Flux RSS

Archives de Catégorie: djihad

Président Macron, demandez la grâce de l’iranien Sina Dehghan, 21 ans

Publié le

Pendaisons à Shiraz en Iran AFP/Archives

http://www.socialisme-libertaire.fr/2015/04/iran-l-image-de-la-scene-d-execution-ne-me-quittait-pas.html

Le ministre avait provoqué la polémique le 21 novembre en affirmant que la société française devait assumer une « part de responsabilité » dans le « terreau » sur lequel le jihadisme a pu prospérer, en évoquant une disparition de l’idéal républicain de mobilité sociale. 02/12/2015 16:31:26 – Paris (AFP) – © 2015 AFP

Président Macron, vous avez l’occasion d’inaugurer vôtre élection en faisant valoir les valeurs de la République française. Il vous suffit de demander la grâce du jeune Sina et de ses jeunes amis condamnés à mort pour avoir usé de la liberté de critiquer l’Islam en plaisantant sur le prophète Mahomet, un motif, vous le savez qui a motivé le carnage des journalistes de Charlie Hebdo et de leurs amis.

Vous souvenez vous que vous vous étiez dit horrifié par cet attentat islamiste ?

@EmmanuelMacron  Horrifié. Sans voix. Toutes mes pensées pour les victimes et leurs proches.   14:50 – 7 Jan 2015

Alors ministre de l’Economie, vous appeliez à comprendre comment la radicalisation advient dans nos sociétés, faisant référence à « des petits compromis » qui se sont produits « à un moment donné » et qui étaient « inacceptables » dans une République.

« Le risque qui est le nôtre aujourd’hui, c’est celui de ne pas vouloir comprendre et de rentrer uniquement dans une guerre. C’est ce qu’ils (les terroristes) attendent de nous », a affirmé le ministre lors d’une intervention à Bercy, après un hommage rendu par l’urgentiste Patrick Pelloux à l’économiste Bernard Maris, mort lors de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier.

« Si nous refusons de regarder en face la réalité telle qu’elle est, alors nous nous abandonnerons à l’émotion du moment, alors nous nous abandonnerons à une réponse indispensable, parce que nous nous devons d’être implacables dans ce défi qui est celui de la sécurité et de la défense. Mais notre responsabilité collective, c’est aussi de comprendre comment la radicalisation dans nos sociétés advient », a affirmé le ministre, tout en soulignant que rien ne justifiait ce qu’il a défini comme un « terrorisme totalitaire qui a finalement peu à voir avec la religion elle-même ».

« Cela advient dans nos sociétés parce qu’à un moment donné nous avons accepté que la République abandonne sa place. Nous avons accepté des petits compromis qui n’étaient pas acceptables dans une République (…) où la laïcité ouverte est un principe, parce qu’elle permet à chaque religion dans sa densité, dans la force de ce qu’elle représente, de s’exprimer », a assuré M. Macron, à l’occasion de la remise du Prix du Livre d’économie à Jean-Baptiste Rudelle, co-fondateur de Criteo, la start-up française de ciblage publicitaire sur internet, pour son ouvrage intitulé « On m’avait dit que c’était impossible ».

« Dans cette période que nous vivons, prendre des risques, prendre le risque d’échouer, savoir réussir et célébrer ceux qui réussissent (…), c’est le meilleur antidote à cette langueur un peu craintive qui pourrait nous étreindre », a assuré le ministre, en référence au message du lauréat.

Le ministre avait provoqué la polémique le 21 novembre en affirmant que la société française devait assumer une « part de responsabilité » dans le « terreau » sur lequel le jihadisme a pu prospérer, en évoquant une disparition de l’idéal républicain de mobilité sociale.

Quelques jours avant vôtre élection, Charlie Hebdo vous a apporté son soutien.

Alors, soyez cohérent et dénoncez les crimes commis au prétexte d’avoir plaisanté sur le prophète de l’Islam. Demandez la grâce de Sina Dehghan et Mohammad Nouri.

La Connectrice

  • Peut-on imaginer de faire une plaisanterie et d’encourir ensuite la peine de mort ?
  • « Au cours de son interrogatoire, Sina a été informé qu’il serait pardonné et relâché, s’il signait une confession et se repentait », a déclaré un représentant du Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI) le 21 mars 2017. Malheureusement, il n’a pas réfléchi et a endossé les accusations. Il ne leur restait plus qu’à le condamner à mort. « Plus tard, il a admis avoir signé la confession dans l’espoir d’être libéré », a déclaré le même représentant du CHRI. « Apparemment, les autorités lui ont également demandé de se confesser devant une caméra ». – Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI).
  • Quand les islamistes prennent le pouvoir, ils créent immédiatement leur propre « système judiciaire » afin de « légitimer » la mise en œuvre de la charia. Ce système judiciaire sert moins à traduire les gens en justice qu’à réprimer la liberté d’expression et la presse.
  • ___________________________________________

Pour les islamistes radicaux, l’islam n’est pas une religion à laquelle il est librement permis d’adhérer ; c’est une arme extrêmement puissante. En raison de ses potentialités manipulatrices, l’islam permet de contrôler des populations entières. Sous son joug féroce, chaque aspect de la vie quotidienne est dicté. Tout y est prescrit, les vêtements que vous portez, ce que vous mangez, ce que vous dites et ce que vous écrivez. Chaque infraction entraîne des punitions extrêmes. Pouvez-vous imaginer de faire une plaisanterie et d’encourir ensuite la peine de mort ? Savez-vous ce que c’est que de vivre avec la peur constante de heurter un interdit, de prononcer des mots tabous qui vous le savez, ont conduit d’autres personnes à être battues, lapidées ou tuées dans la rue ?

La liberté de parole et la liberté de la presse sont les premiers ennemis des islamistes. Elles sont la cible d’attaques régulières, afin que la vérité soit tue ou réduite au maximum. Certains peuvent considérer que leur vie privée est un droit acquis, mais les personnes assujetties à ce type de tyrannie doivent peser chacune de leurs paroles et mesurer chacun de leurs gestes. Des personnes très courageuses ont baissé les bras face à tant d’intimidation. Les contraintes sont elles aussi fortes qu’on le dit ? Non, elles sont pires que ce que l’on peut imaginer.

Sina Dehghan, aujourd’hui âgé de 21 ans, par exemple, a été arrêté par le Corps des Gardiens de la révolution (IRGC) quand il avait 19 ans pour «insulte à l’islam ». Il est officiellement accusé d’avoir insulté le Prophète Mahomet sur l’application de messagerie LINE.

Selon le Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI) :

« Au cours de son interrogatoire, Sina a été informé qu’il serait pardonné et relâché, s’il signait une confession et se repentait », a déclaré un représentant du Centre pour les droits de l’homme en Iran (CHRI) le 21 mars 2017. « Malheureusement, il n’a pas réfléchi et a endossé les accusations. Ils n’ont plus eu ensuite qu’à le condamner à mort. « Plus tard, il a admis avoir signé la confession dans l’espoir d’être libéré », a déclaré le même représentant du CHRI. « Apparemment, les autorités lui ont également demandé de se confesser devant une caméra ».

Une telle peine parait confiner à la folie, mais elle relève d’un modèle froid et calculé. Quand les islamistes prennent le pouvoir, ils créent immédiatement leur propre « système judiciaire » afin de « légitimer » la mise en œuvre de la charia. Ce système judiciaire sert moins à traduire les gens en justice qu’à réprimer la liberté d’expression et la presse. Une fois le silence obtenu, ils peuvent opprimer le reste de la société, tuer dans l’œuf toute opposition, emprisonner et torturer des personnes innocentes et condamner à mort des milliers d’ « opposants ».

Sina Dehghan, 21 ans, a été condamné à mort pour avoir « insulté l’islam. En Iran, on ne compte plus les gens qui, comme lui, sont quotidiennement emprisonnés, torturés ou condamnés à mort pour avoir « insulté l’islam », « insulté le prophète », « insulté le Leader suprême ». La liste est interminable. (Image source: Center for Human Rights in Iran)

Les jeunes idéalistes et rebelles ainsi emprisonnés, torturés et pendus, servent d’exemple. Les politiciens au pouvoir et le système judiciaire islamiste informent ainsi des millions de personnes qu’ils ne toléreront aucune opposition à leur pouvoir religieux ou politique.

Les groupes islamistes radicaux ont utilisé la même tactique dans d’autres pays : la peur et la terreur pour faire taire les gens et les asservir. Une fois au pouvoir, ils montrent qu’ils ne reculeront devant rien pour le conserver.

Pour les islamistes, la liberté d’expression et la liberté de la presse relèvent d’Allah. La seule attitude possible est de garder le silence, d’obéir et de suivre votre chef religieux, l’imam ou le cheikh selon les règles du velayat-e faqih (« gouvernement du clerc »).

Comme le Centre pour les droits de l’homme en Iran le souligne :

« Les services de sécurité et les magistrats ont expliqué aux parents de Sina qu’ils auraient une meilleure chance d’obtenir sa libération s’ils se taisaient et refusaient de parler aux médias », a ajouté le porte-parole du CHRI. « Malheureusement, la famille s’est laissée influencer et a cessé de partager des informations sur son cas tout en décourageant d’autres personnes de le faire ». « Sina ne se sent pas bien », a poursuivi cet informateur. « Il est déprimé et pleure en permanence. Il partage sa cellule avec des trafiquants de drogue et des meurtriers qui lui ont brisé la mâchoire il y a peu ».

Pour les islamistes au pouvoir, peu importe que vous ayez été loyal toute votre vie. Au premier signe de rébellion, vous devez être éliminé. Comme l’indique le CHRI qui citait un témoin : « Il avait 19 ans (à l’époque de son arrestation) et n’avait jamais rien fait de mal dans sa vie ».

L’un des co-accusés de Sina Dehghan, Mohammad Nouri, a également été condamné à mort pour des commentaires anti-islamiques sur les réseaux sociaux. Un autre, Sahar Eliasi, a été condamné à sept ans d’emprisonnement, mais sa peine a été commuée à trois ans.

Que signifie « anti-islamique » dans un système judiciaire islamiste ? Ainsi, on pourrait croire que la peine de mort n’est prononcée que pour les délits les plus graves d’une échelle des infractions parfaitement constituée. Mais il n’en est rien. Pour les islamistes, le terme « anti-islamique » est ambigu et subjectif. Tout élément qui heurte leur vision du monde ou leur pouvoir peut être jugé « anti islamique ». Une remarque en apparence innocente, et le cours d’une vie bascule.

Comment une clique aussi violente et oppressive peut-elle se maintenir au pouvoir ? Par la manipulation, le charme et d’innombrables fausses promesses.

Certains islamistes radicaux, conquièrent le pouvoir en promettant l’égalité, la justice, la paix et une existence meilleure. Ils font appel aux jeunes, à la tradition et à l’espoir. Mais une fois au pouvoir, l’étau se resserre sur toutes les libertés susceptibles de plaire au peuple – notamment la liberté de parole.

Une fois l’islam radical au pouvoir et son système judiciaire en place – ou une fois la charia intégrée au système juridique existant – plus personne n’est en position de critiquer le gouvernement ou l’establishment politique. Dans un ordre social régi par l’islam radical, le gouvernement est l’islam; Le gouvernement est le représentant d’Allah et du Prophète Mahomet. Les politiciens qui font les lois ont le rang de figures « divines » ou nommées par Dieu. Nul, ni rien ne peut leur être opposé.

On ne compte plus les Sina Dehghan actuellement emprisonnés, torturés ou en attente d’une exécution pour « insulte à l’islam », « insulte au prophète », « insulte au chef suprême » – les accusations de ce type varient à l’infini. Le problème est que nous ne devons pas entendre parler d’eux. Certains médias refusent d’informer afin de ne pas courroucer la République islamique d’Iran – une preuve supplémentaire de son pouvoir de coercition. Mais en réalité, la seule façon de réduire cette oppression et les innombrables violences qui en découlent – est d’attirer l’attention sur les violations des droits de l’homme menées sous la bannière islamique de la « légitimité » religieuse et de l’ « authenticité ».

Ce type de tyrannie est un danger, non seulement pour ceux qui l’endurent, mais pour le reste de l’humanité.

Le Dr. Majid Rafizadeh, spécialiste de sciences politiques et chercheur à Harvard est président de l’International American Council on the Middle East
.

Dimanche des rameaux sanglant en Egypte : 43 coptes tués. Silence pour 8 candidats/11.

Publié le

L’Etat islamique a revendiqué les attentats commis contre des églises coptes en ce dimanche des rameaux. La communauté copte déplore 43 morts et plus d’une centaines de blessés.

Le premier a eu lieu, peu avant 10h, dans l’église Saint-Georges de Tanta, une ville située à une centaine de kilomètres du Caire. Quelques heures plus tard, c’est devant l’église Saint-Marc d’Alexandrie qu’un kamikaze a actionné sa ceinture explosive après avoir tenté de pénétrer à l’intérieur. Il visait sans nul doute Tawadros II, le pape des coptes qui se trouvait justement dans l’édifice pour l’office http://www.20minutes.fr/monde/egypte/2046671-20170409-attentat-egypte-communaute-copte-nouvelle-fois-meurtrie-daesh

En l’espace de deux semaines l’islam politique de l’Etat islamique a tué à Londres, Saint-Pétersbourg, Stockholm et en Egypte mais c’est Bachar al Assad qui soulève l’indignation mondiale et qu’on bombarde. Et pendant ce temps-là nos candidats à l’élection présidentielle font des courbettes aux musulmans de France, leur proposent des accomodements raisonnables et prétendent que la culture française n’existe pas pour leur faire plaisir.

Ces musulmans de France qui descendent en masse dans les rues pour défendre des repris de justice et des voleurs comme Adama et Théo ou appellent au boycott d’Israël, où sont-ils lorsque leurs coreligionnaires tuent partout dans le monde ?

Une fois de plus, les musulmans de/en France, avec le soutien des Macron, Mélanchon, Hamon et cie sont indifférents aux massacres commis au nom d’Allah.

Ce soir, François Hollande avait exprimé sa consternation tandis que seulement trois candidats sur 11 s’étaient manifestés :

Attentat dans une église
Tristesse et émotion. Une nouvelle fois, les cibles du totalitarisme islamique.

Une nouvelle fois les Coptes frappés au cœur, dans leurs églises. La coopération contre le fondamentalisme islamiste doit être accentuée.MLP

Je dénonce l’attentat terroriste contre l’église copte de Tanta. Mes pensées vont aux familles égyptiennes endeuillées.

Je présente mes sincères condoléances aux Coptes, à leur famille, à leur amis et à la communauté chrétienne d’Orient

Image associée

Liste non exhaustive des attentats terroristes commis au nom de l’islam depuis le 1er janvier 2017

https://fr.wikipedia.org/wiki/Terrorisme_en_2017

Février

  • France : le 3 février 2017, un homme attaque une patrouille de 4 militaires à Paris23.
  • Afghanistan : le 7 février 2017, une voiture piégée explose dans l’enceinte de la cour suprême de Kaboul. L’attentat fait 20 morts et 40 blessés24.
  • Égypte : le 12 février 2017, un vétérinaire chrétien est assassiné à El-Arich25.
  • Irak : le 14 février 2017, un attentat à la voiture piégée fait 4 morts à Bagdad26.
  • Irak : le 15 février 2017, un kamikaze tue 11 personnes avec une voiture piégée dans un quartier chiite de Bagdad26.
  • Irak : le 16 février 2017, un attentat à la voiture piégée fait 52 morts et des dizaines de blessés dans un marché de Bagdad26.
  • Pakistan : le 16 février 2017, un attentat-suicide dans un sanctuaire soufi à Sehwan fait 88 morts et plus de 250 blessés27,28.
  • Turquie : le 17 février 2017, l’explosion d’un mini-bus piégé à Viranşehir tue 2 personnes et blesse 4829,30.
  • Somalie : le 19 février 2017, une explosion à la voiture piégée sur un marché de Mogadiscio tue 39 personnes et fait 27 blessés31.
  • Égypte : le 22 février 2017, deux chrétiens coptes, un père et son fils, sont tués dans le Sinai par des membres de l’État islamique. Le père a été abattu par balles tandis que son fils a été brûlé vif32.
  • Égypte : le 23 février 2017, un chrétien est tué et sa maison incendiée dans le Nord du Sinaï. Cette zone voit depuis quelques jours une recrudescence des attaques envers les Coptes, devenus la principale cible des membres de l’État islamique25.
  • Syrie : le 25 février 2017, 42 militaires sont tués dans une attaque contre le siège du service de sécurité de l’État, dans un quartier de Homs33.

Mars

  • Afghanistan : le 1er mars 2017, deux attaques, contre un poste de police et un centre de renseignements dans la capitale, menées par deux kamikazes, font au moins 16 morts et 44 blessés34.
  • Afghanistan : le 8 mars 2017, l’État islamique revendique un attentat dans le plus grand hôpital militaire (Sardar Mohammad Daud Khan) de Kaboul. Le bilan fait état de 49 morts et 63 blessés35.
  • Allemagne : le 9 mars 2017, attentat à la hache blessant 9 personnes à Dusseldorf36.
  • Syrie : le 11 mars 2017, double attentat à Damas revendiqué par le groupe djihadiste Tahrir Al-Cham et tuant 74 pèlerins chiites37.
  • Somalie : le 13 mars 2017, attentat à la voiture piégée près d’un hôtel dans une rue très fréquentée de Mogadiscio, la capitale somalienne, tuant au moins 5 personnes et blessant 12 autres38.
  • Nigéria : le 15 mars 2017, attentat-suicide à Maiduguri, 2 morts, plusieurs blessés39.
  • Syrie : le 15 mars 2017, double attentat suicide à Damas, une trentaine de morts40.
  • France : le 18 mars 2017, un homme, radicalisé islamiste en prison, s’empare de l’arme d’un militaire à Orly avant d’être abattu, il a déclaré vouloir « mourir par Allah »41.
  • Royaume-Uni : le 22 mars 2017, un homme à bord d’une voiture fonce sur des passants sur le pont de Westminster à proximité du Parlement britannique à Londres, avant de poignarder un policier à l’intérieur du Parlement Britannique. Bilan : 5 morts (dont le policier) et au moins 44 blessés, dont certains dans un état grave. L’attaque « terroriste » a lieu 1 an jour pour jour après l’attentat de Bruxelles qui avait fait 32 morts42.

Avril[modifier | modifier le code]

  • Russie : le 3 avril 2017, un attentat à Saint-Pétersbourg, réalisé à l’aide d’une bombe artisanale, frappe une rame de la ligne 2 du métro, entre les stations Sennaïa plochtchad et Tekhnologuitcheski institout. L’explosion fait au moins 14 morts (provisoire) et 50 blessés43.
  • Suède : le 7 avril 2017, un attentat frappe Stockholm. En effet, un camion fonce dans la foule, dans une grande artère commerçante du pays44. 4 morts et 15 blessés selon un premier bilan provisoire44.
  • Égypte : le 9 avril 2017, un double attentat frappe les villes de Tanta et d’Alexandrie45. Le bilan fait état d’au moins 43 morts et 78 blessés. L’EI revendique les doubles attaques quelques heures après45.

Sauvons notre pays. Une quinzaine d’actions et réflexions

23-09-16

c’est surtout la gravité de l’actualité, l’insupportable menace islamique, la violence musulmane (que nous appelons « djihad ») à l’encontre de nos compatriotes, et la trahison délibérée d’un régime socialiste qui abandonne les Français aux tueurs d’Allah qui les a décidés à réagir, et à proposer cette quinzaine d’actions

sauvonslafrance

Pour en savoir plus

Dix raisons de participer à la Quinzaine « Sauvons notre pays »

Publié le 11 septembre 2016 – par 13 commentaires – 1 056 vues

http://ripostelaique.com/dix-raisons-de-participer-a-la-quinzaine-sauvons-notre-pays.html

Ils organisent l’occupation musulmane de nos villages : rejoignez « Sauvons notre pays »

Publié le 14 septembre 2016 – par 67 commentaires – 4 579 vues

Le ministre de l’Intérieur et l’ensemble de ce régime ont donc décidé de ventiler 12.000 places de migrants de Calais (eux qui contestaient qu’il puisse y avoir 10.000 clandestins dans la jungle) dans toute la France. Les préfets ont été sommés par l’ineffable Cazeneuve, en contournant l’avis des maires, de recenser toutes les places disponibles, anciennes casernes, bâtiments publics, écoles abandonnées, etc. pour y loger les sympathiques clandestins de Calais qui, depuis plus d’un an, agressent régulièrement nos policiers, les routiers et les autochtones…

Carte-de-l-invasion-migratoire-en-France-21-03-16

Voir la carte interactive (plus de 6millions de vues) et la légende ici Carte de l’invasion migratoire

Nous appelons donc tous nos compatriotes qui refusent cette invasion migratoire et l’islamisation de notre pays, tous les citoyens soucieux de préserver leur cadre de vie et un vivre-ensemble à la Française, de s’inscrire dans notre Quinzaine » Sauvons notre pays », à la hauteur de leurs moyens : Manifestation comme à Montpellier, Rassemblements comme à Paris, Bordeaux et Privas, initiative culturelle comme à Cahors, action militante collage et tracts comme dans la Vienne, lettre au préfet pour protester contre ce coup d’Etat socialiste que constituent les décisions de Cazeneuve, rédaction de cahiers de doléances, demande de rencontre avec votre Maire, votre Député, etc.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/14/redigeons-nous-aussi-les-cahiers-de-doleances-des-non-musulmans-de-france/

Seuls les Français peuvent encore sauver la France, pensez à votre avenir, à celui de vos enfants, de vos petits-enfants, à celui de notre pays.

Inscrivez-vous dans cette quinzaine, contactez-nous en écrivant àredaction@ripostelaique.com ou à contact@resistancerepublicaine.eu

http://ripostelaique.com/ils-organisent-loccupation-musulmane-de-nos-villages-rejoignez-sauvons-notre-pays.html

Mesdames, choisissez votre mari parmi les migrants…

Source http://ripostelaique.com/mesdames-choisissez-votre-mari-parmi-les-migrants.html

Publié le 4 septembre 2016 – par 32 commentaires – 6 240 vues

Migrantmari1Avertissement : A lire avec ironie et distance car mieux vaut en rire qu’en pleurer

Ils sont jeunes, ils sont forts, ils sont résistants car ils ont brillamment surmonté de terribles épreuves. Comme les esclaves noirs qui avaient survécu à leur transport dans les galères et les plantations, pour les plus forts d’entre eux, ils pourraient nous donner de beaux enfants. Admirez la splendeur et les muscles des métis afro-américains.

Des centaines de milliers de mâles seraient bien heureux de faire un mariage blanc, gris, rouge ou bleu, qu’importe, avec une européenne qui leur permettrait d’avoir des papiers pour vivre et travailler en Europe et y faire venir leur famille en toute légalité.

Qui sait ? leur ouvrir volontairement notre lit les dispenserait de nous prendre de force à plusieurs comme si nous étions une biche dans une chasse à courre.

Migrantsmari4Des milliers de femmes européennes sont sans homme du fait de l’immaturité de nos éternels enfants mâles, de leur choix d’assumer leur plaisir de rester entre eux, de leur narcissisme, de leur complexe de Pygmalion qui les pousse à renouveler leur compagne pour une fifille toujours plus jeune au fur et à mesure qu’ils vieillissent. Après tout, s’il n’y a pas d’homme disponible sur le marché intérieur, pourquoi ne pas profiter de cette manne qui nous tombe d’outre Méditerranée ? Soyons donc libérales, les socialistes nous ont ouvert la voie.

Bien sûr le marché du mâle migrant exige une certaine prudence.

Migrantsmari3Comment savoir si le lauréat n’est pas déjà marié et père de 9 enfants ? Mariage coutumier ou mariage religieux ne sont pas forcément inscrits à l’état-civil et il faudrait aussi que les archives n’aient pas été détruites.

Les risques du mariage gris : j’ai connu une brave mamie dans la soixantaine qui s’était laissée séduire par un trentenaire égyptien. Elle l’avait épousé, l’hébergeait, le nourrissait mais le bonhomme, après avoir brièvement consommé le mariage, passait sa vie au bistro, découchait, disait qu’il cherchait du travail et n’en trouvait jamais, ne participait pas aux tâches domestiques et délaissait la couche matrimoniale. Elle avait fini par comprendre et avait demandé le divorce.

Migrantsmari2Le mariage est une telle porte de sortie que la blague suivante circule chez les maghrébins clandestins : un beau jeune homme gravit l’escalier d’honneur de la mairie pour gagner la salle des mariages. Une vieille femme est accrochée à son bras. Soudain, elle trébuche et s’affale sur les marches. Le garçon d’honneur souffle alors à l’oreille du marié : attention, tu es en train de perdre tes papiers !

Il y a ceux qui à peine mariés font venir toute leur famille nucléaire et élargie du bled ou du village

Il y a ceux qui se feront entretenir toute leur vie parce qu’ils ne trouvent pas de travail étant donné que les Européens sont racistes, qu’ils discriminent et stigmatisent les gentils immigrés.

Il y a ceux qui exigeront que leur femme se convertisse à l’islam, porte des chiffons salafistes et obéisse à la charia. Voir le sommaire du très long document « la femme en islam » de ce site salafiste.

Il y a ceux qui battront, violeront, séquestreront et violenteront leur épouse de toutes les façons avec les encouragements et les félicitations de l’Oumma Islamiya. Il y en a même qui l’égorgeront.

Mesdames, si vous pensez que vous êtes capables d’éviter tous ces pièges et que vous ne pouvez pas vous passer d’un homme, alors allez faire votre marché dans la jungle de Calais, dans les camps de migrants, dans les centre d’hébergement pour demandeurs d’asile, à Lampedusa, à Lesbos ou carrément sur place au Soudan, au Liban, en Turquie ou en Jordanie. Cazeneuve et Allah vous le rendront peut-être au centuple.

Sinon, rendez-vous prochainement au salon des migrants en présence de Bernard Cazeneuve, Christiane Taubira (on dit qu’elle revient), Najat Vallaud-Belkacem, le roi du Maroc, Erdogan, Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri, dit Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi, les monarques d’Arabie saoudite et du Qatar, Bouteflika, DSK, Denis Baupin et Emmanuelle Cosse, le Pape François…et des invités surprise. Cazeneuve a annoncé que la réalisation du salon des migrants sera entièrement confiée aux migrants déplacés de la jungle de Calais. Il sera clôturé par l’élection de Mister Migrant par un jury féminin réuni sous la présidence du fantôme de Bernard Stasi. (Immigration une chance pour la France, 1984)

Ci-dessous, vous trouverez un échantillon du marché marital des migrants. Grand choix; Occasions à saisir ! Réduction d’impôt. Rabais pour les handicapés et malades.

Rose Martin

Un quinquennat pour rien par Eric Zemmour

L’éditeur Albin Michel publie le dernier ouvrage d’Eric Zemmour, Un quinquennat pour rien. Si le titre, vraisemblablement choisi par l’éditeur, place le livre dans la course présidentielle, le sous-titre est d’autant plus représentatif de son contenu qu’il reprend une locution de plus en plus utilisée parce que les observateurs ont compris que le compagnon silencieux et pervers du djihad était le djihad civilisationnel ou la guerre de civilisations.

Que le djihad soit militaire ou civilisationnel, il reste le djihad, la guerre sainte qui est un devoir pour chaque musulman, conquérir le monde entier par tous les moyens, ceux qui relèvent de la force ou ceux qui relèvent de la ruse divine, la takkiya.

Je n’ai pas encore lu l’ouvrage mais on en trouvera l’essentiel dans l’article ci-dessous.

La Connectrice

Afficher l'image d'origine

Eric Zemmour. Dans Un quinquennat pour rien, le journaliste et essayiste considère que l’islam pose à la France une question existentielle. – Crédits photo : STEPHAN GLADIEU

Dans un ouvrage appelé à nourrir toutes les polémiques, l’auteur du Suicide français revient avec force sur la bataille civilisationnelle à mener contre l’islam, devenu l’un des pivots autour duquel s’articule la vie de la société française.

Cassandre ne s’était pas trompée. Envoyant entrer le cheval dans Troie, pendant que la foule se réjouissait autour de l’animal de bois, elle s’alarmait, en vain, de l’entrée de l’ennemi dans la ville. Grâce à Apollon, elle avait le don de divination, mais pas celui de persuasion. Elle disait vrai, mais elle était maudite et personne ne l’écoutait. Eric Zemmour n’a pas reçu d’Apollon le don de divination, mais la nature l’a doté, par le verbe et l’écriture, de la passion de convaincre. Quand il n’est pas d’accord, Zemmour le fait savoir, quand il est d’accord, il arrive qu’il considère qu’il l’a déjà dit.

Cassandre assumée, le chroniqueur du Figaro et du Figaro Magazine alerte la France depuis des années. Hier, il tempêtait sur sa souveraineté menacée, aujourd’hui il affirme que son identité est en péril de mort. Deux ans après Le Suicide français, son précis de décomposition au succès phénoménal, l’essayiste récidive.

Un quinquennat pour rien* apparaît, au premier abord, comme un livre de chroniques. L’ouvrage réunit cinq ans d’humeurs éditoriales prononcées le matin au micro de RTL. La vie des Français sous le règne de François Hollande défile. De Manif pour tous en zlatanisation du football, de Leonarda en déroutes électorales, de Christiane Taubira en Anne Hidalgo, le bretteur tourne autour de ses cibles et, à la fin de l’envoi, les touche.

Zemmour a tiré une longue méditation qui ouvre son livre

Ce quinquennat, malheureusement, ne se réduit pas aux cravates mal nouées, aux frais de coiffure et à la langue disloquée – «La France, elle est…» – du chef de l’Etat. C’est aussi le mandat durant lequel la parenthèse enchantée s’est refermée. A Paris et à Vincennes, à Saint-Denis et au Bataclan, les balles assassines ont sifflé «la fin de la fin de l’histoire» (Finkielkraut): plus de 250 victimes, des blessés par centaines et le drapeau du Califat qui flotte dans les esprits et sur les téléphones portables de milliers de gamins de nos banlieues. De ces tragédies, Zemmour a tiré une longue méditation qui ouvre son livre. Un texte incisif et profond qui aurait pu, à lui seul, composer un petit ouvrage. Un texte violent aussi, tant il exprime la crainte qui étreint son auteur, le sentiment de vindicte qu’il éprouve envers ceux qui nous ont emmenés jusque-là, l’effrayante réalité d’un pays au bord du chaos.

Le scandale, soyez-en sûr, aura lieu. Les vigies de Twitter s’allieront aux ligues de vertu pour tenter, une fois encore, de le faire taire. Elles se jetteront sur ses formules volontairement provocatrices: «Le cri de guerre révolutionnaire qui épouvantait à Valmy les lansquenets prussiens a été adouci en chanson sirupeuse pour adolescentes romantiques» ou encore «l’islam est incompatible avec la France». Zemmour, viré d’i-Télé pour des propos qu’il n’a pas tenus (une traduction malheureuse et erronée d’un journal italien avait déclenché l’hallali), habitué des tribunaux et des poursuites, s’en moque. Il ne calcule plus. Son angoisse est d’un autre ordre: elle est existentielle. Ecoutons-le: «La sémantique est essentielle dans cette histoire. Un étranger qui arrive dans un autre pays sur la demande de celui-ci est un immigré. Un étranger qui vient dans l’illégalité est un clandestin. Des étrangers qui viennent par milliers, par centaines de milliers, demain par millions, sont des envahisseurs. Un migrant doit pouvoir se déplacer. Un réfugié doit être accueilli. Un envahisseur doit être repoussé.»

C’est l’islam que Zemmour interroge sans y ajouter le suffixe«isme», les adjectifs «radical» ou «fondamentaliste»

On l’a compris: à l’entendre, la France n’est pas seulement en guerre contre l’Etat islamique ou le terrorisme, mais contre un islam conquérant qui voudrait que Paris soit Bagdad et que les minarets éteignent les cloches, que les voiles couvrent les visages, que les mécréants se cachent. Comme l’homme écrit droit avec des lignes courbes, il fait un détour (brillant et discutable) par Mme de Staël et la germanophilie du XIXe siècle, rappelle l’aveuglement pacifiste des années 1930, convoque Stendhal et la comtesse de Boigne. Les précautions n’ont jamais été son fort et cette fois, c’est l’islam que Zemmour interroge sans y ajouter le suffixe «isme», les adjectifs «radical» ou «fondamentaliste». «Si demain il y avait 20, 30 millions de musulmans français bien décidés à voiler leur femme et à appliquer les lois de la charia, on ne pourrait préserver les lois de la laïcité que par la dictature. C’est ce qu’ont compris en leur temps Atatürk, Bourguiba ou même Nasser.»

«Honte et dégoût», entendra-t-on. Certes. Mais que dire alors de Boualem Sansal? L’auteur de 2084(Gallimard) affirme, en effet, de livres en interviews que «l’ordre islamique tente progressivement de s’installer en France». Et Hani Ramadan? Le frère de Tariq, lui, ne cache pas son jeu. L’islam, explique-t-il, «est une organisation complète qui englobe tous les aspects de la vie. C’est à la fois un Etat et une nation, un gouvernement et une communauté. C’est également une morale et une force, ou encore le pardon et la justice. C’est également une culture et une juridiction, ou encore une science et une magistrature».

Une loi totalisante? «Les Européens, du plus pieux des pratiquants au bouffeur de curés invétéré, pensent tous la religion sur le modèle inconscient du christianisme, précise Rémi Brague. Ils réduisent donc la religion à ce qu’ils observent dans les diverses confessions chrétiennes: des actes de culte, la prière, éventuellement des jeûnes et des pèlerinages. Ce qui n’en relève pas est censé être extérieur à la religion. Or, pour l’islam, la religion consiste essentiellement à appliquer la loi divine.» Et les musulmans modérés? C’est qu’ils sont «modérément musulmans», répond Zemmour.

L’auteur duSuicide français appelle de ses vœux «un état d’urgence moral» qui ferait sortir nos élites du confort intellectuel

Cette fois, l’auteur du Suicide français va au-delà du diagnostic. A le lire, il est encore temps pour réagir. Mais, plus encore que les solutions policières ou militaires, Zemmour appelle de ses vœux «un état d’urgence moral» qui ferait sortir nos élites du confort intellectuel. «Seule une révolution culturelle peut nous permettre de gagner la guerre de civilisation qui se déroule sur notre sol.» Retour à la république assimilationniste, réduction des droits individuels, extraction volontaire du modèle multiculturel de l’Union européenne, arrêt de l’immigration. Eric Zemmour note avec justesse que l’élection de François Hollande s’est ouverte, à la Bastille, au milieu des drapeaux algériens, marocains ou turcs, et que son mandat s’achève sur les trois couleurs de notre drapeau national.

Ce texte lui vaudra d’être traité de boutefeu et d’irresponsable. On lui reprochera de «faire le jeu» du Front national et de l’Etat islamique. On ressortira le lexique olfactif – rance, nauséabond… Certains voudront l’interdire, d’autres collationneront ses «dérapages» comme une contractuelle remplit soigneusement son amende. C’est tout l’inverse qu’il faudrait faire. La raison devrait l’emporter sur la passion. La démonstration sur les disqualifications. En toute liberté, nous devrions discuter cette terrible vision. Rappeler que les déterminismes culturels et religieux peuvent être surmontés. Qu’il est encore possible de restaurer une communauté de destin. Qu’une grande majorité de Français musulmans refuse le salafisme. Se souvenir de nos soldats de l’autre rive de la Méditerranée morts au champ d’honneur durant les deux guerres mondiales. Soutenir à bout de bras ceux pour qui la France primera toujours sur «l’Oumma». Mettre en lumière les réformateurs qui, comme leur demandait le général al-Sissi, appellent l’islam à «une révolution religieuse contre sa violence»…

Eric Zemmour n’est pas un «polémiste» comme on le qualifie paresseusement. Cet écrivain est le courageux porte-voix des angoisses collectives. Il trempe sa plume dans la plaie béante d’une France blessée et tétanisée: Albert Londres appelait cela un journaliste.

*Un quinquennat pour rien, d’Eric Zemmour, Albin Michel, 368 p., 22,90 €. En librairie le 7 septembre.

Source :©  Le Figaro Premium – La nouvelle charge d’Éric Zemmour

 

Provocation musulmane au restau du Tremblay. Le coup monté se confirme

laconnectrice.wordpress.com

Modification au 25/09/2016

Nous irons toutes et tous nous régaler au Cénacle …

Depuis la provocation des deux voilées, le patron du Cénacle a perdu environ 30% de couverts. Cette diminution des couverts ne signifie pas que la clientèle du restaurateur le désapprouve mais qu’elle ne veut pas se retrouver au milieu de provocations musulmanes et, éventuellement d’embrouilles, pire dans l’épicentre d’un attentat. Cela se comprend, quand on se rend dans un restaurant gastronomique on compte réjouir son palais dans une ambiance aimable et sereine.

Il n’empêche, beaucoup de personnes soutiennent Jean-Baptiste Debreux et le montrent en venant se restaurer au Cénacle. C’est ce qu’a fait Caroline Alamachère, rédactrice à Riposte Laïque, ce qu’a fait Fanny Truchelut, elle-même victime d’une provocation de deux voilées qui a entraîné la fermeture de son gîte et ce que je compte faire avec un petit groupe d’amies. Tiens, seulement des femmes seraient assez courageuses pour soutenir Le Cénacle ?

http://ripostelaique.com/jai-dine-au-cenacle-les-mets-y-sont-delicieux-et-laccueil-irreprochable.html

http://www.restaurantcenacle.com/

Provocation

Source http://objectifterre.over-blog.org/2016/08/provocation.html

Le patron du restaurant Le Cénacle, au Tremblay a été grossièrement provoqué par deux voilées soldates de l’islam. Ami malheureux d’une victime du Bataclan, Jean-Baptiste Debreux s’est énervé à juste titre étant « judicieusement » filmé par les deux djihadistes civilisationnelles, la vidéo étant immédiatement postée sur le net et devenant virale.

Nous sommes nombreux à avoir décelé une grossière manipulation dès la diffusion de l’information et les réactions décérébrées de ce que la France compte d’idiots et d’idiotes utiles de l’islam.

Il n’est pas besoin de s’appuyer sur RT (Russia Today) pour rassembler les preuves de la manipulation, et heureusement car RT, arme médiatique de Poutine, se fait un plaisir de mettre de l’huile sur le feu pour nous inciter à nous réfugier dans les bras musclés de Vladimir.

Dans l’article ci-dessous, Oriana Garibaldi de Riposte laïque, toujours vigilante, rassemble les indices de la manipulation.

LC

Enquête policière : Le restaurateur du Cénacle aurait été piégé

Publié le 3 septembre 2016 – par 25 commentaires

Restaurant Le Cénacle 2e épisode. Selon une information du 01/09 du site de réinformation RT, l’enquête se tourne vers une nouvelle hypothèse (correspondant à celle que nous avions évoquée d’emblée) selon laquelle des organisations antiracistes auraient piégé le restaurateur.

Une source proche de l’enquête aurait indiqué au quotidien Parisien que la personnalité des deux « victimes » de l’altercation survenue il y a quelques jours dans le restaurant « Le Cénacle » à Tremblay (encore) en France était actuellement passée au crible.

Il faut éclaircir plusieurs points. Notamment pourquoi ces deux femmes, qui sont originaires de Trappes (Yvelines) et Argenteuil (Val-d’Oise) sont allées déjeuner dans un restaurant de Tremblay, a indiqué la source. Selon l’hypothèse à l’étude, qui reste pour l’heure une simple piste «à confirmer», le restaurant pourrait avoir été «ciblé» par des organisations antiracistes et sciemment testé par les deux voilées. Pourquoi la vidéo largement diffusée sur internet commence-t-elle à 2 mn… ? Qu’y avait-il qu’il ne fallait pas que l’on voie et entende ?

Une interview de « Sarah » l’une des « victimes humiliées » réalisée par le CCIF mérite que l’on s’y attarde. Un modèle d’hypocrisie et de taqqiya. Sarah, donc, face aux précisions données par le restaurateur, à la vue des signes ostentatoires de la religion affichée des deux voilées, cherche un appui auprès des clients, appui qu’elle ne trouve pas, et a le culot de dire « c’est pas la France ça, c’est la France des années 30 ». Ah bon, parce qu’elle sait ce qu’était la France d’alors ? Elle répète comme un perroquet ce qu’elle a entendu à la TV et aurait sans doute été bien en peine de préciser !

Puis « là, j’ai vraiment eu peur et j’ai appelé la police » Mais peur de quoi ? Que le restaurateur lui saute à la gorge et tente de l’égorger ?? A la différence des musulmans, les Chrétiens ne pratiquent pas ce genre d’horreur et savent se maîtriser. Il semble évident que le but était atteint : appeler la police et jouer les victimes, le rôle préféré des disciples d’Allah !

Je continue : « on va dans ce genre d’endroit, parce qu’on se dit qu’on a le droitd’aller où on veut » voilà l’aveu du but. On n’y va pas « parce que c’est un endroit réputé, qui nous a été recommandé, ou parce que l’on veut goûter une autre cuisine » non, on a le droit !!

Toujours le droit… Quel aveu ! Et quelle maladresse !

« On y va dans un bon état d’esprit » oui, en affichant d’emblée son appartenance à l’islam ! Il fallait y aller comme y vont les Chrétiens ou athées, ou disciples d’autres religions  sans chercher à se faire remarquer. Elle devrait essayer d’imaginer une inversion des rôles et se demander comment se seraient comportés ses coreligionnaires, pour moi aucun doute : la communauté avant tout !

Mais le pire, qui risque peut-être de devenir le meilleur, par un effet boomerang, ou retour de manivelle, au choix. Marwan Muhammad, directeur du CCIF a suggéré de diffuser l’info aussi largement que possible, puis iI a ensuite proposé de « ruiner la réputation de ce restaurant sur tous les espaces en ligne où il est listé ». Rien que ça ! Une fatwa en quelque sorte !!

On a envie, une fois de plus, de citer la célèbre réplique de Michel Audiard « Les C… ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! » Le restaurateur est, lui, tout à fait en droit de porter plainte à son tour.

La réalité, à propos de ce restaurant est toute autre, et pour se faire une idée exacte de l’établissement, je vous invite à le visiter virtuellement :

Restaurant gastronomique, dîner d’affaires – Tremblay-en-France | Le Cenacle

Il n’est pas inutile de préciser que certains restaurants exigent une tenue correcte, il me semble que c’est quand même leur droit. Et en tout état de cause une tenue qui ne soit pas de nature à mettre mal à l’aise l’ensemble de la clientèle.

Aux USA, par exemple, pour le dîner, de nombreux restaurants exigent que les messieurs portent veston et cravate, quitte à leur en prêter pour la soirée.

Nous sommes de tout cœur avec Jean-Baptiste Debreux et espérons qu’il va se défendre et ne pas abandonner la partie.

Oriana Garibaldi

Or. $ 9 000 l’once en 2020. Excellent pour le dinar or de l’EI/Daech

On le sait, l’Etat islamique a accumulé une fortune colossale en puits de pétrole, rançon des populations, ventes de vierges et d’esclaves, rançon des otages, rapt des œuvres d’art millénaires et pillage des musées, pillage des banques de l’Irak et de Syrie, vol des terres et des biens des populations persécutées et chassées, spéculation, trafic de drogues et d’armes et donations de ses soutiens. En bon gestionnaire, l’EI s’est assuré de ne pas manquer de ressources et de conserver et faire fructifier son capital. Il a donc misé sur l’or en frappant sa propre monnaie, les pièces étant facilement échangeables dans le monde entier, au poids du métal précieux. Et justement, ce précieux cristal devrait connaître un bond considérable sur les marchés d’ici à 2020.

LC

L'État Islamique utilise l'étalon or !

L’Etat islamique a annoncé en 2015 frapper sa propre monnaie, le dinar or, pour sortir du satanique système financier capitaliste mondial.

 

La caractéristique principale de daesh c’est que le groupe cherche à s’établir en temps que califat islamique, et pour légitimer son statut il a entreprit de créer des institutions pour remplacer ceux des gouvernements syriens et irakiens.

Pour commencer à énumérer les actions de ce genre, ils ont : créé leur propre livres scolaires, ouvert un parc à thème, imposé un système judiciaire basé sur la charia,… les champs d’actions sont aussi nombreux que diversifiés. Cela rend l’organisation particulièrement effrayante car elle est capable d’opérer là ou aucuns autres groupes terroristes n’opèrent pas.

L’EI a franchi une autre étape importante, la création et la maintenance de sa propre devise monétaire pour, je cite, « libérer ses adeptes du satanique et tyrannique système financier international ». Son choix s’est porté sur l’étalon or pour stabiliser sa monnaie, ce qui est un très mauvais choix en temps normal pour une économie moderne…

Mais dans la cas de figure très précis où se trouve daesh, c’est une décision plutôt judicieuse.Explication : la crédibilité d’une devise est directement liés à la fiabilité de son office de régulation (habituellement des banques centrales), cela est fait en ayant une réserve d’actif financier qui sont constamment vendus et achetés pour que la monnaie se comporte comme voulu. Coupé du monde comme il l’est, l’EI a ramené ce système obsolète mais convenable poursa situation.

Source images monnaie EI 

 

%d blogueurs aiment cette page :