Flux RSS

Archives de Catégorie: djihad

Le voile est aux européens ce que la toile d’araignée est aux insectes : un piège mortel

Je dois me faire violence pour écrire le mot « voile », l’entendre et le lire partout car y penser c’est bourrer notre disque dur mental de déchets obérant notre intelligence.

Le voile et toutes ses déclinaisons ne sont que leurres destinés à nous affaiblir afin de nous dhimmiser en phagocytant nos forces.  Comme ces insectes éblouis par les perles de rosée retenues dans les toiles d’araignée, nous fonçons dans un piège qui anesthésie afin de faciliter la voracité de l’araignée, pour les humains, celle des musulmans.

Au lieu de défendre nos libertés durement acquises, nos usages, notre culture, notre histoire et nos valeurs, nous nous débattons vainement contre les torpilles que nous lancent les djihadistes. Ces torpilles nous atteignent tout azimut en prenant toutes sortes de formes :  les armes des terroristes solitaires ou réunis, le voile, le halal, la séparation des femmes et des hommes, la culpabilisation de nos guerres religieuses et coloniales, la laïcité à la sauce halal, le droit -de- l’hommisme, le racisme, la démocratie, le capitalisme et j’en passe.

Ouvrons les yeux, libérons nos esprits, reposons nous sur les réalités et cessons de nous laisser manipuler par les djihadistes de tous bords et leurs collabos. Rappelons-nous cette évidence : aucune conquête n’a pu se faire sans la collaboration des autochtones. Il est tant de choisir activement la France ou le califat.

La Connectrice

Humour. Enfin la naissance du jihad français

 

Enfin la naissance du jihad français

 

Tous Avec Moi

Nous devons impérativement former le « Djihad Français » .. Ce matin, j’ai déjà commencé la formation de mon petit fils.

Arborant fièrement le Béret et armé d’un vrai bon Saucisson Pur Porc, il a ensuite dégusté un bon fromage bien de chez nous pendant que je lui apprenais le maniement de la bouteille de pinard  en criant « Allez au Bar » !!!

Je vous invite toutes et tous à faire de même et à venir rejoindre mon parti « Allah Péro

Violences conjugales Maroc : « Celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme. »

Résultat de recherche d'images pour "dessin violences conjugales islam"

https://desterel.wordpress.com/2009/11/27/journee-de-la-femme-battue/

A l’heure du « Grenelle des violences conjugales », Boulevard Voltaire publie  un article « féministe » pour la défense des femmes marocaines dans leur pays et dans les pays d’immigration dont la France. Il ne faut pas le dire mais les mâles des pays musulmans sont arrivés avec dans leur besace les traditions machistes de leur pays d’origine. Non seulement ils maltraitent leurs femmes quand elles sont venues avec eux (généralement ils les laissent au pays) mais ils maltraitent toutes les femmes et même parfois maman. Il y aurait une recrudescence des violences d’ados envers leur mère. Chut, faut pas le dire.

Bien sûr, des bons français de souche d’origine chrétienne maltraitent aussi leur compagne mais ils savent que c’est mal et que c’est un délit ou un crime sanctionné par la loi. Mais quand ces bons français voient et entendent que de nouveaux arrivants de culture musulmane maltraitent les femmes (coups, viols, harcèlements, insultes, discriminations et assassinats), qu’ils constatent que les sanctions sont faibles « par souci d’apaisement », ils se disent à raison qu’ils auraient tort de se gêner. Tout être humain déchaîne ses pulsions par effet d’entraînement lorsque ses semblables lèvent un tabou.

L’islamisation de la France comprend le djihad civilisationnel, la remise en question de nos usages et de nôtre culture le plus souvent avec la complicité des autochtones. On se souviendra de l‘affaire Yacine Chaouat, cet assistant parlementaire de la mairie du XIXème, un tunisien homosexuel dont le père avait décidé de lui donner une épouse. Chaouat la battait et l’attachait à un radiateur pour la contrôler. La justice passa et Yacine fut promu par le PS à l’intégration (!) jusqu’à ce que ses parrains maires d’arrondissement et de Paris soient contraints de le démissionner. Entre temps, le courageux élu qui avait dénoncé l’affaire fut renvoyé. Mais en 2017, Chaouat était soupçonné d’apologie du terrorisme https://www.lepoint.fr/justice/l-assistant-parlementaire-soupconne-d-apologie-du-terrorisme-repond-24-02-2017-2107135_2386.php  mais l’enquête a été classée sans suite http://www.leparisien.fr/politique/apologie-du-terrorisme-l-enquete-sur-un-assistant-parlementaire-ps-classee-sans-suite-11-04-2017-6845712.php

Quel rapport me direz-vous avec les violences conjugales ? Tout simplement parce que le cogneur Chaouat aux moeurs islamistes est protégé par le lobby gay, l’appareil PS et forcément par Macron Gay friendly. Il est bien de faire un Grenelle contre les violences conjugales mais sans l’adhésion totale des pouvoirs à ce combat, les femmes risquent d’être encore battues et torturées mentalement jusqu’à la fin de l’humanité.

Résultat de recherche d'images pour "dessin violences conjugales islam"

https://www.marianne.net/societe/islamisme-et-terrorisme-ceux-qui-ne-veulent-pas-voir

La Connectrice

 

Un chanteur marocain conseille aux hommes de tabasser leur femme !

Vous connaissez peut-être le proverbe arabe « Bats ta femme tous les matins ; si tu ne sais pas pourquoi, elle le sait ». S’il ne figure pas expressément dans le Coran, on ne peut nier que, dans beaucoup de pays où domine la religion musulmane, les femmes semblent être considérées comme des êtres inférieurs. Dernier exemple, les propos d’un chanteur marocain, lors d’une émission télévisée, le 29 juin 2019 : « Celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme. » 

Ils ont provoqué une vague d’indignation dans les milieux éclairés. Mais, curieusement, en France, on n’en a guère parlé, jusqu’à ces derniers jours où les réseaux sociaux rappellent ces paroles, pour le moins machistes, de l’artiste. En relation avec l’ouverture du Grenelle des violences conjugales ?

Ce chanteur semble prendre plaisir à de telles « provocations », terme inapproprié, tant ces propos lui paraissent naturels. Non seulement il a ajouté qu’« au Maroc, cela est normal, chacun peut faire ce qu’il veut de sa femme, la frapper, la tuer », mais il s’est vanté d’avoir trompé la vigilance de la police espagnole qui l’avait placé en garde à vue pour avoir mis son précepte en application sur sa propre femme.

En 2018, le Maroc a bien adopté (au bout de cinq ans, ce qui prouve qu’il y avait des résistances) une loi pour lutter contre les violences faites aux femmes, avec, notamment, la création d’une infraction de harcèlement sexuel, mais la nouvelle loi ne prend pas en compte le viol conjugal.Selon une étude du journal La Croix du 19 mai 2019, au Maroc, la majorité des femmes sont victimes de violences. Une enquête du ministère de la Famille, publiée le mardi 14 mai, précise que 54,4 % des Marocaines ont « subi une violence (physique, sexuelle, psychologique, économique, électronique) » en 2018. La responsable d’une association féministe confiait alors : « Nous avions de grandes ambitions au moment de l’élaboration de cette loi. Elle a été une grande déception. »Apparemment, la condition des femmes au Maroc ne semble pas émouvoir les élites qui nous dirigent. Elles ne rechignent pas à faire preuve d’ingérence dans les pays qui ne respectent pas les droits de l’homme, souvent pour des raisons politiques, mais restent muettes sur ce point. Comme si elles partageaient la maxime de Pascal sur la relativité de la justice : « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà » ! D’aucun diront que, tant que cela se passe dans d’autres pays, cela ne nous concerne pas.

Le problème, c’est que beaucoup de ressortissants de ces pays viennent en France, ou y sont déjà installés, et ne semblent pas toujours prêts à renoncer à certains usages inscrits dans leur culture. Du reste, nos gouvernants sont plus prompts à défendre des usages qui nous sont étrangers, pour ne pas être accusés de discrimination, qu’à défendre les valeurs de notre civilisation occidentale. Voyez comme ils sont indulgents avec des pratiques comme le port du voile ou les prières de rue ! Soit pour des raisons électorales, soit (ce qui est pire) qu’ils ne croient plus aux valeurs sur lesquelles la France s’est fondée, qui ont, jusqu’à ces dernières années, maintenu sa cohésion.

Il ne s’agit pas de mettre en cause les autorités marocaines, qui font ce qu’elles peuvent dans un pays marqué par des traditions ancestrales. Mais les pays occidentaux, à commencer par la France, ne devraient pas tomber dans le relativisme culturel qui les conduit inéluctablement au déclin.

Philippe Kerlouan

Écrivain

Lettre aux supporters algériens « mal élevés » et dégâts de la « fête »

A l’occasion (aubaine pour les racailles) de la qualification de l’Algérie pour la finale du CAN (Coupe d’Afrique des nations de football 2019) et de sa victoire sur le Sénégal le 20 juillet, des milliers d’Algériens vivant en France légalement ou illégalement ont mis à sac l’hexagone, notamment Paris, Lyon et Marseille. Les désordres avaient commencé à chaque qualification des Fennecs.

La liesse algérienne est très typée en ceci qu’elle consiste à brailler, youyouter, klaxonner toute la nuit, commettre des infractions routières, faire vrombir les moteurs de motos et grosses cylindrées, faire partir pétards et fumigènes, commettre des actes racistes, insulter les non algériens, casser et piller, faire flamber des voitures, insulter et agresser les femmes  non voilées tout ceci en invoquant Allah.

La nuit de la victoire de l’Algérie sur le Sénégal, Castaner, ministre de l’Intérieur, a renforcé la présence policière aux frais des contribuables français, pour limiter les dégâts prévisibles. Limiter les dégâts, mais pas les empêcher par « souci d’apaisement » car si on avait empêché ces Algériens de célébrer à  leur manière la victoire des Fennecs,  leur équipe de foot, ça aurait tellement chauffé qu’aucun responsable irresponsable n’a osé prendre ce risque. Bien qu’il y eut des saccages, du ramdam, de la pollution sonore et des voitures brûlées, les politiques et les médias se sont réjouis de « l’absence d’incidents majeurs ».

Quelques incidents graves, des morts, des blessés, des  nuisances sonores et des dégâts à chaque qualification des Fennecs

Bazar le 11 juillet pour la qualification en quart de finale de l’Algérie.

Paris

Dès la fin du match, la foule s’était retrouvée sur les Champs-Elysées dans un brouhaha de chants, de klaxons et aux cris de «One, two, three, viva l’Algérie». ..

Peu avant minuit, des groupes s’en sont pris à trois magasins de motos situés sur l’avenue de la Grande-Armée tandis qu’à quelques mètres d’autres continuaient à faire la fête. Une fois la vitrine cassée, plusieurs dizaines de personnes ont pillé deux magasins, dont une enseigne Ducati, s’emparant des accessoires – casques, gants… – mais aussi de motos avant que les forces de l’ordre n’interviennent…

Les supporter ont bloqué le périphérique parisien et envahi les Champs-Élysées une bonne partie de la nuit avant de saccager deux magasins.

Six motos flambant neuves ont été volées la veille vers 23 heures 15. À cette heure, les forces de l’ordre faisaient usage de gaz lacrymogène. Si les motos ont toutes été retrouvées en bon état, des gants, des casques à 800 euros l’unité ou encore des kits bluetooth ont été dérobés.

D’autres vitrines ont été brisées et, quelques temps plus tard, peu avant 1h00 des échauffourées ont éclaté et les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène notamment autour de la place de l’Etoile pour repousser des groupes qui leur lançaient des projectiles. La tension est finalement retombée autour de 01H30 même si le concert de klaxons se poursuivait. Selon Le Parisien, les forces de l’ordre ont procédé à une trentaine d’interpellations et une vingtaine de policier ont été blessés…

Montpellier

A Montpellier, la soirée festive s’est terminée en drame. Un supporter de l’Algérie qui a perdu le contrôle de son véhicule a fauché une famille, tuant la mère et blessant gravement sa fille et son bébé. Le supporter, qui roulait «à vive allure» selon la même source, a été placé en garde à vue. Le bébé, polytraumatisé, a été transporté en urgence absolue à l’hôpital. Une jeune fille de 17 ans a eu les membres inférieurs fracturés.

Incidents lors de la qualification pour la finale de l’Algérie, le 14 juillet

(informations recueillies sur Ouest France) 

282 interpellations en France et 249  gardes à vue

Marseille

Des motos font pétarader leurs moteurs, des jeunes escaladent les réverbères, drapeau algérien à la main. Plusieurs personnes sont interpellées après avoir allumé des feux et jeté des projectiles. Les échauffourées se sont poursuivies aux premières heures de la journée lundi. Des dizaines de jeunes à scooters ou à motos improvisaient encore des concours de « wheeling », des rodéos ou faisaient brûler la gomme de leurs pneus sur le haut de la Canebière. D’autres, vers la porte d’Aix, ont entrepris de démolir méthodiquement tous les abris de bus de la place.

Lyon et environs

lA Lyon, les scènes de joie des supporters de l’équipe d’Algérie ont fait place à des heurts entre jeunes et forces de l’ordre et de nombreux véhicules ont été incendiés, selon la préfecture et des pompiers…Les pompiers du Rhône avaient recensé peu avant 2 h des dizaines de véhicules brûlés à Lyon centre, ainsi que dans les villes voisines de Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Bron ou Villeurbanne. Ont également été dénombrés plus de cent feux divers (poubelles, barricades) sur la voie publique. À 2 h, ils avaient relevé un total de 147 interventions sur le département

 Paris

Vers 1h du matin, sur les Champs Elysées, à plusieurs reprises, les forces de l’ordre, mobilisées en nombre pour parer d’éventuels incidents, font usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Les policiers sont la cible de quelques jets de pétards et de projectiles. Peu après 02 h, alors que les Champs-Élysées et la place de l’Étoile se vident peu à peu et sont réinvesties par les forces de l’ordre, l’avenue est tapissée de vélos et trottinettes cassés, quelques poubelles incendiées…Selon un bilan provisoire de la préfecture de police à 2 h, 25 personnes avaient été interpellées, notamment pour refus d’obtempérer, mise en danger de la vie d’autrui, jets de projectiles.

Jeudi, après la qualification de l’Algérie en demi-finale, des incidents avaient déjà éclaté dans le secteur des Champs-Élysées, avec notamment des commerces pillés ou dégradés.

Montpellier : une morte et un bébé gravement blessé

Les festivités avaient été endeuillées jeudi par la mort d’une mère de famille fauchée par un chauffard, l’avenue d’Heidelberg, lieu de l’accident, est animée par de nombreuses voitures circulant fenêtres ouvertes, drapeau algérien au vent.

Sur le trottoir, beaucoup de familles avec enfants profitent de la fraîcheur du soir et des jeux dans le parc adjacent. Les klaxons résonnent, les véhicules défilent. Une personne a été interpellée pour un rodéo dans le centre-ville.« Je rentre vite chez moi car je sais que ça va dégénérer », craint une maman accompagnée de ses deux enfants. « Regardez il n’y a pas de police pour nous sécuriser. Ils s’en fichent et les jeunes vont continuer ».

Victoire des Fennecs algériens sur les Lions sénégalais le  19 juillet

Lyon : un blessé à l’oeil

Une enquête a été ouverte samedi 20 juillet pour éclaircir les circonstances dans lesquelles un jeune homme a été blessé à l’œil à Lyon en marge des célébrations de la victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), a-t-on appris auprès du parquet. D’après les proches du jeune homme de 20 ans, il aurait été blessé par un tir de LBD par des forces de l’ordre alors encerclées par des dizaines de manifestants.

Des individus cagoulés ont frappé le véhicule de la famille, alors arrêté à un feu tricolore, et brisé une vitre, occasionnant de légères blessures au père. Les faits se sont produits en marge des célébrations de la victoire de l’Algérie en finale de la CAN. ..La famille a également déclaré que leurs agresseurs avaient proféré des menaces et des insultes à caractère raciste… »Des individus vêtus de noir, cagoulés, munis de battes, venant du vieux Lyon et criant ‘sales bougnoules’. Comment ne pas voir là la marque nauséabonde de l’ultra droite ? Il est temps que ces groupuscules violents soient mis hors d’état de nuire ! », a réagi sur Twitter le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, après la révélation de cette agression.

Paris : église profanée

Ce matin [dimanche 21 juillet] à la fin de la messe de 11 h, à Saint-Jean-Baptiste-de-Belleville, dans le XIXe arrondissement de Paris situé (139 de la rue de Belleville), le curé de la paroisse, le Père Stéphane [Esclef], nous apprenait que diverses dégradations s’étaient produites le vendredi soir [19 juillet], et le samedi [20 juillet], dans la foulée de l’euphorie de la victoire sportive de l’Algérie, que des “jeunes” s’étaient introduits dans l’église le vendredi soir en brisant une lucarne et s’étaient livrés à des actes violents, en dispersant sur le sol des livrets de messe, ainsi que divers objets…

Rouen et environs: un mort

Mahmoud Barry était un enseignant-chercheur d’origine guinéenne, diplômé d’une licence en droit de l’université de Sonfonia, en 2010, il avait poursuivi ses études en France. Après avoir obtenu deux masters, à l’université de Rouen, il venait de soutenir une thèse en doctorat il y a moins d’un mois. Il aurait été insulté « sale noir fils de pute on va vous niquer » puis frappé par un turc « déséquilibré ». Sa nuque aurait percuté le trottoir et il en est mort.

Montceau-les-mines : un mort

C’est au pied de la ZUP du Plessis, à quelques centaines de mètres du centre-ville de Montceau-les-Mines, que le drame a eu lieu. Depuis 23 heures, la communauté algérienne avait investi le rond-point dit de la ZUP, en bordure d’un lac. La fête battait son plein, avec des scènes de joie, mais aussi des feux d’artifice, quand Giovani, un jeune qui vit dans le quartier depuis son enfance, a effectué un énième tour du rond-point, au guidon de sa moto, une moto de cross, et alors qu’il ne portait ni casque ni protections d’après des témoins.

Il est alors entré en collision avec une voiture qui venait de prendre le rond-point à contresens. Le choc a été très violent selon plusieurs témoins de la scène qui ont indiqué que la voiture ne circulait pas à grande vitesse. Alors que le jeune motard gisait au sol, le conducteur ne s’est pas arrêté et a pris la fuite.

Evreux : statue du général de Gaulle à terre

Après la victoire de l’Algérie en finale de la CAN, « certains jeunes sont descendus en ville et ont commencé à faire des rodéos puis à s’en prendre aux équipements publics, raconte l’élu. Ils ont fini par s’attaquer à la statue : elle a été cassée au dessus des pieds, au-dessus du scellement. »

La statue, de taille réelle, avait été inaugurée le 18 juin dernier, jour anniversaire de l’appel du général de Gaulle. « Ces voyous ne connaissent rien, ils ne connaissant pas le général de Gaulle, a-t-il regretté. Ils se revendiquent du drapeau algérien sans savoir que c’est le général qui a accordé l’indépendance à l’Algérie. »

La Connectrice

 ——————————————————————————————————-

Ecoute-moi bien, toi le « supporter » algérien…

Lettre à ces supporters « mal élevés »

Lettre d’un grand frère aux « hooligans » algériens.


Tu te dis amateur de foot, mais tu n’es rien d’autre qu’un mal-élevé. Tu te présentes comme supporter de l’équipe d’Algérie, mais tu n’es rien d’autre qu’un aigri qui passe ses nerfs sur le mobilier urbain. Un lâche qui a besoin de la foule pour passer à l’acte.

Le drapeau algérien est ton alibi, ce qu’il représente t’est indifférent. Les seules couleurs que tu défendes sont les tiennes et elles sont tristes et délavées comme ton maigre bilan dans la vie.

Tu es un embarras binational

Tu n’es pas Algérien. Tu es simplement le résultat d’erreurs commises par des Algériens (tes parents qui n’ont pas su t’élever). Ton impolitesse fait de toi une caricature. Une sorte de bête de foire qui fait peur en même temps qu’elle inspire la pitié. Un cliché ambulant qui coche toutes les cases du « détestable ».

Viva l’Algérie ! De quoi tu parles ?

En réalité, tu es un embarras binational. En France, tu causes la consternation. En Algérie, tu provoques la sidération à cause de ton manque total de savoir-vivre.

A lire aussi : ‘La société multiculturelle est de plus en plus synonyme de société multiconflictuelle »

« Viva l’Algérie ! » De quoi tu parles ? Est-ce qu’il t’arrive de t’entendre ?

Tu ne connais même pas l’histoire de l’Algérie, autrement tu n’attirerais par l’opprobre sur le peuple qui a engendré des grands seigneurs comme Abdelkader ou Mokrani, nobles guerriers craints et respectés par leurs ennemis.

Brûle ton passeport et casse-toi

Tant de gens sont morts pour l’Algérie, tant de braves ont connu la faim et le froid pour te donner un pays souverain, tant ont soutenu la cause algérienne, avec armes et munitions parfois. Et toi, tu ne trouves rien de mieux à faire que de poser tes fesses sur le capot d’une voiture en France et crier « Viva l’Algérie ! » Crois-tu honorer leurs sacrificies en te faisant passer pour un clown ?

Un homme, un vrai, vit en fonction de ses valeurs. Si tu détestes la France, alors brûle ton passeport et casse-toi. Si tu estimes que tu as des droits sur la France, engage-toi dans un parti politique quel qu’il soit et défends-y tes intérêts.

Ta maladie (car tu es vraiment malade) est une compulsion. À la moindre occasion, tu dois te remplir les poumons et la cervelle d’insultes et de bruits de sirène. On dirait que tu es vide de l’intérieur et que tout (et surtout n’importe quoi) peut combler ta vacuité.

L’intégration fonctionne pour les autres

Il t’a manqué une paire de baffes à un âge précoce. Tu avais besoin d’un cadre et l’on t’a donné des caresses. Tu languissais pour des règles et l’on t’a offert des excuses. Résultat : tu t’es perdu dans l’existence et tu as laissé passer ta chance de réussir.

Maintenant, tu imputes ton échec aux autres. Tu veux gâcher la victoire du football algérien, en faire un événement triste et déplorable, ruiner l’œuvre de ces joueurs talentueux qui eux ont trouvé un sens à leur vie. L’histoire du sport africain se souviendra d’eux ; de toi personne ne gardera la moindre trace.

A lire aussi : On n’a pas attendu les supporters algériens pour saloper le 14 juillet!

En vérité, tu n’es rien de plus qu’un aigri et un jaloux. En brûlant les voitures et en cassant les vitrines, tu veux faire croire au monde qu’il n’y a pas d’intégration possible, que les Arabes ne seront jamais des bons citoyens. Or, tu le sais bien au fond de toi : l’intégration fonctionne pour certains. Pas assez pour absorber les bouleversements démographiques mais suffisamment quand même pour que des Algériens dirigent des cliniques ou donnent des cours à l’université. Leur succès t’est insupportable. Alors, tu casses et tu craches pour éclabousser leur aura.

Le « traumatisme colonial », de quoi parles-tu?

Tu as la passion triste des peuples du sud qui aiment saboter les étoiles qui montent et cultiver les mauvaises herbes. Dès qu’une fille sort du lot, tu la traites de « pute », dès qu’un mec se distingue, tu le qualifies de « traitre ». Tu n’es qu’une pâle copie des millions d’aigris qui peuplent les cafés au sud de la Méditerranée, comme eux tu es le porteur passif d’un virus mental nommé défaitisme.

« Oui mais la France a colonisé l’Algérie pendant 130 ans ! » Ah le traumatisme colonial ! Pauvre garçon, tu as dû souffrir le martyre sous le joug des pieds noirs, toi qui es né après 1962 ! Tu n’as pas honte de t’approprier la souffrance de tes aïeux ?

Toi qui compatis tellement aux crimes du passé, tu devrais t’intéresser aux outrages faits au peuple algérien avant 1830. Renseigne-toi sur l’occupation ottomane qui a duré plus de trois siècles… Tente de localiser sur une carte les infrastructures et les hôpitaux légués par les Ottomans en Algérie… Tu n’en trouveras pas.

A lire aussi : Ces « petits riens » de l’islamisme « soft » qui s’infiltrent dans notre quotidien

Les Ottomans ont prélevé l’impôt en Algérie, pratiqué l’esclavage, discriminé les populations autochtones qu’ils ont maintenues dans l’analphabétisme et le dénuement… et toi tu fermes les yeux ! Pourquoi tu ne vas pas crier « Viva l’Algérie » à Istanbul ?

La France a tant fait pour l’Algérie

En 1962, la France a laissé un pays équipé. Des routes magnifiques, des barrages, des centres de recherche, une chaîne de télévision moderne. Les Français ont soigné le typhus, le paludisme et la variole. Ils ont dépensé des fortunes pour améliorer le sort des Algériens. Pourquoi crois-tu que De Gaulle a tout voulu remballer et partir illico presto ? C’est aussi parce que ça coûtait cher à la France de soigner la misère accumulée par des siècles de mauvaise gouvernance et de retard technologique.

Bien entendu, la France aurait dû faire plus, beaucoup plus. Elle a attendu 1954, c’est-à-dire le début des hostilités, pour se retrousser les manches sérieusement : campagnes de vaccination, dissémination des soins médicaux au djebel, développement de l’irrigation. Oui, la France a des choses à se reprocher mais tant de choses à mettre à son crédit. L’histoire est têtue mais elle est aussi faite de contrastes. Il n’y a que les enfants et les sots pour refuser la nuance.

A lire aussi : Les islamistes, passagers clandestins du progressisme

« L’Algérie est un pays riche et la France l’a pillé ! » Douce illusion. Il faut lire Jacques Marseille et Daniel Lefeuvre pour comprendre que la colonisation n’a pas été une bonne affaire pour les Français. Elle l’a été pour certains capitalistes, c’est indéniable, mais pas pour la République Française.

La valise ou le cercueil

La colonisation a été réellement utile pour la France pendant la Seconde Guerre Mondiale lorsque les musulmans d’Algérie, les pieds noirs et des dizaines de milliers d’indigènes (Maliens, Sénégalais, Marocains) ont combattu le nazisme. Là pour le coup, il y a de quoi être fier. Malheureusement, je ne t’ai jamais entendu réclamer la revalorisation des pensions versées aux anciens combattants et à leurs descendants.

L’Algérie aurait pu être un pays riche… si elle avait seulement gardé ses pieds noirs. Une population dynamique et parfaitement adaptée aux conditions locales. Parmi eux, il y avait des industriels, des médecins et des professeurs, des talents inestimables expulsés par le slogan : « la valise ou le cercueil ». L’Algérie ne cesse de payer le prix de cette erreur historique (ce n’est pas moi qui le dis, c’est Hocine Ait Ahmed).

A lire aussi : Farhat Mehenni: « 15 ans après, on ne dit toujours pas qui a assassiné mon fils »

« La France a torturé en Algérie ! » Il n’y a aucun doute que la présence française a été entachée d’immenses parts d’ombre. Tu connais un peuple de saints toi ? Un peuple immaculé, exempt de toute culpabilité ? Es-tu suffisamment naïf pour croire que les Arabes ont dominé les Berbères d’Algérie en distribuant des roses et du miel ?

Passer à autre chose

Passer les doigts en permanence sur les cicatrices réveille les vieux souvenirs, même les plus abjectes. Combien de tués au nom de la libération de l’Algérie ?

Apprends à tourner la page. Il n’y a que les enfants qui vivent dans la mémoire immédiate. Les adultes sont capables d’aller de l’avant.  Est-ce que les Chinois passent leur vie à cracher sur les Japonais pour le viol de Nankin ? Non, ils préfèrent travailler ! Est-ce que les Vietnamiens tiennent rigueur aux Français pour l’Indochine ? Non, ils n’ont pas le temps de se plaindre, ils bossent !

Chaque année, plus de 1,5 milliards d’euros sont transférés vers l’Algérie par la diaspora installée en France. Pas mal, tu ne trouves pas ? Je ne connais pas un programme d’aide au développement qui soit aussi généreux et durable ! Considère ça comme une sorte de réparation, un solde de tous comptes. Et passe à autre chose.

À ta décharge, ceux qui devraient t’ouvrir les yeux brillent par leur absence… Artistes, joueurs de football et autres stars issues de la diversité se taisent. Ils suivent le sens du vent dominant chargé de repentance.

La coupe est pleine

À ta décharge aussi, il est évident que tu souffres. Ton agressivité n’a d’égale que ton mal-être.

La France te considère comme un enfant turbulent qui pourrit la vie de parents fatigués.  Un enfant adopté que l’on regrette d’avoir amené à la maison. Ceux qui doivent t’orienter sont eux-mêmes en détresse : ils sont égarés par un malaise dans les valeurs qui remonte à 1968 et lessivés par tant de reproches et de récriminations. Avoir pitié de toi ne te rend pas service. La France ne va pas changer pour te faire une place, le monde non plus. Tu as raté la première mi-temps, ce n’est pas si grave que ça. La vie est un match de foot qui se gagne aux prolongations. Ressaisis-toi, arrête de chahuter et va t’entraîner, la deuxième mi-temps est pour tout de suite.

 

Feuille de route du djihad en France

Publié le

 

https://ripostelaique.com/feuille-de-route-de-lislamisation.html

Résultat dans dix ans

Encore une « fake news » ! un garde du corps de Macron SERAIT ami avec Jawad Bendaoud

Publié le

Ma Doué, Boudiou, Madre mia, Mein Gott, My God, Boulevard Voltaire, ce parangon de la « Fachosphère », selon le politiquement correct obligatoire, a encore dégoté une « fake news », un bobard, un ragot, une rumeur, une fausse nouvelle, un racontar, un hoax, un bruit nauséabond (!), une contre-vérité, une allégation mensongère, affirmation mensongère, assertion fausse, proposition erronée, attestation douteuse, etc. Le vilain bruit court que Makao, un garde du corps très rapproché de notre président, serait copain avec Jawad Bendaoud, le logeur des terroriste du 13 novembre, celui qui pavanait devant les caméras pour affirmer droit dans nos yeux qu’il ne connaissait pas les locataires du squat qu’il s’était approprié pour y mener ses trafics et qu’il ignorait tout-mais-tout de leurs activités.

L’article ci-dessous, particulièrement ironique et bien senti, prêterait à rigoler s’il n’était pas inquiétant car il donne une fois de plus l’impression que ceux qui devraient assurer notre sécurité et celle de la République, ne font pas des enquêtes sérieuses sur ceux qui les entourent et ceux nagent comme des poissons dans l’eau trouble de la guerre rampante que nous mènent les islamistes. Délinquants économiques, terroristes fichiés S dont on ne découvre le fichage qu’après leurs crimes, casseurs d’extrême gauche et black blokeurs sévissant en toute liberté, etc.

Makao chéri candidat de Secret Story, ci-dessous

Sud Ouest

La Connectrice, très pessimiste sur l’avenir de la jeunesse en France

 

MAKAO : LE CHAÎNON MANQUANT ENTRE JAWAD BENDAOUD ET EMMANUEL MACRON ?

Capture d’écran Snapchat

 

On apprend qu’un ancien garde du corps du candidat Macron fréquenterait le logeur des terroristes du 13 novembre.

Colonel à la retraite
 
 

 

« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. » « Les amis de mes amis sont mes amis. » Vous me direz, ce genre de proverbes, tout droit tirés de l’Almanach Vermot, ça sent un peu trop son bon sens populaire. Donc populiste. Mais comment ne pas évoquer ces dictons lorsqu’on apprend que Makao, un ancien garde du corps du candidat Macron, fréquenterait le logeur des terroristes du 13 novembre ? Encore une « fake news », me direz-vous ?

Et rappelons qu’une « fake news », selon la définition emberlificotée du texte de loi déposé par le groupe LREM à l’Assemblée, est « une allégation ou une imputation d’un fait dépourvue d’éléments vérifiables de nature à la rendre vraisemblable ». Or, un tel fait est complètement invraisemblable, non ! Quoi ? Un ancien garde du corps de celui qui est devenu le chef de l’État de la cinquième puissance mondiale, détenteur du pouvoir d’éparpiller la planète façon puzzle, ferait la « teuf » avec Jawad Bendaoud ? Non, mais, ça va pas, la tête ? C’est une invention de ce qu’il est convenu d’appeler – pour faire court – la « fachosphère ». Comme quoi, vous voyez, il était quand même grand temps qu’on vote cette loi sur les « fake news ». Elle sera limitée aux périodes préélectorales et électorales ? C’est bien la preuve qu’il faut aller encore plus loin !

Revenons aux faits. Mercredi, le site Fdesouche publie une vidéo où l’on voit Jawad Bendaoud dîner avec un jeune homme qui ressemble comme une goutte d’eau à ce fameux Makao. Comme Libé s’est emparé de l’information, forcément, la « fake news »potentielle a pris du galon et est devenue une « news ».

Rappelons, pour ceux qui ne sont pas familiers de la « racaillosphère » et de ses satellites, que Jawad Bendaoud fut relaxé en février dernier alors qu’il était poursuivi pour avoir hébergé chez lui les terroristes islamistes du 13 novembre 2015. Il sera jugé en appel à l’automne de cette année. Un charmant jeune homme qui, selon son ex-compagne (une information rapportée par Europe 1), se serait ainsi vanté : « Je les ai niqués une fois, je les aurai une deuxième fois. » Des propos rapportés par la jeune femme aux gendarmes lorsqu’elle avait déposé plainte contre Bendaoud pour menaces de mort. Plainte qui, depuis lors, a été retirée.

Quant à Makao, c’est aussi un charmant jeune homme. Plus sympathique, faut avouer. À sa décharge, lui ne fréquente pas le box des accusés. Plutôt à la recherche du box-office. Ainsi, en septembre dernier, il avait rejoint le casting de l’émission de télé-réalité « Secret Story ». Il avait, alors, avoué à Télé Loisirs sa flamme pour le couple Macron : « Si j’avais été plus jeune, je crois que j’aurais voulu me faire adopter par eux. ». De son côté, durant la campagne présidentielle, au cours d’une conversation filmée dans un train, Emmanuel Macron avait, en quelque sorte, lui aussi, avoué la sienne (de flamme) pour son garde du corps. À son ami l’écrivain Philippe Besson qui l’interrogeait sur sa protection rapprochée, le candidat avait répondu : « J’ai Makao ! Hé hé ! J’ai Makao ! Le mec, il chausse du 54 ! » L’écrivain de répliquer : « Ça fait rêver sur le reste ! » Et Emmanuel Macron d’approuver d’un « Ouais ! » C’est ce qu’on doit appeler une conversation entre deux mâles blancs.

Très éclectique dans ses soirées parisiennes, Makao, deux jours avant sa « teuf » avec Djawad, était reçu officiellement à l’Élysée. L’occasion d’immortaliser l’événement par une photo sur Twitter, avec ce commentaire : « Ce soir j’ai l’honneur d’être invité chez le chef. Emmanuel Macron ! Merci. »

Bon, l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours n’a pas forcément vu l’ours. Mais alors, pourquoi ce laconisme de l’Élysée qui ne souhaite « pas commenter », comme le rapporte Libé ?

Cet article a été lu 3259 fois
Cette statistique n’est pas mise à jour en temps réel

La Suède sous la menace d’une attaque russe ?

Publié le

 

Courte vidéo de Russia Today se moquant de la paranoïa suédoise

Lundi 22 mai 2018, le gouvernement suédois organisait une conférence de presse pour présenter ses mesures de protection civile et militaire face à la menace russe. Tous les médias francophones et anglophones que j’ai consultés reprennent les informations données officiellement sans plus d’analyse.

Nous avons ainsi appris que la Suède distribuerait à ses citoyens à partir du 28 mai  près de 5 millions de livrets de préparation à la guerre : comment se protéger, combien de nourriture et d’eau provisionner, quelles dispositions prendre en général en cas d’attaque nucléaire, cyber attaque ou autre. Les ministres suédois précisent que ces mesures sont à prendre non seulement en cas de menace directe contre le pays mais aussi en cas d’attaques contre d’autres pays proches comme la Finlande. Les suédois en supporteraient les conséquences. Comment est-ce possible étant donné que Suède et Russie n’ont pas de frontière terrestre commune ?

Sur la carte ci-dessous, on voit que la Russie possède une entrée directe sur la mer baltique par le golfe de Finlande et que la Suède est dotée d’une longue côte sur la mer Baltique.

Résultat de recherche d'images pour "carte suède"

Source carte http://valpardfilms.free.fr/Photos/VALPARD_PHOTOS_STOCKHOLM.html

L’histoire de la Suède plaide pour la crédibilité d’une guerre avec la Russie qu’elle a affrontée de nombreuses fois entre le XIIème et le XIXème siècles https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_wars_between_Russia_and_Sweden

Le journal 20 minutes, comme tous les autres médias, rappelle l’origine de l’alerte Les inquiétudes de la Suède ont été ravivées par l’incursion en 2014 d’un sous-marin non identifié dans l’archipel de Stockholm, et par diverses incursions d’appareils russes dans le ciel suédois. Selon Ouest-France, le gouvernement suédois avait déjà imprimé une brochure de ce type en 1961, en pleine Guerre Froide.

La Suède qui ne fait pas partie actuellement de l’Otan envisagerait de rejoindre l’organisation ce qui serait un retour à la guerre froide avec pour principaux acteurs l’aigle russe et l’aigle américain, comme autrefois. Plusieurs médias n’hésitent pas à parler de troisième guerre mondiale.

Le roi lui-même prend la menace russe très au sérieux Lundi, le roi Carl XVI Gustaf et le Premier ministre Stefan Löfven ont présidé, à Gotland, à la première création d’un nouveau régiment depuis la Seconde Guerre mondiale. «Nous montrons ainsi nos muscles», s’est félicité le Premier ministre. «Nous avons vu ce qu’il s’est passé en Ukraine, avec l’annexion de la Crimée, et un conflit en cours dans les régions orientales du pays. Nous enregistrons une activité croissante en mer Baltique, surtout côté russe. Nous devons le prendre en compte, la Suède doit se sentir en sécurité», a-t-il ajouté. 

La brochure "En cas de crise ou de guerre" qui sera envoyée aux Suédois dans les prochains jours.

La brochure « En cas de crise ou de guerre » qui sera envoyée aux Suédois dans les prochains jours.PONTUS LUNDAHL / TT NEWS AGENCY / AFP  http://www.parismatch.com/Actu/International/Suede-un-livret-edite-a-4-8-millions-de-copies-prepare-la-population-a-la-guerre-1523207

Cette info n’ayant pas encore été commentée par nos commentateurs professionnels, les internautes livrent leurs élucubrations qui ne manquent pas de sens. En voici quelques-unes assaisonnées à ma façon :

  • Qui a intérêt à ce que la Suède s’inquiète d’une attaque russe dans la région ? -Les Usa qui souhaiteraient qu’elle rejoigne l’OTAN.
  • La Suède connait actuellement de sérieux problèmes avec ses migrants musulmans. -Cette alerte nationale est-elle un moyen de détourner les citoyens des véritables problèmes qu’ils affrontent quotidiennement ?
  • La diabolisation de la Russie est-elle une revanche de l’Europe politique sur le soutien de Poutine au syrien Bachar Al Hassad ?
  • Existerait-il un mouvement suédois souverainiste fort pour appeler la Russie et la Chine à contribuer à chasser les musulmans du pays comme le font Poutine contre les Tchétchènes et  Xi Jinping contre les Ouïgours ? La 3ème guerre mondiale qui menace serait elle cette union improbable du monde non musulman contre l’invasion musulmane ?

A suivre …

 

La Connectrice

 

 

%d blogueurs aiment cette page :