Flux RSS

Archives de Tag: ordre public

Prière occupant la rue protégée par la police le 22/09/2017 dans le 92

Publié le
Majid Ouchaka, le diffuseur de cette vidéo, est un apostat. Il a quitté la religion musulmane et se dit agnostique. Il publie des vidéos sur Youtube pour dénoncer, parfois avec humour, les méfaits de l’Islam sur les mécréants, kouffars que nous sommes, nous non musulmans, mais aussi sur les musulmans eux-mêmes. Par exemple il commente les vidéos pédagogiques du petit musulman ou les questions que des musulmans posent sur les forums. La vidéo ci-dessous montre une centaine de musulmans rangés en bon ordre sur la moitié de la chaussée devant la mairie, derrière eux une grande banderole affiche non aux prières illégales.
Dans les commentaires qui suivent la vidéo, un internaute précise que ces prières de rue auraient été organisées depuis plusieurs jours pour protester contre la fermeture administrative d’une mosquée salafiste.
Le plus choquant dans cette manifestation est la récitation en arabe du verset 39.6 qui appelle à combattre en tuant les associateurs (Les associateurs c’est à dire les gens qui associent Jésus à Dieu comme étant son fils, …donc les chrétiens) sous la protection renforcée de notre police ! et ceci en plein état d’urgence. « Waqatilou Al Moshrikine Kaafa kama yoqatilonakom kaafa waâlamou anna llah Maâ al moutaqine » traduction en francais : « Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux »
On remarque aussi parmi ces 1584 commentaires du dégoût pour la complaisance de la France pour l’islamisation, des mises en garde ça a commencé comme ça en Algérie de la part d’Algériens ou de Marocains et un e crainte de guerre civile.
De plus en plus de personnes expriment leur pessimisme vis-à-vis de la progression de l’Islam en France et de son antagonisme avec nos lois et nos valeurs dont le respect pour les femmes. Et pourtant nos dirigeants et certains de nos intellectuels s’enfoncent toujours plus dans le déni.
La Connectrice

Ajoutée le 22 sept. 2017

S’ABONNER 16 K SUBSCRIBED UNSUBSCRIBE
Un de mes lecteurs a eu la surprise de découvrir en début d’après-midi, sur son parcours domicile-travail, une prière de rue dans le 92 qui gène la circulation et voit retentir dans notre espace public laïc le nom hurlé et glorifié d’un Dieu qui laisse les passants éberlués !

Sélection de quelques commentaires (1584) de cette vidéo

Galatesil y a 1 semaine (modifié)

La France le nouvel état islamique! C’est pas croyable vu d’outre mer ! J’en reviens pas mais que se passe t-il avec la France? Les politiciens corrompus ont servi la France sur un plateau d’argent à cet Islam et vous n’y croyez toujours pas. Lorsque les gens vous disent que dans quelques années de 5 à 10 ans la France va connaitre des jours terribles à cause des musulmans, vous n’y croyez pas. Lorsque les gars comme Majid Oukacha vous dit que cette secte dangereuse, ne peut cohabiter avec l’Occident et bien vous n’y croyez pas. Mais quel héritage donnerez vous à vos enfants lorsqu’ils seront obligés de se soumettre à la charia, la loi d’Allah? Cela s’en vient et ça va virer en guerre civile, en bain de sang et ça va être terrible ! Je le dis, les musulmans modérés se tournerons vers l’Islam et non vers la France, lorsque ce sera le début de la grande boucherie Halal. Vous perdez vos lois une à une et les gouvernements accommodent des envahisseurs. Je ne suis pas Français mais je suis très choqué pour vous et je compatisse avec vous ! Ce qui doit arriver arrivera !

Elle est où la SPIRITUALITÉ là dedans ?! Le prétendu chemin spirituel qu’est l’islam n’est qu’une vaste orgie où les orgasmes sont des éclats de stupidité. Cela se voit fortement durant le ramadan, mais cette prière en est aussi un parfait exemple. Ils n’ont AUCUNE raison d’être en groupe et peuvent parfaitement faire ça chez eux. C’est une monstrueuse provocation protégée par des policiers. L’occident est condamnée à s’en prendre plein le cul.
Même dans les pays musulmans, ils ne laissent pas cela se produire, des prières de rue. Encore moins en Arabie saoudite, les gens ne prient pas dans la rue. Par contre en France cela se fait normalement chercher l’erreur ?
si ca continue comme ca la france va devenir le 2eme maroc , meme ici le maroc (la ou j habite ) les gens blocs pas autant les rues durant les prieres XXD
« Le Dieu (ALLAH) qui accepterait les prières de ces malades devrait-être interné lui aussi. » Parole d’un musulman de naissance (je n’y suis pour rien !) et athée par conviction.
En Algérie ça a commencé de cette manière, je vous le dis, et ça s’est terminé avec une guerre civile sanglante…
Si les chrétiens faisaient des prières de rue en Arabie Saoudite , au Maroc , ou dans n’importe quel pays de culture arabe , ils seraient immédiatement soit lynchés , soit emprisonnés , soit expulsés , soit tués … La France n’est plus dirigée depuis bien longtemps et est en proie à toutes les corruptions et toutes les lâchetés.
En plus le verset utilisé c’est un appel direct au jihad contre les « mécréants » lol je connais parfaitement l’arabe je vous le dis. Franchement les français, ça craint pour votre pays, si vous continuez à ce rythme il va devenir aussi chiant que le notre.
Genre y’a pas assez de mosquée dans le 92 ?  » trouvetamosquee.fr/mosquees-hauts-de-seine-92/ » Ce foutage de gueule …
La sourate n’a pas été choisie au hasard.. (sourate at-tawba) c’est l’avant dernière sourate du coran et sans doute l’une des plus violentes du livre. Pour ceux qui ne comprennent pas l’arabe voici le verset que l’imam récite : « Waqatilou Al Moshrikine Kaafa kama yoqatilonakom kaafa waâlamou anna llah Maâ al moutaqine » traduction en francais : « Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux » Les associateurs c’est à dire les gens qui associent Jésus à Dieu comme étant son fils, …donc les chrétiens. la nature du mot « Waqatilou » veux littéralement dire en arabe « combattre en TUANT » En islam c’est oeil pour oeil, dent pour dent.. le Coran mentionne plusieurs fois la loi du Talion comme étant sa justice. Et cette loi est appliqué par les terroristes de Daesh et Al Qaida (l’Occident les bombardent donc ils se vengent en commettant des attentats en Europe/USA)
le verset utilisé est le 9 : 36 إِنَّ عِدَّةَ الشُّهُورِ عِنْدَ اللَّهِ اثْنَا عَشَرَ شَهْرًا فِي كِتَابِ اللَّهِ يَوْمَ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ مِنْهَا أَرْبَعَةٌ حُرُمٌ ۚ ذَٰلِكَ الدِّينُ الْقَيِّمُ ۚ فَلَا تَظْلِمُوا فِيهِنَّ أَنْفُسَكُمْ ۚ وَقَاتِلُوا الْمُشْرِكِينَ كَافَّةً كَمَا يُقَاتِلُونَكُمْ كَافَّةً ۚ وَاعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ مَعَ الْمُتَّقِينَ Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze [mois], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre(10) d’entre eux sont sacrés: telle est la religion droite. [Durant ces mois], ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux Associateurs veut dire ceux qui associent une autre divinité à Dieu (selon les écrits sacrés la trinité est comprise comme étant une association de Jésus et du saint esprit à Dieu) il y a un petit problème de traduction venant des différence des langues car « combattez » se dit en arabe « حاربوا » alors que le terme utilisé est « قاتلوا » qui vient de la racine « قتل » qui veut dire « tuer », je veux dire par ça que le terme de combat ici est doté d’une signification de violence physique. Certains vous parleront d’autres nouvelles interprétations ‘généralement acrobatiques) mais je vous parle maintenant du choix du texte pas du texte en lui même… Laisser de la place partout et bloquer la route pour faire une prière dans la quelle on choisit l’un des versets les plus sanguins du coran. Personnellement je ne suis pas français et je n’ai aucune relation ni jamais mit le pied en France donc je me fiche pas mal de votre sort, mais sachez qu’aucune religion n’a le droit à un traitement de faveur au dessus de la loi, et ce comportement est interdit dans plusieurs pays musulmans même, donc c’est dommage de voir les petits fils des combattants de la révolution française accueillir une nouvelle église d’une religion pas encore reformulée et qui se base toujours sur des interprétation d’entre 700 et 1200 année avant. ne soyez pas cons
Ma voisine algérienne à qui je viens de montrer la vidéo m’a dit « ils sont en train de promettre de vous tuer… »….et continuer « vous êtes fous ou quoi pour accepter ça… »
Bordel de merde vs savez ce que dit le mec au micro ?? Il cite la sourate 9 disant : « tuez les associateurs collectivement » et les policiers les protegent ??? C pas censé être l’Etat d’urgence !! Je suis profondement choquée !!!
Ne faites pas les étonnés. Vous saviez parfaitement ce qui vous pendait au nez en laissant Macron se faire élire. Hé bien dansez maintenant.

Les contraintes de la charia sont incompatibles avec nos libertés par Majid Ouchaka

 

A Calais, Bernard Cazeneuve recrute les migrants alors que l’AME a dépassé le milliard

Publié le

« Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde. La France doit rester une terre d’asile politique…mais pas plus ». Michel Rocard 03/12/1989

http://player.ina.fr/player/embed/I09182070/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/560/315/1/148db8

La France est riche, la France est prospère, la Sécurité sociale se porte bien, tous les Français ont du travail et les retraites ne sont pas  gelées pour faire des économies.

La France a les moyens d’accueillir toute la misère du monde, contrairement à ce qu’avait affirmé Michel Rocard premier ministre socialiste en 1989.

En visite à Calais ce lundi, notre ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, responsable de l’ordre public, a déclaré « 

 «trop de migrants qui pourraient bénéficier de l’asile en France hésitent encore» à faire une demande dans l’espoir de gagner la Grande-Bretagne…«nous devons leur faire comprendre clairement que l’asile en France est la meilleure chance pour eux»… «notre action porte ses fruits», a assuré le ministre en faisant état de 455 demandes d’asile depuis le début de l’année à Calais. Cependant, «tous ceux qui ne relèvent pas de l’asile doivent être reconduits à la frontière», a-t-il martelé devant la presse.

De leur côté, les associations se plaignent du manque de moyens ‘«Nous recevons maintenant les migrants qui sont arrivés en Italie il y a trois semaines. Le problème va continuer et malheureusement je ne sais pas comment nous y ferons face»,.. «Il y a un début d’épidémie de gale. Ils défèquent dans les buissons. Quand nos bénévoles vont sur ce terrain, les gens disent qu’ils ont faim et soif». L’Aide médicale d’Etat a déjà atteint le milliard …L’aide médicale de l’État (AME) est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F3079.xhtml

En 2013, le budget de l’AME – Aide Médicale d’État- a augmenté de 43% « en raison de la forte poussée du nombre d’étrangers en situation irrégulière« . Son coût pour le contribuable français a explosé à plus d’un milliard d’euros, soit deux fois plus que la prévision de 588 millions d’euros des « experts » socialistes avouée par la ministre de la santé Marisol Touraine ! http://www.economiematin.fr/news-ame-augmentation-etrangers-situation-irreguliere-calculette

https://dailymotion.com/video/k5asO3YiDYtp26b20gt

Sachant que ces migrants sont en majorité des hommes musulmans, notre responsable de l’ordre public semble oublier les nombreux problèmes que nous avons déjà avec les hommes musulmans qui commettent des attentats sur notre territoire, qui harcèlent et violent les Françaises et qui représentent les deux tiers de la population carcérale selon Jack Lang.

Inviter aussi ouvertement des migrants à s’installer en France aux frais des contribuables relève d’un mépris pour ces derniers et d’une grande inconscience pour la population non musulmane, encore majoritaire en France (45 millions de catholiques et 300 000 juifs qui émigrent chaque année par milliers du fait de l’antisémitisme lié à l’islamisation de la France).

La question des migrations actuelles doit se régler avec le pays d’origine et pas sur notre dos. Précisons que Cazneuve se rendra le 14 mai au Niger, au Tchad et au Cameroun  pour esquisser avec ses homologues des solutions communes. Nous attendrons avec impatience de connaître le détail de ces « solutions ».

Le gouvernement socialiste travaille pour porter Marine le Pen à la présidence en 2017, c’est incontestable.

La Connectrice

Insécurité quotidienne à Paris 19ème

Publié le

Actualité au 17/04/2016

Une dame de 76 ans a été agressée alors qu’elle promenait ses petits chiens le 13 avril vers 19h30 dans le parc des Buttes-Chaumont où les gardiens ne se montrent que quand ils peuvent mettre une contravention aux propriétaires de chiens non tenus en laisse. 68€ , au même titre que les lanceurs de mégots sur la voie publique …

Cette dame se plaint de ne pouvoir circuler tranquillement dans l’arrondissement : menaces de tuer ses chiens; sur les trottoirs circulation de vélos, de motos, trottinettes, rollers, planches et rouleuses à deux roues, etc. Je fais les mêmes constatations nuisibles pour la santé : bruit, stress, risques de chute et pollution directe sous le nez des passants.

La mairie du 19ème semble favoriser les comportements inciviques et irrespectueux au détriment des gens calmes, enfants et personnes âgées.

L’ordre public est si bien maintenu dans le 19ème que, curieusement, les casseurs de Nuit debout y terminent leurs saccages alors que, de République, ils pourraient aussi bien descendre à l’Hôtel de Ville, le Quartier latin, Opéra, Bastille ou Barbès. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

La Connectrice

Monsieur le Commissaire de Police du 19ième arrondissement de Paris
 
Je suis au regret de vous écrire que hier soir le 13 avril 2016 vers 19h30 j’étais agressée par un groupe de jeunes adultes en compagnie d’un staffy (petit petit bull) au parc des buttes chaumont et dans la rue Manin ,
Ces jeunes mangeaient et buvaient ensemble sur un banc des buttes chaumont en compagnie de leur staffy noir, on en peut encore facilement localiser leur présence, ils ne jettent rien à la poubelle juste à côté de leur banc habituel, une moto entrait dans le parc pour leur fournir une nourriture non identifiée par moi,
 
en passant avec mes deux petites chiennes .., le propriétaire du staffy nous poursuivait avec son chien avec une longue laisse qui permettait au chien de faire à sa guise, le jeune homme n’avait aucun contrôle sur son chien et il m’agressait ainsi mes petites chiennes, et par miracle, j’ai pu me sauver en courant vers la maison des gardiens, mais malheureusement, ils avaient déjà fini leur service vers 20 heures,
 
les jeunes qui m’ont vu aller vers les gardiens, m’ont suivie ensuite dans  la rue Manin avec leur chien qui ne cessait de monter sur mes petites chiennes et sauter sur moi,  c’était horrible. ..
 
Ces jeunes sont des habitués des restaurants kashers situés dans la rue Manin entre la rue de Crimée et rue d’Hautpoul .
 
Ces jeunes ont déjà agressé avec un couteau un ami qui a un petit chien.
 
J’aimerais me promener tranquillement dans le parc et dans mon quartier sans être agressée par des jeunes qui ne sont pas dignes de posséder un chien ayant  une force terrible et dont ils se servent pour faire la terreur dans le quartier, et pour agresser les gens.
 
Je vous remercie par avance d’avoir pris connaissance de  mon courrier et si possible d’intervenir pour que ces agressions cessent,

Actualités au 17/10/2015

Un scooter qui s’embrase dans un parking en sous-sol en pleine nuit : hasard ou acte criminel ?

On aimerait que ce ne soit qu’un accident mais, dans ce quartier, les scooters sont des enjeux de pouvoir très convoités …

La première alerte est intervenue à une heure du matin, après l’embrasement d’un scooter garé dans le parking souterrain de l’immeuble. Les flammes se propagent rapidement à deux voitures voisines. Et quand les pompiers arrivent sur place, une épaisse fumée commence à envahir le bâtiment. L’ensemble de l’immeuble est évacué une première fois par mesure de précaution…

A 4 heures, un nouveau sinistre se déclare dans l’immeuble, mais cette fois au cœur du cabinet de radiologie situé au rez-de-chaussée, juste au-dessus du parking.

Des flammes lèchent la façade et la fumée se répand dans la cage d’escalier. La seconde évacuation sera un peu plus périlleuse que la précédente et plusieurs habitants des étages supérieurs devront quitter le bâtiment en passant par l’échelle des pompiers.

  • Octobre 2015 Un homme de 80 ans agressé physiquement deux fois en une semaine

X est une connaissance familière de voisinage, un homme doux et civil, qui comme moi, promène son chien dans le quartier et aux Buttes-Chaumont.

Récemment, il a été agressé par un inconnu devant l’ascenseur de son immeuble. La racaille plongeait directement la main dans sa poche. X  a eu la présence d’esprit de lancer son poing dans le visage du malfrat, ce qui a fait tomber ses lunettes et a permis à X de s’enfuir chez lui sans autre dégât. Il en a été quitte pour sa peur et une petite blessure aux doigts.

Quelques jours plus tard, X promenait son chien dans le parc vers 9 h lorsqu’un individu qu’il a estimé drogué, a bondi sur lui et lui a tordu la main avant de s’enfuir. Cette fois-ci, X a eu la main foulée, ce que j’ai pu constater en voyant ses doigts gonflés et égratignés.

X n’a pas porté plainte, à quoi bon ? L’accueil des victimes au commissariat du quartier est aléatoire, les victimes sont a priori traitées comme des coupables et les policiers se contentent de faire des mains-courantes, les plaintes nécessitant plus de paperasserie. Je le sais d’expérience et, moi-même je ne vais plus au commissariat rapporter les faits d’incivilités et d’agression dont je suis victime. Beaucoup d’habitants font de même ce qui a l’avantage de faire chuter les pourcentages d’agression dans ce quartier, pour la plus grande joie du maire d’arrondissement et du Ministre de l’intérieur qui peut ainsi se vanter de faire son travail de maintien de sécurité et d’ordre public. Il n’y a que les victimes qui ne sont pas dupes …

Comme me l’avait avoué un policier du quartier « tant que les racailles sont dans le quartier, elles ne sont pas ailleurs … ». Comprenez qu’elles ne sont pas dans les quartiers où résident nos responsables irresponsables. C’est la stratégie de l’abcès de fixation …

Actualités au 14/04/2015

  • Les trafiquants stockaient la drogue en Seine-Saint-Denis mais la vendaient à Paris, dans le XIXe arrondissement…

Leur trafic florissait dans le XIXe arrondissement autour de la rue de la Solidarité. Mais leur « camp de base » se trouvait de l’autre côté du périphérique, au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Surpris en pleine transaction la semaine dernière, deux trafiquants de cannabis de 26 et 29 ans ont été arrêtés et déférés ce week-end à la justice. 

Ils avaient été placés sous surveillance après avoir été dénoncés anonymement. Au domicile de l’un des suspects, les policiers ont découvert près de 12 kg de résine de cannabis ainsi qu’un pistolet automatique 7.65 chargé. L’homme, déjà connu pour 18 délits, a été placé en détention provisoire. Son acolyte a été remis en liberté en attendant d’être jugé.http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75019/12-kg-de-cannabis-saisis-chez-les-dealeurs-de-la-rue-de-la-solidarite-13-04-2015-4689177.php

Actualités au 08/01/2015

Carnage de Charlie Hebdo. L’un des auteurs de l’attentat,  Chérif Kouachi a  été endoctriné à la mosquée par et s’est entraîné dans le parc des Buttes-chaumont

On l’y présente comme un «élève assidu» de Farid Benyettou, un prédicateur du XIXe arrondissement de Paris qui préparait des volontaires à partir combattre en Irak avant que sa filière soit démantelée. Au cours de ses auditions, Kouachi avait précisé le contenu de cet «apprentissage» : «Farid m’a dit que les textes donnaient des preuves du bienfait des attentats-suicides. C’est écrit dans les textes que c’est bien de mourir en martyr».

Sa préparation au combat se fait dans le plus parfait «amateurisme», notent les journalistes : «Deux, trois joggings dans le parc des Buttes-Chaumont ; une rencontre fugace avec un soi-disant spécialiste des armes qui lui explique le maniement d’une kalachnikov». «Grâce aux conseils de Farid, mes doutes s’estompaient. Moi, j’avais peur mais je ne le disais pas. C’est évident que Farid m’a influencé dans mon départ, dans le sens où il donnait une justification à ma mort prochaine», racontera encore Chérif Kouachi.

http://www.leparisien.fr/charlie-hebdo/attentat-a-charlie-hebdo-quand-cherif-kouachi-apparaissait-a-la-television-08-01-2015-4428269.php

Actualités au 07/01/2015

Une fois de plus le 19ème est cité dans une enquête criminelle après le carnage du comité de rédaction de Charlie Hebdo.

  • Fuite vers le nord de Paris

Les tueurs reprennent alors leur fuite, passant place du Colonel-Fabien, en direction de la porte de Pantin. Ils percutent un véhicule Volkswagen, blessant sa conductrice. Ils abandonnent alors leur voiture rue de Meaux, près du parc des Buttes-Chaumont, dans le 19e arrondissement.

Ils braquent alors le conducteur d’une Clio, s’emparent de la voiture et prennent la fuite à bord de la Clio. On perd leur trace porte de Pantin. Depuis, la police a réussi à identifier les trois hommes.

  • Identification et perquisitions

Mercredi soir, la police a confirmé que les trois suspects ont été identifiés. Une source policière a ensuite confirmé au Monde que des perquisitions ont été menées à Paris, dans le 19e arrondissement. Selon cette même source, des perquisitions étaient en cours mercredi soir à Charleville-Mézières, la ville dont est originaire le plus jeune suspect recherché par la police.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/07/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo_4550630_3224.html#iysf0GM7iWpmzgx8.99

Actualités au 03/01/2015

La cité Reverdy, ensemble de logements sociaux et classée en zone sensible, est connue pour héberger des trafiquants de cocaïne et autres produits illicites depuis des années. Une descente  de 170 policiers avait eu lieu en juin dernier sans pour cela impressionner les criminels qui ont pu poursuivre leur trafic impunément, sans doute pour pouvoir démanteler le réseau dirait la police, jusqu’à ce qu’hier une dizaine de personne soit interpellée.

http://www.leparisien.fr/paris-75/trafic-de-stupefiants-a-paris-une-dizaine-de-personnes-interpellees-02-01-2015-4415179.php

infographie Paris, cité Reverdy

Les médias s’étaient largement fait l’écho de l’opération policière de juin dernier qui, selon leurs dires, aurait mis fin au trafic. Le sérieux Figaro titrait que le réseau était démantelé Le Figaro précisait en outre qu’il s’agissait d’une famille malienne qui envoyait les bénéfices de son fructueux commerce au Mali et au Sénégal et que le trafic durait de puis 6 ans !

Il serait intéressant de savoir si les personnes interpellées en juin sont les mêmes que celles interpellées en janvier 2015, si la famille nombreuse d’où sont issus les trafiquants habite toujours cité Réverdy, conservant ainsi des avantages sociaux auxquels elle ne devrait pas prétendre étant donné son train de vie : 6 000 euros/jour !

Une trentaine de personnes ont été interpellées dans plusieurs immeubles de la cité Reverdy dont une dizaine appartenant à une même famille…Selon Luc Poignant du syndicat du syndicat Unité SGP-Police, « une famille de 17 personnes parmi lesquelles 12 enfants est soupçonnée d’être au cœur de ce trafic ». « Apparemment, ce sont les adolescents qui revendaient la drogue sur le secteur de Laumière, et plus précisément square Marcel Mouloudji. Le plus gros des ventes se serait fait entre 21 heures et 6 heures du matin en dehors des heures légales de perquisition ».

Ce coup de filet s’inscrit dans le cadre d’une information judiciaire ouverte au tribunal de grande instance de Paris pour « trafic », « blanchiment » et « association de malfaiteurs ». Il a été mené dans la ZSP (zone de sécurité prioritaire) Stalingrad-Orgues de Flandres. Ce trafic aurait « généré entre 6 000 et 8 000 euros par jour à raison de 200 à 300 clients quotidiens ». Nos confrères d’i>télé indiquaient que plus de 100 000 euros en liquide avaient été saisis sur place, une information que n’a pas confirmée la préfecture de police de Paris.

Depuis plusieurs années, les riverains expriment leur exaspération face au trafic de crack dans le 19e arrondissement sans que le problème n’ait jamais été réglé. 

La cité Reverdy et moi

Je passe souvent rue Euryale Dehaynin pour descendre vers le canal de l’Ourcq. Cette petite rue longe la cité Reverdy, un ensemble de beaux immeubles sociaux construits au début des années 80 dont de nombreux appartements ont une vue imprenable sur le canal. Un square verdoyant et un terrain de sport jouxtent la cité, dans la proximité du collège Sonia Delaunay. Beaucoup de Parisiens aimeraient loger dans cet ensemble résidentiel au bord de l’eau dans un quartier calme en apparence. Quand je passe devant la cité Reverdy, je remarque que des détritus jonchent le trottoir, que des bandes de jeunes noirs tiennent les murs en permanence, que des locataires ont inscrit sur un papier « merci de ne pas uriner contre le mur » et que la population de collégiens qui sortent de Sonia Delaunay est très majoritairement colorée, surtout africaine et asiatique.

De temps en temps, une voiture de police stationne dans la rue et, dans ce cas, on ne voit quasiment personne « tenir les murs.

Actualités au 25/12/2014

  • 22 décembre 2014. La synagogue de la rue André Danjon a fait l’objet d’un tir dans la fenêtre du bureau où se trouvaient le rabbin et un fidèle     Un projectile, dont la nature n’a pas encore été déterminée, a été tiré ce lundi soir à 21 h 30 sur la façade de la synagogue David-Ben-Ichay, dans la rue André-Danjon, dans le XIXe arrondissement de Parishttp://www.leparisien.fr/paris- 75/paris-une-synagogue-visee-par-un-tir-23-12-2014-4396459.php
  • 23 décembre 2014. Le magasin « la Grande Récré » de la Porte de la Villette a été victime d’un braquage.

Deux hommes, sans doute armés, sont entrés dans l’enseigne située avenue Corentin Cariou, en face de la Cité de l’Industrie porte de la Villette, vers 19 heures.

Ils ont ensuite lancé des bombes lacrymogènes.

 http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-ils-braquent-la-grande-recre-dans-le-19e-er-repartent-bredouilles-23-12-2014-4396641.php

  •  24 décembre 2014. Un petit restaurant cachère de la rue Manin a fait l’objet d’un tir dans sa vitrine Un petit fast-food casher de la rue Manin, dans le XIXe arrondissement deParis, a été la cible d’un tir dans la nuit de mercredi à jeudi. La nature du projectile, qui n’a pas été retrouvé, n’a pas pu être déterminéehttp://www.leparisien.fr/paris-75/paris-tir-contre-un-restaurant-casher-25-12-2014-4400063.php
  • jeudi, 03 juillet 2014 . Une femme grièvement blessée par balle en pleine rue

Mardi soir, cette femme qui marchait avec un ami dans une rue du XIXe arrondissement, à Paris, a été grièvement blessée par balle dans le dos.

La victime, originaire des Alpes-Maritimes, a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et évacuée vers un hôpital parisien, rapporte le site du « Parisien« . 

Son pronostic vital est actuellement engagé. Selon les premiers éléments de l’enquête ouverte par la police judiciaire parisienne, la victime aurait été visée « par erreur ». http://tianplus.blogs.nouvelobs.com/tag/paris+19e

  • 20 mars 2014. Agression antisémite allée Arthur-Honegger

Un homme de 59 ans a déposé plainte ce vendredi pour agression antisémite. Il affirme avoir été insulté et frappé la veille à Paris par trois hommes qui lui ont dessiné une croix gammée sur la poitrine.

Jeudi soir, cet enseignant habitant à Saméon (Nord) qui porte la kippa, sort vers 22 heures d’un restaurant cacher de la rue Manin, dans le XIXe arrondissement de Paris. Il est suivi et rapidement insulté par trois hommes d’une vingtaine d’années, selon le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA). Les jeunes lui crient «mort aux juifs, sale juif, sale fils de pute, ainsi que des expressions en langue arabe qu’il n’a pas comprises», détaille l’association.

Arrivés allée Arthur-Honegger les trois agresseurs lui assènent de nombreux coups au visage avant d’ouvrir sa chemise pour dessiner sur sa poitrine avec un marqueur un semblant de croix gammée, a expliqué une source proche de l’enquête.

Selon le communiqué du BNVCA, c’est l’arrivée sur les lieux d’une personne âgée qui met en fuite les agresseurs décris par la victime comme des jeunes «mesurant 1,70 à 1,80 m, portant des casquettes de couleur claire, vêtus d’un jean et d’origine nord-africaine».

 http://www.leparisien.fr/faits-divers/a-paris-un-juif-victime-d-insultes-antisemites-et-frappe-par-trois-hommes-21-03-2014-3694683.php

Témoignage de la victime https://laconnectrice.wordpress.com/2014/04/03/agression-antisemite-le-20-mars-a-paris-19-la-victime-temoigne/

  • vendredi, 06 décembre 2013. Deux prêtres agressés par des adolescents

La scène s’est déroulée jeudi soir, dans la cour de l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville, rue Lassus, dans le XIXe arrondissement de Paris. Cinq très jeunes gens, occupés à renverser méthodiquement les poubelles, ont été surpris, vers 21 h 30, par les deux prêtres de l’église.

 Ces derniers les ont sommés d’arrêter immédiatement et de remettre les détritus dans les conteneurs… En vain. Devant le ferme refus de la bande, l’un des hommes d’église a sorti son téléphone portable pour prendre une photo des dégâts et de leurs auteurs, ce qui n’a pas eu l’heur de plaire aux jeunes. Ces derniers se sont précipités sur les prêtres et les ont molestés. Deux d’entre eux, dont l’un est âgé de 13 ans, ont finalement été arrêtés par la compagnie de sécurisation et d’intervention et placés en garde à vue. Les prêtes ont porté plainte.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-deux-pretres-agresses-par-des-ados-06-12-2013-3383095.php

  • 9 septembre 2013. Incendie volontaire d’une dizaine de voitures rue Manin

Un homme suspecté d’avoir incendié dimanche soir une dizaine de voitures dans le XIXe arrondissement de Paris a été interpellé et placé en garde à vue, a-t-on appris lundi de source policière.

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/voitures-incendiees-dimanche-a-paris-un-suspect-interpelle-8261309.html

  • 14 juillet 2013 . Policiers pris à parti par des jeunes lors de l’évacuation d’un immeuble incendié

Le dimanche 14 juillet, des policiers qui évacuaient  les habitants d’un immeuble incendié ont été pris à parti par des « jeunes » qui leur ont lancé des engins pyrotechniques, de type mortier, mais aussi des bouteilles et de pavés. Cela s’est passé rue de Cambrai un quartier de logements sociaux qui avec ceux de la rue Curial font l’objet d’interventions de police régulières pour faits de délinquance et d’hostilité aux forces de l’ordre qui tentent d’intimider les trafiquants de drogue logés à nos frais par les services sociaux. Il semble que les délinquants font mieux dans l’intimidation des policiers et des habitants du quartier que les dites forces de l’ordre sur les délinquants car depuis des années que le problème perdure et que la Politique de la ville crée des emplois pour les militants socialistes, on ne voit pas de progrès.

On notera que cette agression survenue le 14 juillet n’est portée à la connaissance du public que le 18 juillet …

http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-des-policiers-agresses-au-cours-d-un-incendie-18-07-2013-2990853.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

  • 10 juillet 2013. nouvelles agressions de ressortissants asiatiques

Un homme, de nationalité chinoise et âgé de 28 ans, était toujours en observation à l’hôpital Bichat (XVIIIe), ce mercredi 10 juillet, après une violente agression au couteau qui s’est déroulée dimanche vers 0h30, boulevard de la Villette (XIXe) à Paris.

Deux autres ressortissants chinois, âgés de 27 et 30 ans, ont également été blessés au cours de cette rixe.

Les trois victimes ont été prises à partie par six inconnus qui en voulaient à leurs téléphones portables. Après les avoir menacés avec des couteaux et des bombes lacrymogènes, les six voleurs ont tenté de leur arracher leurs téléphones. Deux des trois victimes ont été poignardées alors qu’elles essayaient de leur résister. Leurs agresseurs n’ont pas été interpellés.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-nouvelles-agressions-de-ressortissants-asiatiques-10-07-2013-2971535.php

  • 8 avril 2013. Un couple d’homosexuels agressé

La nuit dernière, dans le XIXe arrondissement à Paris, Olivier et moi nous sommes fait violemment agresser, simplement parce que nous marchions bras dessus, bras dessous.

http://rue89.nouvelobs.com/2013/04/08/wilfred-olivier-agresses-a-paris-voici-visage-lhomophobie-241278

1er mars 2013. Un homme poignardé avenue de Flandre

Un homme, âgé de 37 ans, a été transporté dans un état grave, jeudi 28 février, après avoir été violemment agressé à proximité de son domicile, avenue de Flandre, dans le XIXe arrondissement de Paris.

Selon les premières investigations, confiées aux enquêteurs du 2ème district de police judiciaire (DPJ), la victime, – cuisinier de profession -, rentrait chez elle lorsqu’elle a été aspergée de gaz lacrymogène par un inconnu.

Ce dernier a ensuite porté trois coups de couteau, au niveau du visage, du ventre et du dos, au cuisinier, avant d’être mis en fuite par un voisin. Le mobile de cette tentative de meurtre demeure inconnu.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-un-homme-poignarde-en-pleine-rue-01-03-2013-2609203.php

Nouveau au 14/05/2014

  • Des bandes organisées volent vélos et scooters

Ma voisine a involontairement assisté au vol d’un vélo sous sa fenêtre sans réaliser sur le moment ce qui se passait. Une voiture avec plusieurs passagers à son bord se gare dans le bateau voisin d’un parking deux roues. Un djeun en sort pour examiner un vélo puis se dirige vers le coffre de la voiture dont il sort tenailles et pinces. Il sectionne les chaines antivol, monte sur la bicyclette et pédale tranquillement au loin tandis que la voiture repart.

Plusieurs de mes voisins ont été victimes du vol de leur bicyclette …

Mais que fait la police ?

  • Le 19ème abcès de fixation de la délinquance et de la criminalité

Ce matin, je discutais avec un gardien d’immeuble social qui n’avait pu dormir de la nuit parce que des blacks faisaient du bruit, comme chaque nuit. La police a été prévenue mais ne fait rien.

Je lui racontais alors qu’un policier m’avait expliqué à propos de la délinquance et de la criminalité du quartier « tant qu’ils sont là, il ne sont pas ailleurs ». Je précisais, oui, ils ne sont pas dans les beaux quartiers où habitent nos dirigeants et la nomenklatura.

Il me répondit : nous sommes discriminés, les habitants du 19ème sont victimes de discrimination.

J’ai trouvé que c’était bien dit.

Nouveau au 09/04/2014

Nouveau au 22/03/2014

  • Agression antisémite rue Manin, jeudi 20 mars vers 22 H

 http://www.leparisien.fr/faits-divers/a-paris-un-juif-victime-d-insultes-antisemites-et-frappe-par-trois-hommes-21-03-2014-3694683.php

Témoignage de la victime https://laconnectrice.wordpress.com/2014/04/03/agression-antisemite-le-20-mars-a-paris-19-la-victime-temoigne/

Nouveau au 18 juillet 2013

Le dimanche 14 juillet, des policiers qui évacuaient  les habitants d’un immeuble incendié ont été pris à parti par des « jeunes » qui leur ont lancé des engins pyrotechniques, de type mortier, mais aussi des bouteilles et de pavés. Cela s’est passé rue de Cambrai un quartier de logements sociaux qui avec ceux de la rue Curial font l’objet d’interventions de police régulières pour faits de délinquance et d’hostilité aux forces de l’ordre qui tentent d’intimider les trafiquants de drogue logés à nos frais par les services sociaux. Il semble que les délinquants font mieux dans l’intimidation des policiers et des habitants du quartier que les dites forces de l’ordre sur les délinquants car depuis des années que le problème perdure et que la Politique de la ville crée des emplois pour les militants socialistes, on ne voit pas de progrès.

On notera que cette agression survenue le 14 juillet n’est portée à la connaissance du public que le 18 juillet …

http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-des-policiers-agresses-au-cours-d-un-incendie-18-07-2013-2990853.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

————————————————————————————–

Dans le 19ème arrondissement, les agressions se suivent et se ressemblent. Les femmes en sont les premières victimes et les délinquants n’hésitent pas à se mettre à plusieurs pour dévaliser les femmes les plus fragiles. Ces délinquants sont souvent noirs et très jeunes. Le quartier est peuplé d’une population noire importante. Ils logeaient il y a quelques années dans des squats insalubres mais ils sont désormais relogés dans des logements sociaux. Le 19ème arrondissement de Paris regroupe 60% de tous les logements sociaux de la capitale. Dans certains quartiers, ce pourcentage monte à 92%. La population étrangère représente 48% alors que la moyenne sur Paris est de 33%.On peut trouver ces statistiques sur le site de la mairie de Paris.

Les familles noires, musulmanes dans leur majorité, comportent énormément d’enfants qui passent leur vie dans les rues dès l’âge de 5 ans. Il suffit de se balader dans l’arrondissement pour le constater. Ces enfants abandonnés à eux mêmes apprennent très tôt la loi de la rue et commettent des délits d’abord pour obéir aux plus grands. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les noirs soient majoritairement responsables des agressions dans ce quartier.

La police le sait mais dit que ses effectifs sont insuffisants et-à mots couverts- que le 19ème est un abcès de fixation voulu par les autorités « Tant qu’ils sont là, ils sont pas ailleurs » (entendez les Beaux quartiers, Neuilly,Levallois, Versailles, etc.)

J’ai moi-même été agressée plusieurs fois et je ne compte plus le nombre d’amies, de voisines ou de connaissances qui l’ont été. Voici le dernier témoignage reçu ce jour.

Bon, aujourd’hui, en rentrant chez moi, après mon travail …, j’ai été agressée dans le sas de mon immeuble par trois noirs qui m’ont arraché le collier en or que je portais, un cadeau que ma mère m’avait fait pour mes 45ans, je crois et que je portais très rarement.
Aujourd’hui, j’ai hésité à le mettre, mais comme j’avais mis un polo beige avec un col en V, j’ai pensé que le jaune or irait bien avec le polo.
Ensuite, comble de malchance, comme quoi, les choses sont parfois écrites, je ne devais pas rentrer chez moi directement, je devais aller rue de châteaudun, et puis, j’ai pensé qu’il valait mieux que je passe chez moi, sortir le petit chien, vu que les deux fois que je l’avais sorti le matin, il n’avait rien fait, j’avais peur qu’il fasse à la maison.
Après, autre comble de malchance, je n’ai pas préparé mon bip avant d’arriver devant chez moi, comme d’hab.
J’ai fait le code, je me suis trompée, donc j’ai perdu du temps, ensuite à l’intérieur, comme la porte se ferme lentement, j’ai encore perdu du temps, pour chercher mes clés au fond du sac et c’est là que ça c’est passé.
La porte allait se refermer, et je sens quelqu’un derrière moi, je me retourne, même pas eu le temps d’ouvrir la deuxième porte que je vois un jeune noir venir sur moi en mettant sa main sur ma bouche, j’ai cru qu’il allait me frapper ou me violer!!!
ensuite, j’en vois un deuxième arriver avec des cheveux décolorés et un troisième, j’ai eu tellement peur, que je me suis pissée dessus, j’ai vraiment cru qu’ils en voulaient à ma personne, du style, règlement de compte.
Ils n’ont rien dit. Je pense que dans un premier temps, si j’avais eu par exemple un portable à la main, c’est ce qu’ils m’auraient pris et comme j’avais le sac en bandoulière, ils ne pouvaient pas perdre de temps à me le prendre vu que je criais.
 
Ca été très vite, le troisième qui était le plus grand et derrière les deux autres m’a alors arraché le collier.
 
Je suis sortie derrière eux en criant et en les insultant, mais il n’y avait personne dans la rue, sauf ma voisine d’immeuble qui arrivait et a croisé les types en train de s’enfuir et qui n’a pas compris pourquoi, je criais après eux.
Elle m’a dit, dommage car j’avais ma bombe lacrymogène dans la poche, mais bon, ça n’aurait servi à rien.
Je n’ai pas eu la présence d’esprit, car dans la panique, tu perds tes moyens, de les suivre pour voir de quel côté ils partaient, et je n’ai pas pensé non plus à appeler police secours, car c’est ce que j’aurais du faire, mais bon…
 
Bref, je suis rentrée chez moi, me changer, vu que j’avais pissé debout. J’ai repris mes esprits et après, j’ai pris la décision d’aller déposer une main courante, mais au commissariat on m’a dit qu’il fallait que je porte plainte.
 
Bon, ça ne sert à rien pour moi, mais pour eux c’est utile (entre guillemets) car même s’ils les coincent, ils ne risquent absolument rien.
J’ai dit que je pouvais les reconnaître, mais quand j’ai vu le nombre de tronches qui se ressemblent toutes, j’ai dit que je ne pouvais pas affirmer que c’était un tel ou un tel. Je le savais, c’est comme pour les arabes, ils se ressemblent tous, avec leur crâne rasé souvent, comment veux tu les reconnaître, c’est pour ça qu’ils peuvent se permettre d’agir en plein jour ou en pleine rue. Le nombre de fois que j’ai vu des bonnes femmes se faire arracher leur sac, sans pouvoir rien faire, même si tu cries. Et, ils agissent souvent par trois!
 
Ben voilà, c’était le seul bijou en or que je possédais, ben maintenant, je n’aurais plus de souci de ce côté là.
 
Je savais pourtant qu’il ne fallait plus porter d’or, car depuis que tout le monde te rachète ton or, les vols à l’arrachée ont augmentés. Mais, je sais que même avertie, je me fait avoir. Je ne pensais pas qu’à dix minutes du travail de chez moi,
je pouvais subir ça. Je me demande, s’il n’y a pas eu complicité de la part de quelqu’un qui me connait. Soit au travail, soit dans
mon immeuble.
 
Mais bon, je peux supposer plusieurs possibilités sans en avoir la certitude. L’essentiel, c’est que je m’en soit sortie qu’avec quelques griffures sur le plexus.

Quand j’allais au commissariat, je croise une femme qui marchait avec son portable à l’oreille et un collier en or au cou. Je l’ai interrompue et lui ai dit de faire attention…. Ah la la, comme l’on dit « un malheur n’arrive jamais seul ».

 
Bon, tu peux écrire ça sur ton blog si tu veux.

Violences à Paris : que fait Guéant ?

Les agressions contre les personnes se suivent et se ressemblent : des groupes de jeunes s’attaquent aux personnes isolées, aux personnes âgées soit pour les piller, soit pour les frapper sauvagement.

Depuis plusieurs années, on voit des jeunes encapuchonnés fondre sur des manifestants pour les frapper et leur voler leurs biens. Courageusement, les bandes d’encapuchonnés attaquent les faibles et n’hésitent pas à cogner à quatre ou plus contre un. Tous les prétextes sont bons pour ficher la raclée à quiconque leur déplait ou se trouve simplement sur leur passage. C’est un mode de vie.

Les agresseurs sont souvent jeunes, souvent mineurs. Ainsi, le 22 juin, un jeune homme de 19 ans a été sauvagement frappé parce qu’il avait refusé une cigarette à un monstre de 12 ans.

http://www.rtl.fr/actualites/article/tabasse-pour-avoir-refuse-une-cigarette-a-un-enfant-de-12-ans-7702347160?IdTis=XTC-DBMO-DWV1VN-DD-BAMZL-AA9D

Les passages à l’acte violent sont implicitement encouragés par certains parents qui entretiennent la violence et les incivilités de leurs enfants en les défendant mordicus quoi qu’ils aient fait.

Je rappelle régulièrement les comportements criminels des familles d’agresseurs qui les protègent, alertent des cités entières pour les défendre et insultent les victimes, y compris leur mémoire quand elles sont mortes sous les coups.

Quotidiennement, je vois de jeunes enfants dans les espaces publics encouragés par leurs parents lorsque des adultes protestent contre leurs incivilités, leur grossièreté, leur manque d’éducation et de respect et leur absence de vouloir vivre ensemble en bonne intelligence. Les parents de certaines communautés prennent systématiquement le parti de leurs jeunes enfants, qu’ils volent, qu’ils cassent, qu’ils hurlent, qu’ils bousculent autrui, qu’ils insultent et ne respectent pas les règles élémentaires de politesse. Ces parents se montrent grossiers, arrogants, agressifs et racistes. Ce faisant, ils donnent l’exemple à leurs rejetons qui deviendront immanquablement des délinquants, des asociaux et des racailles.

J’observe que la société parisienne est de plus en plus agressive, violente, discourtoise, grossière et hostile à autrui.

Je ne pense pas être aigrie et intolérante, je ne l’ai jamais été, je ne suis ni parano, ni égoïste, ni méfiante de tout est rien. Je suis extrêmement sociable et je plaisante et bavarde avec tout le monde quand l’occasion se présente. J’estime être objective quand je juge que la société parisienne est devenue violente et a-conviviale. Pour la première fois de ma vie, cette année, je me suis dit que j’avais envie d’émigrer, que je ne me sentais plus chez moi, libre d’aller et venir dans la sérénité, à Paris.

On peut toujours faire une analyse marxiste, éthologique, sociologique, psychologique ou philosophique de la situation mais cela ne sert à rien si ça n’aboutit pas à des prises de décision dignes de ce nom. On peut toujours élucubrer sur la perte des valeurs, l’égoïsme, le grand capital, le manque de moyens dans l’enseignement ou la police. Autant cracher dans l’eau nauséabonde du désordre de la société. Comme disait, je crois, Merleau-Ponty, » il y a un temps vivre et un temps témoigner de vivre ». Pendant que certains réfléchissent à l’abri dans leurs quartiers protéger, les autres subissent au quotidien l’insécurité et le disconfort d’un environnement hostile.

Personnellement, je crois au libre arbitre et à la responsabilité individuelle. Nous avons toujours la possibilité de prendre des décisions justes, de respecter le bien commun. Il suffit de le vouloir et d’agir en conséquence. C’est pourquoi je n’éprouve aucune indulgence pour les jeunes racailles, pour les prédateurs, pour les décérébrés qui viennent de nos anciennes colonies arracher à n’importe quel prix le « paiement de la dette coloniale », pour toutes celles et ceux qui se vengent sur autrui de leurs frustrations et de leurs blessures. Je crois que l’absence de régulation de l’immigration de gens qui ont pour souci de venger du « mal blanc » est en grande partie responsable de la violence qui nous accable au quotidien. Les revendications communautaristes, religieuses et culturelles, encouragent la haine et la violence, le mépris d’autrui et la prédation.

Faut-il vraiment abandonner la parole contre les violences au FN pour que l’UMP puisse continuer à garder le pouvoir avec ses secrets, ses trafics d’argent, ses privilèges en favorisant l’enrichissement continu d’une minorité au détriment des classes moyennes largement majoritaires et d’une minorité de prolétaire?

Les voiles et autres signes discriminatoires, trouble à l’ordre public, infraction à l’égalité

Publié le

La loi contre le port du niqab entrera en vigueur le 11 avril, ce qui donne l’occasion aux gens qui réfléchissent de revenir sur le port de signes religieux ostentatoires et aux politiques de l’UMP d’essayer de piquer des voix au FN.

Dans un article de Riposte laïque, Catherine Ségurane expose clairement et simplement pourquoi tous les voiles, quelle que soit leur longueur, leur couleur et la manière de les porter sont un signe discriminatoire, une stigmatisation des femmes contraire aux principes mêmes de la République française : Liberté, Egalité, Fraternité et ceux de la Déclaration des droits de l’homme : tous les citoyens naissent libres et égaux en droit …

Elle explique aussi pourquoi mettre toutes les religions dans le même sac est une manière de noyer le poisson de l’islamisation.

Contrairement à tous les gémissements actuels sur la soit-disante intolérance des Français, leur « racisme » et leur « xénophobie », les Français, à travers l’histoire, ont toujours accueuilli les étrangers, les réfugiés qui les respectaient. Des générations d’Italiens, de Portugais, d’Espagnols, de Polonais, de Grecs, de Chinois, de Vietnamiens, de Libanais, d’Africains et d’Arméniens se sont parfaitement intégrés dans la société française en conservant leurs coutumes et leurs religions pour lesquelles les Français ne les ont jamais persécutés dans l’histoire récente. Ils n’ont jamais réclamé des modifications des lois de la République.

Ce qui est nouveau dans l’histoire de la France avec les Musulmans, c’est que leur religion est un projet politique de conquête, qu’ils viennent en France réclamer ouvertement le « paiement de la dette coloniale », qu’ils insultent les Français et leur culture dans leurs chansons, qu’ils nous menacent comme les Indigènes de la République et sa porte parole Houria Bouteldja qui n’a toujours pas été condamné pour injures racistes, qu’ils « niquent la France et les Céfrans » en toute fierté et impunité.

Le problème qu’ont les Français avec l’Islam est généré par le comportement agressif, méprisant et conquérant des Musulmans qui se désignent eux-mêmes comme tels au détriment de leur nationalité française ou de leur appartenance à notre société.

Malheureusement, nos politiques et nos élites, au lieu de rappeler à ces insolents les valeurs de la société française et de la République laïque, reprennent leurs arguments à leur compte, se couchent devant leurs revendications destructrices de l’unité nationale, et se battent la coulpe tandis que le peuple subit tous les jours les incivilités, les agressions, les menaces, les insultes, les troubles à l’ordre public, les financements illégaux de mosquées, les menaces pour la laïcité et la loi de 1905, et le traitement ignoble des femmes.

Dans ce contexte, il ne faut pas s’étonner que le peuple se tourne vers celle qui a le courage d’appeler un chat un chat, Marine le Pen. Quand on traite de « gros cons » (Sofia Aram sur France Inter) les partisans du FN, on fait le jeu de ce même FN et non pas celui de la République.

Si les politiques et les élites écoutaient le peuple français et lui apportaient des réponses appropriées, le FN resterait embryonnaire.

 

Déjà, il faudrait se situer sur le terrain juridique adéquat, qui n’est pas celui des signes religieux mais celui  de l’ordre public et du respect des droits et libertés d’autrui.

Le premier débat sur le voile à l’école fut habilement enlisé par la bien-pensance, qui le situa sur le terrain des signes religieux et de la neutralité des services publics, ce qui nous entraîna dans un marécage dont nous ne sommes pas encore sortis aujourd’hui : signes religieux ostentatoires ou pas ostentoires ? Portés par les agents du service public ou par les usagers ? Signes musulmans, juifs ou chrétiens ? Sachant qu’il ne faut pas avoir l’air de cibler une religion plus qu’une autre, même quand ces religions n’attentent pas de la même façon à l’ordre public et aux droits et libertés d’autrui.

En réalité, la question n’est pas là. Le scandale du voile n’est pas qu’il soit plus long ou plus court ou qu’il soit porté par l’institutrice ou par l’élève. Ce scandale tient au fait que le voile affirme l’infériorité de la femme et par là même porte atteinte aux principes fondamentaux qui régissent notre République, qui a pourtant l’égalité inscrite dans sa devise. Les voiles, tous les voiles, doivent être interdits, en tous temps et en tous lieux, et sans qu’il faille pour cela s’embarquer dans des débats sur les kippas, les cornettes des religieuses, les croix plus ou moins grandes et autres impasses.

La plupart des signes religieux ne font rien d’autre qu’affirmer une appartenance religieuse, ce qui n’est pas criticable en soi (sauf pour les agents du service public dans le cadre de leurs fonctions). Tant que ces signes n’ont pas d’autres projet, pas de problème. Mais, quand le projet d’affirmation d’appartenance religieuse cache un projet politique, et que ce projet politique consiste à rétablir la subordination de la femme, il faut dénoncer l’imposture et refuser au signe en question le statut protecteur de signe religieux. Il faut le combattre et l’interdire comme on interdit les emblèmes d’autres idéologies anti-républicaines ou suprémacistes. On ne comprend pas pourquoi il serait moins grave d’affirmer l’infériorité de la femme que d’affirmer l’infériorité de tout autre groupe.

La liberté religieuse n’est pas au dessus des autres. Même la Convention européenne des droits de l’homme le reconnait en son article 9 :

« Article 9 : 1.  Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites.
2.  La liberté de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité publique, à la protection de l’ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou à la protection des droits et libertés d’autrui. »

Il est donc parfaitement possible de restreindre la liberté religieuse au nom des droits et libertés d’autrui, par exemple le droit des femmes à l’égalité.

Il est de même possible de la restreindre au nom de l’ordre et de la santé publique, par exemple pour mettre fin aux caprices dans les hopitaux.

Il n’y a qu’une seule religion, l’islam, qui pose de tels problèmes actuellement. Il n’y a donc aucun besoin d’élargir le sujet au christianisme et au judaïsme, provoquant une alliance des religions contre le projet.

S’il advient, sur un autre sujet, qu’une autre religion porte atteinte à l’ordre public ou aux droits et libertés d’autrui, on combattra cette autre religion sur le problème qu’elle posera, mais sans généraliser au delà d’elle.

Catherine Ségurane

 

http://ripostelaique.com/claude-gueant-les-usagers-des-services-publics-et-les-signes-religieux.html?

%d blogueurs aiment cette page :