Flux RSS

Archives de Catégorie: Humour

Humour. Enfin la naissance du jihad français

 

Enfin la naissance du jihad français

 

Tous Avec Moi

Nous devons impérativement former le « Djihad Français » .. Ce matin, j’ai déjà commencé la formation de mon petit fils.

Arborant fièrement le Béret et armé d’un vrai bon Saucisson Pur Porc, il a ensuite dégusté un bon fromage bien de chez nous pendant que je lui apprenais le maniement de la bouteille de pinard  en criant « Allez au Bar » !!!

Je vous invite toutes et tous à faire de même et à venir rejoindre mon parti « Allah Péro

Humour. « Capitol » des Inconnus. « c’est vrai que la France tou fais rien et tou gagne »

Publié le

Un sketch télévisé dans le plus pur humour des Inconnus : la reconversion d’un ancien mafieux du cartel colombien dans une boulangerie. Ca va tout bien. Légitimus est grandiose ! (Extrait du film « L’homme qui voulait passer à la télé »).

 

Encore un sketch qui serait impossible aujourd’hui.

« Tous les deux on aimé bien la France c’est une terre d’accueil qué la France c’est vraiment un pays européen où ya du social et que c’est vrai en France tu fous rien et tou gagne lé smic, les allocs,  treizième mois, RMI et en fait ça va tout bien … »

Le bistro de Rachid avec « Les Inconnus ». Liberté d’expression hier

Publié le

Humour. Florence Foresti : Le Chef

Publié le

Florence Foresti inverse les rôles …

Humour. le 8 mars en Arabie saoudite

Publié le

Source pour moi (source primaire, secondaire, tertiaire ?)

PARCE QU’IL FAUT BIEN EN RIRE : l’interdiction faite aux de conduire en

Humour. Pierrre Desproges : on me dit que les juifs…

Pierre Desproges dans son sketch on me dit que des juifs juif extrait spectacle humour drole petit rapporteur jacques martin Spectacle complet disponible en DVD, voir notamment : http://www4.fnac.com/Pierre-Desproges… et sur le site http://www.virginmega.fr/

Humour. Les adieux de la vieille sociétaire. Robert Hirsh, 1974

Robert HIRSCH La cigale et la fourmi 1974 – version montée mais complète!!!

La vieille sociétaire donne sont chant du cygne en interprétant à sa manière la fable « la cigale et la fourmi » de Jean de la Fontaine. A la fin elle chasse la jeune Isabelle Adjani venue l’honorer d’une gerbe de plantes sortie de son rôle d’Agnès et répondant « le petit chat est mort ». (« l’école des femmes « de Molière)

%d blogueurs aiment cette page :