Flux RSS

Archives de Tag: islam

Journal du 27 juin 2017

Publié le

Ah, il s’en passe des choses au royaume de France et je ne peux tout commenter. Je n’en ai pas non plus tellement envie depuis les élections présidentielles et législatives car rien n’a changé et il faut patienter pour savoir si les nouveaux élus qui se disent « en marche » vont changer quelque chose à la gouvernance de la France. J’attends voir…et pour l’instant, je scanne les informations dont j’ai connaissance.

La Connectrice

  • La nouvelle ministre de l’Armée, Florence Parly, trahit les soldats du dispositif sentinelle et les met en danger ainsi que la population qui vit près de leur siège

http://ripostelaique.com/pour-se-faire-mousser-florence-parly-a-mis-en-danger-la-vie-de-nos-soldats.html

  •   De plus en plus de cadres bien diplômés s’orientent vers les métiers manuels. Un tiers des Français souhaiterait changer de métier et 32% d’entre eux s’orienteraient vers un travail manuel ou artisanal. Interview de Jean-Laurent Cassely auteur de la révolte des premiers de la classe.  Métiers à la con, quête de sens et reconversions urbaines. Arkhé 2017

http://ripostelaique.com/pour-se-faire-mousser-florence-parly-a-mis-en-danger-la-vie-de-nos-soldats.html

  • Les femmes premières victimes de l’islamisation de la France avec la complicité de ceux qui ne risquent rien. le cas du quartier Chapelle-Pajol dans Paris XVIIIème.

http://www.leparisien.fr/paris-75018/harcelement-les-femmes-chassees-des-rues-dans-le-quartier-chapelle-pajol-18-05-2017-6961779.php

  • 17 ans après le vote de la loi sur la parité, les femmes sont exclues de la direction des groupes politiques de l’Assemblée nationale

http://www.lesnouvellesnews.fr/parite-enfin-une-evidence/

Ce soir, on apprend que François de Rugy, le plus médiatisé des 4 candidats, a été élu au perchoir à l’unanimité. Après l’espoir de voir une femme premier ministre, l’espoir de voir une femme au perchoir de l’Assemblée nationale s’effondre. A quoi sert-il de cultiver l’illusion si ce n’est pour manipuler les gens ?

http://www.europe1.fr/politique/qui-sont-les-trois-candidats-a-la-presidence-de-lassemblee-nationale-3372725

  • Le Comité d’Ethique favorables à la PMA pour les lesbiennes et les célibataires (ce sont souvent les mêmes), comme le président Macron. Peut-on aujourd’hui s’opposer à cette légalisation sans encourir les foudres du lobby LGBT. Pourtant, décider de mettre au monde des orphelins de père ne semble pas compatibles avec les droits de l’Enfant. D’autre part, au nom de « l’égalité », la légalisation de la GPA ne pourra pas être refusée aux gays même si, pour les satisfaire, il faudra légaliser le statut des mères porteuses, une forme d’esclavage.

L’avocate lesbnienne Caroline Mécary spécialisée dans les droits à l’enfant des lesbiennes et gays se réjouit et ne cache pas son espoir de voir légaliser la GPA au nom de l’égalité des droits sans discrimination de pratiques sexuelles.

http://www.20minutes.fr/monde/2094743-20170627-pma-comite-ethique-favorable-femmes-homosexuelles-celibataires

  • Une canadienne de 24 ans, Megan Couto,  prend la tête de la garde royale. Un modèle positif pour les petites filles.

http://www.20minutes.fr/insolite/2094827-20170627-video-royaume-uni-canadienne-24-ans-prend-tete-garde-royale

 

8 mars 2/5.Voulez-vous confier vôtre enfant à une nounou agréée voilée ?

Publié le

Les assistantes maternelles et familiales accueillent à leur domicile 1 à 4 enfants jusqu’à l’âge de 4 ans.

Quelques 5000 stagiaires sont formées par des professionnels de l’éducation, de la puériculture, du paramédical et du médical, en 60 h par an avant tout accueil, suivies de 60 h après le premier accueil d’enfants.

Leur formation est censée leur procurer les moyens de s’occuper correctement des enfants et des relations avec les parents.

L’enquêteur Jacques Maisonneuve a recueilli, dans sa vidéo, le témoignage frappant d’une responsable de formation de ces « nounous ». D’origine maghrébine, elle a manifesté ses profondes inquiétudes devant les pratiques « radicales » envahissantes de certaines  assistantes maternelles musulmanes voilées.

Face au climat actuel de menaces possibles sur sa vie sociale et de retombées judiciaires absurdes, mais bien réelles, elle a choisi la prudence de l’anonymat pour s’en protéger.

VOICI CETTE VIDEO EXCLUSIVE

https://youtu.be/rmWzi3f46zw

Première constatation : le nombre de musulmanes dans la profession est en très nette augmentation. Dans la formation qu’elle dirige, sur une vingtaine de stagiaires, près d’une quinzaine sont voilées. Ces nounous musulmanes voilées créent de nombreux problèmes :

Problèmes de comportements :

– outre le voile, stigmate religieux ostentatoire, porté jusqu’à l’illégalité de la burka, le tabou alimentaire du porc s’élargit même aux non musulmans.  Des parents français se voient refuser de fournir à leurs enfants des repas contenant du porc. Les enfants non-musulmans se retrouvent obligés de consommer une viande religieusement halal.

– certaines nounous musulmanes voilées refusent de serrer la main d’un homme, ce qui est à mettre en parallèle avec l’attitude de musulmans hommes refusant de serrer la main d’une femme (les non-musulmans étant considérés comme « impurs » par l’islam).

– un comportement de mépris envers les règles élémentaires de l’hygiène a été constaté chez certaines de ces nounous musulmanes (faire manger sur le sol les enfants dont elles ont la charge, « pour imiter le prophète »).

– on a aussi signalé le cas d’enfants non-musulmans forcés de participer aux prières islamiques par leur nounou voilée.

Problèmes de revendications réitérées et d’exigences interminables :

– demandes insistantes de salles de prière dans les lieux de formation (allant jusqu’à exiger le retrait des crucifix accrochés aux murs de la salle) ; sonneries bruyantes sur leur téléphone portable pour indiquer les heures de prière durant les réunions de formation, parents mécontents des attitudes ouvertement religieuses des assistantes maternelles musulmanes, enfants soumis à des placements multiples, face à l’intolérance et à l’intrusion du religieux non choisi dans leur existence.

– arrogance agressive des nounous voilées, devant toutes critiques portant sur leurs compétences ou leurs fautes, critiques dénoncées comme étant « discriminatoires, racistes, xénophobes… », et accompagnées parfois de menaces et de plaintes aberrantes, mais efficaces.

La hiérarchie, comme dans nombre d’institutions (RATP, SNCF, aéroports, etc.) recommande systématiquement  de « ne pas faire de vagues » et de fermer les yeux, quand elle ne menace pas les spécialistes de terrain, qui alertent sur les dérives et les dysfonctionnements, de « faire le jeu des fachos » ou de mesures administratives de rétorsions, en cas de récidive…

Notre témoin a aussi signalé que des stagiaires « radicales » et incompétentes ont reçu l’agrément dans leurs fonctions alors que le rapport de stage préconisait un refus pour incompétence.

Lâcheté des autorités, absence de soutien, déni de réalité, ou les 3 ensemble ?

De plus, la crainte d’actions judiciaires dans un contexte de complaisance unilatérale de certains juges renforce l’absence de fermeté et l’extrême faiblesse des réactions des responsables hiérarchiques.

Dans tous les cas, la diffusion de ces réalités dérangeantes est considérée comme une atteinte à l’ensemble de l’institution, donc susceptible de sanctions.

En attendant, dans bon nombre d’occurrences, le bon vouloir des musulmanes voilées prosélytes influe négativement sur la structure psychique des enfants en cours de développement et sans défenses.

Les comportements de certaines nounous voilées pose le problème récurrent de l’introduction progressive de l’islam dans le quotidien banalisé et de ses conséquences délétères surmultipliées.

Guy SAUVAGE

http://ripostelaique.com/video-choc-le-scandale-des-nounous-musulmanes-voilees.html

Lapin Taquin. Féminisme musulman

 

 

Ajoutée le 9 déc. 2016

Partage si toi non plus t’es pas convaincu par le projet de convivialité islamo-féministe

Twitter : https://twitter.com/LeLapinTaquin
Facebook : https://www.facebook.com/lelapintaquin/

Sources :
Reportage de France 2 à Sevran
https://twitter.com/Marion_M_Le_Pen/s…
Documentaire de Sophie Peeters sur le harcèlement de rue à Bruxelles
https://www.youtube.com/watch?v=wmZU0…
http://www.sudinfo.be/468479/article/…
Rokhaya Diallo pour la normalisation du voile islamique
https://twitter.com/LNE/status/806470…
Dossier Tabouche par Widad K et Sihame Assbague contre Bernard de La Villardière
https://twitter.com/paul_denton/statu…
Agression de Bernard de La Villardière
https://twitter.com/tprincedelamour/s…
Femme journaliste insultée aux Pays-Bas
https://www.youtube.com/watch?v=_xdrU…
Thierry Ardisson aime bien les kebabs mais loin de chez lui
https://www.youtube.com/watch?v=Hhcpw…
Camp d’été interdit aux Blancs
http://www.lefigaro.fr/actualite-fran…
Najat Vallaud-Belkacem se tait face à un islamiste décomplexé
https://www.youtube.com/watch?v=BHTJN…
Deux Français d’origine maghrébine dénoncent la montée de l’islamisme dans les Grandes Gueules sur RMC
http://www.fdesouche.com/797785-93-se…
Scène d’Independance Day
https://www.youtube.com/watch?v=vjFG-…

Musique :
Thème des Chocobos – Final Fantasy II
https://www.youtube.com/watch?v=vm2mj…
Thème des Chocobos – Final Fantasy III
https://www.youtube.com/watch?v=v8BK-…
Thème des Chocobos – Final Fantasy IV
https://www.youtube.com/watch?v=BxBtv…
Thème des Chocobos – Final Fantasy V
https://www.youtube.com/watch?v=agfnB…
Thème des Chocobos – Final Fantasy VI
https://www.youtube.com/watch?v=uIHEc…
Thème des Chocobos – Final Fantasy VII
https://www.youtube.com/watch?v=RHpn-…
Thème des Chocobos – Final Fantasy VIII
https://www.youtube.com/watch?v=lPC5G…
Thème des Chocobos – Final Fantasy IX
https://www.youtube.com/watch?v=ZCTd-…

Syrie. Faut-il soutenir Bachar-Al-Assad, la Russie et l’Iran ?

https://wordpress.com/post/laconnectrice.wordpress.com/28703

Pomme de discorde

Deux hommes tirant un os dans différentes directions.

Nos ancêtres et non des moindres avaient renoncé à comprendre la Syrie :

Vieux dicton syrien

Lors de la création du monde,

l’Intelligence dit : « Je vais en Syrie ».

L’esprit de Discorde ajouta : « J’y vais avec toi ».

Henry de Jouvenel, ancien Haut-commissaire en Syrie en 1926, racontant une conversation qu’il avait eue avec un ancien ministre turc au temps où la Syrie était encore une province Turque :

Oh ! Gardez-la ! Et surtout gardez Damas. C’est une de ces villes qui empoisonnent les empires !

  Joseph Kessel (journaliste et écrivain), venu en Syrie en 1927 se rendre compte des progrès de la pacification (après le soulèvement nationaliste des années 1925-1926)

     Il apparaît que tous les systèmes y sont vains, car nul pays n’est plus complexe, plus difficile, plus révolté par nature que la Syrie

Tous les matins de 9 à 11 h, sur Sud radio, Philippe David anime une émission polémique « Seul contre tous ». Ce matin il demandait aux auditeurs « Faut-il soutenir Assad, la Russie et l’Iran » flanqué de deux invités syriens francophones. Les auditeurs ont répondu « oui » à plus de 90%, un son de cloche inédit dans les médias mainstream, toutes tendances confondues.

Installez-vous tranquillement pour éplucher des patates, assortir vos chaussettes ou prendre un bain relaxant et écoutez :

http://www.sudradio.fr/Podcasts/Seul-contre-tous/Il-faut-soutenir-Bachar-la-Russie-et-l-Iran

Les intervenants :

Bassam Tahhan 

Ajoutée le 17 mai 2016

Bassam Tahhan, islamologue et professeur de géopolitique, évoque la bataille d’Alep, 2e ville de Syrie, près de la frontière Turque. Pourquoi cette bataille est-elle la clé de la Syrie ? Pourquoi la Russie n’a pas chassé Daesh ? Que vont faire les forces iraniennes ?

https://youtu.be/2QQ3NfBv7jE

Samir Aïta

Ajoutée le 20 févr. 2014

Ce mardi 18 février, le président du Cercle des économistes arabes, Samir Aïta animait une conférence à l’Institut Français de Mauritanie (IFM) pour décrypter la guerre civile en Syrie qui a engendré des milliers de morts et de déplacés.

 https://youtu.be/FUbFDXzRobo

 

J’écoute de plus en plus souvent Sud radio pour la qualité des débats que je peux y entendre et surtout une apparente indépendance de pensée qui ouvre les perspectives des questions qui y sont approchées, loin du politiquement correct et du ronronnement de la  bien-pensance. Profitez-en avant que cette radio ne tombe dans les banalités, audimat oblige.

Un point noir toutefois, l’intervention quotidienne de Brigitte Lahaie qui donne des conseils sur la sexualité. Ancienne actrice porno, on se doute que la dame a une vision très personnelle de la sexualité féminine qu’elle exprime en encourageant les femmes au nomadisme sexuel « pour se trouver » et en diffusant tous les poncifs ringards de la sexualité féminine copiée sur la sexualité masculine : multi-partenaires, fantasmes de soumission, excitation, bandaison, éjaculation, roupillon.

Humour. Burkini et voiles

Publié le

Le Kroll du 19 août 2016

 

Le burkini stigmatise les femmes qui ne le portent pas

Publié le

Si le burkini protège la pudeur de celle qui le porte, alors il stigmatise celles qui ne le portent pas et les désigne à l’assaut des hommes qui les prennent pour des femmes de mauvaise vie, des putes, des salopes, des Marie-couche-toi-là, des provocatrices, des nymphomanes, des folles de sexe, des obsédées, des hystériques, etc.

S’il faut porter un burkini pour se faire respecter des hommes, ceux-ci n’ont aucune raison de respecter celles qui ne le portent pas.

Tous les chiffons qui marquent le corps des femmes respectables ostracisent celles qui ne portent ni voile, ni hijab, ni bonnet, ni jilbeb, ni burkini .

Cette notion de pudeur que développe l’islam et qu’il impose uniquement à ses femmes n’a rien à voir avec la notion de pudeur que cultivent les pays de culture judéo-chrétienne et celles et ceux qui oseraient affirmer que l’accoutrement des musulmanes pudiques ne les fait pas rigoler ou ne les choquent pas sont des menteuses et des menteurs.

Porter des vêtements musulmans est une capitulation des femmes devant la maladie sexuelle des hommes. Rappelons que dans les prisons de France, 60% sont des musulmans et que 30% des prisonniers le sont pour des délits et crimes sexuels jugés (peu de femmes osent porter plainte).

Le burkini et ses acolytes de chiffons est une incitation au harcèlement et au viol des femmes qui ne le portent pas. C’est pourquoi, quand on respecte les femmes, on est favorable à son interdiction, avec l’interdiction du voile et de tout ce qui stigmatise la femme

La Connectrice (qui est lasse des idioties hypocrites, lâches et sexistes qu’elle entend à propos du burkini)

PS Bien entendu je ne crois pas à la vertu du burkini qui est surtout un étendard du djihad et une stigmatisation du corps de la femme pour complaire aux califes et aux imams qui entendent labourer leur corps comme un champs, qu’elles soient leur propriété exclusive ou leur cheptel sans limites de femmes à violer.

Je réponds ici à l’argument « pudeur » utilisé pour justifier le port du djihad…euh, du burkini…

Ces « imbéciles » de la République qui arborent le drapeau tricolore

"Le crayon guidant le peuple" , une des photos emblématiques des attentats à Charlie Hebdo. Le drapeau bleu-blanc-rouge y tient bonne place
.

Le crayon guidant le peuple » , une des photos emblématiques des attentats à Charlie Hebdo. Le drapeau bleu-blanc-rouge y tient bonne place . | Stephane Mahe – Reuters

"On ne se sent en rien complice du Front national quand on sort un drapeau place de la République ou devant le Bataclan" explique l'historien Bernard Richard.

On ne se sent en rien complice du Front national quand on sort un drapeau place de la République ou devant le Bataclan » explique l’historien Bernard Richard. | Charles Platiau – Reuters
source photos ci-dessus http://www.ouest-france.fr/attentats-paris/attentats-paris-le-drapeau-francais-reprend-des-couleurs-3869678

Hier matin, j’ai entendu sur RMC un auditeur qualifier d’imbéciles les gens qui pavoisaient France depuis les attentats. Je fais partie de ces imbéciles. Non seulement je pavoise depuis le 13 novembre mais je distribue des drapeaux tricolores « tous unis derrière l’adversité ».

Le discours de l’homme politiquement correct était émaillé des mots sacrés officiels : padamalgam, idées nauséabondes, populisme, nationalisme, fachosphère, vivre ensemble, métissage, multiculturalisme, etc.

S’il y a bien quelques chose qui n’est pas idéologique, c’est bien le drapeau national. Alors que le monde entier arbore ce symbole depuis les attentats, les Français eux, en ont honte. Cette honte est le complément indissociable de la haine des insurgés musulmans à chaque prétexte comme très récemment le décès malencontreux pour crise cardiaque d’un homme très malade,  le repris de justice Adama Traoré , durant son interpellation pour rébellion et outrage à la force publique. Adama qui avait connu la prison, voulait empêcher l’arrestation de son frère Baguy que le parquet de Pontoise voulait auditionner pour extorsion de fonds et agression à domicile.

La réaction de l’oumma islamiya a été d’attaquer le commissariat, la mairie, une école, les équipements municipaux en mettant le feu aux poubelles et leurs voisins en incendiant le maximum de voitures. Les délinquants et criminels musulmans qui constitueraient 60% des détenus dans les prisons de France, d’après Jack Lang, s’attaquent systématiquement aux symboles de la République chaque fois qu’ils sont pris la main dans le sac. Qu’on se le dise, ils sont ici chez eux et le prouvent en cultivant des zones de non droit. Ils font fuir la police, les pompiers, les médecins pour mener à bien leurs petits et grands trafics d’objets volés, de drogues, d’armes, de femmes. En même temps ils obéissent aux ordres de l’Etat islamique qui sème à dessein le chaos matériel et moral afin de recueillir la France impuissante dans son projet de califat.

Alors non, les gens qui arborent le drapeau français en hommage aux valeurs de la République, comme un appel à rallier toutes celles et ceux qui aiment la France, ensemble derrière le drapeau national, ces gens sont bien moins que des imbéciles, ce sont des gens lucides, dignes et supérieurement intelligents pour avoir compris que seule l’unité derrière les symboles de la République pourrait sauver la France.

La Connectrice et son drapeau tricolore qui flotte au vent de Paris

Non au voile pour les fillettes à partir de 2 ans

Publié le

 

Qui n’a pas été choqué de rencontrer des familles accompagnées de fillettes vêtues de couleurs sombres comme des Belphégors ? Comment peut-on oser imposer un tel accoutrement lugubre à des petites filles qui devraient rire, jouer, découvrir et socialiser sans entraves ? Comme le dit la lettre ci-dessous, discriminer des fillettes et même des bébés, les dresser à être soumises et à se résigner à des kyrielles d’interdits uniquement dédiés aux filles, c’est de la maltraitance.

La Connectrice

Bébé pieuse

Source photo

Source photo

http://photo-de-bebe.blogspot.fr/2013/07/photo-bebe-islam.html

http://algerienne-du-69-16.skyrock.com/2384649013-la-priere.html

http://www.aufeminin.com/news-societe/sois-un-homme-voile-ta-femme-la-campagne-qui-fait-bondir-en-algerie-s1406236.html

Voici la lettre ouverte adressée hier aux  Ministres de la Justice et des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, publiée dans Marianne n°997 du 20 au 26 mai 2016

Voilées dès l’âge de 2 ans : halte à la maltraitance !
Les petites filles de filiation musulmane sont-elles protégées effectivement
par le cadre juridique de la République française ?

Monsieur Jean-Jacques Urvoas, Ministre de la Justice,
Madame Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes

Voilées dès l’âge de 2 ans : halte à la maltraitance !
Les petites filles de filiation musulmane sont-elles protégées effectivement
par le cadre juridique de la République française ?

          La France s’honore de ne pas être signataire de la Convention Internationale des droits de l’enfant, en raison de l’article 30[1] qui autorise des abus religieux ou ethniques.

Ainsi nul ne peut s’affranchir de la loi commune en invoquant son appartenance à un groupe ethnique, linguistique ou religieux.

La protection des enfants par rapport à la maltraitance de leurs parents figure dans notre arsenal législatif, mais avec quelle effectivité ?

Dans la République une et indivisible,  toutes les fillettes ont droit à la protection de l’Etat, indépendamment de l’appartenance religieuse de leurs parents.

Nous vous interpellons afin de savoir si les petites filles de filiation musulmane bénéficient, elles aussi, de cette protection légale.

En effet, sur le territoire de la République, des petites filles sont affublées par leurs parents de tenues vestimentaires islamistes, telles les« jilbabs », qui, dès 2 ans, les retranchent du commun de notre société dans l’espace public.

Tout code vestimentaire[2] qui impose une prétendue pudeur aux fillettes depuis le plus jeune âge, sous prétextes religieux ou sectaires  est un marquage de servitude et de discrimination.

Il convient de récuser ces stratégies de prise de contrôle du corps féminin, conçu comme la propriété du père puis du mari qu’aucun alibi religieux ne saurait justifier dans un pays démocratique dont les politiques publiques tendent à l’égalité des droits entre femmes et hommes.

Cette contrainte familiale conditionne la petite fille à la servitude volontaire et à la soumission maritale ainsi qu’à être visuellement exclue de l’espace public. C’est bien une maltraitance exercée par une personne ayant autorité.

Ces tenues vestimentaires aliénantes stigmatisent les fillettes, en leur faisant porter  la culpabilisation d’être née de sexe féminin. Les petites filles  sont ainsi conditionnées à se responsabiliser des violences sexuelles subies.  Ce serait leur faute puisque leur tenue vestimentaire serait non conforme aux prescriptions religieuses édictées par les adeptes du dogme islamique le plus obscurantiste.

Dans le même temps, les garçons sont exonérés de toute responsabilité et conditionnés pour perpétuer le pouvoir viril, la possession du masculin sur le corps et l’esprit des filles puis des femmes.

Il faut soustraire les petites filles à cette violence et ne pas tolérer que dans l’espace public une fillette porte un marqueur archaïque et claustrant de l’oppression des femmes.
Sinon, cela contredit frontalement le principe d’égalité entre les femmes et les hommes.

Ne tolérons pas l’endoctrinement des enfants dans une vision hiérarchisée des sexes. Les fillettes n’ont pas à se cacher dans l’espace public sous le prétexte qu’elles seraient une tentation pour des prédateurs masculins à qui l’interdit des violences envers les filles n’a jamais été posé.

C’est la machocratie qui est perpétuée par l’apartheid sexuel

Etendre le vêtement des fillettes aux cheveux, au cou, aux bras, et même au visage, c’est les retrancher de la société, leur inculquer qu’elles n’ont pas les mêmes droits que les garçons.

Ce stigmate imposé aux fillettes  prohibe  la mixité dans les rues et les lieux publics. En 2005,  la tribune « Banlieues sans femmes, banlieues s’enflamment »[3] montrait  le lien entre les  troubles à l’ordre public et la non-mixité des espaces et lieux publics. Restreindre leur accès aux fillettes et adolescentes,  prétendument pour leur protection, c’est en réalité interdire de vivre ensemble dans le respect mutuel et ouvrir le champ des frustrations sexuelles.

L’objet de ces sectaires et intégristes est d’imposer leur  capacité d’intimidation, sinon de gouvernance,  des espaces et des esprits. Après avoir promu dans l’espace public le voilement des femmes, ils poursuivent leur avancée contre le principe d’égalité femmes-hommes en rendant visibles les petites filles en tant qu’objet sexuel. Cela modifie la perception  de l’espace public qui n’est plus un espace de liberté pour celles qui doivent s’y dissimuler dans une tenue claustrante afin que, même dehors, elles restent dedans.

Ce problème nous concerne toutes et tous.

Interdire, poursuivre et sanctionner cette grave maltraitance envers les fillettes qui leur impose de proclamer la honte de leur corps et l’infériorité du féminin est un devoir de la République.

Signataires
Fewzi Benhabib, Militant laïque, Observatoire de la laïcité de Saint Denis
Nadia Benmissi et Nadia Ould Kaci, Femmes sans voile d’Aubervilliers
Christian Cadiot, Magistrat à la Cour de Cassation
Sérenade Chafik, Ecrivaine
André Gerin, Député-maire honoraire de Vénissieux
Yvette Roudy, Ministre des droits des femmes de 1981 à 1986
Michèle Vianès, Présidente de regards de femmes


[1]  « Dans les États où il existe des minorités ethniques, religieuses ou linguistiques ou des personnes d’origine autochtone, un enfant autochtone ou appartenant à une de ces minorités ne peut être privé du droit d’avoir sa propre vie culturelle, de professer et de pratiquer sa propre religion ou d’employer sa propre langue en commun avec les autres membres de son groupe ».
[2] Résolution votée le 4 octobre 2005 par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe exhortant tous les pays membres à  : « Veiller à ce que la liberté de religion et le respect de la culture et de la tradition ne soient pas acceptés comme des prétextes à la justification des violations des droits des femmes, y compris lorsque des jeunes filles mineures sont contraintes de se soumettre à des codes religieux (y compris à des codes vestimentaires), … » (article 7.3
[3] Tribune de Michèle Vianès, parue dans Volkskrant, quotidien néerlandais, le 8 décembre 2005

Terrorisme musulman. L’oumma islamiya est responsable.

Publié le

Tandis que la gauche tente de rallier les foules pour assurer sa survie, les terroristes musulmans frappent encore à Bruxelles dans l’aéroport et le métro.

Hier encore on s’étonnait de ce que le terroriste Abdeslam ait pu se cacher près du domicile de ses parents pendant 4 mois, au sein de la commune bruxelloise de Molenbeek, au sein de sa communauté . Il faut avoir de sacrées œillères idéologiques pour oublier la prégnance de l’oumma islamiya. Tout musulman se doit, par obligation religieuse et par terreur, d’aider un autre musulman. Les complices du terroriste sont les millions de l’ensemble de la communauté musulmane. Il semble que, dans le monde, seuls les Israéliens l’aient compris parce qu’ils sont aux premières loges.A l’occasion d’un voyage en Israël, un soldat m’avait dit : nous devons nous protéger contre l’ennemi de l’intérieur. Hé bien aujourd’hui, les Européens doivent se protéger de l’ennemi de l’intérieur, ces millions de musulmans qui n’obéissent qu’à l’oumma islamiya et haïssent les koufars.

J’entends en ce moment René-Georges Querry dire qu’on continue à dire que « les racines du mal se trouvent en Syrie » alors que maintenant, les terroristes sont parmi nous soit actifs, soit passifs par non dénonciation et protection.

Le musulman est à l’oumma islamiya ce que le doigt est à la main. Il est dans l’incapacité totale de se désolidariser de sa communauté parce que c’est un devoir de sa religion de soutenir et protéger tous les musulmans pour la seule raison qu’ils sont musulmans et a fortiori s’il s’agit de se défendre contre les non musulmans qui auraient la prétention de vouloir appliquer les lois de leurs pays..

Nos dirigeants et nos zélites n’ont toujours pas admis le fonctionnement de l’oumma islamiya et la logique implacable du Djihad malgré des preuves quotidiennes.

Je ne fais pas de différence entre les islamistes, les musulmans modérés et les musulmans parce que le plus gentil des musulmans modérés ne dénoncera jamais un membre de l’oumma islamiya, quoiqu’il fasse, de la petite délinquance au crime.

Il serait tant de reconnaître que les musulmans sont en état d’insurrection quand ils affirment que « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et que même s’ils ne le clament pas haut et fort, ils le pensent.

Les exemples publics de la solidarité musulmane sont nombreux :

*plus d’une trentaine de personnes étaient au courant de la séquestration d’Ilan Halimi par le musulman Youssouf Fofana et il ne s’en est pas trouvé une seule pour le sauver

*un chauffeur de bus musulman aide un violeur poursuivi par la police à s’échapper

*Mohamed Mérah aidé et protégé par sa famille et ses amis, son père abandonnique menaçant d’attaquer la France pour sa mort

.*Coulibaly et frères Kouachi aidés par de nombreux amis

*Émeutes contre l’arrestation de l’un des leurs avec mise à feu des commissariats et bâtiments publics, agression des policiers lors de contrôles ou d’arrestation en flagrant délit (Trappes, Argenteuil, Villiers le bel, etc.)

*Émeutes dans les tribunaux quand un musulman est condamné pour avoir commis un crime (Sohane, )

*Solidarité des familles et des amis lors d’une perquisition pour trafic de drogue et recel, exemple nombreux dans les documentaires sur l’action des polices

Quant à la misère qui serait à l’origine de l’action des terroristes, une misère dont nous, européens serions responsables, arrêtons donc avec la politique de l’excuse, des accommodements raisonnables, de la préférence de l’autre. Ces gens étaient misérables dans leur pays d’origine incapables de les éduquer, de les soigner, de les nourrir, de leur donner un espoir de développement personnel et national. Leur religion leur interdit de s’intégrer chez nous : celui qui fait comme le koufar n’appartient pas à l’Oumma islamiya.

Les musulmans sont entièrement responsables de leur propre misère et ils n’ont aucune excuse parce qu’ils refusent de partager et ne pensent qu’à conquérir, le djihad, ou mourir pour gagner des vierges au paradis d’Allah.

Ceux qui les excusent, au nom de nos valeurs qu’ils dévoient, sont des criminels par musulman interposé.

La Connectrice

 

*

 

Je suis belge !

Publié le

photo message

Aucun mot, aucune déclaration ne seront assez justes pour exprimer ma solidarité avec le peuple belge

Condoléances aux familles des victimes

Hommage à la mémoire des victimes

Compassion pour les blessés

Vive Bruxelles !

http://www.mesopinions.com/message/tous-unis-contre-le-terrorisme/

IMG_1366

 

#Bruxelles Tous unis contre le terrorisme

%d blogueurs aiment cette page :