Flux RSS

Archives de Tag: impérialisme musulman

L’UNESCO finance une pub en faveur du voile !

PUBLIÉ PAR ROSALY LE 17 SEPTEMBRE 2016

La dhimmitude abyssale des dirigeants allemands, soutenus par l’UNESCO, frise la folie pure.

L’UNESCO va-t-elle aussi classer le hijab et la burqa au patrimoine de l’humanité ?

Une femme voilée, vue de dos, marche d’une façon… très peu islamique, au son d’une musique orientale, tandis qu’apparaît sur l’écran le texte suivant :

« les femmes turques portent le hijab »

Puis la femme se tourne progressivement et on s’aperçoit qu’il s’agit d’une jolie Allemande de souche, aux cheveux blonds, qui déclare :

« Moi aussi ! c’est merveilleux !! »

« Apprécier la différence commence par la tolérance ! »

La jeune femme de la pub ne porte pas le hijab traditionnel, afin, je suppose, de ne pas trop choquer en un premier temps les téléspectatrices, mais juste un foulard ne couvrant que partiellement ses cheveux. Tandis qu’elle virevolte, la jeune femme blonde découvre partiellement une jambe… nue.

Horreur et damnation, doivent s’exclamer les barbus d’un œil lubrique ! Pas très conforme à l’islam, cette publicité suggestive — pour un musulman, cela va de soi.

Mais ce n’est que le début de la campagne de sensibilisation des Allemandes de souche au charme secret du hijab, la tenue de l’avenir dans la future République islamique d’Allemagne. Il ne faut pas trop brusquer les femmes allemandes, ces infidèles impures, mais les habituer progressivement et doucement à leur futur statut de femmes pieuses soumises à la religion d’Allah.

Cette publicité ne doit pas trop plaire aux gardiens de la vertu. Ces « détails scabreux » devraient faire hérisser les poils déjà hirsutes des barbus, car totalement inacceptables aux yeux des pieux musulmans, ces braves gens que le gouvernement allemand et l’UNESCO demandent aux Allemands, et par voie de conséquence à l’ensemble des Européens, d’accueillir avec affection, respect et tolérance.

La tolérance est toujours à sens unique : personne ne demande la réciproque aux musulmans. Etrange, n’est-il pas ?

Les non-musulmans sont priés, sous peine d’être accusés de racisme et de crime de haine, de tolérer dans la joie une idéologie autoritaire, suprématiste, liberticide, dont les adhérents aspirent à prendre le pouvoir.

Une fois celui-ci obtenu, ils refuseront d’accorder aux infidèles la tolérance qu’ils exigent d’eux aujourd’hui.

Grâce à notre incroyable et stupide tolérance à leur égard, ils nous imposeront par la force leur féroce intolérance.

Les dirigeants occidentaux souffrent d’une maladie incurable : le déni de la réalité du danger de l’islam, et ça tourne à la démence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sauvons notre pays. Une quinzaine d’actions et réflexions

23-09-16

c’est surtout la gravité de l’actualité, l’insupportable menace islamique, la violence musulmane (que nous appelons « djihad ») à l’encontre de nos compatriotes, et la trahison délibérée d’un régime socialiste qui abandonne les Français aux tueurs d’Allah qui les a décidés à réagir, et à proposer cette quinzaine d’actions

sauvonslafrance

Pour en savoir plus

Dix raisons de participer à la Quinzaine « Sauvons notre pays »

Publié le 11 septembre 2016 – par 13 commentaires – 1 056 vues

http://ripostelaique.com/dix-raisons-de-participer-a-la-quinzaine-sauvons-notre-pays.html

Ils organisent l’occupation musulmane de nos villages : rejoignez « Sauvons notre pays »

Publié le 14 septembre 2016 – par 67 commentaires – 4 579 vues

Le ministre de l’Intérieur et l’ensemble de ce régime ont donc décidé de ventiler 12.000 places de migrants de Calais (eux qui contestaient qu’il puisse y avoir 10.000 clandestins dans la jungle) dans toute la France. Les préfets ont été sommés par l’ineffable Cazeneuve, en contournant l’avis des maires, de recenser toutes les places disponibles, anciennes casernes, bâtiments publics, écoles abandonnées, etc. pour y loger les sympathiques clandestins de Calais qui, depuis plus d’un an, agressent régulièrement nos policiers, les routiers et les autochtones…

Carte-de-l-invasion-migratoire-en-France-21-03-16

Voir la carte interactive (plus de 6millions de vues) et la légende ici Carte de l’invasion migratoire

Nous appelons donc tous nos compatriotes qui refusent cette invasion migratoire et l’islamisation de notre pays, tous les citoyens soucieux de préserver leur cadre de vie et un vivre-ensemble à la Française, de s’inscrire dans notre Quinzaine » Sauvons notre pays », à la hauteur de leurs moyens : Manifestation comme à Montpellier, Rassemblements comme à Paris, Bordeaux et Privas, initiative culturelle comme à Cahors, action militante collage et tracts comme dans la Vienne, lettre au préfet pour protester contre ce coup d’Etat socialiste que constituent les décisions de Cazeneuve, rédaction de cahiers de doléances, demande de rencontre avec votre Maire, votre Député, etc.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/14/redigeons-nous-aussi-les-cahiers-de-doleances-des-non-musulmans-de-france/

Seuls les Français peuvent encore sauver la France, pensez à votre avenir, à celui de vos enfants, de vos petits-enfants, à celui de notre pays.

Inscrivez-vous dans cette quinzaine, contactez-nous en écrivant àredaction@ripostelaique.com ou à contact@resistancerepublicaine.eu

http://ripostelaique.com/ils-organisent-loccupation-musulmane-de-nos-villages-rejoignez-sauvons-notre-pays.html

Le Pape et l’Etat islamique

Publié le

Afficher l'image d'origine

Source image

Je l’ai déjà écrit ici (1) en plusieurs occasions, le Vatican et les musulmans font cause commune pour le maintien de leur main mise sur Jérusalem contre les juifs. Aussi, le comportement sans ambiguïté du Pape en faveur des musulmans migrants et conquérants n’est pas une surprise.

Je vous livre ici deux articles qui analysent clairement le comportement du Pape François, ses déclarations et la réponse de Daech à sa naïveté.

Afficher l'image d'origine

Pour le magistrat Philippe Bilger Il y a une manière de comprendre et d’affronter le Mal qui n’est pas naïvement compassionnelle. En admettant sa réalité d’abord et en la nommant.

De son côté, l’universitaire Raoul de Gerrx nous rappelle la réponse de l’Etat islamique aux illusions du Pape Le Pape combat contre la réalité quand il s’efforce de présenter l’islam comme une religion de paix, alors que celui-ci enjoint aux vrais croyants de tirer l’épée du djihad. C’est même leur plus grand devoir : imposer la loi d’Allah par l’épée est une obligation fondée sur le Coran, parole de notre Seigneur.

Afficher l'image d'origine

Autrefois, entre chrétiens et Français de culture chrétienne, nous pouvions suivre et comprendre ces paroles de Luc : Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre.

Luc 6
28bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. 29Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique. 30Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare.…
Références Croisées
Matthieu 5:39
Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre.

Matthieu 5:40
Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

Luc 6:30
Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare.

si on te frappe la joue droite, tends la joue gauche

La popularité de ce principe n’empêchait toutefois pas ses disciples de la transgresser. Ainsi, alors gamine, j’avais osé refusé d’essuyer la vaisselle parce que c’était demandé uniquement aux filles. Mon grand père, saint homme calviniste entre tous, me gifla. Je lui répondis « si on te frappe la joue droite tends la jour gauche » et…il me gifla à nouveau. Je fus alors convaincue de l’inutilité et de l’hypocrisie de la formule. Étais-je à 10 ans déjà plus réaliste que le Pape ?

Pardonner est un beau mouvement à condition qu’il serve d’exemple aux prédateurs, malheureusement, ce n’est pas à la mode, ça ne fait pas le buzz sur les réseaux sociaux…Ce serait plutôt « pour un œil les deux yeux, pour une dent toute la gueule  » comme le criaient certains dans les manifs de 68. La première fois que je l’entendis, je tombai de haut…

Bonne lecture.

La Connectrice

(1)

https://laconnectrice.net/2009/02/03/le-vatican-carbure-juifs-et-musulmans-trinquent/

https://laconnectrice.net/2013/04/02/frigide-barjot-aux-musulmans-vous-etes-notre-esperance-le-vatican-contre-israel/

https://laconnectrice.net/2016/07/30/islamisation-messe-en-arabe-mais-pas-de-preches-en-latin/

  • « La cruauté ne s’est pas arrêtée à Auschwitz »

Magistrat honoraire et président de l’Institut de la parole

 « Le Mal court ». J’emprunte cette expression à la belle pièce de Jacques Audiberti parce qu’il m’a semblé faire écho à la pensée du pape pour qui « la cruauté ne s’est pas arrêtée à Auschwitz ».
Ce pape n’est pas n’importe qui et il dérange à proportion de sa vivifiante singularité. Il fait partie de cette espèce rare des personnalités qu’on peut discuter mais qui suscitent, en même temps, l’admiration. La conception qu’il a de la religion catholique est un parfait et exemplaire antidote à la vision dévoyée de l’islamisme meurtrier.Aussi on ne peut qu’être surpris par les réticences à son égard de certains évêques dont l’un à Valence va jusqu’à dire « J’aimerais qu’il nous aide davantage dans nos rencontres avec les autres religions » alors que je perçois mal ce que le pape pourrait faire de plus dans ce domaine !Sauf à tomber dans le danger de propos plus atteints du syndrome de Stockholm et mièvres que vigoureusement chrétiens, comme ceux qui ont suivi immédiatement le massacre de Saint-Étienne-du-Rouvray.Il y a une manière de comprendre et d’affronter le Mal qui n’est pas naïvement compassionnelle. En admettant sa réalité d’abord et en la nommant.Combien de fois ai-je tenté d’obtenir des réponses d’ecclésiastiques de haut niveau sur le Mal, sa justification, son existence dans un monde où indistinctement coupables et innocents sont frappés alors que la divinité serait à la fois bienveillante et toute-puissante mais laisserait toute latitude à l’homme pour souvent commettre le pire ? Où serait la cohérence dans cet immense désordre accablant injustement, scandaleusement les uns mais permettant à la malfaisance d’autres de sévir ?Jamais je n’en ai obtenu une qui m’ait convaincu.Écoutons les interrogations du pape.« Où est Dieu si dans le monde il y a le mal, s’il y a des hommes qui ont faim, qui ont soif, sans toit, des déplacés, des réfugiés ? Où est Dieu lorsque des personnes innocentes meurent à cause de la violence, du terrorisme, des guerres ? Où est Dieu… lorsque les enfants sont exploités, humiliés ? Il existe des interrogations auxquelles il n’y a pas de réponses humaines […] Voici la réponse de Jésus : « Dieu est en eux. »Cela signifierait-il que, malgré ses terrifiantes manifestations, le Mal ne serait qu’une apparence puisque Dieu, en son sein, l’ennoblirait, le ferait accepter, changerait l’inévitable révolte, l’indignation forcenée en sagesse supérieure, en consentement presque surhumain ?Je ne suis pas théologien et, d’ailleurs, même les théologiens éludent quand des pécheurs, passionnés et troublés comme moi, les sollicitent. Je n’aime pas, au fond, derrière cette fuite, l’idée que le Mal est une chose trop sérieuse et grave pour être expliquée et transmise au profane.Extrait de : Le Mal court…

En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/la-cruaute-ne-sest-pas-arretee-a-auschwitz,275380#M5J6IXZDy4xwqZuI.99

  • La réponse très claire de Daech au pape François

Professeur universitaire à la retraite

 

image: http://cdn.bvoltaire.fr/media/2014/01/diable-vs-Jesus.jpg

Le moins qu’on puisse dire est que les guerriers de Daech ne font pas dans la dentelle.

 
 Dans l’avion qui le ramenait, il y a quelques jours, de Pologne, le pape François a de nouveau déclaré son amour pour l’islam et répété la doctrine de Vatican II selon laquelle toutes les religions sont, par définition, des religions d’amour, vouées à dialoguer et à s’entendre.

L’organisation État islamique, dans un article intitulé « Par l’épée », publié par son organe de propagande Dabiq, vient de répondre aux déclarations du souverain pontife. Le moins qu’on puisse dire est que les guerriers de Daech ne font pas dans la dentelle. Pas plus là qu’ailleurs.

L’article s’en prend, notamment, à la « naïveté » du pape qui croit, par ses propos lénifiants, « pacifier » la nation islamique. « Le Pape combat contre la réalité quand il s’efforce de présenter l’islam comme une religion de paix, alors que celui-ci enjoint aux vrais croyants de tirer l’épée du djihad. C’est même leur plus grand devoir : imposer la loi d’Allah par l’épée est une obligation fondée sur le Coran, parole de notre Seigneur. »

C’est pourquoi taxer la violence islamiste de « violence insensée », comme fait le pape, c’est insulter Allah lui-même, qui ne peut renier sa parole. L’article réfute également l’idée que les guerriers de Daech combattraient pour de l’argent ou pour des raisons économiques. « Même si vous arrêtiez de nous bombarder, de nous jeter en prison, de nous torturer, de nous abêtir et d’usurper nos terres, nous continuerions de vous haïr ; même si vous nous payiez le jizyah [l’impôt pour les infidèles, ndlr] et viviez humiliés sous l’autorité de l’islam, nous continuerions de vous haïr. Pourquoi ? Parce que le Coran nous commande de le faire. Nous ne cesserons donc de vous haïr que lorsque vous aurez embrassé l’islam. »

On peut rejeter ces propos en les qualifiant de fondamentalistes ou de fanatiques, mais ils ont le mérite d’être clairs, logiques et cohérents. N’en déplaise aux « modérés » et aux « pacifistes » qui s’en offusquent. Mais ceux-ci ont-ils jamais lu le Coran ?

En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/raouldegerrx/reponse-tres-claire-de-daech-pape-francois,276459#IsMq24Mz7O97qhSs.99

La France est comme une femme battue…par les musulmans

Publié le
Je vous communique cet article de Pierre Cassen,fondateur de Riposte laïque, qui, en quelques lignes résume notre situation face à l’islamisation de la France et les conséquences dramatiques qui en découlent. Attentats, égorgements, criminalité et délinquance, incivilités, régression de la condition féminine, insécurité, islamisation des esprits , insurrection, destruction des biens publics, détournement des aides médicales et sociales, détournements de nos valeurs démocratiques, mensonges, racisme, misogynie et sexualité malade, trafic de drogues, trafic d’armes, recel et trafic de voitures volées, appropriation de notre patrimoine et des jeux d’argent (casinos, foot, courses de chevaux) et…Fly Emirates si nous ne sommes pas contents …

Quand Pierre Cassen écrit que la communauté musulmane en France est un Etat dans l’Etat, je me souviens d’in voyage au Liban en 1974. Les Palestiniens vivaient au centre de Beyrouth dans des camps retranchés protégés par des gamins armés de kalachnikov (vu de mes yeux). Mon hôte, un vieux chrétien libanais m’avait dit : nous allons vers la catastrophe, c’est un Etat dans l’Etat. L’année suivante la guerre civile éclatait et le Liban ne devait jamais se relever pour retrouver son indépendance, ses libertés, sa joie de vivre, sa démocratie et l’exemple de multiculturalisme/multireligion pacifique qu’il donnait au monde. 

La France subira le même sort que le Liban si les Français ne se réveillent pas …

La Connectrice

Entre la France et l’islam, la séparation devient urgente

Ce sont toujours des Kelkal, Merah, Nemmouche, Kouachi frères, Coulibaly, Abdeslam qui tuent des infidèles, au nom de leurs textes sacrés.

Militant associatif et auteur Fondateur de Riposte Laïque

C’était pourtant une belle histoire, qu’on nous avait racontée. Une religion d’amour, de tolérance et de paix, qui allait trouver sa place dans notre République. Des disciples qui, à en croire le M. Laïcité du PS, Jean Glavany, le 9 décembre 2011, étaient, pour « 99,9 %, viscéralement attachés à notre modèle laïque ». Et on allait vivre ensemble, dans l’harmonie la plus complète. Sauf que cela ne marche pas…

Dans les faits, notre laïcité recule, sous les coups de boutoir des revendications communautaristes musulmanes dans nos entreprises, nos écoles ou nos cantines.

Le droit des femmes régresse. La multiplication des voiles islamiques dans nos rues est de plus en plus vécue comme une agression contre nos valeurs.

L’assimilation, qui avait permis d’accueillir des millions d’étrangers qui acceptaient nos règles, n’est plus de mise. Nous avons, à sa place, la construction d’un État dans l’État, par des militants qui pensent que les règles religieuses doivent s’imposer aux lois des hommes.

Jusqu’à ce jour, les nouveaux venus n’agressaient pas les habitants du pays qui leur ouvrait les bras. Cela a changé, et chacun sait que, dans nos prisons, l’islam est la religion majoritaire, et qu’on parle de 70 à 80 % de détenus musulmans.

Ce sont toujours des Kelkal, Merah, Nemmouche, Kouachi frères, Coulibaly, Abdeslam qui tuent des infidèles, au nom de leurs textes sacrés. Et à présent, les plus radicalisés viennent égorger des policiers chez eux, et appellent à faire subir le même sort aux journalistes, aux politiques, aux juges et même aux rappeurs…

Les assassinats musulmans se succèdent. Magnanville quelques heures après Orlando, quelques semaines après Bruxelles, quelques mois après le Bataclan, un an et demi après Charlie. Et le patron de la Sécurité intérieure a annoncé à l’Assemblée nationale que le pire était à venir. Bref, la France ressemble de plus en plus, tous les jours, à la femme battue d’un mari violent dont les coups risquent de devenir mortels.

Face à cela, deux solutions. Soit on considère le mariage entre la France et l’islam indissoluble, et on continue à nous enfumer avec l’islam de France. On fait donc du Cazeneuve, et on parle d’État de droit pour justifier que des Abballa soient en liberté. On fait du Valls, qui nous raconte qu’on n’a pas de chance, mais que nos enfants vont connaître une vingtaine d’années de terrorisme avant que les choses ne se calment… peut-être. Et on continue à faire entrer de plus en plus de « migrants » musulmans en France.

Soit on applique le principe de précaution. On se sépare, pour éviter un drame, et on se partage les enfants. La France garde les siens, ceux qui considèrent la loi des hommes souveraine. L’islam emmène les siens, ceux qui militent pour la charia, dans un des cinquante-sept pays musulmans de la planète. La séparation est alors définitive. Il n’y a plus d’islam en France, pour le plus grand bonheur des amoureux de la liberté et des apostats arabo-musulmans. Dans une séparation actée, quand le mari violent refuse de partir, les forces de l’ordre interviennent.

À moins d’être résigné à ce que la France devienne musulmane, je ne vois pas d’autre solution. Plus elle tardera à être mise en place, plus le coût de cette séparation sera élevé, des deux côtés.

Hijab Day à Sciences Po ce 20 avril !

Publié le
 Scandaleux ! Et après on nous reprochera d’être responsables de la non intégration des populations musulmanes et plus précisément de leur ségrégation.
Quand admettra-ton que l’islam est un impérialisme qui interdit l’intégration et au contraire veut nous imposer ses valeurs, ses coutumes et ses lois théocratiques.
Quand admettra-t-on que les musulmans sont racistes, intolérants, conquérants, communautaristes et indifférents au bien commun de la France, qu’ils sont francophobes ?
Déchéance des enseignements de Science Po qui sont supposés former des cadres très supérieurs et hauts fonctionnaires en leur transmettant l’histoire, les lois et les valeurs de la République française laïque.
Les dirigeants français sont décérébrés, exactement ce qui est nécessaire pour apprendre le Coran par coeur sans être autorisé à réfléchir et critiquer. C’est d’ailleurs pour cela que l’islam est si répandu dans le monde et qu’il gagne des conversions dans les milieux illettrés et intellectuellement indigents.
La Connectrice

        Chères amies, chers amis,

Céline Pina a informé sur son Facebook de la journée du hijab le 20 avril  à sciences Po paris, initiative soutenue par l’association Salaam.
Sur le Facebook Hijab day Un voile pour une journée, avec l’affiche en Anglais,  on peut lire entre autres  « Si toi aussi tu trouves que ce serait sympa d’essayer la décence, le respect de l’autre, l’échange et la compréhension mutuelle, tout ça, tout ça… dans notre société tristounette,
Enfin bref, si toi aussi tu es humaniste, féministe, anti-raciste, anti-paternaliste, sciences piste, ou tout ce que tu veux: REJOINS NOUUUUUUS : »

La manipulation mentale en semant la confusion, en noyant le mot « décence » au milieu d’autres substantifs !  C’est toujours le même argumentaire pour attraper tous les gogos et propager l’étendard de l’islam politique afin de montrer sa capacité d’occupation des espaces et des esprits.

En 2008, alors qu’une pétition circulait pour interdire le voile à l’Université, l’institut de la mode de l’Université Lyon2 avait organisé un colloque « Les voiles dévoilés : pudeur, foi, élégance ». Vous trouverez les réactions sur notre sitehttp://www.regardsdefemmes.com

Je laisse le soin aux associations parisiennes de réagir face à cette tentative de banalisation de l’assimilation des femmes à un unique objet sexuel devant se cacher dans l’espace public. Cette manifestation dans le hall d’accueil de Sciences Po Paris (la péniche) est une nouvelle avancée du patriarcat théocratique contre les droits des femmes.

Les étudiant-e-s, enseignant-e-s et personnels de sciences po Paris laisseront-ils, par indifférence ou par lâcheté cette tentative de régression sans réagir ? N’auront-ils pas le courage du doyen de la Manouba à Tunis ?

Pour ma part, je serai demain, avec d’autres responsables de Regards de Femmes,  au parlement européen, pour soutenir la jeune lycéenne Tchadienne Zouhoura, violée en réunion., Elle  a eu le courage de dénoncer ses agresseurs qui avaient fait circuler la vidéo du viol sur les réseaux sociaux, persuadés de leur impunité en tant que fils de dignitaires du régime.

Bien cordialement à vous,

Michèle Vianès

Combattre le terrorisme! Point de vue de Joseph Castano

Publié le

place republique attentats fn

Source photo

Joseph Castano est un pied noir « fier de l’être » qui anime un blog  » Contre la désinformation Historique et le respect de la Mémoire ». Son objectif est de Rendre à la mémoire des Français d’Algérie et à son armée bafouée, la justice qui leur a été refusée tout au long de leur calvaire. Il a écrit plusieurs ouvrages dont « l’Islam… Religion conquérante » et publie régulièrement des articles.

Je ne partage pas toutes les opinions de Joseph Castano, d’abord parce que je ne suis pas Pied-noir, ensuite parce que je ne suis pas militariste OAS et enfin parce que je suis opposée à la peine de mort. Toutefois, son expérience algérienne est indiscutablement un éclairage sur l’islamisation qui accable l’Europe en ce moment et  je partage son appel à la fermeté des nos gouvernements et institutions comme l’une des solutions au terrorisme musulman. Dura lex sed lex serait un début de la résolution du problème du terrorisme musulman.

De façon générale, l’expérience m’a appris qu’il est nécessaire de faire abstraction de certains engagements lorsque le locuteur exprime des idées justes, des informations pertinentes et, éventuellement de bonnes pratiques.

Résultat de recherche d'images pour "république"

Republique Francaise

Source image                                                                                        Source image

Finies les divisions et rejets arbitraires entre les droites et les gauches. A partir du moment où nous somme tous unis derrière les lois de la République et de notre symbole tricolore, nous devons savoir distinguer nos amis de nos ennemis quelle que soit leur couleur politique.

La Connectrice

Chanson « Je suis la France »

https://youtu.be/WV0c9z_azRg

https://www.youtube.com/watch?v=WV0c9z_azRg

COMBATTRE LE TERRORISME !

 

« La croyance superstitieuse en la force historique des complots (quand bien même ils existeraient, de type individuel ou collectif) laisse complètement de côté la cause principale des échecs subis aussi bien par les individus que par les Etats : les faiblesses humaines »Alexandre Soljenitsyne 

            Qu’ils soient intégristes, fanatiques religieux ou anarchistes, les terroristes prêchent le viol de la société, et, par conséquent, ils ne sauraient être traités comme des adversaires réguliers. Car « vouloir donner aux choses le sens de ses désirs est la pire forme de dérèglements de l’esprit ». Ainsi s’est exprimé Bossuet dans une de ses prédictions au souffle lyrique de ses visions grandioses.

Le caractère d’extrême gravité que revêt le terrorisme international a fait de la France (et désormais de la Belgique) l’une de ses plaques tournantes et nous met dans l’obligation de réagir avec fermeté contre tous ceux qui tentent de faire de notre pays un « champ de tir » du terrorisme, son refuge ou son « laboratoire d’expériences » révolutionnaires… d’autant plus que ces actions terroristes impliquent nécessairement une chaine de connivence et d’appui logistique sur notre sol et une préparation minutieuse…

A la guerre révolutionnaire ou « guerre sainte » prônée par les islamistes, nous devons opposer la guerre populaire totale ou guerre de libération nationale. Face à une menace terroriste, il faut faire le choix majeur qui s’impose et en tirer toutes les conséquences ; agir sans oublier la foi formulée par Engels : « Ne jamais jouer avec l’insurrection armée et, quand on la commence, la mener jusqu’au bout ». La France est aux yeux de l’islam une aire de guerre, « dâr al-harb », et elle se doit de traiter ce dernier de la même manière qu’il la traite.

Nous n’arriverons probablement jamais -en dépit de toute fermeté- à réduire totalement les actions criminelles mais il serait possible d’en limiter le nombre par l’instauration d’une juridiction et de tribunaux d’exception identiques à ceux créés par le régime gaulliste durant la guerre d’Algérie afin d’éradiquer l’OAS… et qui menèrent sans le moindre état d’âme au poteau d’exécution quatre soldats français dont deux officiers.

            Puisque cela fut accompli contre des patriotes dont le seul crime fut de vouloir conserver l’Algérie française, pourquoi cette juridiction ne serait-elle pas reconduite contre les ennemis de la France reconnus coupables d’avoir sacrifié des victimes innocentes ? Dès lors, le rétablissement et la mise en application immédiate de la peine de mort seraient prononcés à leur endroit. Qui a tué doit être tué ! L’horreur du mal est le principe même de la justice. Elle doit s’imposer comme une règle impérative, car elle est notre propre raison. « La loi, en général, est la raison humaine –disait Montesquieuen tant qu’elle gouverne tous les peuples de la terre »

            Les demi-mesures, comme c’est le cas actuellement, ne mènent à rien car les vices impunis s’accroissent à l’infini. Mais châtier les coupables, les condamner à mort ou leur infliger une sanction à la hauteur de leurs crimes, ne ferait -dans notre société émolliente, indifférente, conservatrice- que révolter les consciences de la « bien-pensance », des associations « humanistes » et provoquer la colère des islamo-compatibles issus de la gauche bobo-caviar et de la droite capitularde et louvoyante toujours prompts à brandir le carton rouge au nom de leur angélisme républicain.

Dostoïevski écrivait déjà, dans la « légende du Grand Inquisiteur » : « Qui aime trop l’humanité en général est en grande partie incapable d’aimer l’homme en particulier. Qui plaint trop le malfaiteur est fort souvent incapable de plaindre la victime ». Et le drame actuel c’est que nos sociétés vieillottes s’interdisent tout moyen coercitif. Elles ont lentement accumulé pendant une longue procession de siècles, les règles, les précautions et les interdits destinés à protéger l’idée qu’elles se faisaient de la civilisation. Elles ont imaginé couler la sagesse dans des lois… codifier l’indulgence et la mesure, pour défendre l’homme contre lui-même. Préoccupées d’exorciser la violence qui bouillonne toujours confusément dans des instincts mal maîtrisés, elles ont naturellement été conduites à interdire la seule forme de violence sur laquelle elles pouvaient peser : la cruelle mais indispensable gamme des châtiments qui prétendent moins punir le crime, que décourager le criminel.

Négligeant cette suprême mise en garde d’Aristote « Tolérance et apathie sont les dernières vertus d’une société mourante », elles ont inventé un arsenal de répression humain conçu à l’exacte mesure de coupables considérés comme des « égarés » ou des « déséquilibrés ». Or, on ne combat pas des terroristes avec de simples lois. On doit adopter une riposte appropriée afin de les arrêter dans leur élan velléitaire et agressif. « Plus l’Etat est corrompu, plus les lois se multiplient » clamait Tacite, cet historien et sénateur de l’antique Rome.

La France vit sous des menaces de plus en plus récurrentes que l’on ne peut contenir par la seule force de la loi. « Les français vont devoir s’habituer non à la menace des attentats, mais à la réalité des attentats qui vont, à mes yeux, immanquablement survenir. Nous sommes désormais dans l’œil du cyclone, le pire et devant nous » a déclaré dans « Ouest France », le 14 novembre 2015, au lendemain des attentats de Paris, le juge Marc Trévidic.

Bruxelles vient à son tour d’en subir les affres… et les terroristes vont de nouveau frapper. La France, confrontée à l’un des plus graves périls de son histoire ne doit pas s’embarrasser de préjugés pour prendre les mesures appropriées afin d’assurer sa propre survie. « Celui qui s’incline devant des règles établies par l’ennemi ne vaincra jamais » soutenait Léon Trotski.

            Mais, empêtrée dans ses règles, ses décrets et ses scrupules, voilà notre civilisation chrétienne paralysée par les dogmes qui la fondent et les lois qui la défendent qu’elle ne peut transgresser sans se renier. Et voici les barbares –forts de cette assurance- qui répandent leur terreur en voulant tout détruire, tout raser pour tout recommencer sur les décombres d’un passé qu’ils haïssent parce qu’ils ne le comprennent pas. Et ils tentent d’imposer leur loi par l’assassinat et la terreur à des sociétés qui ont su dissiper ces cauchemars depuis si longtemps qu’elles n’en imaginent plus l’éventuel retour. Voici qu’enchaînées par les règles qu’elles ont accumulées pour se prémunir contres les excès de leur propre colère, les sociétés stupéfaites s’abandonnent aux coups que leur portent des colères inconnues… Et voici que s’écroule la civilisation parce que les barbares puisent dans son raffinement, ses complications et son indulgence, la seule force qui rend leurs débordements irrésistibles. Ils retrouvent naturellement le plaisir d’égorger sachant combien timide sera la répression. Jamais les passions déchaînées n’ont fait autant de ravages… semé autant de morts… Jamais on n’a assassiné autant d’hommes au nom du bonheur de l’humanité… Jamais le mot de Malaparte n’a été plus juste : « Jamais on n’a couché autant de Christs dans les charniers du monde ».

Et nous, pauvres occidentaux, sommes en passe de perdre cette ultime guerre qui nous est imposée parce qu’irrémédiablement condamnés à capituler… au nom de la défense de la civilisation qui n’est autre qu’un suicide devant un assaut qui en nie l’essentiel.

            Soljenitsyne a écrit : « Toute notre vie là-bas nous a appris qu’il existe un seul moyen de résister à la violence : c’est la fermeté ! »

           Dans la lutte contre la subversion et le terrorisme, rien n’est plus important que l’application d’une politique de défense préventive ferme et impitoyable à l’égard des adversaires de la Nation. Celui qui sème le vent doit récolter la tempête.

joseph.castano0508@orange.fr

Moi française, je suis responsable du terrorisme islamiste

Publié le

A écouter les « scientifiques » de gauche, les politiques comme Taubira, les médias, les jeunes bobos et la plupart des musulmans vivant en France légalement ou illégalement, c’est ma faute si la France subit des attentats, des violences, des viols et l’insurrection exécutés par des musulmans avec la complicité de l’oumma islamiya sur ordre et encouragement de l’Etat islamique et de ses émules.

En quoi suis-je responsable ?

Parce que je suis française et que je partage les valeurs de notre République

Parce que je suis de culture chrétienne « Aimez-vous les uns les autres »

Parce que selon Tariq Ramadan, la France n’est pas une démocratie et qu’elle ne respecte pas les Droits de l’Homme.

Parce que mon pays est une ancienne puissance coloniale, qu’il entretient le néocolonialisme, qu’il refuse de payer « la dette coloniale »

Parce que la France est capitaliste amie des puissances impérialistes occidentales comme les USA, le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada et toutes les nations peuplées de « mécréants »

Parce que la France est raciste et esclavagiste, qu’elle discrimine les immigrés, qu’elle les envoie au chômage et qu’en conséquence elle les contraint à trafiquer drogues alcool, armes et êtres humains pour pouvoir se nourrir et entretenir leur famille en France, au bled ou au village

Parce qu’elle prive ces immigrés d’instruction, d’éducation et de formation en enseignant à l’école des matières haram comme l’histoire, la biologie, la théorie de l’Evolution de Darwin au lieu du Créationnisme

Parce que toutes les écoles et administrations françaises ne servent pas systématiquement de la nourriture halal à la cantine et dans les réfectoires

Parce que toutes les toilettes publiques ne sont pas équipées de jet d’eau pour se rincer l’anus selon les enseignements du coran

Parce que les Françaises qui se sont débarrassées du fichu-chapeau-voilette-bonnet et de tous les codes vestimentaires imposés supportent mal le retour de la discrimination sexiste que représentent les voiles de toutes les longueurs

Parce que la France accepte toutes les religions à condition qu’elles soient cantonnées à la sphère privée et qu’elles ne perturbent pas l’ordre public

Parce que les Français son hédonistes, égoïstes, jouisseurs sur terre, bons vivants, mélomanes et corrompus, qu’ils honorent Chétane, le diable

Parce que les Français mangent du cochon, qu’ils vivent avec les chiens, ces bêtes dégoûtantes qui auraient mordu Mahomet et chasseraient les anges

Parce que les femmes françaises sont insoumises, indécentes, libres et fréquentent des hommes à l’école, à l’université, dans leur activité professionnelle, dans les piscines et dans l’espace public. En conséquence, elle méritent d’être harcelées, insultées, méprisées, agressées, violées et tuées.

Parce que des militaires français tuent des frères musulmans en Libye, en Syrie, en Irak et au Mali.

Parce que de nombreuses françaises et français osent critiquer Mahomet, le coran et l’islam

Parce que la France serait l’alliée avec d’autres pays occidentaux des monarchies-corrompues-du-Golfe-persique, qu’elle soutiendrait les Wahhabites et les Sunnites contre les Chiites et l’Iran

Parce que la France est responsable de tous les maux des musulmans et qu’en conséquence ils s’accordent le devoir de nous humilier, de nous piller, de semer le chaos et de nous « mettre à genoux » comme l’a publié l’Etat islamique en se félicitant des attentats du 13 novembre 2015

Parce que les prisons françaises renfermeraient 60% de gentils musulmans innocents qui ont commis délits et crimes au nom de l’Oumma islamiya, un devoir musulman

Parce que la police française serait raciste en interpellant musulmanes et musulmans qui ne respectent pas les lois de la République et se mettent en état d’insurrection lorsque police et justice arrêtent et condamnent délinquants et criminels mahométans

Etc.

J’ai surement oublié de nombreuses fautes commises, selon  le coran et ses interprètes par la France, les Françaises et les Français. Je vous laisse compléter ma liste.

Cette liste a été élaborée d’après ce que j’ai entendu et lu dans les médias, dans les cafés et dans la rue.

La Connectrice

%d blogueurs aiment cette page :