Flux RSS

Archives de Tag: guerre sainte

Burkini. L’été 2017 sera couvert

Il n’y a rien de plus hygiénique que de se baigner nu dans une eau propre et limpide. Certaines personnes préfèrent se baigner habillées comme au XIXème siècle quand l’église catholique modelait les usages exigeant que l’on cacha le corps puant et diabolique des hommes comme des femmes. Dieu est pur, Dieu sent bon, Dieu n’a pas de sexe et ne connait aucune de ces fatalités humaines que sont la copulation, la faim, l’expulsion des selles et des urines, la transpiration, la maladie et la mort.

L’Islam vient à point pour nous rappeler ces principes oubliés par des sociétés qui ne pensent qu’à jouir par tous les moyens possibles, à commencer par la fornication provoquée par le corps impur de la femme dévoilée au regard innocent du mâle qui ne peut y résister du fait de ses hormones viriles. Pour résoudre ce problème crucial, il faut donc dissimuler le corps de la femme impure et tentatrice de la pointe de l’orteil au sommet de la chevelure indécente en passant par les mains qui doivent être gantées.

Toutes les femmes françaises ont connu directement ou par mère ou grand-mère interposée ces atteintes à leur intégrité féminine au profit des hommes.

La femme mythifiée en diablesse tentatrice perverse permet de justifier le harcèlement, le viol, la violence et la mise à l’écart par les mâles. Ainsi ils se donnent le droit quasiment obligatoire de disposer de toutes celles qui ne se soumettent pas à leur loi, en l’occurrence la charia, la loi musulmane.

Le burkini est devenu le dernier avatar de la discrimination musulmane des femmes. Le burkini n’est pas un costume de bain comme un autre, c’est un habit religieux au même titre que les voiles, hijab, burqas, haïks et tous les chiffons rappelant le « rideau » derrière lequel Mahomet demandait à ses femmes de se dissimuler lors de visites masculines. Il est faux ou hypocrite de prétendre que tous ces oripeaux sont des vêtements comme les autres et que ces femmes ont DROIT A s’habiller comme elles le souhaitent. Non, elles ne s’habillent pas comme elles le souhaitent mais comme leur religion l’exige, pour imposer leur religion au monde entier comme le leur a enseigné le Coran. C’est une nouvelle forme d’évangélisation, plus exactement de coranisation soit du prosélytisme et une manifestation de la guerre sainte , le djihad civilisationnel.

L’été 2017 promet de nouveaux troubles à l’ordre public comme en 2016 car, on oublie que les femmes en burkini sont accompagnées de mâles virils et jaloux qui peuvent devenir violents en cas d’intrusion sur leur territoire car il est dit que quand un musulman a mis le pied sur une terre en tant que musulman, cette terre lui appartient pour l’éternité…comme en corse à Sisco l’été 2016.

Le CCIF a déposé un référé-liberté visant à suspendre l’arrêté de Lorette. Audience le 03/07 au TA de Lyon à 14h ▶️

 

Certaines communes maintiennent leurs arrêtés anti burkini cette année. L’été 2017 promet d’être couvert et très chaud. Le journal l’Express dresse l’état de la la situation .

La décision du Conseil d’Etat au sujet de ces arrêtés sera restée sans effet, plusieurs communes réitèrent cet été, malgré les risques de poursuites.

L’interdiction du port du burkini sur les plages a été la polémique de l’été 2016. S’en étaient suivies des semaines de vives tensions en France à coup d’arrêtés municipaux. Certaines communes, comme Cannes ou Nice, avaient vu leurs arrêtés contre ce maillot de bain intégral suspendus par la justice. D’autres, telles qu’Oye-Plage ou Cagnano, avaient fini par reculer d’elles-mêmes. ..

D’après le magazine Causeur il serait possible d’interdire le burkini…si les autorités le voulaient mais vous savez comme moi que, par souci de division du peuple, par intérêt financier avec les dictatures musulmanes, par crainte d’attentats de Daech, par souci de liberté, par souci de déni (sic), par souci d’apaisement, tout est permis pour les musulmans : https://www.causeur.fr/burkini-interdiction-sisco-villeneuve-loubet-145447

Malheureusement, au nom du totalitarisme d’une certaine idée de la tolérance, le burkini promet d’être une source de profit non négligeable puisque de grandes marques le mettent en vente en boutique et sur Internet et que le Maroc, qui pourtant le prohibe, le fabrique et le distribue en masse. Quand on saisit « burkini » sur Google, on trouve  3 410 000 résultats pour 2017 …C’est une affaire rondement menée qui court !

Recherches associées à burkini été 2017

 

Le Québec revendique une laïcité « à la française », les Musulmans s’insurgent

Qui n’a pas encore compris que les Musulmans avaient déclaré la guerre sainte, le Djihad, au monde non musulman et qu’ils étaient en état d’insurrection ?

Tous les jours en France, des Musulmans refusent nos lois, rejettent les valeurs de notre république, insultent et agressent les représentants de l’ordre et de la loi avc la certitude de l’impunité garantie par Mme Taubira et la couardise du pouvoir qui capitule par peur, officiellement « par souci d’apaisement ».

Nos cousins québécois sont aux prises avec les mêmes problèmes. Il sera intéressant d’observer comment ils réagissent. Déjà, depuis plusieurs années, des voix s’élèvent contre « les accommodements raisonnables » avec l’Islam.

Je leur souhaite de faire mieux que nous, ce n’est pas difficile …

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/montreal-manifestation-contre-l-interdiction-des-signes-religieux-15-09-2013-3138523.php

Une manifestation à l’appel d’un collectif musulman a rassemblé quelques milliers de personnes samedi à Montréal pour protester contre le projet du gouvernement québécois de bannir les signes religieux ostentatoires dans la fonction publique.
Le gouvernement indépendantiste de la province du Québec a présenté il y a quelques jours une « charte des valeurs » du Québec dont un volet porte sur une proposition controversée sur l’interdiction faite aux agents de la fonction publique de porter des signes religieux comme la kippa, le hijab ou le turban. 

 « Non, non à la charte » ou « Marois, ta charte, on n’en veut pas », ont scandé les manifestants en référence à la « charte des valeurs » de la Première ministre du Québec Pauline Marois.

A la fin de la manifestation, Adil Charkaoui, un porte-parole du « collectif québécois contre l’islamophobie », a harangué la foule, en grande majorité des musulmans, en leur promettant d’aller devant les tribunaux pour contester une loi qui ne sera discutée à l’Assemblée nationale de Québec qu’à l’automne.
Appelés à manifester avec les musulmans, les associations juives avaient décliné cette invitation en raison de la fête de Yom Kippour.
Avec cette « charte des valeurs », le gouvernement Marois a clairement annoncé son intention de défendre l’idée d’une laïcité « à la française ».
En France, beaucoup « disaient que c’était l’Apocalypse, que les écoles allaient se vider, mais en fait le bilan de l’expérience française nous montre que la vaste majorité des étudiantes qui étaient concernées par l’interdit (de porter le voile islamique, ndlr) ont accepté finalement de renoncer à leur voile », a confié dans un entretien à l’AFP le ministre des Institutions démocratiques, Bernard Drainville.
« C’est un choix de société que vous avez fait en France, au nom de la République, pour le Québec c’est au nom d’un choix collectif et de certaines valeurs que nous souhaitons affirmer », a-t-il poursuivi.
Les manifestants de samedi ont, au contraire, dénigré la laïcité « à la française » en criant « Le Québec, c’est pas la France » afin de réaffirmer leur attachement à la liberté d’afficher leur religion sur leur lieu de travail.

 

%d blogueurs aiment cette page :