Flux RSS

Archives de Tag: les gens normaux

La méchanceté, nouvelle valeur française ?

Publié le

De nos jours, la bienveillance n’est pas la principale qualité des Français qu’ils soient de souche, d’adoption, de papiers ou hôtes passagers ou clandestins. On est méchant et fier de l’être. Le plus fort a toujours raison. Petites et grandes victimes ont toujours tort.

Chacune et chacun peut mesurer l’agressivité et la hargne qui règnent dans la vie quotidienne, qu’elle soit le fait de proches, de voisins, de passants, d’employés administratifs, d’employeurs et de commerçants. Trop nombreux sont ceux qui instaurent un rapport de force, imposent leur loi et s’imposent, tentent de manipuler et gruger autrui pour servir leurs intérêts, se vengent sur autrui de’avoir été impuissant vis-à-vis d’un plus méchant qu’eux, prennent du plaisir à humilier et dévaloriser pour se sentir plus grand, etc. Et je ne parle même pas des voleurs, des violeurs, des agresseurs et des meurtriers. Je parle des gens « normaux » et des formes de méchanceté devenues banales.

Certaines méchancetés sont relevées par les médias qui nous ont récemment rapporté de sinistres faits.

Stéphane Poussier, ancien candidat de « La France insoumise » qui se réjouit de l’assassinat du colonel Arnaud Beltrame

La militante végane qui jubile publiquement de l’assassinat du boucher du Super U de Trèbes

Les djihadistes qui fêtent l’attentat de Trèbes et de Carcassonne et poussent des cris de joie chaque fois que les terroristes musulmans font des victimes

Les personnes qui ont troublé le recueillement des gens venus marcher en souvenir de Madame Knoll, vieille dame assassinée parce que juive

La doctoresse frappée par un patient qui se plaignait d’avoir trop attendu (Le Parisien du 04/04/2018)

Le gamin de 6ème harcelé et persécuté moralement et physiquement par ses condisciples dont la grande sœur a rendu le martyr public dans l’espoir d’y mettre fin (info Sud radio ce matin)

Le personnel médical des hôpitaux agressé en paroles et en actes par des patients et/ou leur famille parce qu’on ne satisfait pas leurs revendications, entre autre de choisir un médecin homme ou femme selon leur propre sexe.

Une Laetitia Boudou épouse Smet dite Hallyday qui refuse de partager l’héritage matériel et moral du chanteur avec ses enfants de lits différents et le chanteur lui-même qui n’a pas souhaité respecter la sensibilité de ses aînés

La même Laetitia Boudou qui a permis à ses avocats d’étaler au jour les problèmes psychologiques de Laura

Bagarres de plus en plus fréquentes entre élèves dans les écoles. Cette semaine les écoles toulousaines remportent la palme.

Des élèves des sections préparatoires de l’école militaire de Saint-Cyr harcelaient leurs condisciples féminines pour « broyer leurs ambitions ».

Enseignants frappés par des élèves et des parents d’élèves

Pompiers, policiers, ambulanciers, infirmiers et médecins caillassés dans les « cités » (logements sociaux) Selon « 20 minutes » . En 2017, la barre des 1 000 agressions a été franchie pour la première fois. Les femmes sont davantage concernées par ces violents passages à l’acte (51 % contre 46 % en 2016)…insultes, des crachats, des vols, des agressions sexuelles, des coups. » Dans la moitié des cas, l’agresseur est un patient mécontent de la prestation du professionnel. Dans 15 % des cas, l’auteur des violences est un accompagnant.

On peut se demander aussi s’il n’y a pas une dose de méchanceté chez les grévistes de la SNCF qui portent atteinte à la sécurité physique, psychologique et financière du petit peuple dont ils se servent pour inquiéter le gouvernement afin de satisfaire leurs intérêts corporatistes .

Y-a-t-il de la bienveillance ou de la malveillance chez les étudiants en grève qui occupent les universités pour empêcher leurs condisciples d’étudier ? Non seulement ces blocages portent atteinte aux étudiants d’origine modeste qui ne peuvent pas se permettre de perdre une année mais ils dévalorisent les diplômes universitaires. Les plus nantis pourront toujours « acheter » des diplômes en s’inscrivant dans de grandes écoles publiques ou privées où grèves et « jonction des luttes » (étudiants, lycéens, ouvriers, sans papiers, migrants, etc) n’ont jamais fait partie du programme …

La méchanceté sur les support numériques : Selon F. Jost, Internet est devenu la chambre d’écho d’un populisme ambiant qui se traduit dans les cas les plus extrêmes par une incitation à la haine, à l’homophobie et à d’autres formes de méchanceté. Une méchanceté dont la puissance est décuplée par la viralité des médias numériques.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :