Flux RSS

Archives de Tag: jardinage

Printemps gris. Le soleil est dans les fleurs

Publié le

 

Quizz : Saurez-vous mettre les noms correspondants sous les photos de ces fleurs de printemps ?

Pervenche

Mahonia faux houx

Forsythia

Pensées

Primevères

tulipes

narcisse double blanc et saumon, plusieurs noms commerciaux

jacinthes

jonquilles

pissenlit (dendelion)

kerria japonica ou corète du Japon

Parc des Buttes-Chaumont et rue Edouard Pailleron

01-IMG_2143

Parc des Buttes-Chaumont. Voyez-vous l’intruse ?

04-IMG_2146

Parc des Buttes-Chaumont

03-IMG_2145

Parc des Buttes-Chaumont

06-IMG_2148

Rue Jean Menans, devant l’école maternelle et primaire

08-IMG_2150

Rue Edouard Pailleron, la stèle à l’hommage des victimes de l’incendie criminel des préfabriqués du collège Edouard Pailleron. 16 enfants et 4 adultes ont péri, le 6 février 1973.

Les bulbes plantés à l’automne dernier dans mes jardinières

De la couleur et des odeurs suaves sur mon balcon

Parc des Buttes-Chaumont et rue Manin

Buttes-Chaumont. Les couchers de soleil de Marion

Marion admire le ciel au-dessus des Buttes-Chaumont depuis la large baie de son bow-window. Au delà de sa collection d’orchidées qu’elle nourrit de coquilles d’œuf, elle ne se lasse pas de regarder le spectacle chaque jour unique, du ciel et des frondaisons du parc. Elle a alors envie de partager cette immense beauté que rien ne peut égaler. Elle offre alors ses clichés à sa famille, ses amis et même Météo France.

Les photos ci-dessous ont été prises en direction de l’Ouest.

 

 

Les orchidées du jardin intérieur de Marion

Le printemps naissant vu de la fenêtre de Marion

Sophora japonica au début de l’été

001

 

12400809_1016001765123481_4455875832409483180_n

Soleil levant. Photos prises dans le parc un matin de novembre 2015. 11 jours après le massacre du 13 novembre, la nature triomphe de l’horreur.LC

Jardinage. En mai, attention aux saints de glace

Publié le
Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de glace, mais saint Urbain les tient tous dans sa main. (dicton ancien)
11,12,13et 25 mai 2016
IMG_1237
Si comme moi vous cultivez votre jardin, au sens propre comme au figuré, ne vous fiez pas au dicton « En mai fais ce qu’il te plait » car, jusqu’au 25 mai, nous ne pouvons pas nous fier aux rayons du soleil, aussi câlins soient-ils.
Je me souviens d’un mois de mai, peut-être en 1983 quand il faisait tellement froid que nous avions du remettre nos doudounes d’hiver.
Je revois et j’entends toujours la désolation de ces cultivateurs qui, en quelques nuits, avaient perdu toute la récolte de l’année, bourgeons de fruitiers et de vignes ayant gelé malgré les réchauds qu’ils avaient installés dans leurs plantations.
J’ai donc retenu la leçon et je surveille attentivement la météo jusqu’à la fin du mois de mai.
La Connectrice et son jardin suspendu
IMG_1248

Les saints de glace : dates 2016 et histoire

L’histoire

Il faut remonter jusqu’en 500 ans après Jésus-Christ pour retrouver les premières traces de ces croyances liées aux saints de glace. À cette époque, les gens priaient saint Mamert pour qu’il protège les cultures et les plantations. N’obtenant pas toujours gain de cause, ils constatèrent que le temps se dégradait, cette baisse des températures intervenant toujours à la même période et pouvant aller jusqu’au gel. Initialement, ce furent saint Mamert (archevêque de Vienne), saint Pancrace, saint Servais et saint Urbain les premiers saints de glace. Les saints de glace changèrent de nom au fil de l’évolution des religions et des calendriers. Aujourd’hui, les saints de glace sont : sainte Estelle, saint Achille et sainte Rolande. Les scientifiques ont évidemment une toute autre interprétation et considèrent, grâce à des observations astronomiques, que la Terre arrive, à cette période de l’année, dans un espace où les poussières stellaires seraient plus importantes.

Les dates des saints de glace

Si le nom des saints de glace a changé, les dates quant à elles restent fidèles aux origines. Il s’agit des11, 12 et 13 mai. Une quatrième date, le 25 mai, est souvent évoquée et correspond au vieil adage : Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de glace, mais saint Urbain les tient tous dans sa main. Ces saints ont chacun non seulement leur date mais également leur dicton. Le 11 mai, Attention, le premier saint de glace, souvent tu en gardes la trace. Le 12 mai, Saint Pancrace souvent apporte la glace, et le 13 mai, Avant saint Servais point d’été, après saint Servais plus de gelée. Le 25 mai, qui n’est pas un saint de glace mais qui y est rattaché, indique : Mamert, Pancrace et Servais sont des saints de glace, mais saint Urbain les tient tous les trois dans sa main.

De la douceur dans ce monde de brutes. Printemps, cerisiers roses et pommiers blancs

Publié le

C’est le printemps. La chaleur précoce a fait s’ouvrir les fleurs roses des cerisiers et les fleurs blanches des pommiers. A vrai dire, la distinction entre les fleurs des arbres fruitiers n’est pas aussi nette.Certains pommiers portent des fleurs roses et les fleurs blanches appartiennent aussi au poirier.

On identifie un arbre fruitier à ses fleurs mais aussi à sa silhouette, son écorce et, plus tard à ses feuilles et à ses fruits.

Les cerisiers du Japon sont particulièrement spectaculaires avec leurs fleurs aux pétales touffus qui tombent lentement comme des flocons de neige. Au Japon, où ils sont particulièrement nombreux, ils sont l’objet d’une grande fascination.

Je me souviens d’un conte dans laquelle la belle héroïne poursuivie par un méchant prédateur trouve refuge dans la tempête de pétales d’une forêt de cerisier. S’enfonçant dans le nuage rose elle disparaît aux yeux de son poursuivant.

Nombre de ces arbres fleurissent avant l’apparition des feuilles. Arbre de Judée, Cognassier du Japon, cerisier du Japon, magnolias, glycine, forzythia, cytise, genêt, cerisiers, pommiers et arbres fruitiers,

Chaque année, depuis 1717, le Japon célèbre la brièveté de la vie mais surtout la beauté grâce à la floraison des sakuras, ces fleurs de cerisiers typiques du Japon. Au Japon, les cerisiers fleurissent pendant quinze jours à partir de la fin du mois de mars. Cette année, la floraison des sakuras ou fleurs de cerisiers eu lieu beaucoup plus tôt. Hier, le 16 mars sakura.png2013, l’agence météorologique japonaise a annoncé l’ouverture officielle de la saison de floraison des cerisiers ou sakuras.

L’histoire dit qu’en 1717, le Shôgun Tokugawa, Régent du Japon, ordonna la plantation d’une centaine de cerisiers sur les bords de la rivière Sumida, à Tokyo. Il fut aussitôt imité par la population. Depuis, des milliers de cerisiers fleurissent le long de cette rivière mais aussi le long de la rivière Meguro et non loin du Palais impérial. Les lieux connus pour une magnifique floraison des cerisiers japonais sont nommés « sakura no meisho* » et représentent l’occasion d’organiser des concerts et hanami.pngdes festivals pendant la floraison. La floraison des cerisiers permet aux Japonais de profiter des fleurs tout en déjeunant ou en dînant. Ces moments privilégiés sont appelés « hanami » désignant ainsi l’observation des fleurs. Les commémorations de la floraison des cerisiers ou des sakuras, fleurs de cerisiers, ont lieu le jour et la nuit. Les cerisiers fleurissent dans tout le Japon(enfin, je ne sais pas si c’est le cas à Fukushima ou si les cerisiers, là-bas, fleurissent dans les tons vert fluo… ) mais on dit que c’est dans l’île d’Okinawa que les fleurs ouvrent leurs pétales en premier.http://mlte.over-blog.com/article-le-japon-commemore-la-floraison-des-cerisiers-116249441.html

Résultat de recherche d'images pour "pommiers en fleurs"

http://bourge.pagesperso-orange.fr/pierre/theme_1.htm

Pommier en fleur, printemps

http://imagine.ac-montpellier.fr/pmi_affiche_image1.php?id=695

http://fr.wikipedia.org/wiki/Forsythia

Cliquez pour voir la prochaine image

Le lilas dégage une odeur délicate, suave et fraïche, très légèrement acide. Autrefois, on trouvait chez Yardley des savons parfumés au lilas naturel, ce qui était divin. http://www.gerbeaud.com/diaporamas/lilas-parfum-printemps,596,1.html

Fleurs de cognassier du Japon

Le cognassier du Japon fleurit du rose pâle au rose tyrien. On l’appelle aussi « flamboyant » pour la vivacité de ses teintes; http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_cognassier_japon.php3

Choisya ternata - Oranger du Mexique

L’oranger du Mexique embaume les bosquets de son odeur délicate http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/oranger-du-mexique-choisya.php

Seringat en fleurs

Le seringat dégage une odeur suave durant tout l’été http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/seringat.php

Cytise - Fleurs

Il me semble me souvenir que, dans un roman de Daphné du Maurier, lhéroïne empoisonne sa rivale avec les fruits du cytise http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/cytise,1039.html

Cytisus scoparius - fleur

Le genêt pousse à l’éta sauvage jaune mais on trouve des cultivars dont les fleurs vont du rouge au jaune en passat par l’orange http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/genet.php

Troene, Ligustrum

Le troëne fleurit tout l’été dégageant une odeur douçâtre http://www.aujardin.info/plantes/troene.php

La grêle a épargné mon jardin suspendu

Publié le

J’attends avec impatience que les plantations de mon balcon s’épanouissent.

Lys, roses trémières, fraisiers et poivrons ont sorti des boutons qui grossissent de jour en jour. Aussi me suis-je inquiétée lorsque j’ai appris que la grêle avait frappé dans la région parisienne et je comprends la douleur des gens dont les maisons et les voitures ont été gravement endommagées par des grêlons de la taille d’un œuf de pigeon. Je plains aussi les agriculteurs qui ont perdu de précieuses récoltes.

La nuit dernière, je regardais la pluie tomber dru lorsque j’entendis un vacarme en provenance de la cour intérieure. Il grêlait et je m’empressai de fermer les fenêtres. Comme il faisait chaud et lourd je restais devant mon balcon pour regarder tomber la pluie et me rafraîchir. Ma Freebox indiquait 1h15 lorsque le bruit de la pluie se transforma en salves de mitraillette et que je reçu sur les pieds des grêlons de la taille d’une amande. Aïe, ça fait mal.

Je ramassai quelques morceaux de glace pour les offrir à ma chienne afin qu’elle se rafraîchisse, en général, elle aime léger les glaçons mais, à ma surprise, elle tourna la tête. Pourquoi ? étaient-ils trop acides, toxiques ? Normalement, elle aurait du s’en saisir car elle souffre de la chaleur. Que tombait-il exactement du ciel ?

Heureusement, l’orage de grêle s’interrompit assez rapidement et j’allai me coucher.

Ce matin, à peine réveillée, je me précipitai sur mon balcon pour savoir si mes plantations avaient été hachées menues. Nenni ! J’ai eu beaucoup de chance …

1-IMG_0769

Les bleuets  (Centaurea cyanus) se sont un peu couchés mais les boutons des lys et les fleurs de pélargonium sont intacts

2-IMG_0773

Des gouttes d’eau sont restées accrochées parmi les bleuets mais comme le ciel est couvert, elles ne scintillent pas sous les rayons du soleil levant. J’ai tenté de les faire ressortir en retouchant un peu la photo originale.

3-IMG_0776

Les fleurs des fraisiers sont intactes, je devrais récolter quelques fraises fin juin

4-IMG_0774

Les corolles fragiles des pétunias ont souffert sous le poids de la pluie mais n’ont pas été déchirées par les grêlons

%d blogueurs aiment cette page :