Flux RSS

Humour. Quand maman devient grand-mère…

Publié le

 

 

Image may contain: text

Traduction :

Ma maman m’éduque : -Assez de cochonneries ; Maman en tant que grand-mère : Chérie, il te faut beaucoup plus de sucreries sur ta glace

Mom : Tu as deux jambes, déplaces-toi ; Mamie : Ne te dérange pas mamie va te pousser jusqu’au parc

Mom : Pas question, ce jouet est ridicule et tu n’en as pas besoin ; Grandma : Maman, Mamie m’a offert un lama empaillé

Hé oui, les priorités ne sont pas les mêmes selon qu’on soit maman ou grand mère, papa ou grand père et les grands parents qui ont trimé pour éduquer leurs enfants sont bien contents de pouvoir entretenir des relations reposantes avec leurs petits enfants. Ils l’on bien mérité mais il y a des limites.

Récemment je constatais que ma petite fille de 20 mois ne faisait jamais de caprices avec moi seule mais commençait à pleurnicher lorsque nous retrouvions ses parents. J’avoue que je me réjouissais de la situation qui m’était en apparence favorable jusqu’au jour où elle fit un caprice alors que nous étions en tête à tête J’en vins facilement à bout car elle réagit très positivement face à mes initiatives. En réfléchissant, je compris que je devais me réjouir de ce qu’elle fit des caprices POUR moi car c’était un signe du renforcement de son attachement à mon égard. Je suis devenue aussi importante que ses parents pour tester mes résistances à ses volontés. Youpie !

La Connectrice

Patriotes, lisez aussi les articles du Gatestone Institute

Publié le

 

Gatestone Institute

Les articles du Gatestone Institute sont particulièrement édifiants sur le rôle de l’Islam dans le monde et conséquemment l’islamisation des pays non musulmans au titre de la Hijra, l’Hégire.

Le média est anglophone mais certains articles sont écrits en français et dans de nombreuses autres langues.

Je ne connais pas personnellement la direction et la rédaction du Gatestone Institute et je l’ai découvert à travers mes recherches personnelles. Je m’y suis abonnée et je me réjouis d’y trouver autant de richesses chères aux patriotes de tous les pays que l’islam cherche à transformer en califat mondial en étouffant nos libertés et nos cultures.

Magnifions notre intelligence personnelle en cultivant l’intelligence collective. A plusieurs, nous sommes tellement plus intelligents…

La Connectrice

Voici une sélection d’articles en français (si vous lisez l’anglais n’hésitez pas à lire d’autres articles) qui m’ont particulièrement intéressée :

https://fr.gatestoneinstitute.org/11524/france-terrorisme-antisemitisme-musulman

  • En France, depuis 2012, plus de 250 personnes ont été tuées par le terrorisme islamique – davantage que dans tous les autres pays européens réunis.
  • Aucun autre pays en Europe n’a connu autant d’attaques contre les Juifs. La France est un pays où les Juifs sont assassinés parce qu’ils sont juifs.
  • « Les croyants musulmans savent très bien ce qui se passe, seule une minorité parmi eux est violente, mais dans l’ensemble, ils n’ignorent pas que leur taux de natalité est tel qu’un jour, tout ici sera leur ». – Luc Ravel, archevêque de Strasbourg.

https://fr.gatestoneinstitute.org/11684/iran-hezbollah-financement

  • Ironie du sort, la récupération par l’Iran de plus de 100 milliards de dollars d’actifs gelés a réussi, mieux que les sanctions, à rompre la solidarité entre le peuple iranien et le régime des Ayatollahs.
  • Sans l’argent iranien, le Hezbollah n’existerait pas. Du moins, il n’aurait pas ce statut de légion étrangère iranienne, engagée militairement contre Israël et d’autres Etats du Moyen-Orient. Sans les subventions iraniennes, le Hezbollah ne serait qu’une narco-mafia.
  • Le Hezbollah a développé des liens étroits avec les cartels de la drogue mexicains et colombiens, et est devenu un trafiquant de drogue au Moyen-Orient et aussi aux États-Unis.

https://fr.gatestoneinstitute.org/7320/suede-viol

  • Quarante ans après que le parlement suédois a décidé à l’unanimité de transformer la Suède autrefois homogène en un pays multiculturel, les crimes violents ont augmenté de 300% et les viols de 1.472%. La Suède est maintenant numéro deux des pays du monde en matière de viols, dépassée seulement par le Lesotho en Afrique australe.
  • Fait significatif, le rapport n’aborde pas la question de l’origine des violeurs. Il ne faut cependant pas oublier que dans les statistiques les immigrants de deuxième génération sont considérés comme suédois.
  • Dans un nombre incroyable de cas, les tribunaux suédois ont montré de la sympathie pour les violeurs et ont acquitté des suspects qui ont prétendu que la jeune fille voulait avoir des relations sexuelles avec six, sept ou huit hommes.
  • La station de radio sur Internet, Granskning Sverige, a appelé les grands journaux Aftonbladet et Expressen à se demander pourquoi ils avaient décrit les auteurs comme étant « suédois », alors qu’en réalité, c’étaient des Somaliens qui n’avaient pas la nationalité suédoise. Ils ont été vraiment offusqués quand on leur a demandé s’ils pensaient avoir la moindre responsabilité et devaient avertir les Suédoises de se tenir à l’écart de certains hommes. Un journaliste a demandé pourquoi cela devrait relever de leur responsabilité.

https://fr.gatestoneinstitute.org/11638/jihad-tribunaux-france

  • En France, toutes les périphrases du mot « terroriste » (« déséquilibré », « néophyte »…) n’ont qu’un but : nier que le terrorisme islamiste est un mouvement coordonné et que les jihadistes sont principalement des citoyens français en guerre contre leur propre pays.
  • Nier que le terrorisme est une guerre, aboutit à nier que les terroristes sont soutenus, abrités, transportés et financés par une zone grise de citoyens français soi-disant pacifiques.
  • En France le déni de la guerre a pour corollaire l’« anti-racisme ». Quiconque ose questionner l’islam ou l’islamisme dans les relations qu’ils entretiennent l’un ou l’autre avec la violence et le terrorisme encourt le risque d’être traîné devant les tribunaux et jugé comme un « raciste ».

 

A savoir aussi

Gatestone Institute : qui sommes-nous ?

Laissez-nous, avec tendresse et précaution donc, choyer les outils de la connaissance. Laissez-nous oser lire, penser, parler et écrire.
— John Adams (deuxième président des Etats-Unis)

Gatestone Institute est un think tank indépendant et à but non lucratif ainsi qu’un organisme de conseil en politique internationale. Gatestone Institute s’est donné pour mission d’instruire le grand public sur des thèmes que les grands médias échouent à aborder et à mettre en valeur :

  • Les Institutions de la démocratie et l’État de droit
  • Les droits de l’Homme
  • Une économie libérale forte
  • Une défense capable d’assurer la paix sur le territoire national et dans le monde libre
  • L’indépendance énergétique
  • Les menaces qui pèsent sur les libertés individuelles, l’indépendance nationale et la liberté d’expression

Gatestone Institute organise pour ses membres et d’autres personnes intéressées, des colloques au plan national et international, des réunions d’information et divers événements avec des dirigeants de stature internationale, des journalistes et des experts pour informer, analyser et mettre en perspective les enjeux actuels. Gatestone Institute formule également des recommandations chaque fois que cela est possible.

Gatestone Institute édite des livres et un site d’information quotidien, https://fr.gatestoneinstitute.org, sur les menaces diplomatiques et militaires à l’encontre des Etats Unis et de leurs alliés ; l’actualité du Moyen Orient et ses prolongements internationaux ; la transparence et la responsabilité des organisations internationales.

Gatestone Institute est financé par des donateurs privés et des fondations. Qu’ils soient remerciés de leur soutien ;

Ambassadeur John R. Bolton, Président

Nina Rosenwald, Directrice Générale
Naomi H. Perlman, Directrice Générale adjointe

Amir Taheri, Président, Conseil européen des gouverneurs

 

Agressions sexuelles. Le « biais rétrospectif » donne bonne conscience à l’agresseur

Publié le
Résultat de recherche d'images pour "biais rétrospectif"
Le biais rétrospectif consiste en une erreur de jugement cognitif désignant la tendance qu’ont les personnes à surestimer rétrospectivement le fait que les événements auraient pu être anticipés moyennant davantage de prévoyance ou de clairvoyance.

Selon Nassim Nicholas Taleb, le biais rétrospectif est un mécanisme de déni du hasard dans lequel tout événement doit pouvoir se justifier afin d’être le plus prévisible possible, sa fonction étant dès lors de conforter les individus dans leur sentiment de contrôler l’incertitude[1].

Le biais rétrospectif engendre un coût social et économique qui peut être à l’origine de nombreuses erreurs de jugement dans des domaines aussi divers que le comportement individuel, le diagnostic médical, la spéculation boursière, les agressions sexuelles et les erreurs judiciaires par exemple. Ce biais est aujourd’hui intégré dans des cursus ou des pratiques de consultance ou d’audit portant sur l’aide à la décision ou la gestion des risques dans des secteurs tels que l’économie, la politique, la finance ou la santé.​ […] 

Agressions sexuelles

Le biais de rétrospection s’applique à des cas particuliers d’événements. Il peut s’agir d’un accident de voiture, d’un décès, d’un échec sportif, d’une agression…Selon Fischhoff, un individu, face à l’issue d’un événement, a tendance à surestimer la probabilité de son apparition alors qu’il est en général peu courant. Les individus jugent plus probable un fait, et l’estiment plus prédictible, lorsqu’ils en ont connaissance[14].

Les agressions sexuelles sont un cas d’application du principe du biais de rétrospection. L’agression s’explique en effet très communément par divers préjugés : « elle n’aurait pas dû se vêtir de la sorte », « son attitude est provocante », « ses fréquentations sont malsaines», etc. Tous ces préjugés sont le résultat de nos impressions par rapport à l’événement qui s’est produit, dans ce cas l’agression. Ces préjugés émanent de notre besoin à vouloir expliquer l’incident afin de pouvoir le prédire plus aisément dans le futur. Ceci nous conforte dans l’idée que nous pouvons prédire des agressions une fois qu’elles se sont déroulées alors qu’elles appartiennent en réalité au hasard des circonstances. Les différentes explications que nous induisons forment une structure causale stéréotypique de l’agression, un mécanisme simplifié de la réalité. Dès lors, tous les comportements stéréotypiques relatifs à l’agression deviennent des prédicteurs de cette agression[15].

Il est intéressant de comprendre le raisonnement des différents sujets. Comment peuvent-ils rendre l’agression prévisible ? Pour répondre à cette interrogation, deux courants de pensée s’opposent. Le premier courant est développé par Fischhoff, qui postule une explication purement cognitive impliquant un mécanisme d’altération de la mémoire : la sélection d’informations se fait automatiquement et inconsciemment ; nous intégrerions directement les nouvelles connaissances dans les anciennes connaissances, et ce, sans même nous en rendre compte. Ce processus se déroule en deux niveaux :

L’agression au niveau de la représentation en mémoire :nous ne distinguons plus les anciennes des nouvelles données car les secondes ont été automatiquement intégrées aux premières. Cette altération est souvent due à l’élaboration d’un scénario causal au sein duquel les événements qui rendent bien compte de la fin de l‘agression vont être mieux conservés en mémoire que ceux qui ne s’insèrent pas aisément dans le schéma dudit événement. Par exemple, si l’observateur essaie de plaquer une structure causale selon laquelle la victime a provoqué son agresseur, il pourrait imaginer que la jupe de la victime apparaisse plus courte qu’elle ne l’était. Nous assistons donc à une altération de la mémoire qui va modifier la représentation mémorielle du sujet, dans l’optique de rendre l’agression plus cohérente avec son schéma de pensée[14].

L’agression au niveau de la récupération en mémoire :les traces laissées en mémoire par l’agression étant plus fortement ancrées, les détails qui sont cohérent avec le déroulement de l’agression sont par conséquent plus accessibles. Par exemple : une femme a été violée, il sera plus facile pour le sujet de se rappeler d’éléments qui prédisent cette fin, il oubliera ainsi les détails qui ne s’accordent pas avec le scénario de l’agression (le fait que la fille se situait dans un quartier sécurisé). Le sujet ne garde en mémoire que les détails qui sont plus conformes à la structure causale qu’il a développée. À titre d’exemple : elle possédait un décolleté ‘plongeant’ et une courte jupe. Ces détails s’accordent plus aisément avec la structure causale du sujet qui postulait que la victime était habillée de manière provocante et avait du ‘exciter’ l’agresseur. Nous assistons là à un processus de mémoire sélective[14].

Le second courant s’inscrit dans le courant de la mémoire reconstructive : le biais se produit au moment de la réponse (outcom) lorsque le sujet va reconstruire une prédiction de manière consciente et intentionnelle, sur base de l’agression qui lui a été rapportée. Dans l’hypothèse où rien ne lui avait été rapporté, il n’aurait été en mesure de prédire l’agression. Cependant, le fait de savoir que cette personne a été violée lui permet de réajuster sa prédiction, de donner du sens à l’événement afin de le rendre beaucoup plus évident et prévisible que ce qu’il était initialement. Le sujet va donc reconstruire son opinion. De ce fait, il va réévaluer sa prédiction et la rendre plus cohérente avec l’agression, en construisant une structure causale qui justifie cette dernière[16]. (Pour plus d’information sur le principe de mémoire reconstructive, voir partie Mécanismes)

Selon Pezzo, le biais de rétrospection est le produit d’efforts visant à construire du sens. Quand les individus sont confrontés à une agression sexuelle, un événement surprenant et négatif, ils cherchent à comprendre les causes de sa survenue. Les sujets vont donc restituer et reconstruire des détails de l’incident afin de créer une explication suffisamment concevable pour justifier l’agression. Ceci rendra l’agression prévisible. Si ces deux processus de construction de sens sont couronnés de succès et mettent en évidence un lien entre les causes de l’agression et les résultats de l’agression, un important biais de rétrospection se fera alors ressentir[17]. Néanmoins, Pezzo est parvenu à démontrer que lorsqu’un événement négatif est trop surprenant, les individus ne vont pas tenter de blâmer la victime : il n’y aura donc pas de place pour un quelconque effet de rétrospection[18]. Le biais rétrospectif dépend des attentes stéréotypiques des individus. Une attitude contre-stéréotypique et surprenante pourrait de ce fait bloquer l’effet de rétrospection. À titre d’exemple, selon Marchal, lorsque l’agression est perpétrée par une femme, il n’y a pas d’effet de rétrospection car cela ne correspond pas aux stéréotypes propres à l’agression de rue[19]. On remarque d’ailleurs une influence du genre. En effet, les hommes ont une tendance à blâmer la victime plus fortement que les femmes. Cela s’expliquerait par leur ambivalence face au stéréotype négatif de l’agressivité masculine. Il s’agirait d’un processus de déni du stéréotype. Les femmes, quant à elles, blâment moins la victime de l’agression, surtout lorsqu’il s’agit d’une femme, ce qui démontre un biais pro-endogroupe (Théorie de l’identité sociale) de leur part[20].

Je n’ai qu’une objection à cette analyse pertinente, c’est l’évocation de « déni du hasard » car, de « hasard », il n’y a point. La culture du viol entretient la « possibilité » de violer ou d’être violée, état de sujétion à ce qui serait une loi de la nature (la montée de testostérone chez le mâle, la soumission/passivité/faiblesse/infériorité chez la femelle) et une fatalité sociétale. C’est en vertu de cette constatation que le mouvement #balancetonporc/#metoo/#moiaussi est une étape révolutionnaire sur le chemin de l’émancipation des femmes : l’agression sexuelle n’est pas une fatalité, elle est anormale et hommes et femmes occidentaux peuvent contribuer à son éradication et le tentent comme l’explique Denis MacEoin , dans sa comparaison entre sociétés occidentales et musulmanes vis-à-vis des femmes.

Merci à la lectrice qui m’a transmis cette analyse édifiante. LC

Gastronomie de saison : chou reconstitué

Publié le

Chou farci au chou

Recette de base végétarienne à laquelle on peut ajouter des produits carnés si on le désire (jambon, lardons, viande hachée, etc.)

 long mais facile ; peu coûteux

Recette pour 6 à 8 personnes

Au sortir de la cuisson, le résultat spectaculaire surprend et fait saliver les gourmandes et les gourmands 

Ingrédients

Un beau chou vert bien ferme Résultat de recherche d'images pour "chou vert"

4 gros oignons

6 grosses gousses d’aïl

Un poivron rouge

Un poireau

Mie de pain : l’équivalent d’une demi baguette

Lait ou eau, un verre

4 gros œufs

Graisse de canard ou huile d’olive

Thym, laurier, estragon, piment, origan et basilic

Sel et poivre

Facultatif : cranberries ou raisins de corinthe, châtaignes au naturel ou patate douce

  • Ustensiles

Un grand torchon carré propre en fibres naturelles

Un grand faitout

 Préparation

  • Laver soigneusement le chou feuille à feuille. Mettre de côté une dizaine des plus belles feuilles
  • laver tous les autres légumes et les hacher grossièrement avec le reste du chou
  • faire revenir les oignons et l’aïl, réserver
  • faire revenir le reste des légumes dans la graisse ou l’huile
  • Dans un saladier, mélanger les oeufs, le lait. Y faire tremper le pain environ 20 mn, jusqu’à ce qu’il soit complètement imbibé et mou. Ajouter tous les légumes, le sel, le poivre, les épices et mélanger soigneusement jusqu’à obtenir une pâte souple mais compacte. Ne pas hésiter à malaxer avec les mains.
  • Faire chauffer de l’eau dans un grand faitout et porter à ébullition. Y plonger rapidement les feuilles de chou réservées pour les blanchir. Jeter l’eau et refaire bouillir de l’eau propre.
  • Disposer le linge blanc dans un grand saladier. Poser de grands fils de raphia en croix en les laissant retomber sur les rebords. Recouvrir l’intérieur du linge des feuilles de chou en les superposant légèrement afin qu’elles constituent une poche hermétique.
  • Remplir le chou de farce et recouvrir d’une dernière feuille de chou. Nouer le raphia sur le chou reconstitué. Ensuite nouer le torchon et le plonger immédiatement dans l’eau bouillante.
  • Laisser cuire à petit bouillon pendant au moins une heure.
  • Egoutter et dénouer le torchon.

 

 

 

Deuxième découpe en quart pour faire des tranches

 

 Première découpe en deux moitiés

Cisaillage du raphia

La tranche de chou est disposée dans un ramequin avec une tartine de bon pain, une tranche de fromage genre comté. On peut aussi mettre un petit bout de fromage sur le dessus avant de mettre le ramequin au four environ 10 mn, le temps de faire griller le pain, fondre le fromage et réchauffer le chou.

 

Suggestions

On peut ajouter à la farce du jambon, des lardons ou de la chair à saucisse selon le goût.

En Egypte, violer une femme « impudique » est un devoir patriotique. Nabih Wahsh, 19/10 2017.

Publié le

Je dis que quand une fille marche comme ça -sans voile- il est du devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer.

« I say that when a girl walks about like that, it is a patriotic duty to sexually harass her and a national duty to rape her. » — Nabih Wahsh, Islamist lawyer, on Egypt’s al-Assema TV, October 19, 2017.

Non mais, ils se prennent vraiment pour des êtres supérieurs ces mâles qui osent tenir des propos aussi stupides et pervers ? Non seulement des millions d’hommes débiles de par le monde estiment que toute femme leur appartient mais il s’en trouve certains-instruits mais pas éduqués- pour justifier le harcèlement sexuel et le viol au nom de leur morale. Nous féministes savons que les suprématistes mâles sont capables de trouver n’importe quelle justification à leurs instincts criminels que ne partagent même pas les animaux. Je plains les Égyptiennes et les ressortissantes de pays musulmans mais je soutiens les courageuses iraniennes du mouvement #Mystealthyfreedom et des #mercredis blancs

  Nabih Wahsh, Egypt’s al-Assema TV, October 19, 2017.

Egyptian lawyer Nabih Wahsh recently advocated on television for sexual harassment and rape in retaliation for the temptation caused by uncovered women. (Image source: MEMRI) https://www.gatestoneinstitute.org/11673/sexual-harassment-east-west

Le Gatestone Institute qui se spécialise dans l’observation du Moyen-Orient et du djihad publie ce jour un article édifiant sur le harcèlement sexuel à l’est et à l’ouest. Bien entendu, aux jeux olympiques du harcèlement sexuel, les musulmans raflent toutes les médailles d’or, que ce soit dans les équipes orientales ou occidentales. Personnellement, et pour éviter ces champions olympiques, je n’ai jamais souhaité séjourner en Turquie, au Maroc ou en Tunisie quand tous mes proches et mes connaissances s’y précipitaient et s’y précipitent encore. Leurs ressortissants sont suffisamment nombreux en Occident pour nous donner un avant goût de ce qui nous attend chez eux. Et puis un voyage au Liban, en Syrie et à Jérusalem m’ont suffi : propositions permanentes d’achat de ma personne; mains aux fesses ou aux seins régulièrement; regards indécents, lourds et vicieux; interpellations et apostrophes humiliantes; propos autoritaires et ordres déplacés et impertinents; atteintes incessantes à ma liberté de déplacement et de stationnement, de flâneries et de rêveries dans sites touristiques, des points de vue remarquables, des beautés architecturales, des cafés, restaurants, commerces,  parcs. Dois-je préciser que ces comportements prédateurs n’ont rien à voir avec un hommage à ma beauté (sic), ma grâce (re-sic) et mon intelligence (re-re-sic), la séduction, la courtoisie, un compliment flatteur, une admiration sincère, un intérêt marqué pour mes qualités spirituelles et intellectuelles ou même une douce drague sur ton humoristique.

L’auteur, Dr. Denis MacEoin taught Islamic Studies at a UK university, s’attarde longuement sur le double langage de Tarik Ramadan et de ses semblables et souliggne que, si les sociétés occidentales ont beaucoup à se reprocher sur la manière dont elles traitent les femmes, elles sont capables de reconnaître leurs torts et de tenter de les corriger. Il cite en exemple le mouvement actuel #too. Par contre il illustre le retour en arrière des sociétés musulmanes qui, sous l’influence des conservateurs comme Erdogan, retirent aux femmes musulmanes les quelques droits et libertés qu’elles avaient pu gagner au cours des temps. L’auteur déplore le relativisme culturel de certaines élites qui nuisent ainsi à leurs semblables comme aux femmes et aux enfants musulmans ainsi qu’aux réformistes de cette religion.

La Connectrice

https://www.gatestoneinstitute.org/11673/sexual-harassment-east-west

 

Pour Mme Macron une cause féministe à défendre : l’incontinence urinaire féminine

Publié le

Certaines études ont montré que la gêne occasionnée par l’incontinence urinaire chez la forme ainsi que le retentissement sur la qualité de la vie sont très importants. Ceci peut avoir des répercussions sociales et psychologiques dont il faut savoir tenir compte. Il semble que cette gêne soit supérieure à celle occasionnée par d’autres maladies telles que l’hypertension artérielle ou un diabète. C’est la raison pour laquelle, une patiente consultant pour autre chose qu’une incontinence urinaire, mais souffrant de cette maladie, doit en parler à son médecin de façon à ce que cette pathologie soit prise en compte et traitée convenablement.

Finally! With Always Discreet Incontinence Underwear for bladder leaks, your sensitive bladder can feel like no big deal. Ce produit est très explicitement dédiée aux fuites urinaires. 

L’incontinence urinaire féminine touche de nombreuses femmes, une femme sur trois à partir de 60 ans, au point que les fabricants de protections hygiéniques ont investi le créneau à grand renforts de publicités coûteuses. L’incontinence urinaire féminine rapporte un véritable pactole puisque  2,6 millions de personnes de plus de 65 ans en souffrent, auxquelles il faut ajouter toutes les femmes plus jeunes ayant été affectées par leurs grossesses, des mutilations, des accidents ou des maladies.

Le sujet est tabou car il touche à la féminité, aussi la plupart des femmes n’osent pas en parler et préfèrent se protéger discrètement plutôt que de recourir à des méthodes plus radicales comme la chirurgie ou la rééducation périnéale qui font appel à des tiers. De nombreuses femmes utilisent une méthode maison en s’abstenant de boire lorsqu’elles se trouvent à l’extérieur de leur domicile, d’autres se privent carrément de sortie ou s’isolent. J’ai appris à ne pas insister lorsqu’une amie âgée refuse la boisson que je lui offre.

Les fabricants de protections hygiénique l’ont astucieusement compris puisque l’une des marques a nommé son produit « discreet ». Or ces annonceurs insistent sur la discrétion de la protection qui ne se voient pas alors que le problème est surtout celui du tabou d’une « maladie honteuse ».

Les causes de l’incontinence urinaire féminine sont multiples : malformation, mutilations génitales, accouchements difficiles, accouchements nombreux, surpoids, modifications hormonales à la ménopause, descente d’organes, vieillissement des tissus qui perdent leur élasticité. Toutes ces causes empêchent le sphincter urinaire et le périnée de jouer leur rôle.

TENA Lady Discreet product range

Tout pour faire oublier l’incontinence honteuse : Tena nous illumine d’une fantastica batucada  pour libérer les femmes du tabou

Cette vidéo allemande illustre l’incontinence et son tabou à tous les âges, chez les hommes comme chez les femmes. La Solution ? Il y en a plusieurs que la vidéo évoque en images.

La grande actrice Kate Winslet a brisé le tabou en avouant qu’elle souffrait d’incontinence urinaire, alors Madame Macron, qu’elle en souffre ou pas (elle est quand même dans le créneau : +60 ans, multipare), pourrait rendre service à des millions de femmes en défendant la cause des incontinentes urinaires. Les hommes aussi en bénéficieraient puisqu’ils sont sujets à des problèmes de prostate avec l’âge.

Madame Macron se dit « féministe », qu’elle nous le prouve. Baptiser un panda, c’est bon pour la diplomatie du président; présenter ses condoléances à la famille de Johnny, c’est respecter le chagrin populaire; demander à être placée à côté de son époux et non derrière dans le protocole, ça se discute car elle n’a pas été élue elle est arrivée avec les bagages du président et n’est pas connue pour son engagement en politique ; exhiber ses gambettes pour affirmer sa jeunesse, c’est pas féministe et plutôt vulgaire ; embrasser son époux en public à bouche-que-veux-tu ne prouve rien sur ses capacités intellectuelles et humaines, etc. Pour l’instant les médias racontent qu’elle cherche sa place, la pauvrette. Le respect du Bien commun ne réside pas dans les ors de la République, le chouchoutage et la mise en valeur du président qui le fait très bien tout seul, la promotion des vêtements et accessoires de luxe et la démonstration permanente qu’elle est éternellement jeune et que le couple s’aime.

En prenant en charge la guérison psychologique, physiologique et physique des femmes incontinentes urinaires, en brisant le tabou, Madame Macron accomplirait une oeuvre courageuse et utile à des millions de femmes.

La Connectrice

Pour en savoir plus

  • Un article assez complet sur les causes, les symptômes et les traitements de l’incontinence urinaire

https://www.topsante.com/medecine/troubles-urinaires/incontinence-urinaire

Tags antisémites à Créteil et Paris.

Publié le

Actualisation au 10/01/2018

Mardi matin, Promo & Destock, l’un des commerces de Créteil qui avait été tagué de croix gammées a été incendié volontairement à la stupeur et à la consternation de ses clients. Comme le propriétaire est un épicier musulman qui vendait des produits cachères, on peut se demander si le crime a été commis par des antisémites ou des musulmans (antisémites aussi) désireux de faire payer à l’épicier ce commerce indigne des codes de l’Oumma islamiya. Espérons que l’enquête nous en dise plus.


A quelques jours du triste anniversaire des attentats islamistes des 7,8 et 9 janvier 2015 qui avaient fait environ 200 victimes, assassinées ou gravement blessées, des salopards célèbrent le drame de l’Hyper cacher de Vincennes en taguant des croix gammées sur des commerces juifs à Créteil et Paris. Nous le savons, l’antisémitisme se porte bien en France et à la lueur du nombre d’actes antisémites, on mesure la célérité des ministres de l’intérieur successifs qui n’impressionnent guère les fauteurs de trouble à l’ordre public, le tabassage de deux policiers à Champigny//marne la nuit de la Saint-Sylvestre en étant l’affirmation.

Créteil serait une cible privilégiée des antisémites, de jeunes racailles décérébrées, du fait de l’importance de la communauté juive qui y réside. Le 1er décembre 2014, un jeune couple était séquestrée, dépouillé et menacé. Il fallut plus de trois ans aux autorités pour reconnaitre le caractère antisémite de l’agresseion malgré des indices flagrants.  Le 1er décembre 2014, un couple de confession juive avait été séquestré à Créteil, en banlieue parisienne. La jeune femme avait été violée et l’appartement cambriolé par trois hommes. « Vous les juifs, vous avez de l’argent », aurait déclaré l’un des trois auteurs de l’agression, selon l’avocate des victimes, Séverine Benayoun.

Plus récemment, dans la nuit du 3 au 4 novembre 2017, un incendie criminel avait visé l’appartement d’un couple : Le BNVCA condamne l’agression de nature antisémite commise contre une famille de  Créteil (94) dans la nuit du 3 au 4 novembre 2017 par un individu qui a mis le feu à la porte de l’appartement.occupé par une famille de confession juive… 

il était 1h30 du matin, ce 4/11/17 lorsque les aboiements insistants et anormaux de son chien réveillent son épouse qui se lève… elle est surprise par des flammes qui s’élèvent du paillasson arrosé d’un produit inflammable.  
Elle découvre une bouteille de white spirit, posée près de la porte et qu’elle écarte du pied. ..La famille précise avoir déjà déposé plainte à la suite de l’incendie criminel de son véhicule commis le 29 octobre 2017 à 18h30 par un individu qui portait une capuche mais que des témoins auraient vus.  
Les soupçons qu’il portait sur l’un de ses voisins qu’il décrit d’origine nord africaine aura permis à la police de procéder à son interpellation d’autant que ce dernier aurait posté des messages compromettants et des versets du coran, et des tweet incitatifs à la haine sur un compte facebook.

Une croix gammée sur la devanture d\'un magasin de Créteil (Val-de-Marne), le 3 janvier 2017.

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/creteil-des-inscriptions-antisemites-sur-la-devanture-des-magasins-hyper-cacher-et-promo-stock_2543591.html

Selon Le Parisien, cinq grandes croix gammées, tracées à la bombe rouge sur les rideaux métalliques, ont été découvertes par les deux commerçants de Créteil mercredi matin. Contacté par franceinfo, Aziz, propriétaire du magasin Promo Stock raconte avoir découvert les croix gammées vers 8 heures du matin avec son collègue de l’Hyper Cacher

 

On était choqué. On les voyait de loin. Elles sont grandes, en plus, et de couleur rouge. Aziz, propriétaire du Promo Stock

à franceinfo

L’homme, qui ira porter plainte contre X jeudi au commissariat, explique ne« plus se sentir en sécurité » dans le centre commercial où la délinquance sévit depuis longtemps. « On ne peut pas savoir qui est derrière mais les croix gammées, ça renvoie directement à de l’antisémitisme. Et puis nos magasins sont spécialisés dans l’alimentation casher, ils savent très bien que l’on est des magasins de la communauté », ajoute-t-il.

personnes de confession juive, est-il précisé.

« Gérard Collomb condamne fermement ces actes et tient à adresser son soutien aux résidents visés par cette attaque ainsi qu’à la communauté juive de France », peut-on lire dans un communiqué du ministère. « Il souhaite que tout soit mis en oeuvre pour identifier les auteurs », lit-on également.

Lire Aussi

  • Antisémitisme: «En 2017, on a dû déménager parce qu’on est juif»

    Tags racistes, agressions violentes… Depuis les années 2000, de plus en plus de familles juives quittent certaines banlieues sensibles pour des zones pavillonnaires ou la capitale par crainte d’actes antisémites…Caroline Politi   — 

http://www.20minutes.fr/paris/2184191-20171213-antisemitisme-2017-demenager-parce-juif

  • «Ils sont partout»: Quelle est la réalité de l’antisémitisme en France aujourd’hui?

SOCIETE Les clichés antisémites sont toujours vivaces…Delphine Bancaud   — 

..alors que les juifs représentent moins de 1 % de la population française, ils ont été la cible de 40 % des actes racistes commis en France en 2015. Une montée des agressions depuis quinze ans, très liée à l’actualité politique, selon la chercheuse : « les records de violences observés coïncident avec les interventions fortement médiatisées de l’arme israélienne dans les territoires palestiniens », explique-t-elle.

Autre réalité inquiétante « depuis dix ans, des juifs sont à nouveau tués parce qu’ils sont juifs », souligne Alain Jakubowicz, président de la Licra, qui évoque l’assassinat d’Ilan Halimila tuerie de Mohamed Merah dans une école juive en 2012 et l’ attentat contre l’Hyper Cacher en janvier 2015. « Et ces meurtriers ne viennent plus de l’étranger, mais sont français », souligne le sociologue Michel Wieviorka…

Mais des préjugés antisémites résistent

« Les juifs aiment l’argent et en ont, ils sont proches des sphères de pouvoir… » Ces vieux clichés ont la vie dure, comme le souligne l’enquête 2016 sur l’état de l’opinion réalisée pour la CNCDH. « Ce sont des a priori qui se perpétuent de génération en génération depuis le XIXe siècle et qui ne sont ni idéologiques, ni religieux. On entend par exemple encore l’expression abominable « fais pas ton sale juif », visant à fustiger des comportements égoïstes », souligne Vincent Tiberj. « Ces préjugés sont d’autant plus répandus qu’ils sont devenus banals. Et leur diffusion est fortement liée à la crise car il faut trouver des boucs émissaires à son manque de fortune », déplore de son côté Alain Jakubowicz…

 

 

%d blogueurs aiment cette page :