Flux RSS

Archives de Tag: Front national

Elections régionales. Le FN est l’unique parti d’opposition

Après l’appel à la constitution d’un front anti FN, nous nous retrouvons avec un front uni UMPS ou LRPS selon la nouvelle appellation de la droite politiquement correcte.

Le front LRPS s’est équitablement, ou presque réparti les régions, un grand succès pour l’immobilisme politique.

Cette collusion ne date pas de dimanche dernier. Elle est régulièrement dénoncée depuis des années par des observateurs libres de l’idéologie dominante. Mais depuis ce dimanche, elle sort renforcée et signe la mort du débat entre la gauche et la droite.

Il découle de cette collusion que la défaite du FN est en réalité une victoire dans la mesure où il est le seul parti d’opposition en France.Même avec peu de représentants dans les institutions nationales régionales et locales, il peut s’appuyer sur les millions de Françaises et de Français qui lui ont accordé leurs votes.

A vrai dire, il est une chance pour les Françaises et les Français que le FN n’ait pas remporté de régions et qu’il soit cantonné à l’opposition.Il y a fort à parier que si le FN s’était « embourgeoisé » il pratiquerait la langue de bois, serait moins offensif et, principe de réalité aidant, il ne tiendrait pas ses promesses électorales.

Le FN étant l’unique voix des insatisfaits, il est vraisemblablement utile qu’il reste dans l’opposition.

La Connectrice

La gauche a abandonné les Français juifs

Il y a encore 20 ans, tous les juifs que je connaissais étaient de gauche, présents dans toutes ses tendances.

Aujourd’hui, à l’image de la population française dans son ensemble, les Israélites de France expriment leur déception dans des votes qui s’orientent de plus en plus à droite, franchissant, et c’est nouveau comme le souligne l’article ci-dessous, les antagonismes de classe et les niveaux de richesse.

Victimes d’un antisémitisme croissant au rythme de l’islamisation du pays, une islamisation encouragée par la politique du gouvernement socialiste, les Français de confession juive se tournent vers ceux qui sont les plus susceptibles de garantir leur sécurité. Et pour l’instant, un seul parti, le Front National affirme sans retenue son patriotisme contre l’invasion islamiste qui a nourri les terroristes qui ont semé la mort en janvier et novembre 2015.

De son côté la gauche n’a cessé de manifester une indulgence criminelle vis à vis des délinquants et des criminels qui persécutent les juifs avec les mêmes arguments que les nazis, hurlent « mort aux juifs » dans certaines manifestations dites « antisionistes », séquestrent et torturent des juifs comme le jeune Ilan Halimi (une trentaine de voisins était au courant et ont approuvé, aucune sanction pour eux, sanction légère pour l’appât) et attaquent l’hyper cacher de Vincennes pour la seule raison qu’il est un commerce juif.

Dans l’article ci-dessous vous pourrez lire l’analyse du président de la Confédération Des Juifs de France et Amis d’Israël qui donne de nombreux exemples justifiant le désamour des Israélites de France pour la gauche.

La Connectrice

Source

 

Les juifs de France et la gauche : Que reste-t-il de nos amours ?

Les juifs de France et la gauche : Que reste-t-il de nos amours ?

La désaffection des juifs d’aujourd’hui pour la gauche est un phénomène que la «sociologie spontanée” pratiquée au café du commerce ne manque pas de souligner, soit pour le déplorer, soit, au contraire pour s’en réjouir.

Que sont devenus les gros bataillons de juifs communistes lecteurs, jadis de la Naïe Presse en yiddish ? Que sont devenus les ” bundistes” de la rue René Boulanger et du cercle Gaston Crémieux ? Certes, l’U.E.J.F, le Cercle Bernard Lazare et l’Hachomer Hatzaïr existent toujours comme lieu de rassemblement de la gauche sioniste française, mais ce n’est pas leur faire injure que de constater leur considérable perte d’influence au sein de la communauté, et qu’ils ne constituent plus aujourd’hui qu’une sorte de relique d’un passé florissant.

Quand on a la curiosité de consulter les études de sociologie consacrées à ce sujet, on découvre que le comportement politique des juifs de France est largement déterminé par leur statut social. En gros, les nantis votaient à droite et les autres à gauche, en tous cas jusqu’à un passé récent. Dominique Schnapper et Hélène Strudel l’ont démontré de manière brillante dans un article remarquable sur le « vote juif » paru en 1983.

Petit retour historique: lorsque dans la première moitié du 20ème siècle, les juifs d’Europe orientale fuyant la misère et la persécution trouvent refuge en France, ils ne vont pas s’installer directement dans le XVIème arrondissement. Ce petit peuple d’ouvriers et d’artisans se retrouve mêlé au Paris populaire, celui qui vote “rouge” et vomit le bourgeois, et qui se concentre à Belleville ou à Ménilmontant. Pourquoi aurait-il adopté un comportement électoral différent de celui de ses voisins de palier, d’autant plus que l’antisémitisme était alors massivement présent dans le “peuple de droite” ?

Quant aux “israélites français”, hormis une partie des intellectuels juifs dont Lucien Herr et Léon Blum sont les plus emblématiques exemples, ils se comportaient comme leurs équivalents de la bourgeoisie « goy », à la différence près qu’ils manifestaient un républicanisme intransigeant par fidélité à ceux à qui ils doivent leur émancipation.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Les enfants de prolétaires juifs polonais sont devenus professeurs, avocats, hommes d’affaires et la communauté juive de France a été profondément marquée par l’arrivée massive des juifs d’Afrique du Nord au début des années 60. Ces derniers n’adhéraient pas spontanément, loin de là, à une gauche rendue responsable, avec de Gaulle, du “bradage” de l’Algérie française. Mais, peu à peu, leur comportement électoral s’est normalisé et a rejoint celui de l’ensemble de la population, à la notable exception du vote Front national, même si quelques juifs s’y sont perdus, et que ce phénomène a eu tendance à s’accentuer depuis la passation de pouvoir du père à la fille.

La surreprésentation des juifs français dans les milieux intellectuels : université, presse, édition, arts, traditionnellement orientés majoritairement vers la gauche a induit une analyse perverse et a donné l’impression que les juifs français échappaient au déterminisme de classe pour régler leur comportement politique sur des valeurs, majoritairement de gauche. Cette illusion était amplifiée par leur « surreprésentation » au sein des institutions juives et notamment du C.R.I.F. ( peu « représentatif » de la réalité juive sur le terrain, celle du « peuple juif de France »!) ou de l’U.EJ.F.( groupuscule de quelques 300 à 400 membres et plus représentatifs d’une section du parti socialiste que de la jeunesse juive). Bien que peu représentatives ces structures de notables ont l’écoute des médias dans la mesure où ils suivent docilement le gradient du politiquement correcte.

De plus, il y a une radicalisation gauchiste des juifs dits ”antisionistes” qui se retrouvent au P.C ou chez les Verts, voire à Europalestine ou l’UJFP, ceux que Shmuel Trigano nomme, à juste titre, les “alterjuifs”. Ils sont ultra minoritaires malgré le vacarme qu’ils produisent; leur écho médiatique est inversement proportionnel à leur réelle influence. En effet, ils sont les « chouchous » des médias qui veulent entendre dire par un juif tout ce qu’ils n’osent pas dire directement. Entre eux et la masse du peuple juif de France, viscéralement attachée à Israël, il n’y a rien!

Mais tout ceci n’invalide pas, globalement, les résultats obtenus par les différentes analyses sociologiques sur le terrain : le vote juif n’en est pas un, à l’exception de quelques temps forts.

Sauf que! En Israël, où ils sont près de 200 000 binationaux à faire la queue devant les consulats lors de chaque présidentielle, il y a une sensibilisation particulière à la politique étrangère de la France et que cela se traduit, très nettement, dans les urnes! En 1981, ils ont voté à 75% pour François Mitterrand contre Giscard d’Estaing. En 2007, ils furent plus de 80% à préférer Nicolas Sarkozy à Ségolène Royal. On n’a pas besoin d’aller très loin pour chercher les motivations de ce vote, mais il pourrait être le révélateur d’un phénomène nouveau, contagieux à la métropole et reflet d’une inquiétude certaine.

La montée de l’antisémitisme depuis les années 2000, la distanciation du Parti Socialiste de ses amitiés communautaires et d’Israël, ont , en effet, changé la donne.

Depuis la seconde guerre mondiale, et notamment aux côtés de la S.F.I.O, la communauté juive de France a eu une communauté de parcours avec la gauche.

Des nombreux membres de cette communauté avaient des postes à responsabilité au sein du Parti Socialiste, du Parti Communiste et des Syndicats; mais, voilà, il y a dix ans, un théoricien du Parti Socialiste, Pascal Boniface, lance une polémique qui n’a cessé d’empoisonner les relations entre le Parti Socialiste et la communauté juive de France.

Le ver était dans le fruit!

Les dirigeants socialistes d’origine juive ont du faire preuve d’imagination afin de « démontrer » leur « non allégeance à Israël », se détachant de toute position qui aurait pu être ambigüe, jusque, parfois, à prendre des positions plus radicales que leurs « camarades » « goy ».

Le Parti Socialiste, à l’origine très pro-israélien, a pris ses distances pour arriver à des positions très proches d’une certaine radicalité anti-israélienne. Cela était d’autant plus facile que c’était un sentiment largement répandu dans la société française.

Mais ce qui est plus grave, beaucoup plus grave, c’est ce qui s’est passé en Novembre 2011: la mise en application par le Parti Socialiste, représenté par Madame Aubry ( dont on connait les amitiés), de la directive Boniface: la politique des « quota » ethniques dans les investitures!

L’on pourra dire ce que l’on veut, la décision de « désinvestir » trois députés socialistes « d’origine juive », comme on se plait à le dire, au profit d’antisionistes notoires, n’a pas été anodine et a laissé des traces. En effet, on s’en souvient, sur quatre députés parisiens « d’origine juive », trois ont été destitués! En Île de France, c’est cinq députés d’origine juive qui ont cédé leur place aux« verts » particulièrement hostiles à Israël.  Cette décision n’était certainement pas le fruit du pur hasard! Même si ce n’était pas de l’antisémitisme, cela lui ressemblait fort et a été ressenti comme tel, et tout au mieux cela était de l’opportunisme cher à la doctrine Boniface; ce « bonifacisme » ressemblait fort à une politique des « quotas » à laquelle l’Union Soviétique nous avait habitués. Et ce ne sont pas les dénégations des principaux intéressés, prisonniers du système, qui changeront la donne. Ce ressenti a reflété une triste réalité. Le Parti Socialiste a laissé apparaître une volonté de rétablir, pour les juifs du parti, le triste et célèbre « numerus clausus » dans ses investitures, c’est désormais à lui de nous démentir par des faits.

L’arrivée de François Hollande, ami de toujours d’Israël et attentif aux inquiétudes de la communauté juive de France a quelque peu changé la donne. L’arrivée d’Emmanuel Valls et le départ des communistes et des verts du gouvernement, a redonné quelques espoirs à la communauté juive et aux amis d’Israël. La réplique forte et claire du gouvernement face à l’antisémitisme a conforté cette approche.

Malheureusement la crise, le manque de résultats dans le domaine économique et social, les prises de position plus centristes que socialistes du gouvernement a ouvert une brèche dans le camps socialiste avec l’apparition des frondeurs et un fossé avec les ex-alliés verts et communistes. Pour les garder dans le “giron de la gauche”, il a fallu leur donner des gages qui, bien entendu et comme souvent, le furent au détriment de la communauté juive et des amis d’Israël ( vœux pour la reconnaissance de l’État palestinien, modération face aux dérapages anti-israéliens, voire antisémites, …).

Dans ce contexte et face à la progression exponentielle des actes antisémites de plus en plus violents qui venaient presque exclusivement des milieux maghrébins et islamistes, un nombre de plus en plus importants de français juifs se sont ancrés dans la défense des valeurs de laïcité, de sécurité et d’identité de plus en plus transgressées. C’est ainsi que, pour la première fois, des français juifs ont succombé à l’attraction du vote Front National: de 14% en 2012, ils ont du croitre à environ 20% aujourd’hui, voire plus.

En effet, la prise de pouvoir de Marine Le Pen, le fait comme l’a si bien dit Roger Cukierman, que Marine Le Pen était “irréprochable” dans son expression ( je défis quiconque de trouver des propos racistes ou antisémites dans ses déclarations) , qu’elle ait condamné sans ambigüité l’horreur et l’indignité de la Shoah, qu’elle ait sanctionné de manière immédiate et de manière irrévocable tous ceux qui, dans son camps, ont dérapé, tout cela a fait que le passage à l’acte du vote front national n’était plus sacrilège !!!

Et n’en déplaise à Messieurs Sacha Reingewirtz et Ghershon Nduwa le glissement vers le vote Front National n’est certainement pas dû aux gènes des juifs séfarades ( je croyais que  ce combat rétrograde entre séfarades et ashkénazes était d’un autre âge) mais plutôt au manque de réponses claires et sans ambiguïté aux angoisses des juifs de France.

Malheureusement, ce ne sont ni les propos de François Fillon sur Israël ou l’abattage rituel, ni le fait de mettre les troublions de gauche anti-israéliens, voire antisémites, sur la liste régionale de Claude Bartolone ( Clémentine Autain est en deuxième place !!!!!) qui rassureront nos concitoyens de confession juive ou les amis d’Israël.

Nous ne le répéterons jamais assez: tant dans la communauté juive que nationale, le peuple a besoin d’être rassuré et de retrouver la confiance; seule un retour à l’éthique et à l’écoute du peuple, une réformation politique et une créativité renouvelée nous permettra de retrouver cette confiance si nécessaire au retour du politique, au développement économique et au lien social.

Il est urgent de redonner de l’espoir à ceux qui sont cruellement désespérés!

Richard C. ABITBOL

Président

Elections régionales. Le FN est dédiabolisé

La diabolisation acharnée et constante du Front National par le PS n’a pas eu d’effet sur les citoyens français qui lui ont accordé leur vote, ces  » gros cons » comme dirait « l’humotriste » Sofia Aram.

Pendant cette soirée électorale, sur toutes les chaines françaises, il était réjouissant d’observer comment journalistes et présentateurs de télévision avaient retourné leur veste, sentant peut-être le diktat du PS et son politiquement correct faiblir dans le sacro-saint audimat, dans l’espoir sans doute de garder leur place si le FN confirmait son ascension au deuxième tour des régionales puis aux élections présidentielles de 2017.

Il est indiscutable que Marine et Marion ont beaucoup fait pour donner à leur parti de la décence et de la respectabilité mais il est tout aussi indiscutable de constater que Sarkozy et Hollande ont fait beaucoup pour pousser les Français dans leurs bras.

La France est dans une situation lamentable et catastrophique grâce à ces deux guignols qui l’ont ridiculisée, meurtrie, rabaissée et blessée.

Devant tant d’incompétence dans tous les domaines de l’économie et de la culture, tant d’incompétence mortelle pour la sécurité des Français, les Français préfèrent le risque d’un parti au passé douteux mais jamais aux commandes plutôt que de miser sur des olibrius qui se sont moqués d’eux, leur ont menti et continuent leur baratin comme si la réalité ne les avait pas rattrapés.

Le Front National nouvelle version peut-il faire pire que les socialistes et les Républicains ? Il est vraisemblable que des millions de Françaises et de Français aient répondu « non » à cette question et qu’ils souhaitent vérifier de leur expérience si le diable s’habille en bleu blanc rouge. Si oui, il sera toujours temps et possible de l’exorciser.

La Connectrice

Manipulation. Le PS et ses pratiques malhonnêtes. Les « rendez-vous de la jeunesse à Creil.

Publié le

Il faut un temps quand je croyais aux vertus humanistes de la gauche. J’ai donc fait du bénévolat pour ma mairie socialiste et assisté -croyant pourvoir participer- aux réunions « citoyennes » de mon quartier.

A mon étonnement naïf j’ai découvert un fonctionnement malhonnête digne des pires années du stalinisme: hypocrisie, mensonges et manipulations, langue de bois et contrôle de la contestation, utilisation des militants pour circonvenir les non militants et opposants éventuels, détournement des valeurs attribuées au socialisme, autosatisfaction du PS avec promesses qui ne mangent pas de pain et ne seront jamais tenues.

L’article ci-dessous relate un pseudo rendez-vous entre les ministres du gouvernement socialiste et la jeunesse de Creil. Ce compte-rendu reflète exactement les pratiques malhonnêtes du PS telles que je les ai expérimentées à plusieurs reprises. Le commentaire qui suit l’article est un témoignage qui confirme le contenu de l’article.

Heureusement, les Français ont ouvert les yeux depuis longtemps et le PS n’est plus qu’une carcasse vide tenue à bout de bras par des militants bornés et soucieux de leurs petits avantages obtenus par copinage dans l’intérêt de ceux, président, ministres et édiles, qui le leur ont accordé pour se maintenir en place.

Malheureusement, la classe politique est à ce point corrompue que, par le vote « démocratique », il n’y a gère d’alternative et c’est pour cela que les citoyens s’abstiennent de voter. Ils se désintéressent de devoir passer de Charybde en Scylla.

Pendant ce temps, profitant de notre faiblesse, des forces obscures minent notre pays de minute en minute, gagnant sans cesse de nouvelles positions et pourrissant notre vie quotidienne, anéantissant nos idéaux et nos espoirs d’une vie meilleure dans la régression vers des pratiques datant du VIIème siècle après JC.

Notre jeunesse éduquée fuit la France par milliers chaque année tandis que des migrants sauvages, primaires, analphabètes, rustres et fanatiques , des mâles en majorité, l’abordent par centaines de milliers pour la conquérir, téléguidés qu’ils sont par les islamistes.

L’avenir est bien sombre, conséquence des politiques menées autant par la droite que par la gauche. Toutefois la gauche actuelle lui donne un sacré coup de grâce.

Le Front National est-il une réponse au naufrage de la France ? Rien n’est moins sûr.

Je crains que nous n’ayons le choix qu’entre le village d’Astérix et l’émigration comme nos ancêtres qui se sont installés au Canada et en Louisiane.

D’autres idées ?

La Connectrice

http://www.leparisien.fr/creil-60100/creil-le-rendez-vous-rate-entre-les-ministres-et-la-jeunesse-30-05-2015-4817649.php

Creil : le rendez-vous raté entre les ministres et la jeunesse

Floriane Louison | 30 Mai 2015, 20h16 | MAJ : 30 Mai 2015, 20h16

 
 
RÉAGIR

1
Creil, ce samedi. Trois ministres, dont Najat Vallaud-Belkacem et Patrick Kramer, se sont déplacés à Creil pour écouter ce que les jeunes avaient à dire dans le cadre des « Rendez-vous de la jeunesse ».
Creil, ce samedi. Trois ministres, dont Najat Vallaud-Belkacem et Patrick Kramer, se sont déplacés à Creil pour écouter ce que les jeunes avaient à dire dans le cadre des « Rendez-vous de la jeunesse ». (LP/F.L.)

Creil accueillait, ce samedi, les « Rendez-vous de la jeunesse ». Une initiative du ministère de la Ville pour prendre le pouls de la jeunesse française.

 

Le concept : des ministres – en l’occurrence, Patrick Kanner, ministre de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale et Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la famille – viennent discuter en direct avec des jeunes. En réalité, peu ont eu cette chance parmi les 300 participants – dont un certain nombre était d’ailleurs salariés, élus et proches des mairies de l’agglomération.

Ils étaient assis par groupe de 20 autour de 15 tables. Les ministres n’ont pu rejoindre que quelques-unes d’entre elles. Les autres se sont « contentées » d’élus ou acteurs locaux. Un débat, autour de l’emploi et de l’éducation, orchestré à la baguette : 15 minutes pour poser un constat, 15 minutes pour les « coups de gueule » et 30 minutes de propositions. Pas une de plus… Une fois le temps écoulé, une sonnerie ramène tout le monde au silence. « Une heure pour écouter 300 jeunes, c’est 12 secondes de temps de parole chacun », calcule, amer, l’un d’entre eux. Résultat : « 30 propositions entendues et qui seront prises en compte », assure pour sa part Patrick Kanner. Mais surtout un « coup de com » pour les ministres qui n’ont pas manqué l’occasion de vanter l’action du gouvernement.

Jijia publié le 30 Mai 2015 à 22:28

Pour avoir été sur place aujourd’hui, cet événement c’est du flan et un énorme coup de com’. Très peu de temps, absolument aucune réelle possibilité de s’exprimer, les ministres entourés de plusieurs photographes particulièrement oppressant pour le jeune public. Résultat ? Des jeunes qui restent assis, très peu de parole… Je suis resté proche de la table de Najat et c’était un sketech. Ses paroles étaient interminables, tout cela dans un jargon politique qui renforce la démarcation et les jeunes et eux, les politiques. Ma plus grosse déception ? Lors de la restitution, Najat a indiqué avoir aimé une proposition des jeune d’une table alors que c’était SA proposition, cet événement n’est qu’un coup de com gigantesque… 1h à peine pour discuter avec la jeunesse, tu parles

Brignoles. Se démettre, abstention. Se soumettre, FN.

La grande victoire des élections cantonales partielles de Brignoles, c’est l’abstention. Plus de la moitié des électeurs inscrits ne se sont pas prononcés au deuxième tour. En réalité, le candidat FN a obtenu les voix d’un électeur inscrit sur 4 ou 25% des inscrits ou, en chiffres, 5 031 voix sur 20 728 citoyens inscrits sur les listes électorales.

L’abstention est la championne de notre système électoral. Rares sont les élections qui mobilisent plus de 50% des citoyens inscrits. Le résultat étant que les élus sont légitimes du point de vue du système électoral mais illégitimes du point de vue de l’expression populaire. Cette situation explique vraisemblablement pourquoi les Français semblent si volatiles. Ils désavouent rapidement ceux et celles  qui ont obtenu la majorité des suffrages dont, possiblement, les leurs.

Comme l’écrit Dominique Jamet sur Boulevard Voltaire, le système électoral est biaisé Si les socialistes se sont, depuis des années, parfaitement accommodés du scrutin majoritaire instauré par la droite dès 1959, c’est que celui-ci, favorable aux grands partis, mettait l’électeur dans l’obligation de choisir au second tour entre l’un des deux grands blocs qui, en vertu d’une loi non écrite, jouissaient alternativement de l’exclusivité du gouvernement.

Quand je discute avec les gens de la rue, je n’entends que lassitude, scepticisme et découragement. On ne fait plus confiance aux politiques et soit on se met en colère en soutenant le FN parce qu’il « ferait le ménage » ou en baissant les bras, soit s’abstenir.

Il existe sans doute en France des endroits qui respirent la joie de vivre au quotidien mais à Paris qui accumule les difficultés sociales et économiques en même temps que tous les espoirs de richesse et de bien-être, le mécontentement de la population se traduit par de l’agressivité, de la méchanceté, de la hargne, des agressions verbales et physiques, du communautarisme ennemi du bien commun et, en conséquence un énorme sentiment d’insécurité. Or l’insécurité est le principal cheval de bataille du FN avec la pauvreté et la pression fiscale. Depuis l’antiquité tous les philosophes expliquent que la sécurité est le premier besoin de l’être humain, que sans elle il ne peut construire ni se reproduire. La déliquescence de la société française s’explique par la grande insécurité physique, matérielle et psychologique de notre peuple.

Au lieu de nous rassurer, le gouvernement actuel s’inquiète du bien-être des délinquants et criminels, supprime des milliers d’emplois dans l’armée, abandonne des milliers d’emplois dans la production, en particulier l’agro-alimentaire qui est pourtant un atout français et accentue la pression fiscale directe et indirecte.

Au lieu de nous rassurer, le gouvernement s’investit dans la remise en question de la base familiale avec le mariage homosexuel et, en perspective la GPA et la PMA.

Au lieu de nous rassurer, le gouvernement encourage le laxisme de la Justice, la complaisance vis à vis de l’immigration illégale, en majorité musulmane et insoluble dans nos valeurs.

Et j’en passe sur toutes les dispositions qui bouleversent notre fragile équilibre-en particulier les rythmes scolaires- au nom d’une idéologie qui a fait ses preuves dans les pays totalitaires.

Pendant la campagne « électorale » globale (cantonales, municipales, européennes, présidentielle, on fait tout à la fois) au lieu de proposer des solutions correctes et rassurantes aux électeurs, les membres du PS et leurs alliés se sont déchaînés hystériquement contre le Front National. En psychologie comportementale, on apprend que le baba de la communication est de positiver. On insiste sur le positif. En l’occurrence, les Français n’ont pas eu l’impression que la classe politique au pouvoir se souciait du bien commun de la France et des Français.

Voilà pourquoi les électeurs français se détournent des urnes ou choisissent le parti du Front national qui est le seul en opposition claire et ferme à l’UMPS.

Premier tour de la cantonale partielle de Brignoles (Var)

Abstention 13 815 voix
2718 voix
Laurent Lopez (FN)
1397 voix
Catherine Delzers (UMP)
981 voix
Laurent Carratal (PCF)
612 voix
Jean-Paul Dispard
598 voix
Magda Igyarto-Arnoult (EE-LV)
422 voix
Christian Proust (Divers droite)
5031
Laurent Lopez (FN)
4301
Catherine Delzers (UMP)
0
Magda Igyarto-Arnoult (EE-LV)
0
Laurent Carratal (PCF)
0
Christian Proust (Divers droite)
0
Jean-Paul Dispard

Journal du 30 juillet 2013

Affaire Tapie

Selon le journal Le Monde des courriers de l’avocat de Tapie étayeraient la thèse de l’escroquerie en bande organisée. http://www.bvoltaire.fr/breves/affaire-tapie-des-lettres-tayeraient-la-thse-de-lescroquerie,32095

Quelles que soient les preuves, je ne cesse de m’étonner que trois magistrats aient pu se mettre d’accord à l’unanimité pour accorder en 2008 403 millions d’euros à Bernard Tapie pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais, avec l’argent du contribuable. J’aurais bien aimé avoir le détail des comptes qui ont abouti à ce montant faramineux prélevé sur nos impôts. Des victimes pour lesquelles la responsabilité de l’Etat a été reconnue n’en ont jamais perçu autant …Mais il a quoi ce Tapie pour qu’on l’achète à un tel niveau ? Ayant longtemps grenouillé à gauche comme à droite, il est évident que ce type détient des secrets d’Etat et j’aimerais bien savoir à quel point ils sont nauséabonds.

Dans cette affaire Tapie, nul doute que les honorables magistrats et leur commanditaire présidentiel , Mister Sarkozy, ont mis sous le tapis un abcès purulent et qu’il faudrait décerner une médaille en or à celui qui osera le percer.

Ce soir, on apprend que Pierre Mazeaud, l’un des arbires de l’affaire Tapie, aurait été menacé par un ami de l’ancien dirigeant du Crédit lyonnais, Jean Peyrelevade. http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-tapie-l-ex-arbitre-pierre-mazeaud-porte-plainte-pour-menaces-30-07-2013-3018731.php

L’affaire se complique, il semble que pour l’honorable Pierre Mazeaud, ancien président du Conseil constitutionnel, a estimé que Tapie méritait ses millions du fait d’une gestion très particulière du Crédit lyonnais qui consistait à prêter à tort et à travers et à monter toutes sortes de sociétés écrans dans des paradis fiscaux. Bernard Tapie a-t-il été vraiment une victime de Peyrelevade ? Les 403 millions lui ont-ils été accordés pour régler des comptes avec le banquier à la réputation sulfureuse ?

Pour ma part, je ne fais confiance ni à tapie, ni à Peyrelevade, ni à Mazeaud et je suis intimement convaincue que chacun d’entre eux joue une carte personnelle qui n’a rien à voir avec le bien commun.

JMJ -Journées mondiales de la jeunesse catholique

La presse relaie sans nuance le succès des JMJ en omettant de préciser qu’il ne s’agit pas de la Jeunesse mais de la jeunesse-catholique. Parmi cette jeunesse, il y a indiscutablement de véritables jeunes mais aussi des gens de tous âges et de toutes convictions car la visite du Pape, c’est toujours une fête. Trois millions de personnes pour adorer le Pape, c’est plus que la Manif pour tous à Paris …Quoique on peut admirer ici le succès de la Manif pour tous qui, sans Pape a fait descendre dans les rues près de deux millions de personnes. Merci Frigide !

Franchement, je trouve ce rassemblement de « jeunes » plutôt sympathique car on y retrouve les valeurs disparues de l’entraide, de la solidarité, de la fraternité et de la bienveillance. Dieu est amour. Aimez-vous les uns les autres. Ces mots ont toujours habités les chrétiens convaincus qui les ont très souvent mis en pratique. On ne peut pas en dire autant d’une certaine religion de paix et d’amour . Suivez mon regard. Les hypocrisies et bigoteries d’antan semblent avoir formidablement régressé au profit d’un véritable amour du prochain. Un amour qui parfois dépasse les bornes quand les prélats se font les suppôts de l’idéologie socialiste http://www.bvoltaire.fr/brunoriondel/leglise-sous-influence-soixante-huitarde,31801

…L’Église se veut aujourd’hui de gauche, comme elle fut aristocratique sous les rois. Gangrenée par l’idéologie soixante-huitarde, elle défend les migrants, les musulmans, les Roms, mais elle oublie les chrétiens d’Orient. Renonçant, il y a cinquante ans, à sa fidélité au Syllabus réactionnaire de Pie IX pour se convertir à l’esprit relativiste de Vatican II, elle a perdu charisme et lucidité et les clercs ont renoncé à leur destinée mystique de disciples du Christ jusqu’à l’acceptation de la Croix pour eux-mêmes…

Pour les jeunes qui ont pu se rendre au Brésil, c’est la fête http://www.rfi.fr/ameriques/20130723-jmj-2013-fete-commence-milliers-jeunes-pelerins-plages-copacabana et on ne peut nier, même si, comme moi, on n’en partage pas les motivations, que ce rassemblement est une formidable occasion de rire, de chanter et de partager. C’est quand même autre chose que les sinistres pélerinages à la Mecque.

Protection des stagiaires étudiants

Un stagiaire bénéficie de la même protection en droit du travail qu’un salarié, qu’il effectue son stage dans le secteur privé ou public.http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/31867/amenagement-des-regles-relatives-aux-stages-etudiants-en-entreprise.php

 La loi portant réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche du 22 juillet 2013, encadre davantage les stages étudiants en milieu professionnel afin principalement de renforcer les droits des stagiaires tout en s’assurant que le stage soit qualifiant.Le Code de l’éducation définit désormais, à l’article L612-8, le stage de la manière suivante : « le stage correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel au cours de laquelle l’étudiant acquiert des compétences professionnelles qui mettent en oeuvre les acquis de sa formation en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’une certification. Le stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d’enseignement et approuvées par l’organisme d’accueil. »
Le stage ne peut « pas avoir pour objet l’exécution d’une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent de l’entreprise, de l’administration publique, de l’association ou de tout autre organisme d’accueil. » Par ailleurs, la loi prévoit que la convention de stage devra préciser le volume pédagogique minimal de formation ainsi que les modalités d’encadrement du stage par l’établissement d’origine et l’organisme d’accueil.Pour en savoir plus : http://www.net-iris.fr/indices-taux/paye/54-stage-gratification-stagiaire-remuneration-minimum

Permettez-moi de douter de l’application de cette loi étant donnée la voracité des entreprises privées et publiques qui ont pour pratique de faire exécuter par un stagiaire qualifié un travail qualifié à la place d’un poste qualifié. Tous les employeurs sont avides de trouver la bonne occasion qui leur permettra de produire au moindre coût : stagiaires, emplois aidés, sous qualification, etc. Les entreprises françaises, pour ce que j’en sais, n’ont aucun souci du bien commun et sont surtout préoccupées par le gain à court terme. Il ne faut pas s’étonner que nombre de jeunes diplômées émigrent dans des contrées où ils seront mieux considérées tant du point de vue salaire que de la formation continue et de la carrière.

Cette loi est juste et soulève les injustices et aberrations des stages étudiants mais je crains qu’elle ne soit dissuasive pour les employeurs ou qu’ils trouvent des moyens habiles de la contourner au détriment des étudiants et de la force qu’ils représentent pour notre avenir économique.

D’autre part, on peut se demander quelles sont les sanctions prévues en cas d’infraction à cette loi et si les sanctions seront appliquées. Il est évident que l’étudiant qui porterait plainte pour infraction à cette loi serait pénalisé pour toute sa carrière.

Marine Le Pen de plus en plus appréciée par défaut

De plus en plus de Français envisagent de voter Pour Marine Le Pen aux prochaines élections présidentielles ou pour des représentants du FN à toutes les élections à venir. Ce jour, un article d’Agoravox sur le sujet a déjà recueilli 269 commentaires très loin devant les autres articles mis en ligne au même moment qui, au mieux, ne totalisent qu’une dizaine de commentaires. Plus significatif est que la majorité de ces discussions s’exprime en faveur du FN et de sa représentante actuelle, faute de mieux. Presque tous disent « tout sauf l’UMPS ». Cette unanimité est intéressante sur un site « aussi moyen » qui est habituellement plutôt politiquement correct à moins que les apparatchiks de service ne soient déjà partis se dorer au soleil. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-peut-voter-pour-marine-le-pen-139131

L’article posté reprend tous les poncifs qui ont diabolisé le FN et qui font encore le pain quotidien de nos dirigeants. Qui peut croire dans le discours du Front National ? C’est un discours haineux, violent, vindicatif parfois : les déclarations intempestives de Marine Le Pen frisent, en certaines circonstances, l’inconscience et la démesure…

Ces dirigeants et leurs groupies sont en total décalage avec le peuple de France qui est de plus en plus déçu et écoeuré par les politiques, même quand il les a élus, faute de mieux. Face à la déliquescence de ce pouvoir qui avait déjà montré ses limites avec Sarkozy et qui touche le fond du sordide sous Hollande avec l’affaire DSK, l’affaire Cahuzac, l’incapacité de Valls à maintenir l’ordre, l’indulgence de Taubira pour les délinquants et la loi autorisant le mariage des couples de même sexe ainsi que la gestion déplorable de l’immigration et de l’islamisation, nous aspirons tous au changement, quel qu’il soit, fut-il d’extrême droite. Merci Mitterrand, merci Chirac, merci Sarkozy, merci Hollande. Vous nous avez fait perdre nos illusions.

Le FN n’est plus le diable en partie parce qu’il a su se rajeunir avec Marine et sa nièce, la benjamine de l’Assemblé nationale mais aussi et surtout parce que la vie quotidienne des Françaises et des Français s’est considérablement dégradée du fait de la baisse du pouvoir d’achat et de la hausse de l’insécurité. Pour autant, nos compatriotes n’ont pas perdu le sens de l’hospitalité, le coût de la générosité et du partage mais ils ne font plus confiance qu’à eux-mêmes et celles ou ceux qui évoquent leurs préoccupations quotidiennes. La coupure droite/gauche n’existe plus que pour les politiciens qui l’affichent mais le peuple se fiche des idéologies dépassées par les réalités. Fini le temps où les méchants  étaient de droite et les gentils de gauche.

La population de mon quartier s’est renouvelée

Ce matin, en sortant de mon immeuble, je me suis trouvée nez-à-nez avec une voilée enchiffonnée jusqu’aux chevilles mais les pieds nus, ce qui pour un européen est très indécent. Sur mon trajet, à l’arrêt du bus, je vois encore deux voilées, des noirs et des arabes. Une seule vieille dame blanche dans le groupe. Plus loin, sur la place, une jeune voilée pousse une double poussette avec deux enfants en très bas âge. Dans les rues, des enfants noirs circulent en groupe, un peu perdus et désœuvrés. Je m’installe à une terrasse de café tenu par des Kabyles, presque tous les cafés du quartiers sont tenus par des Kabyles, il parait qu’il leur aurait été accordé des licences tandis qu’on autorisait les Marocains à tenir les petites épiceries. Je n’ai pas confirmation de ces informations.

Je suis donc assise à une terrasse et je regarde les gens passer. Prés d’une femme sur deux est voilée. C’est étonnant parce qu’il y a environ 20 ans, il n’y avait pratiquement pas de femmes voilées dans le quartier. Depuis environ 3 ans, on dirait qu’il y a eu une épidémie. Les voiles poussent comme des champignons et j’ai l’impression qu’il y en a davantage chaque jour. Qu’est-ce que ça va être à la rentrée quand les familles maghrébines ou africaines vont revenir du bled ou du village et qu’elles auront été encourager à fortifier l’oumma, renforcer le djihad ou, peut-être déçues par un Islam plus évolué tiendront à affirmer leur identité musulmane par un intégrisme encore plus corsé.

Ces femmes voilées et leurs suppôts prétendent que nous ne les respectons pas mais se demandent-elles si elles nous respectent ? Quand je les vois passer, mon cœur se serre de les voir déambuler en insultant ouvertement ma liberté. Quel manque de considération pour les femmes françaises qui se sont battues pour obtenir des droits et leur indépendance.

Les jeunes musulmanes qui portent un foulard prétendent que c’est pour se protéger de la concupiscence des hommes. Quelle régression ! on a toujours enfermé les femmes pour les protéger de l’agressivité mâle comme si le problème, c’était la femme. Les hommes rustres et brutaux rendent la femme coupable de leurs errements et de leur sauvagerie. C’est eux qu’il faudrait enfermer et ligoter pour protéger les femmes.

Il n’est pas question pour les femmes françaises de revenir cent ans en arrière parce que les mâles qui dirigent le pays ont laissé rentrer sans contrôle des mâles assoiffés de sexe dont la religion considère qu’une femme vaut moins qu’eux et qu’une femme libre est forcément à la disposition de leurs montées incontrôlée de testostérone.

Après avoir croisé ces moukères voilées, voici qu’un maghrébin me me déshabille du regard et regarde droit dans mes yeux que je ne baisse pas. Pour me protéger de cette morbide concupiscence je devrais voiler mon corps et baisser les yeux ? Non, mais, apprends le respect et la politesse, salopard. J’ai envie de vomir. Les femmes voilées nous jettent implicitement en pâture à leurs hommes malades et obsédés.

J’exècre ces mâles grossiers, arrogants, insolents, irrespectueux et imbus de leur phallus. Je n’ai pas envie de les côtoyer, de les rencontrer ni même de les voir. Je n’ai pas envie d’entendre les bruits de succion répugnants qui sortent de leur bouche avec les insultes sexuelles les plus ignobles qu’il m’ait jamais été donné d’entendre. Nous ne partageons rien de commun, même pas le couscous parce que c’est loin d’être mon plat préféré. Je préfère la galantine de porc farcie au foie gras.

Une convertie voilée provoque une émeute à Trappes ce vendredi soir

Vendredi soir, après la prière musulmane des agents de police ont tenté de verbaliser une convertie à l’islam qui, en infraction avec la loi, portait un voile dissimulant son visage. Le compagnon de la jeune femme a violemment pris à parti les forces de l’ordre au prétexte de propos racistes. On ne dit pas de quelle race il s’agissait à moins qu’on ne considère les musulmans comme une race. Pourtant, officiellement, les races n’existent pas. Les petits enfants ne doivent plus rien comprendre. L’homme en question a tenté d’étrangler un policier.

Comme d’habitude dans ce genre d’intervention, un attroupement hostile aux policiers s’est formé et le jeune homme a été interpellé et placé en garde à vue. Près de 250 personnes ont assiégé le commissariat de police en criant des injures, brûlant des poubelles et détruisant des abribus. Cette démonstration de force a appelé une réponse policière avec  tirs de flash balls et renfort de forces de l’ordre.

Les émeutiers ont clairement exprimé leur mépris des lois françaises et républicaines et celui de l’Etat de droit. Ce fait coutumier ne semble pas mériter de réponse appropriée de la part d’un gouvernement qui a abandonné la population de France à la terreur, à la loi de la jungle et à des coutumes féroces venues d’un autre âge. Une telle impuissance rend le front national de plus en plus sympathique. Merci aux Musulmans.

Article et commentaires de référence : http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-echauffourees-devant-le-commissariat-de-trappes-19-07-2013-2994027.php

Nouveau ce samedi matin

L’émeute a duré toute la nuit. On peut voir des vidéos des barrages de feux. http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/19/rassemblement-violent-devant-le-commissariat-de-trappes_3450392_3224.html

le Site Al Kranz , voix du djihad, au prétexte de lutte contre l’islamophobie, relate la nuit d’émeute à sa manière http://www.al-kanz.org/2013/07/19/trappes/

Selon les différentes sources, il est dit qu’il y avait de 200 à 400 « jeunes du quartier ». On sait ce que ça veut dire mais le plus intéressant est que la pauvre femme-mère voilée a eu le courage, malgré l’effroyable traumatisme qu’elle a subi au point de mobiliser des centaines de personnes, elle a dont eu le CRAN d’écrire son témoignage sur un site dédié à l’islamophobie. Une fois que le policier en a fini avec ma mère, il vient vers moi et fait de grands gestes devant mon visage en me tenant un langage agressif. Apeurée, je lui ai demandé de se taire. Il m’a alors attrapée par le voile au niveau de la tête et traînée avec une force monstrueuse, avant de me plaquer sur le capot de la voiture en me criant : « C’est à moi que tu parles ? C’est à moi que tu parles, hein ? »http://www.al-kanz.org/2013/07/20/trappes-temoignage/ Notons que la scène de la voilée plaquée sur le capot de la voiture évoque fortement  un fantasme porno de viol.

On remarquera aussi que ce témoignage ressemble étrangement à tous ceux qu’on a pu lire émanant d’autres femmes voilées d’un niqab dont l’interpellation a été suivie par des émeutes, comme à Argenteuil ou Marseille. La rapidité avec laquelle les émeutiers se rassemblent en nombre, la rapidité avec laquelle l’information -biaisée- est diffusée, la rapidité avec laquelle le « témoignage » des victimes est mise en ligne permet d’imaginer qu’il y a derrière tout cela une organisation de fait qui repose essentiellement sur le principe absolu de l’oumma, la communauté musulmane.

J’ai personnellement pu tester, à mes dépens, le fonctionnement de l’oumma. Chaque fois que je m’élève contre le comportement inapproprié d’un musulman, je me vois immédiatement entourée par plusieurs musulmans -surgis de nulle part- qui prennent son parti d’office sans savoir de quoi il retourne. Il apparaît clairement qu’un musulman a toujours raison aux yeux des autres musulmans, même lorsqu’il fait brûler une jeune femme comme Sohane. On se souvient de l’indignation des copains et de la mère du criminel criant dans les couloirs du tribunal de Bobigny après sa condamnation « la justice française c’est de la merde’, « c’est ça la justice française ». Pas étonnant quand on apprend qu’une norvégienne violée à Dubaï a été condamnée et emprisonnée ! Un Musulman a toujours raison, « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » entend-on régulièrement.

Le traitement réservée à la Norvégienne violée à Dubaï qui a osé porter plainte contre un croyant est un exemple de ce que la charia et la justice musulmanes nous réservent.

Sa famille n’a même pas été mise au courant. Mais ses employeurs savaient. La norvégienne Martha Deborah Dalelv, 24 ans, originaire de Tonsberg (Norvège), a été emprisonnée à Dubaï (Emirats arabes unis) après avoir porté plainte pour viol. En plus d’être condamnée à seize mois de prison, elle est immédiatement renvoyée par la franchise dubaïote de l’entreprise pour laquelle elle travaillait, THE One Total Home Experience. http://www.rue89.com/2013/07/19/violee-voyage-daffaire-a-dubai-est-immediatement-viree-employeur-norvegien-244381

Nous avons bien compris, un état musulman peut commettre toutes les horreurs possibles, il sera toujours honoré . La police française ose faire respecter la loi française, elle sera menacée, décrédibilisée et castrée.

En France, les Musulmans ont gagné la guerre des berceaux, la guerre de la Justice, la guerre de la police, la guerre des logements sociaux, la guerre du territoire dans leurs banlieues qu’ils ont eux même pourries à des fins de conquête, la guerre de la culture, la guerre de religion et la guerre politique. Ils sont forts ces musulmans, eux au moins, ils savent se faire respecter…par la terreur;-((((

Nouveau au 20 juillet

Voici ce que je découvre sur un site incitant à l’antisémitisme et à la haine de tout ce qui n’est pas islamiquement correct. On notera que ce site qui incite à la haine ne fait l’objet d’aucune plainte, à ma connaissance.

DEPUIS 2011 SARKOLLANDE APPELLE AU DJIHAD EN SYRIE…ENTENDUS PAR LES VOYOUS ISLAMISTES FRANCAIS PARTIS SOUTENIR AL NUSRA …EFFET BOOMERANG ASSURE…NE VENEZ PAS VOUS PLAINDRE APRES S’ILS PASSENT LA REPUBLIQUE A LA TRAPPES http://www.planetenonviolence.org/

Les islamistes adorent ce genre de site belliqueux qui encourage la haine du Français et de tout ce qui est différent d’eux. C’est avec ces arguments haineux qu’ils bourrent le crâne d’illettrés pressés d’en découdre pour se défouler car ils ne savent rien faire d’autre, leur religion les prive des outils de la pensée. L’allusion à l’émeute de Trappes est claire.

Finalement, il ne s’agit plus d’émeute mais d’insurrection.

Lundi 22 juillet

Monsieur Valls s’est fendu d’un discours de fermeté ce matin à Trappes mais en fin d’après-midi on apprenait que les hommes appréhendés avaient tous été relâchés y compris celui qui avait été condamné à 6 mois de prison ferme. Yahya, un jeune homme sans emploi de 19 ans, a été condamné à une peine de six mois ferme. Il est ressorti libre du tribunal correctionnel, où il était poursuivi pour rébellion et jets de projectiles sur des policiers vendredi soir à Trappes. Le tribunal avait requis à son encontre neuf mois de prison ferme avec mandat de dépôt.
 Le jeune homme devrait être convoqué devant un juge dans le cadre d’un aménagement de peine, a précisé la présidente à l’audience. Dans le passé, il avait fait l’objet d’un rappel à la loi pour escroquerie et été condamné à 400 euros d’amende pour une simple infraction routière. http://www.leparisien.fr/yvelines-78/violences-a-trappes-un-jeune-homme-condamne-a-6-mois-ferme-deux-autres-relaxes-22-07-2013-2999847.php

La justice politique de notre pays n’a pas été aussi indulgente avec Nicolas et Estéban qui croupit toujours en prison.

Devant une telle mansuétude vis-à-vis des insurgés, on peut s’attendre à ce que ce mois de ramadan soit aussi chaud que la canicule.

Kader, Selim et Mohamed ont battu à mort Thierry Simon

Publié le

Une marche blanche pour Thierry Simon

Thierry Simon, 39 ans a été battu à mort par trois jeunes chances pour la France ou, selon Sandrine Mazetier, des immigrés surdiplomés qui rapportent plus qu’ils ne coûtent, à Bollène, dans le Vaucluse. Le motif, les tueurs l’avaient pris pour une fille puis il leur avait fait le deuxième affront de leur refuser une cigarette.

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Une-marche-blanche-pour-Thierry-Simon-541711/

Voici une sélection de commentaires d’internautes sur le forum d’Europe 1. A mon avis, l’essentiel y est dit.

  1. par marlou31 à 17:49 le 14/05/2011

    encore et encore…

    Voilà , et après on s’étonne de voir le front national arriver en bonne place dans les sondages. Pourquoi frapper à mort un innocent , pour une cigarette. C’est lamentable!! si il y avait eu une femme au volant , je pense qu’elle serait morte aussi , pour une autre raison. Un homme ne meurt pas comme ça , après un simple coup de poing. Ils l’ont massacré , ce sont des animaux barbares.

    1. par franman525 à 18:28 le 14/05/2011

      encore et encore…

      les personnes qui soutiennent ces gens là seront peut-être un jour responsables de l arrivée du front national au pouvoir…

  2. par Faux-reveur à 17:43 le 14/05/2011

    Enfin

    Ainsi nous avons fini par connaître les patronymes de ces trois « jeunes ». Simple confirmation hélas de ce que nous soupçonnions déjà…

  3. par lefada à 17:22 le 14/05/2011

    Bravo Mongolo75

    merci pour ces précisions je pense que les français ont droit à la vérité même si elle dérange.

  4. par Aurus à 17:16 le 14/05/2011

    Etonnant que les noms des agresseurs de soient

    pas communiqués ?

    1. par Faux-reveur à 18:00 le 14/05/2011

      Etonnant que les noms des agresseurs de soient

      Non pas étonnant, affligeant.Dans le même temps, certains de nos chers journalistes n’hésitent pas à divulguer dans leurs « articles » les nom, prénom et lieu de résidence de l’homme ayant brûlé récemment un Coran en Alsace, qui a été relaxé d’ailleurs. Dans quel but ?

  5. par .daika à 17:06 le 14/05/2011

    Thierry Simon

    Nous ne sommes plus en sécurité dans notre pays. Cet hommme n’avait rien fait de mal. Toutes nos pensées à sa famille qui sont dans la douleur, à cause de la bétise humaine. C’est révoltant

  6. par Mongolo75 à 17:03 le 14/05/2011

    Des précisions…

    Etant donné que le nom de la victime est communiqué, il est de bon ton de communiquer aussi ceux de ses bourreaux : Kader Chadli, 24 ans, Selim Benkhedidja, 23 ans, et Mohamed Amallou, 19 ans.

    1. par Faux-reveur à 18:41 le 14/05/2011

      Des précisions…

      Voyons, voyons, comment osez-vous insinuer qu’il pourrait y avoir ne serait-ce que le plus infime rapport entre ces patronymes et cette sauvage agression gratuite et mortelle ? Ceci est inadmissible Mongolo 75…

    2. par franman525 à 17:44 le 14/05/2011

      Des précisions…

      quand on fait le lien entre délinquance et é….. on n est pas politiquement correct et pourtant!!!!j

  7. par COCOMU à 16:55 le 14/05/2011

    De pire en pire !!!!

    Maintenant donner la mort est devenu presque un sport !On tue pour le plaisir !Cela devient c’est le cas de le dire tuant !a un moment donné , il va bien falloir remettre de l’ordre !Cette jeunesse devient (ce n’est que mon avis bien sûr) un peu trop violente ! Si elle n’a pas ce qu’elle veut, elle agresse jusqu’à tuer son prochain ! Qu’apprennent les parents à leurs enfants ???Lamentable !

  8. par kimooo à 16:47 le 14/05/2011

    Mort pour que des imbéciles prouvent leur virilité

    Ca a dû les blesser dans leur âme de siffler un mec alors qu’ils pensaient que c’était une femme. Ils avaient l’impression de passer pour des homos entre eux et donc ont voulu prouver leur virilité pour effacer cet affront qu’ils s’étaient fait à même (c’est dire si ils ne sont pas très intelligents) et ont donc décider de tabasser un mec qui n’avait rien demandé. Comme quoi, l’homophobie tue.

  9. par sissie84 à 16:33 le 14/05/2011

    Affligé par le mépris

    3000 personnes passant devant les commerces fermés en guise de soutien SAUF les deux bars où les copains des meurtriers buvaient tranquillement un petit coup en nous regardant passer avec beaucoup de mépris et de provocation !La communauté Maghrébine de la ville ne s’est pas joint à cette marche Blanche symbole de non violence ! Seule certaines mères ont eu ce courage mais à quel prix !

Le Nouvel Obs sorciérise Marine le Pen

Publié le

La dernière couverture du Nouvel Obs titrant « Le Piège » montre un visage de sorcière aux yeux de chat maléfique, les lèvres pincées, le visage pale comme les vampires, criblé de pattes d’oie, de rictus et de rides, un visage immense surgissant de l’obscurité penché sur un petit Sarkozy basané, perplexe et fragile. L’effet de menace, menace pour Sarkozy et pour nous toutes et tous est spectaculaire. Marine le Pen est une méchante sorcière, une vieille maléfique et méchante qui menace notre pauvre petit président et, par extension, son peuple innocent.

Cette image donnerait presque envie de défendre le pauvre petit Nicolas montré comme une victime de la diablesse.

L’enlaidissent de Marine va à l’encontre des tendances esthétiques qui incitent les femmes à acheter toutes les potions magiques possibles pour devenir toujours plus belles et rester toujours plus jeunes. La femme, quelle que soit sa position sociale et ses responsabilités doit être belle. On ne pardonne rien aux boudins, aux pouffiasses, aux vaches et aux laides. Mais quand elles sont belles et intelligentes, on leur rappelle que les élections présidentielles « ne sont pas un concours de beauté » comme il avait été reproché à Ségolène Royal.

Objectivement belles ou laides, les femmes sont beaucoup plus critiquées sur leur physique, sur leur apparence, y compris leur habillement, que les hommes. Il a été reproché à Royal ses tailleurs blancs comme son ensemble tunique pantalon bleu lors de son meeting de remerciements au Zénith.

Je n’ai jamais entendu, ni lu que Hortefeux était un rouquin puant, que Strauss Kahn était un gros queutard bulldozer, que Fillon teignait ses cheveux pour paraître plus jeune donc plus dynamique, que Juppé était aussi chauve que roublard, ou que Woerth avait la gueule hypocrite et arrogante de l’emploi. Une exception toutefois pour Sarkozy surnommé « le nain » ou « talonnettes », ce que je trouve particulièrement immonde. Personne n’est responsable de son physique structurel, comme la taille, et si Sarkozy peut être taxé de laideur, c’est pour ses mensonges, sa vulgarité, son arrogances et la noirceur évidente de son âme.

Je ne défends pas le programme du Marine le Pen et du Front National, loin de là, et je pense que c’est sur son programme qu’on doit la critiquer -ce que je fais dans mes précédents articles-, éventuellement l’attaquer…à la loyale. Le choix du Nouvel Obs est particulièrement misogyne qui attaque la politique sur son physique rejoignant ainsi le comportement universel des hommes misogynes, machos, sexistes, paresseux et malhonnêtes. Du coup, le Nouvel Obs renvoie Marine à la cohorte des femmes maudites dont je parlais dans un précédent article, démarche qui provoquera satisfaction chez les convaincus de la nuisance que représente le programme du FN pour la démocratie et renforcera le soutien de celles et ceux qui admirent le courage et la détermination de la candidate qui ose proposer des mesures radicales pour résoudre les problèmes d’économie et de sécurité qui accablent petits et faibles.

Le Nouvel Obs, comme l’essentiel des médias français, usent de paresseuses facilités rhétoriques pour vendre au détriment d’une information digne de ce nom. Qu’ils ne se plaignent pas de voir leur lectorat s’effriter, notamment au profit d’Internet où tout un chacun peut naviguer entre différentes sources pour se faire sa propre opinion, voire sa propre revue de presse.

Il est certain que ce n’est pas en sorciérisant Marine le Pen qu’on neutralisera sa popularité dans l’opinion publique. Par contre, c’est en analysant son programme et en mettant en exergue sa philosophie que les Français comprendront vers quoi elle les mènerait si elle était élue présidente de leur République laïque (soulignons que la politique familiale du FN est conforme à la morale catholique) et démocratique.

%d blogueurs aiment cette page :