Flux RSS

Archives de Tag: réchauffement climatique

Greta Thunberg, enfant autiste manipulée par le lobby Green business

Les parents de Greta étant professionnels de la scène, ils sont ravis que leur gamine autiste fasse le buzz et je les comprends car si j’avais une enfant autiste il me plairait qu’elle ait une activité engagée, de surcroît médiatique. Je serais toutefois inquiète pour son équilibre si, comme Greta, elle était sujette à la dépression.

Je ne suis pas convaincue par la thèse du réchauffement climatique car, du haut  de mes 73 années, j’ai été témoin d’un certain nombre de phénomènes climatiques « anormaux ». La France est théoriquement une région tempérée qui ne devrait pas connaître de situations extrêmes. Et pourtant il y en a eu : terribles gelées et neige abondante dans l’Entre-deux-mers qui ont ruiné des centaines de viticulteurs modifiant sa démographie et son agriculture ; gelées du mois de mai récurrentes grillant fleurs et fruits de l’arboriculture parfois au moment des « Saints de glace » mais pas toujours ; plusieurs déluges au fil des années causant de graves inondations pas seulement aggravées par une urbanisation pléthorique et irresponsable ; canicule récurrente ; tempête fatale de 1999 en Europe https://youtu.be/UYzYf_GuxcU

Article de presse du 30 mai 1961

La thèse du réchauffement climatique est d’ailleurs controversée par pratiquement autant de scientifiques que ceux qui la soutiennent.

Par contre, il me paraît évident qu’il faille se soucier de la bonne santé de notre terre et de ses habitants humains, faune et flore et que le souci écologique est fondé ce dont de plus en plus de français sont conscients. Nous devons faire attention à ne pas polluer dans nos activités quotidiennes, ce souci étant par ailleurs dérisoire face aux pollutions industrielles tolérées par les responsables irresponsables pour s’enrichir à court terme. Je pense en particulier à la tolérance du glyphosate comme traitement phytosanitaire et, surtout à l’invasion des perturbateurs endocriniens qui modifient, entre autres, les organes sexuels et la fertilité. Ces perturbateurs endocriniens ont envahi la terre, ils sont partout, dans l’air, l’eau et la terre. Personne ne peut y échapper.

Le Green business est une bonne chose pour l’économie et les emplois qu’il crée, souvent remplaçant des compétences tombées en désuétude. Mais tricher en faisant peur aux populations avec la théorie du changement climatique est une manipulation de l’oligarchie qui fonctionne en manipulant ses esclaves (le peuple, vous et moi) pour toujours plus de bénéfices à son propre profit.

L’article ci-dessous révèle la manipulation de la petite autiste Gréta par le lobby du Green business.

La Connectrice

https://www.bvoltaire.fr/greta-thunberg-ce-que-lon-oublie-de-nous-raconter/

Greta Thunberg : ce que l’on “oublie” de nous raconter

Comme cela a déjà été dit dans plusieurs articles sur Boulevard Voltaire, nos députés sont invités à se recueillir mardi 23 juillet devant la jeune militante écologiste Greta Thunberg, suite à l’invitation du député Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot, et à l’origine d’un collectif
pour le climat.

La presse s’est évidemment fait écho de cet événement en rappelant que cette star mondiale observe chaque vendredi depuis la rentrée 2018 une grève de l’école pour le climat, qui a fait tache d’huile au niveau mondial. Elle passerait spontanément, ses vendredis assise devant le Parlement de Suède afin d’obliger son gouvernement à mettre en œuvre les mesures qui permettront de réduire les émissions de CO2. Cette autiste de naissance aurait développé des angoisses à propos du changement climatique, suite à une dépression nerveuse. Elle serait devenu végétalienne et aurait réussi à convaincre ses parents de la suivre dans ses combats. Voilà pour l’histoire officielle.

Quant à l’histoire réelle, que l’on “oublie” scrupuleusement de nous raconter, on peut la trouver sur le site du journal Reporterre avec une tribune de l’ancienne députée écologiste Isabelle Attard, mais aussi et surtout dans une suite d’articles de Cory Morningstar publiés sur le journal de l’association Entelekheia. En fait, un professionnel suédois de la communication nommé Ingmar Rentzhog, se cache derrière toute cette mise en scène. C’est en tous cas ce que révèlait le journaliste d’investigation Andreas Henriksson, sur le blog de Rebecca Weidmo Uvell, le 11 décembre 2018. Rentzhog est cofondateur de la start-up « We Don’t Have Time » (WDHT), « Nous n’avons pas le temps », créée en 2016, et il connait la famille de Greta (ses parents sont de célèbres artistes lyriques en Suède) car ils ont participé ensemble à une conférence sur le climat en mai 2018. Les photos qui ont circulé dans la presse où l’on voit Greta assise devant le Parlement de Suède sont l’œuvre de WDTH. Des comptes Tweeter et Instagram ont également été créés pour elle. Rentzhog a l’ambition de créer un réseau social de plus de 100 millions de membres, dont le but est d’influencer politiques et chefs d’entreprise pour qu’ils agissent contre le réchauffement climatique. Cette invitation à l’Assemblée nationale ne pouvait donc pas être refusée. Parmi les actionnaires de la start-up, on trouve en fait des investisseurs spécialistes de la finance, et qui n’ont aucun lien avec l’écologisme. Au conseil consultatif de WDHT, on trouve également Daniela Rogosic, attachée de presse du groupe IKEA, et au conseil d’administration trois membres expérimentés du programme de leadership « Climate Reality » d’Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis, mais surtout investisseur dans 14 sociétés “vertes” qui ont fait sa fortune.

Si l’engagement de Greta est probablement sincère, il semble être plus le fruit d’une manipulation que d’une prise de conscience spontanée comme on veut nous le faire croire. Je vous laisse imaginer la réaction des médias, si tout autre mouvement politique s’amusait à mettre en scène, de la même façon, des enfants pour sa promotion. Espérons que nos députés, plutôt que de venir applaudir une adolescente, auront autre chose à faire mardi prochain.

%d blogueurs aiment cette page :