Flux RSS

Archives de Tag: Russie

Syrie. Faut-il soutenir Bachar-Al-Assad, la Russie et l’Iran ?

https://wordpress.com/post/laconnectrice.wordpress.com/28703

Pomme de discorde

Deux hommes tirant un os dans différentes directions.

Nos ancêtres et non des moindres avaient renoncé à comprendre la Syrie :

Vieux dicton syrien

Lors de la création du monde,

l’Intelligence dit : « Je vais en Syrie ».

L’esprit de Discorde ajouta : « J’y vais avec toi ».

Henry de Jouvenel, ancien Haut-commissaire en Syrie en 1926, racontant une conversation qu’il avait eue avec un ancien ministre turc au temps où la Syrie était encore une province Turque :

Oh ! Gardez-la ! Et surtout gardez Damas. C’est une de ces villes qui empoisonnent les empires !

  Joseph Kessel (journaliste et écrivain), venu en Syrie en 1927 se rendre compte des progrès de la pacification (après le soulèvement nationaliste des années 1925-1926)

     Il apparaît que tous les systèmes y sont vains, car nul pays n’est plus complexe, plus difficile, plus révolté par nature que la Syrie

Tous les matins de 9 à 11 h, sur Sud radio, Philippe David anime une émission polémique « Seul contre tous ». Ce matin il demandait aux auditeurs « Faut-il soutenir Assad, la Russie et l’Iran » flanqué de deux invités syriens francophones. Les auditeurs ont répondu « oui » à plus de 90%, un son de cloche inédit dans les médias mainstream, toutes tendances confondues.

Installez-vous tranquillement pour éplucher des patates, assortir vos chaussettes ou prendre un bain relaxant et écoutez :

http://www.sudradio.fr/Podcasts/Seul-contre-tous/Il-faut-soutenir-Bachar-la-Russie-et-l-Iran

Les intervenants :

Bassam Tahhan 

Ajoutée le 17 mai 2016

Bassam Tahhan, islamologue et professeur de géopolitique, évoque la bataille d’Alep, 2e ville de Syrie, près de la frontière Turque. Pourquoi cette bataille est-elle la clé de la Syrie ? Pourquoi la Russie n’a pas chassé Daesh ? Que vont faire les forces iraniennes ?

https://youtu.be/2QQ3NfBv7jE

Samir Aïta

Ajoutée le 20 févr. 2014

Ce mardi 18 février, le président du Cercle des économistes arabes, Samir Aïta animait une conférence à l’Institut Français de Mauritanie (IFM) pour décrypter la guerre civile en Syrie qui a engendré des milliers de morts et de déplacés.

 https://youtu.be/FUbFDXzRobo

 

J’écoute de plus en plus souvent Sud radio pour la qualité des débats que je peux y entendre et surtout une apparente indépendance de pensée qui ouvre les perspectives des questions qui y sont approchées, loin du politiquement correct et du ronronnement de la  bien-pensance. Profitez-en avant que cette radio ne tombe dans les banalités, audimat oblige.

Un point noir toutefois, l’intervention quotidienne de Brigitte Lahaie qui donne des conseils sur la sexualité. Ancienne actrice porno, on se doute que la dame a une vision très personnelle de la sexualité féminine qu’elle exprime en encourageant les femmes au nomadisme sexuel « pour se trouver » et en diffusant tous les poncifs ringards de la sexualité féminine copiée sur la sexualité masculine : multi-partenaires, fantasmes de soumission, excitation, bandaison, éjaculation, roupillon.

Eurovision 2016. Jamala Tatare de Crimée, ukrainienne remercie l’Europe

Publié le

Jamala, gagnante de l'Eurovision : une Tatare de Crimée à l'histoire familiale tragique

Source photo

La chanteuse ukrainienne, Jamala, a remporté le concours de l’Eurovision avec une chanson, 1944, dont elle a écrit les paroles et composé la musique en hommage à son arrière grand-mère déportée par Staline avec  avec la quasi totalité de la population Tatare accusée d’avoir collaboré avec les nazis. 8 000 Tatars devaient périr pendant le transport en wagons de marchandises, leurs cadavres jetés sur le ballast.

Arrivés en Asie centrale, la moitié des déportés devaient périr en raison de conditions de vie insurmontables.

Le choix de cette chanson est éminemment politique et a provoqué la colère des Russes et de leurs amis.

En 2005, un an après la révolution « Orange », l’Ukraine avait concouru avec Razam Nas Bahato » du groupe Green Jolly qui arrivait sur scène les poignets enchaînés et en repartait les chaînes brisées. Razam Nas Bahato devait devenir la chanson révolutionnaire ukrainienne même si elle n’avait pas remporté le premier prix de l’Eurovision. Plusieurs clips très explicites devaient être réalisés dans lesquels on voyait une jeunesse sympathique avide d’Europe. Dès lors, je me suis intéressée à l’Ukraine comprenant la soif de liberté et d’indépendance de ses forces vives indépendamment de toutes les manigances de la Russie, des Etats-unis, des groupuscules néonazis.

J’ai donc été particulièrement touchée lorsque Jamala, sur les dernières notes de sa chanson, en direct a dit « Thank you Europe ».

Au cours de l’Histoire, l’Ukraine, la Pologne et la plupart des pays de l’Est, coincés entre la Prusse/Allemagne et l’URSS/Russie, pillés et martyrisés par les deux puissances, ont toujours cherché à se rapprocher de l’Europe de l’Ouest se sentant plus proches de l’Occident que de l’Orient. La francophonie populaire dans ses régions est une expression de leur désir de liberté.

Eurovision 2005 Final 16 Ukraine *Greenjolly* *Razam Nas Bahato*

La chanson de Jamala, belle et émouvante

Jamala a chanté avec tout son coeur et une grande expressivité théâtrale. La mélodie qu’elle a composée tranche avec toutes ses musiques qui se ressemblent à force de bruits et de pauvreté mélodique. Jamala chante avec une voix profonde au large registre. Elle a largement mérité sa victoire.

 

 

Pour en savoir plus

Le Premier ministre Vladimir Groysman a lui adressé sur Twitter ses « sincères félicitations » et souhaité « gloire à l’Ukraine! « . « Si Dieu le veut, un jour, qui sera merveilleux, nous nous retrouverons tous en Crimée, libérée de l’envahisseur russe », a de son côté écrit sur Facebook Refat Tchoubarov, le dirigeant de l’assemblée des Tatars de Crimée en saluant la victoire de l’Ukraine.

Les commentateurs de la télévision publique russe Rossiya 1 ont félicité Jamala « avec plaisir », sans dire un mot des Tatars de Crimée. Selon eux, la chanson parle « de ses proches », sans plus de détails.

La Russie avait protesté contre la participation de l’Ukraine en raison des sous-entendus « politiques » du morceau, jugé contraire au règlement qui interdit « les paroles, discours ou gestes de nature politique ou similaire ». L’Eurovision avait estimé que les paroles étaient de nature « historiques » et validé la chanson.

Comme le rapporte un journaliste du Petit Journal, l’ambiance n’était pas à la fête dans la délégation russe après la victoire ukrainienne.Les Tatars de Crimée, qui n’ont commencé à retourner dans la péninsule qu’après la chute de l’URSS en 1991, ont été horrifiés de la voir annexée par la Russie et y restent majoritairement opposés. Depuis l’annexion, des militants tatars ont été placés en détention ou ont vu leurs domiciles perquisitionnés, et des dirigeants de la communauté ont été interdits d’entrée sur ce territoire par Moscou.

En avril, la justice russe a également classé en tant qu' »organisation extrémiste » l’assemblée des Tatars de Crimée, le Medjlis. Les abus visant les Tatars ont été dénoncés notamment par l’ONU, les Etats-Unis et le Parlement européen.

  • Déportation des Tatars de Crimée

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9portation_des_Tatars_de_Crim%C3%A9e

Groupe de Tatars de Crimée en attente du train pour partir en exil, mai 1944 (site Internet : www.crimea.ijuela.com)

Groupe de Tatars de Crimée en attente du train pour partir en exil, mai 1944 (site Internet : www.crimea.ijuela.com) Source image https://cm.revues.org/288

  • Les prestations de l’Ukraine à l’Eurovision depuis 2003

 

  • Les prestations de l’Ukraine à l’Eurovision depuis 2009-2011

 

  • Chansons ayant remporté le concours Eurovision depuis 1956

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vainqueurs_du_Concours_Eurovision_de_la_chanson

Vers la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le régime communiste dirigé par Staline a déporté de nombreuses populations non slaves de la péninsule de Crimée et du Caucase : Tatars, Grecs, Arméniens, Tchétchènes, etc. Le motif invoqué était la collaboration de certains éléments de ces ethnies avec l’occupant nazi durant la guerre. Parmi ceux-ci, les Tatars criméens, une population musulmane qui habitait la péninsule depuis des siècles, a souffert un nombre élevé de décès durant la déportation, notamment dans les colonies de travail de l’Ouzbékistan et de Sibérie. La dimension tragique de cet acte est impressionnante et les conséquences se reflètent aujourd’hui, après 60 ans, sur les survivants de l’ethnie tatare et leurs familles, tant au niveau de la conscience individuelle que de la conscience collective. Porteurs depuis des décennies d’une mémoire considérée par le régime soviétique comme « subversive », ayant le stigmate péjoratif de « traître », dépouillés de leurs biens et, encore plus important, de leur identité ethnique, les Tatars criméens ont beaucoup de difficultés à se réintégrer dans l’Ukraine actuelle, après leur retour dans leur patrie. Dans ce cas, la mémoire des survivants a un rôle à la fois pédagogique et de liant dans la démarche de reconstruction de leur identité brisée. Ce processus de reconstruction identitaire a lieu aujourd’hui dans un contexte conflictuel créé par les avatars de l’histoire et les fréquentes mutations de peuples, qui ont modifié la configuration ethnique de la péninsule de Crimée.

De la douceur dans ce monde de brutes. A Palmyre, Valery Gergiev dirige l’orchestre Mariinsky

Publié le

 

La vidéo dure 54 mn, le concert commence à 12.06 par une chaconne de Bach en D minor.

Pray for Palmyra. Music revives ancient remains in a famous Roman amphitheater in Palmyra (Syria). Priez pour Palmyre. La musique ressuscite les vestiges d’un célèbre amphithéâtre romain de Palmyre.

Renowned conductor Valery Gergiev is leading a concert in the ancient Syrian city of Palmyra to support the restoration of the UNESCO site and honor victims of the war. The city of Palmyra was devastated by Islamic State terrorists who occupied the site for some 10 months before it was liberated by Syrian troops with Russian air support.

Ce jeudi 5 mai 2016, l’orchestre symphonique Mariinsky dirigé par Gregory Gergiev donnait un concert pour célébrer la libération de Palmyre par les troupes loyaliste de Bachar Al Assad appuyées par l’armée de l’air russe, en hommage à toutes les victimes du terrorisme et de la guerre de Syrie.

Ce concert était diffusé en direct sur de nombreuses chaînes, je l’ai découvert sur Euronews. J’en ai été tellement émue que j’ai fait des recherches pour composer cet article. Cet événement me rappelle Rostropovitch jouant du violoncelle devant le mur de Berlin qui s’effondrait. Une différence toutefois, Rostropovitch avait pris l’initiative de lui-même alors qu’ici, il s’agit d’une opération politique. Mais quand on voit les visages souriants et heureux des fillettes présentes, on ne peut que se réjouir de cet événement et apprécier cette image d’une Syrie en paix, multiconfessionnelle, ouverte à la présence des femmes dans l’espace public et adoucie par la vertu de la musique.

Concert in Palmyra

http://www.ctvnews.ca/world/prayer-for-palmyra-russian-orchestra-holds-concert-in-ancient-syrian-city-1.2889369 A gauche sur l’écran, on voit Poutine durant sa conférence en direct depuis Sotchi.

Le chef d’orchestre a présenté le concert appuyé par une conférence en direct de Vladimir Poutine dont il est un proche et au service duquel il met sa musique

D’après la vidéo, le public est composé pour moitié de militaires syriens dont certains tiennent une rose rouge à la main, de soldats russes et pour l’autre moitié de civils dont une délégation de l’UNESCO protectrice du site, de représentants des différentes communautés religieuses, de nombreuses femmes assises à côté d’hommes sur les gradins -c’est interdit chez les intégristes musulmans- quelques unes voilées à la mode islamique, d’autres revêtues de costumes traditionnels syriens, la majorité vêtues à l’occidentale.

Par contre, je ne vois pas de musiciennes dans l’orchestre Marinsky alors que de nos jours, la plupart des orchestres et des formations musicales comprennent de nombreuses femmes. Une concession aux intégristes musulmans ?

Des écolières serrant des gerbes de fleurs contre leur poitrine  chantent pendant les pauses, accompagnées par le claquement des mains du public à 30.27 mn et vers la fin de la vidéo.

On ne peut que remercier et féliciter les organisateurs de cet événement qui, en une semaine depuis la libération de Palmyre ont su, malgré la guerre et les ruines, rassembler des talents et des bonnes volontés pour un moment apaisées. Cette victoire à la manière syro russe est tout de même admirable au regard de la manière dont l’Etat islamique célèbres ses victoires…Bachar Al Assad est peut-être un boucher mais il autorise de bonnes et belles choses et on comprend mieux pourquoi sa communauté chrétienne lui est fidèle et pourquoi elle était si en colère contre la France qui voulait son élimination. La Syrie étant dans un tel chaos depuis des siècles qu’Assad semble être malgré tout un moindre mal.

Je vous rappelle ce qu’ont dit des personnages illustres et les syriens eux-mêmes :

Oh ! Gardez-la ! Et surtout gardez Damas. C’est une de ces villes qui empoisonnent les empires !

Henry de Jouvenel, ancien Haut-commissaire en Syrie en 1926, racontant une conversation qu’il avait eue avec un ancien ministre turc au temps où la Syrie était encore une province Turque :

–          Il apparaît que tous les systèmes y sont vains, car nul pays n’est plus complexe, plus difficile, plus révolté par nature que la Syrie

Joseph Kessel (journaliste et écrivain), venu en Syrie en 1927 se rendre compte des progrès de la pacification (après le soulèvement nationaliste des années 1925-1926)

Lors de la création du monde,

l’Intelligence dit : « Je vais en Syrie ».

L’esprit de Discorde ajouta : « J’y vais avec toi ».

Vieux dicton syrien

..Durant la même période, des insurgés ont remis leurs armes à l’armée russe en échange de sa protection pour retourner dans leurs villages qu’ils ont du quitter il y a 4 ans.

La Connectrice

Ukraine. Canal+ voix de Poutine le 01/02/2016

Canal+ devrait diffuser le 1er février un documentaire de Paul M. Moreira « Ukraine, les masques de la révolution » qui indigne KHPG.ORGle groupe de protection des Droits de l’Homme de Kharkiv et sa représentation en France, le comité représentatif de la communauté ukrainienne en France, le CRCUF

http://crcuf.fr Depuis les manifestations du Maïdan, ces organisations n’ont cessé de rétablir leur vérité et la réalité de la mise en danger de la souveraineté de l’Ukraine par Vladimir Poutine. La prise de la Crimée leur a donné raison et le traquenard d’Odessa également..

Une fois de plus, la propagande de Poutine sur les révolutionnaires ukrainiens, qui seraient tous d’abominables fachos néo-nazis, a trouvé ses relais en France parmi les responsables politiques qui pensent que Poutine est le sauveur de l’Occident, notamment en participant à la volonté d’extermination de l’Etat islamique (DAECH).

Afin d’enfoncer le clou de la propagande russe, Canal+ a commandé à Paul M. Moreira un documentaire qui reprend exclusivement les thèses accusatrices de Poutine sur le danger ukrainien, avec une démonstration à charge contre le pays qu’il a juré de ramener dans le giron de la Russie, raison pour laquelle il a monté les ukrainiens russophones contre les ukrainiens ukrainophones avec le soutien de ses troupes. De nombreuses preuves de cette invasion ont été diffusées sur l’Internet sans que nos politiques s’en émeuve. Raison d’Etat, stratégies politiques, opportunisme et intérêts personnels ont prévalu. Personne n’a eu le courage de dire à Poutine « bas les pattes sur l’Ukraine ! »

 

Afficher l'image d'origine

Source carte

 

 

 

 

Source

Un réalisateur français met en forme le message de Poutine sur les « hordes fascistes » pour le public français

29.01.16 | Halya Coynash

 

print version »

Si vous doutiez encore à quel point il est facile de tromper les téléspectateurs, le film « Les masques de la Révolution » de Paul M. Moreira en est une illustration bienvenue. Après cela, vous aurez peut-être envie de demander à la chaîne de télévision Canal+ pourquoi elle a collaboré à la réalisation d’un tel film et pourquoi elle a programmé sa diffusion pour le 1 février.

Seule une partie du film est disponible en suivant ce lien, mais l’extrait a été déjà largement distribué avec un texte d’accompagnement. Les deux sont un tissu d’informations manipulatrices et de mensonges éhontés. À en juger par le texte de la bande-annonce, M. Moreira croit que les médias occidentaux ont étouffé les crimes commis en Ukraine, car « dans la nouvelle guerre froide entre la Russie et les États-Unis, l’Ukraine est un pion décisif dans une stratégie de contention de Poutine ».

Le titre de M. Moreira « Les masques de la Révolution » a été utilisé au départ par Russia Today, un média financé par le Kremlin. Il affirme révéler aujourd’hui les détails de ce qu’il considère comme« l’angle mort » dont les autres médias n’auraient pas parlé.

L’affirmation selon laquelle le rôle de l’aile droite, et même des groupes d’extrême-droite, dans les événements des deux dernières années a été sous-estimé, est déjà en soi une thèse controversée. Il y a eu de nombreux reportages, à la fois en Ukraine et à l’étranger, sur le rôle des ultra-nationalistes du « Secteur Droit » et du parti d’extrême-droite Svoboda pendant l’euromaïdan. Il a également eu une couverture considérable de la participation du bataillon Azov et d’autres bataillons de volontaires contre les militants soutenus par le Kremlin et la Russie dans le Donbass, avec de nombreux reportages soulignant l’idéologie portée par, au moins, les commandants de ces bataillons.

Les tentatives d’expliquer l’euromaïdan comme une opération de « milices paramilitaires » ou« combattants de rue » financés par les Etats-Unis ne sont pas seulement malhonnêtes, mais totalement idiotes. M. Moreira poursuit dans la tradition initiée par Viktor Ianoukovitch et encouragée par le président russe Vladimir Poutine cherchant à justifier l’ingérence russe dans les affaires ukrainiennes par « l’orgie des nationalistes, extrémistes et antisémites dans les rues de Kiev ». Ces mensonges ont été réfutés, entre autres, par des représentants éminents des communautés juives et tarares ainsi que par le Groupe de monitoring des droits des minorités nationales.

Les premières images et le script qui les accompagnent dans la version de M. Moreira montrent des scènes violentes avec des « combattants de rue » pendant l’euromaïdan, dont le seul résultat aura été de faire fuir le président Viktor Ianoukovitch et d’installer un nouveau gouvernement. On n’apprend que beaucoup plus tard que 100 personnes sont été tuées, des personnes d’ailleurs faussement qualifiées de « souvent membres des milices paramilitaires ».

Aucune mention n’est faite des raisons qui ont provoqué l’euromaïdan, ni des mesures de répression contre des manifestants pacifiques. Il n’est pas dit non plus que les activistes tués ont été abattus par le régime de Ianoukovitch.

Et à partir de la fin de l’euromaïdan, dans le film, la distorsion et les omissions se transforment en véritables mensonges.

Le spectateur voit l’image de jeunes hommes qui courent, visiblement prêts pour la bataille et le commentaire dit que « après leur victoire, ils ne sont jamais rentrés chez eux. Lourdement armés et puissants, ils sont devenus une menace pour le gouvernement… Leurs armées parallèles font la police à la place de la police et ont imposé leur ordre nouveau. »

À ce moment-là, le spectateur voit des hommes en tenue de camouflage avec l’emblème d’Azov.

Le spectateur n’entend par contre pas un seul mot sur l’invasion de la Crimée et l’agression militaire dans le Donbass par la Russie, alors que c’est précisément la vraie raison pour laquelle la plupart des militants de l’euromaïdan ne sont effectivement « jamais rentrés à la maison ». Ils se sont portés volontaires pour se battre pour leur pays dans le Donbass. Beaucoup n’en sont pas revenus.

C’est leur sacrifice face à un immense danger pour l’existence même de l’Ukraine qui fait que de nombreux observateurs, y compris l’auteur, se méfie de porter des jugements simplistes. Des inquiétudes ont été exprimées lorsque des partisans du Secteur droit ont été impliqués dans des activités criminelles, ou lorsque des néo-nazis comme Andriy Biletsky et Ihor Mosiychuk ont été élus au parlement en raison de leur participation à l’effort de guerre, pas en raison de leurs opinions politiques. Biletsky est toujours député, mais il est intéressant de noter qu’il a complètement changé de langage. Cela ne signifie probablement pas qu’il a changé son idéologie, mais c’est un signe encourageant qu’il doit cacher ses positions en public.

M. Moreira a malheureusement choisi de présenter une version totalement fausse des événements qui se sont déroulés à Odessa le 2 mai 2014. Il possédait pourtant de la documentation sur le sujet puisque M. Moreira a contacté Tatyana Gerasimova du « Groupe du 2 mai », une initiative civique composée de journalistes et autres qui a enquêté sur les événements tragiques et l’incendie à Odessa le 2 mai. Mme Gerasimova a été étonnée que M. Moreira ne lui pose des questions que sur les scènes montrant des membres du Secteur droit et de la police ne réagissant pas, ne montrant aucun intérêt pour le fait indiscutable que les troubles ont été provoqués par les militants anti-maïdan. Si l’inaction de la police lui semblait si intéressante, pourquoi n’a-t-il pas alors au moins évoqué les coups de feu tirés au vu de tous par le militant anti-maïdan Vitaly Budko, tirs probablement à l’origine du décès de la première victime de la journée, Ihor Ivanov, un membre du Secteur droit.

Mme Gerasimova pensait que des journalistes réalisant un film pour Canal+ serait intéressés par la vérité et elle est, c’est compréhensible, déçue.

M. Moreira reprend la propagande russe en affirmant que des paramilitaires d’extrême-droite ont« commis un massacre de masse sans être sanctionnés ». Même le nombre de victimes mentionné est faux. 42 personnes ont perdu la vie dans un incendie provoqué par des militants se lançant mutuellement des cocktails Molotov des deux côtés des barricades. Les spécialistes du Groupe bipartite du 2 mai ainsi qu’un panel consultatif international ont visionné des heures et des heures de matériel, consulté des documents médico-légaux et recueilli des témoignages et ils ont conclu qu’il était impossible de dire quel objet incendiaire avait provoqué l’incendie et, en tous cas, que l’intention de tuer n’était pas démontrée. Les décès sont dus au fait que les pompiers ont mis 40 minutes pour arriver sur les lieux.

Ce n’était certainement pas cette information que le réalisateur français recherchait. En décembre 2015, il déclarait lui-même à l’agence russe RIA Novosti : « Je me suis rendu en septembre en Ukraine pour y tourner un film nommé ’les masques de la révolution’. Je cherchais les origines profondes du massacre d’Odessa qui a été complètement étouffé en Europe et dont personne ne savait rien, moi compris.Quand je suis arrivé, je suis tombé des nues : 45 personnes tuées au cœur de l’Europe et personne n’en sait rien ! »

Si vous souhaitez tourner un film sur un « massacre » qui n’a jamais eu lieu, vous avez deux options. Le Groupe du 2 mai l’aurait volontiers aidé à présenter une explication honnête. Il aurait aussi pu regarder le film que le groupe a réalisé et qui existe en russe, en anglais et en allemand. Il a préféré choisir des images sorties de leur contexte et trompeuses, et donner la parole à des témoins partiaux pour promouvoir une histoire de massacre fabriquée. La bande-annonce présente par exemple un « témoin » pro-russe comparant la situation à celle « d’animaux qui sentent le goût du sang et deviennent fous ».

La version de M. Moreira des événements de Crimée est aussi une douce musique aux oreilles des dirigeants russes. Une image montre la Russie, l’Ukraine et la Crimée dans des couleurs différentes (la couleur de la Crimée proche de la couleur de Russie fusionne avec elle au plan suivant). Le spectateur apprend que la majorité de la population de la Crimée est russe et que, après la révolution ukrainienne,« sa population a massivement voté par référendum son allégeance à la Russie ».

Cette affirmation a en fait été démontée par le Conseil des droits de l’homme de Russie lui-même, et la Russie n’avait invité que des politiciens d’extrême-droite ou néostaliniens en qualité « d’observateurs » du soi-disant référendum dans lequel le maintien du statu quo n’était pas une option.

La même supercherie est employée par rapport au blocus de la Crimée qui a été lancé par les dirigeants tatars de Crimée avec des exigences très spécifiques liées aux Droits de l’Homme, notamment la libération des prisonniers politiques ukrainiens en Russie. Rien de tout cela n’est mentionné, le blocus étant simplement l’illustration que « le Secteur droit s’est arrogé le droit d’affamer la Crimée ».

En ce qui concerne le blocus, il y a des choses négatives impliquant des militants d’extrême-droite qui peuvent et qui ont fait l’objet de reportages. Néanmoins, toute présentation dissimulant les initiateurs et les objectifs du blocus, les graves problèmes de droits de l’Homme et la nature réelle de l’annexion commise par la Russie n’est pas un film documentaire mais de la propagande.

Ce type de propagande est devenu la norme dans les médias loyaux au Kremlin et dans les médias pro-russes. La ligne éditoriale est que l’Occident (avec les Etats-Unis dans le rôle du grand méchant) ont toléré un coup d’État d’extrême-droite et a cherché à dissimuler ses « crimes ». L’occident a caché, en fait, la version présentée par le président russe Vladimir Poutine des « hordes fascistes antisémites à Kiev » dont il s’est servi pour tenter de justifier l’annexion russe de la Crimée. Ceci a été démenti à de nombreuses reprises, pas par « les Américains » mais par des juifs ukrainiens et d’autres leaders dont la seule motivation était qu’il s’agissait de mensonges cyniques et de provocations. M. Moreira a le droit d’avoir son opinion sur les Etats-Unis, mais une telle propagande n’a pas sa place dans un documentaire montré aux téléspectateurs français qui n’ont aucun moyen de savoir qu’ils sont induits en erreur. Ce n’est pas du pluralisme dans les médias, mais de la tromperie, et Canal Plus ferait bien de reconsidérer la diffusion du film.

Article initialement paru en anglais. Traduction de Marc de la Fouchardière

see also:
French filmmaker adopts Putin’s ’Ukrainian fascist hordes’ line for Canal Plus
« US guilty of genocide »: Kremlin supports anti-Maidan festival with links to the German far right
Odesa 2 May Suspect: We were financed by Moscow
Vital Probe of Odesa May 2 Tragedy stymied because of questions answered?
Movement at last on Odesa 2 May investigation
Russia Today, or why Odesa May 2 is different from Baltimore
Odesa May 2 Investigation: A Failed Test for Ukrainian Justice
More Evidence against Incendiary Lies about Odesa 2 May
Continuing Obstruction of Odessa May 2 Investigation
Propaganda that Kills

Lire aussi

  • Paul Moreira donne une vision déformée du conflit ukrainien

LE MONDE | 31.01.2016 à 13h27 • Mis à jour le 01.02.2016 à 10h57 | Par Benoît Vitkine

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2016/01/31/les-lunettes-deformantes-de-moreira_4856732_1655027.html#KGB67o0XMcBmb27E.99

http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2016/01/31/les-lunettes-deformantes-de-moreira_4856732_1655027.html

Impérialisme russe . Liste des sites et pages Facebook Françaises pro-russes et soutenant « Novorossia »

Publié le

Nous avons déjà publié l’article consacré aux français qui s’affichaient avec les troupes pro-russes dans le Donbass.

Aujourd’hui, notre site a reçu de plus amples informations que nous partageons avec nos lecteurs.

C’est une longue liste de sites, pages et personnalités soutenant le régime de Poutine et l’idée de la Novorossia, une sorte de la V ème colonne de Poutine en France et dans les pays francophones.Cette liste est publiée à titre d’information.

https://www.facebook.com/unite.continentale

Unité continentale soutenue et défendue par Alain Benajam, comme étant « une organisation de (je cite) nos jeunes volontaires qui appartenaient à la troisième voie  »

Unité continental a du plomb dans l’aile et c’est tant mieux !

Le côté psychopathe de 2 d’entre eux a pris le dessus

Une enquête de commandement et une instruction judiciare ont été déclenchées par les autorités russes et pro-russes pour faire le point sur les agissements criminels de Victor Lenta et Nikola Perovic (article ci-dessous)

https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/02/22/37025/

Sur le terrain,  9 français :

Guillaume Lenormand https://www.facebook.com/guillaume.lnormand?fref=ts

Nicola Peroviћ https://www.facebook.com/frederic.delahas?fref=tl_fr_box

Victor Alfonso Lenta https://www.facebook.com/victordiazdevivar

Mika Mma https://www.facebook.com/mickael.takahashi

Renaud Pyrenees https://www.facebook.com/renaud.delagarde

Golio Ducoin https://www.facebook.com/profile.php?id=100001595776844&fref=ufi

Guillaume Lextradé dit « little doc » (infirmier sur le terrain)  https://www.facebook.com/guillaume.lextrade.5?fref=pb&hc_location=friends_tab&pnref=friends.all

Erwan Castel https://www.facebook.com/erwan.castel.98?fref=ts

Et une certaine « Cécile » (son pseudo) qui est infirmière

info sur site propag./http://novorossia.today/les-volontaires-francais-et-bresiliens-se-battent-contre-la-junte-fasciste-de-kiev/

https://www.youtube.com/watch?v=_0B3uk9KRY4&feature=youtu.be

– communiqué d’Unité Continentale

 Appel à manifestation – Soutenue par le collectif France-Russie, Réseau Voltaire et Comité Valmy.

Appel aux dons et soutien à la lutte du Donbass: sur le site Dobrovolec.org

Guillaume Lenormand rabatteur de Fonds et de volontaires pour l’Unité Continentale

https://www.facebook.com/guillaume.lnormand

– Il tient le blog Rouge-Noir 76

http://rougenoir76.over-blog.com/ sur lequel il recrute des volontaires pour aller dans le Dombass.

Il est relayé par le site de Rébellion

(organisation socialiste révolutionnaire européenne, dans lequel il partage ces articles

http://rebellion.hautetfort.com/archive/2014/05/07/tribune-libre-eurasisme-une-arme-de-guerre-contre-le-mondial-5364332.html

+ page Facebook « Rouge-Noir » 76

https://www.facebook.com/pages/Rouge-Noir-76/423689107716757?ref=stream

Rouge & Noir 76

Page de relais d’infos, d’analyses et de relais socialiste révolutionnaire, nationaliste, solidariste et eurasiste. (De Guillaume Lenormand)

Section Pyrénées (Extrême droite)

https://www.facebook.com/sectionpyrenees

https://www.facebook.com/renaud.delagarde?fref=nf

Renaud Delagarde / activiste du groupe Section Pyrénées en lien avec le groupe comité Rouge Brun , parti rejoindre le front https://www.facebook.com/groups/476382362437565/

Svetlana Kissileva https://www.facebook.com/svitlana.kysilyova Coordinatrice de l’aide française avec

Alain Benajam https://www.facebook.com/alain.benajam?fref=grp_mmbr_list

https://www.facebook.com/voltairenetbenajam

et André Michel Chanclu https://www.facebook.com/andre.chanclu?fref=ts

https://www.facebook.com/andre.chanclu?fref=nf

André Le NovoRussophile  qui est en fait André Chanclu fondateur du Collectif France-Russie et du Comité France-Donbass

Novopole »

https://www.facebook.com/novopole.org/info?tab=overview

Svetlana Kissileva, présidente de Novopole, André Chanclu et Alain Benajam, secrétaires et adjoints sont les représentants officiels des (je cite) « Etats indépendants de la Novorossia en France »

info/http://novorossia.today/dejeuner-de-l-association-novopole-une-famille-s-est-creee/#prettyPhoto

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2013/02/05/andre-chanclu-nous-presente-novopole.html 

Synthèse Nationale Site de André Chanclu

https://www.facebook.com/brigadescontinentales?ref=profile – autre page d’ »Unité continentale »

Les Brigades Continentales (Page d’information sur l’action des (« abrutis ») volontaires Français)

http://liguefrancilienne.com/2014/09/06/donb

La ligue Francilienne  Réseau des identitaires

VOIR ARTICLE :-  » Est de l’Ukraine & Alliance des rouges-bruns d’Europe » (pour  + d’infos sur unité continental et Lenormand)

https://www.facebook.com/notes/agn%C3%A8s-lecomte/est-de-lukraine-alliance-des-rouges-bruns-deurope-/849582155066858

 https://www.facebook.com/iv.bataj 

Iv Bataj proche de Douguine

https://www.facebook.com/thomas.casteran.3?fref=nf_fr

Thomas Castéran

 https://www.facebook.com/olgadaric?fref=ufi# 

Daric Olga membre de Noworossiya-Info

https://www.facebook.com/yuliya.chernushenko

Yuliya Chernushenko rabateuse des finances pour la page Aide Humanitaire au Sud-Est de l’Ukraine

https://www.facebook.com/profile.php?id=100004928673126&fref=nf

Anton  Davidchenko militant actif à Odessa

https://www.facebook.com/pierre.piccinin 

Pierre Piccinin da Prata  » reporter-militant Pro-russe et pro-Syrie de Bachar »

https://www.facebook.com/geostrategy?fref=nf

Claude Rainaudi gère la page InfoBeez  (stratégie militaire)http://infobeez.com/2014/09/07/flash-ops-lennemi-chasse-de-telmanovo-nos-liaisons-nord-sud-retablies-situation-confuse-a-marioupol/

https://www.facebook.com/laurence.guillon.10 

Laurence Guillon ancienne institutrice à lycée français de Moscou, soutien actif et relais de financement pro-russe

https://www.facebook.com/ernest.makarov?fref=ts 

Ernest Makarov  un bon facho de base, les idées qui vont avec…

https://www.facebook.com/david.revel.3?fref=ufi

David Revel activiste proche d’Alain Benajam et (Aide Humanitaire au Sud-Est de l’Ukraine)

http://www.les-crises.fr/ukraine/

Site de Olivier Berruyer un bon petit soldat ! Propagande 100% Russie de Poutine, écrit également sur le blog vineyardsaker.fr  (voir + bas)

https://www.facebook.com/pages/Allain-Jules/168839727077?sk=timeline

Allain Jules se dit journaliste… (si c’est le cas, journaliste « à charge » !)

On retrouve sur son site un lien vers le « réseau Voltaire »

Site d’Allain Jules

http://allainjules.com/2014/07/25/printemps-russe-ukraine-donbass-video-officielle-des-brigades-internationales/

Alexandre Sivov y dévoile la video officielle des Brigades Internationales, (proches du parti l’Autre Russie) qui opèrent pour la plupart dans la région de Lougansk au sein du bataillon Zaria (« l’Aube »)

A la fin de la vidéo, il lance un appel pour s’inscrire dans les Brigades internationales ou de faire des dons aux miliciens des Brigades Internationales.

https://www.facebook.com/beaur.fabrice

Fabrice Beaur (Фабрис Бэор) activiste novorossia (il vit entre Europe et Russie).

Membre dirigeant « Parti Communautaire National-européen » (PCN)

 Président-Fondateur du « Mouvement International pour la Démocratie Directe » (MIDD) voir + bas,

section francophone du « Mouvement des Comités Révolutionnaires » (MCR, Libye) en 1995.

– Cofondateur de la revue « La Cause Des Peuples » (LCDP)

Rédacteur en chef des multiples publications du Groupe de presse du PCN

et du MEDD,revues, journaux, newsletters et bulletins,

notamment : DEMOCRATIE DIRECTE, LYBIAN NEWS & FACTS, NEFAST’FOOD, AL BA’ATH AL-IRAQI,

FREE SLOBO, NATION-EUROPE, LA NATION EUROPEENNE, PCN-INFOS,

…et Directeur du Département technique et informatique des « Editions Machiavel ».

Proche de Luc Michel et administrateur de tous sites de propagande PCN-NPC

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel?ref=profile

Luc Michel est un militant politique belge,

ancien membre du mouvement néo-nazi FANE et fondateur du PCN-NCP en 1984. 

Réseaux Eurasie et Afrique 

Intervenant à INTERNATIONAL CONFERENCE « RUSSIA – NOVOROSSIYA – UKRAINE (à Yalta Août 2014)

Luc MICHEL faisait parti de la « fameuse » Mission d’Observation internationale pour le (pseudo) Référendum du 16 mars en Crimée à Simféropol.

Il sévit aussi dans le groupe propagandiste « La Cause des Peuples – The Peoples’ Cause – PCN-NCP »

https://www.facebook.com/groups/LCDP.TPC.PCN.NCP/

EUROPÄISCHER WIDERSTAND – RESISTANCE EUROPEENNE

https://www.facebook.com/groups/europaischer.widerstand/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

ou l’on retrouve encore Luc Michel et Fabrice Beaur

https://www.facebook.com/PCN.NCP.org?fref=pb&hc_location=profile_browser 

PCN-NCP / Parti Communautaire National-européen 

extrait de leur page

 » Il n’a échappé à personne que les dirigeants des républiques du Donbass ont des idées proches de celles que le PCN développe depuis 30 ans 

et notre Organisation Communautariste Transnationale depuis 50 ans. 

Ce qui n’est pas étonnant puisque nous sommes à l’origine de la réactivation en 1986 

de l’Eurasisme, la grande idée de tous les patriotes de la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavík (capitale Moscou) … »

https://www.facebook.com/pcn.courant.leniniste.europeen

PCN – Courant Léniniste Européen – une variante du parti ci-dessus (on ratisse large !)

mais toujours la même propagande Novorossia

Euro Pro Poutine

https://www.facebook.com/pages/Euro-Pro-Poutine/170457709760088?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/BaronEvola?ref=profile 

Julius Evola – citations

https://www.facebook.com/francesoutienpoutine?ref=profile

Soutien français à Vladimir Poutine

Base de données conflit Ukrainien

https://www.facebook.com/baseinfou?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/lcdp.tpc 

LA CAUSE DES PEUPLES /  THE PEOPLES’ CAUSE (autre variante) relais propagande NOVOROSSIYA,

Anti-américanisme de base, anti-sémitisme… Soutien de Bachar al Assad, Poutine  et autres« démocrates ! » (humour)  

 https://www.facebook.com/midd.rcm/info

Midd-Rcm / Movement for International Direct Democracy  

(toujours ce Luc Michel et encore page relais propagande NOVOROSSIYA)

https://www.facebook.com/the.jamahiriyan.resistance.network

THE JAMAHIRIYAN NETWORK : MEDD-RCM – ELAC – ALAC 

Site « Aidons le sud Est de l’Ukraine »

http://www.help-russians-ukraine.org/2014/08/largent-collect%C3%A9-par-nos-b%C3%A9n%C3%A9voles-re%C3%A7u-%C3%A0-donetsk-%D0%B4%D0%B5%D0%BD%D0%B5%D0%B6%D0%BD%D1%8B%D0%B5-%D1%81%D1%80%D0%B5%D0%B4%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%B0-%D1%81%D0%BE%D0%B1%D1%80%D0%B0%D0%BD%D0%BD%D1%8B%D0%B5-%D0%BD%D0%B0%D1%88%D0%B8%D0%BC%D0%B8-%D0%B4%D0%BE.html

/appel aux dons, en rapport avec la Page Noworossiya-Info et Svetlana Kissileva

PRO RUSSES ( UKRAINE )

https://www.facebook.com/groups/260410007479262/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

admin :Alfredo Tol

https://www.facebook.com/alfredotolen?fref=grp_mmbr_list

PRO Russes

https://www.facebook.com/pages/PRO-Russes/260515970794929?fref=pb&hc_location=profile_browser

Français opposés à la guerre US-UE vs Russie

https://www.facebook.com/FRANCAISpourLApaixAVEClesRUSSES?fref=pb&hc_location=profile_browser

Ukraine, la neutralité de la Suisse en jeu

https://www.facebook.com/pages/Ukraine-la-neutralit%C3%A9-de-la-Suisse-en-jeu/289589881221930?fref=pb&hc_location=profile_browser

Ukraine en direct

https://www.facebook.com/groups/260143324161941/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

en partenariat avec Alain Benajam

https://www.facebook.com/aidedonbassannecy/info 

VOSTOK-l’entraide et solidarité sans frontières et sans politique 

 Page facebook créée récemment comme étant une action humanitaire non politique

…en lien direct avec (European Front) 

 http://europeanfront.info/

site (European Front) :

Propagande « humanitaire » hébergé en Allemagne…

transfert de fonds pour le bataillon humanitaire « nouvelle Russie »,

dont les comptes bancaires sont en Russie…

et relayé par http://vk.com/battalion_novorossia

page VK (bataillon « nouvelle Russie »)

Éternelle Russie https://www.facebook.com/groups/404733486361367/

Ukraine : Contre la réhabilitation des nazis.

https://www.facebook.com/pages/Ukraine-Contre-la-r%C3%A9habilitation-des-nazis/1435984889947544?fref=pb&hc_location=profile_browser

Anti Maydan Ukraine

https://www.facebook.com/antievromaydan?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/groups/antimaidan.france/

Antimaidan France

anti-maidan.com

https://www.facebook.com/antimaidancom?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/antimaydan.france?ref=profile

AntiMaydan  l  Disons NON au fascisme

et leur site internet 

http://vk.com/antimaydan_french hébergé en Fédération de Russie

https://www.facebook.com/antimaidaninternacionalbrigadeseuropa?ref=profile

Antimaidan International Brigades Europa

Antimajdan.Europe

https://www.facebook.com/groups/Antimajdan.Evropa/

administré entre autre par Luc Michel et Fabrice Beaur

Alexandr Dugin (groupe)

https://www.facebook.com/groups/262431180450314/

groupe administré par Alexandre Douguine

https://www.facebook.com/alexandr.dugin?fref=grp_mmbr_list

et Natella Speranskaja

https://www.facebook.com/natella.speranskaja?fref=grp_mmbr_list

https://www.facebook.com/EurasianArtistsAssociation

Eurasian Artists Association relais de propagande de Douguine

http://evrazia.org/article/1880

Eurasia – Paroles de Douguine  (site de Douguine)

Eurosibérie https://www.facebook.com/eurosiberie

ils se définissent ainsi : « Nationaliste, paneuropéen et révolutionnaire,

Eurosibérie est destiné à promouvoir la réunification des peuples de la vieille Europe… »

https://www.facebook.com/groups/306455999487634/  Groupe Fermé ;-)

Eurasia

https://www.facebook.com/multipolarresistancefront?ref=profile

Multipolar Resistance Front  page de soutien Eurasie, Syrie, FN etc…

https://www.facebook.com/donetskrepub?ref=profile

Narodowe Republiki Doniecka i Ługańska (page de soutien, polonaise)

http://en.voicesevas.ru/

Voice of Sevastopol (info en Anglais sur les actions militaires russes du front Ukrainien)

impossible de géolocaliser l’adresse IP (?!)

https://www.facebook.com/groups/defenserussieliberte/

Défense Russie Liberté

https://www.facebook.com/groups/europeanfront/

Européan Front

Soutien francophone à la République de Novorossia

https://www.facebook.com/pages/Soutien-francophone-%C3%A0-la-R%C3%A9publique-de-Novorossia/810841938976778?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/pages/Support-Antifasciste-%C3%A0-la-Novorossiya/538171819662719?fref=photo

Support Antifasciste à la Novorossiya se dit 100%bolcheviques

NOVOROSSIA VISION

http://novorossia.vision/fr/

http://fr.novorosinform.org/

« L »agence de Nouvelles de Novorossia » site d’informations/propagandes Novorossia

(Adresse IP Fédération de Russie)

leur page facebook:https://www.facebook.com/pages/%D0%90%D0%B3%D0%B5%D0%BD%D1%82%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%BE-%D0%9D%D0%BE%D0%B2%D0%BE%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D1%8F/1505320053014419

https://www.facebook.com/groups/315061001983496/

Groupe Noworossiya-Info

Groupe crée par l’Agence d’Information la Novorossia pour informer le publique francophone

de ce qui se passe aujourd’hui à la Novorossia (Donbass – Sud-Est de l’Ukraine).

https://www.facebook.com/svitlana.kysilyova?fref=nf

Svetlana Kissileva administratrice de la page Noworossiya-Info

Noworossiya-Info

https://www.facebook.com/groups/315061001983496/

Svetlana Kissileva (administratrice du groupe ci-dessus)

https://www.facebook.com/svetlana.kissi/groups?pnref=lhc

Ukraine / Novorussie – Operations (military operations analysis group)

https://www.facebook.com/groups/ukraine.resistance/

administrateur du groupe : Claude Rainaudi

https://www.facebook.com/geostrategy?fref=grp_mmbr_list

Responsable du blog INFOBEEZ 

http://infobeez.com/

Euro Pro Poutine

https://www.facebook.com/pages/Euro-Pro-Poutine/170457709760088?ref=profile

Soutien francophone à la République de Novorossia

https://www.facebook.com/pages/Soutien-francophone-%C3%A0-la-R%C3%A9publique-de-Novorossia/810841938976778?fref=pb&hc_location=profile_browser

Brigade Antifasciste pour la Novorossia

https://www.facebook.com/brigade.antifasciste.novorossia?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/novopress.france?ref=profile 

Novopress Officiel

 https://www.facebook.com/groups/novorossiaquebec/ 

Amitié Québec Novorossia

https://www.facebook.com/pages/Soutient-aux-pro-russes-en-Ukraine/501758343285509?ref=profile

Soutient aux pro-russes en Ukraine

https://www.facebook.com/Aidehumanitairesudestukraine?ref=profile

Aide Humanitaire au Sud-Est de l’Ukraine…qui finance l’achat de gilets par balle

des casques pare-balles de l’OTAN, des détecteur de mines, des lunettes de vision nocturne,

des jumelles, des étuis et des lunettes pare-éclats etc… Très humanitaire !

СВОИХ НЕ БРОСАЕМ! ON NE LAISSE PAS TOMBER LES SIENS!

https://www.facebook.com/groups/748221765215063/members/

Veronica Vero (administratrice de ce groupe dit humanitaire) 

https://www.facebook.com/veronica.novitskiy?fref=grp_mmbr_list

https://www.facebook.com/FRANCAISpourLApaixAVEClesRUSSES?ref=profile

Français opposés à la guerre US-UE vs Russie

 https://www.facebook.com/pages/BERKUT-Ukraine/574477605978934?ref=profile 

BERKUT – Ukraine (en anglais)

https://www.facebook.com/events/311234455720237/?source=71

Soutien aux patriotes du Donbass

Les Français pour la liberté du Donbass

https://www.facebook.com/francedonbass?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/groups/21fevrier2015.ukraine/

SOUTIEN à la paix au DONBASS »

 https://www.facebook.com/groups/soutien.donbass/

Soutien au Dombass

 https://www.facebook.com/DonbassRevolution?ref=profile 

Donbass Revolution

https://www.facebook.com/groups/497831487029105/

Comité France Dombass

Le Comité France Donbass c’est cinq organisations françaises :

Le Réseau Voltaire, le Comité anti impérialiste, La Voix de la Libye,

Le Rassemblement pour la Syrie et le Collectif France Russie.

https://www.facebook.com/SolidarityDonbass?ref=profile

Solidarité Donbass

https://www.facebook.com/pages/Agir-pour-Donbass/610002712432216?ref=profile

Agir pour Donbass

 https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass?ref=profile

Soutien à la république populaire du Donbass

SOUTIEN A LA RÉBELLION DU DONBASS

https://www.facebook.com/groups/soutien.donbass/ 

http://alawata-rebellion.blogspot.fr/2015/02/le-detonateur-nemtsov.html

Erwan Castel administrateur du groupe SOUTIEN A LA RÉBELLION DU DONBASS  

(Parti dans Dombass, mi février, rejoindre les volontaires terroristes français)

https://www.facebook.com/erwan.castel.98

et se dit ami de Bertrand du Donbass (Bertrand Rivière) également administrateur du Groupe (blog plus bas sur la page)

Autre page ou l’on retrouve les infos d’Erwan Castel:

Chevaucher avec les Cosaques – Езда с казаками

https://www.facebook.com/groups/389580050273/

Belgique  contre la guerre en Ukraine (groupe privé francophone)

https://www.facebook.com/groups/BelgiquecontrelaguerreenUkraine/

https://www.facebook.com/pages/Infos-et-analyses-dissidentes/101582246577280?ref=profile

Infos et analyses dissidentes

http://openrevolt.info/

Open Révolt site de propagande basé aux USA

https://www.facebook.com/southfrontfra?ref=stream

Le Front Sud infos en direct du Front Sud en Ukraine.

https://www.facebook.com/pages/Ukraine-Contre-la-r%C3%A9habilitation-des-nazis/1435984889947544?ref=profile 

Ukraine : Contre la réhabilitation des nazis.

https://www.facebook.com/groups/231556153703254/

Initiative Populaire pour le Rattachement de la France à la Russie

 

https://www.facebook.com/ReferendumFranceRussie?ref=profile 

Référendum pour le rattachement de la France à la Fédération de Russie

 https://www.facebook.com/pages/Coalition-Franco-Russe-%D0%9A%D0%BE%D0%B0%D0%BB%D0%B8%D1%86%D0%B8%D1%8F-%D0%A4%D1%80%D0%B0%D0%BD%D1%86%D0%B8%D1%8F-%D0%A0%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D1%8F/294946343966137?ref=profile 

Coalition Franco Russe // Коалиция Франция-Россия

Les amis occidentaux de  Vladimir POUTINE (groupe d’extrème droite belge)

https://www.facebook.com/groups/548818478551030/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

Philippe Duquenne administrateur et fondateur du parti radical Belge 

« Nouvelle Wallonie Alternative »

https://www.facebook.com/duquenne.philippe?fref=grp_mmbr_list

Club Vladimir Poutine

https://www.facebook.com/groups/204113143132019/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

diffuse bcp d’articles de Luc Michel entre autre….

https://www.facebook.com/groups/181525125380582/

Les amis européens de Rossiya Segodnya soutien aux pro-russes.

http://lecollectiffrancerussie.blogspot.fr/search?updated-min=2008-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2009-01-01T00:00:00-08:00&max-results=1

Le Collectif France-Russie dont le responsable est André Chanclu

http://vk.com/nodcontact

Appel à Rejoindre l’armée Novorossia  et appel aux dons, de toutes les régions du pays d’Ukraine et des autres pays

Page facebook Varyag volunteer Regiment

Soutien  du régiment des volontaires du DPR – « Varyag » gérant toutes les questions de Sécurité (saboteurs et pillards)

et qui condamne les interpellés soit à creuser des tranchés ou purement et simplement condamne à la peine de mort…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vol-mh17-au-dessus-d-un-nid-de-154753

(article de Camus qui écrit aussi pour le comité Valmy, clairement propagandiste pro-russe)

http://frudialogue.wordpress.com/2014/07/16/arreter-la-guerre-en-ukraine-sauver-nos-enfants-11-juillet-action-a-paris/

(blog France-Russie-Ukraine: dialogue) dont l’un des membres est Jacques Maillard (Comité Valmy)

sont actifs dans les rassemblements organisés par le Comité citoyen pour la paix en Ukraine 

 http://www.scoop.it/t/koter-info-lln-wsl

La Gazette des campus de LLN et de WSL-UCL en Belgique …

Richement et étonnement documentée en propagande pro-russe

L’Université catholique de Louvain (UCL) est une université belge francophone.

Suite à la scission de l’Université catholique de Louvain en deux entités juridiquement indépendantes (1968),

l’université francophone s’est implantée dans sa majeure partie à Louvain-la-Neuve (Brabant wallon) depuis 1972

et à Woluwe-Saint-Lambert pour la faculté de médecine, l’université néerlandophone demeurant à Louvain,

sous le nom de Katholieke Universiteit Leuven (KU Leuven).

Sputnik France (média de propagande russe pur jus)

https://www.facebook.com/LaVoixdelaRussie?fref=pb&hc_location=profile_browser

http://fr.sputniknews.com/

Les amis français de SPUTNIKNEWS

https://www.facebook.com/groups/784024075018733/

André Michel Chanclu (administrateur du groupe « Les amis français de SPUTNIKNEWS »)

https://www.facebook.com/andre.chanclu?fref=grp_mmbr_list

http://www.vineyardsaker.fr/

« The vineyard of the Saker  »  LE SAKER FRANCOPHONE version française

( lien avec le site » KOTER Info « qui reprend les articles de « The Saker »)

(extrait) OUI, LA CAUSE DU DONBASS ET DE L’UKRAINE NOUS SOUCIE. 

Et plus que cela : nous tremblons chaque jour pour la Novorossia ; 

la colère nous étreint en contemplant les exactions qui s’y commettent, les mensonges de nos « politiques » qui les absolvent si même ils ne les encouragent pas. 

Un autre petit exploit, étant donné que la Novorossia n’existe pas, pas pour nos médias, pas pour nos dirigeants, mais seulement l’est de l’Ukraine, où sévissent, nous explique-t-on, des séparatistes acharnés et mal intentionnés à l’égard de l’Europe. 

Et étant donné aussi qu’il ne se passe presque rien là-bas (je dis presque parce qu’à en croire nos journaux, nos radios, nos chaînes de télévision, ce serait simplement Poutine, en nouvel Hitler, qui intriguerait avec fourberie pour infliger à la pauvre Ukraine et au monde une agression injustifiée et une domination russe tyrannique).

C’est d’abord pour cela que le site-miroir en langue française a été voulu, que nous avons choisi d’y contribuer bénévolement : 

pour offrir une information qui manque ; un son de cloche différent ; pour démentir les mensonges dont on abreuve nos compatriotes.

Et c’est aussi pour cela que nous nous réjouissons de la naissance de ce site russophone

Et de la possibilité qui nous est (enfin !) offerte de vous assurer, malgré les efforts déployés par ceux qui nous gouvernent (et par leurs maîtres, encore plus à l’ouest), malgré tous ceux qui s’évertuent à tenter d’instaurer et de consolider entre nous et vous une inimitié qui n’a pas de raison d’être, que non seulement nous ne sommes pas contre la Russie ou contre les Russes, mais que nous avons au contraire bien compris que votre véritable ennemi est aussi notre ennemi. 

A cet ennemi, nous refusons de nous associer. 

Et nous n’acceptons pas cette situation de mensonge et d’antagonisme qu’il cherche à imposer.

Nos institutions et bien d’autres choses encore, malheureusement, sont sous son contrôle. 

Mais nos esprits ne le sont pas. Et, plus que tout, nos cœurs non plus !

 Le collectif des éditeurs de  et vineyardsaker.ru

La maîtresse d’œuvre de l’entreprise est l’astronome Claude Roddier, épouse de l’astronome François Roddier,

et à l’origine de la reprise du Blog américain  » The vineyard of the saker  » pour traduire ces articles en Français

Après avoir enseigné pendant 18 ans la physique à l’Université de Nice,ils sont partis travailler aux États-Unis 4 ans à Tucson (Arizona)

et 12 ans à Honolulu (Hawaii).

Ils ont participé au développement de l’instrumentation optique des grands télescopes. À la fin de l’année 2000, retraite et retour en France.

LE SAKER FRANCOPHONE

Leurs auteurs de référence  de  The vineyard of the saker  » version française : 

Olivier Berruyer, Actuaire, il est membre du conseil d’administration de l’Institut des actuaires,

administrateur de la profession, il soutient les créateurs du parti politique « Nouvelle Donne »,

issu du » Collectif Roosevelt,  » il fonde en 2011 l’association DiaCrisis  

– Blog les-crises.fr

https://www.facebook.com/pages/Blog-Les-Crisesfr/118123311617759

 Paul Jorion, chercheur en sciences sociales, de nationalité belge,

il a enseigné dans les universités de Bruxelles, Cambridge, Paris-VIII et de Californie à Irvine.

Il a également été fonctionnaire des Nations-unies, participant à des projets de développement en Afrique. 

Il anime son blog pauljorion.com 

http://www.pauljorion.com/blog/ 

 Philippe Grasset Journaliste indépendant, lancement de de defensa (Lettre d’Analyse) 1985,

formation de la société éditrice Euredit SPRL

Lancement de Context en 1994,

du site http://dedefensa.org/ en 1999.

Bertrand Gaideclin, Pas de pédigré pour ce « pseudo »

qui se fait aussi appeler Bertrand Rivière et/ou Bertrand du Dombass

il reprend des infos + militaire du front du Dombass dans son Blog

« Bertrand du Dombass-Le Blogue Noir de Brocéliande « .

 Site hébergé à Mountain View, USA comme le site source « The Saker » 

il dit  venir d’un coin reculé d’une colonie impériale. : France,

descriptif ressemblant à celui de « The Saker » ou l’on trouve « vivant actuellement dans la patrie impériale »

https://www.facebook.com/profile.php?id=100007496292346&fref=photo

Jean Paul Baquiast historien et homme politique français Parti radical de gauche (PRG),

secrétaire général de l’Union des républicains radicaux (U2R).

Dirige le blog www.europesolidaire.eu

  leur BLOG SOURCE

 http://vineyardsaker.blogspot.fr/

 » The vineyard of the saker  » (hébergé à Mountain view aux Etats Unis) créé en mai 2007

un site qui se dit d’Analyse géo-politique démontrant une expertise particulière sur la Russie et le Moyen-Orient

Dont l’auteur pro-Poutine (anonyme ?) est considéré comme LA SOURCE d’information la plus fiable sur la situation de l’Ukraine

par un grand nombre de sites d’Extrême droite et pro-novorossia.

Certains spéculent sur son identité, (il serait Russe, ancien militaire, pro-Poutine ?)

il se décrit ainsi «Je suis un ‘ étranger en situation régulière »vivant actuellement dans la patrie impériale » A « site Google Blogspot.

Vraisemblablement «  The vineyard of the saker » se décline en +sieurs sites traduisant ainsi ces textes

En France (hébergé en France)

http://lesakerfrancophone.net/les-us-veulent-armer-les-forces-ukrainiennes-a-qui-cela-profiterait-il-reellement/

Russie (hébergé en France),

Allemagne (hébergé en France)

Océanie (hébergé en Iceland)

et Anglais  (hébergé aux USA).

C’est très déroutant cette source unique reprise par tous… à se demander si c’est un individu ou plutôt un état qui distille ainsi sa propagande, car TRÈS informer et TRÈS désinformant… ET pas de prise pour le démasquer… ? J’opterais pour des services de renseignements Russes (mais cela n’engage que moi…)

http://www.legrandsoir.info/_the-saker_.html

LE GRAND SOIR 

Site hébergé à Vernier en Suisse, traduction des textes de « The Saker »

http://arktogeja.blogspot.fr/2014/08/we-must-drive-out-merchants-from-temple.html

Blog de Boris Nad Boris Nad. Auteur serbe, représentant du Mouvement eurasien,

leader quatrième théoricien politique et ami de révolte ouverte 

comme « The vineyard of the saker  » (hébergé à Mountain view aux Etats Unis) ? Étrange coïncidence…

http://french.ruvr.ru/2014_07_18/Ukraine-Manifestation-de-soutien-aux-patriotes-du-Donbass-a-Paris-ce-19-juillet-7392/

(Article dans la voix de la Russie ci dessous)

Voici ce que l’on peut lire dans la « Voix de la Russie » du 18 juillet 2014… véritable appel à faire le djihad en Ukraine !! :

« Le Réseau Voltaire soutient l’action d’Unité Continentale, qui est engagée physiquement dans le Donbass par l’engagement

de certains de ses membres comme volontaires français avec l’armée des ukrainiens russophones et auprès d’Igor Strelkov,

le ministre de la Défense de la République populaire de Donetsk.

Les Français ne se limitent plus seulement à manifester dans la rue pour dénoncer la guerre et l’action du gouvernement de Kiev,

qui mène une politique fasciste et d’extermination sur les populations du Donbass.

Ces Français s’engagent aussi militairement et vont dans le Donbass prendre les armes.

Ces Français qui soutiennent les ukrainiens russophones ne peuvent plus supporter de voir sans rien faire le massacre des civils ukrainiens russophones, sous la menace d’un génocide mis en place par le président actuel Piotr Porochenko.

Dénonçant le silence des médias, du gouvernement français et de l’Union européenne qui en plus soutiennent le gouvernement fasciste de Kiev,

ils vont combattre dans le Donbass.

http/: 4pt.su/en/node/1184The Fourth Political Theory-beyond left and right but against the center

 ON RETROUVE EGALEMENT CETTE PROPAGANDE « NOVOROSSIA  » SUR LES SITES CONSPIRATIONNISTES, 

dont vous pouvez retrouver une liste alphabétique non exhaustive en bas de l’article sur « l’Extrême DROITE ET CONSPIRATIONNISTES »

https://www.facebook.com/notes/agn%C3%A8s-lecomte/information-sur-les-outils-de-propagande-de-lextr%C3%AAme-droite-et-conspirationniste/765759083449166

En particulier Réseau International

https://www.facebook.com/reseauinternational

http://reseauinternational.net/

Voltaire Network

https://www.facebook.com/groups/voltairenet/

http://www.voltairenet.org/

Pas mal d’articles de Breiz Atao ( site nationaliste breton/extrême droite)

http://breizatao.com/2015/03/01/lopposant-russe-nemtsov-etait-le-descendant-du-commanditaire-juif-de-lassassinat-du-tsar/

STOP AUX GUERRES AMERICAINES

https://www.facebook.com/groups/1447764632143743/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

Comité pour une Nouvelle Résistance (CNR)

https://www.facebook.com/groups/803570529679771/members/

RUSSEUROPE / Blog de Jacques Sapir

http://russeurope.hypotheses.org/3509

HISTOIRE ET SOCIÉTÉ

https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/02/28/le-clown-de-kiev-vend-la-meche/

Veille sur le nouvel ordre mondial

https://www.facebook.com/groups/133598960003241/members/

NEWS 360X ( MEDIA TRÈS A DROITE…encore un !)

http://news360x.fr/

http://www.agoravox.tv/auteur/news360x

https://www.facebook.com/News360x

Ré-information dissidente

https://www.facebook.com/reinformationdissidente

http://re-informationdissidente.over-blog.com/

NATION PRESSE INFO (Très actif et relayé, Extrême droite)

Bon nombre d’articles sont signés JACQUES FRERE ( Sapir ? à vérifier)

http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-emeutes-chaos-et-rationnement-de-la-nourriture-a-kiev

Témoignage d’un Français engagé dans le Donbass contre le gouvernement de Kiev

Novorossia. Entretien avec Guillaume Lenormand, un Français volontaire dans le Donbass [exclusif]

dombass

Les volontaires européens dans le Dombass

27/02/2015 – 07h00 Donetsk (Breizh-info.com) ‑ Le cessez-le-feu entre Ukrainiens et partisans d’une Novorossia libre est fréquemment mis à mal par les différents belligérants ; sur la scène internationale, les USA et leurs alliés mènent une nouvelle guerre d’influence à l’Europe de l’Est et à la Russie ; la récente affaire du Mistral, qui a vu l’Etat français s’opposer frontalement à la Russie ou encore le refus pressenti de la Commission européenne concernant un contrat nucléaire passé entre la Hongrie et la Russie laissent apparaître une profonde fracture (une de plus) entre les élites occidentales et leurs peuples, qui se retrouvent lésés – comme certains secteurs économiques de Bretagne – par les décisions des Atlantistes.

Loin des décisions prises en haut lieu, il se trouve des jeunes Européens, qui par idéalisme, par conviction politique, par idéal, ont décidé d’aller se battre en Ukraine et en Novorossia dans un camp ou dans un autre. Ce fût le cas de ces volontaires partis soutenir la révolution de Maïdan, par conviction nationalistes-révolutionnaires. C’est également le cas de cette poignée de Français, partis aux côtés d’autres Européens dans le Dombass défendre les partisans de Novorussia contre les forces armées ukrainiennes et les milices .

Nous avons interrogé Guillaume Lenormand, qui s’est engagé il y a plusieurs mois déjà dans le Dombass, au nom d’un idéal Européen et anti-impérialiste. Pour connaitre les raisons de son engagement, mais pour avoir également son avis sur la situation, son ressenti, loin des interprétations de salon que peuvent en faire les médias occidentaux trop souvent cantonnés à reprendre des dépêches AFP.

guillaume_lenormand2

Breizh-info.com : pouvez-vous expliquer les raisons de votre engagement en Ukraine et en Novorossia ? 

Guillaume Lenormand : Pour faire vite, je suis un militant nationaliste français, licencié en histoire, ayant fait un peu de tout (dont du dessin de presse sous le pseudonyme de Krampon).
La politique en France me semblant une impasse, j’avais envie d’aller défendre mes idées sur le terrain, de la manière la plus simple et la plus radicale.
La Novorossia représentant pour moi l’exemple-type d’une « révolte contre le monde moderne », il m’a semblé assez naturel de m’engager pour elle. Ou alors peut-être que, comme mes camarades, j’avais trop lu Corto Maltese, Dimitri et Jean Mabire.

Breizh-info.com :  Quelle est la situation, à l’heure actuelle, en Novorossia ? Les accords de paix ont ils changé quelque chose ? Comment ont ils été perçu par la population ?

Guillaume Lenormand : Notre armée est en voie de régularisation, le commandement fait chaque jours de nouveaux progrès dans la coordination et l’organisation.
Le moral est très haut (victoire de Debaltsevo) et nous pouvons compter sur l’expérience croissante de nos soldats. Malheureusement, toujours des carences en matériel et un manque de formation, avec parfois des conceptions militaires dépassées qui nous provoquent des pertes inutiles.

Les accords de paix n’empêchent pas l’artillerie de faire trembler nos vitres chaque nuit et les blessés d’arriver chaque jours plus nombreux à l’hôpital…
Ces accords sont du vent, comme d’habitude.

La seule paix possible s’achètera par notre victoire finale ou notre écrasement total.

Breizh-info.com :  Pouvez-vous nous décrire votre quotidien, depuis votre arrivée, et les différentes étapes de votre parcours ?

Guillaume Lenormand : Il faut prendre conscience que nous menons une guerre dans des conditions très différentes de celles de l’OTAN.

Il n’y a pas le confort et la logistique que l’on peut trouver dans les armées de l’Occident. La nourriture est frugale, les soldats sont exposés au manque d’hygiène, au froid, aux privations diverses, dans des conditions qui nous rappellent parfois d’autres temps.

Tenir une position, une tranchée, un bunker boueux ou un block-post n’a rien d’exaltant, quand aux missions d’infiltration ou de combat, elles se font avec très peu de moyens, les munitions sont insuffisantes.

Si vous êtes blessé, vous ne disposez que rarement d’une évacuation rapide. Il faut composer avec tout cela, s’endurcir et devenir rustique. L’entraînement et le travail « sur le terrain » ont été pour moi simultanés, et j’ai eu l’occasion de faire une grande variété de choses différentes.

guillaume_lenormand

Breizh-info.com : Comment votre famille , vos amis perçoivent-ils cet engagement « la peau au bout du fusil » ?

Guillaume Lenormand : Ils sont inquiets, c’est normal. Ils voudraient me revoir entier. Mais ils sont également fiers et soutiennent ma cause. C’est l’essentiel. Certains sont plutôt pro-ukrainiens, mais leur amitié transcende ces barrières idéologiques et ils me soutiennent moralement.

Breizh-info.com : Vous êtes plusieurs volontaires français actuellement, regroupés derrière l’unité continentale . Qu’est ce que c’est ? Comment cela évolue sur le terrain ?

Guillaume Lenormand : Unité Continentale disposait d’un groupe français de taille variable (environ 8 soldats, en plus d’un groupe serbe et d’un groupe espagnol) et d’une unité médicale française.
Il y a eu récemment des développements. Des désaccords avec le commandement d’Unité Continentale ont mené la plupart des derniers volontaires français à la quitter.

Ils sont actuellement une petite dizaine à se redéployer dans différents secteurs, selon leurs préférence.

Breizh-info.com : Avez vous vous même été sur le Front ? Vous avez été blessé il me semble ?

Guillaume Lenormand : Lorsque l’on parle de front, la plupart des gens s’imaginent un spectacle hollywoodien, des combats intenses et constants, du spectacle…
Ils ne réalisent pas que dans 99% des secteurs, le front n’est constitué que par une chaîne de block-posts et de positions enterrées.
Le contact avec l’ennemi a souvent été rompu et celui-ci, dans bien des cas, se situe à des kilomètres. Il faut donc aller le « chercher ».

Le front, c’est une longue attente, un quotidien triste, gris, bien peu glorieux, entrecoupé de très brefs moments de chaos et d’adrénaline. J’ai connu plusieurs fronts, de Donetsk à Debaltsevo et Marioupol.

J’ai participé (en désobéissant à mes commandants) à quelques actions « agressives ».
Enfin, j’ai été blessé, mais seulement légèrement. Ce jour là, plusieurs de mes camarades ont été tués et d’autres blessés gravement, je m’estime donc très chanceux.

Breizh-info.com : En France, les médias mainstream ont une vision particulière de l’Ukraine et ne comprennent pas le séparatismeLa Russie a t-elle l’influence que les médias occidentaux décrivent ? 

Guillaume Lenormand : A vous de l’expliquer. Au Donbass, nous sommes géographiquement, culturellement et linguistiquement en Russie. Dissocier le Donbass et son peuple de la Russie, serait aussi bête que s’offusquer que la France soutienne une rébellion séparatiste au Québec ou en Wallonie, par exemple.

Pour autant que je puisse en juger, c’est le peuple russe qui aide directement le Donbass, par l’envois de volontaires et de matériel acheté dans des surplus ou des magasins de sport.

L’Etat russe, lui, agit sur un plan diplomatique, il ne faut donc pas tout confondre. On ne passe pas la frontière impunément, la légalité est respectée.

Breizh-info.com : Pour vous, comment sortir de cette crise, qui ressemble fort à une nouvelle guerre civile entre Européens ? Comment expliquez-vous ce déchirement qui parcourt une partie de la droite et de la gauche radicale en France ?

Guillaume Lenormand : Ce déchirement illustre la frontière qu’il y a entre ceux qui, d’une part, se perdent dans la défense d’une « forteresse occidentale » (aux valeurs progressistes, démocratiques et cosmopolites) et d’autre part, ceux qui ont entrepris la reconquête de notre continent.

Cette reconquête, contre les banquiers et la mafia mondialiste, ne pourra débuter qu’à l’Est.

Toute révolution nationaliste ne pourra être réalisée que par des hommes qui ont hérité d’une expérience militaire, qui ont laissé tomber les sempiternels débats inutils ou les molleries intellectuelles et renoué avec le feu de l’action et de la guerre.
Quels que soient nos efforts, le futur de l’Europe passera par la violence, nécessairement. Après 6 mois de guerre ici, j’en suis d’autant plus convaincu.

Breizh-info.com :  Quelles sont les besoins de la population civile dans le Dombass ? Des associations françaises travaillent-t-elles avec vous ?

Guillaume Lenormand : Les populations civiles manquent avant tout de médicaments. Même les produits pharmaceutiques les plus basiques font défauts. L’hôpital de Donetsk manque d’Oxygène. Un peu partout, les opiacés comme la morphine, le Tramadol, sont les premiers à faire défaut. Pour ce qui est des civils, ils continuent à tenir tête au quotidien, avec une dignité, un calme et une discipline remarquable.

L’ordre règne, alors que dans la même situation, en France, ce serait déjà l’anarchie, avec pillages et violences…

L’association française Novopole et les différents comités de soutien animés par exemple, par André Chanclu ou Alain Benajam, sont les principaux centre de solidarité française envers le Donbass.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Commentaires

  • Du beau travail de journaliste, félicitations… On sent à peine le parti pris… Surtout, ne pas trop interroger ce type sur les justifications idéologiques / personnelles, se contenter de parler d’un « nationaliste français », c’est bien, ça reste politiquement correct.

    Tout d’abord, ce n’est pas le Dombass mais le Donbass.

    Ensuite, je suis surpris de toutes les positions paradoxales assumées par cet ex-futur enseignant aux velléités guerrières. Il aurait dû fréquenter plus assidument la faculté d’histoire et les bibliothèques universitaires.
    Il aurait su que le Donbass est une terre ukrainienne, que les habitants de souches parlent l’ukrainien.
    Il aurait su que le Donbass n’est pas russe, et ce n’est pas la Crimée. La forte présence de russophone dans les villes s’explique par le fait que les bolchéviks ont massivement fait venir des travailleurs de
    toute l’URSS dans le bassin minier du Donbass. Mais être russophone ne signifie pas être russe (au sens grand russe). Ces mineurs et fils de mineurs sont issus de toutes les minorités de l’URSS et même d’ailleurs. Les villes du Donbass, c’est un joyeux melting pot de plusieurs identités, bref, pas de quoi justifier un combat nationaliste.
    Maintenant, remplacez ukrainiens par bretons, et bolchéviks par république française. Ou va votre sympathie ?

    Alors je comprends que le conservatisme de la société russe sur lequel surfe Poutine puisse attirer les nationalistes européens, tout comme le rejet de l’impérialisme américain et l’anti-atlantisme. Mais l’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément mon ami.

  • Source http://www.breizh-info.com/23423/actualite-internationale/novorussia-entretien-avec-guillaume-lenormand-volontaire-francais-dans-le-donbass-exclusif/

     

    Souveraineté de l’Ukraine. La Russie se moque du memorandum de Budapest

     J’ai reçu d’un lecteur,  Pascal TRAN-HUU, ce rappel du memorandum de Budapest signé en 1994 par Les Etats-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Un engagement qui ne prévoyait pas de sanctions en cas de transgression, ce dont Poutine profite avec l’arrogance qu’on lui connaît. Ce n’est pas un hasard si la Chine a insisté sur le respect de la souveraineté de l’Ukraine. Malheureusement ses engagements avec la Russie l’empêchent de s’engager plus avant.
    La Connectrice

    De Versailles à Budapest: va-t-on encore mourir pour Dantzig ?

    L’article 87 du Traité de Versailles (1919) dispose que « L’Allemagne reconnaît, comme l’ont déjà fait les puissances alliées et associées, la complète indépendance de la Pologne et renonce, en faveur de la Pologne, à tous droits et titres sur les territoires limités par la mer Baltique, la frontière orientale d’Allemagne déterminée comme il est dit à l’article 27 de la partie II (Frontières d’Allemagne) du présent traité, jusqu’à un point situé à 2 kilomètres environ à l’est de Lorzendorf, puis une ligne allant rejoindre l’angle aigu que la limite nord de la Haute Silésie forme à environ 3 kilomètres nord-ouest de Simmenau, puis la limite de la Haute Silésie jusqu’à sa rencontre avec l’ancienne frontière entre l’Allemagne et la Russie, puis cette frontière jusqu’au point où elle traverse le cours du Niemen, ensuite la frontière nord de la Prusse orientale, telle qu’elle est déterminée à l’article 28 de la partie II précitée. » et l’article 88 précise qu’un plébiscite décidera du sort de la Haute-Silésie et que « L’Allemagne déclare dès à présent renoncer en faveur de la Pologne à tous droits et titres sur la partie de la Haute Silésie située au-delà de la ligne frontière fixée, en conséquence du plébiscite, par les principales puissances alliées et associées. ». En 1940, l’incident de Gleiwitz sera l’un des éléments déclencheur de la 2e Guerre mondiale à cause de l’invasion de la Pologne par les Allemands.

    En échange de son adhésion au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et de la destruction de l’arsenal nucléaire placé sur son territoire par les Soviétiques, Kiev avait obtenu l’engagement des cosignataires à reconnaître et respecter l’intégrité, la souveraineté et les frontières existantes de l’Ukraine. Le Point n°1 du Mémorandum de Budapest (1994) dispose que « Les Etats-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, réaffirment leur engagement envers l’Ukraine, en conformité avec les principes de l’Acte final de la CSCE, de respecter l’indépendance et la souveraineté et les frontières existantes de l’Ukraine . » (« The United States of America, the Russian Federation, and the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, reaffirm their commitment to Ukraine, in accordance with the principles of the CSCE Final Act, to respect the Independence and Sovereignty and the existing borders of Ukraine. »)

    Le Point n°2 dispose, lui, que « La Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis réaffirment leur obligation de s’abstenir de la menace ou de l’emploi de la force contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance de l’Ukraine, et qu’aucune de leurs armes ne sera jamais utilisée contre l’Ukraine, sauf en cas de légitime défense ou en conformité avec la charte des Nations unies. »  (« The United States of America, the Russian Federation, and the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, reaffirm their obligation to refrain from the threat or use of force against the territorial integrity or political independence of Ukraine, and that none of their weapons will ever be used against Ukraine except in self-defense or otherwise in accordance with the Charter of the United Nations. »). En 2014, la Russie annexe la Crimée et serait directement impliquée dans l’est de l’Ukraine.

    Doit-on y voir un parallèle avec ce qui s’est passé il y a 75 ans ? Il faut souligner que le Mémorandum ne comporte aucune sanction ou mesure contraignante en cas de violation du texte par l’un de ses pays. Il donne, éventuellement, aux signataires une justification pour agir, mais il n’oblige aucun des pays à mener une quelconque action en Ukraine. Enfin, il vaut mieux le lire comme ça…

    Pascal TRAN-HUU

    %d blogueurs aiment cette page :