Flux RSS

Archives de Tag: hezbollah ruine l’Iran

Patriotes, lisez aussi les articles du Gatestone Institute

Publié le

 

Gatestone Institute

Les articles du Gatestone Institute sont particulièrement édifiants sur le rôle de l’Islam dans le monde et conséquemment l’islamisation des pays non musulmans au titre de la Hijra, l’Hégire.

Le média est anglophone mais certains articles sont écrits en français et dans de nombreuses autres langues.

Je ne connais pas personnellement la direction et la rédaction du Gatestone Institute et je l’ai découvert à travers mes recherches personnelles. Je m’y suis abonnée et je me réjouis d’y trouver autant de richesses chères aux patriotes de tous les pays que l’islam cherche à transformer en califat mondial en étouffant nos libertés et nos cultures.

Magnifions notre intelligence personnelle en cultivant l’intelligence collective. A plusieurs, nous sommes tellement plus intelligents…

La Connectrice

Voici une sélection d’articles en français (si vous lisez l’anglais n’hésitez pas à lire d’autres articles) qui m’ont particulièrement intéressée :

https://fr.gatestoneinstitute.org/11524/france-terrorisme-antisemitisme-musulman

  • En France, depuis 2012, plus de 250 personnes ont été tuées par le terrorisme islamique – davantage que dans tous les autres pays européens réunis.
  • Aucun autre pays en Europe n’a connu autant d’attaques contre les Juifs. La France est un pays où les Juifs sont assassinés parce qu’ils sont juifs.
  • « Les croyants musulmans savent très bien ce qui se passe, seule une minorité parmi eux est violente, mais dans l’ensemble, ils n’ignorent pas que leur taux de natalité est tel qu’un jour, tout ici sera leur ». – Luc Ravel, archevêque de Strasbourg.

https://fr.gatestoneinstitute.org/11684/iran-hezbollah-financement

  • Ironie du sort, la récupération par l’Iran de plus de 100 milliards de dollars d’actifs gelés a réussi, mieux que les sanctions, à rompre la solidarité entre le peuple iranien et le régime des Ayatollahs.
  • Sans l’argent iranien, le Hezbollah n’existerait pas. Du moins, il n’aurait pas ce statut de légion étrangère iranienne, engagée militairement contre Israël et d’autres Etats du Moyen-Orient. Sans les subventions iraniennes, le Hezbollah ne serait qu’une narco-mafia.
  • Le Hezbollah a développé des liens étroits avec les cartels de la drogue mexicains et colombiens, et est devenu un trafiquant de drogue au Moyen-Orient et aussi aux États-Unis.

https://fr.gatestoneinstitute.org/7320/suede-viol

  • Quarante ans après que le parlement suédois a décidé à l’unanimité de transformer la Suède autrefois homogène en un pays multiculturel, les crimes violents ont augmenté de 300% et les viols de 1.472%. La Suède est maintenant numéro deux des pays du monde en matière de viols, dépassée seulement par le Lesotho en Afrique australe.
  • Fait significatif, le rapport n’aborde pas la question de l’origine des violeurs. Il ne faut cependant pas oublier que dans les statistiques les immigrants de deuxième génération sont considérés comme suédois.
  • Dans un nombre incroyable de cas, les tribunaux suédois ont montré de la sympathie pour les violeurs et ont acquitté des suspects qui ont prétendu que la jeune fille voulait avoir des relations sexuelles avec six, sept ou huit hommes.
  • La station de radio sur Internet, Granskning Sverige, a appelé les grands journaux Aftonbladet et Expressen à se demander pourquoi ils avaient décrit les auteurs comme étant « suédois », alors qu’en réalité, c’étaient des Somaliens qui n’avaient pas la nationalité suédoise. Ils ont été vraiment offusqués quand on leur a demandé s’ils pensaient avoir la moindre responsabilité et devaient avertir les Suédoises de se tenir à l’écart de certains hommes. Un journaliste a demandé pourquoi cela devrait relever de leur responsabilité.

https://fr.gatestoneinstitute.org/11638/jihad-tribunaux-france

  • En France, toutes les périphrases du mot « terroriste » (« déséquilibré », « néophyte »…) n’ont qu’un but : nier que le terrorisme islamiste est un mouvement coordonné et que les jihadistes sont principalement des citoyens français en guerre contre leur propre pays.
  • Nier que le terrorisme est une guerre, aboutit à nier que les terroristes sont soutenus, abrités, transportés et financés par une zone grise de citoyens français soi-disant pacifiques.
  • En France le déni de la guerre a pour corollaire l’« anti-racisme ». Quiconque ose questionner l’islam ou l’islamisme dans les relations qu’ils entretiennent l’un ou l’autre avec la violence et le terrorisme encourt le risque d’être traîné devant les tribunaux et jugé comme un « raciste ».

 

A savoir aussi

Gatestone Institute : qui sommes-nous ?

Laissez-nous, avec tendresse et précaution donc, choyer les outils de la connaissance. Laissez-nous oser lire, penser, parler et écrire.
— John Adams (deuxième président des Etats-Unis)

Gatestone Institute est un think tank indépendant et à but non lucratif ainsi qu’un organisme de conseil en politique internationale. Gatestone Institute s’est donné pour mission d’instruire le grand public sur des thèmes que les grands médias échouent à aborder et à mettre en valeur :

  • Les Institutions de la démocratie et l’État de droit
  • Les droits de l’Homme
  • Une économie libérale forte
  • Une défense capable d’assurer la paix sur le territoire national et dans le monde libre
  • L’indépendance énergétique
  • Les menaces qui pèsent sur les libertés individuelles, l’indépendance nationale et la liberté d’expression

Gatestone Institute organise pour ses membres et d’autres personnes intéressées, des colloques au plan national et international, des réunions d’information et divers événements avec des dirigeants de stature internationale, des journalistes et des experts pour informer, analyser et mettre en perspective les enjeux actuels. Gatestone Institute formule également des recommandations chaque fois que cela est possible.

Gatestone Institute édite des livres et un site d’information quotidien, https://fr.gatestoneinstitute.org, sur les menaces diplomatiques et militaires à l’encontre des Etats Unis et de leurs alliés ; l’actualité du Moyen Orient et ses prolongements internationaux ; la transparence et la responsabilité des organisations internationales.

Gatestone Institute est financé par des donateurs privés et des fondations. Qu’ils soient remerciés de leur soutien ;

Ambassadeur John R. Bolton, Président

Nina Rosenwald, Directrice Générale
Naomi H. Perlman, Directrice Générale adjointe

Amir Taheri, Président, Conseil européen des gouverneurs

 

%d blogueurs aiment cette page :