Flux RSS

Archives de Tag: Donald Trump

Humour. Donald et Donald

 

Source http://www.oli-hilbring.de/blog/

Dessin original

Donald KLEIN

 

Courageuse Hillary. Cochon de Trump !

laconnectrice.wordpress.com

Le suspense est terminé. Trump a gagné les élections présidentielles et sera officiellement mandaté le 20 janvier prochain.

Hillary a reconnu sa défaite dans un discours patriote et féministe. Elle a insisté deux fois sur la condition des femmes, la première pour déplorer que le plafond de verre n’eut pas été brisé, la seconde pour exhorter les petites filles à avoir confiance en elles-mêmes et en leur force. Obama lui-même, époux d’une femme forte et de deux filles, y a été de son couplet encourageant les femmes à se battre.

La défaite d’Hillary m’a attristée parce que je l’ai trouvée extrêmement courageuse dans cette compétition pour le mât de Cocagne et parce que j’eusse été enchantée qu’une femme, pour la première fois dans l’Histoire, eut  accédé aux commandes de la plus puissante nation du monde. Bien sur, comme tous les politiques, Hillary a du faire des concessions aux autres puissants de ce monde et n’est pas exempte de failles. Entre Charybde Trump et Scylla Hillary, j’aurais choisi Hillary pour les motifs ci-dessus. Et je l’aurais fait sans hésitation après avoir entendu les propos misogynes d’un invité de France Info qui lui reprochait de ne pas avoir versé une larme lors de son discours post élections. A-t-on jamais reproché à un candidat malheureux, un Sarkozy, un Giscard ou à Mitt Romney concurrent d’Obama en 2012, de ne pas avoir pleuré au soir de sa défaite ?

Les Français qui se mêlent de tout, comme aux glorieux temps de leur influence morale et philosophique, ont émotionnellement participé à cette campagne électorale comme s’ils allaient réellement voter. C’est pourquoi la France s’est retrouvée coupée en deux une nouvelle fois, les pro Trump d’un côté et les pro démocrates, pas vraiment pro Hillary . Une femme aux commandes de la nation la plus puissante du monde, non mais vous rigolez ?

Je dois admettre qu’il était difficile de faire son marché entre Donald et Hillary, l’un et l’une traînant des casseroles et pour le premier, des odeurs très nauséabondes : misogynie, héritier ayant consolidé sa fortune dans les casinos/concours de beauté/prostitution, l’immobilier dont on sait qu’il est une chance pour les dessous de table, la corruption et les manipulations de toutes sortes, le racisme -le véritable-, l’homophobie, l’embauche de travailleurs mexicains et polonais à bas coût aux franges de la légalité, l’anti avortement, pro armes (ses déclaration sur le Bataclan : si les Français avaient été armés, le massacre n’aurait pas eu lieu), ses violentes attaques contre la Chine « qui viole l’Amérique »   et j’en passe. A noter qu’Hillary était accusée de vouloir la guerre …Ah, j’oubliais, Hillary était accusée de frayer avec les musulmans du Golfe mais Trump a des projets immobiliers dans cette région. Visite virtuelle de son golf de Dubaï http://www.trumpgolfdubai.com/

Comme d’habitude, les médias, par la voix de leurs spécialistes, se sont axés sur la comparaison entre la petite grenouille France et le gros Bœuf étazunien. Leur conclusion unanime et de tous bords politiques est que si les populismes montent des deux côtés de l’Atlantique, c’est parce que nos dirigeants négligent les classes moyennes après avoir abandonné les ouvriers. Les peuples ne veulent plus de ces oligarques qui, favorisant les gros -comme eux-dans le but de devenir plus riches que les riches, ont élargi le fossé qui sépare les riches des pauvres. Les riches sont devenus de plus en plus riches alors que les pauvres devenaient de plus en plus pauvres. Les causes techniques les plus évidentes, selon nos « experts » en sont la mondialisation assortie de délocalisations et dumping et la financiarisation de l’économie. Une fois que le constat a été établi et confirmé, quelles sont les solutions ?

Les promesses de Trump contre le travail des étrangers sont contredites par ses pratiques et les nécessités économiques.

Qui va construire les autoroutes ?

Trump va donner du travail à coup de grands projets autoroutiers et de transports pour rapprocher les campagnes des villes, des lieux de production des lieux de consommation. Pour mémoire, tous les candidats présidents ont promis de grands chantiers salvateurs : les Républicains sur les infrastructures et les Démocrates en matières sociale.

Le projet de Trump rappelle celui de la construction des chemins de fer au 19ème siècle, le travail étant si colossal qu’on avait du faire appel à des travailleurs étrangers dont de nombreux chinois. Avec Trump, il faudra aménager une voie de passage dans son fameux mur anti migrants entre le Mexique et l’Amérique …

22_uxP0j.jpg

…ouvriers chinois qui participèrent grandement à l’inauguration du premier chemin de fer transcontinental en 1869 . Ces gens travaillèrent dans des conditions inhumaines et beaucoup y laissèrent leur vie. La compagnie Union Pacific Railroad estimait que les Chinois avaient toutes les qualités et l’expérience requises pour les travaux. Ces coolies furent une excellente main-d’œuvre plus efficace et meilleure marché que les Européens ou les Américains. En 1868, ils représentent 2/3 de la main-d’œuvre. Ils recevaient un salaires inférieur à 35 dollars par mois et devaient construire leur propre abri.  Source http://wang888.skynetblogs.be/tag/chemin+de+fer

Qui va tuer et plumer les poulets ?

Dans les usines de poulets, les ouvriers mexicains porteraient des couches pour ne pas avoir à prendre de pause pipi . 12/05/2016 

Qui va ramasser fraises et framboises ?

A worker harvesting strawberries in Oxnard, Calif., in February. A years-long decline in farmhands is reducing annual fruit and vegetable production by 9.5%, or $3.1 billion, in the U.S., according to a recent study.

http://www.wsj.com/articles/on-u-s-farms-fewer-hands-for-the-harvest-1439371802

Dans l’image ci-dessus, un travailleur mexicain récolte des fraises dans une ferme américaine. En 2015, les producteurs avaient augmenté le salaire des cueilleurs mais ils manquaient de main-d’oeuvre du fait du contrôle de la frontière mexicaine. Des tonnes de fraises et de framboises ont pourri faute d’être ramassées.3 La plupart des produits agricoles consommés par les Américains proviennent de fermes mexicaines où les travailleurs sont traités comme des bêtes ou de fermes américaines qui recourent à la main d’oeuvre mexicaine pour son coût avantageux.

Qui va servir les clients à $100 000 du Trump’s Mar-a-Lago Club ?

Différentes enquêtes journalistiques ont révélé que Trump employait des travailleurs étrangers, en majorité mexicains et polonais, pour travailler dans ses luxueuses résidences ou sur ses chantiers. Il est même possible qu’il ait enfreint les lois relatives à l’embauche de travailleurs étrangers temporaires qui peuvent obtenir des visas  H-2B à condition de ne pas prendre la place d’un Américain. Interpellé, Trump a fait répondre que les Américains ne voulaient pas des jobs à pourvoir ou qu’ils n’étaient pas qualifiés …Ces affirmations auraient été contredites par la consultation des fichiers locaux de demandeurs d’emploi. Pour plus de détails, voir la synthèse des différentes affaires sur Ballotpedia -en Anglais-https://ballotpedia.org/Foreign_workers_at_Trump_entities

Les Américains ont voté pour le changement

On peut comprendre toutefois qu’informés sur les turpitudes et les trumperies de l’éléphant Donald, les Américains aient voté pour le changement et, qui sait ? pour le glamour de sa prestigieuse salle de bal en se disant, rigolons et jouissons avant que le ciel ne nous tombe sur la tête…Ils étaient ravis de pénétrer dans l’une des salles de bal de l’empire Trump et se réjouissent à l’idée de profiter de celle que le milliardaire a promis de construire, à ses frais, dans la Maison Blanche.
Ce qui est rassurant pour les spectateurs engagés et concernés que nous sommes c’est qu’un président ne gouverne jamais seul et si Trump a théoriquement le soutien du GOP (Great Old Party- les Républicains) il n’y est pas très bien considéré puisque les deux chambres n’en voulaient pas. Quoiqu’en dise le matamore, il sera encadré, surveillé, contrôlé et calmé par une cohorte de fonctionnaires d’Etat. Il devra donc mettre de l’eau dans ses promesses ou rencontrer des obstacles infranchissables pour un seul homme. Et si Kennedy a vraiment été assassiné par la CIA, il devra se tenir à carreau lui qui fait ami-ami avec Poutine, la guerre froide étant toujours chaude pour de nombreux américains.

Qui vivra verra …

Donald Trump peut-être patriote mais sûrement obscène maquereau

Publié le
Donald Trump makes a face at his caucus night rally in Des Moines. (REUTERS/Scott Morgan)
Donald Trump est connu pour sa carrière de play boy mise au service de son ambition capitaliste , de l’utilisation du corps des femmes pour sa propre consommation et  de leur utilisation cynique pour fertiliser ses casinos et concours de beauté.
Donald Trump millionnaire a construit sa fortune en exploitant ses conquêtes féminines, des jeunes femmes de plus en plus jeunes au fur et à mesure qu’il vieillissait.
Ses apparitions publiques sont depuis toujours ponctuées de propos sexistes, outrageants, insultants et obscènes. Il souligne le physique de ses « belles » femmes quand elles lui sont soumises et les attaque cruellement sur un physique qu’il trouve ingrat quand elles le contredisent. Les médias rappellent en particulier sa sortie à la journaliste Megyn Kelly qui lui demandait s’il estimait que ses propos misogynes pouvaient faire de lui un président acceptable. Vexé,  Donald Trump s’adressa au public de CNN : « Sur ce point on peut constater que du sang sort de ses yeux-du sang coulant d’elle de partout ». Et comme si ça ne suffisait pas il lui jeta qu’elle était une bimbo surfaite.
Le New York Times a enquêté auprès d’un cinquantaine de femmes qui l’avaient connu de près, de très près ou de moins près afin d’illustrer un aspect volontairement ignoré par ses affidés : misogynie, mépris, sexisme, vulgarité, machisme, cynisme, incapacité à se contrôler, obscène, prostituteur, prédateur et immoral…………http://www.nytimes.com/2016/05/15/us/politics/donald-trump-women.html?action=click&contentCollection=U.S.&module=Trending&version=Full®ion=Marginalia&pgtype=article
Le NYT a collecté des dizaines d’anecdotes de première main qui illustrent l’ignoble personnalité de ce harceleur sans scrupules, cet exploiteur des plus belles filles (selon ses critères) qu’il recrute pour doper son business juteux, en particulier ses casinos et concours de beauté. Quand on me parle de milliardaire, je m’interroge : d’où vient l’argent ? Et si on cherche, on se rend compte qu’on ne peut pas s’enrichir autant sans compromissions, mensonges, trafics, pots de vin, et surtout sans esclaves pour minimiser le coût du travail, chez Trump l’exploitation sexuelle des femmes est son fer de lance.
2012 Miss USA Contestants Visit Trump Tower
Une lectrice du NYT commente ainsi l’article : Cet article illustre combien le sexisme, comme le racisme sont tellement ancrés dans notre culture. De nombreux hommes sont comme Donald Trump et beaucoup de femmes encouragent de tels comportements. Il utilise les femmes pour servir ses propres fins soit parce qu’il estime que ce sont de  » remarquables travailleuses », soit parce qu’elles sont dotées d’un corps remarquable. Dans les deux cas il se comporte en prédateur de personnes vulnérables.
Ce commentaire répond à l’allégation évoquée par le NYT selon laquelle Donald Trump aurait encouragé la présence de femmes à de hauts niveaux dans le secteur du bâtiment dès 1980. Les esprits critiques se demandent si ces femmes ont été engagées pour leur beauté ou pour leurs réelles compétences et si oui dans le deuxième cas, se demandent si elles ont eu une véritable indépendance, un  budget conséquent et un réel pouvoir de décision.
Une autre lectrice du NYT s’inquiète pour l’avenir du pays: Quel recul pour les Etats-Unis, et quel horrible message cet homme envoie aux jeunes femmes d’ici et à l’étranger. Imaginez un peu que les femmes dirigent et qu’elles ne valorisent les homme que pour leur sex appeal… ? Nous n’aurions pas les présidents mâles, les PDG, les scientifiques, les athlètes, les professeurs ni les ingénieurs que nous avons aujourd’hui qui font progresser les connaissances et construisent l’économie. Il seraient tous exhibés dans les gymnases attendant au bord des piscines que nous les sélectionnions (et nombre d’entre eux ne seraient même pas reçus !)
Afficher l'image d'origine
Personnellement, je ne peux pas respecter un homme qui ne respecte pas les femmes, eut-il la réputation d’être le plus grand patriote que l’Amérique eut jamais porté. Le Respect est une attitude absolue, indivisible et universelle. Je ne conçois pas que l’on prétende respecter son pays et utiliser les femmes comme faire valoir viril et appâts pour les affaires. Le sort de la moitié féminine de l’humanité n’est pas une question secondaire.
Comme l’affiche le dessin ci-dessous : Rachida, Cris et Cléo préfèrent ne pas parler de féminisme en famille parce qu’on leur demande de réfléchir plutôt à des sujets plus importants.
Les filles, votre combat pour un environnement plus sûr et plus respectueux est loin d’être une question mineure. Ne laissez-pas les haineux vous décourager !
Rashida, Cris and Cleo
Malgré un comportement misogyne, machiste et abusif connu de longue date et justifiée, il se trouve de nombreux français pour soutenir et priser le macho Trump parce qu’il serait patriote. Strauss Kahn, Sapin, Baupin aussi sont des patriotes.
Nous n’avons pas voulu de Strauss Kahn comme président, les Italiens ont viré son clone Berlusconi et nous voudrions de son alter ego Trump pour les Américains et, surtout, pour les Américaines ?
La Connectrice
%d blogueurs aiment cette page :