Flux RSS

Archives de Tag: pinson des bois

Ornithologie. Ma mésange charbonnière est morte

Publié le

L’oiseau qui venait picorer quotidiennement près de ma fenêtre. Est-ce la même mésange  ? En tous cas, plus de visite depuis hier.

Triste matin. Je viens de découvrir le cadavre de Mésange sur le carreau de ma salle de bains.

Depuis plusieurs semaine, cette femelle de l’année dernière venait picorer les boules de graisse et graines que j’avais accrochées au sommet de mes persiennes à l’abri des tentations de ma chatte. Peut-être nourrissait-elle des oisillons ?

Mésange voletait plusieurs fois par jour au dessus de mon balcon et chantait un air pas très aigu suivi d’un son feuilleté. Je m’étais habituée à ce beau passage et je la guettais tout en me demandant si c’était le même oiseau qui me rendait visite.

Les boules de nourriture attiraient aussi quelques pigeons, merles et corneilles ce que je trouvais beaucoup moins charmant d’autant plus que les corneilles dévoraient les boules presque en un seul coup.

Drôle de coïncidence, je découvre le cadavre de Mésange le lendemain du jour où je lui ai aménagé une mangeoire et un abreuvoir et alors que j’attends la visite d’une amie ornithophile et photographe émérite avec laquelle nous devions précisément parler de la meilleure façon d’accueillir Mésange.

Une évidence, c’est ma chatte qui l’a déposée dans la salle de bains mais l’a-t-elle tuée ? L’oiseau semble intact, seulement ébouriffé. Je ne veux pas croire qu’elle l’ai tuée mais habituellement les chats ramènent leur trophée à la maison de leur maître et il est peu vraisemblable qu’elle ait voulu ramener un cadavre qui n’était pas son oeuvre. Je suis catastrophée. Pour mon amie, elle a du se fracasser contre une vitre car elle est intacte et du sang sort de son bec comme si elle avait fait une hémorragie interne.

Mésange est baguée Museum Paris suivi du numéro 69A6780, ce qui me rend encore plus triste pour cet oiseau objet de tant de soins, de considération et de préoccupations. Le muséum demande qu’on casse la patte de l’oiseau pour lui renvoyer la bague, je n’en ai pas envie mais mon amie leur a communiqué le numéro de la mésange qui a répondu Individu bagué poussin dans un nichoir des Buttes Chaumont en Mai 2016. Pas contrôlé depuis .

Avec Mésange, j’avais compris pourquoi les personnes âgées limitées dans leur mobilité passaient le plus clair de leur temps à observer les passereaux qui vivaient dans le cadre de leur fenêtre, les attiraient.

D’autres petits oiseaux étaient venus sur mon balcon, mésange bleue, rouge gorge, serin mais jamais l’un deux n’était venu régulièrement et je pensais que ma chatte les faisait fuir. Un soir, un serin bien jaune s’était réfugié dans ma chambre et la pauvre bête était affolée par ma chatte qui était tellement excitée qu’elle grimpait aux murs, heureusement sans succès et d’ailleurs, le malin serin s’était réfugié dans le plafonnier, totalement hors d’atteinte du félin féroce. J’avais alors déposé des graines et de l’eau sur ma plus haute étagère. Je me suis endormie, la fenêtre ouverte, au son des piaillements du serin et, le lendemain matin, il avait disparu, envolé.

J’ose espérer qu’un autre passereau viendra me rendre visite.

La Connectrice

%d blogueurs aiment cette page :