Flux RSS

Archives de Tag: orage

L’orage modifie le comportement du chien

Publié le

le veterinaire Thierry Bedossa dans son refuge de Cuy-Saint-Fiacre

Thierry Bedossa dans son refuge  pour vieux animaux

Les bons conseils de Thierry Bedossa : les orages perturbent-ils votre chien ?

VIDÉO. Au cours de ces dernières semaines orageuses, de nombreux propriétaires de chiens ont constaté que leur chien avait un comportement « bizarre ».

Par Florise Vaubien, 

Publié le  | Le Point.fr

Mes observations personnelles sur ma vieille chienne

12-IMG_3977
J’avais mis sur le compte de ses 14 ans le comportement agité de ma labrador. Elle est nerveuse, va et vient dans l’appartement, demande à sortir plus que de coutume, parfois incontinente. L’article ci-dessus m’ouvre d’autres perspectives  pour comprendre son comportement et agir en conséquence …
La Connectrice

La grêle a épargné mon jardin suspendu

Publié le

J’attends avec impatience que les plantations de mon balcon s’épanouissent.

Lys, roses trémières, fraisiers et poivrons ont sorti des boutons qui grossissent de jour en jour. Aussi me suis-je inquiétée lorsque j’ai appris que la grêle avait frappé dans la région parisienne et je comprends la douleur des gens dont les maisons et les voitures ont été gravement endommagées par des grêlons de la taille d’un œuf de pigeon. Je plains aussi les agriculteurs qui ont perdu de précieuses récoltes.

La nuit dernière, je regardais la pluie tomber dru lorsque j’entendis un vacarme en provenance de la cour intérieure. Il grêlait et je m’empressai de fermer les fenêtres. Comme il faisait chaud et lourd je restais devant mon balcon pour regarder tomber la pluie et me rafraîchir. Ma Freebox indiquait 1h15 lorsque le bruit de la pluie se transforma en salves de mitraillette et que je reçu sur les pieds des grêlons de la taille d’une amande. Aïe, ça fait mal.

Je ramassai quelques morceaux de glace pour les offrir à ma chienne afin qu’elle se rafraîchisse, en général, elle aime léger les glaçons mais, à ma surprise, elle tourna la tête. Pourquoi ? étaient-ils trop acides, toxiques ? Normalement, elle aurait du s’en saisir car elle souffre de la chaleur. Que tombait-il exactement du ciel ?

Heureusement, l’orage de grêle s’interrompit assez rapidement et j’allai me coucher.

Ce matin, à peine réveillée, je me précipitai sur mon balcon pour savoir si mes plantations avaient été hachées menues. Nenni ! J’ai eu beaucoup de chance …

1-IMG_0769

Les bleuets  (Centaurea cyanus) se sont un peu couchés mais les boutons des lys et les fleurs de pélargonium sont intacts

2-IMG_0773

Des gouttes d’eau sont restées accrochées parmi les bleuets mais comme le ciel est couvert, elles ne scintillent pas sous les rayons du soleil levant. J’ai tenté de les faire ressortir en retouchant un peu la photo originale.

3-IMG_0776

Les fleurs des fraisiers sont intactes, je devrais récolter quelques fraises fin juin

4-IMG_0774

Les corolles fragiles des pétunias ont souffert sous le poids de la pluie mais n’ont pas été déchirées par les grêlons

%d blogueurs aiment cette page :