comme le drapeau bleu blanc rouge et la Marseillaise, qui apprécient les valeurs de la République et qui sont capables de critiquer notre société sans nous agresser, sans nous insulter en participant à des débats et des échanges civils.

Je n’aime pas les étrangers qui se vantent de « niquer la France »; qui au sortir d’un centre social crient « la France c’est de la merde » parce qu’ils n’ont pas obtenu de l’argent; qui profitent de toutes les combines pour avoir des avantages sociaux; ceux qui ignorent les lois et les usages au nom de la « dette coloniale »; ceux qui pris sur le fait de délits ou d’incivilités éructent « c’est ça la France » ou « France de merde » ou « c’est quoi la loi ? ya pas d’loi » ou « je m’en bat les couilles de la loi »; qui procréent des hordes d’enfants qu’ils laissent traîner dans les rues, qu’ils n’éduquent pas, qu’ils obligent à vivre comme au bled ou au village et leur interdisent de  s’insérer dans la société française ; les parents qui ne rappellent jamais leurs enfants à l’ordre quand ils sont impolis mais prennent leur parti en traitant la victime de « raciste »; les polygames qui contournent les lois françaises; les trafiquants de drogue; les « jeunes » qui squattent les cités de logements sociaux et y imposent leur loi par la terreur; les hommes qui trouvent légitime de violer, de battre leur femme et de l’enfermer à la maison et sous un voile; les parents qui font exciser leur petite fille; les parents qui marient leurs filles de force; les délinquants et les criminels qui envahissent nos prisons; les voyous qui clament que « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République »; ceux qui nous préviennent qu’ils nous prendront tout parce que, du temps des colonies, nous leur aurions tout pris; ceux qui nous traitent de sous-chiens; ceux qui appellent à la violence contre les blancs, les gouers, les kaffirs, les dhimmis, les porcs, les chiennes, etc. ; ceux qui usurpent l’identité d’autrui; ceux qui trafiquent papiers d’identité et cartes vitales pour escroquer nos institutions; ceux qui nous imposent les coutumes de l’islam et qui nous font casquer pour leurs mosquées;  ceux qui ont la chance de bénéficier d’un logement social mais pourrissent la vie de leurs voisins, jettent leurs ordures par les fenêtres, n’utilisent pas les poubelles et font cramer des bagnoles pour rigoler; les parents qui n’apprennent pas à leurs enfants à respecter l’école et les enfants qui dès l’école primaire fichent le bazar dans les classes, rackettent, frappent les profs et empêchent les autres d’étudier; etc.

En France, ce n’est pas l’étranger qui dérange mais c’est le pilleur, le profiteur, le délinquant, le criminel, celui qui ne respecte ni le pays, ni les Français, ni leurs us et coutumes, ni les lois ni les valeurs de la République.

Notre président fréquente des étrangers respectueux et fait semblant d’ignorer le drame que vivent chaque jour des milliers de Français confrontés dans leur vie quotidienne à des malfrats de toutes sortes qui minent notre société.

Les étrangers, ce ne sont pas les Portugais, les Italiens, les Espagnols, les Allemands, les Suédois, les Américains, les Britanniques, les Polonais ou les Grecs parce que ces nationaux partagent avec les Français les valeurs héritées du christianisme, des valeurs qui prônent l’amour du prochain et la vertu de l’éducation. Rien à voir avec l’Islam qui prône la haine, la guerre, le communautarisme, le mépris des femmes et l’ignorance. C’est triste pour eux, qu’ils y réfléchissent.

À refuser au facteur
Bonjour à toutes et tous,
Vous allez recevoir une lettre de François Hollande pour vous expliquer l’avantage du vote des étrangers …
…Tout ce cirque, pour obtenir à un moment donné la majorité des 3/5 ième au Sénat et confirmer la loi sur le droit de vote aux étrangerssans passer par un référendum qui serait lui, un succès écrasant de rejet !!!
      Personne en France ne veut de cette loi, sauf l’ensemble des journaleux et bobos bien pensants vendus aux ’vertus’’ bienfaisantes du vert étendard !!!!!…..
S’il vous plait, respectez cette consigne !!!
       Merci, merci encore de prendre quelques minutes pour transmettre à tous vos contacts.
La lettre de François HOLLANDE arrivera prochainement dans nos boîtes.
 Cette lettre doit être renvoyée sans l’ouvrir ;
     16 860 685 enveloppes, qui lui reviennent, ça fait désordre !
> > > > > >
    La procédure est simple : Retour à l’expéditeur
    1/ Ne pas ouvrir le courrier
    2/ Inscrire en toutes lettres : RETOUR à L’EXPEDITEUR
    3/ Déposez votre lettre, sans affranchissement supplémentaire , à la poste qui se chargera de la retourner à l’envoyeur
    4/ Pour un franc succès, faites passer le message autour de vous, par téléphone, e-mail, internet, etc.
    5/ Inutile de motiver votre renvoi, Il comprendra…
             Faites  suivre… Si vous voulez continuer à vivre en FRANCE !!!

Malamine Traoré a tué deux policiers en fonçant dans leur voiture, un bus racketté par Vladimir

Deux policiers de la BAC Cyrille et Boris, âgés respectivement de 40 et 32 ans qui cherchaient à bloquer une range rover de location en infraction ont été tués à la suite d’une collision vraisemblablement volontaire http://www.franceinter.fr/depeche-tout-laisse-penser-que-la-range-rover-a-percute-volontairement-le-vehicule-de-la-bac

Lire aussi l’article de Riposte laïque sur cet évènement tragique http://ripostelaique.com/aucune-emotion-gouvernementale-ne-ramenera-les-policiers-tues-par-le-chauffard-multirecidiviste.html

Un bus racketté par deux « jeunes » dans le Val d’Oise http://www.rmc.fr/editorial/351754/info-rmc-goussainville-un-bus-et-ses-occupants-devalises-par-deux-jeunes/

Le nom du criminel a été donné dans la presse et à la radio : Malamine Traoré. Un nom typique de l’Afrique de l’Ouest …Son copain complice Mehdi Bensassou, un nom bien musulman. Les rappeurs afro musulmans qui appellent au meurtre des flics doivent sabrer le champagne, leurs appels à la haine ont été entendus avec un succès remarquable. Mais qu’attendent nos autorités pour museler ces monstres qui prennent prétexte de la musique et de la liberté d’expression pour vomir sur notre société et ses institutions ?

200705121337_h192

 Photo publiée en 2007, leproblème ne date pas d’hier, que ce soit sous la droite ou sous la gôche http://www.ladepeche.fr/article/2007/05/12/377721-violences-urbaines-le-ras-le-bol-des-quartiers-a-toulouse.html

Qui osera encore prétendre que les jeunes issus de l’immigration ne sont pas sur-représentés dans les crimes et les délits comme l’avait affirmé Eric Zemmour, ce qui lui avait valu foudres, licenciement de RTLet procès de la part de la pensée idéologique de gôche. Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté http://www.youtube.com/watch?v=AfpSRnahQig, une vieille chanson de Guy Béart.

Curieusement, je n’ai pas eu connaissances de procès intentés à ces chaînes qui diffusent régulièrement des reportages sur l’activité des policiers et des gendarmes sur le terrain (« enquête d’action » sur W9 par exemple), . Faut-il croire à un effet du hasard quand le téléspectateur constate que la plupart des criminels et des délinquants sont africains ou arabes ? On constate également que la plupart de ces délinquants habitent dans des logements sociaux, dans des cités HLM. On observe aussi que la famille « ignore » toujours tout de l’activité criminelle de ses fils, frères ou époux et qu’elle ne s’est jamais étonnée de son train de vie ni interrogée sur son activité. Ce n’est donc pas fantaisiste que de proposer que les délinquants et leur famille soient bannis des logements sociaux. Si c’était le cas, je crois que quelques familles seraient moins solidaires de leurs moutons noirs, à condition qu’elles soient de bonne foi, comme elles le prétendent.

J’ai déjà sur ce blog relevé que les Africains et les Arabes étaient sur-représentés dans les crimes de viol, dans les attaques à main armée, dans les vols et recels, dans les agressions contre les vieilles dames, dans les vols de carte bleue, dans les fraudes à la sécurité sociale et à la CAF, dans les vols et incendies d’automobiles, dans les dégradations urbaines, dans les agressions de professeurs, dans les agressions d’élèves, dans le racket, dans le trafic de drogues et, dans le même temps ils sont aussi sur-représentés dans les prisons et parmi les demandeurs d’aides sociales et de logement social.

Devant autant d’évidences qui n’échappent pas au citoyen moyen et l’irritent mais qui sont niées par nos responsables irresponsables, il serait temps de soigner le mal à la racine en commençant tout simplement par admettre le problème, un problème gigantesque que les Françaises et les Français n’ont pas à subir au prétexte idéologique que leurs ancêtres ont colonisé l’Afrique et l’Algérie.

Tout le monde est touché par cette délinquance revendiquée au titre de « dette coloniale ». Lundi soir, un peu avant la fermeture, mon épicier a été braqué par un homme noir qui l’a menacé d’un pistolet afin qu’il lui remette la caisse. Pratiquement tous les habitants de mon arrondissement ont été au moins une fois cambriolés, dépouillés, agressés par des racailles généralement connues des services de police et récidivistes, presque toujours immigrées et logées au frais du contribuable dans les nombreux logements sociaux de l’arrondissement…par solidarité …solidarité de la municipalité PS avec la délinquance ? Le XIXème arrondissement de Paris qui héberge ces joyeusetés comprend à lui tout seul 60% de tous les logements sociaux de la capitale et en construit d’autres aux abords de son grand projet du « Millénaire ».

Personnellement, je pense que la politique de l’excuse de la délinquance et de la criminalité a fait long feu et que le Français moyen a épuisé son capital de compassion pour des gens qui refusent ouvertement de se comporter comme des Français comme les autres.

%d blogueurs aiment cette page :