Flux RSS

Archives de Tag: dette coloniale

Macron met de l’huile sur le feu des relations France/Algérie

Résultat de recherche d'images pour "bombe"

Source image

Les amis de Bouteflika qui incitait son peuple à aller en France « réclamer le paiement de la dette coloniale » qui se traduit aussi en franco-algérien par « vous êtes venus chez nous et vous nous avez tout pris, maintenant on est chez vous et on vous prendra tout » se frottent les mains suite aux propos de Macron affirmant dans une interview à Alger que « la colonisation est un crime contre l’humanité ». Il s’agit bien sûr de la colonisation de l’Algérie par la France .

Cette déclaration est du pain béni pour ces Algériens de France qui haïssent la France et sont trop nombreux à vouloir la détruire s’engageant pour certains au service de l’oeuvre conquérante et mortifère de l’Etat islamique.

En France, l’auto flagellation de Monsieur Macron n’a pas enchanté le peuple puisque sa popularité a immédiatement baissé d’un point et qu’il se retrouve à 18% à égalité avec François Fillon et loin derrière Marine Le Pen qui conserve ses 26%.

Macron roulerait-il officiellement pour le FLN et en secret pour le FN ? Où voudrait-il réitérer le coup de Mitterrand en faisant monter le FN pour éliminer la droite ? Ce serait alors payer cher une facile manœuvre sur un corps quasi mourant.

La Connectrice

Réactions algériennes aux propos de Macron

Les déclarations du candidat à l’élection présidentielle française Emmanuel Macron qualifiant le colonialisme de « crimes contre l’humanité » et de « vraie barbarie » suscitent plusieurs réactions en Algérie.

L’historien Fouad Soufi a qualifié de courageux les propos de l’homme politique français « surtout qu’il cherche à séduire l’électorat de droite ». Il a rappelé que l’épouse de Macron est une professeur d’Histoire. « Donc, il n’est pas un novice. Macron a mis le pied dans le plat dans le ronron qui l’entoure. La gauche de la gauche le dit depuis longtemps mais la gauche tranquille ne le dit pas. C’est la première fois qu’on parle de crime contre l’humanité. Le candidat met les Français face à leur Histoire pour dire : c’est cela la colonisation », a-t-il estimé.   

    | LIRE AUSSI  : Macron : « La France a importé la déclaration universelle des droits de l’Homme en Algérie, mais elle a oublié de la lire »

Lakhdar Benkhelaf, président du groupe parlementaire de Al Adala, a rappelé, pour sa part, que son parti a présenté en 2006 une loi pour criminaliser les faits coloniaux. « Malheureusement, le texte a été bloqué par les députés de la majorité FLN. Nous avons compris qu’il s’agissait du parti FLN, pas du Front qui a libéré le pays de l’occupation française, déplore-t-il. Malgré cela, la criminalisation du colonialisme demeure une revendication populaire et parlementaire ».

    | LIRE AUSSI  : Le FLN exige des « excuses » de la France pour les crimes coloniaux

M. Benkhelaf appelle l’État français à reconnaître les crimes coloniaux. « Oui, les faits coloniaux sont des crimes contre l’humanité. Il n’y a qu’à citer les essais nucléaires français dans le sud algérien (entre 1960 et 1966). L’État français doit reconnaître les crimes du colonialisme et présenter ses excuses aux Algériens », soutient Lakhdar Benkhelaf.

    | LIRE AUSSI : Colonisation : Emmanuel Macron lâche une bombe

 Tayeb El Houari de l’Organisation des enfants de Chouhada partage le même avis. « La France officielle doit d’abord reconnaître ses crimes, s’excuser et réparer. Nous n’avons pas cessé de le dire. Pour nous, il s’agit bel et bien de crimes contre l’humanité. Les déclarations de Macron confortent nos positions. Il s’agit donc d’une reconnaissance. Il faut continuer à fournir des efforts », conseille-t-il, évoquant aussi les tests atomiques de Reggane et de In Ecker.

L’État algérien doit, selon lui, se constituer partie civile. « Une loi criminalisant le colonialisme ne doit pas être proposée par une personne, un parti ou une association. Il faut que ce soit une loi de la République algérienne », insiste Tayeb El Houari. Pour lui, la construction de l’avenir avec la France passe d’abord par la reconnaissance des crimes coloniaux et les réparations.

Moussa Touati, président du Front national algérien (FNA), reste prudent.  « Il n’est que candidat et veut attirer l’électorat français d’origine algérienne et obtenir un soutien matériel de l’État algérien pour sa campagne. Il est en quête de voix, pense M. Touati. Il ne s’agit donc pas d’une déclaration officielle de l’État français. On verra ce qu’il fera s’il sera élu président.

    | LIRE AUSSI : France : Emmanuel Macron évoque des effets positifs de la colonisation de l’Algérie

Pour Seddik Chihab, porte-parole du RND, les déclarations d’Emmanuel Macron constituent « une avancée sur le plan de la mémoire » qui témoigne du « courage politique » du fondateur du mouvement « En Marche ». « Nous espérons que la France officielle empruntera cette voie qui est une voie de l’avenir, une voie conciliatrice pour voir l’avenir sereinement dégagé de toutes ces pesanteurs historiques qui constituent un frein majeur pour le développement des relations apaisées et constructives », applaudit le porte-parole du parti d’Ahmed Ouyahia.

Même son de cloche au MSP. « On espère que ces déclarations se transforment en programme (politique) notamment pour indemniser les Algériens qui ont été victimes du colonialisme dans le cadre de l’affaire des essais nucléaires à Reggane ou tout au long de la colonisation », demande Farouk Tifour, chargé des affaires politiques du parti. « C’est une reconnaissance historique qui vient dans le cadre d’une campagne électorale visant notamment à convaincre la communauté musulmane algérienne en France. On espère que les discours électoraux se transforment en véritables programmes », ajoute-t-il.

Le chargé de communication de Talaï El Hourriyat de Ali Benflis évoque des déclarations qui vont dans le sens des « revendications » de son parti. « Nous avons toujours demandé à la France de présenter ses excuses par rapport aux actes de barbarie qui ont été commis contre le peuple algérien. C’est ce que revendique le peuple algérien depuis l’indépendance », précise-t-il.

Pour le FFS,  les crimes commis par le colonialisme sont des « crimes contre l’humanité ». « Comment ne pas considérer les massacres du 8 mai 1945, les exactions contre des populations isolées et sans défense pendant la Révolution, les massacres à grande échelle commis au début de la colonisation comme crimes contre l’humanité ? », a déclaré Hassen Ferli, responsable de la communication au parti. « Nous ne pouvons qu’être d’accord avec la qualification que donne le candidat à la présidentielle française Emmanuel Macron. Ce qui est aussi une avancée réelle dans la perception qu’a la classe politique française par rapport au colonialisme, de surcroît lorsqu’il s’agit d’un candidat à la présidentielle », a-t-il ajouté.

 

Marché de dupes sur notre dos. Le gouvernement méprise les musulmans et les musulmans nous méprisent

Publié le

 

Si le gouvernement respectait les musulmans de France, il leur demanderait des comptes…

Publié le 14 août 2016 – par 21 commentaires

musulmansfrancaisNotre gouvernement et ses affidés, ainsi que l’opposition, protègent les musulmans-de-France, leur déroulent le tapis rouge, leur font un pont d’or, les favorisent et les excusent plus qu’aucune autre communauté ou groupe.

Les élites françaises vivent encore au temps de la colonisation quand il fallait protéger » le libérateur FLN », ce juste dé-colonisateur dont Bouteflika et sa clique appliquent encore les principes et revendications.

Aux yeux de la bobosphère française, le musulman est toujours exploité, discriminé, infériorisé et méprisé. Pire, il est contrôlé « au faciès » par la maréchaussée alors qu’il est toujours plus qu’innocent….

Au nom des valeurs de la République française, les Droits de l’Homme (ne pas confondre avec Human rights – droits humains- et droits de la Femme) il faut donc protéger et défendre ces pauvres victimes de notre défunte colonisation.

De nos jours, il n’y aurait donc pas de plus faible, misérable et impuissant que le musulman, cet Autre, notre victime par excellence. La preuve étant que toutes nos organisations se revendiquant des Droits de l’Homme, avec l’aide de généreuses subventions (Etat, collectivités locales, régions, départements, associations caritatives et UE) se consacrent exclusivement à la lutte contre l’islamophobie, le « racisme » (pourtant les races ont été supprimées de nos textes constitutionnels), la discrimination des arabo-musulmans et des afro-musulmans à  l’embauche ou à l’entrée des boîtes de nuit (sic) et se font du beurre en intentant de nombreux procès à toutes les organisations et individus qui osent protester contre les crimes et abus divers (et d’été car c’est toute l’année !) de nos musulmans tant chéris.

Si nos responsables irresponsables et leur cour de Bobos respectaient les musulmans, ils leur demanderaient (et non pas les aideraient, ce que nous faisons depuis des décennies en croyant pouvoir remplir ce tonneau des Danaïdes), voire ils exigeraient qu’ils respectent nos institutions au même titre que n’importe citoyen français (pour ce que « Français » peut vouloir signifier aujourd’hui). Ils ne toléreraient pas une seconde que ces pauvres musulmans crachent sur la France, la pillent, « niquent la France », agressent les « Blancs » (cf. Bouteldja et ses « indigènes »), remplissent à 60% nos prisons pour transgressions de nos lois au prétexte assumé par ces pauvres parias, que « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et qu’ayant été colonisés par les « sales » Français ils clament leur désir de vengeance et de revanche « vous nous avez tout pris, nous vous prendrons tout », à commencer par la « dette coloniale ».

Quelle personne instruite, intelligente, éduquée et lucide peut aujourd’hui se laisser embobiner par ce discours décadent, pervers et lâche ? Nos dirigeants irresponsables, bien sûr, ceux-là mêmes qui ignorent volontairement le « Bien commun France » et méprisent aussi bien les musulmans que les autres Français dans le seul but de se maintenir en place, de se faire élire et réélire, de s’enrichir personnellement, de jouir de leur position et de s’amuser avec nos vies.

Mesdames et Messieurs, si vous avez un tant soit peu de respect pour les musulmans, soyez aussi exigeants avec eux que vous le seriez avec vos propres enfants, ne les laissez pas croupir dans la bêtise, l’ignorance, la paresse, la malhonnêteté et le terrorisme.

Sauf si vous pensez que les musulmans sont génétiquement stupides, exigez d’eux le meilleur de leur potentiel humain. C’est cela le véritable racisme, le préjugé selon lequel il faudrait aider et protéger le musulman parce qu’il est incapable d’évoluer pour le meilleur par lui-même.

Chiche ?

Alice Braitberg

La France est morte. Vive le califat !

Autrefois, les étrangers venaient en France parce qu’ils aimaient et admiraient nôtre pays et son peuple. Aujourd’hui, les nouveaux arrivant s’imposent en pillant nos richesses au nom de la « dette coloniale » et pour le djihad, la conquête des pays non musulmans. Ils sont en bonne voie d’y parvenir. La France a nourri en son sein généreux des serpents venimeux qui veulent sa perte.

L’attentat de Nice que les gouvernants nous présentent comme la suite connue d’une longue liste annoncée depuis 4 ans par l’Etat islamique sonne le glas de la France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Terminé la France des droits de l’Homme où les persécutés, les malheureux, les artistes, les écrivains, les amoureux de la France des Lumières, de son mode de vie, de ses paysages, de son histoire et de sa gastronomie, venaient du monde entier s’établir chez nous. Ils venaient en France parce qu’ils aimaient le pays et son peuple.

La France généreuse a accueilli des millions d’immigrés francophones issus des anciennes colonies et protectorats dont les dirigeants n’avaient pas su ou pas voulu profiter de leur libération pour construire une économie capable de les nourrir. Au contraire, ces pays, pour la plupart musulmans, ont maintenu leur peuple dans l’indigence en les incitant, comme Bouteflika à aller réclamer à la France la « dette coloniale », une exigence qui va de paire avec l’idéologie de conquête de l’Islam. Ainsi des djihadistes passifs ou actifs ont envahi notre pays avec l’intention d’en découdre avec nos lois clamant « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et ils nous ont promis que « les koufars allaient voir de quel bois les musulmans se chauffent. »

Au fur et à mesure que les Musulmans s’installaient en France, leurs coreligionnaires entreprenaient une campagne de prosélytisme exploitant le « mythe de la dette coloniale » justifiant ainsi leur comportement insurrectionnel. « La loi c’est quoi ? ». Le résultat est que la France compte environ 10 millions de musulmans qui ont construit officiellement 2 000 mosquées et créé de nombreuses salles de prière clandestines.Le résultat est aussi que les musulmans représentent environ 60% de la population carcérale et qu’il y a un lien confirmé par les spécialistes entre la délinquance et la radicalisation.

Alors qu’il y a encore 20 ans, les Musulmans de France pratiquaient leur religion dans le calme et le respect des traditions françaises, de sa loi sur la laïcité, fort de leur nombre, les musulmans ont exigé de plus en plus d’accommodements avec nos lois et nos coutumes et ont affiché « Islam is beautiful » avec les foulards, les burqas, les hidjabs, les barbes, les kamis, les djellabas, les prières de rue, la demande de halal dans les cantines scolaires, la suppression des arbres de Noël dans les mairies, les salles de prière dans les entreprises et les universités, les WC à la turque dans les lieux publics, la séparation des femmes et des hommes, le refus de serrer la main des femmes comme à la RATP ou dans certaines mairies, le refus des médecins hommes pour soigner les femmes, et un comportement insurrectionnel quand la police interpelle un musulman.

Pris sur le fait, les musulmans nient toute implication dans la criminalité ou la délinquance et l’oumma islamiya les soutient mordicus pour manifester sauvagement devant les commissariats et les tribunaux. Les flics et la justice français sont « pourris ».

La situation s’est aggravée au fil du temps à cause du laxisme, de la lâcheté et de la cupidité de nos gouvernements respectifs. L’autodestruction a commencé avec Giscard d’Estaing. Gauche et droite ont agi de même et de concert.

Je ne vois pas par quel miracle la France pourrait se redresser dans toute sa splendeur. L’Education nationale est en perdition, le système de santé se dégrade, l’emploi est en chute libre et les jeunes cerveaux brillants quittent la France qui n’encourage pas la recherche.

Je viens d’être grand-mère de deux petites filles et je m’inquiète du monde qu’elles vont découvrir. Je m’inquiète de leur avenir de femmes dans une France qui régresse sur leur émancipation et renforce sa misogynie congénitale au rythme des effluves sexistes de la charia. Je m’inquiète de l’arrivée massive de ces sauvages qui violent collectivement et de l’indulgence des politiques pour le harcèlement sexuel. Je m’inquiète de l’état de la société dans laquelle elles devraient s’intégrer et je leur souhaite de quitter cette France gravement malade mais pour aller où ?

Il est où le bonheur, il est où ? Pas en France en tous cas.

La Connectrice

 

 

Moi française, je suis responsable du terrorisme islamiste

Publié le

A écouter les « scientifiques » de gauche, les politiques comme Taubira, les médias, les jeunes bobos et la plupart des musulmans vivant en France légalement ou illégalement, c’est ma faute si la France subit des attentats, des violences, des viols et l’insurrection exécutés par des musulmans avec la complicité de l’oumma islamiya sur ordre et encouragement de l’Etat islamique et de ses émules.

En quoi suis-je responsable ?

Parce que je suis française et que je partage les valeurs de notre République

Parce que je suis de culture chrétienne « Aimez-vous les uns les autres »

Parce que selon Tariq Ramadan, la France n’est pas une démocratie et qu’elle ne respecte pas les Droits de l’Homme.

Parce que mon pays est une ancienne puissance coloniale, qu’il entretient le néocolonialisme, qu’il refuse de payer « la dette coloniale »

Parce que la France est capitaliste amie des puissances impérialistes occidentales comme les USA, le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada et toutes les nations peuplées de « mécréants »

Parce que la France est raciste et esclavagiste, qu’elle discrimine les immigrés, qu’elle les envoie au chômage et qu’en conséquence elle les contraint à trafiquer drogues alcool, armes et êtres humains pour pouvoir se nourrir et entretenir leur famille en France, au bled ou au village

Parce qu’elle prive ces immigrés d’instruction, d’éducation et de formation en enseignant à l’école des matières haram comme l’histoire, la biologie, la théorie de l’Evolution de Darwin au lieu du Créationnisme

Parce que toutes les écoles et administrations françaises ne servent pas systématiquement de la nourriture halal à la cantine et dans les réfectoires

Parce que toutes les toilettes publiques ne sont pas équipées de jet d’eau pour se rincer l’anus selon les enseignements du coran

Parce que les Françaises qui se sont débarrassées du fichu-chapeau-voilette-bonnet et de tous les codes vestimentaires imposés supportent mal le retour de la discrimination sexiste que représentent les voiles de toutes les longueurs

Parce que la France accepte toutes les religions à condition qu’elles soient cantonnées à la sphère privée et qu’elles ne perturbent pas l’ordre public

Parce que les Français son hédonistes, égoïstes, jouisseurs sur terre, bons vivants, mélomanes et corrompus, qu’ils honorent Chétane, le diable

Parce que les Français mangent du cochon, qu’ils vivent avec les chiens, ces bêtes dégoûtantes qui auraient mordu Mahomet et chasseraient les anges

Parce que les femmes françaises sont insoumises, indécentes, libres et fréquentent des hommes à l’école, à l’université, dans leur activité professionnelle, dans les piscines et dans l’espace public. En conséquence, elle méritent d’être harcelées, insultées, méprisées, agressées, violées et tuées.

Parce que des militaires français tuent des frères musulmans en Libye, en Syrie, en Irak et au Mali.

Parce que de nombreuses françaises et français osent critiquer Mahomet, le coran et l’islam

Parce que la France serait l’alliée avec d’autres pays occidentaux des monarchies-corrompues-du-Golfe-persique, qu’elle soutiendrait les Wahhabites et les Sunnites contre les Chiites et l’Iran

Parce que la France est responsable de tous les maux des musulmans et qu’en conséquence ils s’accordent le devoir de nous humilier, de nous piller, de semer le chaos et de nous « mettre à genoux » comme l’a publié l’Etat islamique en se félicitant des attentats du 13 novembre 2015

Parce que les prisons françaises renfermeraient 60% de gentils musulmans innocents qui ont commis délits et crimes au nom de l’Oumma islamiya, un devoir musulman

Parce que la police française serait raciste en interpellant musulmanes et musulmans qui ne respectent pas les lois de la République et se mettent en état d’insurrection lorsque police et justice arrêtent et condamnent délinquants et criminels mahométans

Etc.

J’ai surement oublié de nombreuses fautes commises, selon  le coran et ses interprètes par la France, les Françaises et les Français. Je vous laisse compléter ma liste.

Cette liste a été élaborée d’après ce que j’ai entendu et lu dans les médias, dans les cafés et dans la rue.

La Connectrice

Rome, Ankara, Doha, Madrid,Ndjamena …Tous les colonisateurs doivent payer !

Publié le

Réglons les comptes des colonisations une bonne fois !

Publié le 18 mai 2015 – par    http://ripostelaique.com/reglons-les-comptes-des-colonisations-une-fois-pour-toutes.html


Pourquoi Isabelle la Catholique a-t-elle dû expulser les juifs?

Parce que les juifs avaient envahi son Espagne. Et pourquoi? Parce que les Romains avaient envahi la Palestine et chassé les juifs qui y habitaient comme c’est écrit dans La Passion selon Michel De Ghelderode :  “Allez Smauske, pakt a bottinen” (allez p’tit juif, enfile tes godasses et dégage…).

Bon alors, les juifs, ils ont essaimé et maintenant au lieu d’avoir des juifs simples nous en avons des hybrides, des sépharades, ashkénazes, orthodoxes, hassidiques, messianiques, il y en a même qui, avec 35°C à l’ombre, portent des chapeaux en astrakan, kolpik et schtreimel qui n’ont rien de hiérosolymite… Ça complique terriblement leur vivre ensemble en Israël. A mon avis, Israël devrait assigner Matteo Renzi en justice pour se faire rembourser des dégâts causés par la colonisation d’Israël avant l’an zéro par les Romains qui sont les ancêtres de Matteo Renzi.

Et si Jérusalem demandait à Rome de lui restituer les trésors volés dans le Temple ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_J%C3%A9rusalem_%2870%29

Ces Romains, parlons-en! Ils ont fait du grabuge jusqu’en Belgique et donc ont falsifié les us et coutumes de mes ancêtres Nerviens et se sont installés à Outisplou comme au Parioli. Les Belges feraient bien de s’allier avec les Israéliens pour demander des réparations pour les dégâts causés par la colonisation romaine.

Mais c’est pas tout! La Belgique a été colonisée par les Huns, Goths,  Wisigoths, Anglais, Autrichiens, Allemands, Vikings, Français et surtout par les Espagnols avec leur terrible Duc d’Albe et son Inquisition qui ont brûlé les protestants sur des bûchers à tel point que les riches et intellectuels ont fui en Hollande et y ont créé le Siècle d’Or avec les Rembrandt et autres capitalistes qui, sans le Duc d’Albe, auraient créé leur siècle d’or chez nous, dans nos Flandres… Pour les Flamands, il s’agit d’un manque à gagner considérable! Il faut penser à assigner Philippe et Laetitia d’Espagne en justice et réclamer des dommages et intérêts colossaux! Mais, comme l’Espagne n’en mène pas large, elle pourrait se retourner contre l’Arabie qui a occupé la péninsule ibérique de 711 et jusqu’à ce que le Cid n’aille refouler les envahisseurs outre Gibraltar.

(Et, tant qu’on y est, si on commençait à éliminer de notre langue tous les mots imposés par les envahisseurs comme les romains,  grecs et autres indo-européens? Retournons à l’authenticité gauloise du patois de notre terroir.)

Si on somme la dette des descendants des colonisateurs qui ont colonisé la Belgique ces derniers 2000 ans, il y a de quoi renflouer les caisses de l’Etat.

Et les Turcs alors? Eux, ils ont colonisé une partie de l’Europe, le Maghreb, le Maschrek et le Moyen Orient de 1299 à 1923… il faut lire Wiki pour en prendre l’effarante  mesure http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_ottoman

Là, monsieur Erdogan, si on vous demande des dommages et intérêts, votre tirelire va avoir le tournis.

Mais il y en a d’autres… Les chrétiens sont partis de Jérusalem et ils ont colonisé le monde entier… et si on demandait des dommages et intérêts au Pape François ? Et après les chrétiens, les arabo-musulmans ne sont pas en reste… et si on demandait des dommages et intérêts au roi d’Arabie? Bon, il ne s’agit que d’une question d’argent, mais que va-t-il se passer si tous ces déplacés renversaient la vapeur et se considéraient  victimes déportées et exigeaient le droit au retour comme les Palestiniens ou comme les juifs qui font leur alya? Si tous les chrétiens retournaient à Jérusalem et tous les musulmans à la Mecque?

Et encore,  ça c’est seulement depuis les derniers 2000 ans.

Et quelle nouvelle avant l’an zéro?

Nous, en Europe, nos terres étaient en hibernatus felix sous nos calottes glacières alors que sur les rives du Lac Tchad il y avait un dénommé Tumaï qui a eu une nombreuse descendance qui, petit à petit, a envahi les contrées voisines pour arriver progressivement jusque chez nous et coloniser nos terres. Ne pourrions-nous pas assigner le Tchad en justice pour demander réparation, dommages et intérêts à cause de la colonisation issue de son lac?

Ah, mais il parait qu’il y a une branche de colonisateurs qui provient de l’Asie. Ils sont plus discrets justement parce qu’ils ont peur qu’on ne leur demande des excuses, repentances, réparations, compensations, et surtout … dommages et intérêts.

Là, on n’a encore considéré que le colonialisme, parlons de l’esclavage… Encore une fois les Romains… Ben, les peuples vaincus étaient réduits à l’esclavage et l’esclave n’était pas une personne mais une chose… Et les razzias mauresques et la traite des blanches qui kidnappait les Angéliques pour fournir les harem des sultans?

La traite négrière vers l’Ouest a fait des victimes et maintenant tous ces descendants “Afro-Américains” ont droit,  non seulement à demander des dommages et intérêts mais surtout le rapatriement vers les pays de leurs ancêtres.

Par contre la traite négrière vers l’Est faite par les arabo-musulmans

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_dans_le_monde_arabo-musulman

sous la férule d’énergumènes genre Tippo Tip de Zanzibarhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Tippo_Tip

c’est encore plus cruel car les mâles étaient castrés pour fournir des eunuques.

http://www.herodote.net/622_au_XXe_siecle-synthese-12.php

Les Chinois n’achetaient que des mâles castrés de peur du mélange des couleurs… Ça se comprend: mélanoderme x leucoderme = résultats superbes mais mélanodermes x xanthodermes = ??? .

Du noir avec du jaune ça donne du vert olive qu’on peut confondre avec le kaki (beurk : Kaki = couleur militaire… non, je n’ai pas dit “caca d’oie” )

J’ai un ami flamand qui a épousé une congolaise, leurs enfants sont magnifiques, mais comment seraient les enfants de Mao Zedong et Rokhaya Diallo ? Il est superbe, elle est superbe, mais mélangés ? Trêve de digression.

De toute façon, il ne va pas y avoir de repentance, ni de dédommagements des descendants des malheureuses victimes de la traite négrière arabo-musulmane parce qu’il n’y a pas de descendants puisque les hommes étaient castrés.

Oui mais… les esclaves femmes ? Elles ont peut-être eu des enfants de leurs propriétaires arabes et leurs descendants auraient droit à des dommages et intérêts. C’est à regarder de plus près surtout que ces pays du Golfe ont les moyens. Et si le Qatar et autres émirats s’étaient enrichis sur le dos d’autrui ? Ah, voilà, la question vaut la peine d’être posée car avec un bon cabinet d’avocats…

Bref … il serait temps de faire la comptabilité des colonisations et esclavages et en balançant les dettes réciproques on pourrait arriver à l’annulation des différentes dettes. On remet les compteurs à zéro.

Ça, ce ne serait pas mal car si la tendance actuelle se confirme, d’ici peu les Européens vont être colonisés par des néo colonisateurs et un jour ou l’autre un socialiste va ressortir la fameuse histoire des peuples qui ont droit à disposer d’eux-mêmes et à l’autodétermination et on va prier tous les colonisateurs actuels à retourner d’où ils viennent et ensuite les Européens vont, à leur tour, exiger des dommages et intérêts… Le problème c’est que d’ici là l’euro aura crashé et que donc au lieu de monnaie de singe, l’Europe exigera d’être dédommagée en nature et là on serait repartis pour un tour.

Anne Lauwaert

Conférence de presse du Président Hollande. Bien joué !

Je ne regarde jamais les conférences de presse du Président parce que la langue de bois m’ennuie. C’est donc tout à fait par hasard que j’ai allumé ma TV à l’heure de ce discours et que j’ai regardé jusqu’au bout. Je n’ai toutefois aucun point de comparaison et voici ce que j’ai observé à la volée.

J’ai trouvé que François Hollande jouait très bien le rôle du Président car il était digne, grave mais non dénué de quelques pointes d’humour, sûr de lui et de ses dossiers et même rassurant, non sur l’avenir de la France mais sur sa volonté d’assurer le plus consciencieusement possible les charges de son mandat. Bien maquillé, bien habillé dans son complet en cachemire bleu nuit, il avait même une bonne allure qui pouvait laisser comprendre ses succès amoureux.

Le cadre était magnifique sous les ors de l’Élysée, dont on avait choisi un bel angle pour placer la tribune : devant une fenêtre ouvrant sur le jardin avec un encadrement de lourds rideaux rouges plissés sur leurs embrasses.

Source photo http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-suivez-le-grand-oral-de-francois-hollande-18-09-2014-4145321.php

Les femmes ministres avaient été regroupées offrant un bouquet de turquoises et pastels au milieu de leurs collègues mâles enveloppés de couleurs sombres. NVB avait mis un pantalon sombre pour faire regretter la généreuse exhibition de ses jambes, une apparente pudeur détrompée par la peinture rouge vif de ses lèvres. Elle n’avait pu cependant éviter la faute de goût de porter une veste de soirée à l’heure du cocktail (voir la photo). Notre pauvre ministre de l’Éducation n’aurait pas les moyens de s’offrir un coach ?

Parmi les hommes, le front haut et les yeux clairs du jeune Macron , souriant de concert avec Valls, valait bien le rouge à lèvres de NVB pour l’éclat seulement. Un beau visage souriant à l’Économie, c’est une révolution. Toujours ça de gagné sur la bête ministérielle.

Côté journalistes, une marée de gris viril laissait apparaître quelques couleurs portés par des femmes plus minoritaires dans leur corporation que les ministres de l’actuel gouvernement. Que d’hommes, que d’hommes pour frimer à l’Élysée ! Et que d’hommes blancs ! Plus blancs que le gouvernement qui, dans un élan inverse, affiche une diversité très affichée. J’ai également remarqué, que la grande majorité des questionneurs et questionneuses respectaient une politesse protocolaire, quoique se disputant le micro, à l’exception notable d’un journaleux étranger très mal léché. Il avait été précédé par la question inopportune d’une journaliste « indépendante » sur le problème VT. Encore une arriviste qui ne fait pas honneur aux femmes.

Le Président n’a pas manqué toutefois, très paternel,  de passer de la pommade sur le dos des journalistes, notamment en les suppliant de ne pas se prêter à la prise d’otages.

J’ai entendu, comme ça, entre le réchauffement de mon dîner au micro-onde et la distribution de leur pâtée à mes bêtes, que le Président avait de nouveau rendu un hommage très très appuyé aux combattants maghrébins et africains qui avaient délivré la France et dont les descendants méritaient bien qu’on les remercie en leur réservant le meilleur accueil. Rien pour les Amerloques, les Rosbeefs, les Polacks, les Russkofs, les Ritals, les Youpins, les Niakoués et tous les bons à rien de la Légion étrangère, lesquels ont le gros désavantage de ne pas nous menacer d’attentats, de « paiement de la dette coloniale » et d’invasion. (j’ironise, bien sûr !)

Sur les sujets économiques, le Président nous a conjurés de bien vouloir attendre la fin de son mandat pour juger de la pertinence de ses orientations en nous assurant de toute sa compassion et de sa compréhension pour nos difficultés. Il a minimisé le deficit, les taux d’intérêt et l’importance des notations.

Le Président a montré les dents vis à vis des ennemis de l’extérieur lointain en Irak et au Mali.

Grâce à la dernière question très judicieuse et tombée à pic d’un journaliste sur les leçons de sa fonction, le Président nous a presque fait pleurer en nous avouant qu’il était confronté à des choix trés durs pour nous, le peuple de France, mais encore plus durs pour lui, Président de bonne volonté à défaut de changement.

Ce soir, après la conférence de presse, les commentaires de l’opposition et des commentateurs professionnels sont eux aussi très durs et méprisants rappelant à qui mieux mieux le lamentable score de Hollande en matière de sondage de popularité comme si, quoiqu’il fasse et quoiqu’il dise il n’était plus un interlocuteur valable.

Pour ma part, et quoique je pense de ce Président pour lequel je n’ai pas voté et dont je désapprouve la plupart des choix, je salue la performance que, pour une fois, j’ai trouvé digne et respectable. De toutes façons, la vraie vie se joue ailleurs …et je demeure « agnostique » en matière de politique.

Ce soir, les symboles de la République étaient au rendez-vous, ne les boudons pas.

 

François Hollande rappelle la dette de la France vis à vis des soldats musulmans

Ce mardi, François Hollande s’est rendu à la Grande mosquée de Paris pour inaugurer une stèle high tech (quid de son financement ?) à la mémoire des soldats musulmans morts pour la France.  Cette démarche électoraliste est honteuse pour différentes raisons :

1-Elle va à l’encontre des principes républicains. L’article premier de notre Constitution stipule : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale

2- Elle nie la raison d’être de l’armée française qui rassemble des soldats unis par l’uni-forme derrière le drapeau tricolore pour défendre leur pays, la France.

2-Alors que les statistiques religieuses ou ethniques sont interdites dans notre pays, le communiqué de presse de l’Elysée distingue les soldats musulmans des autres religions ou des athées. La République disposerait-elle d’archives spécifiant les croyances et les origines ethniques ? Dans ce cas, qu’elle nous donne donc le chiffre des morts militaires par croyance, toutes les croyances : catholicisme, protestantisme, orthodoxie, judaïsme, bouddhisme, confucianisme,  agnosticisme, athéisme (qui n’est pas une croyance), spiritisme, scientisme, animisme, druidisme, etc.

3-Alors que l’Algérie envoie ses ressortissants exiger le paiement de la dette coloniale à la France suivie par tous les ressortissants des anciennes colonies de l’Afrique sub-saharienne unis dans l’oumma, était-il opportun de remettre la dette de la France au premier plan ? Fallait-il rajouter du carburant dans les têtes déjà bien échauffées de toutes celles et ceux qui « niquent » la France et les Français ? Fallait-il encourager tous les djihadistes économiques, culturels et militaires à saigner la France. Doit-on comprendre que l’Algérie ne paiera jamais ses dettes hospitalières en France, que l’ardoise est effacée ?

4-Au regard des pertes militaires de la France pendant les deux guerres mondiales, la proportion de soldats musulmans ne méritait pas que le président de tous les Français fasse une distinction religieuse, approfondissant au profit de noirs desseins les divisions qui minent la société française et sont totalement antagoniques au prétendu « vivre ensemble » dont on nous rebat les oreilles en nous donnant des leçons d’anti-racisme.

Je ne vois qu’une seule réponse à cette opération électoraliste nuisible aux intérêts de tous les Français : voter pour le changement aux prochaines élections municipales et européennes. La monarchie républicaine voudrait que nous votions « bien » et compte sur les abstentionnistes pour garantir ses privilèges. C’est pour cela que nous ne devons pas nous abstenir de voter mais que nous devons voter en masse pour le changement.

  • Soldats mort pour la France durant la première guerre mondiale : 1 397 800 dont 70 000 musulmans (ces derniers chiffres sont donnés par l’Elysée)

source http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

  • Soldats mort pour la France durant  la deuxième guerre mondiale : 217 600 colonies incluses dont « 16 600 soldats musulmans d’Afrique du Nord » (ces derniers chiffres sont donnés par l’Elysée)

 source http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Commentaires trouvés sur le net

  • Français sont allés à la guerre pour défendre la patrie qui était la France ! Je dis bien tous les Français de quelque religion qu’ils soient ! à l’époque, il n’y avait que des français, car tirailleurs, zouaves ou tabors marocains faisaient partie de l’armée Française ! C’est bien l’armée d’Afrique qui a débarqué sur les côtes Françaises en 1944 en méditerranée ! N’est-ce-pas ? à ce moment- la tous les soldats étaient de bons Français…
  • La France n’a aucune dette particulière envers les Combattants musulmans ! Pas plus qu’elle n’en a envers les combattants chrétiens, juif ou hindous… La France a une dette envers tous les soldats qui ont servis la France, quelles que soient leurs origines et leur religion ! La France aurait mieux fait de verser depuis longtemps une retraite décente à tous ceux qui l’ont servi et notamment les anciens tirailleurs et autres supplétifs, plutôt que de donner encore une fois aujourd’hui dans le communautarisme…
  • Vous avez raison de nous interroger sur la pertinence des remarques de ce forum. Je dois dire que quand j’ai vu l’info sur l’inauguration présidentielle j’ai réfléchi au sens que cela pouvait avoir.
    Il est vrai que des soldats de l’armée française et de confession musulmane sont morts pour la France pendant ces conflits. Il est également vrai que la mosquée de Paris a été construite en hommage à leur sacrifice. Il est également prouvé que nombre de monuments aux morts dans nos communes sont dans des églises. Jusque là, rien à dire.
    Ancien militaire et commandant d’unité, j’ai emmené en opération des français de toute religion, y compris des athées. Aucun n’a jamais voulu être distingué au nom de… De quoi au juste, sa race, son ascendance, sa religion ? Les musulmans sous mes ordres s’accommodaient parfaitement des règles communes, me demandant certaines précautions dans des circonstances exceptionnelles et non liées strictement à l’activité militaire. Donc cette marque présidentielle est une insulte qui leur est faite : jamais ils n’auraient voulu être séparés de leurs camarades. C’est ce point qui me choque le plus : séparer artificiellement le sang uni dans la mort.
    La récupération électoraliste ne fait que déshonorer celui qui s’y livre, pour peu qu’il lui reste un peu d’honneur…
  • On ne parle pas soldats en fonction de leurs religion, mais en fonction de leur pays d’origine. Quel raccourci maladroit et délétère. Pourquoi « musulmans » ? Rend-on hommage aux « soldats catholiques », « aux soldats protestants » ou aux « soldats juifs ». C’est profondément choquant qu’un Président de la République (qui est une et indivisible) se permette de distinguer en fonction des religions ou des communautés. Cela démontre surtout que François Hollande (après sa visite à Trappes) se livre à une pêche aux voix malsaine avant les élections municipales.
  • De la Picardie à la Belgique si vous vous donnez la peine de visiter cette région, vous verrez des centaines de cimetières militaires, au milieu des champs, à la sortie des villages, bref partout… J’en ai visité des dizaines et je n’ai jamais remarqué sur aucune tombe l’appartenance à telle ou telle religion.
    Tous ces combattants sont morts pour la France uniquement et non pas pour faire valoir une religion. Honte à ce président indigne qui ne retient que le côté électoraliste pour n’honorer qu’une partie de ces morts parce qu’ils étaient « musulmans ». Tous ces soldats qui gisent dans ces cimetières : qu’ils soient américains, australiens, africains, canadiens, ont défendu la liberté et méritent tous d’être honorés de la même façon, qu’elle qu’ait été leur religion.
  • Un hommage communautaire va à l’encontre de ce pourquoi ces hommes sont morts : une patrie, une République Une et Indivisible. Que sait-on du soldat inconnu ? Ses os auraient une couleur ? Une religion ? Une philosophie ?
    Fuite en avant, rien d’autre. La patrie a une dette vis-à-vis de tous ceux qui sont tombés pour la défendre. Morceler l’hommage revient à oublier l’esprit du sacrifice ultime effectué par ces hommes, symptôme d’un pays dont beaucoup souhaitent qu’il ne puisse se regarder en face, dans ce qu’il a de pire et surtout de meilleur. C’est non pas effacer sa mémoire, mais la morceler, la détourner, la péjorer Réalisé à des fins partisanes, cet forme d’hommage est l’insulte toujours proférée par la petitesse à la grandeur, y compris aux soldats musulmans.
  • Monsieur Hollande aurait eu l’occasion à Washington de montrer aussi ses respects envers tant d’américains tombés lors des dernières guerres pour la cause de la liberté.
  •  « Hommage aux soldats musulmans

    Le ministre de la Défense, Hervé Morin, et Hubert Falco, se rendront ensuite à la Grande mosquée de Paris, où une autre plaque sera dévoilée en hommage aux soldats musulmans morts pour la France durant les deux guerres. La cérémonie se déroulera à 12h30, en présence du recteur de la Grande mosquée, Dalil Boubakeur.

    « Cet acte d’une grande portée symbolique rappelle la reconnaissance de la France à tous les soldats musulmans morts au combat lors des deux grandes guerres mondiales », s’est félicité le recteur. Dans l’après-midi, Hubert Falco participera à la cérémonie organisée à la Clairière de Rethondes, dans l’Oise, où fut signé l’armistice. »

    « Course électorale oblige, Nicolas Sarkozy a planifié de se rendre dans le courant de la semaine prochaine à la grande mosquée de Paris, apprend-t-on de Salah Bellouti, président national des enfants d’anciens combattants français musulmans. Le président candidat à un second quinquennat, compte en effet y inaugurer une stèle en mémoire aux soldats musulmans morts pour la France pendant la Première guerre mondiale. Celle pour la Seconde guerre mondiale sera inaugurée après les élections. »

    « France : Un mémorial pour les soldats musulmans morts à Verdun

    Le monument a été inauguré dimanche par Jacques Chirac

    Le chef de l’Etat français a inauguré, dimanche dernier, à Douaumont un mémorial dédié aux 70 000 soldats musulmans morts pour la France, pendant la bataille de Verdun de 1916. Jacques Chirac leur a rendu hommage à l’occasion de la commémoration du 90e anniversaire de cette page de l’histoire, qui a fait quelque 300 000 morts français et allemands en pleine première Guerre Mondiale. »

    à vous tous qui bavaient sur Mr Hollande

%d blogueurs aiment cette page :