Flux RSS

Archives de Tag: Mohamed VI

Macron invite 300 imams pour réciter en arabe sourates racistes, sexistes, appelant au massacre des chrétiens et des juifs

Publié le

Macron a invité pour le ramadan qui commence demain jeudi 17 mai 2018, 300 imams algériens et marocains. Il est précisé que ces imams invités avec des visas de tourisme ne sont que des récitants qui se contenteront de réciter des textes coraniques. Quel arabisant osera veiller à ce que ces textes ne véhiculent pas violence et incitation à la violence ? Qui veillera à ce que ces imams n’organisent pas de réunions pour inciter les musulmans au djihad, au prosélytisme et à la chasse au chrétien et au juifs et autres mécréants ? Quand on observe l’échec du système de surveillance des fichés S et autres radicalisés, il y a de quoi s’inquiéter de l’arrivée officielle de 300 musulmans supplémentaires qui sont sans doute accompagnés officieusement par des membres de leur famille et qui tiennent à l’application de la charia et des fatwah comme à la prunelle de leurs yeux.

De manière générale peut-on faire confiance à des imams dont certains font semblant de chanter la Marseillaise pour la terminer par Allah Akbar ? Ecoutez la vidéo de cet article : https://ripostelaique.com/en-plein-paris-des-imams-terminent-la-marseillaise-par-allah-akbar.html

Il est peu probable que les musulmans peu pratiquants se réjouissent de voir des coreligionnaires les espionner pour vérifier qu’ils respectent le jeune en ne mangeant pas la journée et se nourrissant exclusivement de produits halal. Ils seront ravis de voir leurs poubelles fouillées et de la pression sociale qu’ils ont fuie en quittant l’Algérie ou le Maroc pour être libres. Comme me disait un kabyle « on a quitté l’Algérie pour les fuir et ils nous suivent ». Avec Macron, c’est encore mieux, les fanatiques sont invités à suivre et surveiller leurs coreligionnaires.

Et qui va en subir les conséquences ? vous, moi et tous les kouffars ainsi que les musulmans « light » et assimilés. Tout à l’heure, j’ai été bousculée dans la rue par un afro-musulman qui pour ne pas passer à côté de ma chienne ( haram +++) m’a poussée violemment à ma droite pour passer au bord du trottoir. La dictature de la charia va encore s’amplifier sous la présence des 300 imams et de leur suite et de la force spirituelle qu’ils rajoutent au fanatisme déjà existant.

Sachant que nombre de musulmans terroristes sont d’origine marocaine, que le roi du Maroc les protège tout en disant qu’il lutte contre le terrorisme avec la France, que Mohamed VI préside le mouvement Al Qods pour la conquête de Jérusalem, que de nombreux marocains ont bénéficié et bénéficient de postes ministériels et de faveurs dans la fonction publique, il y a lieu de s’inquiéter de l’arrivée de « touristes « marocains dans les mosquées pendant le ramadan. On précise qu’ils ne viennent pas prêcher mais réciter et psalmodier. Non, sans blague qui fera la différence ne connaissant pas la langue arabe qui n’est pas encore langue officielle en France ? Et qui va croire qu’un kouffar puisse faire confiance à un musulman francophone pour traduire ?

La Connectrice

 

Pour en savoir plus

…A cette période, les communautés musulmanes ont des besoins spécifiques : elles recherchent des religieux capables de réciter l’intégralité du Coran – appris par cœur – sur un mode psalmodique, une pratique connue sous le nom arabe de « tajwid ». Pour faire face aux attentes des fidèles, des psalmodieurs ou récitateurs sont accueillis le temps du ramadan, en provenance notamment d’ Algérie et du Maroc, les deux principaux pays d’origine des cinq à six millions de musulmans de France…

 …alors que le ramadan commence autour du 15 mai, « entre 250 et 300 » d’entre eux sont attendus en France, « tous sous visa d’un mois », a précisé une source proche du dossier. Ces psalmodieurs-récitateurs s’ajoutent aux 300 « imams détachés » en permanence par la Turquie (150 environ), l’Algérie (120) et le Maroc (une trentaine).

« Ça ne correspond pas à l’idée qu’on doit se faire d’un islam des Lumières », estime Manuel Valls

Alors que le séjour de ces « imams du ramadan » n’avait pas fait débat les années précédentes, des voix se sont élevées ces derniers jours dans la classe politique, à droite et jusque dans la gauche laïque. Le sujet a pris un tour polémique alors qu’Emmanuel Macron​ entend enraciner un « islam de France » moins lié aux influences des Etats musulmans, afin de mieux lutter contre les discours rigoristes voire radicaux dans un pays où le terrorisme islamiste a fait 245 mots depuis 2015.

« Organiser la venue d’imams étrangers en France est une hérésie », a dénoncé l’ancienne secrétaire d’Etat Jeannette Bougrab. Il faut « le plus vite possible (…) mettre un terme » aux accords bilatéraux permettant la venue de ces religieux, a abondé l’ex-Premier ministre Manuel Valls, relevant que « ça ne correspond pas à l’idée qu’on doit se faire d’un islam des Lumières ».

https://www.20minutes.fr/societe/2259535-20180422-ramadan-venue-france-300-imams-etrangers-suscite-incomprehension

 

Deux journalistes accusés de faire chanter le roi du Maroc. Mazette ! plus c’est gros et mieux ça marche.

Publié le

Nouveau au 09/09/2015

Les journalistes demandent l’annulation des enregistrements en tant que preuves

http://www.leparisien.fr/faits-divers/chantage-au-roi-du-maroc-les-journalistes-contestent-les-enregistrements-09-09-2015-5075441.php

Les commentaires des internautes sur cette affaire sont particulièrement sévères pour les journalistes. Or, qui sont les victimes ? Mohamed VI ou les journalistes ?

Il semble évident que l’entourage de Mohamed VI a profité de la faiblesse psychologique des journalistes pour les tenter puis les piéger. Depuis des années que Graciet et Laurent dénonçaient la corruption et le pillage du pays par ses monarques, ils étaient surveillés, harcelés, menacés au point d’offrir une résistance très faible au marchandage de leur renoncement à publier un énième ouvrage sur le sujet. Ce n’est pas beau mais c’est humain et dans ce monde où tout se vend et s’achète (y compris les corps, les organes, les amis, les femmes …) vendre un produit intellectuel est une peccadille même si ça heurte la déontologie journalistique. Cette déontologie n’est pas sans éraflures.

Cela me rappelle l’affaire Al Dura, dans laquelle Charles Enderlin avait fait diffuser des images prises par son cameraman palestinien alors qu’il n’était pas sur place et avait commenté les images sur la foi du témoignage de son collaborateur qui était juge et parti.Etant donné le brûlot du proche-orient, il me semble que ce manquement déontologique était bien plus grave que l’affaire Laurent/Graciet, et pourtant, toute la profession a adhéré à la thèse d’Enderlin.

Une connaissance journaliste me racontait que la plupart des grands reporters n’allaient pas sur place pour couvrir les événements dangereux mais séjournaient dans leur hôtel où ils recevaient leurs informateurs, des autochtones qui étaient de fait juge et partie.

Heureusement, aujourd’hui et grâce à Internet, tout personne curieuse peut se rapprocher de la réalité des faits en consultant toutes sortes de sources issues de toutes sortes d’organes. Il ne reste plus qu’à reconstituer le puzzle. C’est ce que je tente de faire sur mon blog.

Modification au 31/08/2015

  • Les éditions du Seuil annoncent qu’elles renoncent à la publication de l’ouvrage d’Eric Laurent et Catherine Graciet, laquelle avait été prévue pour janvier 2016. Mohamed VI a gagné …
  • Catherine Graciet, l’une des journalistes incriminés, menacée de mort par le Maroc et harcelée par les sbires de Mohamed VI, s’exprime et je trouve son récit tout à fait plausible, de même l’hypothèse que la tentative de corruption du Maroc et sa matérialisation pouvaient être utilisés comme preuve de tout ce qui était allégué dans l’investigation qu’elle menait avec Eric Laurent . On ne le saura pas puisque le traquenard a été bien ficelé avec l’aide de la police française, vraisemblablement dans la perspective du prochain voyage amical de notre président au Maroc et pour l’amour de tous nos compatriotes qui s’achètent des riads au Maroc, comme Pierre Bergé, le financier du PS :

Hollande et Mohamed VI. Soource image http://pasidupes.blogspot.fr/2015/02/swissleaks-pierre-berge-actionnaire-de.html

SAR la Princesse Lalla Salma préside à Rabat la cérémonie d'inauguration de l'exposition

SAR la Princesse Lalla Salma préside à Rabat la cérémonie d’inauguration de l’exposition « Femmes berbères du Maroc »

L’exposition « Femmes berbères du Maroc » est organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI à l’initiative de la Fondation « Jardin Majorelle » et la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Source image http://www.maroc.ma/fr/activites-princieres/sar-la-princesse-lalla-salma-preside-rabat-la-ceremonie-dinauguration-

Défilé Yves Saint Laurent en hommage à son Maroc vénéré. Source image http://lci.tf1.fr/economie/medias/swissleaks-actionnaire-du-journal-pierre-berge-s-en-prend-aux-8562767.html

Pourtant, sur le site du Parisien, des internautes privilégient la parole des avocats de Mohamed VI à celle des deux journalistes qu’ils vilipendent copieusement. Il est évidemment beaucoup plus facile et sans danger d’insulter des journalistes plutôt que seulement critiquer le roi du Maroc …

Encore une fois, il y aurait beaucoup à dire sur la déontologie des journalistes mais ceux-ci ne tuent pas, ne condamnent pas à mort et ne s’enrichissent pas sur le dos du peuple. Il faudrait quand même hiérarchiser les crimes.

Je n’ai jamais voulu faire chanter qui que ce soit. Je suis tombée dans un piège. Le Maroc a voulu se débarrasser de quelqu’un de gênant pour le Palais(NDLR : la monarchie). Dans cette histoire, c’est le Palais qui propose, le Palais qui corrompt. Cela fait dix ans que je mène un travail d’investigation sur le Maroc, dix ans que je vis sous la pression des services de sécurité marocains. J’ai débuté dans un journal d’opposition là-bas puis coécrit deux livres d’enquêtes, dont l’un dénonce la prédation du roi Mohammed VI sur l’économie marocaine. Deux livres dont la publication a été interdite dans ce pays. J’ai été filée, au Maroc mais aussi à Paris. Mon premier manuscrit a été piraté. J’ai été harcelée, photographiée, insultée, menacée de mort sur les réseaux sociaux. Il y a eu des pressions sur des témoins et des familles que je rencontrais… J’ai mené un travail sans concession qui a créé un passif très lourd avec la monarchie. Or il y avait ce nouveau livre, que nous préparions avec Eric Laurent….

Eric Laurent m’a dit qu’il avait rencontré Hicham Naciri et que celui-ci lui avait proposé 3 M€ contre la non-parution du livre ! Pour moi, à ce moment-là, c’est inconcevable…

Vous vous laissez tenter ?
Oui, je me suis laissée tenter (elle fond en larmes…). J’ai eu un accès de faiblesse… C’est humain, non ? Chacun se demande ce qu’il ferait de sa vie avec 2 M€. Essayez d’imaginer la situation. Et c’était pour renoncer à un livre, pas pour tuer quelqu’un… Quand j’ai signé le protocole où nous renonçons à écrire sur la monarchie, je me dis aussi que j’ai la preuve que c’est un corrupteur, puisqu’il l’a signé lui aussi. Et, comme c’est le Palais qui propose l’argent, j’y vois un deal privé entre deux parties. Je sais que, déontologiquement, moralement, ce n’est pas génial, mais je n’y vois rien de mal pénalement. Ensuite, c’est lui qui a insisté pour que nous prenions une avance. Quand il est parti et que je me suis retrouvée avec tout cet argent liquide dans les mains, j’étais hébétée, hagarde. Quand la police nous a interpellés dans le hall de l’hôtel, je n’ai pas compris. Puis la colère est montée ! J’ai compris la manipulation, la police en embuscade, les écoutes, le traquenard. On ne m’a même pas laissé la chance de regretter, de voir ce que j’allais faire après. Mais je me suis fait la promesse que notre livre sortira….http://www.leparisien.fr/faits-divers/catherine-graciet-je-suis-tombee-dans-un-piege-31-08-2015-5048739.php

Les retraités français aux Maroc en 2015 : avantages en tous genres

  • Coût de la vie, fiscalité, francophonie, climat, proximité : Quant au Maroc, il perd sa position de leader mais demeure dans le top 3 des destinations les plus intéressantes pour les retraités français en raison, principalement, de sa proximité géographique, de sa francophonie, de la douceur de son climat et de son coût de la vie – quasi deux fois moins élevé qu’ici. Sur le plan fiscal, il réserve en sus un traitement de faveur aux retraités étrangers : 40 % de déduction sur les revenus déclarés + à certaines conditions 80 % de réduction sur l’impôt dû. Mais attention, vous n’y gagnerez pas systématiquement par rapport à l’impôt qui serait réglé en France, tout dépend du montant de vos pensions et de leur répartition dans votre couple. Faites vos comptes ! 
    Read more at http://votreargent.lexpress.fr/retraite/retraite-a-l-etranger-les-meilleurs-pays-portugal-thailande-maroc-ile-maurice-espagne_1643605.html#7c0TcCUriKyq3t4l.99
  • Santé : La Convention franco-marocaine de sécurité sociale du 22 octobre 2007 permet au ressortissant français ou marocain ou d’un Etat membre de l’Union Européenne/Espace Economique Européen, titulaire d’une pension de vieillesse du régime français de sécurité sociale, de bénéficier d’une couverture maladie au Maroc au titre de sa retraite française s’il n’a pas de droit au regard du régime marocain. Cette disposition s’applique aux retraités ayant exercé une activité salariée ou une activité non salariée, aux fonctionnaires à la retraite, aux préretraités, aux demandeurs de pension, et à leurs ayants-droit. http://www.cleiss.fr/particuliers/partir/retraite/maroc.html

Les documents ci-dessus permettent de mieux comprendre l’amitié franco-marocaine et l’intérêt que trouvent la justice et la police française à protéger le roi du Maroc contre ces saletés de fouines journalistes.

La Connectrice

Modification au 30/08/2015

Des preuves accablantes, enregistrements et argent, confirmeraient les accusations de chantage formulées par Mohamed VI contre Eric Laurent et Catherine Graciet.

Je ne peux absolument pas croire à l’authenticité de ces preuves pour la bonne raison que le crime ne profiterait qu’au roi du Maroc en empêchant la publication au Seuil d’un ouvrage compromettant et que si le crime est avéré, il compromettrait définitivement la carrière des deux journalistes. On peut toujours imaginer qu’ils aient voulu se suicider professionnellement …

Quelle personne sensée pourrait croire qu’elle peut faire chanter le roi du Maroc ? a fortiori il est difficile de croire que des journalistes professionnels expérimentés, spécialisés dans la dénonciation des abus des monarques marocains, ayant travaillé des années sur le sujet et en conséquence accumulé une très importante documentation, tout cet investissement et ce travail sans prix vendu pour 3 millions d’euros au péril de leur vie personnelle et professionnelle ?

Les gens de pouvoir n’aiment pas les journalistes d’investigation, ils les traitent de « chiens », de « vautours ». Ils les espionnent et cherchent à les museler.

Certes, on peut reprocher beaucoup de choses à ces journalistes qui commettent parfois des abus, sont parfois complices des pouvoirs qui les arrangent, ne sont pas toujours objectifs et voient midi à leur porte.

Je note que, pour l’instant la corporation des journalistes reste bien silencieuse. Les collègues auraient-ils des doutes sur l’innocence d’Eric Laurent et Catherine Graciet ?

  • Jusqu’à nouvel ordre, je ne crois pas à leur culpabilité. Ce lundi 31/08, le nouvel ordre est arrivé ce lundi 31 août puisque les deux journalistes ont reconnu avoir accepté l’argent qui leur avait été proposé par un conseiller de Mohamed VI.Ils nient avoir fait du chantage mais admettent s’être laissés tenter, Laurent pour des problèmes personnels et Graciet pour avoir eu envie de réorienter sa vie en s’occupant de chevaux. Je continue à rester perplexe sur ce qui ressemble à un suicide professionnel et un comportement dément de la part de journalistes expérimentés. Espérons que l’avenir nous éclairera sur cette affaire sans nuire pour autant à la déontologie de la profession qui est souvent, à juste titre, mise en doute.

Lire aussi sur le contexte franco-marocain http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/soupcon-de-chantage-contre-le-roi-du-maroc-un-mauvais-film-estime-fabius-30-08-2015-5046859.php

La Connectrice

————————————————————————————————————

Eric Laurent et Catherine Graciet viennent d’être arrêtés par la police française, accusés par le royaume du Maroc d’avoir réclamé 3 millions d’euros sous peine de divulguer des informations gênantes pour sa majesté Mohamed VI dans l’ouvrage qu’ils préparent pour les éditions du Seuil.

Maroc: Le Roi prédateur Par Catherine Graciet

En 2012, les deux journalistes avaient déjà sorti un ouvrage accusateur sur le monarque marocain. On peut imaginer que ça n’ait pas plus du tout à ce monsieur. La vengeance est un plat qui se mange froid avec la complicité des amis du Maroc, à commencer par Najat Vallaud-Belkacem.

Curieusement, cette accusation suivie d’une inculpation survient quelques jours après que le terroriste marocain du Thalys ait failli massacrer des voyageurs innocents. L’un d’eux est d’ailleurs toujours dans un état critique.

Y aurait-il un lien entre cette arrestation et celle des deux journalistes ? Le roi aurait-il promis son aide pour démanteler le réseau terroriste d’Ayoub-el-khassani à condition de museler les vilains journalistes qui l’ont mis et continuent à le mettre en cause. Nous savons que la France ferme gentiment les yeux sur le Maroc et ses ressortissants en échange de promesses d’aide pour lutter contre le terrorisme sur notre sol.

Il est en tout cas fort peu probable que des journalistes connus et expérimentés se soient livrés à du chantage sur le roi du Maroc et il est scandaleux qu’ils soient jetés en prison pour lui faire plaisir. Encore un acte de soumission abject au monde musulman.

%d blogueurs aiment cette page :