Flux RSS

Archives d’Auteur: laconnectrice

Le langage canin bientôt traduit en anglais

leche2

https://crm48.com/dressage-de-chien-le-chien-leche-le-visage/

La plupart des maîtresses et maîtres de chien ont appris à traduire leur langage sonore et corporel et comprennent leurs besoins. Toutefois, des doutes naissent parfois dans l’interprétation de leur langage non verbal (aboiements, gémissements, attitudes, mouvements de la queue ou des oreilles, etc.) en fonction du contexte.

Comprendre le langage de son chien est particulièrement nécessaire quand il est malade, quand il souffre, quand il est agité ou présente un comportement inhabituel. Mieux le comprendre est aussi mieux le soigner et répondre à ses attentes.

Grâce à l’intelligence artificielle et la technologie, un dispositif devrait traduire tous les signaux émis par le chien d’ici à une dizaine d’années.

Dr. Con Slobodchikoff, professeur de biologie à la  Northern Arizona University et auteur de  “Chasing Doctor Dolittle: Learning the Language of Animals, » est à l’avangarde de la recherche sur la communication animale. Depuis plus de 30 ans il étudie les sons émis par les chiens de prairie et a découvert qu’ils produisent des sons très sophistiqués équivalents à un langage.

Dans cette video (en anglais), le dr Slobodchikoff présente la vie sociale de 5 variétés de chiens de prairie

Nous ne le savons que trop bien (les correcteurs d’orthographe en sont un exemple) , les machines, fussent-elles les plus intelligentes possible, peuvent commettre des erreurs et ne pas traduire la sensibilité d’une émotion animale ou humaine. On sait aussi que la communication chien/humain passe par la libération de l’ocytocine, hormone de l’attachement et, s’il n’est pas impossible à une machine de reproduire cette échange, ce n’est pas demain la veille qu’il sera concrétisé.

Le développement d’un dispositif de traduction intelligent demande une grande capacité matérielle et logicielle et il n’est pas certain que les dix années de recherche et développement annoncées suffisent à produire un dispositif satisfaisant. En attendant, humains et chiens ont intérêt à s’observer mutuellement attentivement pour se comprendre mutuellement.

La Connectrice

Pour en savoir plus

  • Il semble que les ouvrages du dr Slobodchikoff ne soient pas traduits en français

https://www.amazon.fr/Con-Slobodchikoff/e/B009EU0BBU

  • Un article en français de 2013

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1646695/2013/06/05/Un-chercheur-decode-le-langage-des-animaux.dhtml

  • Présentation en anglais de la vidéo ci-dessus, du dr Slobodchikoff

This program discusses the Social Life and behavior of the 5 species of prairie dogs; the Black-tailed prairie dogs and the Mexican prairie dogs are the black-tailed group who have black tail tips, and the Gunnison’s prairie dogs, the White-tailed prairie dogs, and the Utah prairie dogs are the white-tailed group who have white tail tips. All prairie dogs live in the grasslands of western central North America, and all are social. They live in relative harmony within their social groups. All of the species are similar in their social behavior, although the black-tails are somewhat more social than the white-tails. Learn about a type of hibernation called Torpor that prairie dogs employ. See pups before they emerge from their natal burrows as well as in different stages of life (an average prairie dog lives 3-4 years), rare above ground mating, a lot of greet-kissing, territorial behavior from fighting and aggressive chases to social structure based on plant food sources on each territory, mutual grooming, and prairie dog personalities! Prairie dogs are considered Keystone Species of their grassland ecosystems — some 200 vertebrate species and a number of invertebrate species of animals depend on them for food or for their burrows. Prairie dogs survive in 1-2% of their historic range of habitat. Their numbers have declined drastically over the past 100 years to 1-2% of the number of animals there were historically. Agriculture, land development, target shooting and disease are the primary reasons for their continuing decline. The Mexican prairie dogs are listed as Endangered (under the Convention on International Trade in Endangered Species — CITES, as well as recognized by the Mexican government as at high risk of extinction), but are still being killed primarily for agricultural land interests. The Utah prairie dogs are listed as Threatened (under the United States’ Endangered Species Act — ESA), but they are being killed due to land development. The other three species need to be listed also in order to have some protection under the law. The Gunnison’s prairie dogs are currently under review for listing under the ESA. A number of prairie animals are at risk of extinction (as well as prairie dogs themselves) because prairie dog numbers are so low. Five animals that are dependent on prairie dogs and are at highest risk are Black-Footed Ferrets, Swift Foxes, Mountain Plovers, Burrowing Owls and Ferruginous Hawks.

  • Les cris du chien de prairie dans la nature

Le chien de prairie (prairie dog) est appelé ainsi pour la similitude de son cri avec celui du chien.

  • Source première de mes informations

https://www.nbcnews.com/mach/science/dogs-can-t-speak-human-here-s-tech-could-change-ncna836811

22111724xmSFj7h0.jpg

http://ageheureux.centerblog.net/43085-langage-du-chien-image

Coup de bluff de Bercy contre le bitcoin et les cryptomonnaies

Bitcoen.Io First «Kosher» (Jewish) Crypto-Token

https://news.bitcoin.com/pr-bitcoen-io-first-kosher-jewish-crypto-token-and-blockchain-ecosystem/

Bercy choisit d’annoncer la nomination d’un Monsieur Bitcoin au moment où il chute de 19 000 à 11 000, histoire d’effrayer le gogo désobéissant, sous-entendu je vous avais bien dit que c’était un placement à risque.

Empêcher l’utilisation du bitcoin à des fins d’évasion fiscale

« Nous refusons les risques de spéculation et les possibles détournements financiers liés au bitcoin », a déclaré Bruno Le Maire lors de la cérémonie des vœux aux acteurs économiques, à Bercy…Dans ce contexte, j’ai « demandé que la présidence argentine du G20 se saisisse de cette question » et confié « à Jean-Pierre Landau, ancien sous-gouverneur de la Banque de France, une mission sur les cryptomonnaies », a ajouté le ministre…« Cette mission me proposera des orientations sur l’évolution de la réglementation pour mieux en maîtriser le développement et empêcher leur utilisation à des fins d’évasion fiscale, de blanchiment ou de financement d’activités criminelles ou de terrorisme », a-t-il expliqué.

http://www.20minutes.fr/economie/2202551-20180115-cryptomonnaies-ancien-banque-france-nomme-monsieur-bitcoin-bercy

Dans cette déclaration inénarrable, on trouve une tentative de culpabilisation : évasion fiscale, blanchiment, financement du crime et du terrorisme et une tentative pour paniquer le gogo : risques et détournements. Qui aujourd’hui peut ignorer que les cryptomonnaies sont un placement à risque puisque tous les médias le serinent à bouche que veux-tu. J’ai même entendu sur radio BFM qui est habituellement plus avisée et circonspecte dans ses analyses, une véhémente diatribe contre le bitcoin.

J’ai aussi appris que le milliardaire américain Warren Buffet aurait déclaré qu’il ne mettrait pas un cent dans la cryptomonnaie. Comme si on pouvait croire que cet homme d’affaires rompu aux manœuvres qui l’ont tant enrichi ne laissait pas en sous-main ses gestionnaires placer quelques fonds virtuels et cryptés « pour voir ».

Le nouveau Monsieur cryptomonaie va pouvoir spéculer tranquillement dans son placard doré car pour comprendre la chose il va bien devoir investir dans la bête virtuelle et suivre son cours avec assiduité. Et ses petits copains de l’ENA, HEC, FMI, DREE et BDF vont lui coller aux basques pour avoir des renseignements sur les ouvertures de placements « risqué »-pas pour tout le monde.

Toute cette comédie n’est pas très crédible, trop monolithique pour être acceptée sans broncher. Bercy perçoit une bonne taxe sur les plus values de la spéculation quelle qu’elle soit, boursière, immobilière, virtuelle, etc. On peut donc être certain que Bercy grogne pour la forme mais ne tuera pas cette poule aux œufs d’or. De leur côté, banques et institutions financières crèvent de rage à l’idée que des épargnants pourraient se passer de leurs services et elles l’ont fait savoir à Bercy qui est contraint de faire semblant d’agir.

Y-a-t-il une relation entre la chasse aux cryptomonnaies et la montée en puissance de la finance islamique qui a réussi à imposer des charia boards (conseil de sages pour veiller au respect de la charia) dans la plupart de banques ?

En effet, la cryptomonnaie est le comble de l’argent virtuel puisqu’elle ne repose pas sur des actifs tangibles mais sur le trafic des internautes et la technologie de la blockchain. De son côté, la finance islamique exige que tout emprunt soit adossé à un projet concret et elle interdit la spéculation selon la charia. Elle interdit également tout investissement dans le cochon, les drogues, l’alcool, les armes, la pornographie et le jeu de hasard, ces objets de débauche que Bercy évoque dans ses mises en garde contre les risques du bitcoin.

Des jeunes spéculateurs viennent se former gratuitement à la Maison du bitcoin qui défend des valeurs qu’ils partagent 

Nous lancons avec le @SamusocialParis la première collecte de dons en crypto-monnaie pour une cause solidaire.

Les crypto-monnaies se sont construites sur des valeurs de partage, d’entraide et de transparence. On compte sur vous

Gif Bitcoin Kitty

Ce logo animé  et le suivant sont destinés à signaler qu' »ici on accepte le bitcoin »  Ils reflètent le monde ludique des investisseurs, de grands enfants…

Bitcoin Cat

https://twitter.com/feedbitcoincat

Pendant que les institutions débattent des solutions à mettre en oeuvre pour décourager les investisseurs en cryptomonnaies, ceux-ci sont de plus en plus nombreux à investir et se passionner pour ces avoirs virtuels qui se gèrent comme les jeux électroniques qu’ils pratiquent depuis leur plus jeune âge. L’argent sur écran, c’est quand même plus fun que se charger de pièces et de billets sales, pas écolos du tout et à peine moins virtuels en valeur (adossés sur du vent) que le bitcoin et ses semblables.

La Connectrice

Antisionisme, retour à l’antisémitisme des années 30

Avec une telle imagerie au nom de la Palestine, qui peut encore nier que des militants antisionistes diffusent une violente propagande antisémite reprenant les schémas picturaux et les motifs des caricaturistes de l’entre-deux-guerres et des communications nazies ?

Pouvoir capitaliste, espionnage sur internet, main-mise sur l’industrie cinématographique et les médias traditionnels, sur la justice, la cancérologie (rendre malade pour faire payer les soins ou tuer « les goys » et les musulmans), l’industrie pornographique, les guerres dans le monde, le trafic d’êtres humains à but sexuel, le mensonge démocratique (« fake opposition ») : tout ceci est imputé à une caricature de Juif singulier, essentialisé, mais dont le visage caractéristique est décliné en plusieurs couleurs pour appuyer l’argument des emprises.

En même temps que se diffusent les théories conspirationnistes qu’elle illustre, ici en France, l’épicerie casher de Créteil a été incendiée la semaine dernière après avoir été taguée de croix gammées. Une adolescente juive a été agressée au couteau il y a quatre jours. Et l’on apprend aujourd’hui que le centre communautaire de Saint-Maur a reçu une lettre anonyme contenant propos antisémites et croix gammées, le menaçant d’incendie.

Le combat contre cet antisémitisme devenu quotidien est notre combat à tous.

Pour signaler à la plateforme Pharos :
https://www.interieur.gouv.fr/…/Signaler-un-contenu-suspect…

[NB : L’antisionisme radical n’est pas spécifique à l’extrême gauche, d’ailleurs peu encline à utiliser la Swatiska, puisqu’une partie de l’extrême droite aussi a toujours vu en l’État d’Israël le visage « du Juif dominateur » et le produit d’une conspiration : la Shoah… En témoignent de nos jours Soral et Dieudonné.]

[NB2 : Critiquer raisonnablement, c’est-à-dire à coups d’arguments politiques raisonnés, la politique du gouvernement israélien, n’est pas de l’antisionisme.]

Image may contain: one or more people and text
 

Ce dimanche ensoleillé, le printemps des perruches

Ce dimanche avait un air de printemps aux Buttes-Chaumont. Quelques perruches voletaient de branche en branche poussant des cris. La plupart des oiseaux se perchaient séparément jusqu’à ce que deux d’entre eux se rassemblent sur une même branche, bien serrés et immobiles l’un contre l’autre.

1-IMG_34642-IMG_34803-IMG_34794-IMG_34745-IMG_34736-IMG_34707-IMG_34718-IMG_3482

Décérébrées contre le féminisme. 100 femmes à importuner …

No automatic alt text available.
Excellente idée de réponse 😉

 

La semaine dernière, Le journal Le Monde publiait une tribune invitant au droit d’importuner en réaction réactionnaire à #balacetonporc et #metoo. Voici la liste des signataires de cette tribune dont vous pourrez lire la teneur en bas de cette liste.

Je trouve choquant que ces femmes qui pour la plupart sont sorties d’affaire et assurent des positions sociales qui les mettent hors d’atteinte (en principe) des harcèlements et sexuels et des violences qui les accompagnent, osent prétendre donner une leçon aux millions de femmes victimes de harcèlement sexuel en instrumentalisant leurs privilèges pour plaire aux machos. Car ne nous y trompons pas, ces signataires prennent une position publique non pas tant pour salir le féminisme que pour maternellement protéger leurs chers machos ,rassurer leur ego et effacer leur paranoïa de la castration.

Depuis quelques années, la campagne contre le féminisme enfle au rythme de l’islamisation des esprits. Le modèle de la charia si néfaste à la condition des femmes gangrène jusqu’à la pensée d’intellectuels aussi intéressants qu’Alain Finkielkraut. Le paradoxe tragique est que des personnes assez lucides pour comprendre les dangers que représente l’islam en France et de France perdent leur intelligence de la situation lorsqu’il s’agit de défendre le privilège du macho et de contrevenir à la loi des hommes patriarcaux. Le pire exemple de cet aveuglement est le magazine Causeur dont la directrice Elisabeth Lévy a signé et défend la tribune des oies remplumées.

Le Connectrice

Résultat de recherche d'images pour "cent signataires le monde"

A vôtre droite la célèbre « galanterie française ». Source

Les signataires de la tribune, avec mes commentaires sur certaines de ces femmes que j’ai entendues ou lues dans les médias ou bien qui exercent des professions nécessitant éthique et respect :

Alexandra Alévêque (journaliste)

Kathy Alliou (curatrice)

Françoise Arnaud (historienne de l’art)

Celina Barahona (consultante marketing)

Sophie Bastide-Foltz (traductrice littéraire)

Brigitte Sy (réalisatrice et actrice)

Marie-Laure Béraud (auteur-interprète, musicienne)

Vivien Berah (interprète)

Marie-Laure Bernadac (conservateur général honoraire)

Léa Bismuth (critique d’art, curatrice)

Catherine Bizern (productrice et programmatrice indépendante)

Stéphanie Blake (auteur de livres pour enfants)

Linda Blake Pibarot (traductrice)

Sonia Bogdanovsky (chef monteuse cinéma)

Christine Boisson (actrice)

Ariane Bouissou (journaliste)

Odile Buisson (gynécologue-obstétricienne) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Sophie Cadalen (psychanalyste)Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Farideh Cadot (galeriste)

Cristina Campodonico (responsable de l’action culturelle de la SGDL)

Nickie Caro (normalienne, agrégée de Lettres, ancien professeur de khâgne)

Ingrid Caven (actrice et chanteuse) mise sur son jeu de femme fatale plus que sur ses talents d’actrice et chanteuse, être importunée signifie pour elle la réussite. Quand on a été adulée, épouse de R. W. Fassbinder et de Jean-Jacques Schuhl (Goncourt 2000 pour la biographie de la star) , égérie de Yves Saint-Laurent , on comprend qu’il est difficile de renoncer à son petit capital, surtout en fin de carrière.

Monique Chatenet (conservateur en chef du patrimoine au Centre André Chastel)

Julie du Chemin (écrivain et sexologue) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Sarah Chiche (écrivain, psychologue clinicienne et psychanalyste) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Erika Maria Cool-Troch (manager Yak Immo)

Véronique Coquet-Caubère (productrice)

Sabine Dauré (viticultrice)

Catherine Deneuve (actrice) Celle qui fut autrefois la petite fiancée du français moyen a exclusivement bénéficié de la plasticité d’un physique qui plait à tout le monde parce que rien n’en dépasse. Un objet idéal pour les cinéastes et les hommes en général pour fantasmer à leur guise. Je n’ai jamais vu en CD une actrice mais uniquement Catherine Deneuve sous toutes les coutures. N’existant que pas son apparence immuable et consensuelle, le harcèlement sexuel ne peut être que la preuve ultime de son impact sur le macho sans lequel elle n’aurait jamais existé. Signer cette tribune est son ticket de reconnaissance.

Frederique Dolphijn (cinéaste, metteur en scène et romancière)

Christine Domine (professeur)

Nathalie Dray (journaliste)

Corinne Ehrenberg (psychanalyste)Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Méline Engerbeau (entrepreneuse)

Caroline Faillet (netnologue et dirigeante du cabinet Bolero)

Nouhad Fathi (journaliste et blogueuse)

Marguerite Ferry (paysagiste)

Adeline Fleury (écrivain)

Catherine Francblin (critique et historienne d’art)

Gloria Friedmann (artiste plasticienne)

Sophie Gaillard (présentatrice du 6-7h sur Sud Radio) Cette journaliste au tempérament et à l’humour affirmés ne peut perdurer qu’en se soumettant aux goûts de ses chefs parmi lesquels son président Didier Maïsto ( « je ne veux pas de journalisme militant à l’antenne »),  qui voue une grande admiration à Brigitte Lahaie selon ses propres dires. Sophie Gaillard ne doit pas avoir d’autre choix que de signer avec Lahaie si elle veut conserver son poste et gravir les échelons du journalisme. Triste pour elle et les auditeurs de Sud-radio. Sophie Gaillard a commencé à descendre la pente avec Sud radio qui devient de plus en plus racoleuse, médiocre et vulgaire. Je fus une fidèle auditrice jusqu’à la dernière rentrée.

Bernadette de Gasquet (médecin et auteur) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Véronique Gérard-Powell (spécialiste de l’art européen XVe-XVIIIe siècles, Centre André Chastel)

Christine Goémé (femme de radio)

Reine Grave (vidéaste)

Aliette Griz (écrivain et membre du Réseau Kalame)

Cécile Guilbert (écrivain)

Clarisse Hahn (réalisatrice, vidéaste et photographe)

Anne Hautecoeur (éditrice)

Marie Herbreteau (graphiste)

Brigitte Jaques-Wajeman (metteur en scène)

Claudine Junien (généticienne, membre de l’Académie de médecine) Je plains ses patientes si elle en a, et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Brigitte Lahaie (actrice et présentatrice radio) Brigitte Lahaie, ancienne actrice porno a beaucoup de succés auprès de ses auditeurs mâles qui la prennent pour une sexologue émérite. Elle a quitté RMC pour Sud radio où il semble qu’elle ait été suivie par ses fans. Didier Maïsto, le président de Sud radio n’a pas assez de mots pour lui déclarer son admiration, ce qui en dit long sur le personnage qui oeuvre au nivellement par le bas d’un média qui promettait de grimper haut en auditoire de par sa qualité, représentée en particulier par Philippe David et André Bercoff . 

J’ai entendu Lahaie conseiller à une auditrice le nomadisme sexuel pour trouver sa voie sexuelle, les conseils sont toujours donnés à travers le prisme de la sexualité masculine et très récemment elle a affirmé «On peut jouir lors d’un viol, je vous signale». Devant le tollé suscité par cette déclaration, la pauvre aurait fondu en larmes et rectifié son « erreur « : elle avait oublié de dire malheureusement … 

Rachel Laurent (artiste)

Sylvie Le Bihan (écrivain)

Anne-Marie Lesage (retraitée)

Myriam Le Strat (dentiste)

Martine Lerude (psychiatre, psychanalyste) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Elisabeth Lévy (directrice de la rédaction de Causeur) Elisabeth Lévy est la preuve vivante qu’une femme peut « y arriver » …croit-elle égocentriquement. Elle oublie de mentionner qu’elle est entourée d’une équipe d’hommes connus, reconnus et expérimentés qui lui sont reconnaissants de défendre le dessous de leur ceinture : défense des clients de prostituées, défense de la prostitution, haro sur « lesféministescastratrices », haro sur la supposée « délation » du mouvement #balanceton porc #metoo. Il est tout de même curieux qu’une femme qui semble aussi cultivée et intelligente d’Elisabeth Lévy soit aussi stupide quand il s’agit de prendre position en faveur dune réelle égalité entre femmes et hommes, comme si elle devait rester la démonstration de l’infériorité congénitale des femmes et ainsi afficher que, si elle a réussi c’est qu’elle est une femme exceptionnelle. 

De surcroît Elisabeth Lévy ne manque pas d’incohérence : comment peut-elle se prononcer dans son journal Causeur contre l’islamisation de la France et la charia quand la condition et la sécurité des femmes régresse au fur et à mesure de l’implantation de la loi islamique ? Ces incohérence et confusion intellectuelles sont gravissimes et me laissent désespérer des intellos du pays.

Lévy reproche au mouvement #balance ton porc de s’exprimer au nom de toutes les femmes comme si elles constituaient un parti unique mais elle ne craint pas de mettre toutes les féministes dans le même sac comme si la philosophie féministe était unique. Mauvaise foi ou ignorance ?

Jacqueline Lichtenstein (philosophe) Une philosophe qui n’a pas beaucoup d’esprit critique et de capacité d’analyse

Christine Lombard (créatrice de mode)

Joëlle Losfeld (éditrice)

Vanessa Luciano (chroniqueuse radio, sexothérapeute) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ? Une pote à Lahaie ?

Mademoiselle A (chanteuse, comédienne et modèle)

Valérie Maës (actrice et vidéaste)

Abeline Majorel (responsable pédagogique et business developer)

Claire Margat (critique d’art, traductrice)

Isabelle Marlier (anthropologue et écrivain)

Isabelle Martin (enseignante)

Christelle Mata (attachée de presse)

Sophie de Menthon (présidente du mouvement ETHIC et membre du CESE) Que Sophie de Menthon donne sa voix à une tribune publiée par Le Monde n’étonnera guère d’une dame qui adore se mettre sous les feux de la rampe, une dame qui elle aussi à réussi parce qu’elle est plus intelligente (pense-t-elle) que les pauvres femmes qui se laissent émouvoir par les prédateurs sexuels. Sophie de Menthon qui habite sans doute dans le 93 et prend RER et métro tous les jours aux heures d’affluence sait de quoi il retourne …

Sophie de Menthon est reconnaissante à son ex époux (elle a divorcé) : Et je me disais, qu’au fond, si mon mari ne m’avait pas un peu harcelée, peut-être que je ne l’aurais pas épousé.« …Ce n’est pas la première fois que Sophie de Menthon s’illustre en combattante du « puritanisme ». En 2015, en plein débat sur le harcèlement de rue, elle considérait que se faire siffler était « plutôt sympa » pour une femme. Cheffe d’entreprise, elle ne semble pas avoir conscience de la responsabilité de ses propos et du mépris pour les autres femmes qu’ils reflètent.

Karine Miermont (écrivain)

Catherine Millet (critique d’art, écrivain) J’avais lu en son temps l’ouvrage autobiographique de Catherine Millet dans lequel elle exprimait sa jouissance d’être prise en tous lieux, par le tout-venant, par tous les trous et les bosses de son corps. Comme image de la liberté sexuelle, on fait mieux car la liberté n’est pas de faire n’importe quoi mais de pouvoir faire sans entraves ce qui est le moins nocif pour soi et autrui. Et puis où est la liberté d’être libre en soi même quand on se soumet aux fantasmes sexuels de l’homme dominant qui réduit sa sexualité à sa bite comme instrument de pouvoir ? De nombreuses études et témoignages nous disent que le principal organe sexuel de la femme est son cerveau, pas celui du mâle.

Anne Morelli (professeure à l’Université libre de Bruxelles)

Anne-Elisabeth Moutet (journaliste)

Latifa Najar (retraitée)

Natacha Nikouline (photographe)

Karine Papillaud (journaliste littéraire)

Julia Palombe (chanteuse, auteur)

Nelly Perotin (retraitée)

Camille Pier (auteure, compositeure et interprète)

Danièle Pierre (photographe)

Sylvie Pierson (secrétaire)

Francesca Piolot (productrice radio)

Barbara Polla (médecin, écrivain, commissaire d’exposition) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Joana Preiss (actrice, réalisatrice)

Isabelle Prim (réalisatrice et comédienne)

Nicole Priollaud (chargée de la communication de l’Académie nationale de pharmacie)

Catherine Robbe-Grillet (comédienne et écrivain)

Anne Rudisuhli (psychopraticienne) Psychopéripatitienne ? Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Nora Sahara (journaliste et infirmière)

Sylviane Sainclair (retraitée)

Peggy Sastre (auteur, journaliste et traductrice)

Marie Sellier, (auteure, présidente de la SGDL – Société des gens de lettres)

Abnousse Shalmani (écrivain et journaliste)

Joëlle Smets (journaliste et sexologue) Comprend elle quelque chose à la sexualité féminine ou, comme la plupart, la calque telle sur le modèle masculin de bandaison-éjaculation-roupillon ?Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Hélène Soulodre (documentaliste)

Catherine Thieron (auteure et vocaliste)

Catherine Titeux (architecte, Bruxelles)

Trinidad (humoriste, imitatrice, chanteuse)

Gabriela Trujilo (historienne du cinéma et critique)

Christine Van Acker (auteur)

Roxane Varone (chirurgienne) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Alexandra Varrin (écrivain)

Hélène Vecchiali (psychanalyste et coach) Je plains ses patientes et j’espère que, devant tant de subjectivité, elles quitteront leur psy. Comment ne peut-elle pas comprendre que la souffrance est subjective et qu’elle n’a pas à la mesurer quand une de ses patientes lui dit qu’elle est traumatisée par le harcèlement ?

Martine Vercruysse (animatrice)

Sonia Verstappen (travailleuse du sexe et anthropologue) Travailleuse du sexe ? combien de musculation des trous par jour ? Un sexe musclé permet-il de soulever les montagnes de la bêtise égocentrique ?

Caroline Vié (journaliste et romancière)

Bérengère Viennot (traductrice et chroniqueuse)

Evelyne Vitkine (consultante en marketing)

Lire la suite

Humour. La galanterie française selon Catherine Deneuve et cie

Résultat de recherche d'images pour "cent signataires le monde"

 

A vôtre droite la célèbre « galanterie française ». Source

Le maire socialiste du XIXème victime d’une transformation stupéfiante

Publié le

 

Monsieur François Dagnaud maire socialiste du XIXème arrondissement de Paris : une transformation stupéfiante pour présenter ses vœux à ses administrés

Qu’est-il arrivé à nôtre gentil maire ? En quelques mois il a subi une transformation stupéfiante pour nous présenter ses bons vœux.

A-t-il subi l’influence radicale de ses administrés et non administrés préférés ?

Blanc, homosexuel, père de deux filles tombées du ciel de ses rêves les plus fous de défier la nature, amoureux de la diversité et généreux -avec nos sous- hébergeur  de pauvres migrants, protecteur des gentils musulmans comme Yacine Chaouat condamné pour violences conjugales, si peu privilégié dans ses amitiés politiques -Hidalgo, Delanoë), Monsieur Dagnaud aurait-il honte d’être tout ça, un représentant des horribles  blancs bourgeois capitalistes responsables de tout la misère du monde ?

Eté 2017

Piscine-dagnaud2

Sur cette photo, François Dagnaud à droite, inaugure la piscine flottante du canal de l’Ourcq dans le cadre de Paris Plages

Hiver 2017-2018

Le Maire, François Dagnaud
et l’équipe municipale
vous adressent
leurs meilleurs vœux pour 2018 

http://mailchi.mp/f7465c13bb76/actualits-de-la-mairie-du-19e-newsletter-5?e=eaf69c171a

Newsletter n°5 // Janvier 2018

 

Après quelques recherches, je découvre que ce François Dagnaud nouvelle formule est la reproduction d’une oeuvre de street art réalisée par un heureux copain subventionné, journaliste, auteur, réalisateur et producteur, Julien de Casabianca, à l’origine du projet Outings. Cette oeuvre monumentale s’inspire d’un tableau de Louis Béroud conservé au musée Carnavalet. Et pour les ignorantes de mon espèce, cette oeuvre est collée sur le mur d’un immeuble de la rue Mathis dans l’arrondissement que François Dagnaud administre.

Vous autres, habitantes et habitants du XIXème qui me lisez, vous le saviez sans nul doute …Et vous avez aussi fait le lien entre le nom du projet « outings » et le lobby homosexuel qui fait désormais plus d’entrisme politique que de sorties forcées du placard (outing).

Rassurez-vous, je ne suis pas homophobe mais je déteste les groupes de pression, surtout ceux qui font semblant, seulement semblant d’aimer les femmes et comparent leur ventre à des bras (Pierre Bergé)…

 

Je n’ai pas retrouvé la peinture de Louis Béroud dont un personnage aurait servi de modèle à Mr Dagnaud.

Désolée, avec mon mauvais esprit, je n’avais pas compris que notre maire était un amateur d’art qui faisait la promotion d’un artiste émérite.

 

LC

%d blogueurs aiment cette page :