Flux RSS

Archives de Tag: loi du 6 fructidor An II

8 mars. LA femme pour aliéner LES femmes

Publié le

La femme parodiée

Conchita Wurst lauréate de l’Eurovision

Conchita Wurst : "Une victoire de la tolérance"

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140511.OBS6756/conchita-wurst-ils-n-ont-plus-de-femmes-et-d-hommes-mais-un-ca-a-la-place.html

Un musicien péroxydé, Marlon Magnée co fondateur du groupe La Femme

http://www.lesinrocks.com/2016/06/07/actualite/va-monde%E2%80%89de-femme-11835150/

Pierre Jélyotte dans le rôle-titre de Platée, ou Junon jalouse,
opéra-bouffe de Jean-Philippe Rameau
par Charles Antoine Coypel (vers 1745)
(Paris, Musée du Louvre)
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%B4le_travesti

travestis - bautizo 2017 alexis --- jp --- javier

http://es.memegenerator.net/Travestis

En 1629, le gouvernement japonais interdit aux femmes de jouer dans le théâtre Kabuki. Ce furent donc de jeunes hommes qui jouèrent les Onnagata , travestis en femme.

Lahttp://www.littlemissbeauty.fr/wordpress/2012/04/jai-appris-un-truc-sur-le-kabuki/ femme de…

La femme de…

Par usage, la femme de…n’est connue que par son prénom, elle ne possède pas de nom propre puisqu’elle porte le nom de son mari. Pourtant, la loi du 6 Fructidor anII stipule que « aucun citoyen ne pourra porter de nom, ni de prénom autres que ceux exprimés dans son acte de naissance. Ceux qui les auraient quittés sont tenus de les reprendre » L’usage a eu raison de la loi, le nom du mari l’emporte, y compris sans les administrations mais les choses évoluent un petit peu puisque de plus en plus de femmes assument leur nom de naissance, surtout si elles étaient connu avant le mariage. D’autres portent un nom composé du leur et de celui de leur époux.

Malgré ces évolutions, dans les médias, l’épouse n’est plus que « la femme de… » ou tout simplement, suprême goujaterie, désignée par son prénom. A contrario, l’époux d’Isabelle Huppert est toujours désigné par son nom complet, Ronald Chammah et jamais par son simple prénom, encore moins par le nom de son épouse.

Dans les mentalités françaises, la femme continue de n’exister que par l’intermédiaire de l’homme qui l’épouse. Il y a encore beaucoup de chemin à faire…

LC

Un homme parle des femmes dans le monde du travail

http://www.sciencespo.fr/edc/fr/blog/un-homme-parle-des-femmes-dans-le-monde-du-travail

La femme du boulanger

La femme du boulanger

La femme de Fillon, de son prénom Pénélope

Penelope Gate : "Le Canard Enchaîné" révèle que la femme de François Fillon a touché 45.000 euros d'indemnités de licenciement

 

http://lelab.europe1.fr/penelope-gate-le-canard-enchaine-revele-que-la-femme-de-francois-fillon-a-touche-45000-euros-dindemnites-de-licenciement-2972075

8 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Melania, la femme de Donald Trump

La femme de Trump de son prénom Melania

La femme de Manuel Valls a un nom, Anne Gravoin et une notoriété personnelle de violoniste

Manuel Valls et sa femme, Anne Gravoin, à l'enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" en 2010

http://www.closermag.fr/article/la-femme-de-manuel-valls-dans-le-collimateur-du-figaro-589609

La femme d’Emmanuel Macron a un nom, Brigitte Trogneux pour des motifs peu louables : on le voudrait écélibataire pour faire fantasmer son électorat potentiel

Brigitte Trogneux et son mari Emmanuel Macron, ministre de l'Economie le 14 juillet à Paris

http://www.closermag.fr/article/la-femme-d-emmanuel-macron-ne-voulait-pas-qu-il-soit-ministre-566409

La femme fantasmée

Idéalisée par la comtesse Tamara de Lempicka elle fait rêver l’écrivain EE Schmitt

La femme au miroir

Wonder Woman dénaturée par hyper sexualisation

http://storiesbooksandmovies.blogspot.fr/2016/03/batman-v-superman-dawn-of-justice-di.html

La femme entre deux âges, peinture anonyme du XVIème

http://www.larousse.fr/encyclopedie/videos/La_Femme_entre_deux_%C3%A2ges_anonyme_fran%C3%A7ais_du_XVIe_s/1309363

La femme qui vous envoie paître en beauté 😉

http://www.linternaute.com/actualite/societe/1272879-journee-de-la-femme-2017-les-francaises-gagnent-10-de-moins-que-les-francais/

 

Monsieur ou Mondamoiseau ? Vierge ou dépucelé ? Marié ou vieux garçon ? Papa ou stérile ?

Pourquoi demande-t-on aux femmes « Madame ou Mademoiselle » et pas aux hommes « Monsieur ou Mondamoiseau » ? Question indiscrète derrière laquelle se profile « je peux vous baiser sans risques ou pas ? »

Pourquoi une femme devrait-elle annoncer si elle est pucelle ou pas et pas un homme ? Pourquoi les usages permettent-ils de telles indiscrétions sur la vie intime des femmes ?

Parce que, comme il est dit dans cet article, une femme n’est pas « finie » tant qu’elle n’a pas trouvé un mari.http://www.20minutes.fr/article/794690/madame-mademoiselle-petits-riens-font-sexisme-ordinaire

Depuis des années que je me bats contre cette discrimination infamante et que peu de gens comprennent le sens de ma révolte, je me réjouis de voir la question posée au grand jour et reprise dans les médias même si je sais qu’elle fait partie d’une stratégie du PS pour choquer afin d’attirer l’attention sur son « féminisme ». Exploitons donc la campagne PS sur les volets qui nous intéressent.

La France est très en retard sur le statut des femmes en général. Aux USA, il y a des décades qu’on ne fait plus la distinction et qu’on a adopté « Ms » au lieu de « Miss or Mrs ». « Madam » étant réservé aux maquerelles… Il y a bien eu dans les années 80 une tentative d’imposer « Mad » en lieu et place de Mademoiselle ou Madame mais la recommandation n’a pas été suivie d’effet. Le sexisme a la vie dure.

Si le PS était féministe, Ségolène Royal aurait été élue et ça se verrait dans ses appareils éléphantesques. Martine Aubry se met à se préoccuper de l’égalité hommes/femmes tout en défendant l’Islam et les femmes voilées, NPNS ne soutient pas Tristane Banon contre  l’éléphant DSK  et « Osez le féminisme » s’amuse avec le clito pour faire original. Mais tant mieux si on parle de questions féministes, profitons de la publicité qu’on veut bien nous faire. Exploitons le pouvoir de frappe du PS;-)

Je m’insurge depuis des années contre l’éternelle question « Madame ou Mademoiselle » en répondant « Monsieur ou Mondamoiseau » ? La majorité des gens ne comprend pas. Ia discrimination des femmes est naturelle, génétique, éternelle, normale. Il suffit de lire les commentaires qui suivent l’article dont j’ai mis le lien ci-dessus.

Le lièvre caché derrière cette question que certaines trouvent flatteuse est la transgression de la loi du 6 Fructidor An II qui stipule que nul ne devra porter de nom autre que son nom de naissance …ceux qui l’aurait quitté seraient tenus de le reprendre. Autrement dit les femmes qui pensent exister en abandonnant leur nom pour celui de leur mari sont dans une illégalité tolérée par l’usage. Les femmes mariées ou divorcées qui veulent légitimement garder leur nom de naissance doivent se battre des années contre toutes les administrations qui d’office et en infraction avec le code civil leur collent le nom de leur mari qui, par définition n’est pas le leur.

Ainsi une femme divorcée depuis 40 ans et qui a toujours porté son nom de naissance s’est vu coller à l’occasion d’un jugement le nom de son mari, un nom que personne ne lui connaissait et qui de surcroît lui rappelait de mauvais souvenirs car elle n’avait pas divorcé sans raisons. Imaginez sa perte d’identité et les tracas administratifs pour la récupérer…

L’autre lièvre caché derrière « Madame ou mademoiselle » est l’ensemble des discriminations sexistes, les plus tenaces, les plus anciennes, les plus universelles mais aussi les mieux tolérées : salaires et retraites inférieurs pour les femmes, discriminations à l’embauche, domaines d’activité et d’apprentissage réservés aux hommes, triple journée de travail pour la femme, prostitution et trafics de femmes, une femme violée toutes les 20 mn en France et peines légères pour les violeurs (Carpentras), femmes exclues des instances de décision, prolifération des voiles et autres coutumes et signes stigmatisant les femmes, etc.

%d blogueurs aiment cette page :