Flux RSS

Archives de Tag: les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République

13 novembre 2015-13 novembre 2017. Commémorer c’est bien mais agir c’est mieux

 

11-IMG_3177

Mon hommage aux victimes du 13 novembre et de leur famille

Quelles leçons avons nous tiré des attentats islamo terroristes du 13 novembre 2015 ? Pas de mesures de sécurité efficaces au vu des attentats qui ont continué à tuer, blesser et traumatiser. Certes la liste des fichiers S s’est alourdie et quelques dizaines de projets terroristes ont été supprimés dans l’œuf, les gouvernants nous ont promis de prendre des dispositions sécuritaires, des éléments de l’organisation de l’état d’urgence ont été intégrés dans le droit commun mais cela suffit-il ?

Il semble que de nombreux français tiennent une position islamophile contre ceux qui osent nommer l’ennemi et qu’ils qualifient d’islamophobes en se bouchant les yeux, les oreilles, le nez (propos nauséabonds !) et l‘intelligence. Les éducateurs sont confrontés à des propos haineux et un refus revendiqué et justifié de « faire comme le français » parce que les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République et que l’oumma islamiya rejette celui qui fait comme le kouffar, ce mécréant maudit 5 fois par jour dans les prières musulmanes. Quand admettra-t-on que le musulman est totalement responsable de l’hostilité qu’il suscite et de son échec économique, social et culturel ?

Les responsables irresponsables ne veulent toujours pas savoir et admettre que l’islam interdit l’intégration et, au contraire encourage la conquête des pays non musulmans à ceci près que lorsque le musulman met un pied sur une terre, elle devient automatiquement musulmane. La France est donc musulmane. Malgré ces évidences des Français continuent à battre leur coulpe au nom de leurs crimes contre l’humanité (dixit Macron en Algérie à propos de la colonisation), à reprocher aux français leur racisme, leur discriminations et leur xénophobie. Ils ne veulent pas reconnaître le fait que tous les pays musulmans sont de féroces dictatures et que même ceux, comme la Turquie qui sont officiellement laïques sont des théocraties appliquant la charia et menant le djihad guerrier, économique et civilisationnel.

Dans la réalité, l’Etat a déversé depuis des années des milliards au titre de la Politique de la Ville pour aider les quartiers en difficulté, quartiers souvent zones de non droit, régie par la charia et son cortège de menaces. Personne n’admet que les quartiers sont un tonneau des Danaïdes et qu’il n’y aura jamais assez d’argent pour améliorer la situation de leurs habitants parce que des musulmans s’y opposent par tous les moyens.

Pire encore, les bâtiments publics (écoles, bibliothèques, mairies, commissariat, maisons de la culture, maisons des jeunes, etc. )  sont systématiquement pillés et détruit lors d’insurrections massives qui n’ont d’autre but que d’asseoir le rapport de force favorable aux musulmans et leurs soutiens.

Le 13 novembre 2015, une belle jeune fille intelligente et pleine de promesses de réussite a été tué dans les attentats. Lamia était une amie de mon fils. Elle était d’origine égyptienne et nous avions bavardé de l’islamisation de la France, selon mes observations. Très contrariée par mes propos, elle a mis brutalement fin à la conversation …comme beaucoup de jeunes love and peace, y compris mes enfants. Je pense à Lamia avec tristesse.

Les défenseurs de l’islam évoquent des musulmans modérés mais je ne vois toujours pas les musulmans modérés s’insurger haut et fort en manifestant massivement contre les attentats musulmans.

Alors, en ce 13 novembre, je suis triste pour ces jeunes vies privées d’avenir, pour les blessés traumatisés à vie, pour leur famille plongée dans la douleur sans fin, pour nos valeurs submergées par l’islamisation sans merci de nôtre civilisation, pour l’avenir incertain de mes petites filles et pour l’humanité tout entière.

J’ai ressorti mon drapeau français acheté après le 13 novembre 2015 et il flotte au vent glacial de cette  journée d’hiver ensoleillée.

La Connectrice

Lire aussi

http://ripostelaique.com/je-noublierai-jamais-ce-que-jai-vu-il-y-a-2-ans-au-bataclan.html

Extraits

Nous avions publié dans un premier temps la photo avec un carré blanc au milieu. Mais à la demande de l’auteur de l’article, qui a perdu beaucoup d’amis et voisins ce soir là, nous publions la vraie photo du carnage du Bataclan, pour que nos compatriotes voient de quoi sont capables les islamistes.

...Notre première déception est apparue face à l’attitude des médias et des nombreux journalistes qui se pressaient devant le Bataclan. Seuls les passants et les voisins du quartier qui tenaient un discours politiquement corrects retenaient l’attention des journalistes. A l’inverse, tous les témoignages dénonçant le caractère islamique de cet attentat étaient rejetés par les médias, témoignages qui provenaient pourtant de témoins directs de la tragédie ou de proches de victimes. ..

Au sein de notre association de victimes, nous étions réunis en groupes de parole pour évoquer nos traumatismes après les attentats. A notre grand étonnement, la psychologue désignée par l’association pour animer ces groupes de parole était de confession musulmane et il fut impossible de prononcer le mot « islam » au cours de nos échanges. ..

…Doit-on rappeler que ces soldats de Daesh sont les commanditaires de l’attentat du Bataclan et qu’ils ont sur les mains le sang des 130 victimes du 13 novembre 2015 ? La France va donc accueillir sur son territoire des ennemis de notre République, des assassins qui ont servi l’idéologie criminelle de l’Etat Islamique. Pour quelles raisons nos dirigeants n’ont-ils pas consulté préalablement les survivants et les proches des victimes des attentats avant de se prononcer sur le sort de ces djihadistes ? Faudra-t-il verser des allocations familiales à ces familles avec l’argent du contribuable français, notamment avec l’argent des proches des victimes du Bataclan qui payent leurs impôts comme chaque citoyen français ? Est-on réellement à l’abri d’un nouvel attentat sanglant par ces djihadistes de retour en France ? Autant de questions restées en suspens et pour lesquelles nos hommes politiques n’apportent aucune réponse. Ce qui est certain, c’est que chaque djihadiste qui foulera le sol français est une insulte à la mémoire des morts du Bataclan et de toutes les victimes des attentats islamiques commis en France.

 

Intégration. Les migrants irlandais fêtent la Saint Patrick dans le monde

Publié le

Je profite de la fête irlandaise, la Saint Patrick pour aborder la question de l’intégration des migrants.

http://www.clermontcommerce.fr/actualite/1/2016/03/fete-de-la-saint-patrick.php Le trèfle à 3 feuilles est le symbole de la Trinité (Père, Fils et Saint Esprit)

uelle différence entre les Irlandais qui ont fuit la famine pour immigrer par millions dans le monde et les migrants économiques d’aujourd’hui ? Les migrants irlandais majoritairement catholiques importaient des convictions et des coutumes qui étaient compatibles avec les pays chrétiens dans lesquels ils s’implantaient. Ils possédaient des principes et un langage commun avec les Amériques et l’Australie qui, comme eux étaient anglophones de tradition chrétienne, majoritairement catholiques.

Le long de la Cinquième Avenue, à New York, lors du passage de la parade de la Saint Patrick, le 17 mars 2014.

Fête de la Saint-Patrick http://next.liberation.fr/livres/2016/03/17/17-mars-saint-patrick-aurait-pu-s-appeler-brigitte_1440001

Afficher l'image d'origine

Fête de l’Aïd http://gaelle.hautetfort.com/archive/2014/10/01/fete-de-l-aid-le-scandale-sanitaire-des-abattoirs-temporaire-5459484.html

Bien sûr, ils avaient des traditions et des dogmes spécifiques, notamment  en matière de pratiques religieuses et de morale mais ils ne rejetaient pas les institutions des pays qui les accueillaient et, au  contraire, cherchaient à s’intégrer au mieux. De nombreux ouvrages littéraires racontent leurs efforts pour devenir citoyen américain, canadien ou australien. Je pense en particulier à l’émouvant « Lys de Brooklyn » de Betty Smith qui, dans ce roman autobiographique décrit les efforts et la constance de la petite Francie Nolan pour se faire une place au soleil de Brooklyn.

La petite immigrante Francie Nolan ne conspuait pas la société américaine, ne fomentait pas d’attentats ou n’aidait pas des terroristes, ne cherchait pas à imposer ses pratiques religieuses à ses voisins, ne montrait pas ostensiblement le catholicisme irlandais par son accoutrement, n’insultait pas les représentants de l’autorité comme la police et les pompiers, ne cherchait pas à ignorer les us et coutumes des américains de longue date.

Bien sûr, comme dans toute communauté ils eurent leurs bandits comme Billy the kid et des mafieux comme James « Whitey » Bulger jugé à Boston en 2013, l’un des criminels les plus recherchés par le FBI durant 16 ans.

Bien sûr, comme tout nouvel entrant, ils furent confrontés au rejet, à l’ostracisme, à la discrimination et au mépris qu’ils surmontèrent en quelques décades.

Les immigrants irlandais se sont si bien intégrés en Amérique que leurs descendants, qui représentent aujourd’hui 11% de la population US, se sont illustrés à tous les niveaux de la nation, y compris à la présidence avec Kennedy et Reagan. Même George Clooney est d’origine irlandaise 😉

Les Irlandais qui se sont installés aux États-Unis, et leurs descendants, ont beaucoup marqué l’histoire américaine. Près de la moitié[réf. nécessaire] des présidents des États-Unis ont des ancêtres irlandais (les plus connus sont John F. Kennedy et Ronald Reagan). Il y a également plusieurs astronautes comme Neil Armstrong, le premier homme qui a marché sur la Lune. Henry Ford, le fondateur de Ford Motor Company, était le fils d’un immigré irlandais. On peut encore citer des criminels populaires comme Billy the Kid, des légendes du rock comme Jim Morrison et Kurt Cobain, et un grand nombre de stars de cinéma comme John Wayne, Clint Eastwood, Harrison Ford, Robert De Niro, Kevin Costner, Mel Gibson, George Clooney, Grace Kelly et Johnny Depp.

Aujourd’hui, la France accueillerait volontiers des migrants économiques qui se comporteraient comme les Irlandais en leur temps. Mais voilà, les migrants d’aujourd’hui sont majoritairement des musulmans enchaînés les uns aux autres dans l’oumma islamiya quelle que soit leur nationalité. Ils n’obéissent qu’aux lois d’Allah qu’ils disent « supérieures à celles de la République ». Ils clament leur désir de vengeance sur les anciens colonisateurs que nous sommes et ne partagent en rien nos valeurs, nos usages, nos coutumes  et nos réglements, particulièrement en ce qui concerne l’égalité entre femmes et hommes. Ce sont les raisons objectives qui font que les musulmans ne sont pas les bienvenus dans cette France qu’ils reconnaissent vouloir conquérir au nom du djihad, par le terrorisme et le chaos.

La Connectrice

PS si dans cet article j’oppose « irlandais » à « musulman », une nationalité à une religion, c’est parce que le sujet l’impose et que le musulman lui-même ne fait pas de distinction entre nationalité, race, origine, gouvernement …sauf pour mener ses guerres intra oumma (chiites et sunnites, wahabbites, Etat Islamique, alaouites, etc.)

PPS C’est parce que c’est la Saint Patrick que j’ai choisi l’immigration irlandaise comme exemple d’intégration

 

 

Pour Cazeneuve 429 actes islamophobes c’est pire que 810 actes christianophobes et 806 actes antisémites

La Connectrice

Comment trois terroristes musulmans peuvent-ils faire chanceler la République ?

Publié le

Depuis trois jours, la France est aux prises avec trois ou quatre terroristes musulmans lourdement armés et entrainés en Irak, en Syrie, au Yemen et …aux Buttes-chaumont.

Saïd et Chérif Kouachi, Hamadi Coulibaly ont déjà assassiné une douzaine de personnes à Charlie Hebdo, une jeune policière stagiaire à Montrouge et deux personnes à l’Hyper cacher de la Porte de Vincennes. Et ce n’est peut-être pas fini puisque les frères Kouachi détiennent un otage à Dammartin-en-goële et Hamadi Coulibaly et peut-être son amie Hayat Boumédienne, détiennent 5 ou 6 otages, dont des femmes, un bébé et des enfants, à la Porte de Vincennes.

Ces attentats ont fait plusieurs blessés graves ou sérieux.

Nous sommes nombreux, depuis des années, à alerter le public sur les dangers de l’islamisation de la France et les risques que les responsables font courir à la population en tenant un discours idéologique prônant le déni du danger et en appliquant une politique laxiste de répression des crimes et des délits. Malheureusement ce laxisme est conforté par une grande partie de l’intelligentsia qui trouve des excuses aux criminels et délinquants parce qu’elle se sentirait coupable de la colonisation et de l’exploitation des Nord-africains et des Africains.

Le souci d’apaisement, selon la formule consacrée, que cultivent nos gouvernants vis-à-vis des populations musulmanes ressort aussi de leur vision de la politique étrangère qui cherche à trouver des alliés autour de la Méditerranée faute d’avoir su conserver la Louisiane et gagné la guerre d’Indépendance contre les Anglais. Au lieu de consolider des alliances fortes avec les pays européens et américains qui nous ressemblent et avec lesquels nous partageons des liens culturels profonds, nos élites se concentrent par dépit sur les pays et les cultures qui nous sont les plus étrangers et qui, en ce qui concerne l’islam sont clairement insolubles dans la République.

Pour des raisons idéologiques, nos dirigeants n’ont pas la volonté politique de mettre un terme à l’islamisation de la France et, surtout minimise ses dangers. Depuis des années, ils laissent des milliers de logements sociaux se communautariser et devenir des zones de non droits où se fomentent crimes et délits contre la France au nom de l’Islam. Il n’est pas rare que des délinquants et des criminels se réfugient dans les ensembles de logements sociaux pour échapper à la police sachant que leurs frères les protègeront et les défendrons contre ceux qu’ils appellent les « porcs ». Les Musulmans de France sont en état d’insurrection. Ils refusent ouvertement nos valeurs et nos lois en affirmant que « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République ». De même les enfants issus de l’immigration musulmane rejettent l’éducation nationale, sèment le désordre dans les écoles, crée l’insécurité dans les établissements scolaires dont ils sortiront sans vraiment maîtriser la langue française, sans diplôme et sans intégration à notre culture et nos valeurs. Le résultat de cette attitude hostile à la France est que les musulmans seraient sur représentés dans les prisons françaises (on parle de 60%) qui leur offriraient de merveilleuses opportunités de conversion et de recrutement de frères pour de futures entreprises criminelles ou délinquantes. Tout le monde le sait mais les autorités se contentent de ne rien dire ou de prétendre que c’est la faute à pas de budget, pas de moyens, pas de personnel.

On peut s’étonner de ce que tant d’armes de guerre circulent depuis des années en France sans qu’il soit mis fin au trafic, un trafic que nous savons actif dans les cités de logements sociaux.

Aujourd’hui, alors que se déroulent deux prises d’otage à Dammartin-en-goële et à Paris porte de Vincennes, les dirigeants et les médias se vantent de pouvoir déployer des milliers d’hommes, des unités de lutte efficaces avec des véhicules blindés dernier cri, des hélicoptères et toutes sortes de moyens sophistiqués. C’est nécessaire mais nous serions beaucoup plus rassurés si une véritable politique de prévention permanente était décidée afin que nous n’ayons pas à craindre massacres et prise d’otage.

Avec tous ces criminels  » connus des services de police », on peut légitimement se demander à quoi il sert qu’ils « soient connus des services de police ». Il est évident que le terrorisme musulman ne peut être éradiqué qu’avec une volonté politique de prévention. Tant qu’ils fermeront les yeux sur le djihad, nous devons craindre très sérieusement pour notre sécurité sans laquelle il ne peut y avoir de République de liberté, égalité et fraternité.

L’aveuglement idéologique de nos responsables est sans doute responsable de la dramatique prise d’otages de la porte de Vincennes sachant que Cazeneuve, le ministre d’ intérieur nous avait affirmer sans ciller qu’il ‘y avait aucun lien entre le drame de Montrouge et celui de Charlie Hebdo. Les faits luis donnent tort puisque nous avons appris que les terroristes se connaissaient et qu’il pourrait s’agir d’une action concertée, un attentat jamais vu en France depuis la guerre d’Algérie.

On peu supposer que si Cazeneuve avait pris au sérieux un lien plausible des dispositions auraient été prises, le public aurait été alerté et les lieux sensibles comme les magasins juifs, surtout la veille du shabbat auraient été protégés ou au moins mis en garde.

Cazeneuve, démission !

LC

Face à la menace terroriste, l’occident perd la raison – G.W Goldnadel

Traduction des panneaux : La charia, véritable solution. Que la liberté aille au diable ; L’islam dominera le monde, la liberté peut aller au diable; Charia pour les Pays-bas.

Source image 

Charia-en-Europe

Charia pour la France ; Sarkozy Dictateur Touchez pas la Burqa; démocratie c’est l’hypocrisie, la charia va dominer la France; laïcité la religion du diable.

Source image 

Il suffit de savoir lire pour connaître les intentions des musulmans mais nos zélites ne veulent rien savoir tout comme les zélites européennes après la publication de Mein Kampf. Ce rapprochement n’est as absurde puisque des hommages à Hitler sont souvent présents dans les manifestations musulmanes comme ci-dessous.

Dieu bénisse Hitler. Source image 

Ils se disent français et se réjouissent du carnage de Charlie Hebdo

Des milliers de musulmans se réjouissent de l’attentat

Sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter), on assiste, depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, à un déferlement de haine de la part de milliers de musulmans, qui se réjouissent de ce crime barbare. (25)

Musulmans-se-felicitant-de-l-attentat-de-Charlie-Hebdo-1

Musulmans-se-felicitant-de-l-attentat-de-Charlie-Hebdo-2

Musulmans-se-felicitant-de-l-attentat-de-Charlie-Hebdo-3

Musulmans-se-felicitant-de-l-attentat-de-Charlie-Hebdo-4

Musulmans-se-felicitant-de-l-attentat-de-Charlie-Hebdo-5

Musulmans-se-felicitant-de-l-attentat-de-Charlie-Hebdo-7]

Haine musulmane lors de la minute de silence

Lors de la minute de silence, observée en ce jeudi 8 janvier, à midi, dans tous les établissements scolaires de France, des milliers d’élèves musulmans ont hurlé « Allah ouakbar ! », exprimant ainsi leur soutien aux terroristes sanguinaires qui ont massacré 12 de nos compatriotes.

Allah-akbar-pendant-la-minute-de-silence-08-01-15

 

Source citations

Insurrection 2014. Chanteloup-les-vignes , Behren-les-forbach, Neuilly-sur-marne, Alençon, Trappes ? Mais qui c’est qui commande en France ?

Publié le

A tort ou à raison , les médias ne qualifient pas les récurrentes émeutes urbaines d' »insurrection » alors qu’à mes yeux le comportements de certains musulmans habitant des logements sociaux (les médias disent « les cités ») sont clairement insurrectionnels.

Insurrection : soulèvement qui vise à renverser le pouvoir établi

synonymes : émeute, mutinerie, rébellion, résistance active, révolte, révolution, sédition, soulèvement

source : Le Petit Robert

Quand des musulmans affirment que « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République », ils ne plaisantent pas et le prouvent en se rebellant contre la force publique, en créant par la force et la menace des zones de non droit (les fameuses cités, ensembles de logements sociaux), en se livrant à toutes sortes de trafics illicites (drogues, armes, vols, recel), en refusant les contrôles d’identité, de permis de conduire et de carte grise, en semant la terreur chez leurs voisins afin qu’ils ne portent pas plainte, en terrorisant les jeunes filles et les femmes, en organisant des viols collectifs (tournantes en  politiquement correct), en détruisant les biens publics et en attaquant les commissariats et les policiers.

Ils qualifient les interventions policières de « provocation » affirmant par ce terme qu’ils ne reconnaissent pas les forces de l’ordre républicain qui font leur travail. Ils attaquent les policiers (comme les pompiers) à coup de pierres et de cocktail Molotov et quand ceux-ci ripostent en tirant des cartouches de gaz lacrymogène pour les disperser, cette racaille ose clamer sur tous les réseaux de communication que « la police a tiré » sur eux.

Vous trouverez ci-dessous plusieurs récits de l’insurrection du 16 mars à Chanteloup-les-vignes et celle du 11 mars à Behren-lès-Forbach, le 24  janvier à Neuilly-sur-Marne, à Alençon 21-22 mars . Comme à Trappes ou ailleurs, tout a commencé avec un refus d’obéissance à la force publique suivi de la riposte de l’oumma islamiya.

Visiblement, les différents ministres de l’intérieur qui se sont succédés ne font pas peur aux insurgés qui se regroupent de plus en plus nombreux et de plus en plus violents. Idem pour les ministres de la Justice qui n’ont pas le courage de prendre des sanctions dissuasives.

Désormais en France seules les forces du désordre commandent.

La Connectrice

Insurrection à Chanteloup-les-vignes

  • Les événements racontés par le JDD

Les faits se sont déroulés dimanche après-midi dans cette ville des Yvelines. Vers 16h30, une patrouille de police – qui avait pris en chasse un véhicule ayant refusé d’obtempérer – a repéré un individu faisant l’objet d’un avis de recherche. Mais alors qu’elle tentait de l’interpeller, un attroupement d’une soixantaine de personnes s’est créé. Elles s’en sont violemment prises aux fonctionnaires de police qui ont, eux, fait usage de gaz lacrymogènes…

Le premier syndicat des gardiens de la paix, Unité-SGP, s’est alarmé lundi de la multiplication de violences visant les policiers, après une série assez inédite depuis trois jours, dont celles de Chanteloup-les-Vignes. « C’est un week-end relativement marquant. Et on a l’impression que tout le monde trouve ça un peu banal. C’est assez inquiétant. On aurait pu avoir des drames beaucoup plus graves », a expliqué à l’AFP le porte-parole d’Unité-SGP, Nicolas Comte, qui cite aussi des événements à Alès (Gard), à Nancy (Meurthe-et-Moselle) et à Grigny (Essonne).

« Certes le métier de policier est un métier à risques, mais là… Nous refusons que cette violence se banalise. Mais bizarrement ça n’a pas l’air d’émouvoir grand monde », a-t-il ajouté. Avant de conclure : « Nous attendons une réponse ferme de la justice après cette série. »

Manuel Valls s’est rendu lundi après-midi sur les lieux des incidents. « Je suis frappé par des faits de très grande violence et inadmissibles à l’égard des forces de l’ordre qui ont fait leur travail », a déclaré le ministre de l’Intérieur. « L’Etat ne peut se laisser intimider par de tels actes », a-t-il ajouté, assurant les policiers de son « soutien » et « sa protection ». « Il peut y avoir parmi vous des moments de découragement mais je veux vous encourager à poursuivre votre travail », a conclu Manuel Valls. Les jeunes, placés en garde à vue, devaient être déférés mardi devant la justice, a indiqué le procureur de la République au ministre. http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Nuit-sous-tension-a-Chanteloup-les-Vignes-657489

  • Les évènements racontés par TF1

SOCIÉTÉ – 1min 50s – Le 17 mars à 20h35

A Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines, la nuit de dimanche a été tendue après les affrontements entre groupes de jeunes et forces de l’ordre. Ces affrontements font suite à une tentative d’interpellation dans un quartier sensible.

Source vidéo : Le choc à Chanteloup-les-Vignes après une nuit de violences

http://videos.tf1.fr/jt-20h/2014/le-choc-a-chanteloup-les-vignes-apres-une-nuit-de-violences-8384528.html

  • les événements racontés par l’union des associations musulmanes de Seine -UAM93

Une vidéo fait le buzz sur internet car elle montre des policiers en train de tirer des grenades lacrymogène en direction de personnes sortant d’une mosquée. Des jeunes auraient été attaqués par les forces de l’ordre ce dimanche 16 mars 2014 à Chanteloup-les-Vignes. Des scènes d’émeutes se sont produites à la suite d’une arrestation d’un jeune à proximité de la mosquée. Selon plusieurs témoignages sur internet, les policiers auraient tiré des gaz lacrymogènes vers des fidèles musulmans…Dimanche tendu dans les Yvelines, à Chanteloup-les-Vignes. Des policiers ont été violemment pris à partie en fin d’après-midi par quelques dizaines d’individus à la suite d’une tentative d’interpellation dans cette ville de 10.000 habitants, située à 30 kilomètres à l’ouest de Paris. Six fonctionnaires ont été blessés et cinq personnes ont été interpellées et placés en garde à vue au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine.

Titre trompeur de la vidéo pour faire croire que la police tire à balles et à balles sur d’innocents croyants : Émeutes: Police armé tire sur des jeunes musulmans, le 16/03/2014 à la Cité Noé

http://www.uam93.com/news/chanteloup-les-vignes-78-la-police-tire-a-la-sortie-dune-mosquee.html?643dd299ab0d63a14113ad040155a4a7=d78003ff9ba38e0e65314a0f817bb208

  • Les événements racontés par un journaliste indépendant
Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines, a connu une journée et nuit de dimanche à laquelle les habitants israéliens de Judée Samarie sont habitués : jets de pierres, cocktails molotov, embuscades, émeutes. Dans les deux cas, il s’agit de conquête de territoire. Dans les deux cas, il s’agit de l’islam.
Sauf qu’en France, les policiers ne sont pas bien équipés, leur riposte doit être proportionnée, ils ont les mains attachées dans le dos, et c’est eux qui se retrouvent à l’hôpital.
Les terroristes – car ils ont beau être français, ils terrorisent la population et font régner leur loi par la violence et la menace – sont remis en liberté par le pouvoir qui craint – à juste raison – que la France tout entière ne s’enflamme en cas de tentative d’exercer son pouvoir régalien et d’appliquer la loi.
Dimanche 16 mars a commencé comme une journée normale, dans le quartier de la Noé :
Dans l’après midi, des policiers prennent en chasse un véhicule en infraction qui refuse d’obtempérer. Ils l’arrêtent, mais ils sont immédiatement entourés par une bande dont les médias ont décidé de cacher l’origine pour donner à croire que l’immigration en cours est une réussite, une chance.
Puis vers 16h30, une patrouille repère un voyou qui fait l’objet d’un avis de recherche : il est suspecté d’avoir dérobé, la veille dans un supermarché le sac à main d’une commerçante de la ville qui contenait 20 000 € de bijoux. La police tente de faire son travail : l’interpeller. Les policiers sont alors insultés et frappés.
Comment ont-ils oser. User de leur pouvoir de police ? Interpeller un délinquant recherché ? Pas question : ici règne une autre loi.
La police donc, tente d’interpeller le voyou. Des hommes menaçants sortent de la mosquée et se rapprochent, les bandes se massent, certains courent et tentent de prendre la police par l’arrière, laquelle les repousse avec des gaz lacrymogènes. Un attroupement se forme, et c’est la glissade : les fonctionnaires de police sont agressés. Trois ou quatre tombent, blessés, et seront conduits à l’hôpital.
Puis les bandes arabo-musulmanes caillassent une maison de l’emploi (de crainte que celle-ci leur propose du travail ?). Une douzaine de fenêtres du bâtiment ont été cassées, les locaux ont été dégradés, des bureaux et du matériel renversés.
Une voiture bélier sera lancée contre la grille du poste de police.
Une crèche a été endommagée.
Dans la soirée, ils mettent le feu au bâtiment. Les Français qui payent leurs impôts payeront sa reconstruction.
Six autres policiers sont blessés au cours des affrontements.
Vers 22h30, la tension monte encore d’un cran. Plusieurs dizaines de CRS et de gendarmes mobiles sont envoyés sur place en renfort. Mais cela ne servira à rien : ils ont ordre de ne pas réagir, de laisser faire en évitant le pire.
Les musulmans caillassent la façade de l’Espace emploi entreprises (quel acharnement contre les sources potentielles de travail) à dix reprises, rapporte une journaliste de l’AFP.
Puis ils lancent des cocktails molotov. Un incendie est déclaré au rez-de-chaussée de l’immeuble.
A quelques mètres, dans l’enceinte de l’antenne de la police nationale, ils ont mis le feu à un véhicule, qui est entièrement calciné.
Dehors, parmi les pierres visibles un peu partout, des pneus incendiés jonchent les rues.
Au milieu de la nuit, le quartier était bouclé comme une zone de combat : une quinzaine de cars de CRS aux abords de l’espace emploi, et des CRS et gendarmes mobiles étaient positionnés aux carrefours et devant les équipements publics.
L’interview du maire rappelle le mantra des journalistes : hier, il était interdit de parler des dangers de l’immigration arabo-musulmane, ça n’existait pas, c’était un fantasme de fachos. Ensuite, il était interdit de parler de remplacement de peuple, de nettoyage ethnique des Français de souche, c’était un délit raciste et islamophobe. Aujourd’hui, le peuple est en cours de remplacement, il est trop inutile de parler de tout ça. Il n’y a rien à faire, sauf courber le dos et subir.
Le chef d’état-major le la police des Yvelines, Yannick Gomez, a assuré que toute la lumière sera faite sur cette affaire qui sera traitée avec le plus grand sérieux. Je réponds qu’il s’agit d’une vaste blague. Rien ne sera fait, personne ne sera mis en prison, ou si peu…
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.
A propos de l’auteur
Hervé Roubaix est un ex data-journaliste pour un média en ligne nord américain.

Insurrection à Behren-lès-Forbach

Une nuit de violences a laissé d’importants dégâts dans la cité de Behren-lès-Forbach (Moselle) près de Forbach. L’interpellation d’un jeune a provoqué un déchaînement de violences…

 D’après les premiers éléments rapportés par de nombreux témoins, de véritables scènes de guerre urbaine se sont jouées dans la nuit de lundi à mardi dans les secteurs de Forbach et de Behren-lès-Forbach. Les deux villes de Moselle-Est qui sont placées en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) ont du faire face à un vrai déchainement de violence gratuite. Les habitants sont encore sous le choc. C’est avant tout la cité de Behren-lès-Forbach qui a été le théâtre de violences urbaines hallucinantes.

 Les habitants de Behren-lès-Forbach, petite commune de 7 800 habitants située juste à côté de Forbach a été prise en otage par un nombre importants de vandales. Dès 22H et ce jusque tard dans la nuit, des voitures ont été incendiées, la mairie a été prise pour cible et des sapeurs-pompiers ont été agressés. La mairie de Behren-lès-Forbach a été attaquée à coups de jets de pierres et cocktails Molotov. Des dizaines de voitures ont été dégradées et incendiées et des caves d’immeubles ont également été brûlées. Les sapeurs-pompiers obligés d’intervenir dans le quarter sensible ont également été pris pour cible attaqués à coup de jets de pierres.

 Un important dispositif de gendarmerie a été mis en place dans la nuit pour retrouver les dizaines d’individus à l’origine de ces scènes de guerre. Un hélicoptère avec un puissant projecteur a survolé la zone et de nombreux gendarmes mobiles étaient au sol pour contenir les violences.

 Un jeune interpellé, motif des violences

 Selon le Parquet de Sarreguemines, une «trentaine» de jeunes cagoulés  s’est déchaînée contre la mairie de la ville, une vitrine de magasin ou  «20 à 30» voitures. Les violences urbaines sont liées à l’interpellation d’un jeune du quartier, décrit comme «meneur» d’une bande violente qui sévit régulièrement.

 L’interpellation qui s’est déroulée lundi vers 16H dans la cité s’est très mal terminée. Par vengeance, ces casseurs ont semé la terreur à Behren-lès-Forbach durant plusieurs heures. Cinq gendarmes mobiles sur la centaine mobilisés dans la nuit ont été légèrement blessés tandis qu’un camion de pompier a été pris pour cible par des jets de pierre alors qu’il intervenait pour des feux de poubelles et de caves.

 Il n’y a eu aucune interpellation cette nuit suite aux violences. Les gendarmes sont toujours mobilisés pour tenter d’identifier les jeunes casseurs.  

 Behren-lès-Forbach est régulièrement le théâtre de violences urbaines. La ville ainsi que Forbach sont placés en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) depuis octobre dernier par Manuel Valls. Présentée comme l’une des villes les plus pauvres de France, Behren est fortement touchée par le chômage et l’économie souterraine.

C’était la 1ère fois que la mairie de Behren-Lès-Forbach était attaquée. Une flambée de violence lundi soir sur l’ensemble de Behren-cité. Des cocktails Molotov et des pavés ont été envoyés par des dizaines d’individus sur les vitres de plusieurs établissements municipaux, sur la Poste, et deux commerces. Les vitres de dizaines de voitures ont également été brisées.

Des dizaine de voitures ont été cassées autour de la mairie de Behren-lès-Forbach.  François Pelleray © Radio France

Le déclencheur a été l’interpellation dans l’après-midi d’un jeune homme âgé de 18 ans qui étaitrecherché depuis longtemps pour des vols et des dégradations dans l’agglomération forbachoise. Un « meneur » indique la vice-procureur de Sarreguemines. L’individu a déjà un casier judiciaire. Dernièrement, il arrivait à échapper aux forces de l’ordre. « A chaque fois il était prévenu par des guetteurs ».

Lundi, les gendarmes décident de lui tomber dessus, après avoir arrêté le week-end dernier des complices présumés d’un vol de voitures. Encore une fois, ils l’ont manqué chez lui, mais ils l’ontretrouvé sur la place du marché de Behren, bien entouré par des camarades pour être protégé. L’interpellation a donc été musclée. Cinq gendarmes ont été légèrement blessés. Mais des habitants dénoncent de leurs côtés une réponse démesurée des forces de l’ordre face à des mineurs.

 Les habitants n’avait jamais vu l’hélicoptère de la gendarmerie au dessus de chez eux

Les habitants ne sont pas prêts d’oublier le survol de l’hélicoptère de la gendarmerie avec un spot lumineux ultra puissant pour traquer les casseurs. « C’était la première fois que Behren était à ce point en état de siège » témoigne un habitant.

 Mathieu habite juste en face de la mairie. Il compte déménager à la campagne.

C’est l’effet ZSP, depuis l’automne dernier, Behren est classée en zone de sécurité prioritaire. Une centaine de gendarmes ont donc pu être mobilisés lundi soir. Mais la ZSP, « ça ne sert à rien » rétorque de jeunes habitants de la cité. « C’est du cinéma. Behren est beaucoup plus calme qu’il y a 10 ans », et ils tiennent à cette image de leur ville.

 Des violences qui pourraient peser sur les élections municipales

 Le 1er à avoir réagit est le voisin de Forbach, candidat du FN, Florian Philippot. Mais à Behren, pas de candidat FN parmi les 5 listes. L’un des prétendants, Jean-Luc Bless, dénonce « une mauvaise solidarité entre jeunes ». Mais aussi « une interpellation peut-être au mauvais moment qui a mis le feu au poudre ».

« Behren n’a jamais été totalement pacifiée » déclare l’ancien maire Michel Obiegala. Il ajoute que « la zone de sécurité prioritaire est une bonne chose ». Quant au 1er adjoint Romain Flaus, qui lui aussi veut succéder au maire, il estime qu’il faut « mettre le paquet sur l’emploi ». Behren est une ville de près de 8 000 habitants qui atteint le taux impressionnant de 40% de chômeurs selon Romain Flaus. D’ailleurs, le jeune interpellé de lundi, venait d’être inscrit à un chantier d’insertion le jour même des violences.

La Poste de Behren-lès-Forbach a été la cible de casseurs pour la seconde fois en 15 jours.  François Pelleray © Radio France

Insurrection à neuilly-sur-marne

Trois heures d’affrontements à Neuilly-sur-Marne

 C.S. | Publié le 24.01.2014, 21h48

irLa tension était vive, ce vendredi soir à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Pendant trois heures, des jeunes du quartier des Fauvettes se sont opposés aux forces de l’ordre. Tout serait parti d’un contrôle de police qui a dégénéré, vers 17 heures. Des jeunes ont commencé à caillasser les . Des renforts ont été appelés. Un hélicoptère a même survolé les lieux. 

En tout, une centaine de policiers ont été mobilisés. Le calme est revenu vers 20 heures. LeParisien.fr

Insurrection à Alençon

  • Alençon http://www.tendanceouest.com/alencon/actualite-70203-quinze-vehicules-incendies-a-alencon-.html

    Quinze véhicules incendiés à Alençon Publié le 22-03-2014 à 08:25:53 par T.V




    Nouvelle vague de violences à Alençon. Des véhicules ont été incendiés dans le quartier de Perseigne dans la nuit de vendredi à samedi.

    Des incidents violents, se sont déroulés dans le quartier populaire de Perseigne à Alençon dans la nuit de vendredi à samedi. Quinze véhicules, des voitures et des utilitaires, ont été incendiés, rue Lamartine, devant un garage automobile, la plupart appartenant à des clients du garage ou au garage.

    Des incendies criminels qui auront mobilisé une vingtaine de sapeurs-pompiers.

    Le secrétaire général de la préfecture de l’Orne Benoît Huber précise ce samedi matin qu’il n’y a pas eu d’affrontements avec la police ou les sapeurs-pompiers. Un dispositif de sécurité, sans évoquer la présence de CRS,  sera établi en fin d’après-midi pour assurer les biens et les personnes.

    Déjà plusieurs véhicules avaient été la cible de feux volontaires ces derniers jours après l’interpellation d’un jeune il y a deux semaines.

    La préfecture avait alors fait appel aux CRS pour surveiller et ramener le calme dans ce quartier le week-end dernier.

Des logés sociaux agressent des policiers à la cité sociale des Francs-Moisins à Saint-Denis

On ne le sait que trop, le logement social est le repaire des bandits mais aussi l’occasion de rassemblements « spontanés » chaque fois que la police veut interpeller l’un d’eux. Ce mercredi, des policiers qui effectuaient un contrôle de scooter ont été violemment pris à partie par ces pauvres gens que nous logeons à nos frais. http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/saint-denis-des-policiers-pris-a-partie-lors-d-une-interpellation-31-07-2013-3021257.php

Vive tension, ce mercredi en fin d’après-midi dans la cité des Francs-Moisins, à Saint-Denis. Vers 18 heures, plusieurs policiers ont été pris à partie par un groupe d’individus. Pour se dégager, l’un des gardiens de la paix a dû faire usage de son arme de service. Initialement, une patrouille à motos sérigraphiées de la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI 75) a voulu contrôler un homme circulant à scooter. Ce dernier a refusé d’obtempérer et s’est enfuit en direction de la cité. Là plusieurs personnes ont rapidement sa défense et agressé les fonctionnaires de police.  L’un des motards, notamment, a été touché au visage par un jet de pavé. A terre, il a alors été roué de coups. Pour se dégager, son collègue a sorti son arme et tiré en l’air à quatre reprises. L’arrivée de renforts a permis l’évacuation du blessé vers l’hôpital Begin de Saint-Mandé (Val de Marne). Il souffre d’une plaie au niveau des lèvres.

Refus d’obtempérer, émeute, agression des forces de l’autre, le schéma habituel des ensembles de logements sociaux où sont rassemblés un nombre bien trop important de Musulmans qui défendent leur oumma bec et ongles puisque les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République. Le téléphone arabe y fonctionne particulièrement bien puisque au moindre contrôle de police, toute la smala rapplique pour hurler à l’injustice et défendre le présumé délinquant.

Les bailleurs sociaux ont commencé à expuler les dealers et leurs familles depuis cette année. Quelques familles ont été contraintes de déménager mais on ne dit pas si elles ont été relogées dans d’autres cités sociales. Ce matin, la Logirep expulsait un dealer à Bezons Expulsé ! Un habitant mêlé au trafic de drogue dans la cité du Colombier, à Bezons, a été contraint de quitter son logement par le bailleur Logirep, en présence d’un huissier. « Nous avions informé que, dès lors qu’un locataire serait partie prenante de ce trafic, notre société n’hésiterait pas à prendre ses responsabilités, expulsant ces locataires », écrit le bailleur Logirep dans une lettre adressée lundi aux habitants. C’est une première dans ce cadre-là. 

Depuis un an, des trafiquants ont élu domicile dans cette barre de 87 appartements, faisant de la vie des résidents un véritable calvaire. « C’est invivable, nous ne sommes pas en sécurité », souffle un père de famille. La situation est tellement sensible que des maîtres-chiens étaient sur place lors de l’expulsion de ce complice, comme le qualifient, amers, les locataires. « Leur présence a été prolongée durant toute la semaine pour éviter tout débordement lié à cette opération », explique le bailleur. http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-d-oise-95/un-locataire-lie-aux-trafics-expulse-de-la-cite-31-07-2013-3019613.php

La Logirep est un bailleur social qui gère aussi des HLM http://www.logirep.fr/filiales/logirep/notre/qui

Expulser les dealers et leurs familles est un lent début mais qu’en est-il des autres délinquants, généralement associés aux dealers, qui empoisonnent aussi la vie des cités sociales et sont en état d’insurrection ?

En novembre le salon du monde musulman contre la théorie de l’évolution, les profs de sciences nat et biologie vont déguster toute l’année !

Nouveau : en date du 16 octobre, le salon est reporté à une date ultérieure

https://laconnectrice.wordpress.com/2012/11/01/le-salon-international-du-monde-musulman-simm-est-reporte/

Le Palais des congrès accueille du 2 au 4 novembre la fine fleur du monde musulman sous le thème du créationnisme qu’il présente ainsi :

Dieu

(Exalté soit-Il)

Lumière des Cieux et de la Terre

Au milieu du 19éme siècle, lorsque Charles Darwin publia son livre « les origines des espèces », certains milieux matérialistes et athées, poussés par le zèle pour l’évolution biologique ou aveuglés au nom de ce courant philosophique, croyaient pouvoir tout expliquer par la théorie de l’évolution. Or, au début du 20eme siècle, de nouvelles recherches ont établi les nombreuses failles de cette théorie. La théorie de l’évolution en est réduite à ne plus évoluer …

« En vérité, il y a dans la création des Cieux et de la Terre et dans l’alternance de la nuit et du jour tant de signes pour des gens doués d’intelligence qui, debout, assis ou couchés, ne cessent d’invoquer Dieu et de méditer sur la création des Cieux et de la Terre en disant : «Seigneur ! Ce n’est pas en vain que Tu as créé tout cela ! Gloire à Toi ! Préserve-nous du châtiment de l’Enfer ! » (Sourate 3 Famille d’Imran, versets 190 – 191).

L’UNIQUE…

… LE CRÉATEUR

Tous les Prophètes envoyés par Dieu, Exalté soit-Il, ont proclamé l’Unicité Divine et ont enjoint les Hommes à vouer un culte exclusif à l’Unique, Exalté soit-Il. 
Les Prophètes Noé, Abraham, Moise, Jésus et Mohamed, que la paix soit sur eux, ont fidèlement rempli leur mission en transmettant une Vérité et un commandement Divin immuables : adorer Dieu, Exalté soit-Il; Celui qui est à l’origine de tout ; Lui, La Lumière des Cieux et de la Terre (S.24 – V.35)

« Il est Le Premier, il n’existait rien avant Lui. Le Dernier et nulle chose n’existera après Lui ».

Il est Le Premier, il n’existait rien avant Lui. Le Dernier et nulle chose n’existera après Lui. L’’Apparent, nulle chose n’existe au-dessus de Lui. Le Caché, et nulle chose n’existe en dessous de Lui, Bénit et Exalté soit-Il. Il est le plus digne d’être invoqué, adoré et remercié, Le plus clément à régner, Le plus généreux à être imploré. Il est le Roi qui n’a pas d’associé, l’Unique sans égale, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons, celui qui n’a pas d’enfant. Il est Le Très-Haut qui n’a pas de semblables, toute chose périra sauf Sa Face. Et toute chose disparaitra excepté Son Royaume. 

Durant 3 jours, des experts Musulmans et non Musulmans de renommée internationale développeront le thème de cette édition 2012 : « Dieu, Exalté soit-Il, Lumière des cieux et de la Terre » lors d’un cycle de conférences en français ou traduites en langue française. Ils exposeront au public la magnificence de Dieu, Exalté soit-Il, afin que celui-ci estime Dieu, Exalté soit-Il, à Sa juste Valeur et comme Il le mérite. Cette rencontre exceptionnelle est placée sous la bannière de la reconnaissance et de la tolérance et sera marquée par la participation officielle de dignitaires de confessions juive et chrétienne.http://www.salon-monde-musulman.com/programme.php

Je pense aux pauvres profs de sciences naturelles et biologie qui vont sacrément déguster face à des élèves musulmans regonflés à bloc par leurs « savants » venus du monde entier à Paris en novembre pour leur apporter la bonne parole du créationnisme et les remonter contre les mécréants, fussent -ils leurs profs auxquels ils devraient naturellement respect et obéissance, qui osent leur enseigner la théorie de l’évolution.
On connait l’art du débat pratiqué par les élèves musulmans dès leur plus jeune âge : insultes, chahut, sabotage, coups, voire vol du matériel pédagogique et incendie des écoles. Quand les élèves n’agissent pas, ce sont leurs parents et leur oumma qui viennent frapper les profs qui ont osé leur mettre une note à la hauteur de leur ignorance et donc bien méritée.
Autoriser une telle manifestation en France, c’est clairement  nourrir l’énorme larve islamique implantée dans le fuit de la nation et obérer pour des mois et des années à venir les efforts des éducateurs et des institutions culturelles.
Autrefois, le lumpen prolétariat constituait la botte secrète du pouvoir afin de neutraliser le travail émancipateur de la classe ouvrière et d’une frange de la bourgeoisie humaniste. Le lumpen prolétariat ayant pratiquement disparu des pays occidentaux et la classe ouvrière ayant faibli au profit de classes moyennes de plus en plus éduquées, Les pouvoirs, qu’ils soient de droite ou de gauche mais toujours adossés à l’oligarchie, ont réintroduit une masse importante de lumpen prolétariat en favorisant l’immigration de peuples musulmans ignorants et fanatiques et en fermant les yeux sur leur immigration illégale quand la masse de l’immigration légale ne suffisait plus à créer un déséquilibre dans la nation. 
Regardez l’annonce vidéo de cette manifestation : http://www.youtube.com/watch?v=ESv9Ppp0AcA&feature=player_embedded
On y rappelle que l’individu n’existe pas et que seule l’oumma est. (Nassima Prudor)
On y voit une conversion et un prédicateur dire que Dieu accorde tout ce qu’on lui demande, ce qui permet de comprendre pourquoi l’Islam est si répandu dans le monde : prosélytisme intense, conversion facile, aucune remise en question de soi-même et de ses actes puisque Dieu Allah est le seul maître. C’est ce qui permet aux Musulmans de proclamer que les « lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et dont le résultat se mesure à leur sur-représentation dans les prisons de France et de Navarre.http://ripostelaique.com/la-sur-representation-des-musulmans-dans-les-prisons-francaises-est-tres-importante-et-indeniable.html
Il y a même pour les enfants un atelier écolo pour faire plaisir à EELV qui adore le couscous halal bio.
Patriotes, ne vous laissez pas berner par l’artisanat musulman, la cuisine islamo turque et toutes les attractions folkloriques annoncées pour leurrer le gogo, l’attirer, lui bourrer le crâne et le convertir. Avec l’arrestation récente d’un réseau islamo terroriste, on a pu constater les bienfaits de la conversation à l’Islam … pour les non Musulmans, c’est à dire la majorité des Françaises et des Français.
Sur le site Al-Kanz on peut voir un programme succinct avec des images d’hommes et de femmes selon les conférences. Cela signifie-t-il que certaines sont réservées aux hommes et d’autres aux femmes ? Si oui, ne serait-ce pas une infraction à la loi sur la laïcité, un salon étant un espace public.http://www.al-kanz.org/2012/10/09/salon-du-monde-musulman-le-programme/
Malheureusement, je n’ai pas trouvé sur le site du salon le programme complet ni la liste des honorables invités. Mais ce que j’y ai vu me suffit pour qualifier cet évènement de manifestation anti française et anti républicaine. Je suppose que la communication de la liste complète des invités contraindrait Monsieur Valls à faire le tri et refuser des visas…Et puis, ça risquerait de faire des remous dans le Landernau, en France, en Navarre, à Trifouillis-les-oies, dans le petit village de Joachim-du-Bellay et  à  Clochemerle.
Monsieur Valls, nous demandons l’interdiction de la publication de l’annonce publique du thème du salon et des conférences qui sont indiscutablement une insulte aux lois et valeurs républicaines françaises et donc  une cause de trouble à l’ordre public.
Monsieur Valls, vous demandez aux forces de l’ordre de s’incliner devant les infractions commises au nom de l’Islam, comme récemment les prières sur les champs Elysées, « par souci d’apaisement ». Hé bien il serait temps maintenant de protéger les patriotes par « souci d’apaisement » car leur colère monte sérieusement.
%d blogueurs aiment cette page :