Flux RSS

Archives de Tag: Oecuménisme

Vendredi saint chez les chrétiens en Syrie

Publié le

 

Monastère de Deir Mar Moussa en 2004 et plus tard

Œcuménisme « Recevoir l’autre c’est recevoir Dieu »

La spiritualité rapproche les chrétiens et les musulmans qui sont acceuillis dans l’église

le vendredi saint, de nombreux musulmans montent au monastère fondé au 6ème siècle avec des fresques qui datent du 11ème. 

Les musulmans ont autant de désir que nous et même plus de montrer autre chose que le terrorisme

Dépasser les difficultés d’aujourd’hui par la rencontre

Le père jésuite Paolo dall Oglio s’était consacré à la restauration du monastère Deir mar moussa et lui avait redonné vie. Chrétiens et musulmans s’y rendaient en pèlerinage et s’y restaurer avec des produits confectionnés sur place, dont du fromage de chèvre, par la communauté monastique. Le père Paolo a été enlevé le 29 juillet 2013  par l’Etat islamique et trois ans après, on n’avait toujours pas de ses nouvelles. Aucune preuve de sa mort n’avait été reçue.

http://information.tv5monde.com/info/trois-ans-apres-la-disparition-du-pere-paolo-dall-oglio-en-syrie-reste-un-mystere-120816

 

Ce matin les musulmans de Nice et d’ailleurs ne se précipitaient pas en masse à la messe

  1. Info RTL 31/07/2016

Malgré une large publicité sur le dialogue inter religieux et l’invitation des catholiques à recevoir les musulmans quitte à prononcer la messe en arabe, les musulmans de Nice ne se sont pas précipités à la cathédrale. Qui s’en étonnera puisque le coran interdit l’assimilation : celui qui fait comme le koufar n’appartient plus à l’Oumma islamiya.

À Nice, un peu plus de deux semaines après l’attentat qui a fait 84 morts sur la Promenade des Anglais, une dizaine de responsables musulmans se sont rendus à l’église Saint-Pierre-de-l’Ariane. http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/31/musulmans-attentats-reponse-eglises-messe-rouen_n_11284444.html

Nous verrons en fin de journée s’il en a été de même dans toutes les églises de France.

L’échec de l’appel est d’autant plus cuisant que ça se passe à Nice victime d’un terrible attentat le 14 juillet. Des musulmans ont aussi été victimes du camion bélier et leurs amis nous l’on bien fait savoir pour se dédouaner. Mais quand il s’agit de passer aux actes, de marquer leur solidarité, ils ne viennent pas en foule .Mettre les pied dans une église, pouah, c’est haram. Une fois de plus nous sommes confrontés à la takkiya, le mensonge stratégique. Aux médias on annonce l’amitié entre musulmans et chrétiens, dans leur cœur les musulmans nous exècrent. Ils le prouvent par les actes..

Une fois de plus les hôtes font des efforts mais les invités n’en sont pas reconnaissants comme un aveu implicite de leur solidarité avec les leurs fussent-ils terroristes. Malheureux les pauvres en esprits ils hériteront d’attentats.

Lire mon précédent article sur l’appel au dialogue et à l’échange entre catholiques et musulmans : https://laconnectrice.net/2016/07/30/islamisation-messe-en-arabe-mais-pas-de-preches-en-latin/

Mise à jour à 17:00

2) Les médias titrent Les églises sont pleines à craquer, certes, elles sont pleines de …fidèles catholiques meurtris par l’assassinat du père Jacques Hamel, 85 ans, curé de l’église Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Nombre de ces catholiques n’avaient sûrement pas assisté à une messe depuis bien longtemps et j’imagine que ce lâche et stupéfiant assassinat les a piqués au vif, leur sang de catholique n’a fait qu’un tour et pour ceux qui rêvaient encore d’une France Fille Aînée de l’Eglise inaliénable et éternelle, la prise de conscience du danger musulman a été foudroyante.

A Rouen, les paroissiens étaient 1 500 et une centaine de musulmans étaient venus assister à la messe.

messe rouen

Près de deux mille personnes ont suivi la messe dans la cathédrale de Rouen © AFP/CHARLY TRIBALLEAU

Ils sont où les musulmans, ils sont ou? http://www.franceinfo.fr/actu/article/saint-etienne-du-rouvray-catholiques-et-musulmans-ensemble-la-messe-809223

Dans la Basilique de Saint-Denis en région parisienne, les places assises ont manqué ce dimanche matin. Beaucoup de personnes sont restées debout pendant l’office, selon la reporter de France Info présente sur place. L’assemblée était composée de catholiques, de musulmans, de juifs et de non-croyants. Fatima, par exemple, rentrait pour la première fois dans une église. « Je suis fière de le faire. Je veux montrer ma souffrance et ma solidarité avec les catholiques de France et tout un peuple. »

 Eglise du Sacré-coeur à Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis

Pour peu, il s’agirait d’une messe normale donnée devant l’assistance clairsemée d’un dimanche de fin juillet. Mais sur les bancs de l’église du Sacré-Cœur à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, cinq jours après la mort du père Jacques Hamel, assassiné dans son église deSaint-Etienne-du-Rouvray, des musulmans ont tenu à être présents.

« C’est une évidence de venir, de voir, de comprendre et puis de partager surtout ce moment-là qui est très difficile en ce moment », estime une musulmane venue assister à la messe. « Pour moi, un catholique, un musulman, on a le même sang ! ».

La fraternité, c’est le mot d’ordre de cette journée, comme le rappelle le père Ratier dans son homélie. « En ce dimanche, le Conseil national du culte musulman et les évêques de France invitent à faire de cette journée, une journée de la fraternité », a-t-il déclaré.

Bordeaux

Le recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, est allé avec une dizaine de fidèles à l’église Notre-Dame, accueillis par le vicaire général du diocèse. « C’est l’occasion de leur démontrer que nous ne confondons pas islam et islamisme, musulman et jihadiste, comme nous ne confondons pas catholique et intégriste », a confié le Père Jean Rouet, avant d’inviter les fidèles à « entrer dans l’eucharistie », qui commémore le sacrifice du Christ, « chacun à sa façon ». http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/31/musulmans-attentats-reponse-eglises-messe-rouen_n_11284444.html

Les Mureaux

Aux Mureaux (Yvelines), autre ville de banlieue populaire, environ 250 musulmans se sont rassemblés avec autant de catholiques devant la petite église Saint-Pierre-Saint-Paul, au milieu des toits en tuile du bourg, à l’issue de la messe. Ici, une prière commune sur le parvis plutôt qu’à l’intérieur de l’église a semblé « plus respectueuse » aux deux communautés, selon le Père Philippe Mallet, prêtre auxiliaire de la paroisse. http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/31/musulmans-attentats-reponse-eglises-messe-rouen_n_11284444.html

Paris, église Saint-Paul dans le Marais

Certains fidèles musulmans ont sans doute hésité à passer le seuil des églises, comme à Saint-Paul, intimidant édifice du Marais à Paris. Le curé, le Père Pierre Vivarès, a cependant fait lire en arabe la 2e lecture de la messe. « En communion avec les chrétiens arabophones » d’Orient mais aussi pour « saluer nos compatriotes musulmans », a-t-il précisé. http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/31/musulmans-attentats-reponse-eglises-messe-rouen_n_11284444.html

Nîmes, 50 fidèles et un couple de musulmans

il s’agit de faire preuve de solidarité et de cohésion, face aux extrémismes religieux. A Nîmes, à l’église Saint-Pierre, un couple de musulmans et leurs deux enfants ont donc répondu présents à l’invitation. Dans cette paroisse c’est le Père Serge Cauvas qui a célébré la messe. Ce qu’il faut faire a t-il expliqué dans son homélie devant une cinquantaine de fidèles « c’est se rassembler à l’heure où l’on cherche à nous diviser ».

Musulmans et catholiques unis main dans la main pour la paix

https://www.francebleu.fr/infos/societe/nimes-des-musulmans-assistent-la-messe-dominicale-1469975208

Amiens

A l'issue de la cérémonie, des fidéles de toutes confessions se retrouvent auprès de l'evêque d'Amiens

Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées à la cathédrale d’Amiens pour une messe en hommage aux victimes des attentats. Musulmans et juifs ont répondu à l’invitation des catholiques. https://www.francebleu.fr/infos/societe/catholiques-musulmans-et-juifs-prient-ensemble-dans-la-cathedrale-d-amiens-1469978895

Grigny, 200 fidèles et 20 musulmans

Cinq jours après l’assassinat du père Jacques Hamel dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, c’est ensemble que catholiques et musulmans de Grigny ont prié. Une fois n’est pas coutume, une vingtaine de musulmans ont passé la porte de l’église et pris part à la messe.

L’église de la Grande Borne est presque pleine ce dimanche matin. Près de 200 fidèles sont là. Des catholiques bien sûr, mais aussi, assis au premier rang, une vingtaine de musulmans. Quelques jours après l’assassinat du père Jacques Hamel, à Saint-Etienne-du-Rouvray, tous ont prié en sa mémoire.https://www.francebleu.fr/infos/societe/messe-interreligieuse-catholiques-et-musulmans-rassembles-grigny-1469977133

Nancy, une dizaine de musulmans et peu de catholiques

Des musulmans assistent à la messe dans la Cathédrale de Nancy

A Nancy une dizaine de musulmans a répondu à l’appel lancé par les représentants du culte musulman. Ils se sont rendus à la Cathédrale Notre Dame de l’Annonciation pour une prière commune en solidarité avec les catholiques.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/catholiques-et-musulmans-cote-cote-dans-la-cathedrale-de-nancy-1469979721

Dax, 350 fidèles et une dizaine de musulmans

De nombreux fidèles ont prié ce dimanche à la cathédrale de Dax

Les propos des fidèles et des invités rapportés par les journalistes de FranceBleue sont désespérants d’hypocrisie, de vacuité, de poncifs, d’aveuglement et de déni. LC

Le curé de la paroisse Saint-Paul de Dax, Bruno Portier, a pris la parole pour remercier les musulmans présents. Ils étaient une dizaine à avoir répondu à l’appel de la communauté catholique.

Ces barbares n’ont aucun sens de l’humanité – Farid Moudian

Parmi eux, il y avait Farid Moudian, le président de l’association des musulmans de Dax. Pour lui, il ne faut absolument pas faire d’amalgame. « Ces barbares n’ont rien à voir avec nous, ni avec notre religion, insiste Farid Moudian. Ils n’ont pas de foi, aucun sens de l’humanité. »

 

 » On est venus pour partager ce moment de douleur avec nos frères chétiens » – Farid Moudian

Prier aux côtés des musulmans est un symbole très fort pour Catherine, catholique pratiquante. Selon cette Dacquoise, les musulmans sont menacés. « Ils ont la double peine. A Nice aussi, ils sont tombés, rappelle Catherine. Et en plus, ils sont stigmatisés alors qu’ils n’y sont pour rien. »

 

 » Les musulmans sont des victimes tout autant que nous » – Catherine

Parmi les personnes présentes à la cathédrale de Dax, il y avait également de nombreux catholiques peu pratiquants. C’est le cas de Chantal. Les larmes aux yeux, visiblement bouleversée, elle n’aurait raté cette messe pour rien au monde.

Je suis venue pour tous ceux qui sont décédés dans les attentats. Pour moi, c’est important de me rapprocher du Christ dans ces moments-là. – Chantal

Danielle est également sortie de la messe très émue. Cette Savoyarde en cure à Dax n’avait pas prévu d’assister à la messe mais l’attentat a tout changé. « Il faut être solidaire, essayer de continuer à vivre », répète Danielle.

Déborah, sa fille d’à peine deux ans sous le bras, est elle aussi venue assister à la messe. Cela faisait plusieurs mois  que cette jeune maman n’avait pas franchi les portes de la cathédrale. « C’est ma fille qui me l’a demandé. Cette semaine, on voyait beaucoup de messes aux infos, explique Déborah. Et elle a voulu aller chanter Alléluia à l’église, je n’ai pas pu refuser. »

Sur les marches de la cathédrale, l’abbé Bruno Portier souriait, heureux de voir autant de fidèles. Depuis l’attentat, il le sent, de plus en plus de catholiques se tournent vers l’église. « Pour tous les pratiquants, ça appelle à être encore plus fortement ancré dans notre religion, souligne le curé de la paroisse Saint Paul. Dans la foi, on dira qu’il y a toujours la résurrection derrière la mort ».

 

https://www.francebleu.fr/infos/societe/attentat-de-saint-etienne-du-rouvray-350-catholiques-et-musulmans-reunis-ce-dimanche-la-cathedrale-de-dax-1469973139

 

 Dijon

Cathédrale Sainte-Begnine

https://www.francebleu.fr/infos/societe/musulmans-et-catholiques-se-rassemblent-en-la-cathedrale-saint-begnine-de-dijon-1469970239

Islamisation. Messe en arabe mais pas de prêches en latin

Afficher l'image d'origine

 

Le Dupont de Hergé est plus fort que le Roquefort…

La vision lucide de Hergé sur les musulmans…dénoncée comme vicieuse et agressive envers le Prophète…

A la suite de l’égorgement du père Hamel par des terroristes musulmans les chefs de l’église catholique et les chefs musulmans ont décidé de s’inviter mutuellement à célébrer ensemble des messes partiellement en arabe dans toutes les églises de France dont à Paris la cathédrale Notre-Dame et l’église Saint-Paul.

Pourquoi appartiendrait-il plus aux églises de France de parler le langage de la terreur qu’aux pratiquants du langage de la terreur de parler non seulement français mais en hommage au père Hamel de faire leur prêche en latin ?

Le Vatican mène depuis très longtemps une politique pro-musulmane, notamment par l’intermédiaire de son bras armé, l’ordre de Malte qui, au Moyen-Orient ne connait que « La terre sainte » et ignore Israël. Il s’agit de jouer les musulmans contre les juifs afin de garder le contrôle de sa raison de vivre, la Terre sainte et, en particulier, Jérusalem. L’amitié catholique-musulmane n’est donc pas une surprise et les cultes annoncés pour dimanche ne sont qu’une mystification de plus.

Une fois de plus, des institutions françaises se mettent à la portée de nos gentils musulmans.

Certaines écoles offraient déjà des enseignements en arabe à des enfants ne maîtrisant pas le français quand la ministre de l’Education propose de les généraliser.

L’église invite les musulmans alors que, contrairement aux mosquées, elles sont ouvertes à toutes et tous. Autrefois, les églises et les chapelles étaient ouvertes en permanence mais ayant été victimes de profanations, de vols et de saccages (auxquels certains musulmans ne sont pas étrangers) les responsables des lieux ont du restreindre ces ouvertures à l’horaire des messes, ce dont Kermiche a su profiter. Il était du coin, il avait fait des repérages et retenu l’heureux hasard qui faisait coïncider ses heures de sortie autorisées avec l’horaire des messes.

Depuis des années, nous décidons d’accommodements raisonnables au nom de nos valeurs sans prendre en considération les résultats. Au contraire, les relations avec les musulmans vivant en France empirent tant au niveau du quotidien que par les attentats et projets d’attentas décidés au nom d’Allah. Pourtant, les attentats musulmans ne font qu’augmenter en nombre et croître en horreur.

Dazns mon adolescence j’ai connu l’oecuménisme entre catholiques et protestants. J’étais trop jeune pour en faire une évaluation politique mais en pratique, cela fonctionnait très bien malgré la haine ancestrale des Huguenots contre les catholiques avec les souvenirs sanglants des guerres de religion. Dans ma famille laïque et anticléricale, si nous usions de mots fermes et violents contre le Vatican, il ne serait jamais venu à l’idée des enfants de différentes confessions de se battre, a fortiori de tuer, pour leurs convictions religieuses.

Cette opération entre catholiques et musulmans me semble plus relever de politique que d’amour et de paix. Elle ne changera rien à la haine que les musulmans vouent aux non musulmans et ne bridera en rien leur volonté de djihad, un devoir auquel ils croient bien plus qu’à l’œcuménisme.

La Connectrice qui déplore l’hypocrisie du Vatican et celle des musulmans

%d blogueurs aiment cette page :