Flux RSS

Archives de Tag: val de marne

Foot et violence : une nouvelle vidéo révèle la main mise de la racaille sur le sport

Publié le

Le Parisien publie ce jour une vidéo montrant des racailles armées envahissant un terrain de sport. 

Voir la vidéo ici http://www.leparisien.fr/sports/iledefrance/video-l-incroyable-video-qui-ebranle-le-foot-amateur-15-06-2013-2898647.php

On notera que la plupart de ces racailles sont encapuchonnées et africaines, un exemple supplémentaire, s’il en était besoin, de l’intégration de nos immigrés et du respect de la « diversité » pour ses chances en France.

C’est une vidéo de 7’38 qui témoigne de la violence qui gangrène encore et toujours le football amateur. Ce document, que nous nous sommes procuré, et dont les principaux extraits sont à voir sur notre site Internet, reflète la triste réalité des terrains de foot du dimanche.

Ce match en date du 2 juin, où les spectateurs s’affrontent à coups de batte de base-ball, de barre de fer ou de bombe lacrymogène, se déroulait à Ivry-sur-Seine, en banlieue parisienne.

 Toutefois, il aurait bien pu se tenir dans le Doubs, où un arbitre a manqué d’être étranglé récemment, ou dans une autre région deFrance. « Et, pourtant, c’était un match à enjeu mais qui n’était pas classé à risque, témoigne Thierry Mercier, le président du District du Val-de-Marne où se sont déroulés les faits. Mais on n’est pas à l’abri, tout peut arriver. » http://www.leparisien.fr/sports/iledefrance/video-l-incroyable-video-qui-ebranle-le-foot-amateur-15-06-2013-2898647.php
Ce phénomène récurrent semble monter en puissance et en fréquence contredisant certaines thèses affirmant que le sport canalise la violence pour pacifier les jeunes au tempérament agressif. En effet, le sport, et le foot en particulier, canalise la violence pour transformer les terrains de sport en camps d’entrainement pour terroristes en tous genre.
J’ai déjà traité le sujet dans deux articles :

Etes-vous parent 1 ou parent 2 ? A Saint-Maur, il faut choisir

Publié le

 

2770505_st-maur_640x280Source image http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/finis-les-termes-pere-et-mere-a-saint-maur-30-04-2013-2769727.php

La mairie de Saint-Maur a fait imprimer des formulaires d’inscription révolutionnaires. Plus de père, plus de mère, plus de papa, plus de maman mais deux parents, le parent1 et le parent2. Nous féministes qui revenidiquions l’égalité, nos espérances ont été satisfaites bien au delà de ce que nous envisagions. Non seulement nous n’avons pas obtenu l’égalité et nous sommes toujours exploitées, méprisées, violées, voilées, battues, sous-payées et contraintes à trois journées de travail quotidien (profession, éducation des enfants, tâches domestiques) mais on nous enlève notre spécificité biologique en la ramenant à la notion asexuée de « parent ».

Comment vont faire les couples de même sexe qui se targuent de donner deux papas ou deux mamans à leurs enfants ? Qui sera le parent 1 ? Comment vont-ils choisir ? Comment leurs enfants devront-il appeler leurs parents ? Parent1 chéri ? je vous aime parent1 et parent2 ?

Ces féministes qui se sont ralliées au PS et au gouvernement Hollande doivent manger leur chapeau si elles sont quelque peu de bonne foi. Sauf si elles se sont soumises à certaines lesbiennes qui pensent que l’égalité c’est faire mieux que les machos dans le pire.

Ces derniers jours, les familles de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) ont reçu dans leurs boîtes aux lettres les formulaires d’inscription aux activités périscolaires pour la rentrée prochaine. Des documents qui permettent d’inscrire les enfants à la cantine ou à l’accueil de loisirs et dont l’envoi habituellement ne suscite pas de remous.<btn_noimpr>

 Mais cette année, les formulaires ont été modifiés et un détail a fait tiquer plusieurs parents : les termes « Père » et « Mère » ont été remplacés par « Parent 1 » et « Parent 2 ».

Dans la plus grande ville de droite du département, très mobilisée contre le mariage des homosexuels, il n’en fallait pas plus pour que certains fassent le lien avec la loi récemment adoptée. Même si les termes « parents 1 et 2 » sont absents du texte législatif. « Pourquoi cet empressement à anticiper la loi Taubira alors que le Conseil constitutionnel ne s’est pas encore prononcé, et que la loi n’est pas promulguée? » s’indigne ainsi le premier adjoint (UMP), Jacques Leroy. Le bras droit du maire (UMP-UDI) Henri Plagnol exprime « sa plus vive désapprobation et désavoue cette initiative inopportune ».

« C’est un malentendu énorme », plaide Patricia Denis-Ribeiro, la maire adjointe (UMP) à l’accueil de l’enfance, responsable du nouveau formulaire. « Cela fait trois ans que l’on essaie de simplifier ces formulaires en trouvant une autre expression que père et mère car il y a maintenant beaucoup de familles recomposées », détaille l’élue. Ainsi, les formulaires à la petite enfance portent les mentions « responsable 1 » et « responsable 2 » pour que tout le monde puisse rentrer dans les cases.

Les municipales en toile de fond

L’adjointe ne s’explique pas, en revanche, le choix des termes « parents 1 et 2 ». « C’était un document qui était à l’étude, je ne sais pas pourquoi c’est celui-ci qui a été imprimé, avance Patricia Denis-Ribeiro. J’ai peut-être signé trop vite. En tout cas, dès que j’ai été informée du malentendu, j’ai demandé à ce qu’on remette dans le circuit le formulaire initial. »

Comme souvent ces derniers mois à Saint-Maur, la polémique s’inscrit sur fond de luttes prémunicipales. Ainsi, dans son communiqué, Jacques Leroy n’a-t-il pas hésité à mettre en cause « l’initiative prise par Laurence Coulon, maire adjointe, déléguée aux affaires scolaires » avant d’ajouter que « la suppléante du député aurait dû s’informer auprès de son patron ». A savoir Sylvain Berrios (UMP), qui a ravi en décembre la place d’Henri Plagnol à l’Assemblée et avec qui il est entré en dissidence ouverte. « J’ai été la première surprise, rétorque Laurence Coulon, parce que ce questionnaire ne me disait rien du tout. Jacques Leroy s’est engouffré là-dedans alors que ce n’est pas moi la responsable. Du coup, j’ai reçu des e-mails de parents scandalisés qui s’en prennent à moi. Je ne manquerai pas de lui dire ce que je pense de tout ça… »http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/finis-les-termes-pere-et-mere-a-saint-maur-30-04-2013-2769727.php

 

 

%d blogueurs aiment cette page :