Flux RSS

Archives de Tag: insécurité

13 novembre 2015-13 novembre 2017. Commémorer c’est bien mais agir c’est mieux

 

11-IMG_3177

Mon hommage aux victimes du 13 novembre et de leur famille

Quelles leçons avons nous tiré des attentats islamo terroristes du 13 novembre 2015 ? Pas de mesures de sécurité efficaces au vu des attentats qui ont continué à tuer, blesser et traumatiser. Certes la liste des fichiers S s’est alourdie et quelques dizaines de projets terroristes ont été supprimés dans l’œuf, les gouvernants nous ont promis de prendre des dispositions sécuritaires, des éléments de l’organisation de l’état d’urgence ont été intégrés dans le droit commun mais cela suffit-il ?

Il semble que de nombreux français tiennent une position islamophile contre ceux qui osent nommer l’ennemi et qu’ils qualifient d’islamophobes en se bouchant les yeux, les oreilles, le nez (propos nauséabonds !) et l‘intelligence. Les éducateurs sont confrontés à des propos haineux et un refus revendiqué et justifié de « faire comme le français » parce que les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République et que l’oumma islamiya rejette celui qui fait comme le kouffar, ce mécréant maudit 5 fois par jour dans les prières musulmanes. Quand admettra-t-on que le musulman est totalement responsable de l’hostilité qu’il suscite et de son échec économique, social et culturel ?

Les responsables irresponsables ne veulent toujours pas savoir et admettre que l’islam interdit l’intégration et, au contraire encourage la conquête des pays non musulmans à ceci près que lorsque le musulman met un pied sur une terre, elle devient automatiquement musulmane. La France est donc musulmane. Malgré ces évidences des Français continuent à battre leur coulpe au nom de leurs crimes contre l’humanité (dixit Macron en Algérie à propos de la colonisation), à reprocher aux français leur racisme, leur discriminations et leur xénophobie. Ils ne veulent pas reconnaître le fait que tous les pays musulmans sont de féroces dictatures et que même ceux, comme la Turquie qui sont officiellement laïques sont des théocraties appliquant la charia et menant le djihad guerrier, économique et civilisationnel.

Dans la réalité, l’Etat a déversé depuis des années des milliards au titre de la Politique de la Ville pour aider les quartiers en difficulté, quartiers souvent zones de non droit, régie par la charia et son cortège de menaces. Personne n’admet que les quartiers sont un tonneau des Danaïdes et qu’il n’y aura jamais assez d’argent pour améliorer la situation de leurs habitants parce que des musulmans s’y opposent par tous les moyens.

Pire encore, les bâtiments publics (écoles, bibliothèques, mairies, commissariat, maisons de la culture, maisons des jeunes, etc. )  sont systématiquement pillés et détruit lors d’insurrections massives qui n’ont d’autre but que d’asseoir le rapport de force favorable aux musulmans et leurs soutiens.

Le 13 novembre 2015, une belle jeune fille intelligente et pleine de promesses de réussite a été tué dans les attentats. Lamia était une amie de mon fils. Elle était d’origine égyptienne et nous avions bavardé de l’islamisation de la France, selon mes observations. Très contrariée par mes propos, elle a mis brutalement fin à la conversation …comme beaucoup de jeunes love and peace, y compris mes enfants. Je pense à Lamia avec tristesse.

Les défenseurs de l’islam évoquent des musulmans modérés mais je ne vois toujours pas les musulmans modérés s’insurger haut et fort en manifestant massivement contre les attentats musulmans.

Alors, en ce 13 novembre, je suis triste pour ces jeunes vies privées d’avenir, pour les blessés traumatisés à vie, pour leur famille plongée dans la douleur sans fin, pour nos valeurs submergées par l’islamisation sans merci de nôtre civilisation, pour l’avenir incertain de mes petites filles et pour l’humanité tout entière.

J’ai ressorti mon drapeau français acheté après le 13 novembre 2015 et il flotte au vent glacial de cette  journée d’hiver ensoleillée.

La Connectrice

Lire aussi

http://ripostelaique.com/je-noublierai-jamais-ce-que-jai-vu-il-y-a-2-ans-au-bataclan.html

Extraits

Nous avions publié dans un premier temps la photo avec un carré blanc au milieu. Mais à la demande de l’auteur de l’article, qui a perdu beaucoup d’amis et voisins ce soir là, nous publions la vraie photo du carnage du Bataclan, pour que nos compatriotes voient de quoi sont capables les islamistes.

...Notre première déception est apparue face à l’attitude des médias et des nombreux journalistes qui se pressaient devant le Bataclan. Seuls les passants et les voisins du quartier qui tenaient un discours politiquement corrects retenaient l’attention des journalistes. A l’inverse, tous les témoignages dénonçant le caractère islamique de cet attentat étaient rejetés par les médias, témoignages qui provenaient pourtant de témoins directs de la tragédie ou de proches de victimes. ..

Au sein de notre association de victimes, nous étions réunis en groupes de parole pour évoquer nos traumatismes après les attentats. A notre grand étonnement, la psychologue désignée par l’association pour animer ces groupes de parole était de confession musulmane et il fut impossible de prononcer le mot « islam » au cours de nos échanges. ..

…Doit-on rappeler que ces soldats de Daesh sont les commanditaires de l’attentat du Bataclan et qu’ils ont sur les mains le sang des 130 victimes du 13 novembre 2015 ? La France va donc accueillir sur son territoire des ennemis de notre République, des assassins qui ont servi l’idéologie criminelle de l’Etat Islamique. Pour quelles raisons nos dirigeants n’ont-ils pas consulté préalablement les survivants et les proches des victimes des attentats avant de se prononcer sur le sort de ces djihadistes ? Faudra-t-il verser des allocations familiales à ces familles avec l’argent du contribuable français, notamment avec l’argent des proches des victimes du Bataclan qui payent leurs impôts comme chaque citoyen français ? Est-on réellement à l’abri d’un nouvel attentat sanglant par ces djihadistes de retour en France ? Autant de questions restées en suspens et pour lesquelles nos hommes politiques n’apportent aucune réponse. Ce qui est certain, c’est que chaque djihadiste qui foulera le sol français est une insulte à la mémoire des morts du Bataclan et de toutes les victimes des attentats islamiques commis en France.

 

Femmes menacées dans le fief socialiste islamisé du XVIIIème,

Publié le

Les femmes ne sont pas harcelées que dans le XVIIIème, c’est partout dans Paris. Les autorités socialistes et de droite s’en moquent depuis des décades et la société dans son ensemble nourrit la culture du viol. Les femmes sont toujours délaissées au profit de l’Autre, par essence un homme migrant qui lui même est responsable d’atrocités sur les femmes de son propre pays. https://laconnectrice.wordpress.com/2016/11/12/migrants-gynecideurs-ils-abandonnent-ces-pays-ou-les-femmes-sont-excisees-violees-et-exploitees-a-leur-profit/

Les femmes du XVIIIème arrondissement de Paris ont bien raison de manifester contre l’occupation de leur territoire par des mâles violents, brutaux, inéduqués, menaçants, trafiquants, délinquants et criminels. Soutenons les en signant leur pétition

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-les-femmes-esp%C3%A8ce-en-voie-de-disparition-au-coeur-de-paris

___________________________________________________

http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/20/des-femmes-descendent-dans-la-rue-a-la-chapelle-pajol-a-paris_a_22100769/?utm_hp_ref=fr-homepage

Des femmes descendent dans la rue à La Chapelle-Pajol à Paris pour dénoncer le harcèlement de rue

Une pétition contre l’insécurité de ce quartier du 18e arrondissement de la capitale a réuni des milliers de signatures en deux jours.

20/05/2017 18:41 CEST | Actualisé il y a 15 heures

AFP
Une vue de la Place de la Chapelle à Paris (photo d’illustration).

PARIS – « On va sortir des chaises, on va s’installer ». Des habitantes du quartier La Chapelle-Pajol, dans le 18e arrondissement de Paris, entendent manifester ce samedi 20 mai, à partir de 19 heures, pour réinvestir l’espace public « devant chez (elles) », ont-elles confié à BFMTV. Elles dénoncent l’insécurité croissante et le harcèlement de rue dont elles sont victimes.

 

Les associations « SOS La Chapelle » et « Demain La Chapelle » ont initié le mouvement de grogne en lançant vendredi une pétition en ligne pour alerter les autorités. Intitulée « Les femmes, espèce en voie de disparition au cœur de Paris », elle dénonce les « insultes », les « vols à la tire », les « crachats », « l’odeur entêtante d’urine », les « trafics » qui rythment la vie dans ce quartier du nord-est parisien.

 

« Dès 16 heures, des dizaines d’hommes de 15 à 22 ans squattent mon hall d’immeuble pour dealer et je dois baisser les yeux: c’est devenu invivable », confie ainsi Laurence au Parisien. « Ma fille de 17 ans est continuellement harcelée, poursuit Nadia. Maintenant, quand elle sort du métro, elle fait semblant de téléphoner pour éviter d’être abordée ou ne pas affronter les regards insistants ».

  Paris propose un plan d’action

Signée par plus de 12.000 personnes en 48 heures, la pétition a su attirer l’attention. La ville de Paris et la préfecture de police ont reconnu vendredi « un sentiment d’insécurité » pour les femmes dans le quartier Pajol, et dit y avoir déployé « un dispositif dédié » pour remédier à ce « harcèlement de rue ».

 « Le quartier de Pajol fait partie des zones prioritaires. Des situations de harcèlement de rue à l’égard des femmes y ont été constatées. Si les femmes ne sont pas ‘interdites’ de circuler, il existe bel et bien un fort sentiment d’insécurité », dit un communiqué de la mairie.

Le plan d’action proposé par la ville se traduira « à court terme, par une augmentation importante des contrôles de police, tout au long de la journée », et à moyen terme, par « des actions de sensibilisation à l’attention des commerçants et des acteurs locaux pour qu’ils contribuent à prévenir et à alerter sur tout acte troublant l’ordre public ».

Par ailleurs, la Ville de Paris et la mairie d’arrondissement vont « initier une marche exploratoire dans le quartier », avec des riveraines, pour mettre en oeuvre des propositions.

@Paris @prefpolice @EricLejoindre Nous étudierons à cette occasion la possibilité de créer un Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) dédié à .

@Paris @prefpolice @EricLejoindre Avec @prefpolice, notre volonté est claire : dès les prochains jours, de premiers résultats doivent être visibles.

Des contre-manifestants dénoncent « une manipulation raciste »

La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse s’est même rendue vendredi après-midi à un rassemblement de femmes pour « écouter le témoignage poignant des habitants de la Place de la Chapelle », a-t-elle annoncé sur Twitter. « J’en appelle au Président de la République! #insécurité », a-t-elle ajouté.

Je suis venue écouter le témoignage poignant des habitants de la . J’en appelle au President de la République! https://twitter.com/pierreliscia/status/865505560401072128 

  •  
  •  
 

Des contre-manifestants se sont par ailleurs invités au rassemblement parisien vendredi après-midi pour dénoncer « une manipulation raciste », selon les témoignages rapportés par Le Parisien. Parmi eux, des militants engagés auprès des migrants installés dans le quartier, qui lisent entre les lignes de la pétition une stigmatisation de certaines populations.

Des habitants de la , venus dénoncer l’insécurité et le des femmes, traités de racistes par des militants

« Bravo le fascisme de gauche ! » Des riverains de la agacés d’être traités de racistes pour avoir dénoncé le

Lire aussi :

Pour la journée des femmes, les affiches et les slogans des manifs rivalisent d’humour

BLOG. À 15h40, un monde sans femmes

Cette campagne va vous faire changer de regard sur les femmes dans la pub

L’hommage aux victimes des islamistes enfumé par la visite des mosquées

Les cérémonies d'hommage courront du mardi 5 au dimanche 10 janvier.

Source photo Le véritable hommage des Parisiens aux victimes des islamistes se tient aux pieds de la République, pas dans les mosquées

Nous vivons dans un monde incohérent où les valeurs humaines sont réduites aux ingrédients d’un mauvais couscous. Nous sommes en état de guerre avec les islamistes mais il semble plus important à nos responsables irresponsables de protéger les musulmans que les mécréants que nous sommes.

Alors que le samedi 9 janvier était dédié à la triste commémoration des attentats commis par le djihadiste Coulibaly contre  l’Hypercacher de Vincennes et contre Clarissa Jean-Philippe policière de Montrouge , l’hommage aux victimes était brouillé par une invitation tonitruante des imams à constater de visu, dans les mosquées, comme les musulmans de France sont gentils.

Ces aimables musulmans n’avaient pas affrété de grands cars pour se rendre à la porte de Vincennes et à Montrouge mais pour conduire voilées et barbus (séparément pour ne pas tenter chétane) dans les mosquées de manière bien visible pour assurer l’encadrement des mécréants dans le dos desquels ils crachent ou répandent du sel pour chasser le mauvais œil.

Pire, le dimanche suivant le président de la République rendait visite à la grande Mosquée de Paris pour dire aux Musulmans combien il compatissait à leur douleur d’être stigmatisés. A-t-on déjà vu dans l’histoire, en période de guerre, rendre de concert un hommage aux victimes et aux complices des assassins ? Pas que je sache. Si aujourd’hui nous rendons un commun hommage aux victimes françaises et allemandes des deux boucheries des guerres mondiales, c’est parce que nous avons fait la paix avec l’Allemagne et c’est heureux.

Padamalgam plus important que les victimes des islamistes

Padamalgam prenait ainsi dans les médias d’information le pas sur le recueillement en souvenir de personnes innocentes, des gens comme vous et moi qui auraient pu être vous ou moi, assassinées aux cris d’Allah Akhbar sous les balles de fous d’Allah adorateurs de Mahomet.

Il est insupportable qu’à chaque attentat islamiste, le chœur des décérébrés de toutes obédiences s’alarme avant tout des dangers d’islamophobie que courent les gentils adeptes de la religion de paix et d’amour qui assassine, égorge, poignarde de plus en plus souvent encouragés par la  propagande efficace de l’Etat islamique qui les assure de l’enfer dans la vie et du paradis dans la mort.

Si les musulmans de France étaient sincèrement indignés par les crimes sauvages commis par leurs coreligionnaires ne pensez-vous pas qu’au lieu de défendre leur beefsteak  avant toute chose ils défendraient plutôt les mécréants que nous sommes en dénonçant les djihadistes, en faisant le ménage devant la porte de leurs milliers de mosquées, en interdisant les appels au meurtre des chrétiens et des juifs dans leurs cinq prières quotidiennes et qu’ils auraient la décence et l’humilité de s’effacer en ces jours de peine pour se joindre à la foule des Français anonymes meurtris dans leur chair , leur nation et leur âme?

A ce propos, je serais curieuse de savoir si les ravis des mosquées qui y mettaient le pied pour la première fois en ces journées portes ouvertes avaient eu droit à la lecture en français des prêches et des prières qui s’y déroulent.

Il faut être aveugle pour ne pas voir que les musulmans de France ne songent qu’à défendre leur communauté, cette oumma islamiya complice active ou passive de tous les crimes commis au nom de l’islam. Si ce n’était pas le cas, ils le prouveraient en descendant massivement dans nos rues pour hurler leur indignation et leur souffrance.

Je ne crois qu’aux actes. A chaque attentat islamiste, j’attends un désaveu franc et massif de la communauté musulmane et je ne vois toujours rien venir.

Au contraire, j’entends ça et là des musulmans justifier les attentats au nom de la Syrie, de l’Afghanistan, de la Libye, du Mali ou de la colonisation ou bien inverser les rôles comme l’avait fait le père de Mérah menaçant de poursuivre la France qui avait tué son gentil fiston ou, récemment la mère du djihadiste du commissariat du 18ème à Paris accusant la France d’avoir tué son fils innocent qui venait régulariser ses papiers avec une fausse bombe, un hachoir de boucher, un témoignage d’allégeance à l’Etat islamique et le dessin de son drapeau …

Des Tunisiens se présentant comme ses proches rejettent tout lien entre lui et des groupes extrémistes. «Pourquoi ont-ils tué mon fils? Il est allé (au commissariat) pour son passeport. Mon fils n’a rien (fait), c’est moi qui lui ai dit de rentrer. Je lui ai dit je vais être opérée à la main et je veux te voir», a réagi une femme, présentée comme la mère, dans une vidéo diffusée par la radio privée Sabra FM. «Il m’a demandé de lui envoyer des extraits de naissance, il était alors en Allemagne», a-t-elle ajouté, avant de laisser éclater sa colère. «Ils l’ont suspecté parce qu’il avait un sac banane pour mettre son téléphone ? C’est pour ça qu’ils ont tué mon fils ! La France a tué mon fils, je veux les droits de mon fils et rien d’autre», a-t-elle clamé, effondrée.http://www.leparisien.fr/faits-divers/attaque-du-commissariat-l-assaillant-etait-demandeur-d-asile-en-allemagne-10-01-2016-5437011.php

Il parait que peu de Parisiens se sont rendus à l’hommage public de la place de la République, contrairement 11 janvier 2015. Les Français ont-ils eu un sursaut de lucidité après avoir compris qu’ils avaient été manipulés par le pouvoir pour noyer le poisson en invitant tous les tortionnaires de la planète, indignation publique qui n’avait pas mis un frein au laxisme des polices et de la Justice, incurie qui s’était soldée par la tragédie du 13 novembre ?

Le véritable hommage aux victimes, hors de l’ombre des mosquées, n’est-il pas ces autels anonymes couverts de drapeaux tricolores, de fleurs, de bougies et de dessins qui continuent de vivre place de la République et sur tous les lieux où sont tombés les victimes des attentats islamistes, parfois fomentés ou encouragésdans l’opacité de ces mêmes mosquées ?

La connectrice

Hommages sincères et spontanés à Paris, Montrouge et Saint-Denis

Attentats : chaque jour, le frère d'une victime se recueille devant la Belle Equipe

Hommages anonymes devant « La Belle Equipe » Source 

Afficher l'image d'origine

Source photo

Afficher l'image d'origine

VIDÉO – Attentats à Paris : l’hommage aux victimes avant PSG-Troyes

Afficher l'image d'origine

« Le Carillon » rue Bichat Paris 10ème

Le café du Bataclan, qui jouxte la salle de concert, le 26 novembre 2015, à Paris.

Le Bataclan

Montrouge, traumatisée, rend un dernier hommage à Clarissa Jean-Philippe

Source photo

Clarissa Jean-Philippe, la policière de Montrouge a vraisemblablement arrêté dans sa folie meurtrière Amedy Coulibaly qui se dirigeait vers l’école juive de Montrouge, laquelle lui rend un vibrant hommage.http://www.wat.tv/embedframe/245710chuPP3r12179259

http://www.wat.tv/video/regardez-hommage-ecole-juive-791kr_2exyv_.html

Islam. Un marocain soupçonné d’avoir étranglé son épouse enceinte

  • Et un musulman de plus gynécideur !

http://www.leparisien.fr/faits-divers/sete-le-mari-soupconne-d-avoir-etrangle-sa-jeune-epouse-enceinte-09-09-2015-5075721.php

Une enquête pour «homicide volontaire» avait été ouverte mardi par le parquet de Montpellier dans cette affaire. La jeune femme, âgée de 25 ans, enceinte de quatre mois et mère d’un enfant de 4 ans, portaient des traces de strangulation, avait précisé une source proche de l’enquête. Le corps de cette femme avait été découvert lundi vers 21 heures à son domicile dans un bâtiment de la Seinchole à l’île de Thau, un quartier au nord de la ville de Sète, au bord de l’Étang de Thau.

Selon une information du Midi Libre c’est le mari, d’origine marocaine, qui avait alerté les secours lundi soir expliquant avoir découvert, à son retour dans l’appartement, son épouse «inanimée et inconsciente». Mais cette version des faits aurait été rapidement mise à mal par les enquêteurs de la police judiciaire. Le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret, doit tenir une conférence de presse ce mercredi sur ce dossier et expliquer ce qui a pu déclencher ce geste fatal.

Il en faut combien de plus pour que nos dirigeants prennent des mesures contre les crimes de l’Islam qui incite les mâles à disposer corps et âme des femmes, de leurs épouses et parentes mais aussi de toutes les femmes ?

  • Je rappelle que Yacine Chaouat, Tunisien condamné pour violences conjugales, siège toujours à la mairie du 19ème arrondissement de Paris !

Et voici qu’on veut nous imposer la présence de milliers d’hommes musulmans qui appliquent les principes de contrôle des femmes prescrits par le Coran avec la complicité des mâles français au pouvoir.

La Connectrice

Une femme violée en France toutes les 7 mn. Les migrants à la rescousse des violeurs ?

Coran 33.50 : « Ô Prophète ! Nous t’avons rendu licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu’Allah t’a destinées, les filles de ton oncle paternel, lesfilles de tes tantes paternelles, les filles de ton oncle maternel, et lesfilles de tes tantes maternelles, – celles qui avaient émigré en ta compagnie -, ainsi que toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophète, pourvu que le Prophète consente à se marier avec elle : c’est là un privilège pour toi, à l’exclusion des autres croyants. Nous savons certes, ce que Nous leur avons imposé au sujet de leurs épouses et des esclaves qu’ils possèdent, afin qu’il n’y eût donc point de blâme contre toi. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Des milliers de migrants mâles célibataires: risques de viols supplémentaires

Publié le 5 septembre 2015 – par 21 commentaires

Migrants3Toutes les photos l’attestent, les migrants sont dans leur grande majorité des mâles musulmans dans la force de l’âge qui viennent de pays où les femmes sont infériorisées, exploitées, enlevées, séquestrées, surveillées, mariées de force, victimes de crimes d’honneur, décapitées,  lapidées, vitriolées ou brûlées lorsqu’elles ne se soumettent pas à la loi des mâles. Le risque est encore plus élevé pour les non musulmanes.

En France, une femme est violée toutes les 7 minutes et la plupart des violeurs bénéficient de l’indulgence de la Justice quand les victimes osent porter plainte. Sachant que 60 % des prisonniers incarcérés sont musulmans (dixit Jack Lang) et que 30% de la population carcérale est condamnée pour crimes et délits sexuels, les femmes ont de quoi se faire du mouron. Et encore, ces chiffres ne concernent que ceux qui se sont fait prendre et ont été condamnés.

Les femmes souffrent en France de discriminations institutionnalisées mais aussi du harcèlement de rue, de sollicitations sexuelles incessantes et lourdes et risquent la violence physique lorsqu’elles n’acceptent pas de soulager un pauvre immigré « victime de ses pulsions naturelles ».

Faire venir sur notre territoire des milliers d’hommes célibataires agis par une culture qui considère la femme comme une propriété nous fait courir un risque supplémentaire objectif qu’il serait urgent de prendre en considération.

C’est bien beau de s’apitoyer sur les drames des migrants mais qui s’apitoie sur le sort des femmes qui sont chassées comme du gibier dans un pays qui se veut civilisé et subissent une atteinte insupportable à leur liberté ?.

Nous avons déjà fort à faire avec nos mâles nationaux de toutes origines et  les dix millions de musulmans légaux et clandestins qui nous méprisent, pour avoir le droit de refuser clairement et fermement la venue de milliers d’hommes musulmans en rut qui feront l’objet de l’indulgence de la justice comme c’est déjà le cas, une justice qui sanctionne faiblement et remet en liberté de dangereux prédateurs.

Messieurs les dirigeants de France et d’Europe, avez-vous vraiment l’intention de nous livrer, nous femmes, en pâture à ces hordes de mâles affamés de sexe ?

Un migrant mâle et musulman vaut-il mieux à vos yeux que vos compagnes, vos sœurs et vos filles de culture judeo-chrétienne, républicaine et laïque ?

Alice Braitberg

Attaque islamo- terroriste dans le Thalys. Qui doute encore du recrutement actif de l’Etat islamique en Europe ?

Publié le

Ce vendredi, un homme d’origine marocaine que l’on peut justement estimer musulman, s’en est pris aux passagers du Thalys Amsterdam -Paris, vers 17 h.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/arras-trois-blesses-par-balles-dans-un-thalys-un-homme-interpelle-21-08-2015-5025767.php

L’homme de 26 ans  était en possession d’un fusil d’assaut kalachnikov, d’un pistolet automatique, de neuf chargeurs et d’un cutter. Cet armement personnel imposant prouve la détermination de l’islamo-terroriste qui a certainement bénéficié de complicités pour se le procurer. Le terroriste a été interpellé.

L’attaque a été évincée grâce à la présence de deux militaires américains qui ont reconnu le bruit caractéristique de la culasse de la kalachnikov, en provenance des toilettes où se trouvait le terroriste.

L’un des hommes a été blessé d’un coup de feu et l’autre par un cutter.

Depuis des années que l’Etat islamique (Daech) nous démontre qu’il ne plaisante pas dans son offensive pour conquérir le monde non musulman, nos dirigeants ne prennent pas de mesures efficaces pour assurer notre sécurité, au contraire, ils favorisent le communautarisme musulman,cèdent à la plupart des revendications de l’Oumma islamiya et n’osent pas faire respecter nos lois « par souci d’apaisement ».

Or devant la faiblesse de nos responsables irresponsables, les jihadistes déclarés ou en puissance, font régner la terreur, stimulés par les appels au Jihad de l’Etat islamique qui s’est donné les moyens financiers de les éduquer, de les armer, de les entretenir, de les conditionner par de belles horribles images de décapitation et de viols, et qui, par sa propagande rappelle la promesse d’offrir aux martyrs (Chahids) de la conquête musulmane 70 vierges (Houris)

En attendant les houris du paradis, les vaillants jihadistes sont invités à se servir des esclaves sexuelles enlevées et séquestrées par l’Etat islamique et la horde de sauvages qui s’en réclame.

L’avenir est plus que sombre pour les non musulmans, soit la majorité des Françaises et des Français. Merci qui ?

A Calais, Bernard Cazeneuve recrute les migrants alors que l’AME a dépassé le milliard

Publié le

« Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde. La France doit rester une terre d’asile politique…mais pas plus ». Michel Rocard 03/12/1989

http://player.ina.fr/player/embed/I09182070/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/560/315/1/148db8

La France est riche, la France est prospère, la Sécurité sociale se porte bien, tous les Français ont du travail et les retraites ne sont pas  gelées pour faire des économies.

La France a les moyens d’accueillir toute la misère du monde, contrairement à ce qu’avait affirmé Michel Rocard premier ministre socialiste en 1989.

En visite à Calais ce lundi, notre ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, responsable de l’ordre public, a déclaré « 

 «trop de migrants qui pourraient bénéficier de l’asile en France hésitent encore» à faire une demande dans l’espoir de gagner la Grande-Bretagne…«nous devons leur faire comprendre clairement que l’asile en France est la meilleure chance pour eux»… «notre action porte ses fruits», a assuré le ministre en faisant état de 455 demandes d’asile depuis le début de l’année à Calais. Cependant, «tous ceux qui ne relèvent pas de l’asile doivent être reconduits à la frontière», a-t-il martelé devant la presse.

De leur côté, les associations se plaignent du manque de moyens ‘«Nous recevons maintenant les migrants qui sont arrivés en Italie il y a trois semaines. Le problème va continuer et malheureusement je ne sais pas comment nous y ferons face»,.. «Il y a un début d’épidémie de gale. Ils défèquent dans les buissons. Quand nos bénévoles vont sur ce terrain, les gens disent qu’ils ont faim et soif». L’Aide médicale d’Etat a déjà atteint le milliard …L’aide médicale de l’État (AME) est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F3079.xhtml

En 2013, le budget de l’AME – Aide Médicale d’État- a augmenté de 43% « en raison de la forte poussée du nombre d’étrangers en situation irrégulière« . Son coût pour le contribuable français a explosé à plus d’un milliard d’euros, soit deux fois plus que la prévision de 588 millions d’euros des « experts » socialistes avouée par la ministre de la santé Marisol Touraine ! http://www.economiematin.fr/news-ame-augmentation-etrangers-situation-irreguliere-calculette

https://dailymotion.com/video/k5asO3YiDYtp26b20gt

Sachant que ces migrants sont en majorité des hommes musulmans, notre responsable de l’ordre public semble oublier les nombreux problèmes que nous avons déjà avec les hommes musulmans qui commettent des attentats sur notre territoire, qui harcèlent et violent les Françaises et qui représentent les deux tiers de la population carcérale selon Jack Lang.

Inviter aussi ouvertement des migrants à s’installer en France aux frais des contribuables relève d’un mépris pour ces derniers et d’une grande inconscience pour la population non musulmane, encore majoritaire en France (45 millions de catholiques et 300 000 juifs qui émigrent chaque année par milliers du fait de l’antisémitisme lié à l’islamisation de la France).

La question des migrations actuelles doit se régler avec le pays d’origine et pas sur notre dos. Précisons que Cazneuve se rendra le 14 mai au Niger, au Tchad et au Cameroun  pour esquisser avec ses homologues des solutions communes. Nous attendrons avec impatience de connaître le détail de ces « solutions ».

Le gouvernement socialiste travaille pour porter Marine le Pen à la présidence en 2017, c’est incontestable.

La Connectrice

%d blogueurs aiment cette page :