Flux RSS

Archives de Tag: Eric Zemmour

Eric Zemmour. Celui qui dit la vérité, il doit être exécuté

Publié le

Tous les bien-pensants, les handicapés de la réflexion, les aveugles des réalités, les Déni-oui-oui, les mandarins auto proclamés, toutes ces têtes mal faites tombent à pensée raccourcie sur Eric Zemmour avec des arguments et un vocabulaire aussi succincts que la doxa LREM & cie les y autorise.

Ce qui me frappe chez ces qualificateurs fanatiques c’est qu’ils ne parlent pas du fond des problèmes évoqués par Zemmour. Ils ne lui opposent pas des arguments du genre « l’immigration est une chance pour la France » chiffres et études à l’appui. Non, leur cerveau est tellement lavé qu’ils ne savent que l’invectiver « raciste », « facho », « Drumond », « antisémite », « pétainiste ». Ou alors on le somme de dire s’il est journaliste ou politique. Quant à la Justice, elle le poursuit pour des motifs qu’elle se garde bien d’utiliser contre ceux qui « niquent la France » et appellent au meurtre de tous les mécréants, traitent les flics de porcs ou harcèlent les enseignants.

Depuis que Zemmour s’est exprimé à la convention des droites, nous avons appris le suicide d’une enseignante « épuisée » à Pantin (zone de non droit) et ce jour l’égorgement au couteau de deux policières et deux policiers par un agent radicalisé.  Les rétrécis du cerveau vont ils accuser Zemmour d’être responsable par ses propos du passage à l’acte de la malheureuse Christine Renon et de celui du radicalisé antillais  ?

« Le parquet ouvre une enquête contre Éric Zemmour pour injures publiques et provocation à la discrimination. »

C’est par ces mots qu’on apprend qu’une nouvelle campagne contre la liberté d’expression en France est lancée.

L’heure est grave : cette enquête est diligentée contre Zemmour suite à son discours du 28 septembre sur l’immigration et l’islam.

Et nombre de journalistes de médias politiquement corrects profitent de cette enquête pour faire pression sur le polémiste.

Ce qui est reproché à Zemmour par ces juges et journalistes, c’est un délit d’opinion.

Signez la Pétition

https://damocles.co/zemmour-censure-liberte-expression/

28 mars 1968 Guy Béart chante « la vérité » en s’accompagnant à la guitare.

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D’abord on le tue
Puis on s’habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

….

Ce soir avec vous j’ai enfreint la règle du jeu
J?ai enfreint la règle
Des moineaux, des aigles
Vous avez très peur pour moi car vous savez que je
Risque vos murmures
Vos tomates mûres
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter

Zemmour tout simplement homme français et patriote

Eric Zemmour n’est qu’un pauvre mortel avec des qualités et des défaut comme tout le monde mais il fait montre d’un courage remarquable en allant à l’encontre du politiquement correct, de la doxa UMPS, de la pensée grégaire des médias subventionnés par l’Etat (organes et journalistes compris avec 30% d’abattement fiscal) et de la pensée ready made des bobos trop occupés à cocooner, fumer des joints, faire la fête avec de la MDMA et jouir sans entraves.

Ces mêmes bobos roulent sur les trottoirs, brûlent les feux rouges et les passages piétons au détriment des vieux et vieilles qu’ils méprisent, ont toujours raison et donnent raison à leurs enfants quoiqu’ils fassent, transgressent usages et coutumes, défendent la prostitution, la PMA et la GPA au détriment des femmes et des enfants, vénèrent le lobby LGBTQXY qui règne à la mairie de Paris et à l’Elysée et, au nom de leur liberté censurent la liberté de parole. Je suis sidérée par la violence verbale des bobos lorsque j’évoque les conséquences de l’immigration pléthorique et l’islamisation de la France. Pourquoi tant de violence ? Pour qui donc se prennent ces arrogants qui imposent leur doxa en niant les réalités ?

Je fus récemment ostracisée et interdite de parole par une jeune doctoresse habitant un bunker dans un quartier très populaire près du canal de l’Ourcq (comprendre islamisé, peuplé de racailles trafiquant en tous genres, hôtels sociaux, population immigrée vivant sur les aides sociales, population sans papiers, cambriolages, rixes, etc.) Cette charmante bobo censeure de l’expression des réalités vit dans une forteresse entourée de grilles, bouclée par des codes à tous les étages, gardien permanent et brigades cynophiles circulant nuit et jour. La jeune toubib parfaite ne se pose aucune question sur les causes de l’organisation de sa sécurité et son racisme implicite.

Raciste Zemmour ?

Tout d’abord notons l’hypocrisie du système qui supprime « race » de la constitution mais crie haro sur le racisme. Il faudrait savoir : comment peut-on être raciste si les races n’existent pas ?

Ensuite comment peut-on logiquement qualifier de « racistes » ceux qui précisément  dénoncent le racisme de toute une frange de la population qui privilégie l’autre au détriment du nôtre le français de nationalité, de culture et  de cœur ? Oui, on peut être francophile sans papiers comme on peut être francophobe avec titre de séjour ou passeport français.

Pour Macron, LREM et ses affidés, se dire patriote est devenu obscène, défendre la langue française, la culture et l’histoire française, les usages français, l’identité française sont devenus des monstruosités racistes et discriminantes, voire nauséabondes. Parler d’excellence dans la maîtrise de la culture française, c’est mépriser l’étranger en France depuis 40 ans qui baragouine le français, a travaillé sans cotiser « pour la France » et pleurniche de toucher une toute petite retraite et de la perdre s’il retourne au bled où il a construit une baraque avec l’argent de la CAF (en principe le minimum social n’est versé qu’aux résidents en France). Grâce à des réseaux d’ONG droitdel’hommiste, ce type d’individu connait mieux ses droits que nombre de français. Je le sais pour avoir fait du bénévolat auprès de populations étrangères.

Et l’on cria Drumont sur le Zemmour

Édouard Drumont, né à Paris le 3 mai 1844 où il est mort le 3 février 1917, est un journaliste, écrivain, polémiste et homme politique français. Fondateur du journal La Libre Parole, antidreyfusard, nationaliste et antisémite, il est le créateur, avec le marquis de Morès, de la Ligue nationale antisémitique de France. Wikipédia

Un certain Noiriel s’efforce dans les médias de démontrer que Zemmour est le Drumond du 21ème siècle. Il faut avoir du temps à perdre pour s’adonner à cette comparaison en recherchant les moindres détails qui prouveraient que l’un et l’autre ne font qu’un. Et surtout il faut partir de l’hypothèse que Zemmour est un facho, raciste, antisémite, frustré, prétentieux, ambitieux, complexé pour ensuite dérouler le fil des preuves dont la conclusion a été annoncé à l’avance. Voilà un exemple de malhonnêté intellectuelle qui ne fait pas honneur à celui qui la produit. J’ai entendu Noiriel sur « Le Media » avec des arguments qui ne reposaient pas sur des faits mais des suppositions, des on-dits, des interprétations orientées, des préjugés et des arrières pensées.

Le respectable Noiriel accueilli dans les pages du « Monde » prétend que Zemmour appelle à la guerre civile ! Elle est bien bonne cette affirmation quand on sait que Daech a appelé à massacrer les mécréants par tous les moyens à commencer par le couteau, ce qu’on a vu aujourd’hui, que les musulmans ne cessent de cracher leur haine de la France et des français, qu’ils sont en état d’insurrection refusant l’autorité de l’Etat en attaquant policiers, gendarmes, pompiers, ambulanciers, médecins et enseignants, etc. Il vit où le Noiriel ?

Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.

Zemmour machiste

Zemmour est un affreux macho qui pleure sur la déchéance du mâle blanc hétérosexuel, conséquence des attaques des méchantes féministes. Je suis en total désaccord avec cette opinion qui ne tient pas compte de la défaillance de cet homme blanc hétérosexuel qui d’une part refuse sournoisement l’égalité femme/homme et baisse les bras devant l’islamisation qui ramène le statut de la femme aux traditions du VIIème siècle. Zemmour ignore à dessein pour justifier sa position que nombre de féministes dont Simone de Beauvoir ont clairement affirmé que l’émancipation des femmes ne pourrait pas exister sans la contribution des hommes.

Il semble que, comme beaucoup de mâles, Zemmour ait tété sa supériorité au sein de maman qui lui a prédit un avenir de monarque supérieur aux femmes et destiné à régner sur elles comme un coq dans un poulailler.

Et que dire de ces femmes musulmanes qui posent en évidence une kalachnikov en plastique sur la poussette du bébé qu’elles promènent ? J’ai vu ceci de mes propres yeux. Et que dire de cette musulmane malienne qui faisait manger ses garçons en premier et servait les restes à ses filles ?

Zemmour sait parfaitement ce qu’intégration veut dire

J’adhère  à l’analyse politique, historique, sociologique et philosophique de Zemmour. Exception faite comme je viens de l’écrire de son obsession de l’oppression du mâle blanc hétérosexuel. L’homme manifeste une lucidité et un courage que peu de français peuvent lui envier. Le patriotisme de Zemmour qui repose sur la défense de l’identité française et de ses valeurs tient compte de déplorables réalités que tout français peut observer à sa porte.

La théorie de Zemmour sur le choix de prénoms français comme volonté d’intégration repose sur l’expérience des israélites qui, après avoir signé un accord d’organisation avec Napoléon, ont donné en majorité des prénoms français à leurs enfants (Alain, François, Eric…) ou parfois des prénoms bibliques comme les protestants (Abel, Marthe, Léah, Noé…) . Les chinois qui ont une véritable volonté d’intégration choisissent volontairement un pseudo occidental selon le pays où ils s’installent : Léo pour Ning Haï, Sophie pour Zhenying, par exemple. Les juifs d’origine étrangère ont généralement francisé leur prénom et parfois aussi leur nom quand les artistes ont pris un nom d’usage à consonance française. Parfois aussi, après la Shoah, des parents ont donné un prénom français à leurs enfants afin qu’ils ne soient pas stigmatisés.

De leur côté les enfants de parents musulmans nomment leurs petits Mohamed, Moussa, Rachid, Fatima, Rachida, lesquels lorsqu’ils grandissent se plaignent d’être discriminés pour un emploi ou un logement sur leur seul prénom. Il ne leur vient pas à l’esprit de comprendre que le choix du prénom donne une indication sur le désir d’intégration, ce qui signifie qu’on respecte les lois de la République et les usages de la France ? Et quand on les entend proclamer que les « lois d’Allah sont supérieures à celles de la république » ou que « celui qui fait comme le kouffar n’appartient plus à l’Oumma islamiya », on n’a plus tellement envie de fréquenter un Mohamed ou une Rachida et ce n’est pas parce qu’on est raciste mais parce qu’on est informé du refus d’intégration du musulman confirmé par sa religion.

Malheureusement l’idéologie actuelle, le politiquement correct, obère l’honnêteté intellectuelle et favorise la philosophie de l’individualisme qui se résume à « je fais ce que je veux et je t’emmerde ». Alors un Zemmour qui se préoccupe du Bien Commun France, vous pensez bien que c’est l’homme à abattre et ce n’est pas flatteur pour celles et ceux qui s’y attellent.

La Connectrice

 

Pour en savoir plus

discussion sur l’effet Zemmour à partir de 3.35

Sommaire ⬇️⬇️⬇️ 02:09 L’image de la semaine A l’ONU, Donald Trump s’élève contre la censure des réseaux sociaux. 03:36 Eric Zemmour : le retour qui affole les médias ! C’est la nouvelle qui provoque des crises d’urticaire chez tous les journalistes de gauche – et ils sont quelques uns ! L’écrivain et éditorialiste de droite va vraisemblablement animer une émission quotidienne sur CNews. 11:00 Revue de presse La semaine médiatique aura une fois de plus tenu toutes ses promesses ! Parmi les sujets abordés dans cette revue de presse : le parti pris pro-PMA et la soumission médiatique à l’islamisme… 21:33 Greta Thunberg : le crépuscule d’une idole ? Après un discours très violent à la tribune de l’ONU, les éditorialistes et journalistes français semblent vouloir prendre un peu de recul par rapport à la folie Greta. L’ado n’est plus en odeur de sainteté médiatique ! 30:51 Une convention médiatiquement incorrecte La Convention de la Droite aura lieu ce samedi à Paris. Co-organisé par le média L’Incorrect, l’événement a suscité une belle polémique médiatique cette semaine. Jean-Yves Le Gallou nous expliquera pourquoi.

Revue de presse au 23 septembre 2018

 

Sélection subjective d’articles récents sur des sujets brûlants. LC

Islamisation et conséquences

Dictature du politiquement correct islamophile

https://www.gatestoneinstitute.org/12975/killing-free-speech

https://www.20minutes.fr/arts-stars/medias/2340763-20180921-paris-premiere-mise-demeure-csa-apres-propos-tenus-eric-zemmour

http://www.bvoltaire.fr/urgent-petition-pour-la-liberte-dexpression-deric-zemmour/?mc_cid=61a9673103&mc_eid=cc0cd27bf4

Médine ne profanera pas les mémoire des victimes du Bataclan mais appellera à la haine au Zénith

https://ripostelaique.com/medine-au-bataclan-la-france-a-gagne-une-bataille-mais-elle-na-pas-gagne-la-guerre.html

Dictature du sexe anal (pratique musulmane pour ne pas déflorer avant le mariage)

https://www.huffingtonpost.fr/2018/09/18/les-joies-du-sex-toy-et-autres-pratiques-sexuelles-la-bd-qui-repond-a-vos-questions-sur-le-sexe-anal_a_23530753/

L’allaitement prolongé des petits garçons exploite leur violence potentielle

pratique musulmane courante chez les mères de garçons qui se « rattrapent » de leur infériorisation culturelle et cultuelle en cultivant une relation incestuelle pour s’aliéner le porteur du phallus. Sucer le pénis du BB pour le « calmer », l’allaiter indéfiniment, l’élever comme un roi, lui donner des armes en plastiques dès le berceau, exacerber son narcissisme au point qu’il se croit roi et ne supporte pas la frustration. D’où sa violence pour rompre le cordon infernal, lorsqu’il se rend compte qu’il n’est roi que de maman, et son aliénation : toutes des putes sauf maman.

https://www.huffingtonpost.fr/lucie-cox/non-allaiter-un-enfant-de-quatre-ans-n-est-ni-bizarre-ni-anormal_a_23523544/

Violences dans les transports

https://www.20minutes.fr/societe/2341187-20180922-ratp-violences-contre-agents-voyageurs-augmente-24-2017

Laïcité. Fête de Noël remise en question

https://www.20minutes.fr/societe/2340831-20180921-bouches-rhone-ecole-annule-animations-autour-noel-puis-modifie-decision

Politique islamophile de Macron

https://fr.gatestoneinstitute.org/12932/macron-partition-france

https://fr.gatestoneinstitute.org/12923/macron-ascension-chute

Dans quelques années les judéo-chrétiens blancs seront minoritaires en France

https://ripostelaique.com/la-bombe-demographique-qui-va-tuer-la-france-les-vrais-chiffres.html

https://fr.gatestoneinstitute.org/9991/islam-demographie-france

Après la provocation d’une employée voilée la crêche laïque Baby loup de nouveau sur la sellette

https://www.ufal.org/laicite/baby-loup-erreurs-et-non-dits-juridiquescomment-les-ennemis-des-associations-laiques-exultent/

Défense des femmes harcelées, battues, violées, discriminées, etc.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2341219-20180922-whyididntreport-victimes-agressions-sexuelles-repondent-tweet-donald-trump

 

http://www.lepoint.fr/societe/les-violences-sexuelles-faites-aux-femmes-explosent-06-09-2018-2249151_23.php

PMA et GPA au mépris des femmes

https://collectif-corp.com/2018/08/29/pour-le-respect-des-femmes-et-des-enfants-abolir-la-maternite-de-substitution-2/

La manif pour tous se mobilise le mardi 25 septembre

http://www.lamanifpourtous.fr/actualites/venez-reagir-mardi-25-septembre-droit-de-lenfant-pma-pere/

Le 6 octobre manifestation contre les violences conjugales https://www.facebook.com/events/927106840822923/

Féminismes

Collectif variable de femmes DJ : les Vagins enchantés

https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2339499-20180922-rennes-vagins-enchantes-collectif-met-filles-derriere-platines

 

Zemmour et moi. Eric , Morandini et I-télé

Publié le

Le magazine papier

Eric Zemmour et moi ? Non, je n’ai pas connu de torride aventure avec ce petit Sépharade imbu de sa mâlitude et si je respecte son courage à dénoncer l’islamisation de notre société, je n’apprécie guère -c’est un euphémisme- son rapport aux femmes illustré dans l’un de ses ouvrages. qui a déclenché son succès médiatique.

Actuellement, Zemmour est mis sur la sellette pour avoir dit éprouver du respect pour les djihadistes qui se battent pour leur conviction. Un hommage à la virilité qui rejoint les convictions du polémiste exprimées dans son essai « Le premier sexe »;

«Je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient-ce dont nous ne sommes plus capables…». On pourrait traduire cette affirmation par « je respecte les mecs qui ont des couilles ».

Dans une interview accordée au magazine Causeur, Zemmour revient sur son « respect » pour les djihadistes. Il confirme et assume, ce qui, à mes yeux est une preuve de sa vanité et de sa virilité inébranlables. Vanité parce qu’il ne se déjuge pas et reste droit dans ses bottes de respect, virilité parce que pour lui il y a des guerriers respectables à partir du moment où ils se battent pour un idéal.

Zemmour s’est suffisamment exprimé sur les dangers de l’islam pour qu’on n’imagine pas qu’il ait retourné sa veste et qu’il soit prêt à rejoindre l’Etat islamique, ce que voudraient prétendre les gens de mauvaise fois. On ne peut pas non plus l’accuser de maladresse. Il savait parfaitement ce qu’il disait et pourquoi il le disait. Il admire sincèrement les mecs qui se battent et sont prêts à mourir pour leurs idées, c’est une histoire de mecs, de celui qui a la plus grosse.

Dommage, j’avais oublié la misogyne bêtise du mâle pour ne voir que son courage de polémiste contre l’islamisation.

Toutefois, il dit vrai sur un point : nous méprisons les musulmans au point de ne pas croire en leurs menaces et leur pouvoir de nuisance. Les bobos continuent à les traiter comme de pauvres petites victimes innocentes du colonialisme et du racisme qui seraient la cause de leur misère sociale et intellectuelle et vis-à-vis desquelles nous devrions nous racheter en leur accordant aide matérielle et indulgence.

La morale de ceux qui jugent Zemmour : Itélé, Zemmour et Morandini

Il est intéressant de se souvenir que Zemmour avait été viré de Itélé en 2014 alors qu’il animait le show « Ça se dispute » depuis une dizaine d’années. Il lui avait été reproché, à tort, d’avoir souhaité la déportation de 5 millions de musulmans au cours d’un entretien au Corriere de la Sera. La directrice de la rédaction avait alors justifié l’exclusion  i-Télé doit être la « chaîne du monde ouvert ». « On prend nos responsabilités. » Zemmour avait rectifé ses propos mais cela n’avait rien changé à la décision de la chaîne; Le philosophe Michel Onfray avait déclaré  Eric Zemmour est u bouc émissaire idéal pour la gauche http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/12/21/31003-20141221ARTFIG00129-michel-onfray-eric-zemmour-est-un-bouc-emissaire-ideal-pour-la-gauche.php et même Cohn-Bendit qui est loin de partager les idées de Zemmour avait plaidé en sa faveur pour la liberté d’expression.

Curieusement, la déontologie de la chaîne est plus sévère avec le non-politiquement correct de Zemmour qu’avec la mise en examen de Morandini pour corruption de mineur aggravée, harcèlement sexuel et travail dissimulé dans deux affaires très nauséabondes.

L’animateur a été mis en examen pour «corruption de mineur aggravée» et placé sous contrôle judiciaire. La seconde concerne les castings de la fameuse web-série où Jean-Marc Morandini a été entendu par la police et où des plaintes pour «harcèlement sexuel» et «travail dissimulé» ont été déposées.http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/arrivee-de-jean-marc-morandini-sur-itele-la-redaction-sous-le-choc-_1d0d309c-8c99-11e6-bdfd-da60d80cb221/

Je ne sais pas ce que vous en dites mais à mes yeux le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la manipulation de mineurs sont des faits bien plus graves que l’expression de réalités désagréables. Le chantage à la réputation est aussi un fait gravissime dont je soupçonne Morandini d’avoir usé pour sauver sa triste face. Dans les milieux où le sexe tient lieu de défouloir confirmé, tout le monde se tient par la barbichette et je ne serais pas étonnée d’apprendre que « tout le monde savait » (comme pour DSK) et personne ne disait rien. Le scandale n’a pas été révélé par un collègue mais par une victime. Le courage n’est pas l’apanage des nantis, on le sait. Mes hommages aux courageuses victimes de Morandini.

La Connectrice

Pour en savoir plus

Votre dernier numéro est consacré à Eric Zemmour. Dans un grand entretien avec vous, il a déclaré: «Je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient-ce dont nous ne sommes plus capables…». Il précise cependant qu’il faut combattre les djihadistes. Avez-vous été choquée par ces propos?

Je ne lâche pas mes amis dans la tempête. Face à la meute, ce qui me rapproche d’Eric Zemmour me semble toujours plus important que ce qui me sépare de lui. Pourtant, à Causeur, nous avons avec Eric de multiples désaccords qui sont l’objet d’un dialogue aussi amical que ferme, et souvent explosif. Il y a toujours un moment où ça part en vrille parce que nous allons au bout de nos divergences et que nous ne cherchons pas à le coincer mais à le discuter. Et puis, il réveille ma fibre de gauche. Alors, il nous traite de bobos bienpensants et je lui fais observer qu’il n’est pas à France Inter…

Ce préalable étant fait, oui, j’ai été choquée, par la proximité dans la même phrase des termes «respect» et «terroristes», c’est même écrit dans le journal. Mais je veux continuer à vivre dans un pays où je peux être choquée, blessée, indignée, outrée par les propos des autres – et je vous assure qu’il y a l’embarras du choix…

FIGAROVOX-Après l’éviction d’Eric Zemmour d’I-télé vous avez tweeté. «Désormais on licencie, on pétitionne, on vitupère au plus haut niveau de l’Etat pour raisons idéologiques. Permanence du bûcher!». Pensez-vous vraiment que la «tête» d’Eric Zemmour ait été exigée au plus haut niveau de l’Etat?

Michel ONFRAY: Je ne sais pas, car si c’est le cas, seules quelques personnes le savent vraiment… Mais je me souviens que le porte-parole de l’Elysée a affirmé de quoi nourrir cette idée. Je ne sais ce qui a motivé cette chaîne à agir ainsi, mais elle est en phase avec ce que le gouvernement a souhaité.

En diabolisant Eric Zemmour, le gouvernement cherche-t-il à faire oublier son bilan?

La gauche qui est au pouvoir depuis 1983 n’est plus de gauche parce qu’elle s’est convertie au libéralisme et que, dans le libéralisme, ce sont les marchés qui font la loi, pas les politiques – qui se contentent de l’accompagner et de le favoriser plus ou moins… Le bilan, c’est celui du libéralisme, donc celui de Mitterrand après 83, de Chirac pendant deux mandats, de Sarkozy pendant un quinquennat, de Hollande depuis son accès au pouvoir. Si ces gens-là veulent se distinguer, il faut qu’ils le fassent sur d’autres sujets que l’économie libérale, les fameux sujets de société bien clivants: mariage homosexuel, procréation médicalement assistée, vote des immigrés, théorie du genre sous prétexte de féminisme, euthanasie ou soins palliatifs, dépénalisation du cannabis, vote des étrangers, etc.

Zemmour est une excellente aubaine pour la gauche: il suffit d’en faire l’homme de droite par excellence, le représentant du «bloc réactionnaire» comme le martèle Cambadélis, (ancien trotskyste, condamné par la justice, mais néanmoins patron du PS…) le spécimen du penseur d’extrême-droite, pour se trouver un bouc émissaire qu’on égorge en famille, en chantant ses propres louanges pour une si belle occasion. «Nous sommes donc bien de gauche, nous, puisqu’il est de droite, lui!» vocifèrent-ils en aiguisant le couteau.

Ce que la gauche veut faire oublier c’est moins son bilan que son appartenance, avec la droite libérale, au club de ceux qui font le monde comme il est. Autrement dit: au club de ceux qui nourrissent le Front National qui ne vit que des souffrances générées par le marché. Il y a donc intérêt pour eux tous, droite libérale et gauche libérale, à se retrouver comme un seul homme pour égorger la victime émissaire qui dit que le FN progresse avec un quart de siècle de la politique de ces gens-là…

…Cette nouvelle défaite de la liberté d’expression produit de façon prévisible ses effets indirects. Elle est aujourd’hui brandie avec gourmandise par tous ceux adeptes de la poussière sous le tapis, furieux des succès d’Éric Zemmour qui ne veulent surtout pas travailler à réfuter ses idées. D’abord l’insulter, ensuite le criminaliser, la pire des méthodes, d’abord au plan des principes et des libertés publiques, ensuite au plan de l’efficacité. Chacun sait bien qu’en faire une victime, surtout à l’aide d’une accusation imbécile va bien sûr lui donner l’auréole du martyr. Et alors même que le débat est important, qu’il ne faut pas sous-estimer l’ennemi, et qu’il est sommaire et surtout faux de prendre les djihadistes pour des abrutis assoiffés de sang. Hier a tourné dans la presse le résultat d’une étude sur les djihadistes ayant fait allégeance à Daesh. Conclusion : « Le niveau d’éducation moyen des recrues de l’État islamique est plus élevé qu’attendu. ». Sans blague ! Le plus drôle dans cette phrase est le mot « attendu ». Attendu par qui ? Pas par Éric Zemmour en tout cas…

  • Dans l’émission « l’esprit d’escalier », Elisabeth Lévy et Alain Finkielkraut discutent d’Eric Zemmour, de son fameux « respect » pour les djihadistes, des conséquences -« le pavlovisme judiciaire »-« justice conduite en état d’ivresse »-Superbe analyse de Finkielkraut. Faire la différence entre prendre l’ennemi au sérieux et le respecter

http://www.radiorjl.com/index.php/emissions/culture/item/186-l-esprit-d-escalier

 

Un quinquennat pour rien par Eric Zemmour

L’éditeur Albin Michel publie le dernier ouvrage d’Eric Zemmour, Un quinquennat pour rien. Si le titre, vraisemblablement choisi par l’éditeur, place le livre dans la course présidentielle, le sous-titre est d’autant plus représentatif de son contenu qu’il reprend une locution de plus en plus utilisée parce que les observateurs ont compris que le compagnon silencieux et pervers du djihad était le djihad civilisationnel ou la guerre de civilisations.

Que le djihad soit militaire ou civilisationnel, il reste le djihad, la guerre sainte qui est un devoir pour chaque musulman, conquérir le monde entier par tous les moyens, ceux qui relèvent de la force ou ceux qui relèvent de la ruse divine, la takkiya.

Je n’ai pas encore lu l’ouvrage mais on en trouvera l’essentiel dans l’article ci-dessous.

La Connectrice

Afficher l'image d'origine

Eric Zemmour. Dans Un quinquennat pour rien, le journaliste et essayiste considère que l’islam pose à la France une question existentielle. – Crédits photo : STEPHAN GLADIEU

Dans un ouvrage appelé à nourrir toutes les polémiques, l’auteur du Suicide français revient avec force sur la bataille civilisationnelle à mener contre l’islam, devenu l’un des pivots autour duquel s’articule la vie de la société française.

Cassandre ne s’était pas trompée. Envoyant entrer le cheval dans Troie, pendant que la foule se réjouissait autour de l’animal de bois, elle s’alarmait, en vain, de l’entrée de l’ennemi dans la ville. Grâce à Apollon, elle avait le don de divination, mais pas celui de persuasion. Elle disait vrai, mais elle était maudite et personne ne l’écoutait. Eric Zemmour n’a pas reçu d’Apollon le don de divination, mais la nature l’a doté, par le verbe et l’écriture, de la passion de convaincre. Quand il n’est pas d’accord, Zemmour le fait savoir, quand il est d’accord, il arrive qu’il considère qu’il l’a déjà dit.

Cassandre assumée, le chroniqueur du Figaro et du Figaro Magazine alerte la France depuis des années. Hier, il tempêtait sur sa souveraineté menacée, aujourd’hui il affirme que son identité est en péril de mort. Deux ans après Le Suicide français, son précis de décomposition au succès phénoménal, l’essayiste récidive.

Un quinquennat pour rien* apparaît, au premier abord, comme un livre de chroniques. L’ouvrage réunit cinq ans d’humeurs éditoriales prononcées le matin au micro de RTL. La vie des Français sous le règne de François Hollande défile. De Manif pour tous en zlatanisation du football, de Leonarda en déroutes électorales, de Christiane Taubira en Anne Hidalgo, le bretteur tourne autour de ses cibles et, à la fin de l’envoi, les touche.

Zemmour a tiré une longue méditation qui ouvre son livre

Ce quinquennat, malheureusement, ne se réduit pas aux cravates mal nouées, aux frais de coiffure et à la langue disloquée – «La France, elle est…» – du chef de l’Etat. C’est aussi le mandat durant lequel la parenthèse enchantée s’est refermée. A Paris et à Vincennes, à Saint-Denis et au Bataclan, les balles assassines ont sifflé «la fin de la fin de l’histoire» (Finkielkraut): plus de 250 victimes, des blessés par centaines et le drapeau du Califat qui flotte dans les esprits et sur les téléphones portables de milliers de gamins de nos banlieues. De ces tragédies, Zemmour a tiré une longue méditation qui ouvre son livre. Un texte incisif et profond qui aurait pu, à lui seul, composer un petit ouvrage. Un texte violent aussi, tant il exprime la crainte qui étreint son auteur, le sentiment de vindicte qu’il éprouve envers ceux qui nous ont emmenés jusque-là, l’effrayante réalité d’un pays au bord du chaos.

Le scandale, soyez-en sûr, aura lieu. Les vigies de Twitter s’allieront aux ligues de vertu pour tenter, une fois encore, de le faire taire. Elles se jetteront sur ses formules volontairement provocatrices: «Le cri de guerre révolutionnaire qui épouvantait à Valmy les lansquenets prussiens a été adouci en chanson sirupeuse pour adolescentes romantiques» ou encore «l’islam est incompatible avec la France». Zemmour, viré d’i-Télé pour des propos qu’il n’a pas tenus (une traduction malheureuse et erronée d’un journal italien avait déclenché l’hallali), habitué des tribunaux et des poursuites, s’en moque. Il ne calcule plus. Son angoisse est d’un autre ordre: elle est existentielle. Ecoutons-le: «La sémantique est essentielle dans cette histoire. Un étranger qui arrive dans un autre pays sur la demande de celui-ci est un immigré. Un étranger qui vient dans l’illégalité est un clandestin. Des étrangers qui viennent par milliers, par centaines de milliers, demain par millions, sont des envahisseurs. Un migrant doit pouvoir se déplacer. Un réfugié doit être accueilli. Un envahisseur doit être repoussé.»

C’est l’islam que Zemmour interroge sans y ajouter le suffixe«isme», les adjectifs «radical» ou «fondamentaliste»

On l’a compris: à l’entendre, la France n’est pas seulement en guerre contre l’Etat islamique ou le terrorisme, mais contre un islam conquérant qui voudrait que Paris soit Bagdad et que les minarets éteignent les cloches, que les voiles couvrent les visages, que les mécréants se cachent. Comme l’homme écrit droit avec des lignes courbes, il fait un détour (brillant et discutable) par Mme de Staël et la germanophilie du XIXe siècle, rappelle l’aveuglement pacifiste des années 1930, convoque Stendhal et la comtesse de Boigne. Les précautions n’ont jamais été son fort et cette fois, c’est l’islam que Zemmour interroge sans y ajouter le suffixe «isme», les adjectifs «radical» ou «fondamentaliste». «Si demain il y avait 20, 30 millions de musulmans français bien décidés à voiler leur femme et à appliquer les lois de la charia, on ne pourrait préserver les lois de la laïcité que par la dictature. C’est ce qu’ont compris en leur temps Atatürk, Bourguiba ou même Nasser.»

«Honte et dégoût», entendra-t-on. Certes. Mais que dire alors de Boualem Sansal? L’auteur de 2084(Gallimard) affirme, en effet, de livres en interviews que «l’ordre islamique tente progressivement de s’installer en France». Et Hani Ramadan? Le frère de Tariq, lui, ne cache pas son jeu. L’islam, explique-t-il, «est une organisation complète qui englobe tous les aspects de la vie. C’est à la fois un Etat et une nation, un gouvernement et une communauté. C’est également une morale et une force, ou encore le pardon et la justice. C’est également une culture et une juridiction, ou encore une science et une magistrature».

Une loi totalisante? «Les Européens, du plus pieux des pratiquants au bouffeur de curés invétéré, pensent tous la religion sur le modèle inconscient du christianisme, précise Rémi Brague. Ils réduisent donc la religion à ce qu’ils observent dans les diverses confessions chrétiennes: des actes de culte, la prière, éventuellement des jeûnes et des pèlerinages. Ce qui n’en relève pas est censé être extérieur à la religion. Or, pour l’islam, la religion consiste essentiellement à appliquer la loi divine.» Et les musulmans modérés? C’est qu’ils sont «modérément musulmans», répond Zemmour.

L’auteur duSuicide français appelle de ses vœux «un état d’urgence moral» qui ferait sortir nos élites du confort intellectuel

Cette fois, l’auteur du Suicide français va au-delà du diagnostic. A le lire, il est encore temps pour réagir. Mais, plus encore que les solutions policières ou militaires, Zemmour appelle de ses vœux «un état d’urgence moral» qui ferait sortir nos élites du confort intellectuel. «Seule une révolution culturelle peut nous permettre de gagner la guerre de civilisation qui se déroule sur notre sol.» Retour à la république assimilationniste, réduction des droits individuels, extraction volontaire du modèle multiculturel de l’Union européenne, arrêt de l’immigration. Eric Zemmour note avec justesse que l’élection de François Hollande s’est ouverte, à la Bastille, au milieu des drapeaux algériens, marocains ou turcs, et que son mandat s’achève sur les trois couleurs de notre drapeau national.

Ce texte lui vaudra d’être traité de boutefeu et d’irresponsable. On lui reprochera de «faire le jeu» du Front national et de l’Etat islamique. On ressortira le lexique olfactif – rance, nauséabond… Certains voudront l’interdire, d’autres collationneront ses «dérapages» comme une contractuelle remplit soigneusement son amende. C’est tout l’inverse qu’il faudrait faire. La raison devrait l’emporter sur la passion. La démonstration sur les disqualifications. En toute liberté, nous devrions discuter cette terrible vision. Rappeler que les déterminismes culturels et religieux peuvent être surmontés. Qu’il est encore possible de restaurer une communauté de destin. Qu’une grande majorité de Français musulmans refuse le salafisme. Se souvenir de nos soldats de l’autre rive de la Méditerranée morts au champ d’honneur durant les deux guerres mondiales. Soutenir à bout de bras ceux pour qui la France primera toujours sur «l’Oumma». Mettre en lumière les réformateurs qui, comme leur demandait le général al-Sissi, appellent l’islam à «une révolution religieuse contre sa violence»…

Eric Zemmour n’est pas un «polémiste» comme on le qualifie paresseusement. Cet écrivain est le courageux porte-voix des angoisses collectives. Il trempe sa plume dans la plaie béante d’une France blessée et tétanisée: Albert Londres appelait cela un journaliste.

*Un quinquennat pour rien, d’Eric Zemmour, Albin Michel, 368 p., 22,90 €. En librairie le 7 septembre.

Source :©  Le Figaro Premium – La nouvelle charge d’Éric Zemmour

 

Je ne regarderai plus ITélé qui a viré Eric Zemmour. Soutien à celui qui dit la vérité

 

Guy Béart « La vérité » (live officiel) – Archive INA

28 mars 1968
Guy Béart chante « la vérité » en s’accompagnant à la guitare. Émissions TV, Archive tv, Archive television, tv replay live, live music, french tv Images d’archive INA
Institut National de l’Audiovisuel
http://www.ina.fr

Je regardais de préférence Itélé aux autres chaînes d’information car j’y trouvais des débats contradictoires. C’était trop beau, Itélé vient de virer l’iconoclaste (pour les politiquement correct, pas pour le peuple) Eric Zemmour. Zemmour est un horrible macho mais en ce qui concerne le patriotisme, il se distingue et de loin pour avoir l’immense courage, il en faut dans ce monde politiquement correct, de pointer les réalités qui minent la France en détruisant sa culture et ses valeurs.

Je vous invite à lire des articles qui protestent contre l’éviction d’Eric Zemmour et de la mauvaise foi lâche et mortifère de ceux qui l’ont organisée et décidée.

La Connectrice

http://ripostelaique.com/tous-derriere-zemmour-courriels-et-rassemblement.html

Il faut réagir. Ne laissons pas la nuit et le brouillard recouvrir lentement ce qu’il nous reste de liberté. Ecrivez à I-télé sur les trois adresses courriel figurant sur son site ci-dessous reproduites, pour manifester votre indignation, en évitant les propos tombant sous le coup de la loi : injures, diffamation, menaces, propos pouvant être qualifiés de « racistes ». Faites circuler ce message, et que le site soit noyé sous les messages de protestation. S’il supprime ces adresses, tant mieux, ce sera le signe de l’efficacité de notre démarche.

« Quoi qu’il arrive la flamme de la résistance ne s’éteindra pas ».

Christine Tasin

Contact I-télé

Vous pouvez contacter i-TELE par courrier, téléphone ou courriel

Par courrier :
i>TELE
1, Place du Spectacle
92863. ISSY-LES-MOULINEAUX CEDEX 9

Adresse physique :

1 rue les Enfants du Paradis, Batiment C
92652 BOULOGNE BILLANCOURT

Par téléphone : 01.71.35.55.55

Par courriel : communication.itele@canal-plus.com

Pour postuler chez i>TELE: www.vousmeritezcanalplus.com

Régie publicitaire : Laure-Anne Dumas

laureanne.dumas@canal-plus.com

Christine Tasin

Résistance républicaine

http://ripostelaique.com/eric-zemmour-repond-aux-mediocres-collabos-et-aux-salauds.html

Comme ils ont dû souffrir depuis plusieurs semaines ! Depuis la sortie du livre « Le Suicide Français », sur lequel les Français se précipitent, le chroniqueur Eric Zemmour occupe tous les plateaux de télévision. Et, alors qu’il est attendu au coin du bois par chacun de ses confrères, qui rêvent de le faire trébucher, à chaque fois, c’est une victoire magistrale que remporte le journaliste du Figaro, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, et renvoie sèchement dans leurs buts les procureurs déguisés en journalistes comme Cohen, Bourdin ou Elkrief.

Aggravant son cas, il a ridiculisé Attali et Mélenchon, lors de débats sans concessions, et, invité en Suisse, il a pulvérisé un socialiste et deux bécasses qui se prenaient pour des intellectuelles.

Bref, il était temps que vint la contre-attaque. Comme toujours, dans ces cas là, il faut des hommes de basses œuvres, qui lancent le lynchage. Dans ce rôle, Mélenchon fut parfait. Il ne parle pas italien, mais il a trouvé une interview datant du 30 octobre (presque 2 mois) où, selon lui, le journaliste aurait dit qu’il fallait déporter 5 millions de musulmans. Dans le rôle de Béria, Méluche sonna donc la charge, puis encouragea chacun à faire de même…

TCHOZemmourprisonnier

http://ripostelaique.com/qui-sont-ceux-qui-ont-eu-zemmour.html

Ce matin, au marché de ma petite ville gasconne :

-Alors, ça y est, ils ont eu Zemmour.

-Tu as vu, Zemmour, couic.

-Cette fois, c’est la bonne. Ils l’ont flingué.

Etc, etc.

Sur tous les marchés de France, à bien des tables familiales, les mêmes mots, sans doute, pour un constat : ils ont eu Zemmour.

Ils. C’est qui, ILS ? En général, le terme n’est pas trop gratifiant. Ils, c’est là où se décide le sort des gens. Ca peut être utile, pour la météo ou la circulation routière (« ils » annoncent de la neige… ») Ca peut être inquiétant, comme dans l’affaire qui nous intéresse.

ILS. Des inconnus ? Des anonymes ? Le Pouvoir, ce moule creux protégé par des murailles? Bien sûr que non !

ILS : les lèche-culs et les pleutres, les planqués de l’arrière et les poseurs de pièges par temps de brouillard.

ILS : les bons amis qui poignardent dans le dos, les voraces de la reconnaissance, les affolés de l’ascension médiatique, les anxieux du mot de trop, du geste incongru, du regard inapproprié.

ILS : les suceurs d’émirs et les sodomisés des palaces parisiens, les avaleurs de foutre subventionné, les titulaires de comptes-au-qatar ou en-Suisse, les agents salariés par l’étranger, les corrupteurs corrompus, les salauds qui vendraient leur mère pour un F3 à Avoriaz, une maîtresse enfin comblée ou une montre à douze mille euros…

http://ripostelaique.com/zemmour-execute-chapeau-les-journalistes.html

Bravo les comédiens, chapeau les journalistes,

Main dans la main, pour saluer la mort de l’artiste,

En rang d’horreur pour son ultime tour de piste,

Il fallait le faire taire, cet odieux polémiste.

Pour la plus grande joie de sos racisme

Et des associations desdits droits de l’hommisme.

Et dire que l’on croyait fini le communisme

Et d’autres aberrations comme le maccarthysme.

Un procès stalinien comme l’évoque Rioufol

Qui rappelle les heures sombres d’après les années folles

Un lynchage où UN mot pas même prononcé

Lui vaut bannissement des médias, éviction…

http://ripostelaique.com/zemmour-vire-bravo-a-melenchon-et-a-i-tele-goulag.html

La chaîne I-Télé, surnommée ce soir « I-Télé-Goulag » a eu la peau du dérangeant Zemmour, celui par qui le scandale de la vérité arrive, l’empêcheur de tourner en rond des petits totalitaires médiatiques, le grain de sable qui grippe la machine à mentir. Le premier qui dit la vérité doit être urgemment exécuté.

Après cette scandaleuse éviction de l’émission Ca se Dispute sous prétexte de propos qu’un journaliste italien, aussi peu scrupuleux que les nôtres, a reconnu avoir inventés de toutes pièces, après une curée des associations dites « antiracistes » grassement subventionnées par le peuple dans l’unique but de lui ôter sa liberté de parole, après que Laurent Joffrin ait accusé Zemmour d’avoir quand même envisagé de déporter les musulmans même s’il n’a jamais émis cette idée, après que ce dernier enfin, dans un délire collégial absolument surréaliste, ait été accusé de ne pas avoir contredit un mot qu’il n’a pas dit, le tollé est évidemment unanime sur les réseaux sociaux…

http://www.bvoltaire.fr/dominiquejamet/laffaire-zemmour-renvoyez-la-censure,147032

Orwell, décidément, Orwell un peu plus chaque jour… Mais quel monde nous fabrique-t-on, dans quel monde prétendent nous faire vivre ceux qui détiennent les leviers du pouvoir (financier, politique, ou médiatique) ? Incroyable mais vrai, c’est en raison d’un mot –« déportation » – qu’il n’avait pas prononcé lors de son interview du Corriere della Sera, et en affichant son indéfectible attachement à la liberté d’expression (sic !) que Céline Pigalle, directrice de la rédaction d’i>Télé, a, dès hier, viré comme un malpropre Éric Zemmour, mettant fin par là même à une collaboration de dix ans, à une émission de débats dont la qualité tranchait sur le tout-venant de la platitude ambiante et bâillonnant par ricochet – dommage collatéral – un Nicolas Domenach qui était l’habituel interlocuteur, contradicteur etsparring partner de Zemmour…

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/zemmour-vire-un-proces-en-sorcellerie,146955

Ca y est, elle l’a fait : la chaîne d’information i>Télé, appartenant au groupe Canal+ – lui-même une filiale de Vivendi Universal qui, entre autres, contrôle 17 autres chaînes thématiques –, vient de l’annoncer : ça ne se disputera plus entre Nicolas Domenach et Éric Zemmour, ce dernier étant accusé d’avoir dit un mot qu’il n’a pas prononcé et ensuite de ne pas avoir contredit un mot mais qui n’a pas été prononcé.

En effet, les explications données par Stefan Montefiori (le journaliste italien qui rapporta au journal Corriere della Sera, le 30 octobre, son interview d’Éric Zemmour), lequel avoue pourtant avoir a posteriori ajouté le terme« déportation » – pas plus que celles apportées dans un entretien filmé auquel s’est prêté l’incriminé mais qui ne sera pas diffusé –, ne sont parvenues à « dissiper le trouble », raconte la directrice de la rédaction Céline Pigalle…

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/chasse-au-zemmour-ouverte,131645

Depuis la sortie du livre « Le Suicide français », d’Éric Zemmour, la meute politico-médiatique est en émoi. Les Français osent acheter massivement un livre« nauséeux et réactionnaire ».

Que faire ? Le MRAP, sans doute nostalgique de la période du stalinisme triomphant, a saisi le CSA, demandant que l’auteur soit interdit d’antenne, rien de moins. Il a oublié de demander au préfet de l’Hérault la suspension immédiate du maire de Béziers, qui a osé inviter dans sa ville, ce jeudi 16 octobre, avec affiches à l’appui, l’auteur du l’ouvrage séditieux. Mais en attendant ? Boycotter le journaliste du Figaro ? Impossible, il est trop connu et il fait du chiffre. Alors, l’inviter, mais pour mieux le salir et le discréditer ? Manque de chance, l’animal est solide, et ne vient pas sur les plateaux en victime expiatoire.

Que cela soit la fine équipe Ruquier (même en invitant Cohn-Bendit en renfort), Ruth Elkrief sur RMC, le grand modeste Patrick Cohen sur France 5, cela a été à chaque fois une déroute pour les procureurs, régulièrement mouchés par un homme possédant une grande culture politique et historique…

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/zemmour-valide-notion-grand-remplacement,56389

J’ai eu le plaisir d’assister à un grand moment de télévision, le vendredi 11 avril 2014. Mémorable. En effet, au terme d’une diatribe enflammée, Éric Zemmour l’a enfin dit : le « Grand Remplacement » est une réalité ! C’est une première, le concept de Renaud Camus a été repris sur un grand média,i>Télé, dans l’émission « Ca se dispute ». Même Nicolas Domenach n’a pas eu le temps de relever, il était sonné.

Alain Finkielkraut passait alors sur le banc des accusés : avait-il été, ou non, trop loin en affirmant que certains Français votent Front national car ils estiment que leur civilisation disparaît, que nos charcuteries traditionnelles sont remplacées par des boucheries halal, ou qu’il n’y a plus d’autochtones dans certaines villes de la banlieue parisienne ? Fantasmes, selon Nicolas Domenach, ou effet secondaire d’autres crises sociales, économiques…

Éric Zemmour ne s’est, lui, pas abrité sous le paravent du politiquement correct ; il a même tout emporté sur son passage. Oui, la France subit de multiples crises, elle est touchée dans l’essence de sa civilisation, son système éducatif n’est pas bien noté, une profonde récession économique la frappe de plein fouet… Mais ça n’est pas tout, elle est aussi en pleine crise identitaire et, selon la formule consacrée par Renaud Camus, elle vit un remplacement de sa population. Il fallait oser le dire sur une antenne nationale, ça n’est pas anodin, et nous devons pleinement reconnaître le courage d’Éric Zemmour. Il a ouvert une route auprès du grand public, lequel pourra désormais mettre des mots sur ses maux…

http://www.bvoltaire.fr/dominiquejamet/zemmourophobie-galopante,132752

Alors que, par crainte d’en faire trop peu, on en fait peut-être un peu trop à propos de la fièvre d’Ebola, comme ce fut déjà le cas pour la grippe aviaire, il serait irresponsable de ne pas mettre en garde le public contre l’apparition et le développement spectaculaire d’une épidémie qui frappe essentiellement les milieux politiques et journalistiques, qui s’y répand comme une traînée de poudre, et contre laquelle il n’existe à ce jour ni vaccin ni sérum efficaces. Il s’agit bien sûr de la zemmourophobie, maladie manifestement contagieuse, maladie grave, bien qu’à ce jour, Dieu merci, aucun cas létal n’ait encore été constaté.

Le mal, qui s’est déclaré la semaine passée, au lendemain de la parution du dernier ouvrage d’Éric Zemmour, Le Suicide français, a frappé la plupart de nos médias, qui lui offraient, il est vrai, un terrain particulièrement favorable. La durée d’incubation, comme on voit, est très courte. De là, il a gagné le milieu universitaire, et notamment les spécialistes – ou supposés tels – de l’histoire contemporaine, puis le monde du spectacle et la classe politique. S’étendant même au-delà des frontières de la gauche, il est en passe de contaminer tout ce qui se veut sociologiquement ou moralement correct. Il n’y a plus guère d’article, d’émission, d’interview, de show qui ne comporte au détour d’un paragraphe, d’un dialogue, d’une phrase, d’un sketch, un jugement lapidaire, réprobateur, méprisant ou insultant pour l’auteur du livre incriminé. Par un curieux paradoxe, cette contre-publicité a d’ailleurs fait s’envoler les ventes du Suicide français, dont les innombrables acheteurs semblent immunisés contre la contagion. Il y aura là un sujet de réflexion et d’étude pour les chercheurs…

http://ripostelaique.com/et-si-eric-zemmour-etait-notre-nouveau-dreyfus.html

Les Zemmour sont eux-mêmes des déportés et Eric connaît mieux que que quiconque le sens de ce mot et ce ne sont pas ces collabos et lèche-babouches de L.C.I. qui vont jouer aux pères-fouettards avec lui.

Honte à tous ceux qui ont déformé sa pensée pour le livrer aux charognards qui dépècent toutes les 15 minutes leurs proies humaines. Les mêmes qui collaborent avec cette secte maléfique et génocidaire devraient essayer d’aller goûter aux joies de la vie chez ceux qui veulent nous les vendre comme des blanches colombes.

Savaient-ils qu’ils sont des adeptes de l’idéologie politique, car leur pseudo religion est une véritable imposture, la plus raciste et extrémiste de tous les temps ? Ils se  servent de nos lois antiracistes pour nous achever un à un jusqu’au dernier. Alors que nous devrions nous-mêmes les mettre hors d’état de nuire au nom de nos lois antiracistes. Les musulmans ne sont pas un groupe ethnique ou constituant un même peuple pour accuser les opposants à l’invasion musulmane de racistes et bientôt de terroristes…

 

 

Islamisation : l’Occident n’est pas prêt à se battre pour défendre ses idées, l’Islam est prêt à tout pour imposer la charia

Publié le

téléchargement (1)

Source image : http://francaisdefrance.wordpress.com/2010/10/26/quatrieme-congres-du-feminisme-islamique-a-madrid/

Depuis des années, des intellectuels reconnus et respectés alertent les Occidentaux sur les ambitions hégémoniques de l’Islam et, malgré le succès certain et visible à l’oeil nu du djihad, nos responsables irresponsables demeurent sourds et aveugles aux désagréments que cause la progression de la charia au peuple de France.

Voici un petit choix de documents vidéos et audio qui montrent des témoins et des intellectuels inquiets pour notre avenir et la vidéo d’u individu hystérique dit « sociologue » qui espère connaître la gloire en se spécialisant sur « le mythe de l’islamisation ».

 

On peut y voir et entendre des musulmans qui appellent férocement à la conquête de l’Occident et des intellectuels comme Michel Onfray, Rachid Kaci, Eric Zemmour, père Henry Boulad, tenter de réveiller les consciences. Leur discours est factuel, clair et limpide. Et pourtant, nos dirigeants semblent toujours ne rien voir ni ne rien entendre qui nous sacrifient au nom de leur idéologie moribonde.

Chaque jour, de nouveaux faits confirment l’emprise de l’islam sur la France, sa culture, ses usages et sa politique.

L’islam a déjà réussi une partie de ses objectifs, s’immiscer dans l’économique, le politique, le droit et les modes de vie. Ils ont aussi gagné la guerre des berceaux, un garçon sur deux né en France s’appelle Mohamed. 25% des naissances sont d’origine immigrée. Notre soit disant bon taux de fécondité est assuré par les Musulmanes d’Afrique et du Maghreb. Une majorité écrasante de mariages sont musulmans. Il semble qu’aujourd’hui en France, les seules catégories de population qui aspirent au mariage soient les homosexuels et les musulmans.

  • Témoignages édifiants d’auditeurs sur France inter en janvier 2013 témoins directs de  l’islamisation de la France. Aix en provence, Moissac, Toulouse, Marseille, … http://www.youtube.com/watch?v=UTp6jm9uZ2w
  • Entretien sur France 24 avec le père Henry Boulad, jésuite : L’occident est naïf face à l’islamisation en marche. Il y a incompatibilité toatale entre Islam et démoccratie, islam et laïcité  http://www.youtube.com/watch?v=7aWuxaXx58E
  • Idéologue des musulmans, Raphaël Logier, professeur à l’université D’aix-Marseille ose dire que les patriotes sont paranoïaques. Il faut écouter sur oumma TV son discours de déni des réalités pour comprendre comment fonctionnent les collabos de l’islamisation http://www.youtube.com/watch?v=31XYeR4sl0o  Quelques uns de ses propos savoureux : Il n’y a pas de boum des conversions, l’immigration en provenance des pays musulmans n’existe pas, le taux de natalité des populations migrantes est identiques à celui des françaises. Sociologue ce type ? Son ton hystérique suffit à lui seul à démontrer son fanatisme islamophile.

 

 

Malamine Traoré a tué deux policiers en fonçant dans leur voiture, un bus racketté par Vladimir

Deux policiers de la BAC Cyrille et Boris, âgés respectivement de 40 et 32 ans qui cherchaient à bloquer une range rover de location en infraction ont été tués à la suite d’une collision vraisemblablement volontaire http://www.franceinter.fr/depeche-tout-laisse-penser-que-la-range-rover-a-percute-volontairement-le-vehicule-de-la-bac

Lire aussi l’article de Riposte laïque sur cet évènement tragique http://ripostelaique.com/aucune-emotion-gouvernementale-ne-ramenera-les-policiers-tues-par-le-chauffard-multirecidiviste.html

Un bus racketté par deux « jeunes » dans le Val d’Oise http://www.rmc.fr/editorial/351754/info-rmc-goussainville-un-bus-et-ses-occupants-devalises-par-deux-jeunes/

Le nom du criminel a été donné dans la presse et à la radio : Malamine Traoré. Un nom typique de l’Afrique de l’Ouest …Son copain complice Mehdi Bensassou, un nom bien musulman. Les rappeurs afro musulmans qui appellent au meurtre des flics doivent sabrer le champagne, leurs appels à la haine ont été entendus avec un succès remarquable. Mais qu’attendent nos autorités pour museler ces monstres qui prennent prétexte de la musique et de la liberté d’expression pour vomir sur notre société et ses institutions ?

200705121337_h192

 Photo publiée en 2007, leproblème ne date pas d’hier, que ce soit sous la droite ou sous la gôche http://www.ladepeche.fr/article/2007/05/12/377721-violences-urbaines-le-ras-le-bol-des-quartiers-a-toulouse.html

Qui osera encore prétendre que les jeunes issus de l’immigration ne sont pas sur-représentés dans les crimes et les délits comme l’avait affirmé Eric Zemmour, ce qui lui avait valu foudres, licenciement de RTLet procès de la part de la pensée idéologique de gôche. Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté http://www.youtube.com/watch?v=AfpSRnahQig, une vieille chanson de Guy Béart.

Curieusement, je n’ai pas eu connaissances de procès intentés à ces chaînes qui diffusent régulièrement des reportages sur l’activité des policiers et des gendarmes sur le terrain (« enquête d’action » sur W9 par exemple), . Faut-il croire à un effet du hasard quand le téléspectateur constate que la plupart des criminels et des délinquants sont africains ou arabes ? On constate également que la plupart de ces délinquants habitent dans des logements sociaux, dans des cités HLM. On observe aussi que la famille « ignore » toujours tout de l’activité criminelle de ses fils, frères ou époux et qu’elle ne s’est jamais étonnée de son train de vie ni interrogée sur son activité. Ce n’est donc pas fantaisiste que de proposer que les délinquants et leur famille soient bannis des logements sociaux. Si c’était le cas, je crois que quelques familles seraient moins solidaires de leurs moutons noirs, à condition qu’elles soient de bonne foi, comme elles le prétendent.

J’ai déjà sur ce blog relevé que les Africains et les Arabes étaient sur-représentés dans les crimes de viol, dans les attaques à main armée, dans les vols et recels, dans les agressions contre les vieilles dames, dans les vols de carte bleue, dans les fraudes à la sécurité sociale et à la CAF, dans les vols et incendies d’automobiles, dans les dégradations urbaines, dans les agressions de professeurs, dans les agressions d’élèves, dans le racket, dans le trafic de drogues et, dans le même temps ils sont aussi sur-représentés dans les prisons et parmi les demandeurs d’aides sociales et de logement social.

Devant autant d’évidences qui n’échappent pas au citoyen moyen et l’irritent mais qui sont niées par nos responsables irresponsables, il serait temps de soigner le mal à la racine en commençant tout simplement par admettre le problème, un problème gigantesque que les Françaises et les Français n’ont pas à subir au prétexte idéologique que leurs ancêtres ont colonisé l’Afrique et l’Algérie.

Tout le monde est touché par cette délinquance revendiquée au titre de « dette coloniale ». Lundi soir, un peu avant la fermeture, mon épicier a été braqué par un homme noir qui l’a menacé d’un pistolet afin qu’il lui remette la caisse. Pratiquement tous les habitants de mon arrondissement ont été au moins une fois cambriolés, dépouillés, agressés par des racailles généralement connues des services de police et récidivistes, presque toujours immigrées et logées au frais du contribuable dans les nombreux logements sociaux de l’arrondissement…par solidarité …solidarité de la municipalité PS avec la délinquance ? Le XIXème arrondissement de Paris qui héberge ces joyeusetés comprend à lui tout seul 60% de tous les logements sociaux de la capitale et en construit d’autres aux abords de son grand projet du « Millénaire ».

Personnellement, je pense que la politique de l’excuse de la délinquance et de la criminalité a fait long feu et que le Français moyen a épuisé son capital de compassion pour des gens qui refusent ouvertement de se comporter comme des Français comme les autres.

%d blogueurs aiment cette page :