Flux RSS

Archives de Tag: taqiya

Provocation de Tariq Ramadan, il veut devenir binational !

Source des trois images ci-dessus

Le répugnant Tariq Ramadan, professeur « émérite » (pour l’oumma islamaya) en taqiya, mensonge, récupération, détournement des principes républicains et démocratiques, veut devenir français, non parce qu’il nous aime mais parce que, Tariq Ramadan aspire à devenir français pour « contrecarrer les propos nauséabonds ». Comme toujours, cet arrogant veut nous donner une leçon. Plus de culot, tu meurs.

Arrogance, prétention, chauvinisme, vanité, orgueil, culot, toupet, outrecuidance, fatuité, suffisance, insolence, indécence. La langue française n’a pas assez de mots pour qualifier les menées de cet odieux individu, et pourtant, elle en a pas mal …

Je ne vais pas perdre plus de temps à m’attarder sur cet infâme bonhomme, aussi je vous livre des articles qui détaillent cette provocation guerrière.

La Connectrice

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/tariq-ramadan-bientot-francais-moi,236860

Tariq Ramadan, bientôt français comme vous et moi ?

Âgé de 54 ans, il se découvre soudainement une passion pour la France.
Juriste
SG du Collectif Culture, Libertés et Création du RBM

Tariq Ramadan, citoyen suisse d’origine égyptienne, petit-fils de Hassan el-Banna, fondateur des Frères musulmans, est un « islamologue » réputé et controversé. Âgé de 54 ans, il se découvre soudainement une passion pour la France et le manifeste bruyamment en souhaitant devenir un membre de notre communauté nationale.

L’annonce est tombée vendredi par l’intermédiaire d’un message diffusé sur les réseaux sociaux. Une déclaration d’amour à la France non sans arrière-pensées au moment où s’ouvrent, à l’Assemblée nationale, les débats relatifs à la réforme des dispositions entourant la déchéance de nationalité. Se parant des atours du champion des valeurs de la République française, Tariq Ramadan aspire à devenir français pour « contrecarrer les propos nauséabonds » qu’il entend dans les médias hexagonaux. Cela serait fort comique si le spécialiste ès djinns n’était pas sérieux. Probablement inspiré par le parcours de Mohammed Ben Abbes, personnage du roman Soumission de Michel Houellebecq, élu président de la République sous les couleurs d’un parti communautariste islamiste appelé « Fraternité musulmane ». Tariq Ramadan se rêve en représentant des musulmans de France et, peut-être, demain, en candidat à l’élection présidentielle de la plus vieille nation constituée du continent européen.

Dialecticien tortueux, Tariq Ramadan manipule les concepts intellectuels pour mieux se jouer de nous. « Après des années de réflexion, j’ai pris la décision de prendre la nationalité française. Il est bon de donner un exemple concret et positif d’adhésion aux valeurs de la République », a-t-il ainsi malicieusement déclaré. Puis, n’oubliant pas d’écorner ce pays qu’il assure pourtant chérir, Tariq Ramadan a écrit que sa réponse était une démarche « sensée et raisonnable »dans une France frappée de surdité par rapport à son propos vivre-ensembliste. L’homme a bien appris sa leçon. Nul doute que Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem seront sensibles au charme de cet intellectuel qui a toutes les apparences du sérieux. Les sages savent, quant à eux, que les gens vraiment sérieux ne se prennent jamais au sérieux. Ils savent aussi que les rigidités intellectuelles cachent bien souvent des personnalités dangereuses.

Tariq Ramadan n’a rien d’un Français. Sa démarche d’accession à la nationalité française ne lui fera d’ailleurs pas abandonner sa nationalité suisse, et encore moins son héritage identitaire égyptien. Sa demande est une provocation, un affront. La seule communauté que reconnaît réellement monsieur Ramadan est celle constituée par l’Oumma musulmane. Il est profondément internationaliste ainsi que son ancêtre frère musulman, comment pourrait-il alors vouloir s’inclure dans une nation souveraine à l’identité millénaire ?

Pour être français, il faut pleinement s’assimiler. Tariq Ramadan a proposé en 2003 un « moratoire » contre la lapidation des femmes, sujet interne à la communauté musulmane et devant faire consensus entre les « savants », selon lui. Il a, par ailleurs, tenu des propos très ambigus sur Charlie Hebdo, estimant leur humour comme étant celui de « lâches ». Cet homme peut-il devenir français ? Non, et nous devons nous y opposer de toutes nos forces.

Lire aussi

…Naturellement, précisons-le tout de suite : Tariq Ramadan n’est pas Oussama Ben Laden et c’est la raison pour laquelle il a séduit des âmes en quête d’exotisme fréquentable. Il a réussi en effet à plaire à des Européens qui pensent que les sociétés musulmanes ne sont composées que de Ben Laden en puissance et qui ont vu en lui, la « perle rare » qui même lorsqu’elle s’emporte, vocifère comme on vocifère au bord du lac Léman et non pas comme on crie du côté du Nil. Certains européens ont cru déceler en lui le « modéré » qui même s’il ne condamne pas la lapidation des femmes adultères, même si sa propre épouse est voilée, même s’il diffuse la pensée des « Frères musulmans », même s’il n’a aucun scrupule à travailler pour un média financé par Ahmadinejad, même s’il ne dénonce jamais fermement et clairement le terrorisme, il ne menace pas et surtout, il ne tue pas…

De nombreux articles critiquent les propos, les comportements et les alliances de Ramadan sur ce site

Pour Cazeneuve 429 actes islamophobes c’est pire que 810 actes christianophobes et 806 actes antisémites

La Connectrice

Le Coran questionné sur France culture, avec Sami Aldeeb

Publié le

Savoir ou se faire avoir

INFORMATION ET DÉBAT AUTOUR DES RELIGIONS EN GÉNÉRAL, ET DE L’ISLAM EN PARTICULIER. LA CHOUETTE, SYMBOLE DE LA SAGESSE, NOUS APPREND QU’IL FAUT OBSERVER ET RÉFLÉCHIR AVANT DE PARLER OU D’AGIR.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

Sami Aldeeb, professeur, directeur du cantre de droit arabe et musulman, explique les origines du Coran et les modalités de sa lecture ce dimanche 17 mai sur France culture.http://www.franceculture.fr/emission-tire-ta-langue-0

Il faut couper les racines de l’Islam

17 fois par jour les Musumans prient contre les Chrétiens et les Juifs

Résumé de l’émission

Comme la Bible, le Coran est une compilation de textes réunis plus de 150 ans après la mort de Mahomet.

80% des Musulmans ne lisent pas l’arabe ,ne s’intéressent pas à la signification des versets et citent le Coran dans ce qui les arrange.

 700 versets sur plus de 1 200 ont de lacunes, des trous qui les rendent impossibles à comprendre car les textes sont des copier/coller de différentes origines et dates, Ces lacunes sont de vrais cauchemars pour les traducteurs. Leur traduction littérale est impossible alors certains inventent des fioritures. Souvent le passage d’un verset n’a rien à voir avec le verset lui-même. Il y a aussi des rajouts pour une question de rime . Ce sont des extraits intrus destinés à enjoliver les versets, c’est la « queue ». Le musulman essaie de trouver un lien entre cette queue et le verset. Par exemple 50 interprètes donneront 50 versions différentes.

Sami Aldeeb est d’origine palestinienne, arabophone et formé en Suisse.Le Coran est un texte qui n’a aucun rapport avec Dieu pour interpréte. Il a trouvé environ 2 500 erreurs mais les musulmans ne veulent pas en entendre parler car si un professeur l’admet, tout le Coran s’écroule. Si un musulman soulève ces erreurs il est coupable d’apostasie et passible de la peine de mort. En conséquence, tous les professeurs d’université se taisent.

Pour Sami Aldeeb le coran n’est pas parole de Dieu, c’est comme la Bible une parole des hommes sur Dieu. Seuls la pluie, le soleil et les excréments des oiseux tombent du ciel.

résumé par La connectrice

Pour en savoir plus

La personne qui se cache derrière ce blog est Sami Aldeeb.

Chrétien d’origine palestinienne, de nationalité suisse, licencié et docteur en droit de l’Université de Fribourg, diplômé en sciences politiques de l’Institut de hautes études internationales de Genève, habilité à diriger des recherches de l’Université de Bordeaux 3, et professeur des universités (CNU France, sections 1 et 15), responsable du droit arabe et musulman à l’Institut suisse de droit comparé (1980-2009), directeur duCentre de droit arabe et musulman, Professeur invité dans différentes universités françaises, italiennes et suisses. Auteur de nombreux ouvrages et articles sur le droit arabe et musulman, dont une traduction du Coran par ordre chronologique en français(et prochainement en italien et en anglais). Vous trouvez sur mon site plus de 8000 pages de mes écrits à télécharger gratuitement. Et si vous souhaitez savoir plus sur moi, vous pouvez voir mon curriculum vitae, l’article de Wikipedia et ces vidéos.

  • De nombreuses vidéos de Sami Aldeeb sur youtube

Par exemple Sami Aldeeb sur la Taqiya, le mensonge stratégique

Il est plus facile de combattre le terrorisme islamique en Irak que décréter l’état de siège (article 36) en France

Source image  http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/24/01003-20140924ARTFIG00467-assassinat-d-herve-gourdel-le-crime-djihadiste-qui-defie-la-france.php. Photo Anne-Christine Poujoulat, AFP

08-IMG_0826

R.I.P. Hervé Gourdel

Actualisation au 26/09/2014

Je viens d’entendre sur RMC qu’Hervé Gourdel pourrait avoir été trahi par un franco algérien de Lille qui l’accompagnait dans ce trekking. Le suspect aurant entraîné Hervé dans une zone réputée dangereuse sans prévenir la police ni les guides locaux. Preuve sil en était besoin que l’ennemi est à l’intérieur, comme je le démontre dans cet article. Rappelons que Lille est connue pour favoriser ses Musulmans avec la volonté de Martine Aubry et le soutien de son époux avocat spécialisé dans la cause des « pauvres » musulmans.

————————————-

Ce mercredi soir nous apprenions la décapitation de Hervé Gourdel, 55 ans, originaire de Nice. Ce guide de haute montagne avait été enlevé en Algérie en tant que Français, pour le compte de l’Etat islamique que les experts soupçonnent d’avoir payé Abdelmalek Gouri, alias Khaled Abou Souleimane. Les personnes qui participaient avec Hervé Gourdel à un trekking ont raconté que les terroristes leur avaient demandé leurs passeports et qu’ils avaient choisi leur victime parce qu’elle était française et uniquement pour cette raison. Cela ne vous rappelle rien ? Moi si, l’étoile jaune.

Profondément touchés par cet assassinat, le maire de Nice Christian Estrosi, Pierre Lellouche et l’avocat anti-terroriste Thibault de Montbrial ont tout de suite déclaré, chacun à sa façon, que l’ennemi était déjà installé sur notre territoire et que c’était en France que l’essentiel de la lutte anti-terroriste devait se mener.

En effet, si nos dirigeants désiraient réellement protéger le peuple de France, ils combattraient sur le territoire toutes ces menées djihadistes qui, depuis des années,  visent à semer le chaos pour détruire notre culture afin de nous dominer comme Saladin ou l’empire Ottoman, une nostalgie qu’ils évoquent dans nombre de leurs vidéos de propagande belliqueuse.

C’est ici, en France, qu’il est urgent d’agir pour nous défendre et non pas prétendre juguler le terrorisme en envoyant des avions bombarder l’Etat islamique en Irak à des milliers de kilomètres car l’ennemi est depuis longtemps dans nos murs pour « niquer la France » comme s’en vantent tous ces Français de papiers à travers leurs manifestations de rue, leurs prêches, leurs sites Internet, leurs propos publics (Houria Bouteldja fut relaxée !), leurs vidéos et leurs textes de rap ou de hip hop ainsi que leur comportement hostile au quotidien.

Les djihadistes sont tellement bien insérés parmi nous que,  pour mener à bien l’éradication du terrorisme sur le territoire, il faudrait promulguer l’état d’exception, donner à la police et à l’armée des pouvoirs spéciaux et, surtout affirmer la volonté politique de protéger le peuple. Ce mercredi soir, Le discours de circonstance de François Hollande ne disait rien de cela, il justifiait avec emphase la nécessité de s’engager en Irak tandis que son ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve prétendait nous réconforter en nous adjurant de ne pas avoir peur malgré le ratage incompréhensible de trois jihadistes de retour de Syrie.

Malheureusement, il n’en sera rien car les dirigeants qui voient midi à leur porte, qui gouvernent à court terme et sont dans un déni total du danger qui menace quotidiennement le peuple, préfèrent toucher des avantages en espèces et en nature des dirigeants du monde musulman.

L’Histoire nous enseigne que la conquête d’un territoire ne peut se faire qu’avec la collaboration des pouvoirs autochtones. L’UMPS a depuis longtemps vendu la France aux Musulmans.

 L’Etat islamique appelle les Musulmans du monde entier à tuer les infidèles

L’Etat islamique, Daech vient de déclarer la guerre à la France, ce qu’il a matérialisé tout de suite en enlevant un alpiniste français en Kabylie.

Dans un message audio de 42 minutes diffusé dimanche via Twitter, le porte-parole de l’organisation Etat islamique, Abu Mohammed al-Adnani, exhorte les musulmans du monde entier à tuer les « infidèles américains ou européens ». Il vise les « citoyens des pays qui font partie de la coalition contre l’État islamique », et particulièrement les Français, les Américains, les Australiens et les Canadiens. 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/daech-appelle-a-tuer-des-civils-francais_1577993.html#4FCfxrRuu8Zj6ayf.99

L’état islamique ne fait pas de différence entre les Musulmans contrairement à ce qu’affirment nos dirigeants , ceux qui les soutiennent et tous ces « savants » hypocrites car experts en taqiya qui prétendent nous apprendre ce qu’est le « véritable » Islam. Merci, qu’il soit véritable, authentique ou pas, on peut mesurer chaque seconde le désastre causé par tout ce qui se dit et se fait au nom de l’Islam.

Alors que nos gouvernants et les tenants du politiquement correct s’acharnent à nous répéter, comme si c’était le plus important pour nous,  que tous les Musulmans ne sont pas des terroristes, qu’il faut faire la différence entre les Musulmans, les islamistes et les djihadistes, l’Etat islamique appelle tous les Musulmans du monde entier à tuer les infidèles. Tous les Musulmans. Ce qui est logique  l’oumma islamiya est Une.

Les Français qui se pensent les plus intelligents du monde s’obstinent à expliquer au peuple de France qu’on ne doit pas confondre les Chiites avec les Sunnites, les Salafistes avec les Wahhabites et ainsi de suite. Il est vrai que , officiellement, les Chiites font la guerre aux Sunnites et réciproquement mais en réalité, tous les Musulmans s’unissent lorsqu’il s’agit de soumettre et d’exterminer les Koufir, les non musulmans. De même on nous explique que le voile n’est pas la burqa, que le tchador n’est pas le hijab et que le haïk n’est pas le sitar, comme si le chiffon quelque soit sa longueur n’était pas l’étendard de l’Islam et le symbole de la soumission de la femme.

Moi qui ne suis ni experte ni savante, je constate dans la vie quotidienne qu’en cas de dissension, le Musulman prend toujours le parti du Musulman contre moi sans savoir de quoi il en retourne, que le désaccord soit verbal ou comportemental, qu’il soit bénin ou grave. Au début je ne comprenais pas pourquoi un attroupement se formait très rapidement autour de moi quand j’avais un problème -souvent à cause de ma chienne, l’animal le plus sale pour un musulman- avec un musulman. J’en voyais un arriver, deux, trois, puis dix et je compris comment se développaient les émeutes de banlieue. On se souvient aussi des manifestations de la famille et des amis du criminel assassin de Sohane lors de sa condamnation. Les exemples ne manquent pas, malheureusement.Edwy Plenel et ses semblables pourront toujours sortir des ouvrages en faveur des gentils musulmans, la réalité démontre chaque jour qui passe qu’ils sont gentils en apparence mais que sur le fond ils sont mes ennemis de l’intérieur.

La France est depuis de nombreuses années dans un état de guerre civile

Actes insurrectionnels

Insurrections musulmanes dans les cités de toutes les villes de France dès lors qu’un musulmans délinquant ou criminel (on se souvient du braquage du casino d’Uriage en 2012 quand les braqueurs aux armes lourdes s’étaient réfugiés dans « leur cité » qui avait alors connu de violentes émeutes ; on se souvient aussi des émeutes qui ont suivi l’interpellation à Trappes du mari récalcitrant d’une femme en burqa)

Menaces d’attentat sur le territoire français en permanence dont la dernière officiellement annoncée par l’EI

Djihadistes de nationalité française ou domiciliés en France, des milliers selon certains experts

Cités ou quartiers de logements sociaux repaires de délinquants et criminels qui en font des zones de non-droit en agressant la police, les pompiers, secouristes, médecins et tout représentant de l’ordre social

Sur-représentation des Musulmans dans les prisons françaises

Manifestations dans les tribunaux lors de la condamnation de délinquants et criminels musulmans

Montée notable des meurtres par égorgement à l’arme blanche

Affichage de la religion par le voile, le kamis, la barbe, les drapeaux djihadistes (Hamas, Hezbollah, EIL) dans les manifestations « pro-palestiniennes » et présence de drapeaux algériens, marocains et tunisiens lors de mariages « ethniques » de plus en plus nombreux dans nos mairies.

Recrudescence des actes antisémites

Exhibition des drapeaux du Hamas, du Hezbollah et de l’Etat islamique dans les manifestations « pro palestiniennes », en fait pro musulmanes, antisémites et anti koufar en général.

Propagande et contraintes

Revendication à la France du « paiement de la dette coloniale » soutenue par l’ensemble de la gauche

Refus des lois de la République parce que « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République »

Renouveau de l’Islam primitif nourri par des prêches dans les mosquées, des centaines de sites Internet et des milliers d’enregistrements audio et vidéo massivement diffusés

Diffusion massive du coran en arabe et en français, manuel d’incitation à la haine de tous ceux qui ne sont pas musulmans et « formation » de djihadistes, guerriers pour la cause de l’Islam à l’image de Mahomet chef de guerre

Valorisation de prêcheurs comme Tarik Ramadan, vedette de la télévision francophone, qui détournent les principes des Droits de l’homme pour les retourner à leur avantage (taqiya, mensonge stratégique, inversion des valeurs)

Diffusion sur l’Internet en français de nombreuses vidéos appelant au djihad et exaltant la haine du non musulman.

Diffusion sur l’Internet de nombreux sites en français destinés à convertir à l’Islam et à rééduquer les Musulmans qui n’appliquent pas strictement la charia.

Surveillance par les voisins de l’observation de la charia, notamment pendant le Ramadan.

Enlèvements d’enfants et mariages forcés

Revendications satisfaites et autres concessions

Prolifération de commerces halal , introduction dissimulée de la viande halal dans les boucheries et supermarchés, halalisation des abattoirs et généralisation de la nourriture halal dans les cantines et les manifestations festives publiques. Corollaire : disparition des charcuteries dans de nombreux quartiers.

Célébration du Ramadan à la mairie de Paris et dans d’autres communes.

 salles de prières dans les entreprises et les lieux publics comme les universités

WC à la turque avec tuyau d’arrosage selon le rite musulman

Baux emphytéotiques accordés par les municipalités pour la construction de mosquée

Un deuxième cimetière exclusivement musulman à Strasbourg (le premier est celui de Bobigny).

Citoyens français et ministres nantis de la double nationalité parce qu’on ne peut jamais abandonner la nationalité d’un pays musulman comme on ne peut jamais quitter la religion musulmane sous peine de mort (apostasie)

Etc. etc. vous pouvez continuer la liste ..

Notes :

Qu’est-ce que l’état de siège ?

En France, l’état de siège est un dispositif législatif que la Constitution française de 1958 a encadré dans son article 361.

L’état de siège est codifié dans le Code de la défense. Il permet le transfert de pouvoirs de police de l’autorité civile à l’autorité militaire, la création de juridictions militaires et l’extension des pouvoirs de policeIl ne peut être mis en œuvre que sur une partie du territoire, après délibération du Conseil des ministres et avec signature présidentielle2, lorsqu’il y a péril imminent du fait d’une insurrection armée ou d’une guerre. Pendant l’état de siège, il y a un transfert de pouvoirs des autorités civiles aux autorités militaires. La prolongation de l’état de siège au-delà de 12 jours est soumise à l’autorisation du Parlement1. http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_de_si%C3%A8ge_(France)

Le braqueur du casino d’Uriage libéré au grand dam des syndicats de policiers http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120713.OBS7273/uriage-le-second-braqueur-du-casino-libere.html

Jihadistes en liberté. Et si la police était plus fûtée qu’on ne le dit ?

L’ami d’enfance de Mohamed Mérah, Imad Jjebali et deux de ses amis jihadistes, Gael Maurize et Abdelouahab El Baghdadi  le mari de Souad Merah ,   ont exprimé leur étonnement de ne pas avoir été accueillis à leur arrivée à Marseille par une escouade de policiers. Vraiment déçus les gars qui avaient exprimé l’intention de se rendre aux autorités françaises après quelques voyages en Syrie et peut-être ailleurs. Les civiques jihadistes auraient fait savoir par l’intermédiaire de leurs avocats, Mes Pierre Dunac et Apollinaire Legros-Gimbert  qu’ils étaient prêts à se rendre. C’est en tous cas ce que les médias nous serinent depuis hier.

Finalement, les aimables jihadistes se sont rendus mercredi matin à la police dans un petit commissariat de l’Hérault. Qu’ont-il fait entre temps ?

Les experts interrogés à la TV et la radio, dont l’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux m’ont semblé terriblement calmes pour qualifier l’évènement de « cafouillage » ou de « couac ». Ce matin sur RMC, l’UMP Bruno Le Maire a tenu à rendre un hommage très appuyé aux forces de police qui « font un travail admirable ». Curieuse intervention. On se serait plutôt attendu à ce qu’il tire à boulets rouges sur l’actuel ministre de l’Interieur, Bernard Cazeneuve, pour son « incompétence ». Ce dernier a finalement déclaré qu’il s’agissait d’un « dysfonctionnement » entre la police turque et la police française.

Histoire étrange que celle de ces trois jihadistes fichés et surveillés, interpellés par la police turque, en principe attendus à leur retour en France, qui non seulement prennent un autre avion que celui prévu et passent tous les contrôles très tranquillement à la faveur d’une panne informatique …Et dans tous ça, pas un mot sur l’épouse Souad Mérah et ses quatre enfants …

Personnellement, je serais tentée de croire que la police n’a pas du tout perdu la trace de ces jihadistes mais qu’elle les préfère en liberté pour préparer un grand coup de filet de toute la filière jihadiste depuis le conditionnement, une éventuelle conversion à l’Islam, en passant par le recrutement et jusqu’au passage au paradis de l’Etat islamique. J’ose imaginer que tous les contacts de ces trois jihadistes sont méticuleusement étudiés, que leurs mouvements sont surveillés, que leurs actes et leurs paroles sont scrutés.

N’a-t-on pas prétendu que Mérah avait été un agent double qui informait la police pour pouvoir mener à bien son entreprise criminelle ? Pourquoi n’imaginerions-nous pas que le trio de jihadistes serait mis à l’abri pour livrer des informations utiles ou stratégiquement déformées au profit de l’Etat islamique ? Pourquoi ne supposerions-nous pas que Djebali et ses comparses sont partie prenante des Sunnites ou des Chiites ou des deux qui partagent un but commun, soumettre le monde non musulman par le glaive et l’argent. Les Chiites d’Al Qaeda et du Hezbollah menacent autant l’Occident que les Sunnites de l’Etat islamique. Ces hypothèses pourraient expliquer qu’il vaut mieux pour la sécurité intérieure les avoir à l’oeil que les priver de la liberté de contacter leurs semblables.

Avec les taqiyaistes, on peut s’attendre à tout. Et avec la sécurité intérieure, on peut aussi s’attendre à tout à condition que son unique objectif oit de protéger la France et les Français et non pas de servir la politique erratique de nos gouvernants;

La Connectrice

Pour en savoir plus

Que sont devenus Souad et Abdekader Mérah soeur et frère du tueur de Toulouse et fiers de son action ?

Ou se trouve Souad Merah?

En mai dernier, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve avait annoncé que la soeur de Mohammed Merah, 36 ans, avait quitté la France avec ses quatre enfants pour rejoindre son époux en Syrie, en passant par Barcelone et la Turquie. Dans la foulée, la section antiterroriste du parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». 

A-t-elle rejoint la Syrie? Son avocat, Me. Christian Etelin, interrogé par Reuters, a affirmé ce mardi qu’elle n’avait jamais été en Syrie et serait en Algérie. « Elle devrait revenir bientôt à Toulouse », a-t-il expliqué. 

Fichée depuis 2010 comme membre de la mouvance salafiste par les services de renseignements, Souad Merah était considérée, avant son départ, comme ‘la dernière des ‘historiques’ toulousains de la filière irakienne démantelée en 2007″, faisait valoir La Dépêche du Midi

Aucune charge n’avait été retenue contre elle, visée dans une enquête sur les complicités dont avaient pu bénéficier son frère pour commettre ses attentats. Dans un reportage en caméra cachée de M6, elle s’était cependant déclarée « fière » de son frère. Des propos qui lui ont valu l’ouverture d’une enquête pour apologie du terrorisme, classée sans suite en janvier 2013. 

Où se trouve Abdelkader Merah?

Le frère aîné du « tueur au scooter » se trouve toujours en détention. Fin août, celle-ci a été prolongée de six mois. Abdelkader Merah est mis en examen pour « complicité d’assassinats, association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme et vol en réunion ». 

Il n’a reconnu qu’une chose: le concours qu’il a apporté à son frère pour le vol du deux-roues utilisé lors des attentats. Mais les juges d’instruction le soupçonnent d’avoir joué un rôle plus d’important qu’il ne le dit, en particulier dans la radicalisation de son frère. 

Un enregistrement d’une conversation de parloir, réalisée à son insu en octobre 2012, et que L’Express a pu consulter, avait montré qu’il éprouvait de la fierté face aux crimes de son frère. Lors de son audition pour une remise en liberté refusée, fin mars 2013, Abdelkader a condamné les actes de Mohammed, en s’appuyant sur une décision en ce sens de théologiens saoudiens. 

 En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/interpellation-du-beau-frere-merah-ou-en-est-le-reste-de-la-famille_1578531.html#ZwhM3jKSq2DDL3qS.99

La Taqiya

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taqiya

Mensonge stratégique, ruse divine, la taqiya imprègne tous les Musulmans et leur discours. Autrefois, on disait que le Mahométan était « fourbe » sans pour autant comprendre que sa culture était fondée sur le mensonge et la dissimulation.

Pour le chrétien le mensonge est un pêché, souvent impardonnable puisque c’est pour avoir menti, et non pour avoir couché, que Bill Clinton a été condamné et rejeté par la population américaine. Pour le Musulman, mentir est un devoir lorsqu’il s’agit de protéger l’oumma islamiya.

Mohamed Mérah agent double ?

http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-affaire-merah-valls-defavorable-a-la-declassification-d-autres-documents-27-01-2013-1620652_23.php

Mohamed Merah agent double ? C’est l’avis du juge d’instruction antiterroriste Marc Trévidic, mais pas celui du ministre de l’IntérieurManuel Valls, qui n’est pas favorable à la déclassification de certains documents estampillés confidentiel-défense. Vendredi, le magistrat de la galerie Saint-Éloi a lancé un pavé dans la mare sur le blog de Frédéric Helbert, un journaliste d’investigation spécialiste du renseignement. « Ils (les agents de la DCRI, NDLR) ont tenté un coup particulier, risqué, mais qui à leurs yeux valait la peine et qui aurait pu se montrer gagnant. Ils ont tenté de recruter [Mohamed Merah], tout simplement. De faire une infiltration. D’en faire un agent double. » C’est la première fois qu’un membre d’une autorité prend publiquement une telle position, aux antipodes de celle de l’ancien patron du renseignement intérieur Bernard Squarcini.

%d blogueurs aiment cette page :