Flux RSS

Archives de Tag: nuisances sonores Buttes-Chaumont

Buttes-Chaumont, programme de la pollution sonore organisée

Publié le

Révision vendredi 23 juin

Le festival du film photographique fait tellement de tapage que j’en ai la nausée, même fenêtres fermées. A vue d’oreille, ça fait plus de bruit que mon aspirateur qui annonce 80 decibels.

Je descends voir. Tant de décibels pour si peu de monde ? Au maximum deux cents jeunes bourgeois qui viennent s’encanailler dans le quartier dit populaire. presque tous de noir vêtus garçons et filles tout blancs avec cheveux hérissés au gel. Beaucoup de couples de gays. Ils ont apporté caisses de bière et bouteilles de vin et de champagne. Et pour ceux qui ont oublié, une buvette vend du vin et de la bière au verre ou à la bouteille. Quelques odeurs de shit ça et là. Un employé de la mairie de Paris me dit qu’il a ordre de laisser couler …Dans la journée, le parc regorge de femmes voilées chargées de hordes d’enfants, de barbus, d’ados blacks et beurs, mais ils ne sont pas venus à ce « populaire » festival du film photographique. Pas étonnant, seuls ceux qui ne sont pas contraints d’habiter dans des quartiers « populaires » se réjouissent de les traverser.

Les courts métrages sont en anglais avec des sous-titres français à peine lisible. Mais la plupart des gens ne sont pas là pour regarder des films mais pour faire pipi sur le gazon pour embêter les hannetons et les riverains. Ils papotent entre eux en faisant circuler les bouteilles et les joints. Ils sont là aussi pour draguer et dans les contrastes organisés des spots et de l’ombre, rien n’est moins excitant pour chasser.

Moi, je n’ai rien contre la musique, le cinéma de plein air, l’alcool, le shit ou la drogue mais pas sous mes fenêtres, pas quand c’est obligatoire. Pourquoi pas au Luxembourg, au Palais-Royal ou au parc Monceau ou même sur les champs, là où se rend le vrai peuple après le turbin ? Vous n’avez pas remarqué que le vrai peuple des cités préfère descendre sur les Champs-Elysées plutôt qu’aux Buttes-Chaumont réservées aux bobos parisiens ? Comme disent les méricains, faites ce que vous voulez mais NIMBY (not in my backyard) http://fr.wikipedia.org/wiki/Nimby

NIMBY ou Nimby est l’acronyme de l’expression « Not In My BackYard », qui signifie « pas dans mon arrière-cour ». Le terme est utilisé péjorativement pour décrire soit l’opposition par des résidents à un projet local d’intérêt général dont ils considèrent qu’ils subiront des nuisances, soit les résidents eux-mêmes…NIMBY est aussi utilisé plus généralement dans un sens figuré pour décrire les personnes qui prônent une certaine proposition … mais s’opposent à son application dans une manière qui exigerait un sacrifice de leur part.

Ceux qui font la fête méprisent le droit au repos des riverains avec l’autorisation du maire de Paris, Bertrand Delanë et de celui du XIXème, Roger Madec

L’agenda des manifestations sonores dans le parc des Buttes-Chaumont et en face sur le parvis de la mairie montre que les riverains sont harcelés par la pollution sonore organisée jour et nuit par des maires qui n’y habitent pas. A noter d’ailleurs que la grande majorité des organisateurs de ces manifestations polluantes ainsi que les spectateurs et participants n’habitent pas à  proximité du parc et de la mairie, même pas dans l’arrondissement à l’exemple de Roger Madec. La pollution sonore, c’est bon pour les autres.

Précisons en outre que la pollution sonore organisée s’ajoute à la pollution sonore « naturelle », c’est-à-dire le trafic automobile, les pétarades des motos, les travaux dans le par et dans la rue, les cris des enfants jusqu’à 22 h et on parle d’ailleurs d’ouvrir le parc la nuit pour que le bonheur des riverains soit complet de l’aube à l’aube.

Contrairement à la réglementation officielle, pendant ces concerts, l’alcool coule à flots dans le parc et le cannabis et autres stimulants circulent dans la joie…La fête, c’est sacré pour nos maires et toutes les exceptions à la loi sont autorisées.

  • Tous les samedi et dimanche de 10 à 18 h sans relâche : mariages avec orchestres orientaux comprenant tambours, trompettes, youyous, vrombissement de moteurs de voiture et de moto grosses cylindrés, klaxons + embouteillages avec moteurs tournant à l’arrêt et klaxons de conducteurs énervés
  • En semaine de 19 à  21 h : Zakoustiks au guignol Anatole. Sono à fond pour 5 pelés
  • Chaque vendredi du mois de juin : pollution sonore amplifiée de 19 h à 2 h du matin, heure à laquelle les fêtards éméchés et drogués se déversent sous les fenêtres des riverains, crient leur bonheur d’avoir le droit à faire la fête, font vrombir leurs motos et leurs bagnoles. Les Nuits Photographiques : Le festival dédié au film-photographique 2ème édition Les rendez-vous sont fixés les 5 vendredis du mois de juin 2012 soit les 1, 8, 15, 22 et le 29 juin 2012 dans le parc des Buttes Chaumont à Paris.

– Before au Pavillon du lac de 19h à 20h
– Projections et DJ sur site de 20h à 00h30
– After au Pavillon du Lac de 00h00 à 01h30 avec les DJ de la Dame Noir

  • Fête de la musique le 21 juin Kiosque à musique du Parc des Buttes Chaumont : Frog Invaders (Electro) De 19h30 à 21h30 Il faut savoir que cette douce musique est tellement amplifiée qu’elle fait vibrer les doubles vitrages des fenêtres jusque de l’autre côté du parc et que la bière y arrive par caisses entières …avec un petit assaisonnement de shit …
  • Tous les soirs : la fête au Rosa Bonheur avec musique amplifiée, cris, moteurs vrombissants de scooters, motos et bagnoles. Malgré les protestations et pétitions des riverains, la pollution sonore continue poussant ceux qui le peuvent à déménager.
  • Plusieurs fois par semaine : la fête au Pavillon du lac avec musique amplifiée
  • Du 1er au 9 septembre : Festival Silhouette Tous les soirs musique, discours et projections amplifiés. Après le concert où le Pavillon du lac et d’autres marchands vendent de la bière et du vin, la foule saoule continue à faire la fête sous les fenêtres de riverains. De leur côté les saltimbanques doivent ranger le matériel : choc des poteaux métalliques et va et vient des camions jusque vers 2 h. Les petits enfants qui doivent se lever tôt pour aller à l’école ne trouvent pas le sommeil et s’endorment ensuite sur leur bureau. Une rentrée scolaire réussie …
%d blogueurs aiment cette page :