Flux RSS

Archives de Tag: Culture

Ronit Elkabetz, actrice et réalisatrice féministe est partie à 51 ans

Publié le

Ronit Elkabetz est morte des suites d’un cancer le 18 avril 2016 à l’âge de 51 ans. Star du cinéma israélien, elle s’était engagée notamment contre la difficulté de divorcer pour les femmes juives dites « agouna » lorsque le mari refuse le divorce en remettant son acceptation, le guett ou acte de divorce. Une agouna reste dépendante de la loi religieuse définissant son statut d’épouse et ne peut en aucun cas refaire sa vie, sauf à renoncer à sa religion.

Ronit Elkabetz a réalisé un film qui traite du drame des agounas, Gett le procés de Viviane Amsallem dans lequel elle interprête l’héroïne Viviane.

Ambassadrice du cinéma israélien, l'actrice Ronit Elkabetz est décédée

Source photo http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/19/ronit-elkabetz-cinema_n_9726298.html?utm_hp_ref=fr-culture

Engagée dans le combat féministe Ronit Elkabetz a aussi vécu à Paris.

« Le plus beau cadeau que je me suis offert, c’est cette seconde naissance. J’aurais très bien pu continuer d’enchaîner les projets en Israël, mais j’avais besoin d’ouvrir une nouvelle porte : pour la trouver, le seul moyen était de rompre avec mes repères et de recommencer ailleurs, à zéro. Je suis redevenue une enfant de 2 ans qui se familiarise avec les sons et les mots et les intègre sans y penser. »
Elle frappe à la porte d’Ariane Mnouchkine pour un stage mais se retrouve surtout à faire la vaisselle, faute d’emploi possible. « Pendant que je briquais, mon téléphone sonnait. On me proposait de faire Lady Macbeth ou Cléopâtre en Israël. C’était très irréel ce double emploi : une vie de femme de ménage que j’avais choisie, tandis qu’en Israël, on continuait de me parler comme à une star. »

http://www.franceinter.fr/depeche-disparition-de-ronit-elkabetz

Pour en savoir plus

Gett, le divorce juif, Ronit Elkabetz était engagée contre ce système qui fabrique les agounas (agounah)

En effet, selon la loi juive, le mari détient le pouvoir d’accepter ou de refuser à son épouse le guet, le droit de divorcer, ce qu’il l’oblige à se soumettre à sa décision. Ce statut de la femme mariée, très contesté, est appelé « agouna ».

Même si le couple se sépare, l’absence de divorce religieux empêchera à la femme de se remarier religieusement, dans un pays – Israël – où le mariage civil n’existe pas.

A lire sur le sujet: Pourim et la tragédie des veuves juives mariées

Selon le nouvel accord, rédigé en collaboration avec l’Association du barreau d’Israël et sous l’initiative de Tzohar, une organisation de rabbins qui tend à « adoucir » l’orthodoxie de la loi juive pour les Israéliens laïcs, les époux qui refuseront d’accorder le divorce à leur femme seront tenus de payer une aide financière très lourde à leur compagne.

« Le but de cet accord est de permettre aux couples de décider comment les choses se déroulent, plutôt que de laisser le divorce aux mains des tribunaux, dans le cas où il y a rupture du contrat de mariage », a déclaré Yakov Gaon, le vice-président de Tzohar, cité parHaaretz. Le contrat, en gestation pendant 6 ans, a traversé 16 versions différentes.

Le nouveau contrat de mariage stipule également que le couple a 180 jours pour tenter de résoudre leurs différends avant le tribunal rabbinique, s’ils ne sont pas résolus, le conjoint qui refuse le divorce devra payer 6000 shekels à son époux/épouse.

Ce compromis en chemin vers le mariage civil, pierre d’achoppement politique entre la société laïc et religieuse d’Israël, reste toutefois en conformité avec la loi juive.

« Personne ne mérite de rester enchaîné dans un mariage terrible avec un couteau sous la gorge », a déclaré le rabbin David Stav, le président de Tzohar, rapporte le Times of Israel…

Limousin. arrivée du hijab, retour du barbichet, de la quichenotte et de la layotte

Un lecteur me communique son article optimiste et documentaire. Je le remercie 😉

Nos coiffes régionales sont des œuvres d’art et bien plus jolies que les chiffons salafistes qui enlaidissent à dessein celles qui les portent.

Dans une société démocratique et théoriquement égalitaire, nous avons envie de nous faire belles, de mettre en valeur notre éclat, de tamiser  avec la dentelle et le tulle notre teint d’ivoire, de pêche ou de prune sans devoir se garder à droite et à gauche de certains prédateurs féroces sans culture et donc sans âme.

L.C.

LE BARBICHET EN PASSE DE SURPASSER LE NIQAB EN LIMOUSIN

Les limousines en ont ras le menton d’être vues comme des traînées quand elles sortent « en cheveux » comme disait ma grand-mère qui portait ce que maintenant on nomme le hijab (1).

barbichets

Aussi n’est-t-il pas étonnant de voir les ventes de barbichet (4) s’envoler. Les stocks commencent à s’épuiser. Dans la rue, le barbichet fait fureur.

En Aunis, Saintonge, Vendée, c’est la quichenotte (la kiss-me-not) qui revient en force.(2)

quichenotte

http://www.sudouest.fr/2011/06/08/lucette-papin-porte-toujours-sa-quichenotte-420449-1436.php

En Beaujolais c’est a layotte (3) qui fait un retour remarqué avec le Beaujolais nouveau.

Certains candidats aux Régionales ont annoncé que ces coiffes allaient devenir la coiffe « légale » pour la femme dans la nouvelle région. Encore un conflit du « vivre-ensemble » qui s’annonce quand on lit par ailleurs, voir par exemple

http://francais.islammessage.com/Article.aspx?i=2150

Les évêques de France ont fait un communiqué comme quoi, dans les Evangiles, il n’était nul part fait mention du barbichet ou de la quichenotte.

Sur les voiles au cours des siècles, lire :

http://laconnectrice.net/2011/04/17/flora-tristan-na-jamais-prone-le-voile-integral/

P.S.

« en passe de surpasser », j’ai fait fort !

(1) http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/06/11/niqab-hijab-burqa-des-voiles-et-beaucoup-de-confusions_4651970_4355770.html

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Quichenotte

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Layotte

(4) http://www.cnrtl.fr/definition/barbichet

Humour : Les perles du français de nos élèves

Publié le
J’ai reçu ce transfert de mail dont je ne connais pas l’origine mais que je trouve propice à la détente
Bon week end 😉
 Objet : Pourquoi certains enseignants finissent à l’asile ….!
> Beaucoup de perles déjà connues mais quelques inédites en plus.
> Retrouvées dans des devoirs d’élèves.  
(Les commentaires entre parenthèses ne sont pas de La Connectrice mais de l’une des personnes qui a transmis le document)
LA SECONDE GUERRE MONDIALE:
– Les soldats se cachaient pour éviter l’éclatation des obus.
> – Les avions lançaient des espadrilles contre l’ennemi (on comprend mieux comment on a perdu la guerre)
> – A la fin, les hommes commençaient à en avoir marre d’être tués.
> – Après la défaite, les Français prirent comme chef le maréchal Pétrin. (ben oui, ils y étaient déjà dans le pétrin)
> – Le 11 novembre, tous les morts de la guerre fêtent la victoire.
> – Sur les champs de bataille, on voit les tombes de ceux qui sont tombés, c’est pourquoi on les appelle des pierres tombales.
>
MOYEN AGE :
– Les paysans étaient obligés de jeûner à chaque repas.
– La famine était un grave problème pour ceux qui n’avaient rien à manger.(Surtout pour eux !)
> – Au Moyen Age, la bonne santé n’avait pas encore été inventée.
> – Les Moyenâgeux avaient les dents pourries comme Jacquouille .
> – La mortalité infantile était très élevée sauf chez les vieillards.
JEANNE D’ARC :
– Son nom vient du fait qu’elle tirait à l’arc plus vite que son ombre. – On l’appelait « La Pucelle » car elle était vierge depuis son enfance.
> – Jeanne détestait les Anglais à qui elle reprochait de l’avoir brûlée vive.
>
SCIENCES PHYSIQUES :
> – Une bouteille d’eau explose s’il gèle car, sous l’effet du froid, l’eau devient un explosif.
> – Le passage de l’état solide à l’état liquide est la niquéfaction .
> – Quand on a un corps et qu’on le lâche, il se casse la gueule.
> – Un kilo de Mercure pèse pratiquement une tonne.
> – Le cheval-vapeur est la force d’un cheval qui traîne sur un kilomètre un litre d’eau bouillante.
> – Un avion dépasse le mur du son quand l’arrière va plus vite que l’avant. (MA PRÉFÉRÉE !!!!!)
> – Les atomes se déplacent dans le liquide grâce à leur queue en forme de fouet.
> – La climatisation est un chauffage froid avec du gaz, sauf que c’est le contraire.
>
CHIMIE :
> – Le gaz sulfurique sent très mauvais. On n’a jamais entendu une odeur pareille.
> – Pour rendre l’eau potable, il faut y ajouter de l’alcool à 90°.
> – L’acier est un métal plus résistant que le bois.
>
MATHÉMATIQUES :
> – Un polygone est une figure qui a des côtés un peu partout.
> – Pour trouver la surface, il faut multiplier le milieu par son centre.
> – Cette figure s’appelle un trapèze car on pourrait y suspendre quelqu’un.
> – Un triangle est un carré qui n’a que trois bordures.
SCIENCES ET NATURE :
> – Le chien, en remuant de la queue, exprime ses sentiments, comme l’homme.
> – Les lapins ont tendance à se reproduire à la vitesse du son.(Ah ben quasi !)
> – Pour faire des oeufs, la poule doit être fermentée par un coq. (Une vieille poule alors)
> – L’artichaut est constitué de feuilles et de poils touffus plantés dans son derrière.
>
LE CORPS HUMAIN :
> – Le tissu tissé autour de notre corps est le tissu tissulaire.
> – Le tissu cellulaire est le tissu que les prisonniers fabriquent dans leur cellule.
> – Le fessier est un organe en forme de coussin qui sert à s’asseoir.
> – C’est dans les chromosomes qu’on trouve le jeune homme (génome).
> – Quand on a mal en haut du derrière c’est qu’on a un long bagot
> – Les ambidextres sont des gens qui ont dix doigts à chaque mains.(ça doit pas être facile tous les jours..)
> – L’os de l’épaule s’appelle la canicule.
> – C’est dans les testicules que se développent les supermatozoïdes. (Encore un vantard !).
> – La femme a un sexe pareil que l’homme, mais rentrés à l’intérieur. (un futur gynéco.)
> – Quand une femme n’a plus de règles, c’est la mésopotamie .
> – L’alcool est mauvais pour la circulation. Les ivrognes ont souvent des accidents de voitures.
> – Au cours de la respiration, l’air rentre par devant et ressort par le derrière. (Ah ! ben vous voyez on ne fait que respirer quand on « pète » !)
>
LES MALADIES :
Pour aider les enfants à aller aux toilettes, on leur met des suppositoires de nitroglycérine.( Séverine, 20 ans, École de soins infirmiers).(ça explique les selles explosives des nourrissons)
> – La plus contagieuse des maladies est la vermicelle.
> – Quand on a plus de dents, on ne peut mâcher que des potages(bonne chance !)
> – L’opération à cœur ouvert, c’est quand on ouvre la poitrine de la tête aux pieds. (pauvre patient !)
> – A l’école le médecin est venu pour le vaccin anti-titanic.
> – Dans les écoles, les médecins vaccinent contre le BCBG.
VOCABULAIRE :
> – Quand on est amoureux de sa mère, c’est le complexe d’Adipeux .(œdipe)
> – Quand on ne veut pas être reconnu, on voyage en coquelicot (incognito).
> – Le métier des fonctionnaires consiste à fonctionner (pas mieux !).
> – Les hommes qui ont plusieurs femmes sont des polygones

Hijab de mariée

Publié le

Le bonnet se marie si bien avec la robe de princesse chrétienne….

Les musulmanes ne craignent pas le choc des cultures;-)))))

Sophie, 7 ans, a aimé voir Anne Franck au théâtre

Publié le

J’ai la chance de connaître Francine Disegni,  peintre et productrice de la comédie musicale « Anne le musical » qui m’invite à chaque nouvelle présentation. J’y ai assisté au Théâtre du Gymnase pour la quatrième fois. Chaque fois j’ai invité une amie qui, comme moi s’est régalée. Et chaque fois, le spectacle a évolué, les comédiens et chanteurs ont mûri, le texte a été actualisé et un choeur est apparu.

http://www.annelemusical.com/

Hier, je m’y suis rendue avec Cassandra et Sophie, sa fille de 7 ans. Quelle idée d’emmener une aussi jeune enfant écouter une histoire aussi triste, me direz-vous.

Tout d’abord, précisons qu’ « Anne le musical » n’est pas un spectacle triste, au contraire, il met en scène ce qu’il y a de plus piquant  dans le journal de l’adolescente qui rêvait de devenir écrivaine et qui coincée dans les 20m2 de sa cachette observait avec l’acuité d’une ado de 13 ans la dizaine de personnes, en majorité des adultes, qui partageait ce maigre espace.

Les librettistes ont su choisir ce qu’il y a de plus critique, de plus ironique, de plus humoristique, de plus féministe et de plus spirituel dans le journal d’Anne Franck.

D’autre part, la musique originale, composée par Jean-Pierre Hadida, est magnifique. Parfois gaie, parfois triste, toujours émouvante, tantôt largo, tantôt allegretto. De surcroît elle est interprétée par un pianiste et une violoncelliste présents sur scène, tout au long du spectacle.

Medley, extraits enchaînés, sur « chabada » le 20 mars 2011. Un bon aperçu du spectacle.

http://www.youtube.com/watch?v=ekMx9UwTR-w&feature=player_embedded

La présence d’un choeur important juché dans les premiers balcons donne à la musique une profondeur et une richesse supplémentaires.

Connaissant ce spectacle, je savais qu’avec une bonne préparation, Sophie le comprendrait et apprécierait. Sa maman l’y a donc préparée en lui racontant l’histoire d’Anne et en lui passant des extraits du spectacle. Au moment du départ, je lui ai demandé de me résumer l’histoire ce qu’elle a fait avec beaucoup d’exactitude sauf pour une part qui nous a beaucoup amusées : elle a dit qu’Anne avait été enlevée et tuée par des …Arabes….Les Nazis, ce n’est pas de son époque mais les révoltes arabes et les massacres qui les accompagnent font l’actualité….

Sophie s’est d’abord émerveillée de découvrir un théâtre à l’italienne avec ses balcons ornés de motifs de stuc doré, le velours rouge des sièges et du rideau. Tous ses sens étaient en éveil avant même que le spectacle ne commence. Elle attendait les trois coups avec impatience mais il n’y en eut point. Le signal du commencement fut donné par le noir absolu qui soudainement tomba sur la salle.

Sophie était captivée quoique un peu agitée du fait d’avoir du s’installer sur les genoux de sa maman pour être à la bonne hauteur. Nous aurions du amener un coussin….

Elle a surtout aimé les relations d’Anne avec Peter, la subtile manière dont elle cherche à savoir s’il s’intéresse plus à sa soeur Margot qu’à elle. Mais elle ne s’est pas ennuyé une seconde, a aimé la musique, les musiciens, le choeur. Elle a aussi retenu la dispute entre la mère et la fille qui lui reproche d’être responsable de l’enfermement, de la privation de liberté, de l’ennui et …de la guerre. Injuste mais réaction classique d’ado.

Comme Sophie demande depuis quelques temps un journal -intime- avec- une -clef, nous lui avons fait remarquer qu’Anne n’avait qu’un simple cahier pour y poser ses pensées.

Cassandra, de son côté, a été enthousiasmée et s’est jetée sur son ami pour le lui dire puis a téléphoné à toute sa famille juive algérienne pour leur raconter. Beaucoup de fraîcheur et de spontanéité en réponse à un spectacle aux qualités identiques.

Bien sûr, on ne peut pas dire qu’il n’y a pas d’émotion, d’inquiétude ni de tristesse dans un spectacle sur les deux ans de claustration d’Anne Franck mais le livret s’est concentré sur la personnalité de la jeune disparue, une jeune fille pas tout à fait comme les autres du fait de sa judéité de naissance mais une ado comme les autres qui essayait de vivre une vie normale dans des circonstances anormales.

A la fin du spectacle après des ovations chaleureuses, nous avons eu le plaisir de voir monter sur scène une vieille dame, Eva Schloss, la demi soeur d’Anne Franck, fille de sa voisine survivante qu’Otto Franck avait épousée à son retour d’Auschwitz, seul rescapé de sa famille et de celles et ceux qui avaient partagé son cagibi secret. C’est ce père qui a donné une seconde vie à Anne en faisant publier son journal. Eva Schloss, rescapée de la Shoah elle-même, a participé à l’élaboration du livret de la comédie musicale.

http://www.france-info.com/chroniques-le-livre-du-jour-2010-08-12-histoire-d-eva-d-eva-schloss-475298-81-176.html

http://www.rdv-histoire.com/?q=node/733 (conférence des RV de l’histoire avec comme axe, le retour des rescapés)

L’apparion d’Eva Schloss a ému l’assistance et Sophie s’est beaucoup interrogée sur son âge, âge qu’aurait eu Anne,l ‘âge qu’elle aurait eu et celui que nous aurions eu aujourd’hui si nous avions vécu à l’ époque d’Anne.

On peut dire que les jeunes efants peuvent assister à « Anne le musical » à condition d’y être préparés comme l’a fait Cassandra pour Sophie. Mais n’oubliez pas le coussin pour surélever l’enfant;-)))))

Ce week end, faites des beignets d’acacia

Publié le

La floraison de l’acacia est courte, peut être passée dans les régions les plus chaudes de France. Alors n’attendez pas, cueuillez des grappes d’acacia pour faire des beignets uniques de saison.

L’acacia produit des fleurs en grappes blanches, qui ressemblent beaucoup à celles de la glycine. Bien que l’acacia soit un arbre de grande taille, ses branches sont souvent accessibles.

Les fleurs de l’acacia dégagent une odeur suave, comme nombre de fleurs blanches, et précèdent la floraison du tilleul qui, elle aussi, diffuse dans l’air une fragrance unique et délicieuse.

http://zebulon1er.free.fr/acacia.htm pour tout savoir sur l’acacia de ses origines à sa dégustation. Il a été introduit en France au XVIIème siècle, en provenance du Canada.

L’utilisation de la fleur d’acacia en cuisine est bien connue des gourmets mais totalement ignorée du grand public.

http://www.supertoinette.com/fiche-cuisine/399/fleurs-d-acacia.html

Les beignets d’acacia sont pour mois un souvenir d’enfance. Ma mère en confectionnait à chaque saison.

 La recette de la Connectrice

Ceuillir délicatement les fleurs en coupant le pétiole avec des ciseaux ou les ongles.

Les déposer délicatement dans un panier.

Laver délicatement les grappes en les passant sous l’eau. Les disposer sur un torchon absorbant. Ne pas les entasser.

Préparer une pâte à beignet pas trop épaisse. http://ja6.free.fr/fichiers/f128.htm

Parfumer la pâte avec de l’eau distillée de fleurs d’oranger, de la gousse de vanille ou du rhum, au choix. râper un peu de zest de citron bio.

Attention: la saveur de l’acacia est très subtile, on rajoute les parfums ci-dessus pour la faire ressortir sans la « tuer », donc en petite quantité.

Faire chauffer de l’huile d’arachide jusqu’à ce qu’elle fume. Tester en y jetnt un peu de pâte. Si elle frit et dore tout de suite, l’huile est assez chaude.

Tremper toujours délicatement chaque grappe de fleurs dans la pâte en la tenant par son pétiole. Eviter de mettre trop de grappes à la fois dans la friture. Retirer quand la grappe est légèrement dorée, déposer côte à côte sur un torchon absorbant sans entasser les beignets, saupoudrer de cassonade.

Au bout d’un moment, baisser la température de l’huile afin qu’elle ne « crame » pas les beignets.

Déguster immédiatement les beignets croustillants avec un verre de Monbazillac ou de Gewurtz.

Fanny Truchelut demande à la République de respecter ses 34% d’athées

Publié le

Combattante de la Laïcité, Fanny Truchelut avait été injustement condamnée pour avoir demandée à deux provocatrices voilées de retirer leur voile dans la salle commune de son gîte.

Depuis sa condamnation, Fanny a perdu son gîte mais continue courageusement sa lutte.

Elle vient d’écrire une lettre ouverte à Claude Guéant, Ministre de l’intérieur qui est aussi le ministre des cultes, dans laquelle elle souligne que le tiers de la population française qui se déclare athée n’est pas représenté lorsqu’il reçoit les dignitaires religieux.

La religion, comme l’athéïsme est une expression de la spiritualité et, à ce titre, on ne comprend pas pourquoi elle est ignorée par les responsables politiques.

Je soutiens la revendication de Fanny Truchelut et son rappel de l’incohérence de la justice qui l’a condamnée mais accepte de multiples infractions à la loi sur la laïcité.

http://www.a-voix-haute.net/index.php?option=com_content&view=article&id=35:lettre-a-monsieur-le-ministre-de-linterieur&catid=3:dernier-article-publie&Itemid=12

%d blogueurs aiment cette page :