Flux RSS

Archives d’Auteur: laconnectrice

Le journal « Le Monde » ment. Il ne doit plus être le journal de référence des écoles et universités.

Publié le

Depuis longtemps, le journal « Le Monde » n’est plus l’organe prestigieux et objectif qu’il fut autrefois.

Ses qualités en avaient fait le journal de référence des grandes écoles et des universités. Tous les étudiants sérieux s’abonnaient au Monde et on ne pouvait pas être étudiant à Sciences Po ou à l’ENA sans le consulter quotidiennement.

Le journal n’était toutefois pas plus parfait que ne le sont en France la plupart des médias qui ont l’art de mélanger information et opinion tout en faisant croire avec leur rubrique « opinion » qu’ils les différencient.

Dans sa quête désespérée d’arrêter l’hémorragie de ses lecteurs, Le Monde est devenu le paillasson du politiquement correct et ne vit que grâce aux subventions publiques et au financement de ses propriétaires proches des pouvoirs en place.

Grâce à la révolution de l’Internet, citoyennes et citoyens ont désormais la possibilité de vérifier les informations, d’identifier leurs sources, de les croiser et de les enrichir. Seuls les plus paresseux et les moins courageux adhèrent encore à une information toute prête cuisinée pour les endormir et leur faire prendre les vessies des pouvoirs pour les lanternes de la civilisation des Lumières.

Régulièrement, Le Monde est pris en flagrant délit de désinformation, de mensonge et de manipulation. L’article ci-dessous n’en est qu’un exemple de plus.

La Connectrice

PS Je rappelle que lorsque Christine Tasin s’est exclamée « l’ islam est une saloperie » elle faisait face à des cadavres d’animaux égorgés baignant dans des mares de sang, scène d’abattage rituel publique en vue des festins de l’Aïd

C’est à l’occasion de ces abattages rituels sanglants que les enfants sont initiés à l’égorgement

Christine Tasin condamnée pour islamophobie : Le Monde en flagrant délit de mensonge

Sur le site du Monde de ce jour, figure une étude intitulée « L’islamophobie est-elle punie par la loi? »

Ci joint le lien vers cet article:
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/20/l-islamophobie-est-elle-punie-par-la-loi_4559911_4355770.html

En lisant le contenu de ce papier, je suis tombé sur le paragraphe suivant:

/A titre d’exemple, le 15 octobre 2013, Christine Tasin, présidente de l’association /« Résistance républicaine »/ et collaboratrice du site Riposte laïque (proche des identitaires d’extrême droite <http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2010/09/05/ce-quest-vraiment-riposte-laique),
avait déclaré devant un abattoir mobile <http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/08/97001-20140808FILWWW00201-3000-d-amende-pour-une-militante-islamophobe.php
installé pour le sacrifice rituel de l’Aïd-el-Kébir à Belfort : « /Oui, je suis islamophobe, et alors ? La haine de l’islam, j’en suis fière.
L’islam est une saloperie (…), c’est un danger pour la France. » /Le parquet de Belfort avait estimé que ses mots étaient/ « de nature à susciter le rejet des musulmans en les désignant comme un danger pour la France ». /La militante islamophobe avait ainsi été condamnée pour/ « incitation à la haine raciale ».//

Ce que Le Monde omet par contre de dire, c’est que Christine Tasin a été relaxée en appel pour ces faits. Voilà donc un flagrant délit de désinformation, complété par un second lorsque Le Monde déclare que Christine Tasin est proche des milieux identitaires.

Je vous donne ceci pour information. Je pense que vous devriez au moins exiger un droit de réponse auprès du Monde.

Cordialement

Michel Kalidas

Le regard du chien libère l’hormone de l’attachement chez l’humain

Publié le

http://www.dailymotion.com/DrTG47″ target= »_blank »>DrTG47

Des chercheurs japonais ont mis en évidence la production d’ocytocine, l’hormone de l’attachement, dans l’interaction visuelle humain/chien.

La production d’ocytocine est active aussi bien chez le maître que chez le chien, avec un taux plus élevé chez la chienne.

Ce serait le seul exemple d’interaction entre deux espèces différentes.

La même étude a été menée avec des loups domestiqués et leurs maîtres sans donner les mêmes résultats, en partie parce que le loup utilise le regard comme une menace.

Les chercheurs en cynologie parlent de « cercle vertueux » à propos de l’interaction chien/humain

Dr. Takefumi Kikusui, a professor in the School of Veterinary Medicine at Azabu University, pense que la différence entre le regard du loup et celui du chien signifie que le chien a développé cette capacité supérieure au cours du processus de domestication et d’évolution en vivant avec les humains. Dans une émission de la série « Vivre avec les bêtes » j’avais entendu des experts expliquer la co-évolution de l’humain et du chien : l’un et l’autre avaient développé des aptitudes différentes mais complémentaires. Par exemple, l’humain voit les couleurs pour identifier, entre autres les fruits et les plantes alors que le chien ne les voit pas pour se concentrer sur les formes et les mouvements; Tandis que l’humain apprenait à articuler pour s’exprimer par les mots, le chien développait l’odorat et le toucher.

Les maîtres de chiens ne seront pas très étonnés par cette preuve scientifique de la réalité de l’attachement réciproque avec leur animal domestique.

L’étude prouve que le regard du chien fait du bien à l’humain, ce que ceux qui s’intéressent aux chiens ont remarqué.Elle souligne par ailleurs la réciprocité entre les deux espèces, une réciprocité naturelle et indispensable entre parents et enfants. Le regard du chien émeut l’humain qui, en retour caresse l’animal, lui parle tandis que ce dernier manifeste son contentement en agitant la queue, éventuellement frétillant et léchant son propriétaire.

Cette découverte scientifique confirme la nécessité de féliciter le chien -par la parole, la caresse ou une friandise- lorsqu’il obéit et satisfait son maître et confirme également la portée « thérapeutique » de la présence canine qui incite des associations à organiser leur visite dans des maisons de retraite.

La Connectrice

Pour en savoir plus

  • Article du New york times

The Look of Love Is in the Dog’s Eyes By

PLAY VIDEO|2:27

How Dogs Bond With Us

Domesticated dogs and humans have developed a feedback loop of love.

By AAAS/Carla Schaffer on Publish DateApril 16, 2015.

Those big brown eyes gaze at you, deeply. Your heart leaps. You caress, murmuring sweet nothings. And as those big browns remain fixed on you, the tail wags.

Devoted dog. Besotted owner. That continuous loop of loving reinforcement may begin with the dog’s gaze, according to a new report in Science.

Japanese researchers found that dogs who trained a long gaze on their owners had elevated levels of oxytocin, a hormone produced in the brain that is associated with nurturing and attachment, similar to the feel-good feedback that bolsters bonding between parent and child. After receiving those long gazes, the owners’ levels of oxytocin increased, too.

Photo

CreditFred R. Conrad/The New York Times

The dog’s gaze cues connection and response in the owner, who will reward the dog by gazing, talking and touching, all of which helps solder the two, the researchers said. They suggest that dogs became domesticated in part by adapting to a primary human means of contact: eye-to-eye communication.

And when researchers gave dogs extra oxytocin through a nasal spray, the female dogs (though not the males) gazed at their owners even longer, which in turn boosted the owners’ oxytocin levels.

“What’s unique about this study is that it demonstrates that oxytocin can boost social gaze interaction between two very different species,” said Steve Chang, an assistant professor of psychology and neurobiology at Yale who was not involved in this latest research.

Dr. Chang, who studies oxytocin in animals, noted that through domestication, dogs came to regard humans as their “key social partners,” while humans also came to view dogs as social partners.

“In a way, domesticated dogs could hijack our social circuits, and we can hijack their social circuits,” he said in an email, as each species learned how to raise the other’s oxytocin levels, facilitating connection.

The researchers also tested wolves raised by humans to see whether a wolf-to-owner gaze would raise oxytocin levels in either or both. But compared with dogs, the wolves scarcely gazed at their owners, and the owners’ oxytocin levels barely budged.

Unlike dogs, wolves “tend to use eye contact as a threat” and are inclined to “avoid human eye contact,” wrote Miho Nagasawa, a study author and research fellow at Jichi Medical University.

In an email, Dr. Takefumi Kikusui, a professor in the School of Veterinary Medicine at Azabu University, wrote that he believes that the differences in gaze between dogs and wolves means “that dogs have acquired this superior ability during the evolutionary and domestication process of living with humans.”

Photo

CreditFred R. Conrad/The New York Times

He continued: “There is a possibility that dogs cleverly and unknowingly utilized a natural system meant for bonding a parent with his or her child.”

In the first experiment, researchers measured oxytocin levels in the urine of 30 owners and dogs before and after they interacted for 30 minutes. The dogs were males and females, spayed, neutered and intact. The breeds included Golden retrievers, standard poodles, miniature Dachshunds, miniature Schnauzers, a Jack Russell Terrier, and two mongrels. They also measured oxytocin in five wolves and their owners.

The changes in oxytocin were most pronounced in dogs who fixed longer gazes on their owners, which researchers defined as 100 seconds in the first five minutes of the encounter. They saw no significant difference in oxytocin levels among the breeds or sex of the dogs.

In the second experiment, researchers administered nasal sprays of either saline or oxytocin to dogs. This time, each dog entered a room with three humans: its owner and two strangers. But now, only the female dogs who were given the oxytocin displayed an even longer gaze at their owners, who in turn had spikes in their oxytocin levels. Researchers could not say why the sex of the dog mattered. But they speculated that vigilance in male dogs, set off by the presence of the two strangers, may have moderated the effects of oxytocin.

Other experts on canine behavior expressed caution about overstating the implications of this study.

Dr. Alexandra Horowitz, director of the Dog Cognition Lab at Barnard College, called the study “a fascinating direction of research, because it looks at connections between behavioral measures and hormonal components.” She noted that it raised many intriguing questions: about long and short gazes; why only female dogs reacted to the oxytocin dose; whether other breeds would yield different results. But pointing to the small size of the sample, she added, “I don’t know how it proves the domestication thesis.”

Photo

CreditFred R. Conrad/The New York Times

And then there is the meaning of a dog’s “gaze.” The human gaze is layered with nuance. Dog owners may ascribe similar complexity to their dog’s gaze, certain that they, like parents, can interpret it. (A view endorsed by this owner of a Havanese, whose eager, soulful gaze is both long and expressive, punctuated by cocking his head, and fluttering his ears forward. Speaks volumes.) “If your dog’s gaze helps you think your dog understands you,” said Dr. Horowitz, “that produces bonding.”

But Evan L. MacLean, co-director of the Duke Canine Cognition Center and a co-author of a commentary accompanying the study, said, “We don’t know what the dog’s gaze means. When you look at a human baby, it feels good. Maybe dogs gaze at you because it feels good. Maybe the dogs are hugging you with their eyes?”

But Dr. MacLean, an evolutionary anthropologist, said that fundamentally, for dogs, human behavior is “the telltale of everything that is about to happen.” Are we going to stand or sit? Leave the room? Bring food?

And so they stare at us, fixedly.

“If I was dropped on Mars,” Dr. MacLean said, “and everyone was speaking a language I didn’t understand, and I knew I could never acquire their language, I’d just give up. But dogs don’t. They’re not reluctant to tune in to us at every moment.”

  • Vidéos en français de César Millan « l’homme qui parlait aux chiens » sur le site de Temple Grandin

http://tgrandin.canalblog.com/archives/index.html

  • Le site de Cesar Millan en anglais

http://www.cesarsway.com/

  • Les archives de « Vivre avec les bêtes » sur France Inter

http://www.franceinter.fr/emission-vivre-avec-les-betes-vivre-avec-les-betes-96

Marion Vicart et Elisabeth de Fontenay sur le chien  à partir de 25:00 http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=905698

De la douceur dans ce monde de brutes. Printemps, cerisiers roses et pommiers blancs

Publié le

C’est le printemps. La chaleur précoce a fait s’ouvrir les fleurs roses des cerisiers et les fleurs blanches des pommiers. A vrai dire, la distinction entre les fleurs des arbres fruitiers n’est pas aussi nette.Certains pommiers portent des fleurs roses et les fleurs blanches appartiennent aussi au poirier.

On identifie un arbre fruitier à ses fleurs mais aussi à sa silhouette, son écorce et, plus tard à ses feuilles et à ses fruits.

Les cerisiers du Japon sont particulièrement spectaculaires avec leurs fleurs aux pétales touffus qui tombent lentement comme des flocons de neige. Au Japon, où ils sont particulièrement nombreux, ils sont l’objet d’une grande fascination.

Je me souviens d’un conte dans laquelle la belle héroïne poursuivie par un méchant prédateur trouve refuge dans la tempête de pétales d’une forêt de cerisier. S’enfonçant dans le nuage rose elle disparaît aux yeux de son poursuivant.

Nombre de ces arbres fleurissent avant l’apparition des feuilles. Arbre de Judée, Cognassier du Japon, cerisier du Japon, magnolias, glycine, forzythia, cytise, genêt, cerisiers, pommiers et arbres fruitiers,

Chaque année, depuis 1717, le Japon célèbre la brièveté de la vie mais surtout la beauté grâce à la floraison des sakuras, ces fleurs de cerisiers typiques du Japon. Au Japon, les cerisiers fleurissent pendant quinze jours à partir de la fin du mois de mars. Cette année, la floraison des sakuras ou fleurs de cerisiers eu lieu beaucoup plus tôt. Hier, le 16 mars sakura.png2013, l’agence météorologique japonaise a annoncé l’ouverture officielle de la saison de floraison des cerisiers ou sakuras.

L’histoire dit qu’en 1717, le Shôgun Tokugawa, Régent du Japon, ordonna la plantation d’une centaine de cerisiers sur les bords de la rivière Sumida, à Tokyo. Il fut aussitôt imité par la population. Depuis, des milliers de cerisiers fleurissent le long de cette rivière mais aussi le long de la rivière Meguro et non loin du Palais impérial. Les lieux connus pour une magnifique floraison des cerisiers japonais sont nommés « sakura no meisho* » et représentent l’occasion d’organiser des concerts et hanami.pngdes festivals pendant la floraison. La floraison des cerisiers permet aux Japonais de profiter des fleurs tout en déjeunant ou en dînant. Ces moments privilégiés sont appelés « hanami » désignant ainsi l’observation des fleurs. Les commémorations de la floraison des cerisiers ou des sakuras, fleurs de cerisiers, ont lieu le jour et la nuit. Les cerisiers fleurissent dans tout le Japon(enfin, je ne sais pas si c’est le cas à Fukushima ou si les cerisiers, là-bas, fleurissent dans les tons vert fluo… ) mais on dit que c’est dans l’île d’Okinawa que les fleurs ouvrent leurs pétales en premier.http://mlte.over-blog.com/article-le-japon-commemore-la-floraison-des-cerisiers-116249441.html

Résultat de recherche d'images pour "pommiers en fleurs"

http://bourge.pagesperso-orange.fr/pierre/theme_1.htm

Pommier en fleur, printemps

http://imagine.ac-montpellier.fr/pmi_affiche_image1.php?id=695

http://fr.wikipedia.org/wiki/Forsythia

Cliquez pour voir la prochaine image

Le lilas dégage une odeur délicate, suave et fraïche, très légèrement acide. Autrefois, on trouvait chez Yardley des savons parfumés au lilas naturel, ce qui était divin. http://www.gerbeaud.com/diaporamas/lilas-parfum-printemps,596,1.html

Fleurs de cognassier du Japon

Le cognassier du Japon fleurit du rose pâle au rose tyrien. On l’appelle aussi « flamboyant » pour la vivacité de ses teintes; http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_cognassier_japon.php3

Choisya ternata - Oranger du Mexique

L’oranger du Mexique embaume les bosquets de son odeur délicate http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/oranger-du-mexique-choisya.php

Seringat en fleurs

Le seringat dégage une odeur suave durant tout l’été http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/seringat.php

Cytise - Fleurs

Il me semble me souvenir que, dans un roman de Daphné du Maurier, lhéroïne empoisonne sa rivale avec les fruits du cytise http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/cytise,1039.html

Cytisus scoparius - fleur

Le genêt pousse à l’éta sauvage jaune mais on trouve des cultivars dont les fleurs vont du rouge au jaune en passat par l’orange http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/genet.php

Troene, Ligustrum

Le troëne fleurit tout l’été dégageant une odeur douçâtre http://www.aujardin.info/plantes/troene.php

De la douceur dans ce monde de brutes . Chansons d’am(e)our pour rire, rêver ou pleurer

Publié le

Lucienne Delyle (1960)

J’attendrai …

Rina Ketty

Plaisir d’amour (1939)

Luis Mariano

L’amour est un bouquet de violettes

Luis Mariano

Rossignol de mes amours

Luis Mariano

La belle de Cadix (1966)

Georges Brassens

Dans l’eau de la claire fontaine (1967)

Georges Brassens

L’orage

Georges Brassens

J’ai rendez-vous avec vous

Archéozoologie. Histoire des relations humain/animal

Publié le
L’archéozoologue étudie les relations entre l’homme et l’animal dans le passé par l’analyse des restes fauniques retrouvés en contexte archéologique. À partir de ces restes, il identifie les modes d’appropriation (chasse, collecte, pêche, élevage), le nombre et le type d’espèces (spectre faunique) et la composition des populations animales (sexe, âge, taille). L’observation des pathologies apporte de précieuses informations sur les conditions de vie des individus exploités (maladies, traumatismes). L’analyse des traces anthropiques permet de reconstituer les modes d’utilisation de l’animal mort (alimentation, artisanat, rituels, etc.).

http://www.dailymotion.com/video/k4QV0PVDRoGzAhaAp2j

https://dailymotion.com/video/k4QV0PVDRoGzAhaAp2j

Selon Jack Lang les musulmans représentent 2/3 de la population carcérale

Publié le

Eric Zemmour l’a dit, Renaud Camus l’a dit, Pierre Cassen et Christine Tasin l’ont dit, l’Institut pour la Justice l’a dit et les citoyens français l’écrivent sur les forums : la délinquance et la criminalité sont majoritairement le fait de musulmans. Celles et ceux qui ont osé le dire ont été condamnés, parfois virés, ostracisés, boycottés et traités de neonazis, de faschos, de effhaine, d’extrêmedroitistes, de méchants à abattre, de vilains à censurer et de personnes à ne pas fréquenter.

Ce blog, « LaConnectrice » est classé à l’extrême droite parce que j’ose y dire ce que je vois, entends, lis, expérimente et constate sans préjugés, langue de bois ou ligne idéologique. Je voudrais bien dire que les musulmans, nombreux dans mon quartier, sont gentils, respectueux, courtois, éduqués, doux, humbles, modestes, calmes, disciplinés, reconnaissants d’avoir un logement social et les aides qui vont avec, qu’ils respectent les femmes et aiment la France mais, malheureusement, dans la vie quotidienne, c’est tout le contraire. De même j’aimerais voir des milliers de musulmans descendre dans nos rues pour désavouer les attentats au nom d’Allah, les menaces lancées régulièrement par l’EI ou Al Qaida mais je ne les vois ni ne les entends …Dans notre société malade, le méchant n’est pas celui qui fait mal mais celui qui dit le mal -« délateur » marqué au fer rouge ou « victimaire » dont on se gausse.

Mais voilà, l’éléphant Jack Lang l’écrit au premier ministre, non pas pour dire qu’il y a quelque chose de malade au royaume de l’Islam mais pour réclamer des sous pour former et payer des imams -de -la-République afin « d’éviter tout prosélytisme dangereux pour notre République et ses valeurs ».

On apprend aussi dans cette missive que les imams seraient moins payés et dédommagés que les aumôniers des autres religions.Quand ils vous disent que les musulmans sont exploités et discriminés, en voici encore une preuve ! C’est oublier que n’importe qui peut se déclarer imam ce qui « engendre des formations lacunaires et peu contrôlées » (dixit Jack Lang) tandis qu’aumôniers catholiques et protestants sont des personnes éduquées et encadrées quand elles ne sont pas prêtre ou pasteur.

On peut dire que Jack Lang tire une balle dans le pied de ses protégés en voulant les défendre et qu’il donne un argument de poids à tous les patriotes qui s’inquiètent de la destruction de la France par les musulmans avec l’insécurité, le désordre, les délits, les crimes, les attentats et les menaces .

Désormais et grâce à Monsieur Jack Lang, nous pourrons dire que les musulmans remplissent nos prisons aux deux-tiers et la XVIIème chambre correctionnelle pourra aller se rhabiller.

La Connectrice

Lettre de Jack Lang- 2-3 des délinquants sont musulmans

France déboussolée. Le viol c’est bien, la prostitution c’est bien, le voile c’est bien. Le féminisme c’est mal.

Publié le

Fillettes, jeunes filles et femmes ont du souci à se faire car malgré une égalité prétendue, la discrimination sexiste perdure et gagne du terrain tandis que le féminisme est voué aux gémonies.

Les femmes ont tellement intériorisé leur assujettissement que même les plus émancipées n’osent parler de leur infériorisation qu’en commençant leur propos par « bien que je ne sois pas féministe … »

Alors que certaines féministes s’abandonnent à des errements douteux, quelques hommes évoquent les discriminations sexistes sans devoir s’abriter derrières des circonvolutions couardes. Ils donnent l’impression d’être plus convaincus que ces quelques féministes historiques qui ont oublié la cause des femmes au profit d’une mode politiquement correcte, celle du droit-à-. Droit au mariage des couples de même sexe, droit à la prostitution, droit à la GPA, droit à la PMA, droit au genre, droit au voile, droit à l’oubli, etc.

Nous assistons au retour du politique dans le féminisme, ce politique qui clamait en 68 que l’oppression des femmes était une contradiction secondaire tandis que la lutte des classes était la contradiction principale. Comme la masse des ouvriers s’est considérablement réduite, l’immigré est devenu le pauvre à défendre. Or cet immigré est majoritairement un homme musulman qui méprise, domine et violente les femmes.

Entre la féministe « bourgeoise » parce que éduquée et l’immigré prolétaire, sexiste et djihadiste, les féministes crypto-marxistes ont choisi le « camarade » au détriment de la « sœur ». Cet évolution s’accompagne à son corps défendant de la régression de la condition des femmes, avec le retour du mâle sur toutes les avant-scènes du pouvoir, la recrudescence des viols et violences conjugales, l’augmentation des agressions à la personne vis à vis des femmes de tous âges, la normalisation du voile pourtant symbole de l’infériorisation des femmes, le combat en faveur de la prostitution et des maisons closes, la lutte contre l’avortement, l’explosion de la pornographie qui est le principal éducateur à la sexualité des enfants et l’absence d’application des lois sur l’égalité professionnelle et salariale.

Malheureusement, les jeunes femmes sont trop préoccupées de leur avenir dans une société insécure à tous les niveaux pour envisager de prendre la relève de leurs glorieuses ancêtres dont la lutte a permis qu’elles aient aujourd’hui ces droits qui leur paraissent tellement naturels : étudier là où bon leur semble, travailler sans demander la permission au père ou au mari, voter, porter le pantalon sans autorisation préfectorale, choisir un mari ou ne pas se marier et avoir des enfants hors mariage, choisir le nombre de leurs enfants, choisir de divorcer, choisir de travailler la nuit contre l’opposition des syndicats, voyager sans demander la permission du père, frère ou mari, sortir « en cheveux » (sans chapeau, sans voilette, sans fichu), etc.

Il serait temps que les jeunes femmes se soucient de leur avenir en adoptant la philosophie féministe selon les modalités de leur temps qui restent à être inventées.

La Connectrice

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 280 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :