Flux RSS

Archives de Tag: religions

christianisme, catholicisme romain, Vatican, orthodoxes, musulmans, juifs, athées, fanatisme, charia, islamisation, morale, coptes

Les VigilantEs, nouveau réseau féministe

Publié le

Je n’étais pas destinataire de l’annonce de la création de ce réseau dont j’ai connu pratiquement toutes ses fondatrices qui se revendiquent « historiques » et membres du « Mouvement des femmes », dénomination proche de ce que nous nommions alors « Le Mouvement ». J’étais entrée dans ce Mouvement dès 1969, j’y ai été très active puis j’ai pris de la distance quand la belle unité qui nous unissait vers un seul but s’est dramatiquement fissurée au profit d’ambitions individuelles.

Il est tout de même regrettable que ces femmes ignorent les articles de mon blog, n’encouragent pas mes positions et analyses féministes et ne cherchent pas à me contacter puisque nous poursuivons le même but, enfin il me semble. Seraient-elles dépendantes du politiquement correct socialiste au point de hurler avec tous les donneurs de leçons qui me classent à l’extrême droite diabolique?

Me définissant comme une « féministe éclairée », je ne joue pas à la guéguerre avec les personnes et les groupes dont je partage pas toutes les opinions et actions. Je suis donc heureuse de vous faire part de cette initiative qui, je l’espère, nous réjouira.

Sur le fond, je trouve la charte des VigilantEs un peu trop consensuelle et politiquement correcte mais je comprends à quel point il est important aujourd’hui pour être entendues de réfléchir à dix fois avant de s’exprimer.

A suivre …

La Connectrice

https://vigilantes2015.wordpress.com/

À LA UNE

CHARTE des VigilantEs

Egalité, Emancipation, Laïcité 

 

Les droits et libertés des êtres humains, à fortiori des femmes, ne sont garantis que par des systèmes démocratiques.

Notre République laïque est certes imparfaite, mais elle est indéniablement porteuse de valeurs d’égalité et d’émancipation,  quand elle organise la séparation des affaires religieuses et citoyennes.

Les  religions, en cimentant le patriarcat, justifient la domination masculine et la répression des minorités sexuelles.  Elles ont évolué différemment à travers les siècles, mais, avec plus ou moins de détermination et de succès, elles induisent une soumission des femmes, leur instrumentalisation et plus encore,  le contrôle de leurs corps.

Il est impératif pour la démocratie, que les religions ne s’immiscent pas dans les affaires politiques et sociales de notre République, à fortiori sous leur forme radicale. Tous les intégrismes religieux sont des obscurantismes dangereux pour les femmes et la démocratie.

Les petites et grandes lâchetés, le clientélisme et les calculs électoralistes, le manque de courage et de rigueur intellectuelle n’ont fait que renforcer la montée de l’islamisme et de l’extrême droite.

Les crises économiques et environnementales ont engendré une crise des valeurs, instrumentalisée par des mouvements politico-religieux qui répondent qu’ils sont la solution. Ces mouvements idéologiques engendrent  des propagandes fondamentalistes qui font le lit du terrorisme partout dans le monde.

Qui peut encore minimiser les attaques du radicalisme religieux ?

Lorsqu’elles émanent des religions chrétiennes et juives, elles sont dénoncées et combattues par l’ensemble des forces démocratiques, de manière quasi unanime.

Lorsqu’elles émanent de courants musulmans, il se trouve des groupes, des politiques, pour les justifier au prétexte que l’Islam serait « la religion des opprimés de la colonisation ». Le salafisme s’est implanté depuis plus de vingt ans en France. Quiétiste ou pas, cet obscurantisme est dangereux pour les femmes et la démocratie.

L’affaire du Salon musulman de Pontoise, censé mettre « la femme musulmane à l’honneur »,  nous a aidé-es à mesurer la gravité de la situation. Une réunion publique où des prédicateurs, connus pour défendre le statut inférieur des femmes et appeler au viol conjugal, peuvent en toute impunité, tenir des discours moyenâgeux quant au rôle de la femme, n’est pas acceptable sur le territoire de la République. Les coups et menaces de viol et de mort proférés à l’encontre des FEMEN venues exprimer leur colère, révèlent le climat d’une extrême violence de ce type de réunion.

Après les attentats de Charlie Hebdo, de Tunisie, de Paris, Beyrouth, Tel Aviv, Bamako, Bruxelles, Ouagadougou et partout dans le monde, nous ne tolèrerons plus la moindre complaisance.

Nous, féministes laïques et nos alliés, décidons de nous organiser et de créer un réseau pour résister à la montée des intégrismes religieux obscurantistes et misogynes, d’où qu’ils viennent.

Nous refusons la domination masculine, les discriminations et violences de genre de toute nature, l’effacement, l’enfermement des femmes sous une tutelle. Nous revendiquons un féminisme universel et solidaire.

Nous réagirons et mobiliserons à chaque fois et tant que cela sera nécessaire.

10922735_10152721065928167_3284168519005793581_n

 

Lancement du réseau les VigilantEs

CWdpoOSWwAEx-mg

Considérant :

  • que les atteintes aux droits et libertés des femmes sont sous-évaluées alors qu’elles sont souvent au centre des tensions et conflits communautaires qui déchirent notre pays,
  • que la domination masculine est universelle, n’en déplaise aux tenants du relativisme culturel, même si elle n’a pas partout le même degré de violence,
  • que le clientélisme politique au lieu d’apporter la paix sociale,  porte un grave préjudice à l’intérêt général,
  • que les forces laïques existantes ne semblent pas vouloir prendre la mesure des dangers spécifiques qui pèsent sur les femmes,

nous affirmons que face aux intégrismes religieux qui visent à entraver les libertés des personnes et particulièrement celles des femmes, la laïcité est un rempart, à condition que les revendications féministes soient au cœur d’un projet de société progressiste, laïc et républicain.

Ce réseau de vigilance a pour objet d’informer,  de mobiliser et de peser dans les débats relatifs à la laïcité pour que les revendications féministes ne soient pas enterrées.

La charte qui nous rassemble est sur notre blog « Les vigilantEs » https://vigilantes2015.wordpress.com/

Rejoignez-nous !

 

Un 8 mars laïque et universaliste, partout dans le monde, même dans le 20ème !

Tribune collective

Un 8 mars laïque et universaliste, partout dans le monde, même dans le 20ème !

02/03/2015

La récupération de mouvements sociaux par des forces conservatrices ou obscurantistes est une constante. En matière de féminisme, elle est parfois spectaculaire. Ce qui vient de se produire en mairie du 20eme arrondissement de Paris en est un exemple.

GARDEZ-MOI DE MES AMI-ES, MES ENNEMI-ES JE M’EN CHARGE

La maire, Frédérique Calandra, avait confié à son adjointe en charge de l’égalité Femmes/Hommes la programmation d’événements autour du 8 mars, Journée Internationale des Femmes.

Bien mal lui en a pris !

Cette élue EELV n’a pas hésité à flirter avec des idéologies éloignées de l’émancipation des femmes dont le relativisme culturel et le « féminisme dit- pro-sexe ».

Oubliant qu’elle représentait la mairie, l’élue EELV a choisi de transformer la semaine du 8 mars en semaine de promotion exclusive de thèses et personnalités particulièrement polémiques, pour la plupart engagées depuis longtemps aux côtés des Indigènes de la République (PIR), du site Les mots sont importants et dans la lutte contre la loi 2004 sur le port des signes religieux à l’école :

– Christine Delphy et Sylvie Tissot, sociologues, sont toutes deux initiatrices du premier Manifeste (2005) des Indigènes de la République ; elles sont en outre signataires du manifeste de soutien aux Y’a bon Awards décernés (pour « racisme ») à Caroline Fourest en 2012.

– Rokhaya Diallo est animatrice des Indivisibles, groupe à l’origine de ce prix.

– Ndella Paye est porte-parole d’un collectif de mères voilées militant pour l’abrogation de la circulaire Chatel.

BONJOUR LE 8 MARS !

Quelques semaines après les assassinats des journalistes de Charlie Hebdo, on peut s’étonner qu’une élue choisisse d’offrir un plateau totalement monochrome à des personnes qui ont signé un texte « contre le soutien à Charlie Hebdo » après le premier attentat de 2011.

Partout dans le monde, la Journée Internationale pour le Droit des Femmes est un moment privilégié où les féministes échangent sur leurs revendications, pratiques et stratégies d’émancipation. Militantes, chercheuses, politiques impliqué-es contre les violences sexistes et pour l’égalité entre les sexes, sont invité-es à faire le point et lancer de nouveaux programmes pour battre en brèche la domination masculine et le patriarcat.

C’est l’occasion d’une solidarité internationale avec les femmes qui se battent contre l’oppression des religions d’état ou des groupes fondamentalistes.

Aussi, détourner le 8 mars pour promouvoir des personnalités controversées parce qu’elles ne trouvent rien à redire ni aux pressions de l’arbitraire religieux imposées aux femmes, ni aux violences du système prostitutionnel, est pour le moins manipulatoire.

MÊME PAS PEUR !

Nous saluons l’annulation de cette programmation, acte lucide et courageux de la Maire du 20e arrondissement de Paris.

Nous connaissons la propension de certains groupes à confisquer la parole des féministes et des partisanes de la laïcité; et leur aptitude à se victimiser à la moindre occasion.

Nous savons la violence avec laquelle Caroline Fourest fut interdite de parole lors d’un débat sur le danger du Front National à la fête de l’Humanité.

Nous avons déjà supporté insultes et intimidations proférées par les ami-es de Rokhaya Diallo, issu-es d’un pseudo « syndicat de travailleurs du sexe » pro-système prostitutionnel.

Face à cette nouvelle tentative de récupération et de dévoiement de la Journée Internationale de lutte pour les droits des femmes, nous, féministes universalistes, laïques, engagées pour l’égalité femmes/hommes, contre le racisme et l’antisémitisme, nous apportons tout notre soutien à Frédérique Calandra, maire du 20eme arrondissement de Paris.

La mise au point de la Maire du 20ème Frédérique Calandra :

 

Arlette Zilberg, Christine Le Doaré

Les premières signataires, issues du Mouvement des Femmes :

Annie Sugier, Djemila Benhabib, Michèle Loup, Françoise Morvan, Monique Dental, Nadia Benmissi, Bernice Dubois, Marie-Josèphe Bonnet, Jacqueline Feldman, Martine Cerf, Marieme Helie Lucas, Laure Caille, Isabelle Steyer, Nadine Bouteilly, Ana Pak, Agnès Setton, Josiane Doan, Anaïs Decans, Irène Corradin, Mair Verthuy, Sporenda, Catherine Kintzler, Geneviève Duché, Nelly Trumel, Patricia Duthion, Brigitte Boucheron, Christelle Raspolini, Bernadette Doleux, Evelyne Rochedereux, Mélusine Vertelune, Yael Mellul, Agnès Perrin-Doucey, Françoise Courtiade, Martine LLanes, Françoise Armengaud, Malika El Idrissi, Josée Contreras, Catherine Moreau, Samira Banna, Sophie Boiszeau, Agnès Bellego, Caroline Merlin, Christelle Di Pietro, Françoise Roux, Claude Strano, Nicole Savey, Soad Baba Aissa, Maïté Albagly, Hypathie, Françoise Brié, Claudy Bouyon, Nicole Crépeau, Carine Delahaie, Marie-Noëlle Gérolami, Jamileh Nedaï, Sabine Salmon, Gisèle Noublanche, Marie-Josée Salmon,

*************************************************************************

Sur le même sujet, un second Communiqué, rédigé par des féministes
« historiques » qui remettent les pendules à l’heure !

SOUTIEN FEMINISTE À FREDERIQUE CALANDRA, MAIRE DU 20E ARRONDISSEMENT

Nous soutenons la décision prise par Mme Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement de Paris, d’annuler les débats prévus pour le 8 mars.

Ces débats avaient en effet été organisés de manière à ne laisser la parole qu’à une seule vision politique, un féminisme controversé qui partage les idées du Parti des Indigènes de la République. Cette vision disqualifie les valeurs de la citoyenneté démocratique et le féminisme universaliste au prétexte qu’ils seraient portés par des « blancs occidentaux ». Il dévalorise du même coup les luttes féministes pour l’accès aux droits humains, à l’égalité et à la liberté, qui se développent dans d’autres pays (hors Occident)

Une telle position enferme les individus dans des assignations identitaires et va à l’encontre de l’idéal d’autonomie qui fonde le féminisme.

Des débats de cette nature ne seraient propices ni à la réflexion critique ni à la création d’une intelligence collective des questions brûlantes qui se posent à tous, femmes et hommes, français ou non, « blancs » ou non.

Suite aux attentats des 7, 8 et 9 janvier, il n’était pas concevable pour une institution publique, de donner la parole sans débat contradictoire, et donc de soutenir des positions politiques dont les représentantes sont au mieux restées silencieuses face à l’assassinat des journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo, des policiers et des juifs, au pire ont pris la parole pour relativiser ces crimes.

Nous avons toutes participé au Mouvement de libération des femmes, certaines depuis le début des années 70. Ensemble, nous saluons aujourd’hui, en mars 2015, le courage de Frédérique Calandra, une élue qui a fait preuve de cohérence par rapport aux valeurs qui nous sont communes: liberté, égalité, solidarité, laïcité. Et nous espérons que beaucoup d’autres mairies témoigneront de la même détermination dans leur défense.

Premières signataires :

Catherine Deudon, photographe auteur de Un mouvement à soi : Images du mouvement des femmes, 1970-2001, 2002, Syllepse ;

Liliane Kandel, co-auteur des chroniques du « Sexisme ordinaire » (à l’initiative de Simone de Beauvoir), les Temps modernes, 1973-1983 ;

Christine Le Doaré, présidente de Sos-Homophobie de 1998 à 2002 et du Centre LGBT Paris-IdF de 2005 à 2012 ;

Claudie Lessellier, responsable du Rajfire (Collectif féministe d’action et de solidarité avec les femmes migrantes et exilées) et co-présidente de la Maison des femmes de Paris ;

Françoise Picq, auteur de Libération des femmes, quarante ans de mouvement, 2011, Dialogues ;

Nadja Ringart, co-auteur de Mouvement de Libération des Femmes : Textes premiers, 2009, Stock ;

Annie Sugier, Présidente de la Ligue internationale du Droit des Femmes, (fondée par Simone de Beauvoir ), et Vice-Présidente de la Coordination Française du Lobby Européen des Femmes (CLEF) ;

Ioana Wieder-Atherton, co-fondatrice en 1982 avec Carole Roussopoulos et Delphine Seyrig du Centre audio-visuel Simone de Beauvoir ;

Arlette Zilberg, présidente de la Commission Féminisme des Verts puis EELV (2004-2009); maire-adjointe du 20ème ardt de Paris (2001-2008)

Paris, le 2 mars 2015

Antisémitisme en France. Ilan Halimi assassiné une fois de plus

Publié le

Je suis Ilan Halimi

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bagneux-la-plaque-a-la-memoire-d-ilan-halimi-retrouvee-brisee-03-05-2015-4741733.php

Manifestation de soutien après le meurtre antisémite de Ilan Halimi à Paris, le 26 février 2006. La plaque posée en sa mémoire à Bagneux a été retrouvée dégradée samedi par un promeneur.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/bagneux-la-degradation-de-la-plaque-d-ilan-halimi-suscite-l-ecoeurement_1676819.html

Ilan halimi n’avait pas assez souffert pour les antisémites. Ils ont vandalisé la plaque posée à Bagneux en sa mémoire. Est-ce toujours la même catégorie de personnes sans foi ni loi, celle qui avait aussi profané la plaque posée en mémoire de Sohane Benziane brûlée vive en 2002 pour avoir refusé les avances d’un musulman ?

La plaque en plexiglas brisée a été retirée par la mairie de Bagneux. Elle avait été déposée en 2011 après une cérémonie de commémoration en mémoire du jeune Français juif torturé et tué par le gang des barbares.

La plaque en plexiglas brisée a été retirée par la mairie de Bagneux. Elle avait été déposée en 2011 après une cérémonie de commémoration en mémoire du jeune Français juif torturé et tué par le gang des barbares. (DR.)

Le calvaire subi par Ilan Halimi est l’affaire la plus atroce commise récemment sur un jeune juif pour la seule raison qu’il était juif. Le jeune homme avait été séquestré et torturé pendant 24 jours ! Ce drame épouvantable n’a pas servi de leçon aux antisémites qui continuent de sévir parce que nos lois ne sont pas strictement mises en oeuvre.

Ce drame est d’autant plus atroce qu’il aurait pu être évité si une seule de la trentaine de personnes qui étaient au courant de la séquestration d’Ilan Halimi avait prévenu la police ou la famille. Il est consternant d’observer que le « gang des barbares » ait eu tant de complices, des gens haineux, sans coeur, inhumains, cyniques indignes de la famille humaine.

Il est effrayant d’apprendre que ces monstres persistent dans leur haine antisémite en profanant la stèle posée à la mémoires d’Ilan Halimi. Ces monstres qui sont parmi nous, nous les côtoyons quotidiennement. Ils sont français de papiers ou étrangers sans papiers nourris par la France qu’ils « niquent » et qu’ils détruisent au nom de la « dette coloniale », du djihad et de ‘impérialisme musulman.

Si nos dirigeants appliquaient strictement les lois de la République au nom du bien commun, nous ne connaîtrions pas de tel drames et de telles offenses;

La Connectrice

Docs interdits : L'assassinat d'Ilan Halimi

http://pluzzvad.francetv.fr/videos/docs-interdits-l-assassinat-d-ilan-halimi_18780.html

Label

http://www.ugc.fr/film.html?id=9953

Agressions antisémites en France 2014-2015

  • Rapport sur l’antisémitisme en France en 2014

http://www.antisemitisme.fr/

Pour télécharger le rapport dans la langue de son choix http://www.antisemitisme.fr/dl/2014-FR.pdf

51% des actes racistes commis en France en 2014 sont dirigés contre des Juifs. Les Juifs représentent un peu moins de 1% de la population française.
Moins de 1% des citoyens du pays est la cible de la moitié des actes racistes commis en France.

Manifestation du CRIF en souvenir des victimes de Mohammed Merah, à Paris, en mars 2014.

Manifestation du CRIF, mars 2014, en souvenir des victimes de Mohammed Mérah. Thomas Samson/AFP

Les actes antisémites ont été quasiment multipliés par deux en France, sur les sept premiers mois de l’année 2014, a annoncé le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 septembre.

Cinq cent vingt-sept actes (actions ou menaces) antisémites ont été enregistrés entre le 1er janvier et le 31 juillet 2014, contre 276 sur les sept premiers mois de 2013, soit une augmentation de 91 % précise le CRIF dans un communiqué, citant des chiffres établis par le Service de protection de la communauté juive (SPCJ) à partir de données émanant du ministère de l’intérieur.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/09/12/le-nombre-d-actes-antisemites-a-explose-en-france_4486349_3224.html#YuV1dTrWLGgfuRra.99

Depuis moins de trois semaines une série d’actes antisémites se sont déroulés dans le 19e arrondissement parisien. Un silence cotonneux les a entourés…

Depuis le 22 décembre, quatre attaques se sont succédées, sans faire de victimes, heureusement. Elles ont toutes été perpétrées de nuit dans un périmètre restreint. 

– Le 22 décembre, à 21 heures 30, un tir endommage une devanture en verre, dans l’immeuble qui abrite la synagogue de la rue Danjon. Cette large baie vitrée est celle du bureau du rabbin et de son adjoint qui sont présents. La fenêtre est éclairée, leurs silhouettes se distinguaient clairement. Ils étaient visés. 

– Le 25 décembre, de nouveaux impacts sont découverts au matin contre un restaurant casher de la rue Manin. 

– Le 26 décembre, les mêmes traces de balles sont identifiées sur le mur de l’imprimerie HM, 65 rue d’Hautpoul. Cette imprimerie est identifiée comme appartenant à un juif par la mezouza installée sur le linteau de la porte. Pour le propriétaire, le caractère antisémite de l’acte ne fait aucun doute.   

– Dans la nuit du 1er au 2 janvier, un départ d’incendie est détecté dans le hall de l’immeuble mitoyen de la synagogue de la rue Corot à Garges. On a dessiné une croix gammée et tagué dans le hall l’inscription « Antijuifs ». 

  • Agression d’un jeune couple à Créteil en décembre 2014

http://www.francetvinfo.fr/france/creteil-probable-agression-antisemite-sur-un-couple_763161.html

Les agresseurs « partaient de l’idée qu’être juif signifiait que l’on avait de l’argent », selon les victimes. Un couple a été séquestré, lundi 1er décembre, à Créteil (Val-de-Marne), leur appartement cambriolé et la jeune femme violée. Au total, trois hommes ont été interpellés, mercredi 3 décembre. Francetv info détaille ce que l’on sait de cette agression…les auteurs sont connus de la brigade anticriminelle de Créteil…Deux d’entre eux sont interpellés, en possession de bijoux appartenant aux victimes, et placés en garde à vue. « Formellement reconnus » par les victimes, selon une source judiciaire, ils ont 19 et 20 ans…es trois hommes arrêtés sont soupçonnés d’avoir déjà « roué de coups » un septuagénaire en raison de sa religion, le 10 novembre…

  • Roué de coup à la sortie de la synagogue de Saint-Ouen, 24 avril 2015

http://www.leparisien.fr/saint-ouen-93400/saint-ouen-roue-de-coups-a-la-sortie-de-la-synagogue-26-04-2015-4726573.php

…« Je sortais de la synagogue, vers 13 h 20, et je remontais la rue du Docteur Bauer. Je venais de quitter le rabbin quand un jeune, derrière moi, commence à me traiter desale juif, à plusieurs reprises. Je n’ai d’abord pas réagi, puis il s’est approché de moi et a commencé à me cracher dessus. Je me suis tourné face à lui et lui ai dit d’arrêter, et je l’ai poussé. Il m’a mis un coup de tête, je saignais de partout, je n’ai rien vu venir », raconte Salomon, encore marqué au visage…

  • Tags antisémites sur la gendarmerie de Meaux 25 avril 2015

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/des-tags-antisemites-sur-la-gendarmerie-25-04-2015-4722485.php

Une croix gammée, une étoile de David et des inscriptions illisibles : c’est ce que la police municipale de Meaux a découvert sur la façade de la gendarmerie de Meaux, rue du Faubourg-Saint-Nicolas, dans la nuit de jeudi à hier, aux alentours de minuit. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Meaux, qui n’a interpellé personne…En novembre dernier, c’est le parvis du palais de justice de Meaux qui avait été tagué. Trois hommes, condamnés depuis, avaient inscrit au pochoir, sur le sol, un dessin à caractère antisémite.

  • Deux adolescents victimes d’agression antisémite à Marseille en mars 2015

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/marseille-deux-adolescents-portent-plainte-pour-une-agression-et-des-insultes-antisemites-12-03-2015-4598115.php

…Nous avons été saisis d’une plainte de deux adolescents victimes d’un vol avec violences au cours duquel des insultes antisémites auraient été proférées », a confirmé la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône…les deux adolescents âgés de 16 ans « portaient toujours la kippa sur la tête » au moment des faits. Leurs agresseurs les ont alors « menacé de mort » et leur ont lancé des insultes antisémites.
« Les citoyens juifs, devenus des cibles de plus en plus vulnérables, nous (font part du) malaise que cette insécurité a fait naître, en dépit des mesures importantes prises par l’État pour tenter d’assurer leur protection », a encore dénoncé le BNCVA.

  • 300 tombes juives profanées à Sarre-Union février 2015

http://www.leparisien.fr/faits-divers/tombes-juives-profanees-a-sarre-union-les-principaux-precedents-15-02-2015-4536045.php

http://www.leparisien.fr/faits-divers/tombes-juives-profanees-les-cinq-auteurs-presumes-devant-un-juge-18-02-2015-4543717.php

  • Menaces antisémites janvier 2015 à Paris

http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/nouvelles-menaces-antisemites-17-01-2015-4453541.php

Une lettre anonyme de menaces à caractère antisémite est parvenue hier à une librairie juive du XIXe arrondissement. Truffé de fautes d’orthographe, ce courrier est accompagné de la photocopie d’un drapeau nazi portant une croix gammée, selon le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), qui a révélé l’affaire. 

Le BNVCA observe que cette missive est « en tous points identique » à celles adressées mercredi à une synagogue du XIIe et à une école juive du XIe. L’association demande qu’« une enquête immédiate soit engagée pour identifier l’auteur et le mettre hors d’état de nuire ». Le libraire du XIXea déposé plainte. Ces menaces interviennent alors que les mesures de sécurité aux abords des écoles et lieux de culte juifs ont été renforcées après les attentats de la semaine dernière.

  • Menacé d’être » brûlé comme Ilan Halimi « décembre 2014 Garges-les-gonnesses

http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-d-oise-95/menace-d-etre-brule-comme-ilan-halimi-24-12-2014-4397153.php

«  On va faire comme Ilan Halimi. On va te brûler ! » C’est pratiquement mot pour mot ce qu’un jeune de Garges aurait entendu avant d’être roué de coups en raison de son appartenance à la communauté juive.

Son agresseur identifié et interpellé dans la soirée par les policiers, placé en détention provisoire, sera jugé devant le tribunal correctionnel en début d’année prochaine. Le procureur de Pontoise, Yves Jannier, a indiqué hier soir que le caractère antisémite de l’agression serait retenu lorsque l’agresseur s’expliquera devant ses juges. La scène remonte au 16 décembre. Au cours de la soirée, la victime promène son chien, dans un jardin public, à proximité de la synagogue de Garges-lès-Gonesse. Il croise alors trois hommes qui s’en prennent à lui. Menacé de mort, jeté au sol et roué de coups, il est conduit à l’hôpital de Gonesse après avoir réussi à trouver refuge à proximité chez des amis. Au commissariat où il est venu porter plainte, le jeune homme a pu identifier sur photo avec certitude son agresseur. Celui-ci a été interpellé dans la soirée, aux alentours de 23 h 30, puis placé en garde à vue.

  •  Attaque de l’Hypercacher de la Porte de Vincennes. 9 janvier 2015. 4 morts

http://www.leparisien.fr/espace-premium/fait-du-jour/j-ai-cru-que-le-terroriste-tuait-tout-le-monde-11-01-2015-4436179.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_d%27otages_du_magasin_Hyper_Cacher_de_la_porte_de_Vincennes

Guy Béart. Mon dieu garde-moi de ces fous qui font de toi le dieu des loups et des massacres

GUY BEART O JEHOVAH !!

Mon Dieu, protège-moi du beau
Quand il n’est que masque du diable
Eclaire-moi de ton flambeau
Insaisissable
O Jehovah
Mon Dieu garde-moi des gentils
Ceux qui ne sont que tout sourire
Leurs dents montrent leur appétit
Qui nous déchire

O Jéhovah
Mon Dieu, mon Dieu,
Ne l’oublie pas
Ce caillou vieux
Que tu sauvas (bis)

Mon Dieu confonds les religions
Bureaucraties de ta croyance
Qui ensanglantent nos régions
De leurs vengeances
O Jéhovah
Mon Dieu garde-moi de ces fous
Qui t’invoquent en simulacre
Qui font de toi le dieu des loups
Et des massacres

O Jéhovah
Mon Dieu, mon Dieu,
Ne l’oublie pas
Ce caillou vieux
Que tu sauvas (bis)

Mon Dieu ne laisse pas Satan
Nous éprouver son règne dur
Celui que Job connut au temps
De sa torture
O Jéhovah
Mon Dieu aveugle les idoles
Dans leurs rouages
Et leurs images
Qui nous séduisent
Et nous cajolent
Dans l’esclavage

O Jéhovah
Mon Dieu, mon Dieu,
Ne l’oublie pas
Ce caillou vieux
Que tu sauvas (bis)
« O Jehovah ! », chanté par Guy Béart
(proche du Psaume 151)
  • Lire aussi cet hommage à Guy Béart par Dominique Jamet

Outre sa fille Emmanuelle, Guy Béart, plus heureux qu’Epaminondas, laissera derrière lui L’Eau vive, Il n’y a plus d’après, Les Couleurs du temps, La Vérité, Qu’on est bien… Laura, La vie qui va, L’Espérance, Les souliers, Le Grand chambardement, Demain, je recommence, La Fille aux yeux mauves et tant, et tant d’autres.

Avant de quitter l’Olympia pour entrer dans l’intemporel, l’auteur de la musique du Bal chez Temporel, (paroles d’André Hardellet) en souvenir de Cabu qu’il connaissait bien, et de Wolinski, dont il était très proche, interpréta en leur honneur O Jéhovah : « Mon Dieu garde-nous de ces fous/Qui t’invoquent en simulacre/Qui font de toi le Dieu des loups/Et des massacres/Mon Dieu, confons les religons/Bureaucraties de ta croyance/Qui ensanglantent nos régions/De leurs vengeances… » Une chanson qui, pour dater de 1986, n’en est pas moins, n’est-ce pas, d’une brûlante actualité.

  • Guy Béart est parti pour l’éternité le 16 septembre 2015 après être tombé sur le trottoir, chute après laquelle il n’a pu être réanimé. Il avait 85 ans.

http://www.francetvinfo.fr/culture/musique/le-chanteur-guy-beart-est-mort-a-l-age-de-85-ans_1086321.html

humour. religions

Publié le

Un père juif se lamente auprès de Dieu

-Mon Dieu, tu m’as abandonné, mon affliction est immense et je ne sais quoi faire.  le malheur s’est abattu sur ma famille. Mon fils s’est converti au christianisme.

Aide-moi

Et Yahvé de répondre :

-Comment veux-tu que je t’aide, mon fils unique Jésus s’est aussi converti au christianisme.

Gbagbo le chrétien et Ouattara le musulman

Publié le

Difficile d’imaginer que les religions de l’un et de l’autre n’aient eu aucune influence sur leur sort, sur leurs soutiens et sur les exactions et massacres de leurs partisans.

Dominique Ouattara, reine blanche, épouse du président

Même si Ouattara  est décrit comme un musulman « décontracté » qui aime le champagne, on ne peut pas ne pas imaginer que sa victoire définitive ne soit aussi celle de l’ouma, la communauté musulmane universelle.

Dans ce contexte, l’attitude et le soutien fervent de la France à Alassane Ouattara s’articulent avec l’attitude et le soutien de l’UMPS à l’islamisation de la France. En ayant contribué à la reddition de Laurent Gbagbo, la France s’est indiscutablement fait de nouveaux amis, tout en renforçant ses vieilles amitiés dans le monde musulman.

Hier, sur un plateau TV, Christiane Taubira s’indignait de ces images qui montraient Gbagbo en marcel, transpirant, s’épongeant le front et les aisselles, le regard hagard. Moi-même j’ai été bouleversée par ces images qui montraient un pauvre homme désespéré, dépouillé de toute dignité. Et c’est ce qu’à pointé Taubira : à quoi sert-il d’humilier un homme, comme on l’avait fait avec Saddam Hussein. Un avertissement donné aux autres dictateurs?

http://allainjules.com/2011/04/11/cote-divoire-simone-laurent-gbagbo-humilies/

Quoi qu’il en soit, personnellement, je ressens la dignité humaine comme un tout englobant tous les êtres humains et lui porter atteinte touche l’ensemble de l’humanité. Oter sa dignité à Gbagbo et son épouse, c’est aussi enlever un peu de la mienne.

Que Gbagbo soit jugé et sanctionné pour s’être accroché illégitimement au pouvoir et avoir entrainé son pays dans une guerre civile meurtrière et un chaos économique, oui, c’est indispensable. Mais la justice doit pouvoir passer sans humilier un être humain.

Richesses agricoles : cacao et manioc

Biographies de Gbagbo et Ouattara sur Jeune Afrique. Un article long, complet et très informatif sur les deux hommes :

http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2602p022-029.xml0/fmi-laurent-gbagbo-islam-cacaopresidentielle-les-deux-mondes-de-gbagbo-et-ouattara.html

Le parti écologique ivoirien protège les chimpanzés

Richesse des femmes : le wax

Dé-diviniser le pouvoir : rappel de Maurice Godelier

Publié le

 

Dans une interview au Point, l’anthropologue Maurice Godelier rappelle les évènements qui, en France ont préparé la séparation de l’Eglise et de l’Etat et la loi sur la laïcité de 1905. Tout a commencé au Siècle des Lumières. C’est l’essence de la laïcité à la française et l’expression de la philosophie de la majorité des Français. C’est pourquoi les velléités musulmanes d’ imposer le religieux dans l’espace public et les lois de la République est insupportable. La charia s’oppose à des siècles de rébellion contre la gouvernance de droit divin.

http://www.lepoint.fr/grands-entretiens/maurice-godelier-l-anthropologue-doit-mouiller-sa-chemise-11-04-2011-1317825_326.php

Extrait, c’est moi qui souligne:

Et pour vous, c’est le politico-religieux qui fait les sociétés. Pourquoi ?

Prenez encore une fois l’exemple des Baruya : ils n’ont commencé à exister en tant que société que lorsqu’ils ont construit leur Tsimia, la grande maison cérémonielle située entre les villages pour initier leurs garçons en tant que guerriers ou shamans… J’ai fini par comprendre, en observant ces initiations, que le régime de pouvoir qu’ils avaient établi sur leur territoire impliquait la domination des hommes sur les femmes. Mais surtout, et c’est cela qui est fondamental, que cette domination, qui est la base politique de leur société, s’appuyait sur d’innombrables mythes, sur l’omniprésence de la référence au soleil dans leur quotidien et dans leurs rites, sur l’invocation systématique des esprits de la nature, des ancêtres… Si vous traduisez ce constat en concepts occidentaux, vous comprenez que les Baruya ne sont devenus une société qu’à partir du moment où ils ont établi un régime de pouvoir politico-religieux auquel leurs rapports de parenté et leurs rapports économiques étaient subordonnés.

Cette analyse vaut-elle pour l’Occident ?

Aux époques féodales ou monarchiques en Europe, l’État était étroitement lié au christianisme, le roi était monarque de droit divin, oint et sacré. Une vraie révolution s’est opérée lorsqu’on a compris que le politique pouvait être construit et vécu sans faire appel aux religions. C’est la grande rupture des Lumières au XVIIIe siècle : on a conclu alors que le Pharaon, l’empereur de Chine et ses rituels, Louis XIV monarque absolu n’avaient pas été portés au pouvoir par les dieux, et qu’ils restaient des hommes. On a, en quelque sorte, selon la formule de Max Weber, dédivinisé, désenchanté l’histoire humaine.

Et par quoi, selon vous, a-t-on remplacé le sacré ?

Après la Révolution, par la constitution. Dans une démocratie comme la nôtre, l’identité nationale, ce n’est pas le fait d’être juif, musulman ou chrétien, c’est de partager la citoyenneté, qui est définie par la constitution et qui fait en sorte que chacun partage la souveraineté du peuple. Celle-ci peut être révisée, enrichie, amendée. Mais d’un certain point de vue, elle ne meurt jamais. Si vous la supprimez, vous tombez dans la dictature.

 

Application de la charia en France : manif le 9 avril interdite

Publié le

Aux dernières nouvelles, la manifestation citée ci-dessous a été interdite par la Préfecture de police:

Voile intégral: un rassemblement interdit

AFP
08/04/2011 | Mise à jour : 18:18 Réactions (91) <!–

.

–>

Le préfet de police (PP) a interdit aujourd’hui un rassemblement prévu demain à Paris d’un collectif d’activistes musulmans souhaitant dénoncer la loi sur le voile intégral, en raison des troubles à l’ordre public qu’il « n’aurait pas manqué d’engendrer », selon la préfecture.

Le « Collectif Autour de l’Unicité Tawhid » (CADUT), regroupant quelques organisations d’activistes musulmans, avait déclaré le 4 avril en préfecture la tenue d’un rassemblement samedi place de la Nation contre la loi sur le port du voile intégral qui doit entrer en vigueur lundi.

« Nous avons interdit cette manifestation non pas en raison de l’objet mais en raison des menaces de troubles à l’ordre public qu’elle génère », a expliqué le chef de cabinet de la PP, Nicolas Lerner, estimant à entre « 100 et 200 personnes » les participants potentiels à ce rassemblement. Selon les services de renseignement, des contre-manifestants étaient attendus sur place « laissant craindre des affrontements violents », a précisé la PP.

De plus, les messages et les images véhiculés par les organisations appelant à manifester « pouvaient en effet être perçus comme des incitations à la discrimination, à la haine et à la violence », explique la PP dans un communiqué. La loi doit entrer en vigueur lundi.

Sur le site internet de la principale organisation appelant à manifester, on peut notamment lire: « Chers frères et soeurs musulmans, soyez braves et fermes pour défier l’interdiction du Niqab le 9 Avril. L’islam est venu pour dominer le monde y compris la France. » Par ailleurs, « plusieurs des dirigeants ou associations à l’origine de ce projet de rassemblement ont été impliqués dans des troubles à l’ordre public, en France ou à l’étranger », précise la PP. L’ancien leader d’une organisation dissoute par les autorités anglaises, « Islam for UK », devait également assister à ce rassemblement, a-t-on appris de source proche du dossier.

Source :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/04/08/97001-20110408FILWWW00589-voile-integral-un-rassemblement-interdit.php

Dans notre France malmenée par le désordre tous azimuths, on a le droit d’insulter les non musulmans et de bafouer ouvertement les lois de la République mais on n’a pas le droit de critiquer l’islam, ses faits et méfaits.

Ainsi, samedi 9 avril aura lieu une manifestation contre la loi interdisant le port du niqab dans l’espace public qui devrait entrer en application le 11 avril.

Le communiqué de presse est une véritable incitation à la haine et à la violence.

Communiqué De Presse

Allah (swt) nous dit « N’obéissez pas à l’ordre des outranciers qui sèment le désordre sur la terre et n’améliorent rien ». [Ar-Room:41]. Ce que nous voyons avec l’interdiction du niqab c’est simplement une continuation de guerre contre l’Islam. Le sang de la haine circule toujours dans les veines du croisade.Même après que ces mécréants interdiront le niqab dans les jours à venir, ils ne seront pas satisfait et voudraient que les musulmans deviennent comme eux. Allah (swt) dit  » Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion… » [Baqara:120].

Ô les Muslumans en France, reveillez vous de cette oppression. Combien de temps vous allez vous soumettre sous cette domination mécréants. Alors que Sarkosy veut que nos soeurs musulmanes soient tout nues comme sa femme qui se prostitue ouvertement sur le magazine Playboy.

Le Niqab c’est le symbol de la soumission et de l’obeissance à Allah(swt). Votre allegeance n’est pas vers la loi de l’homme mais plutôt vers Allah(swt). Si vous choissez de garder la bouche bée, eh bien attendez-vous au diable.

Chère frères et soeurs Musulmans soyez brave et ferme pour defier l’interdiction du Niqab le 9 Avril. L’islam et venue pour dominer le monde y compris La France. N’oublier pas que nous apartenons à l’ummah du Prophet Mohammad (pssl). Notre guidance c’est le Shariah et non pas la constitution de La France. Alors nos soeurs Muslumanes venez en foule et portez votre Niqab le 9 avril Insha Allah.

http://www.jamaat-tawheed.com/

Il y a dans ce communiqué de quoi appliquer la loi et faire interdire cette manifestation au risque de voir tous les bobos de France hurler au racisme (sic), à l’islamophobie, à l’intolérance, à l’Etat policier, à l’atteinte à la liberté d’expression, à l’intolérable atteinte au droits des femmes  de voiler leur face, etc.

L’appel de Jamaat-al-Tawheed est tellement énorme qu’on est en droit de se demander qui est derrière et s’il s’agit d’un canular. Espérons que des journalistes d’investigation nous éclairent.

Canular ou pas, de nombreux éléments de cet appel nous sont familiers, reproduits par des djeuns encapuchonnées ou des rappeurs bagousés.

%d blogueurs aiment cette page :