Flux RSS

Archives de Tag: liberté d’expression

La France sombre lentement dans le chaos. par Guy Millière

Publié le

Président Macron, demandez la grâce de l’iranien Sina Dehghan, 21 ans

Publié le

Pendaisons à Shiraz en Iran AFP/Archives

http://www.socialisme-libertaire.fr/2015/04/iran-l-image-de-la-scene-d-execution-ne-me-quittait-pas.html

Le ministre avait provoqué la polémique le 21 novembre en affirmant que la société française devait assumer une « part de responsabilité » dans le « terreau » sur lequel le jihadisme a pu prospérer, en évoquant une disparition de l’idéal républicain de mobilité sociale. 02/12/2015 16:31:26 – Paris (AFP) – © 2015 AFP

Président Macron, vous avez l’occasion d’inaugurer vôtre élection en faisant valoir les valeurs de la République française. Il vous suffit de demander la grâce du jeune Sina et de ses jeunes amis condamnés à mort pour avoir usé de la liberté de critiquer l’Islam en plaisantant sur le prophète Mahomet, un motif, vous le savez qui a motivé le carnage des journalistes de Charlie Hebdo et de leurs amis.

Vous souvenez vous que vous vous étiez dit horrifié par cet attentat islamiste ?

@EmmanuelMacron  Horrifié. Sans voix. Toutes mes pensées pour les victimes et leurs proches.   14:50 – 7 Jan 2015

Alors ministre de l’Economie, vous appeliez à comprendre comment la radicalisation advient dans nos sociétés, faisant référence à « des petits compromis » qui se sont produits « à un moment donné » et qui étaient « inacceptables » dans une République.

« Le risque qui est le nôtre aujourd’hui, c’est celui de ne pas vouloir comprendre et de rentrer uniquement dans une guerre. C’est ce qu’ils (les terroristes) attendent de nous », a affirmé le ministre lors d’une intervention à Bercy, après un hommage rendu par l’urgentiste Patrick Pelloux à l’économiste Bernard Maris, mort lors de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier.

« Si nous refusons de regarder en face la réalité telle qu’elle est, alors nous nous abandonnerons à l’émotion du moment, alors nous nous abandonnerons à une réponse indispensable, parce que nous nous devons d’être implacables dans ce défi qui est celui de la sécurité et de la défense. Mais notre responsabilité collective, c’est aussi de comprendre comment la radicalisation dans nos sociétés advient », a affirmé le ministre, tout en soulignant que rien ne justifiait ce qu’il a défini comme un « terrorisme totalitaire qui a finalement peu à voir avec la religion elle-même ».

« Cela advient dans nos sociétés parce qu’à un moment donné nous avons accepté que la République abandonne sa place. Nous avons accepté des petits compromis qui n’étaient pas acceptables dans une République (…) où la laïcité ouverte est un principe, parce qu’elle permet à chaque religion dans sa densité, dans la force de ce qu’elle représente, de s’exprimer », a assuré M. Macron, à l’occasion de la remise du Prix du Livre d’économie à Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur de Criteo, la start-up française de ciblage publicitaire sur internet, pour son ouvrage intitulé « On m’avait dit que c’était impossible ».

« Dans cette période que nous vivons, prendre des risques, prendre le risque d’échouer, savoir réussir et célébrer ceux qui réussissent (…), c’est le meilleur antidote à cette langueur un peu craintive qui pourrait nous étreindre », a assuré le ministre, en référence au message du lauréat.

Le ministre avait provoqué la polémique le 21 novembre en affirmant que la société française devait assumer une « part de responsabilité » dans le « terreau » sur lequel le jihadisme a pu prospérer, en évoquant une disparition de l’idéal républicain de mobilité sociale.

Quelques jours avant vôtre élection, Charlie Hebdo vous a apporté son soutien.

Alors, soyez cohérent et dénoncez les crimes commis au prétexte d’avoir plaisanté sur le prophète de l’Islam. Demandez la grâce de Sina Dehghan et Mohammad Nouri.

La Connectrice

  • Peut-on imaginer de faire une plaisanterie et d’encourir ensuite la peine de mort ?
  • « Au cours de son interrogatoire, Sina a été informé qu’il serait pardonné et relâché, s’il signait une confession et se repentait », a déclaré un représentant du Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI) le 21 mars 2017. Malheureusement, il n’a pas réfléchi et a endossé les accusations. Il ne leur restait plus qu’à le condamner à mort. « Plus tard, il a admis avoir signé la confession dans l’espoir d’être libéré », a déclaré le même représentant du CHRI. « Apparemment, les autorités lui ont également demandé de se confesser devant une caméra ». – Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI).
  • Quand les islamistes prennent le pouvoir, ils créent immédiatement leur propre « système judiciaire » afin de « légitimer » la mise en œuvre de la charia. Ce système judiciaire sert moins à traduire les gens en justice qu’à réprimer la liberté d’expression et la presse.
  • ___________________________________________

Pour les islamistes radicaux, l’islam n’est pas une religion à laquelle il est librement permis d’adhérer ; c’est une arme extrêmement puissante. En raison de ses potentialités manipulatrices, l’islam permet de contrôler des populations entières. Sous son joug féroce, chaque aspect de la vie quotidienne est dicté. Tout y est prescrit, les vêtements que vous portez, ce que vous mangez, ce que vous dites et ce que vous écrivez. Chaque infraction entraîne des punitions extrêmes. Pouvez-vous imaginer de faire une plaisanterie et d’encourir ensuite la peine de mort ? Savez-vous ce que c’est que de vivre avec la peur constante de heurter un interdit, de prononcer des mots tabous qui vous le savez, ont conduit d’autres personnes à être battues, lapidées ou tuées dans la rue ?

La liberté de parole et la liberté de la presse sont les premiers ennemis des islamistes. Elles sont la cible d’attaques régulières, afin que la vérité soit tue ou réduite au maximum. Certains peuvent considérer que leur vie privée est un droit acquis, mais les personnes assujetties à ce type de tyrannie doivent peser chacune de leurs paroles et mesurer chacun de leurs gestes. Des personnes très courageuses ont baissé les bras face à tant d’intimidation. Les contraintes sont elles aussi fortes qu’on le dit ? Non, elles sont pires que ce que l’on peut imaginer.

Sina Dehghan, aujourd’hui âgé de 21 ans, par exemple, a été arrêté par le Corps des Gardiens de la révolution (IRGC) quand il avait 19 ans pour «insulte à l’islam ». Il est officiellement accusé d’avoir insulté le Prophète Mahomet sur l’application de messagerie LINE.

Selon le Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI) :

« Au cours de son interrogatoire, Sina a été informé qu’il serait pardonné et relâché, s’il signait une confession et se repentait », a déclaré un représentant du Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI) le 21 mars 2017. « Malheureusement, il n’a pas réfléchi et a endossé les accusations. Ils n’ont plus eu ensuite qu’à le condamner à mort. « Plus tard, il a admis avoir signé la confession dans l’espoir d’être libéré », a déclaré le même représentant du CHRI. « Apparemment, les autorités lui ont également demandé de se confesser devant une caméra ».

Une telle peine parait confiner à la folie, mais elle relève d’un modèle froid et calculé. Quand les islamistes prennent le pouvoir, ils créent immédiatement leur propre « système judiciaire » afin de « légitimer » la mise en œuvre de la charia. Ce système judiciaire sert moins à traduire les gens en justice qu’à réprimer la liberté d’expression et la presse. Une fois le silence obtenu, ils peuvent opprimer le reste de la société, tuer dans l’œuf toute opposition, emprisonner et torturer des personnes innocentes et condamner à mort des milliers d’ « opposants ».

Sina Dehghan, 21 ans, a été condamné à mort pour avoir « insulté l’islam. En Iran, on ne compte plus les gens qui, comme lui, sont quotidiennement emprisonnés, torturés ou condamnés à mort pour avoir « insulté l’islam », « insulté le prophète », « insulté le Leader suprême ». La liste est interminable. (Image source: Center for Human Rights in Iran)

Les jeunes idéalistes et rebelles ainsi emprisonnés, torturés et pendus, servent d’exemple. Les politiciens au pouvoir et le système judiciaire islamiste informent ainsi des millions de personnes qu’ils ne toléreront aucune opposition à leur pouvoir religieux ou politique.

Les groupes islamistes radicaux ont utilisé la même tactique dans d’autres pays : la peur et la terreur pour faire taire les gens et les asservir. Une fois au pouvoir, ils montrent qu’ils ne reculeront devant rien pour le conserver.

Pour les islamistes, la liberté d’expression et la liberté de la presse relèvent d’Allah. La seule attitude possible est de garder le silence, d’obéir et de suivre votre chef religieux, l’imam ou le cheikh selon les règles du velayat-e faqih (« gouvernement du clerc »).

Comme le Centre pour les droits de l’homme en Iran le souligne :

« Les services de sécurité et les magistrats ont expliqué aux parents de Sina qu’ils auraient une meilleure chance d’obtenir sa libération s’ils se taisaient et refusaient de parler aux médias », a ajouté le porte-parole du CHRI. « Malheureusement, la famille s’est laissée influencer et a cessé de partager des informations sur son cas tout en décourageant d’autres personnes de le faire ». « Sina ne se sent pas bien », a poursuivi cet informateur. « Il est déprimé et pleure en permanence. Il partage sa cellule avec des trafiquants de drogue et des meurtriers qui lui ont brisé la mâchoire il y a peu ».

Pour les islamistes au pouvoir, peu importe que vous ayez été loyal toute votre vie. Au premier signe de rébellion, vous devez être éliminé. Comme l’indique le CHRI qui citait un témoin : « Il avait 19 ans (à l’époque de son arrestation) et n’avait jamais rien fait de mal dans sa vie ».

L’un des co-accusés de Sina Dehghan, Mohammad Nouri, a également été condamné à mort pour des commentaires anti-islamiques sur les réseaux sociaux. Un autre, Sahar Eliasi, a été condamné à sept ans d’emprisonnement, mais sa peine a été commuée à trois ans.

Que signifie « anti-islamique » dans un système judiciaire islamiste ? Ainsi, on pourrait croire que la peine de mort n’est prononcée que pour les délits les plus graves d’une échelle des infractions parfaitement constituée. Mais il n’en est rien. Pour les islamistes, le terme « anti-islamique » est ambigu et subjectif. Tout élément qui heurte leur vision du monde ou leur pouvoir peut être jugé « anti islamique ». Une remarque en apparence innocente, et le cours d’une vie bascule.

Comment une clique aussi violente et oppressive peut-elle se maintenir au pouvoir ? Par la manipulation, le charme et d’innombrables fausses promesses.

Certains islamistes radicaux, conquièrent le pouvoir en promettant l’égalité, la justice, la paix et une existence meilleure. Ils font appel aux jeunes, à la tradition et à l’espoir. Mais une fois au pouvoir, l’étau se resserre sur toutes les libertés susceptibles de plaire au peuple – notamment la liberté de parole.

Une fois l’islam radical au pouvoir et son système judiciaire en place – ou une fois la charia intégrée au système juridique existant – plus personne n’est en position de critiquer le gouvernement ou l’establishment politique. Dans un ordre social régi par l’islam radical, le gouvernement est l’islam; Le gouvernement est le représentant d’Allah et du Prophète Mahomet. Les politiciens qui font les lois ont le rang de figures « divines » ou nommées par Dieu. Nul, ni rien ne peut leur être opposé.

On ne compte plus les Sina Dehghan actuellement emprisonnés, torturés ou en attente d’une exécution pour « insulte à l’islam », « insulte au prophète », « insulte au chef suprême » – les accusations de ce type varient à l’infini. Le problème est que nous ne devons pas entendre parler d’eux. Certains médias refusent d’informer afin de ne pas courroucer la République islamique d’Iran – une preuve supplémentaire de son pouvoir de coercition. Mais en réalité, la seule façon de réduire cette oppression et les innombrables violences qui en découlent – est d’attirer l’attention sur les violations des droits de l’homme menées sous la bannière islamique de la « légitimité » religieuse et de l’ « authenticité ».

Ce type de tyrannie est un danger, non seulement pour ceux qui l’endurent, mais pour le reste de l’humanité.

Le Dr. Majid Rafizadeh, spécialiste de sciences politiques et chercheur à Harvard est président de l’International American Council on the Middle East
.

Alain Finkielkraut et Nuit Debout. Le courage de l’intelligence et la lâcheté de la bêtise

Publié le

Afficher l'image d'origine

Source image

Hier soir, Alain Finkielkraut s’était rendu au rassemblement de Nuit Debout pour comprendre ce qui se passait sur le terrain et par lui-même.

Accompagné de son épouse, il voulait seulement écouter et n’avait pas du tout l’intention de prendre la parole. L’eut-il fait, cela n’aurait été que conforme à cette démocratie populaire dont prétendent ressortir les Nuideboutistes.

En fait de démocratie et de liberté d’expression le philosophe fut proprement interdit de présence et de parole.

Reconnu, il fut hué, insulté et souillé par le crachat d’un quadragénaire. Le service d’ordre l’escorta hors de la place de la République sur le boulevard « pour sa sécurité ».

La première personne à l’avoir insulté aurait posté des propos antisémites sur son blog et se dirait  » Jeune communiste » alors que Nuit Debout se clame sans parti …

On pourra entendre le témoignage d’Alain Finkielkraut dans l’émission « L’esprit de l’escalier » Il y raconte en détail sa soirée à Elisabeth Lévy de « Causeur ».

https://youtu.be/XNzHeNq14ZM

Je comprends parfaitement la démarche courageuse d’Alain Finkielkraut, ancien gauchiste de mai 68 qui, à la différence de beaucoup de ses semblables n’a pas chercher à accumuler des devises au Panama mais creusé, avec l’or de sa réelle intelligence, les évolutions sociétales et défendu avec constance les vertus de l’éducation et de l’essence de la philosophie, l’esprit critique.

Le philosophe aurait pu, comme nombre d’autres intellectuels, militants et politiques réfléchir confortablement à son bureau, à l’abri des crachats, en se basant uniquement sur les dires des médias, des interprétations des interprétations des faits, des rapports de témoignages choisis et des rediffusions de tout ce qui se diffuse d’après les histoires de témoignage de témoins. La vérité des uns et des autres ne lui suffisant pas, expression d’une rare honnêteté intellectuelle, il voulait voir et entendre les réalités de Nuit debout.

Moi aussi, je veux pouvoir évaluer de mes yeux et de mes oreilles ce qui se passe place de la République mais je n’ouvrirai pas ma bouche car je ne supporte pas la violence, a fortiori quand elle est dirigée contre ma personne non politiquement correcte.

Dans l’émission l’esprit d’escalier, Finkielkraut soulignait le niveau intellectuel des débats de mai 68 versus l’indigence de ceux de Nuit Debout qu’il attribuait à la déchéance de l’Education nationale qui nivelle par le bas tout en admettant que les fruits de 68 n’étaient pas tous de la même qualité, notamment ceux qui, précisément avaient contribué à la déchéance de l’Education nationale.

L’éjection d’Alain Finkielkraut de la place de la République est le spot qui termine d’éclairer la malignité de Nuit debout. On s’en doutait déjà puisque, alors que nous sommes en état d’urgence, ce qui logiquement interdit tout rassemblement, le DAL, branche du PS, bénéficie d’une autorisation de manifester renouvelable …

Je suis Finkielkraut et j’admire son courage et sa constance. Continuez, Alain, vous êtes une fierté française !

La Connectrice

Pour en savoir plus

  • Article, vidéos, commentaires sur Le Parisien

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75011/video-nuit-debout-alain-finkielkraut-pris-a-partie-place-de-la-republique-16-04-2016-5721601.php?success=1#blocCommentaires

  • Témoignage d’Alain Finkielkraut

http://radiorcj.info/emissions/esprit-descalier/

Totoa publié le 17 Avril 2016 à 14:04

En realité, Finki – que l’on soit d’accord ou pas avec – il a une culture enoooorme. Finki, tu peux pas discuter avec lui si t’as pas bossé au moins une heures tes sujets. Donc il est logique que l’opposé de Finki le rejette avant qu’il n’ouvre la bouche (facilité, non reflexion, repeter les memes discours depuis Marx sans reactualisé et sans l’avoir lu !). Quelque part, ca fait plaisir de savoir que nuit debout n’est pas du tout au niveau. Genre on avait pas remarqué deja.

Usager77000a publié le 17 Avril 2016 à 14:04

Visiblement pour aller les rejoindre, ils font un tri dans ceux qu’ils veulent ou pas ? c’est ça la démocratie pour eux. Encore l’extrême gauche (même si ce n’est pas dit directement) !

Matyna publié le 17 Avril 2016 à 13:04

En mai 68, j’ai personnellement entendu sartre à la sorbonne, n’en déplaise à Danielo17.

Vanille-fraisea publié le 17 Avril 2016 à 13:04

« Nuit debout » n’a pas l’intention de se faire récupérer par qui que ce soit – c’est son droit- … Quand on est une personne « célèbre » , on plaît à son cercle d’admirateurs, mais en dehors de cette « bulle » , oui, on peut déplaire et ne pas être bienvenu. C’est le revers de la médaille. Pour se faire applaudir il faut savoir rester « entre soi » si non il faut accepter en beau joueur de se frotter à la contradiction ou à l’insolence sans pour autant être vulgaire et grossier. Mais tous le gens « célèbres » ne sont pas bien éduqués…

Doobiea publié le 17 Avril 2016 à 13:04

cracher sur un philosophe c’est la honte de ce mouvement trop c’est trop. on peut discuter sans cracher ni s’insulter. nuit debout c’est nuit de crachat et de dégâts c’est une nuit sale et honteuse. a interdire dorénavant.

Danielo17a publié le 17 Avril 2016 à 11:04

ceux qui ont un peu de mémoire et qui ont vécu 68doivent se souvenir que JP Sartre s’était fait virer de la Sorbonne et de l’Odéon… Il était venu pour « parler aux jeunes » et ils ont assimilé cela à de la récup coco…. Ils n’avaient certainement pas tort…. mais ces mouvements spontanés ça effraie toujours le bourgeois!

Stana publié le 17 Avril 2016 à 11:04

Nuit debout, les indignés et autres snobinards parisiens altermondialistes un iPhone à la main en train de tweeter leur révolte d’étudiants de 30 ans.

Chifa publié le 17 Avril 2016 à 11:04

Ce mouvement est alors loin d être apolitique , puisque certaines viennent et ca discute avec lui ( varoufakis ) et d autres viennent et se font siffler ( finkenkraut ) ……l extrême gauche et son esprit d ouverture sélectionné , faisant croire à un mouvement apolitique pour attirer les moutons ..je ne suis pas dupe .

Nicolas42a publié le 17 Avril 2016 à 11:04

Belle illustration de la supposée « tolérance » prônée par ces gauchistes EXTREMISTES. Eux qui se placent en donneurs de leçons humanistes, avec la complicité bienveillantes des médias, ne sont tolérants qu’avec ceux qui partagent leur risible philosophie. « Accueil de tous les migrants, « Prestations sociales pour tous », voilà parmi d’autres, leurs revendications (omettant au passage de nous en expliquer le financement…). Mais la Place de la République accessible à tous, sûrement pas!…Oui, ces gens-là sont des extrémistes, des fascistes de gauche, qui ne supportent pas la contradiction et la confrontation d’idées. Peut-être tout simplement parce-qu’ils n’ont pas d’argumentation crédible à développer?

Bibia publié le 17 Avril 2016 à 10:04

Toujours cette stratégie de victimisation mise en avant par cet homme. « Purification de la place ». Les médias l adore mais le vrai peuple le méprise et ç est une bonne chose. Cet homme est un imposteur qui ne supporte pas le pluralisme, l intégration, il attise à chacune de ses intervention télé. Cette fois ce n est plus de la télé. Il fera intervenir son service d ordre de la LDJ sous la bénédiction de Valls et Habib Meyer

Tetraodon78a publié le 17 Avril 2016 à 10:04

A pat29 finkeulkrault est venu saboter nuit debout il est reparti point barre qu il s exprime sur tous les sujets où qu il dégage et je dis bien tous les sujets

Jimbeea publié le 17 Avril 2016 à 10:04

@Sweetestdavout. Désolé de vous décevoir mais j’ai défilé avec un crayon il n’y a pas longtemps pour d’autres raisons qui ont à voir avec la liberté de penser, d’écrire et de dessiner… si certains sont suffisamment bêtes pour ne pas comprendre ça, c’est leur problème… mais essayez de ne pas en faire partie. Quant à M. Finkielkraut, il est le bienvenu aux Nuits debout comme M. Sarkozy ou M. le pen ! En clair, quand quelqu’un vous insulte en permanence et se moque des mouvements qui prônent la liberté de penser, quelle place lui faire dans un lieu où le credo est justement d’écouter l’autre et d’être une force de proposition ? M. Finkelkraut n’est ni un sage, ni digne de rentrer à l’Académie Française… enfin il a rejoint certains individus qui n’en sont pas dignes non plus ! Ce n’est parce qu’on écrit bien que ce qu’on écrit vaut le coup d’être lu ! Ce n’est pas parce qu’on dit qu’on est à l’écoute qu’on se met en capacité d’entendre. M; Finkelkraut est un bobo -oui, lui et pas les autres !- qui s’imagine que parce qu’il a une parole publique a le droit d’aller où il veut faire de la provocation. Et bien il a découvert qu’il n’était pas le bienvenu partout et que sa parole n’est pas obligatoirement utile au débat. Il faut arrêter d’imaginer que des personnes comme lui représente la moralité, la sagesse et sont toutes respectables parce qu’elles passent à la télé ! Mme le Pen en a fait l’expérience au Canada, M. F. place de la République ! Il faut déboulonner les statues qui polluent notre espace de liberté et ne servent à rien.

__Totoa publié le 17 Avril 2016 à 10:04

Je pense c’est parce que Finki est juif. Le mec de nuit debout qui a interviewé hollande avait plusieurs twitts antisemite sur son compte twitter daté 2015. Mais vu que c’est extreme gauche intouchable, minoritaire et ringarde, les medias ne relevent pas. Mais on a internet en 2016.

Cc251a publié le 17 Avril 2016 à 10:04

Tu n’as rien à faire là-bas ! Toujours à ce mettre en position de victime.

__Totoa publié le 17 Avril 2016 à 10:04

C’est pour qu’il est important de comprendre qu’on vit en 2016 et son inversion des valeurs : l’extreme gauche est devenue l’extreme droite et inversement. Malgré les efforts incroybales des journalistes, Nuit Debout ne prendra pas. Ces jeunes sont trop ringards. Leurs idees sont deja le pouvoir. La catastrophe est deja a chaque coin de rue.

Quesquonmangeamidia publié le 17 Avril 2016 à 10:04

Je croyais que ce mouvement était apolitique ?? Que viennent faire les jeunes cocos ?? Le capitalisme c’est l’exploitation de l’homme par l’homme le communisme c’est le contraire !

Dalua publié le 17 Avril 2016 à 09:04

Traiter Alain Fienkielkraut de philosophe de bas étage Ne peut venir que de personnes soit qui n ont jamais lu ses livres,soit qu’ils n’ont pas les « outils » nécessaires pour comprendre sa pensée,soit qu’ils font preuve de mauvaise foi patente….En fait ,souvent les 3 hypothèses tout-en-un.

Alainprovistea publié le 17 Avril 2016 à 09:04

Finkielkraut est l’un de nos meilleurs intellectuels, dans la mesure ou il est l’un des rares qui pense librement et de façon autonome. Mais cette liberté et cette qualité de réflexion a un prix et on le constate quand on met un homme libre et intègre face à de petits bourgeois intolérants qui imposent une vision unique, démagogique et despotique.

Yann-Amara publié le 17 Avril 2016 à 09:04

Je suis heureux de lire qu’il reste une majorité de personnes pour défendre et Finkielkraut et la liberté de parole, la démocratie quoi ! Nuit debout, si j’ai bien compris, comme Finkielkraut pour y avoir fait quelques pas, c’est très partisan et très orienté. Pour moi, ce n’est pas une surprise, et on comprend mieux le laisser-faire gouvernemental : il faut bien garder une base électorale !

Sweetestdavouta publié le 17 Avril 2016 à 09:04

« On l’a tej ! » cest ?a? Quils sont betes… Ce sont sans doute les memes qui defilaient il ny a pas si longtemps avec un crayon au nom de la liberte dexpression… Pfff…

Lechirena publié le 17 Avril 2016 à 08:04

Pour être allé également sur cette place par curiosité mardi en début de soirée, je confirme qu’il n’y a quasiment que des mouvements d’extrême gauche, et lorsque l’on vous demande votre profession (auto-entrepreneur), on vous traite de sale riche. Non, je créé de la richesse et j’essaie de m’en sortir sans aller pointer à Pôle Emploi et être un poids pour les autres contribuables, nuance ! Et lorsqu’on vous demande votre avis sur la situation du pays, si vous avez un tant soit peu d’idée du centre ou de droite, on vous fait rapidement comprendre que vous n’êtes pas le bienvenu, et on vous pousse vers la sortie. C’est ça leur nouvelle pensée démocratique ? Ecoeurant !

Fazera publié le 17 Avril 2016 à 07:04

Vous faites exprès ou vous êtes pas au courant que cet énergumène est un sioniste en puissance, c est comme si moi originaire et fière d être d afrique allé dans un rassemblement de la ldj ou du fn vous verrez comment j en ressort si j y arrive . Alors arrêté de faire semblant

Tous à Rungis le 7 février. Solidarité avec le général Piquemal arrêté

Incroyable ! Alors que des généraux qui ont consacré leur vie à la défense de la France s’élèvent de plus en plus nombreux contre l’islamisation de la France qui entraîne la perte de nos valeurs et le respect des lois républicaines et du drapeau tricolore qui devrait unir toutes les Françaises et les Français au lieu d’être conspué, déchiré, brûlé, souillé ou honteusement dissimulé, alors que ces généraux sont incontestablement patriotes et le prouvent s’il en était besoin, le ministre de l’Intérieur Cazeneuve a approuvé l’arrestation brutale du général Piquemal qui manifestait à Calais contre l’invasion migratoire et ses conséquences.

Va-t-on nous ressortir l’expression célèbre de de Gaule à propos du putsch d’Alger : « un quarteron de généraux en retraite », autrement dit des gens qui n’ont aucune expérience, aucune connaissance de l’intérêt de la France et de son peuple et qui feraient mieux de se contenter de pêcher à la ligne ?

Comme tous les baby boomers et a fortiori les baby boomeuses, je suis antimilitariste « de naissance » et pacifiste. Mais le monde a changé et des monstres ont profité de nos idéaux, de notre démocratie, de nos libertés et de notre humanisme pour venir semer chez nous des graines de discorde, du pillage, des vols, des viols, des attentats et la « chienlit ». C’est pourquoi je respecte le courage et l’engagement de ces généraux en retraite qui ont choisi de nous défendre pacifiquement alors qu’ils pourraient se la couler douce sur le yacht de Bolloré ou dans un riad au Maroc avec Jack Lang et Pierre Bergé.

La Connectrice

Voir la vidéo de l’arrestation brutale ici http://ripostelaique.com/tous-a-rungis-en-solidarite-avec-le-general-piquemal.html

A Calais, ils ont osé ! Alors que ce régime laisse nos policiers, nos routiers, nos Calaisiens se faire agresser quotidiennement par des clandestins haineux, Cazeneuve, non content d’avoir fait interdire une manifestation pacifique, a osé faire arrêter brutalement le Général Piquemal, un homme à qui ce nabot n’arrive pas à la cheville.

Les images sont accablantes pour les forces de l’ordre, qui chargent sans raison et embarquent brutalement un homme de 76 ans, véritable héros qui, toute sa vie a défendu la France et les Français aux quatre coins du monde.

Signalons également que Loïc Perdriel, président de Pegida France, a lui aussi été arrêté, et que nous n’avons pas de nouvelles de lui.

A Saint-Brieuc, le préfet Lambert, ou plutôt le militant politique Lambert, s’est encore distingué. Affichant clairement la couleur, après avoir interdit, sans prétexte valable, le rassemblement de Résistance républicaine, il était, sans vergogne, au milieu des antifas, ce samedi matin.

http://ripostelaique.com/6-fevrier-discours-de-bordeaux-en-solidarite-avec-les-femmes-allemandes.html

A Bordeaux, une centaine de patriotes avait répondu à l’appel de François Jay, du Siel.

http://ripostelaique.com/6-fevrier-discours-de-bordeaux-en-solidarite-avec-les-femmes-allemandes.html

Mais c’est à Montpellier que la réussite fut le plus au rendez-vous, avec 350 manifestants.

http://ripostelaique.com/succes-rassemblement-de-montpellier-350-personnes-contre-limmigration-invasion.html

Demain, pour compléter les initiatives patriotiques, tous à Rungis, avec le général Martinez, pour rendre hommage au général Christian Piquemal, et huer ce régime de traîtres à la France.

Paul Le Poulpe

Pour se rendre à Rungis :

http://ripostelaique.com/6-7-fevrier-sauvons-pays-video-adresse-de-rungis.html

 

5702 total views, 4871 views today

Pour en savoir plus

Qui doute encore de l’objectivité du Monde et de Libération ? Lisez les titres …

Cinq personnes, dont le général Christian Piquemal, ancien patron de la Légion étrangère, passeront en comparution immédiate lundi 8 février au tribunal de Boulogne-sur-Mer, à la suite de leur interpellation samedi à Calais lors d’un rassemblement hostile aux migrants.

Le général Christian Piquemal désigné comme ayant eu « le rôle principal » dans cette manifestation interdite, sera poursuivi pour « participation à un attroupement qui ne s’est pas dissous après sommation ». « On sait bien que la manifestation a été interdite et que l’autorité de l’Etat a été défiée. Le général n’est pas venu à Calais pour faire de la figuration », a affirmé le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi…

Il y a de la graine de putschiste chez ce général Piquemal, nostalgique du général Bigeard et arrêté samedi à Calais, mégaphone en main, alors qu’il fustigeait les gendarmes venus contenir et disperser un rassemblement de militants extrémistes anti-migrants interdit par la préfecture. Une décision confirmée vendredi par la justice mais que le général et ses hommes, en grande partie issus de l’ultra droite, n’étaient pas décidés à respecter, certains traitant les gendarmes leur faisant face de «collabos». Piquemal l’a dit, il place ses «valeurs patriotiques» au-dessus des lois de la République, au nom de la «France éternelle» et contre la «décadence» de l’époque. Le refrain de la «résistance» a été entonné ce week-end par ses partisans, dans la fachosphère au sens large et jusqu’aux plus proches de Marine Le Pen. «En France, le patriotisme devient un délit : honneur au général!», a tweeté l’avocat et, rappelons-le, député Gilbert Collard…

Pas de liberté d’expression pour Riposte laïque. Appel aux dons

Résultat de recherche d'images pour "liberté d'expression"

http://scd.docinsa.insa-lyon.fr/2015-2016-labellisee-liberte-dexpression-a-linsa-lyon

Résultat de recherche d'images pour "liberté d'expression"

http://blog.francetvinfo.fr/ladies-and-gentlemen/2015/01/14/la-liberte-dexpression-na-pas-de-mais-seulement-des-et.html

http://www.humanite.fr/parler-ecrire-imprimer-librement-la-liberte-dexpression-mise-en-cause-562820

liberté expression pétition

http://philippotavocat.fr/petition-liberte-dexpression/

Je l’ai dit et je le redis,Riposte laïque est le média de gauche (hé oui, c’est une évolution réaliste d’idéalistes de gauche) le plus intelligent parce que le plus réaliste qui soit paru depuis longtemps. Mais, nous ne le savons que trop, toute vérité n’est pas bonne à dire surtout sous un gouvernement de gauche dénaturé et totalitaire.

Le résultat de ce courage et de cette lucidité est une avalanche de plaintes toutes plus abusives et ridicules au regard de la liberté d’expression telle qu’on l’imagine dans une société démocratique. Malheureusement, la France n’est plus un pays démocratique depuis que les idéologues du PS en ont pris la tête.

Je vous livre ici l’appel aux dons de Riposte laïque que la dictature du « politiquement correct » harcèle afin d’étouffer sa voix.

La Connectrice

Résultat de recherche d'images pour "liberté d'expression"

http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/liberte-dexpression-soyons-serieux-uniquement-pour-les-idees-de-gauche

Ils veulent faire taire définitivement Riposte Laïque : aidez-nous !

Source http://ripostelaique.com/ils-veulent-faire-taire-definitivement-riposte-laique-aidez-nous-a-continuer.html

Ri7CazeneuveBergeHidalgoRamadanNous n’avions pas prévu de faire un appel aux dons auprès de nos lecteurs, aussi rapidement. Mais les derniers mois confirment une accélération très nette de l’offensive gouvernementale qui se met en place contre Riposte Laïque, avec un objectif clair : faire fermer notre site au plus vite, par tous les moyens, en ruinant ses animateurs et responsables.

La situation est la suivante :

– Le syndicaliste de la FSU de l’Allier, Vincent Présumey, a déposé plainte contre Riposte Laïque et Paul Le Poulpe.
– Anne Hidalgo a déposé une deuxième plainte contre Riposte Laïque et la dessinatrice Ri7.
– Tariq Ramadan a brandi de grosses menaces contre Riposte Laïque, qui refuse de retirer un article d’Hamdane Ammar qui ne lui plait pas.
– Caroline Alamachère est passée devant la 17e chambre, le 10 janvier, et a vu la partie adverse lui réclamer 10.000 euros de dommages et intérêts.
– Notre ancien directeur de publication, Alain Jean-Mairet est convoqué le 10 février prochain, devant la 17e chambre, pour avoir autorisé la diffusion d’un article de Salem Ben Ammar.
– Alain Jean-Mairet est également convoqué, le même jour, par le procureur de Paris, qui entend lui signifier sa mise en examen, pour avoir autorisé la diffusion d’un article sur Pierre Bergé.
– La journaliste de Libération Noémie Rousseau nous a sommés, par son avocat, de retirer une photo de sa cliente, ce que nous avons refusé. Nous ignorons s’il y aura des suites, mais devons nous y préparer.

Aujourd’hui, nous devons faire les comptes, pour préserver l’avenir. Avec quatre plaintes du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, deux plaintes du maire de Paris, Anne Hidalgo, la plainte du milliardaire propriétaire du Monde Pierre Bergé, celles du chef de la police parisienne Jacques Méric, de la directrice d’une école catholique, d’un syndicaliste FSU, d’un maire communiste, celle d’un préfet de la République, celle de deux journalistes de La Nouvelle République, d’un calligraphiste musulman de Montmorillon, celles, multiples, de Karim Achoui, président de la LDJM, et celles, également multiples, de Mourad Ghazli, de la RATP, cela représente au total 16 dossiers en cours, sans parler de la menace de Tariq Ramadan et de celle de la journaliste de Libération.

Les plaignants sont par ailleurs, par leur diversité, très représentatifs des pans de la société française qui veulent imposer l’islamisation de notre pays et son changement de peuple.

Il faut être aveugle pour ne pas sentir, dans l’accumulation de ces procédures judiciaires, une volonté conjuguée du gouvernement socialiste, de commis de l’Etat aux ordres, de l’extrême gauche islamo-collabo, des associations dites antiracistes, de journalistes propagandistes et de musulmans dits modérés, de faire taire définitivement notre site, et au plus vite.

Rappelons que le premier procès de Pierre Cassen, notre fondateur, et de Pascal Hilout, apostat de l’islam, a coûté au total 30.000 euros.

Aujourd’hui, nous sommes obligés de faire les comptes. Seize procès, cela coûte, en frais de justice seuls, au moins 30.000 euros, sans compter les possibles condamnations. Vu le climat actuel (voir l’ampleur des récentes condamnations d’Eric Zemmour, Paul-Marie Coûteaux, Renaud Camus, Valeurs Actuelles, Minute, etc.), ces seize procès peuvent nous amener très rapidement à des condamnations situées entre 100.000 et 200.000 euros. Nous n’avons pas ces sommes devant nous.

Nous n’avons que vos dons, et la vente de nos livres, pour faire face à tous les besoins d’un site comme le nôtre.

Nous sommes obligés de provisionner l’essentiel de nos ressources pour nous préparer, cette année, à survivre face à ce véritable harcèlement judiciaire.

Ces sommes vont nous manquer cruellement dans plusieurs domaines essentiels.

  • Riposte Laïque a été souvent victime d’attaques de grande envergure. Nous avons sécurisé au mieux aujourd’hui notre site, mais cela a un coût. Faute de moyens, nous risquons de ne plus pouvoir faire face à cette contrainte, et d’être à la merci de nouvelles agressions de hackers, avec interruption de RL plusieurs heures, voire plusieurs jours.
  • Notre site, comme il le fera le 7 février prochain, à l’occasion de la Journée européenne « Sauvons notre pays, sauvons notre culture, sauvons notre futur » organise régulièrement des initiatives militantes, des rassemblements, des manifestations, avec nos amis de Résistance républicaine. Là encore, cela a un coût élevé, en termes de sono, de service d’ordre et d’intendance.Faute de moyens, nous risquons de ne plus pouvoir faire face à ces contraintes, et ne pourrons donc plus organiser nos actions militantes.
  • Nous arrivons, grâce à une gestion saine (nous n’avons que des bénévoles, et aucun salarié), à financer les déplacements en province ou à l’étranger de nos principaux animateurs, et de nos reporters. Faute de moyens, nous ne pourrons plus le faire.
  • Nous réfléchissions à de nouveaux investissements qui amélioreront la qualité de notre lettre quotidienne. Faute de moyens, nous risquons de ne pas ouvrir ces nouveaux dossiers.
  • Pour éditer nos livres, il faut investir (composition, correction, imprimeur, diffusion) et la rentabilité, quand elle existe, n’arrive pas de suite. Faute d’un fonds de trésorerie suffisant, nous risquons de ne pas pouvoir éditer un seizième livre, après celui de Ghislaine Dumesnil, « Mahomet au volant, la charia au tournant« .

Aujourd’hui, Riposte Laïque, c’est entre 30.000 et 40.000 visiteurs par jour, et des articles relayés quotidiennement à des dizaines de milliers d’autres lecteurs, partout dans le monde. Notre site est considéré comme le navire amiral de la résistance à l’islamisation de notre pays. Les initiatives passées, comme les Assises internationales contre l’islamisation de nos pays, nous ont valu un solide réseau, en France et en Europe.  Nous avons prévu et annoncé tout ce qui arrive, et qui arrivera, à cause de l’invasion migratoire et de l’islamisation de notre pays.

Nous montrons quotidiennement la trahison de ce gouvernement, qui livre notre pays à ses pires ennemis, au détriment de la sécurité de nos compatriotes. Nous accusons systématiquement Hollande, Valls et Cazeneuve d’être responsables des attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan, et surtout des futurs actes de guerre qui vont ensanglanter la France. C’est cela que ce régime ne nous pardonne pas, et c’est pourquoi il veut nous faire taire par tous les moyens.

Il n’est pas dans nos habitudes de solliciter fréquemment nos lecteurs et nos abonnés. Nous sommes plutôt timides dans ce registre. La dernière fois que nous l’avons fait, c’était au lendemain de la lourde condamnation, en appel, de Pascal et Pierre, il y a deux ans.

Devant l’accumulation de plaintes, nous revenons vers vous, et vous demandons, dans la mesure de vos moyens, de nous aider, pour assurer l’avenir de Riposte Laïque. Sinon, l’année 2016 risque d’être la dernière de notre existence…

Cela dépend donc de vous… Merci d’avance.

Cyrano

Faire un don en ligne à Riposte Laïque :

Envoyer un chèque à Riposte Laïque : BP 32, 27140 Gisors

Acheter les livres de Riposte Laïque : http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres

RECAPITULATIF DES 16 PLAINTES DEPOSEES CONTRE RIPOSTE LAIQUE

QUATRE PLAINTES DE BERNARD CAZENEUVE CONTRE RIPOSTE LAIQUE, CYRANO, MARCUS GRAVEN, UN DESSINATEUR…

Le ministre de l’Intérieur en personne a déposé plainte contre notre journal pour avoir publié la photo d’Hervé Cornara, accrochée à la grille de l’Usine de l’Isère, au milieu de banderoles faisant l’apologie de l’Etat islamique.

DecapitationisereVoici quels sont les deux articles incriminés.

Texte de Cyrano publié le 29 juin 2015

http://ripostelaique.com/les-francais-vont-ils-se-laisser-decapiter-a-cause-de-hollande-valls-cazeneuve.html

Texte de Marcus Graven publié le 28 juin

http://ripostelaique.com/yassin-salhi-debordement-emotionnel-ou-agent-dormant-de-letat-islamique-2.html

Ces deux plaintes succèdent aux deux premières que celui que ses petits camarades surnomment R2D2 avait déposé contre RL.

CazeneuveR2D2La première fois, le pauvre homme avait été traumatisé parce que, dans l’édito de Cyrano, il avait été qualifié « d’islamo-collabo qui nous sert de ministre de l’Intérieur ». Il avait considéré que c’était une injure publique à un membre du gouvernement.

http://ripostelaique.com/les-francais-vont-ils-se-laisser-decapiter-a-cause-de-hollande-valls-cazeneuve.html

La deuxième plainte de Cazeneuve était contre l’auteur, anonyme, de ce dessin, et notre site, qui l’a publié.

CazeneuvelechebaboucheLà encore, notre très susceptible ministre de l’Intérieur s’est estimé victime « d’uneinjure publique à un membre du gouvernement« .

DEUX PLAINTES D’ANNE HIDALGO CONTRE Ri7

Dans un registre semblable, Anne Hidalgo a déposé plainte contre notre dessinateur Ri7, et contre RL, suite à ce dessin, dans lequel elle a vue « une injure publique contre un citoyen exerçant un mandat public« .

Ri7Hidalgoinjurehttp://ripostelaique.com/anne-hidalgo-je-suis-charlie-mais-je-porte-plainte-contre-ce-dessin-de-ri7.html

Poussant le ridicule jusqu’au bout, le maire de Paris déposera, un an plus tard, une nouvelle plainte contre Ri7, suite à la diffusion de ce tweet.

TwittHidalgohttp://ripostelaique.com/les-dessous-de-la-nouvelle-plainte-grotesque-dhidalgo-contre-ri7.html

MENACES DE TARIQ RAMADAN CONTRE RIPOSTE LAIQUE

TariqRamadanLe 22 décembre, Tariq Ramadan en personne s’est permis de menacer et d’intimider notre site, sous le prétexte qu’Hamdane Ammar, qui a révélé l’imposture du personnage, dans un article, aurait commis une intrusion dans sa vie privée, rien de moins ! Nous ignorons, à l’heure actuelle, si sa juriste, Claire Sambuc, ira au bout de ses menaces, et nous traînera à son tour devant les tribunaux, mais, vus les moyens financiers énormes dont dispose le prédicateur de Genève, nous n’excluons rien.

http://ripostelaique.com/leffrayante-menace-de-tariq-ramadan-contre-riposte-laique.html

PLAINTE DE PIERRE BERGE CONTRE CAROLINE CORBIERES

Pierre Bergé, lui, a déposé plainte contre cet article, signé Caroline Corbières, et en même temps contre cinq autres sites, n’ayant pas apprécié que son nom soit associé à des affaires de pédophilie, bien que nous n’ayons porté aucune accusation à son encontre.

http://ripostelaique.com/apres-anne-hidalgo-pierre-berge-veut-se-farcir-riposte-laique.html

bergehollande

PLAINTE DU CHEF DE LA POLICE DE PARIS JACQUES MERIC CONTRE LE POLICIER GERONIMO

Le chef des flics parisiens, Jacques Meric, n’a pas digéré qu’un policier de base lui crie sa colère, après le suicide d’un collègue, et le mépris qu’il ressent de la part de sa hiérarchie. Plainte déposée 24 heures après celle de son chef Cazeneuve…

http://ripostelaique.com/nos-policiers-se-suicident-et-nos-galonnes-sen-foutent.html

MericCazeneuve

http://ripostelaique.com/et-si-lislam-etait-le-culte-de-la-perversion-sexuelle-et-morale.html

PLAINTE DE LA DIRECTRICE D’UNE ECOLE CATHOLIQUE CONTRE CAROLINE ALAMACHERE

Plainte de la directrice de l’école Notre-Dame de Saint-Mihiel contre Caroline Alamachère, suite à son article : Des enfants de CM1 punis, leurs parents ont refusé qu’ils apprennent une sourate du coran. Notre collaboratrice s’est vue demander 10.000 euros de dommages et intérêts, et risque par ailleurs une amende.

http://ripostelaique.com/des-enfants-de-cm1-punis-leurs-parents-ont-refuse-quils-apprennent-une-sourate-du-coran.html

PLAINTE DU RESPONSABLE DE LA FSU ALLIER VINCENT PRESUMEY CONTRE RIPOSTE LAIQUE ET PAUL LE POULPE

pasquel-presumeyL’organisateur de la manifestation immigrationniste de Varennes, qui s’est permis de calomnier gravement notre site, a déposé plainte contre Riposte Laïque et Paul Le Poulpe, ayant vu dans une réponse des menaces graves à sa personne.

http://ripostelaique.com/la-grotesque-plainte-de-lindicateur-de-police-presumey-contre-riposte-laique-et-paul-le-poulpe.html

PLAINTE DU MAIRE COMMUNISTE DE GIVORS MARTIAL PASSI CONTRE DANIELLE MOULINS

martial-passi

Danielle Moulins est poursuivie par le maire de Givors (communiste), pour un article publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 4 mai 2013), parce qu’elle a critiqué le fait qu’il a participé à l’inauguration d’une mosquée dans cette ville. Pierre Cassen a été convoqué à la gendarmerie de sa ville et y a été interrogé, le 13 janvier 2014. Danielle Borer, présidente de Riposte Laïque Suisse, avait été également convoquée au commissariat de Neuchâtel (Suisse) pour y être interrogée.

http://ripostelaique.com/le-leche-babouche-de-la-semaine-martial-passi-maire-communiste-de-givors.html

PLAINTE DU PREFET DE BELFORT JEAN-ROBERT LOPEZ CONTRE DANIELLE MOULINS

JeanRobertLopez

Danielle Moulins est poursuivie par le préfet de Belfort, Jean-Robert Lopez, pour un article publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 12 octobre 2013), parce qu’elle a critiqué le fait qu’il a autorisé les musulmans à installer un abattoir temporaire dans le centre de cette ville lors de l’Aïd-el-Kébir.

Pierre Cassen a été convoqué au commissariat de sa ville et y a été interrogé, le 11 février 2014.

http://ripostelaique.com/apres-boucault-contre-josiane-filio-le-prefet-de-belfort-depose-plainte-contre-danielle-moulins.html

Danielle Borer, présidente de Riposte Laïque Suisse, a été elle aussi convoquée au commissariat de Neuchâtel (Suisse) pour y être interrogée sur cette affaire.

PLAINTES DES JOURNALISTES DE LA NOUVELLE REPUBLIQUE MASCLE ET BENOIT CONTRE JEANNE BOURDILLON

Jeanne Bourdillon est poursuivie par deux journalistes de gauche du journal « La Nouvelle République » (Bruno Mascle et Xavier Benoit), pour un article publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 28 octobre 2012), parce qu’elle les a traités de « journaleux » après qu’ils eurent calomnié le mouvement anti-islamisation. Pierre Cassen a été convoqué au commissariat de Tours et y a été interrogé, le 29 août 2013. Nous n’avons pas de nouvelles depuis cette audition, et n’avons pas été informés si ce dossier a été classée. Nous avons donc toujours cette menace au-dessus de nos têtes.

http://ripostelaique.com/deux-journaleux-mascle-et-benoit-situent-riposte-laique-dans-lextreme-droite-europeenne.html

PLAINTE DU CALLIGRAPHE KER ADILI CONTRE SOPHIE DURAND

C’est tombé ce matin, vendredi 29 janvier. Un calligraphe de Montmorillon, Ker Adili, a dépose plainte contre Sophie Durand, suite à un article intitulé : Charles Martel, les musulmans rêvent de revanche.

http://ripostelaique.com/charles-martel-les-musulmans-revent-de-revanche.html

PLAINTES DE KARIM ACHOUI CONTRE RIPOSTE LAIQUE

achouiDans un autre registre, Karim Achoui, surnommé l’avocat des gangsters, par ailleurs président de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans, veut également faire taire Salem Ben Ammar et l’ensemble de la rédaction de Riposte Laïque. Rappelons que c’est cette association qui a déposé plainte contre la municipalité de Chalon, suite à sa décision d’en finir avec les repas de substitution au porc.

http://ripostelaique.com/militant-de-la-charia-karim-achoui-veut-faire-interdire-riposte-laique.html

PLAINTES DE MOURAD GHAZLI CONTRE CHRISTINE TASIN, PAUL LE POULPE, ROGER HEURTEBISE et ORIANA GARIBALDI

ghazlifranc-macon

Christine Tasin, Roger Heurtebise, Paul Le Poulpe et Oriana Garibaldi sont poursuivis par un syndicaliste (Mourad Ghazli), pour leurs articles publiés par Riposte Laïque sur son site Internet (le 20 décembre 2012, le 30 décembre 2012, le 30 décembre 2012 de nouveau, et le 7 janvier 2013), qui dénoncent les discriminations commises contre les femmes employées dans la RATP par certains de leurs collègues musulmans. Christine Tasin a été convoquée à la Direction régionale de la PJ de Paris et y a été interrogée, le 11 décembre 2013. Danielle Borer, présidente de Riposte Laïque Suisse, a été convoquée au commissariat de Neuchâtel (Suisse) et y a été interrogée, le 17 février 2014.

QUELQUES RAPPELS HISTORIQUES SUR LES AUTRES PLAINTES AYANT TOUCHE RL

1) 2 février 2012 (Paris, Tribunal de grande instance, 17e chambre correctionnelle) :

Pierre Cassen et Pascal Hilout sont poursuivis par cinq associations antiracistes dont une musulmane (LDH, SOS-Racisme, MRAP, LICRA et CCIF), pour deux éditoriaux publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 11 octobre 2010 et le 12 décembre 2010), qui alertent les Français sur les dangers de l’islam. Les associations antiracistes demandent 150.000 euros de dommages et intérêts, et le procureur de la République requiert 3 mois de prison avec sursis contre Pierre Cassen et 2 mois de prison avec sursis contre Pascal Hilout. Le verdict, rendu le 23 mars 2012, est une condamnation à 12.200 euros d’amende et de dommages et intérêts. Pierre Cassen et Pascal Hilout font appel.

2) 5 février 2013 (Versailles, Tribunal de grande instance) :

Paul Le Poulpe est poursuivi (en référé) par un machiniste de la RATP (Nasser Adjal), pour son article  publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 22 janvier 2013), qui informe les lecteurs que Nasser Adjal veut faire supprimer une vidéo postée par Riposte Laïque sur sa chaîne YouTube. Nasser Adjal demande 13.000 euros de dommages et intérêts et participations aux frais de justice. Le verdict, rendu le 14 mars 2013, déboute le plaignant, mais ne condamne pas Nasser Adjal à rembourser les frais de justice de Riposte Laïque.

3) 19 mars 2013 (Paris, Tribunal de grande instance, 17e chambre correctionnelle) :

Guy Sauvage est poursuivi (par citation directe) par un machiniste de la RATP (Nasser Adjal), pour sa vidéo postée par Riposte Laïque sur sa chaîne YouTube (le 14 décembre 2012), qui dénonce le fait que des conducteurs de bus musulmans de la RATP commettent des discriminations contre leurs collègues féminines et refusent de conduire un bus après une femme, et pour deux de ses articles sur le même sujet publiés par Riposte Laïque sur son site Internet. Nasser Adjal demande 14.000 euros de dommages et intérêts et participation aux frais de justice. Le verdict, rendu le 14 juin 2013, déboute le plaignant, mais ne condamne pas Nasser Adjal à rembourser les frais de justice de Riposte Laïque. Riposte Laïque décide de porter plainte contre Nasser Adjal pour procédure abusive, et demande 12.000 euros de dommages et intérêts.

4) 1er juillet 2013 (Dijon, Tribunal de grande instance) :

Christine Tasin est poursuivie par le Procureur de la République de Lyon, pour un article publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 23 juin 2012), qui dénonce la violence mahométane et les nombreux crimes commis par des musulmans, et qui a été diffusé à Lyon par une personne inconnue. Le procureur requiert 1000 euros d’amende. Christine Tasin est relaxée, mais doit payer les frais de justice.

5) 21 février 2014 (Paris, Tribunal de grande instance, 17e chambre correctionnelle) :

Renaud Camus et Jacques Philarchein sont poursuivis par une association antiraciste (MRAP), pour leurs discours prononcés lors des « Assises internationales sur l’islamisation de nos pays », organisées à Paris par Riposte Laïque (le 18 décembre 2010). L’association antiraciste demande 13.600 euros de dommages et intérêts, et le procureur une condamnation qu’il laisse à l’appréciation de la cour. Le verdict, rendu le 10 avril 2014, est une condamnation à 8000 euros d’amende et de dommages et intérêts. Renaud Camus fait appel, mais verra la sentence confirmée.

6) 5 mars 2014 (Paris, Cour d’Appel) :

Jugement en appel de Pierre Cassen et Pascal Hilout, pour deux éditoriaux publiés par Riposte Laïque sur son site Internet (le 11 octobre 2010 et le 12 décembre 2010), qui alertent les Français sur les dangers de l’islam. Les associations antiracistes demandent la même sanction qu’en première instance (150.000 euros de dommages et intérêts), et le procureur requiert une sanction sans préciser. Le verdict, rendu le 5 juin 2014, est une condamnation à 21.200 euros d’amende et de dommages et intérêts.

7) 9 avril 2014 (Carcassonne, Tribunal de grande instance) :

Josiane Filio est poursuivie par le préfet de police de Paris, pour un article publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 13 septembre 2013), parce qu’elle l’a traité d’ « incompétent » après qu’il eut interdit une manifestation que Riposte Laïque voulait organiser à Paris. Josiane Filio a été convoquée à la gendarmerie de Conques et y a été interrogée, le 7 janvier 2014. Le verdict, rendu le 9 avril 2014, est une condamnation à 200 euros d’amende avec sursis. Josiane Filio fait appel.

8) 2 juillet 2014 (Belfort, Tribunal de grande instance) :

Christine Tasin est poursuivie par deux associations musulmanes de Belfort (Association des musulmans du territoire de Belfort, Communauté franco-musulmane de Belfort) et par une association antiraciste musulmane (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie), pour avoir critiqué en public l’égorgement de chèvres et moutons qui a lieu lors de l’Aïd-el-Kébir, et pour avoir traité l’islam de « saloperie » (le 15 octobre 2013). Les associations musulmanes estiment que critiquer l’islam revient à inciter à la haine contre les musulmans. Christine Tasin a été convoquée au commissariat de sa ville et y a été interrogée, le 12 décembre 2013. Elle sera finalement relaxée.

9) 8 juillet 2014 (Montpellier, Cour d’Appel) :

Jugement en appel de Josiane Filio, poursuivie par le préfet de police de Paris, pour un article publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 13 septembre 2013), parce qu’elle l’a traité d’ « incompétent ». Josiane sera relaxée.

10) 7 octobre 2014 (Paris, Tribunal de grande instance, 17e chambre correctionnelle) :

Christine Tasin est poursuivie par une association antiraciste (LDH), pour un article publié par Boulevard Voltaire et Riposte Laïque sur leurs sites Internet (le 1er mars 2013), qui prône l’expulsion des musulmans extrémistes et le rétablissement de l’État de droit en France. Christine Tasin a été convoquée au commissariat de sa ville et y a été interrogée, le 21 juin 2013. Elle sera condamnée par la XVIIe chambre à 1000 euros d’amende, dont 500 avec sursis, verdict confirmé en appel. Elle a décidé de se pourvoir en cassation.

11) Le 15 octobre 2013, Riposte Laïque est poursuivie par une association musulmane (LDJM), pour « plusieurs publications », selon le journal « Le Point ».

http://ripostelaique.com/deboute-de-sa-plainte-contre-christine-et-pierre-jean-robin-jalouse-les-musulmans-de-belfort.html

12) Le 22 janvier 2014, Salem Benammar est poursuivi par une association musulmane (LDJM), pour un article publié par Riposte Laïque sur son site Internet (le 22 janvier 2014), qui compare l’islam au nazisme et décrit les musulmans comme des esclaves de l’islam.

Nous avons dû perdre du temps, avec une plainte du curieux Jean Robin, éditeur et animateur du site Enquête et Débats, qui a essayé de convaincre les juges qu’il était un homme menacé de mort par Pierre Cassen et Christine Tasin, rien de moins. Fort heureusement, cette fois, la plainte n’a pas été instruite, tant elle était ridicule.

Nous n’évoquons pas les menaces de dépôts de plaintes, sans lendemain, que nous recevons régulièrement, souvent de musulmans, parfois de gauchistes.

Bref, le juridique nous coûte beaucoup de temps, et de l’argent…

Humour. Sam Touzani, 1 an après Charlie

Libre propos d’un mécréant – 1 an après Charlie – Sam Touzani

Guy Béart : le premier qui dit la vérité il sera exécuté !

La disparition de Guy Béart ce 16 septembre est l’occasion de se rappeler les textes percutants et visionnaires de ses chansons.

En cette période de chaos des notions et des valeurs, en cette période de crise des consciences et de falsivication des réalités, en cette période de déni des faits évidents, chantons toutes et tous ensemble : Le premier qui dit la vérité …

La Connectrice

CHANSONS LA VÉRITÉ – GUY BÉART

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D’abord on le tue
Puis on s’habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

J’affirme que l’on m’a proposé beaucoup d’argent
Pour vendre mes chances
Dans le Tour de France
Le Tour est un spectacle et plaît à beaucoup de gens
Et dans le spectacle
Y a pas de miracle
Le coureur a dit la vérité
Il doit être exécuté.

A Chicago un journaliste est mort dans la rue
Il fera silence
Sur tout ce qu’il pense
Pauvre Président tous tes témoins ont disparu
En choeur ils se taisent
Ils sont morts les treize
Le témoin a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Le monde doit s’enivrer de discours pas de vin
Rester dans la ligne
Suivre les consignes
A Moscou un poète à l’Union des écrivains
Souffle dans la soupe Où mange le groupe.
Le poète a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Combien d’hommes disparus qui un jour ont dit non
Dans la mort propice
Leurs corps s’évanouissent
On se souvient ni de leurs yeux ni de leur nom
Leurs mots qui demeurent
Chantent « juste » à l’heure.
L’inconnu a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Un jeune homme à cheveux longs grimpait le Golgotha
La foule sans tête
Etait à la fête
Pilate a raison de ne pas tirer dans le tas
C’est plus juste en somme
D’abattre un seul homme.
Ce jeune homme a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Ce soir avec vous j’ai enfreint la règle du jeu
J’ai enfreint la règle
Des moineaux, des aigles
Vous avez très peur pour moi car vous savez que je
Risque vos murmures
Vos tomates mûres
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter

Source http://www.paroles.net/guy-beart/paroles-la-verite

%d blogueurs aiment cette page :